Epigraphe
Année
Académique
2014
i Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
EPIGRAPHE
« La connaissance s’acquiert par l’expérie...
Dédicace
Année
Académique
2014
ii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
DEDICACE
A
Mes parents
DEDICACE
Remerciements
Année
Académique
2014
iii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
REMERCIEMENTS
L’élaboration de ce travail, est...
Résumé
Année
Académique
2014
iv Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
RESUME
Le thème soumis à notre étude dans le cadre du ...
Abstract
Année
Académique
2014
v Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
ABSTRACT
The theme presented in this study as part of...
Sommaire
Année
Académique
2014
vi Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
SOMMAIRE
EPIGRAPHE.....................................
Sommaire
Année
Académique
2014
vii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
II.2 Méthode de travail ..............................
Liste des abreviations
Année
Académique
2014
viii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
LISTE DES ABREVIATIONS
ABRÉVIATIONS ...
Liste des figures et des tableaux
Année
Académique
2014
ix Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
LISTE DES FIGURES ET TABLEA...
Introduction
Année
Académique
2014
1 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
INTRODUCTION
De nos jours, les nouvelles technolo...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
2 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
CHAPITRE I : PRESENTATION ...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
3 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
I.3 Problématique
Après l’...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
4 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
I.4.2 L’objectif visé
[3]M...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
5 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
I.5.3 Exigences de sécurit...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
6 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
I.7 Spécification Techniqu...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
7 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
ou Y à se porter garant. D...
Chapitre I : Présentation du projet
Année
Académique
2014
8 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
I.9 Présentation du chrono...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
9 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Chapitre II : Etude du projet
No...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
10 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
 Il doit donner des résultats ...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
11 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
NB : La conception ici n'est ri...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
12 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
II.4.2 Les grandes fonctionnali...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
13 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Administrateur
Enregistrer Cand...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
14 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Nom Effectuer vote
Objectifs Pe...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
15 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
- Le processus reprend à l’étap...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
16 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
l’utilisateur d’entrer des vale...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
17 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
séquence. Dans cette section, n...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
18 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Administrateur
Demande la liste...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
19 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
ALT
: Candidat
Usager Votant
: ...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
20 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
: Liste_electorale
Usager Votan...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
21 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
transitions. Il est formellemen...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
22 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
II.4.7 Modélisation statique du...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
23 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Figure 9 : Diagramme de Classe ...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
24 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
II.5 Analyse technique
II.5.1 P...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
25 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
l’information qu’il recherche. ...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
26 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
[6] Le langage PHP est avant to...
Chapitre II : Etude du projet
Année
Académique
2014
27 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Figure 11 : Architecture du rés...
Chapitre III : Mise en œuvre du projet
Année
Académique
2014
27 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
CHAPITRE III : MISE EN...
Chapitre III : Mise en œuvre du projet
Année
Académique
2014
28 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Figure 12 :Utilisation...
Chapitre III : Mise en œuvre du projet
Année
Académique
2014
29 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
foi qu’il a défini pou...
Chapitre III : Mise en œuvre du projet
Année
Académique
2014
30 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
Ce graphe permettra de...
Chapitre IV : Propositions et Suggestions
Année
Académique
2014
31 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
CHAPITRE IV : PROPO...
Chapitre IV : Propositions et Suggestions
Année
Académique
2014
32 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
IV.2.2 Coût en term...
Chapitre IV : Propositions et Suggestions
Année
Académique
2014
33 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
 Il permet d’obten...
Conclusion
Année
Académique
2014
34 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
CONCLUSION
Il était question de mettre sur pied un...
Bibliographie
Année
Académique
2014
35 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
BIBLIOGRAPHIE
Les Sites Internet
[A] http://fr....
Annexes
Année
Académique
2014
x Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel
ANNEXES
Figure 15 : Figure montrant l'utilisation du R...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conception et Réalisation d’un Système de Vote Electronique (Blondel Seumo)

1 677 vues

Publié le

Le thème soumis à notre étude dans le cadre du projet de fin d’études pour l’obtention d’une licence technologique en Informatique et Réseau, option Concepteur Développeur
Réseaux Internet s’intitule : « Conception et Réalisation d’un Système de Vote Electronique ».
L’application ainsi réalisée prend en compte deux aspects : sécurité et gestion. L’aspect sécurité qui donne la possibilité à chaque usager votant de s’inscrire à une
élection (le succès de son inscription marqué par la réception de son mot de passe par message), à l’administrateur d’enregistrer les partis politiques et de les affecter à l’élection de leur choix; de paramétrer une élection. L’aspect gestion donne la possibilité de lister les candidats à une
élection, d’avoir le nombre d’électeurs pour une élection, d’avoir le nombre d’électeurs ayant participés ou non à une élection, de donner le pourcentage de vote obtenu pour chaque candidat, le nombre d’électeur inscrit dans chaque ville, de visualiser la profession de foi de tous les candidats à l’élection. La possibilité d’avoir le pourcentage général des votes pour une élection, et la liste des candidats ayant déjà participé à une élection. Pour parvenir aux résultats, plusieurs outils ont été mis à profit.

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 677
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
82
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conception et Réalisation d’un Système de Vote Electronique (Blondel Seumo)

  1. 1. Epigraphe Année Académique 2014 i Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel EPIGRAPHE « La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information » Albert Einstein EPIGRAPHE
  2. 2. Dédicace Année Académique 2014 ii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel DEDICACE A Mes parents DEDICACE
  3. 3. Remerciements Année Académique 2014 iii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel REMERCIEMENTS L’élaboration de ce travail, est l’aboutissement d’une somme d’efforts et d’encouragements de ceux qui de près ou de loin y ont contribué et m’ont soutenu. Je souhaite ainsi adresser ma profonde gratitude tout d’abord à l’Eternel Dieu Tout Puissant pour la santé, l’intelligence et la sagesse qu’il m’a données durant ces années de formation. Je veux également adresser mes sincères remerciements :  Au Pr. FOGUE Médard, Directeur de l’I.U.T-F.V de Bandjoun, qui œuvre sans relâche pour notre bonne formation;  Au Pr. NKENLIFACK Marcellin, Chef de Département Génie Informatique de l’I.U.T-FV de Bandjoun, pour l’attention qu’il porte à notre formation ;  A mes encadreurs académiques: Pr. NKENLIFACK Marcellin pour m’avoir accordé son attention tout au long de ce travail, pour son soutien, sa disponibilité, ses multiples conseils et ses précieuses remarques. M. TCHATCHOUANG TAMBEKOU Claude Alain pour son écoute, son attention ses multiples observations et surtout son suivi quotidien.  A mes Enseignants Dr. MPAME Guilène, Dr. TALLA Narcisse, Dr. NOULAMO Thierry, Dr. FOTSING Bernard, Dr FOTSING Eric, M. LIENOU Jean Pierre, M. ETOUKE Paul, M. FOTSO Victor ainsi que le personnel Enseignant à l’I.U.T -FV pour les cours théoriques qu’ils nous ont inculqués;  Aux familles SOUOP GNEPYO, NTSIEPDJAP, WANDJI, TINANG, SU’WA, TCHOUONLA, KOUOJIP ;  Aux mamans TOUKAP Elisabeth, NJIPYO Justine, TETSI Claire, MINGUE Jacqueline, NANGOP Louise, NONO Madeleine, TIOWOU Ester qui font tout pour me permettre d’aller le plus loin possible, afin d’apprendre et de me cultiver pour ainsi devenir un des piliers de la famille dans le domaine de la technologie.  A mes frères et sœurs DJOMO Fabrice, PIEUME Francky, NPENMEGNE Nasser, DINWO Hervé, DJOMHOU Christian, NONO Eric, TCHOUONLA Brunaud, DJANPOU Hilaire, TCHATCHOUANG Evarice, TETCHEWO Ferghanie, TOUKAP Leticia, DJANGUE Christelle, NGOKO Roméo, NJIPMEGNE Sandrine, NKAMTO Raîssa;  Aux étudiants de licence IR en particulier KAMGA Cédric, TAGNE Yves, Jean AUGUSTE; REMERCIEMENTS
  4. 4. Résumé Année Académique 2014 iv Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel RESUME Le thème soumis à notre étude dans le cadre du projet de fin d’études pour l’obtention d’une licence technologique en Informatique et Réseau, option Concepteur Développeur Réseaux Internet s’intitule : « Conception et Réalisation d’un Système de Vote Electronique ». L’application ainsi réalisée prend en compte deux aspects : sécurité et gestion. L’aspect sécurité qui donne la possibilité à chaque usager votant de s’inscrire à une élection (le succès de son inscription marqué par la réception de son mot de passe par message), à l’administrateur d’enregistrer les partis politiques et de les affecter à l’élection de leur choix; de paramétrer une élection. L’aspect gestion donne la possibilité de lister les candidats à une élection, d’avoir le nombre d’électeurs pour une élection, d’avoir le nombre d’électeurs ayant participés ou non à une élection, de donner le pourcentage de vote obtenu pour chaque candidat, le nombre d’électeur inscrit dans chaque ville, de visualiser la profession de foi de tous les candidats à l’élection. La possibilité d’avoir le pourcentage général des votes pour une élection, et la liste des candidats ayant déjà participé à une élection. Pour parvenir aux résultats, plusieurs outils ont été mis à profit. RESUME
  5. 5. Abstract Année Académique 2014 v Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel ABSTRACT The theme presented in this study as part of the final project studies to obtain a degree in Computers and Technology Network, Internet Software Developer Networks option is titled "Design and Implementation of an Electronic Voting System ". The application thus produced takes into account two aspects: security and management. The safety aspect that makes it possible for each user to register voting in an election (its successful entry marked by the reception of his password message), the administrator to register political parties and affect the election of their choice; to set an election. The appearance gives management the ability to list candidates in an election, for the number of electors for an election to have the number of voters participating in an election or not, to give the percentage of votes obtained for each candidate, the number of registered voters in each city to view the profession of faith of all the candidates in the election. The ability to have the overall percentage of votes for election, and the list of candidates who have already participated in an election. To achieve the results, several tools were put to use. ABSTRACT
  6. 6. Sommaire Année Académique 2014 vi Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel SOMMAIRE EPIGRAPHE...............................................................................................................................i DEDICACE................................................................................................................................ii REMERCIEMENTS .................................................................................................................iii RESUME...................................................................................................................................iv ABSTRACT............................................................................................................................... v SOMMAIRE .............................................................................................................................vi LISTE DES ABREVIATIONS...............................................................................................viii LISTE DES FIGURES ET TABLEAUX .................................................................................ix INTRODUCTION...................................................................................................................... 1 CHAPITRE I : PRESENTATION DU PROJET ....................................................................... 2 I.1 Présentation de l’arrêté du projet .................................................................................... 2 I.2 Analyse de l’existant ....................................................................................................... 2 I.3 Problématique.................................................................................................................. 3 I.4 Généralités sur les élections ............................................................................................ 3 I.4.1 Contexte..................................................................................................................... 3 I.4.2 L’objectif visé............................................................................................................ 4 I.5 Les Spécifications Fonctionnelles..................................................................................... 4 I.5.1 Principe....................................................................................................................... 4 I.5.2 Objectif ....................................................................................................................... 4 I.5.3 Exigences de sécurité.................................................................................................. 5 I.5.4 Utilisateur Cible......................................................................................................... 5 I.6 Liste détaillée des fonctionnalités ..................................................................................... 5 I.6.1 Fonctionnalité générale............................................................................................... 5 I.6.2 Dispositif de secours.................................................................................................. 5 I.7 Spécification Techniques .................................................................................................. 6 I.7.1 Outils matériels........................................................................................................... 6 I.7.2 Choix de modélisation................................................................................................ 6 I.8 Résultats attendus.............................................................................................................. 6 I.9 Présentation du chronogramme......................................................................................... 8 CHAPITRE II : ETUDE DU PROJET ...................................................................................... 9 II.1 Analyse contextuelle en liaison avec l’environnement du projet ................................... 9 SOMMAIRE
  7. 7. Sommaire Année Académique 2014 vii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel II.2 Méthode de travail ......................................................................................................... 10 II.3 La sécurité du système de vote électronique.................................................................. 10 II.4 Analyse fonctionnelle .................................................................................................... 11 II.4.1 Modélisation dynamique du système ...................................................................... 11 II.4.2 Les grandes fonctionnalités et les utilisateurs de l’application ............................... 12 II.4.4 Description Textuelles de quelques Cas d’Utilisation ............................................ 13 II.4.6 Comportement général du système (diagramme d’activité).................................... 20 II.4.7 Modélisation statique du système : diagramme de classes...................................... 22 II.5 Analyse technique.......................................................................................................... 24 II.5.1 Principe de fonctionnement des modules................................................................ 24 II.5.2 Présentation des outils et raisons de choix .............................................................. 25 II.5.3 Architecture du réseau de SIGVE ........................................................................... 26 CHAPITRE III : MISE EN ŒUVRE DU PROJET................................................................. 27 III.1 Techniques de développement...................................................................................... 27 III.1.1 Fonctionnement technique des modules de l’application ...................................... 27 III.1.2 Les différents composants nécessaires................................................................... 28 III.2 Résultats obtenus .......................................................................................................... 28 CHAPITRE IV : PROPOSITIONS ET SUGGESTIONS........................................................ 31 IV. 1 Analyse des résultats ................................................................................................... 31 IV.2 Evaluation du coût........................................................................................................ 31 IV.2.1 Coût en termes de performance ............................................................................. 31 IV.2.2 Coût en terme de ressources .................................................................................. 32 IV.2.3 Limites du travail................................................................................................... 32 IV.2.4 Perspectives d’amélioration.................................................................................. 32 IV.2.5 Avantages et inconvénients de sa mise en place.................................................... 32 IV.3 Taux de couverture du cahier de charges ..................................................................... 33 CONCLUSION ........................................................................................................................ 34 BIBLIOGRAPHIE ................................................................................................................... 35 ANNEXES ................................................................................................................................. x
  8. 8. Liste des abreviations Année Académique 2014 viii Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel LISTE DES ABREVIATIONS ABRÉVIATIONS SIGNIFICATIONS PHP Personal Home Page HTML Hypertext Mark-up Language SQL Structured Query Language SIGVE Système Intégré de Gestion des Votes Electroniques UML Unified Modeling Language SGBD Système de Gestion des Bases de Données WAMP Windows Apache MySQL PHP CSS Cascading Style Sheets ELECAM Election Cameroun MINATD Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ONEL Observatoire National des Elections BD Bases de données AJAX Asynchronous JavaScript and Xml Tableau 1 : Liste des abréviations LISTE DES ABREVIATIONS
  9. 9. Liste des figures et des tableaux Année Académique 2014 ix Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel LISTE DES FIGURES ET TABLEAUX Liste des figures Figure 1 : Diagramme de cas d'utilisation de SIGVE .............................................................. 13 Figure 2 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Déposer Candidature» ................... 17 Figure 3 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « Paramétrer Election » ................... 18 Figure 4 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « Effectuer Vote »............................ 19 Figure 5 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « S'inscrire à une élection »............. 20 Figure 6 : Diagramme d'activité représentant le processus de de vote.................................... 21 Figure 7 : Diagramme d'activité montrant le circuit de navigation d'un usager votant............ 21 Figure 8 : Les diférentes classes utilisées................................................................................. 22 Figure 9 : Diagramme de Classe de SIGVE............................................................................. 23 Figure 10 : Diagramme de déploiement de SIGVE ................................................................. 23 Figure 11 : Architecture du réseau de SIGVE.......................................................................... 27 Figure 12 : Pourcentage d'électeur par ville............................................................................. 29 Figure 13 : Liste des bureaux de vote en activité..................................................................... 30 Figure 14 : Pourcentage des absents au vote............................................................................ 30 Figure 15 : Figure montrant l'utilisation du RAID 1 pour garantir la sécurité et l'accès aux données 24h/24........................................................................................................................... x Figure 16 : Capture Montrant la clarté du code source pour une maintenance future ............... x Liste des tableaux Tableau 1 : Liste des abréviations...........................................................................................viii Tableau 2 : chronogramme de déroulement des tâches du projet .............................................. 8 Tableau 3 : Avantages et Impacts sur le processus de vote ....................................................... 9 Tableau 4 : Description textuelle du cas d'utilisation « Effectuer vote».................................. 14 Tableau 5 : Description textuelle du cas d'utilisation « Affecter parti politique»................... 15 Tableau 6 : Description textuelle du cas d'utilisation « Visualiser liste partis»....................... 15 Tableau 7 : Description textuelle du cas d'utilisation « Visualiser Statistiques Election»....... 16 Tableau 8 : Description textuelle du cas d'utilisation « Activer Election» .............................. 16 Tableau 9: Taux de couverture du cahier de charge................................................................. 33 LISTE DES FIGURES ET DES TABLEAUX
  10. 10. Introduction Année Académique 2014 1 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel INTRODUCTION De nos jours, les nouvelles technologies de l’informatique et de la communication ne cessent de domestiquer la plupart des domaines traditionnellement entretenus. Or, les élections ont à ce jour peu bénéficiées d'outils modernes pour faciliter le déroulement, améliorer la fiabilité, la manipulation, la vitesse, la divulgation et la précision des résultats. Cependant, la situation géographique des différents bureaux de vote et l’embrouille quant au choix des bureaux de vote restent un frein pour certaines personnes. Toutefois, Comment remédier à tous ces problèmes ? C'est pour limiter les fraudes et ces nombreuses irrégularités du système de vote traditionnel que nous avons choisi de mettre sur pied un Système de Vote Électronique. Pour atteindre nos objectifs, nous avons utilisé le serveur WAMP, le langage de modélisation UML, les environnements de développement PhpStorm et Dreamweaver, le langage de programmation orienté objet côté serveur PHP, le langage de programmation orienté objet côté client JAVASCRIPT, CSS, AJAX, et enfin nous avons utilisé JPGRAPH pour produire les statistiques. Notre travail sera constitué de quatre chapitres : le premier présentera le projet, le second montrera comment est-ce que nous nous sommes pris pour étudier le projet, le troisième montrera comment nous l’avons mis en œuvre et enfin le dernier, ressortira les propositions et suggestions. INTRODUCTION
  11. 11. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 2 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel CHAPITRE I : PRESENTATION DU PROJET I.1 Présentation de l’arrêté du projet Dans le cadre du projet de fin d’études en Licence de technologie à l’IUT-FV de Bandjoun, option Concepteur Développeur Réseaux Internet, il nous est demandé de concevoir et de réaliser un système de vote électronique. L’interconnexion des réseaux et l’expansion rapide du Web ont permis le développement d’un grand nombre d’applications que l’utilisateur peut exécuter à distance sans se déplacer physiquement. L’une des applications qui devrait profiter actuellement de ces avancées technologiques est le vote électronique. [1]Un système de vote électronique est un système de vote dématérialisé, à comptage automatisé, notamment des scrutins, à l’aide des systèmes informatiques. Notre système utilise des technologies sûres et fiables afin d'améliorer plusieurs aspects du déroulement des élections. Il consiste essentiellement à conjuguer des outils informatiques et électroniques modernes afin de sécuriser au maximum la majorité des opérations qui sont effectuées pendant la journée des élections. I.2 Analyse de l’existant [2]Le retour du Cameroun au multipartisme, en 1990, a renforcé la place des élections dans la vie démocratique. Depuis lors, le paysage électoral camerounais s’est enrichi de textes de lois instituant des structures nouvelles en vue d’une gestion optimale et plus indépendante du processus électoral. C’est ainsi qu’en plus du MINATD, traditionnellement en charge de la gestion de l’ensemble du processus électoral, le gouvernement camerounais a décidé de mettre en place, par la loi n° 2000/016 du 19 décembre 2000 l’ONEL, une structure indépendante chargée de superviser le bon déroulement des élections, remplacée par la loi N° 2006/011 du 29 décembre 2006 portant création, organisation et fonctionnement d’ELECAM. Le système de vote jusqu’ici se déroule de façon traditionnelle, bien que la biométrie ait été introduite à ce jour au niveau de l’inscription dans le fichier électoral. CHAPITRE I PRESENTATION DU PROJET
  12. 12. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 3 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel I.3 Problématique Après l’analyse de l’existant, nous constatons que, malgré cette amélioration structurelle des organes de gestion du processus électoral, les différentes consultations organisées jusqu’à ce jour donnent lieu à des contestations parfois violentes. Outre la contestation de la partialité des organes en charge de l’organisation des scrutins, la faiblesse des taux d’inscription sur les listes électorales et de la participation citoyenne aux scrutins ont été relevées. Les élections et les référendums traditionnels nécessitent le déplacement de tous les participants au vote, or il est difficile de convaincre tout le monde de faire le déplacement alors qu’il serait facile de voter de chez soi, de façon électronique. Les avantages seraient multiples. Néanmoins, la réalisation d’un système de vote électronique n’est pas une tâche facile, car le vote électronique pose un double problème qui est celui de l’anonymat et de la confidentialité. I.4 Généralités sur les élections Au cours de notre travail, nous avons rassemblé le maximum d'informations sur le thème qui nous a été proposé. Ceci nous a permis de vérifier non seulement l’originalité de notre idée mais aussi connaître l’exploitabilité de cette idée. I.4.1 Contexte Dans le cadre de l’organisation d’une élection, nous souhaitons mettre en œuvre un système de vote électronique par Internet. Ce système concernera plusieurs électeurs répartis dans les différentes régions du pays. Le système proposé devra être conforme en tous points aux prescriptions de la constitution en place relatives aux conditions et aux modalités de vote par voie électronique pour tout type d’élection. Cependant, c’est quoi un système de vote électronique ? Qu’elles sont les nécessités d’utiliser les TIC pour le vote électronique ? Est-ce que le système de vote en place est défaillant ? Pourquoi mettre en place un système de vote électronique ? Il est question de remédier à certains problèmes dont fait face le système actuel. Par exemple, limiter l’embrouille quant aux bureaux de votes pour chaque électeur, les déplacements, les pertes de temps, etc. Bref, il n’est pas question d’éliminer complètement l’ancien système, mais le perfectionner à l’aide du vote électronique pour qu’à la fin des élections, électeurs et organisateurs soient satisfaits du bon déroulement du scrutin.
  13. 13. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 4 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel I.4.2 L’objectif visé [3]Mettre en place une stratégie et une méthodologie cohérente afin d’accroître la confiance des populations dans le processus électoral et d'obtenir la mobilisation et la participation effective des électeurs potentiels à la vie politique du pays, basée sur un plan à court, moyen et long terme, s’avèrent nécessaires. Il s’agit donc de dépasser l’approche ponctuelle pour adopter une approche s’inscrivant sur la durée afin d’atteindre des résultats tangibles. C’est dans cette optique que nous pensons mettre en place un système de vote électronique, car les élections et les référendums traditionnels nécessitent le déplacement de tous les participants au vote ; or il est difficile de convaincre tout le monde de se déplacer alors qu’il serait plus aisé de voter de chez soi, de façon électronique par internet. I.5 Les Spécifications Fonctionnelles I.5.1 Principe Un usager votant doit avoir la possibilité de s’inscrire à une élection, lorsque ce dernier sera inscrit sur la liste électorale de son choix, il recevra un message contenant son mot de passe. Pour se connecter, il devra l’utiliser comme mot de passe, de même que son numéro de carte nationale d’identité comme login. Si ce dernier se connecte et vote, il ne pourra plus le faire pour cette élection ; car un usager votant ne peut voter qu’une et une seule fois pour un scrutin donné. Ce qui lui restera à faire, c’est attendre les résultats des élections qu’il recevra par message à la fin de l’élection. I.5.2 Objectif Un système de vote électronique est découpé en scénarii, ceux-ci peuvent être divisés en plusieurs phases :  La phase d’enregistrement : phase au cours de laquelle il y a création de la liste électorale « pour toutes les personnes éligibles », ceci après enregistrement des votants éligibles pour le vote et la publication de celle-ci à travers le réseau ;  La phase de vote : phase au cours de laquelle les votants envoient leur bulletin de vote en utilisant les facilités de communication offertes par le réseau ;  La phase de décompte : phase au cours de laquelle il y a arrêt de réception des bulletins de vote, le déclenchement du décompte des votes, la publication des résultats sur le réseau et la mise à la disposition de ceux-ci aux votants.
  14. 14. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 5 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel I.5.3 Exigences de sécurité Les exigences de sécurité dont nous tiendrons compte lors de la conception de notre système sont :  La précision :  Un vote ne doit pas être altéré ou modifié par qui que ce soit,  Un vote valide doit être compté,  Un vote invalide ne doit pas être compté.  La démocratie :  Seuls les votants éligibles peuvent voter ;  Chaque votant ne peut voter qu’une seule fois.  La confidentialité :  Tout doit se faire dans l’anonymat ;  Impossible de retrouver le choix d’un votant après le vote de ce dernier.  La vérifiabilité :  Etre à mesure de savoir si tous les bulletins ont été comptés.  Chaque votant peut recevoir une notification certifiant que son choix a bel et bien compté. I.5.4 Utilisateur Cible Les utilisateurs visés par cette application sont les citoyens Camerounais et les institutions chargées de la gestion des élections. I.6 Liste détaillée des fonctionnalités I.6.1 Fonctionnalité générale  Système de vote électronique distant (rendu accessible aux électeurs de manière sécurisée, pendant la durée des élections, via le web du réseau Internet).  Définition de la période des élections,  Sécurisation du système proposé (assurer la confidentialité des données transmises, les fichiers comportent les éléments d’authentification des usagers votants). I.6.2 Dispositif de secours Le système de vote électronique sera dupliqué sur 2 plates-formes géographiquement distinctes. En cas de panne du système, la seconde base de données prendra automatiquement le relais en offrant les mêmes garanties et les mêmes caractéristiques.
  15. 15. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 6 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel I.7 Spécification Techniques I.7.1 Outils matériels Un serveur de base de données qui est un ordinateur à très forte puissance ayant les caractéristiques minimales suivantes :  8 Go de RAM minimum, Un processeur d’une fréquence de 500 GHz,  Un disque dur d’un Téra au minimum et plusieurs câbles droits.  Un routeur dont le but principal sera de faire router les paquets entre les différents Intervenants, un Switch pour étendre le réseau, un PC pour administrer le réseau.  Un réseau fonctionnel : C’est en fait un réseau sur lequel on peut échanger des données. I.7.2 Choix de modélisation Contrairement à MERISE (plus adapté à une approche théorique) qui est une méthode de modélisation de données et traitements orienté bases de données relationnelles ; UML est un langage de modélisation des systèmes standards, qui utilise des diagrammes pour représenter chaque aspect d’un système. MERISE étant orienté relationnel (plus adapté à une approche théorique) et UML orienté objet (plus orienté vers la conception). I.8 Résultats attendus Nous devons permettre aux usagers votants de pouvoir remplir leur devoir de citoyen n’importe où, ceci par le biais du réseau internet. Nous devons limiter l’embrouille quant aux bureaux de vote, limiter les pertes de temps et les déplacements etc. Cependant :  Pour un usager votant quelconque :  Il doit avoir la possibilité de s’inscrire à une élection. Cette inscription concerne une session électorale. De ce fait, il ne pourra s’inscrire plus d’une fois à une même élection.  Il doit pouvoir s’authentifier pour faire n’importe quoi sur SIGVE, ceci en utilisant son numéro de CNI comme login et comme mot de passe, le texte qu’il aura reçu par message.  Il doit pouvoir entrer en possession d’un bulletin de vote pour l’élection dans laquelle il s’est inscrit en tant qu’électeur.  Il doit pouvoir consulter la profession de foi des candidats à l’élection. Elle est propre à chaque candidat ; grâce à elle l’électeur pourra voire qu’est ce qui a motivé le candidat X
  16. 16. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 7 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel ou Y à se porter garant. De savoir quels sont ses objectifs, et comment il compte procéder pour les atteindre.  Son inscription doit automatiquement l’insérer en tant que votant sur une liste électorale. Cette liste lui permettrait de savoir dans quel circonscription, son bulletin sera pris en compte (notamment dans quel arrondissement, département, région, pays).  Il doit pouvoir voter en toute sécurité.  Pour un vote donné :  Un vote est un choix effectué par un et un seul électeur.  Un vote concerne une et une seule session électorale.  Pour un candidat donné :  Il doit appartenir à un et seul parti politique.  Il n’est considéré comme tel que s’il a candidaté pour une élection.  Un Candidat peut rédiger ou modifier sa profession de foie. C’est grâce à cela que les électeurs pourront juger quel candidat serait préférable pour eux.  Pour un type d’élection:  Elle concerne un poste qui est à pourvoir.  Elle a une date d’ouverture et une date de fermeture.  Pour les statistiques, nous aurons :  Le nombre d’électeur par bureau de vote.  Le nombre de candidats à une élection.  Le nombre de bulletins nul recensé dans un bureau de vote.  Le pourcentage de vote obtenu par chaque candidat à la fin de l’élection.  Le nombre de partis politique enregistré pour une élection et les noms de leurs leaders.  Les noms des candidats ayant déjà participés à l’élection en cours au moins une fois.  Le nombre d’électeur par tranche d’âge ayant voté. NB : Chaque électeur n’accède à SIGVE qu’à l’aide de ses identifiants et mot de passe. Pour plus de sécurité, on aura deux BD (une primaire et une autre secondaire). La BD secondaire a pour rôle de copier automatiquement un enregistrement effectué dans la BD primaire, pour ainsi éviter une perte capitale d’informations.
  17. 17. Chapitre I : Présentation du projet Année Académique 2014 8 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel I.9 Présentation du chronogramme Le travail réalisé s’est déroulé en plusieurs étapes, en fonction des dates, nous les avons évalués en nombre de jours. A ces étapes correspondent des tâches, portant chacune un numéro de précision. Le tableau ci-dessous présente un état caractéristique du déroulement de notre travail. N° Nom de la tâche Début Fin 1 Remise du projet et recueil d’informations Relatif au thème. 17 Mars 2014 22 Mars 2014 2 Analyse du système existant 23 Mars 2014 06 Avril 2014 3 Etudes des outils AGL à utiliser 07 Avril 2014 21 Avril 2014 4 Analyse et modélisation du système 22 Avril 2014 24 Mai 2014 5 Analyse et modélisation du système avec correction des erreurs 25 Mai 2014 15 juin 2014 6 Représentation de la modélisation UML 16 juin 2014 06 Juillet 2014 7 Recherche, écriture et implémentation des requêtes nécessaires pour la réalisation du système de vote. 07 Juillet 2014 10 Août 2014 8 Apprentissage et manipulation d’Ajax 11 Août 2014 24 Août 2014 9 Rassemblement d’outils et début implémentation Début de rédaction du rapport 25 août 2014 29 août 2014 10 Test + corrections d’erreurs 30 Août 2014 06 Septembre 2014 11 Fin rédaction rapport + validation 07 Septembre 2014 15 Septembre 2014 Tableau 2 : chronogramme de déroulement des tâches du projet
  18. 18. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 9 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Chapitre II : Etude du projet Notre système utilise des technologies sûres et fiables afin d'améliorer plusieurs aspects du déroulement des élections. Il consiste essentiellement à conjuguer des outils informatiques et électroniques modernes afin de sécuriser la majorité des opérations qui sont effectuées pendant la journée des élections. Par rapport au vote traditionnel c'est-à-dire la manière dont s'effectue le vote dans notre pays, notre système présente quelques avantages immédiats. En voici quelques-uns: Avantage Impact sur le processus facilité accrue sur l'acte de votation par la population, meilleure sécurité et protection contre la fraude (votes multiples), meilleure fiabilité et précision des résultats, fin aux problèmes liés à l'interprétation d'un bulletin de vote, fin de rejet des bulletins de vote comptés comme des votes nuls, connaissance et divulgation instantanées des résultats à la fin de la période de votation, réduction des coûts d'opération par l'automatisation de plusieurs étapes (compilation, recomptage, etc.), élimination des coûts liés à l'impression des bulletins de vote traditionnels, Tableau 3 : Avantages et Impacts sur le processus de vote II.1 Analyse contextuelle en liaison avec l’environnement du projet Nous nous sommes proposés de concevoir un système qui va rendre libre le vote, ce qui signifie que chaque candidat aura le droit de former et d'exprimer librement son opinion ou profession de foi, sans être soumis à une contrainte ou une influence excessive de son groupe parlementaire. Comme le bulletin de vote secret n'est pas requis pour certains votes parlementaires, le vote électronique est idéal pour résoudre le problème posé par le vote à mains levées. Pour ce faire, nous nous permettons ici d'évoquer les besoins auxquels notre système de vote doit répondre :  Le système de vote doit être impersonnel ;  Il doit comporter de bonnes mesures de sécurité pour ne pas laisser voter des personnes non habilitées ; CHAPITRE II ETUDE DU PROJET
  19. 19. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 10 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel  Il doit donner des résultats corrects du vote d'une manière claire et nette  Il ne doit comporter aucune zone d'ombre ; II.2 Méthode de travail Comme tout travail intellectuel, nous avons utilisé une méthode d'analyse scientifique et descriptive ainsi qu'une technique documentaire qui est d'une importance capitale car elle nous a permis de récolter différentes données dans les revues, articles, ouvrages, mémoires et autres sources qui peuvent nous fournir des informations nécessaires à la réalisation de ce travail. Nous avons également utilisé la méthode d'interview en initiant des contacts avec des personnes dotées d'une grande expertise dans ce domaine sur place à la commune de PETE Bandjoun et à travers des forums. II.3 La sécurité du système de vote électronique La sécurité est la notion fondamentale pour le système de vote électronique. Dans ce chapitre, nous allons épingler quelques systèmes qui peuvent être utilisés pour la sécurité. A ce stade, la question que nous pouvons nous poser est celle de savoir ce qu'est le vote électronique ? Comme nous pouvons le voir, dans l'intitulé de ce chapitre, nous avons deux notions que nous pouvons ressortir ; à savoir :  le vote électronique : Le vote est un moyen d'expression qui possède la caractéristique de ne pas divulguer les opinions individuelles. Le but du vote électronique est de faciliter aux gens s'exprimer leurs choix de façon anonyme, dans un environnement informatique ou purement électronique. Le vote électronique est donc un système de vote automatisé, notamment des scrutins, à l'aide de systèmes informatiques et électroniques.  La sécurité du système de vote : Dans tout système de vote, la sécurité est un aspect à ne pas négliger ; elle constitue l'épine dorsale du succès et de la fiabilité du vote, Le problème majeur qui peut se poser est celui de l'authentification de l'utilisateur sur le serveur, si un mot de passe ou un code est utilisé, le système reste non-fiable ; seule une technique d'identification biométrique est envisageable pour un vote correctement authentifié. On peut alors se poser la question éthique de la garantie de l'anonymat et en particulier du détournement possible (à commencer par l'État) d'une telle base de données authentifiant l'ensemble des votants.
  20. 20. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 11 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel NB : La conception ici n'est rien d'autre que le choix des composants et modules électroniques qui vont nous permettre de réaliser notre application. Pour ce faire, nous allons procéder à l'étude de chaque élément qui fera partie de l'application. II.4 Analyse fonctionnelle De la même façon que l’on doit d’abord dessiner une maison avant de la construire, il faut modéliser un système avant de le réaliser. Le développement d’un logiciel nécessite un minimum de précautions qui garantissent sa faisabilité, sa qualité et sa fiabilité. Afin de maitriser ce développement, il est important de choisir un modèle de processus définissant les phases du développement (étude préalable, la phase de spécification, la phase de planification, la phase de conception, la phase de réalisation, la phase de mise en service et pour finir celle de maintenance). Autrement dit, pour programmer une application, il ne suffit pas de se lancer tête baissée dans l’écriture du code : il faut organiser ses idées, les documenter, puis organiser la réalisation en définissant les modules et étapes de réalisation. C’est cette démarche antérieure à l’écriture du code que l’on appelle modélisation. Parmi les nombreux outils de modélisations existants, notre choix s’est porté sur UML dans sa version 2 pour des raisons dont nous ne présenterons pas ici. Actuellement, UML comporte quatorze types de diagrammes (diagramme de profils qui est le nouveau diagramme) représentant autant de vues distinctes pour représenter des concepts particuliers du futur système. La modélisation s’effectue sous deux principaux aspects : la modélisation statique et la modélisation dynamique. II.4.1 Modélisation dynamique du système Pour la modélisation dynamique du système, UML2 propose 7 diagrammes à savoir : - le diagramme de cas d’utilisation - le diagramme d’activités - le diagramme d’états-transitions - le diagramme de séquence - le diagramme de communication - le diagramme global d’interaction - le diagramme de temps. Parmi ces sept diagrammes, nous n’utiliserons que les diagrammes de cas d’utilisation (pour la description des fonctionnalités du système), de séquence (pour voir de façon claire comment les messages sont échangés entre les différents objets) et d’activités.
  21. 21. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 12 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel II.4.2 Les grandes fonctionnalités et les utilisateurs de l’application Les grandes fonctionnalités du système ainsi que les utilisateurs sont déterminés grâce au diagramme de cas d’utilisation. Ce diagramme nous permet de décrire le système de telle façon qu’un utilisateur le voit de l’extérieur. Il scinde les fonctionnalités du système en unités cohérentes : les cas d’utilisations représentant les fonctionnalités du système. Ainsi les cas d’utilisations permettent d’extérioriser les besoins des utilisateurs de notre système. Ce diagramme serait donc constitué d'un ensemble d'utilisateurs qui agit sur des cas d'utilisation. [5] UML n'emploie pas le terme d’utilisateurs mais d'acteurs. Les acteurs d'un système sont les entités externes à ce système qui interagissent avec lui.  Liste des acteurs  Un administrateur doit pouvoir enregistrer un parti politique, un candidat, un type d'élection. paramétrer une élection, créer un bureau de vote et publier les résultats. Cependant il a la possibilité d'effectuer toutes les opérations qu'un usager votant pourrait effectuer.  Un usager votant doit pouvoir s'inscrire à une élection, effectuer un vote, visualiser la profession de foi des candidats, visualiser la liste des partis, visualiser les statistiques de l'élection.  un candidat doit pouvoir déposer sa candidature, saisir sa profession de foi et faire tout ce qu'un usager votant est capable de faire. II.4.3 Diagramme de Cas d’utilisation Le Diagramme des cas d'utilisation est un modèle qui représente les différents acteurs ainsi que les interactions de ces derniers avec le système. Par ailleurs, elle représente aussi les relations qui existent entre les acteurs d’une part et les cas d’utilisation d’autre part. La figure ci-dessous présente de façon globale les différentes fonctionnalités qu’offrira le système à l’utilisateur.
  22. 22. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 13 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Administrateur Enregistrer Candidat Enregistrer Type_Election Publier Résultats S'authentifier Candidat Usager Votant S'inscrire à une Election Effectuer Vote Visualiser Profession de Foi Visualiser Liste Partis Déposer Candidature Visualiser Statistiques Election Creer Circonscription Paramétrer Election «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» «include» Affecter Partis Politique Activer Election «include» Télécharger Manuel_SIGVE «include» Rediger Profession_Foi «include» Figure 1 : Diagramme de cas d'utilisation de SIGVE II.4.4 Description Textuelles de quelques Cas d’Utilisation Pour donner une autre définition du cas d’utilisation, on peut dire que c’est une collection de scénarios de succès ou d’échec qui décrit la façon dont un acteur particulier utilise un système pour atteindre un objectif. Pour détailler la dynamique du cas d’utilisation, la procédure la plus évidente consiste à recenser de façon textuelle toutes les interactions entre les acteurs et le système. Le cas d’utilisation doit avoir un début et une fin clairement identifiés. Il faut aussi préciser les variantes possibles tout en essayant d’ordonner séquentiellement les descriptions afin d’améliorer leur lisibilité. Le tableau 4 fait une description textuelle du cas d’utilisation «Effectuer vote», ressortant ainsi la pré-condition et la post condition.
  23. 23. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 14 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Nom Effectuer vote Objectifs Permettre à un usager votant de voter pour un candidat. Acteur Usager votant Pré condition Il faut que le candidat soit inscrit à l’élection en cours. Scénario Nominal : 1- l’utilisateur se connecte via son login et son mot de passe ; et choisi le menu « Effectuer Vote ». 2- L’application affiche le formulaire où l’utilisateur doit effectuer son choix. 3- L’utilisateur renseigne le formulaire (choix). 4- Le système sélectionne dans la base de données les données correspondantes à la plage choisi et retourne le résultat à l’utilisateur. D’exception : Point 3 : L’utilisateur saisit des valeurs non valides - Le système affiche un message d’erreur. - Le système affiche le formulaire et demande à l’utilisateur d’entrer des valeurs correctes. - Le processus reprend à l’étape 2. Post condition Le choix a été effectué avec succès. Tableau 4 : Description textuelle du cas d'utilisation « Effectuer vote» Le tableau 5 fait une description textuelle du cas d’utilisation «Affecter parti politique», ressortant ainsi la pré-condition et la post condition. Nom Affecter parti politique Objectifs Permettre à un administrateur d’affecter un parti politique à une élection. Acteur Administrateur Pré condition Il faut que le parti politique soit inscrit à l’élection en cours. Scénario Nominal : 1- L’utilisateur se connecte via son login et son mot de passe ; et choisit le menu « Affecter parti politique ». 2- L’application affiche un formulaire où l’utilisateur doit choisir le parti politique à affecter à l’élection. 3- L’utilisateur renseigne le formulaire d’affectation (élection, parti politique). 4- Le système sélectionne la base de données correspondante à la plage choisi et retourne le résultat à l’utilisateur. 5- L’utilisateur peut s’il le veut visualiser la liste des partis politique actuellement affectés à l’élection. D’exception : Point 3 : L’utilisateur saisit des valeurs non valides - Le système affiche un message d’erreur de saisi - Le système affiche le formulaire et demande à l’utilisateur d’entrer des valeurs correctes.
  24. 24. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 15 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel - Le processus reprend à l’étape 2. Post condition L’affectation a été effectuée avec succès. Tableau 5 : Description textuelle du cas d'utilisation « Affecter parti politique» Le tableau 6 fait une description textuelle du cas d’utilisation « visualiser liste partis», ressortant ainsi la pré-condition et la post condition. Nom Visualiser liste partis Objectifs Permettre à un usager votant de visualiser les partis politiques inscrits à l’élection. Acteur Usager votant Pré condition Il faut que le parti politique soit inscrit à l’élection en cours. Scénario Nominal : 1- L’utilisateur se connecte via son login et son mot de passe ; et choisit le menu « Lister les parti politique ». 2- L’application affiche la liste des partis politiques présents l’élection. 3- L’utilisateur peut s’il le veut imprimer la liste des partis politiques présents à l’élection. D’exception : Point 1 : L’utilisateur saisit des valeurs non valides - Le système affiche un message d’erreur de saisi - Le système affiche le formulaire et demande à l’utilisateur d’entrer des valeurs correctes. Le processus reprend à l’étape 1. Post condition Affichage de la liste des partis politiques inscrit. Tableau 6 : Description textuelle du cas d'utilisation « Visualiser liste partis» Le tableau 7 fait une description textuelle du cas d’utilisation «Visualiser Statistiques Election», ressortant ainsi la pré-condition et la post condition. Nom Visualiser Statistiques Election Objectifs Permettre à un usager votant de visualiser les statistiques de vote. Acteur L’usager votant Pré condition Il faut que la campagne électorale ait été clôturée. Scénario Nominal : 1- L’utilisateur se connecte via son login et son mot de passe ; et choisit le menu « Stats Textuelles » ou le menu « Stats Graphiques ». 2- L’application affiche la liste des différents statistiques recensées pendant cour de l’élection. 3- L’utilisateur peut s’il le veut les imprimer. D’exception : Point 1 : L’utilisateur saisit des valeurs non valides - Le système affiche un message d’erreur de saisi - Le système affiche le formulaire et demande à
  25. 25. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 16 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel l’utilisateur d’entrer des valeurs correctes. Le processus reprend à l’étape 1. Post condition Affichage des Statistiques de vote effectué avec succès. Tableau 7 : Description textuelle du cas d'utilisation « Visualiser Statistiques Election» Le tableau 8 fait une description textuelle du cas d’utilisation « Activer une élection», ressortant ainsi la pré-condition et la post condition. Nom Activer Election Objectifs Permettre à un administrateur d’activer un type d’élection Acteur Administrateur Pré condition Il faut que l’élection ait été enregistrée au préalable. Scénario Nominal : 1- L’utilisateur se connecte via son login et son mot de passe ; et choisit le menu « Activer Election » 2- L’utilisateur renseigne le formulaire d’activation (élection, durée). 3- Le système sélectionne la base de données correspondante à la plage choisi et retourne le résultat à l’utilisateur. D’exception : Point 1 : L’utilisateur saisit des valeurs non valides 4- Le système affiche un message d’erreur de saisi 5- Le système affiche le formulaire et demande à l’utilisateur d’entrer des valeurs correctes. Le processus reprend à l’étape 2. Post condition Activation effectuée avec succès. Tableau 8 : Description textuelle du cas d'utilisation « Activer Election» II.4.5 Représentation de l’enchainement des tâches de chaque opération (Diagrammes de séquence) [5] Parmi les diagrammes décrivant la dynamique du système, UML propose les diagrammes d’interactions dont le diagramme de séquence en fait partie. Les diagrammes de séquence représentés ci-dessous présentent les interactions entre les différents objets de notre système afin de réaliser un cas d’utilisation. Pour le faire, on représente la ligne de vie de chaque objet par un trait pointillé vertical. Cette ligne de vie sert de point de départ ou d’arrivée à des messages représentés eux-mêmes par des flèches horizontales. Par convention, le temps s’écoule de haut en bas. Il indique ainsi visuellement la séquence relative des envois et réceptions de messages, d’où la dénomination diagramme de
  26. 26. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 17 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel séquence. Dans cette section, nous présentons les diagrammes de séquences des cas d’utilisations que nous avons décrites textuellement plus haut.  Représentation du diagramme de séquence : cas «Déposer Candidature». Candidat : Candidature Retourne formulaire_candidature ALT Break Demande à nouveau de remplir les champs Informations saisies non correctes notification sur le succès de l'opération Vérification Demande de dépôt de candidature Envoie de données : Type_election Set_Candidature () notification de succès Figure 2 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation «Déposer Candidature» Cette figure ci-dessus présente les différents messages échangés entre un candidat et le programme devant lui permettre de déposer sa candidature. Le candidat grâce à son interface demande à déposer une candidature, ensuite le formulaire de candidature lui est retourné. Il remplit le formulaire puis le soumet ; s’il y a eu une erreur dans le remplissage, une erreur lui sera adressée. Ceci jusqu’à ce qu’il remplisse convenablement le formulaire ; une fois son formulaire valider, sa candidature sera affectée au poste sollicité. Enfin, il recevra une notification de succès certifiant que sa candidature a bel et bien été prise en compte.  Représentation du diagramme de séquence : cas «Paramétrer Election»
  27. 27. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 18 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Administrateur Demande la liste des élections disponibles Liste_election () creer_bureau_de_vote () creation_effectuée () Choix_election_effectué () Formulaire de paramétrage de la durée Definition_periode_effectuée () : Candidature Démande la liste des candidatures Get_Candidature () Liste des candidatures à l'élection Demande à affecter une candidature à un Poste Renvoie le Formulaire d'affectation_candidature Affectation_Candidature_ effectuée Set_Candidature () Paramétrage effectué avec succès Liste des candidatures : Type_election : Circonscription Figure 3 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « Paramétrer Election » Cette figure ci-dessus présente les différents messages échangés entre l’administrateur et le programme devant permettre le paramétrer d’une élection. L’administrateur grâce à son interface demande à paramétrer une élection, ensuite il devra crée une élection, ceci après avoir créé au moins un bureau de vote et un parti politique. le formulaire contenant la liste des partis politiques qui ont été enregistrées au préalable lui est retourné, dès lors il ne reste plus qu’à demander l’affectation d’un parti politique à une élection, Enfin il recevra une notification de succès de l’opération.  Représentation du diagramme de séquence : cas « Effectuer Vote »
  28. 28. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 19 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel ALT : Candidat Usager Votant : Bulletin_Vote Break Demande A Nouveau Saisir_Champ : Scrutin setVote(Candidat) Demande à voter Lister partis_politique () ListerCandidat_parti () Retourner_Liste () Retourner_ListePartis () Retourner_formulaire () Demande_remplir () Notification_succès Notification_succès Veuillez remplir le formulaire convenablement : Parti_Politique Figure 4 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « Effectuer Vote » Cette figure ci-dessus présente les différents messages échangés entre l’usager votant et le programme devant permettre de voter pour un candidat. L’usager votant grâce à son interface demande à voter pour un candidat, immédiatement il va recevoir un bulletin de vote contenant la liste des candidats à l’élection (chaque candidat appartenant à un parti politique bien précis). Il devra remplir convenablement le bulletin de vote avant de le soumettre ; sinon il recevra un message d’erreur lui demandant de remplir à nouveau. Une fois son choix effectué, son vote sera enregistrer et il recevra enfin une notification de succès de l’opération.  Représentation du diagramme de séquence : cas «S’inscrire à une élection»
  29. 29. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 20 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel : Liste_electorale Usager Votant : Type_election Demande à s'inscrire Veuillez remplir le formulaire convenablement Renvoie_Formulaire_Inscription () Envoie Formulaire_rempli () ALT Break Demande_Saisir A nouveau Set_Compte() Set_ListeElectorale () notification_succès () notification_succès () Envoie mot_passe () : Compte_utilisateur Figure 5 : Diagramme de séquence du cas d'utilisation « S'inscrire à une élection » Cette figure ci-dessus présente les différents messages échangés entre l’usager votant et le programme devant permettre de s’inscrire à une élection. L’usager votant grâce à son interface demande à s’inscrire à une élection, immédiatement il va recevoir un formulaire d’inscription (utile pour recenser toutes les informations qui lui est propre). Il devra remplir convenablement le formulaire d’inscription avant de le soumettre ; sinon il recevra un message d’erreur lui demandant de remplir à nouveau. Une fois le formulaire rempli, son compte sera créer et il sera inscrit sur la liste électorale qu’il aura choisi au préalable. Enfin, il recevra son mot de passe par message certifiant ainsi le succès de l’opération de vote. II.4.6 Comportement général du système (diagramme d’activité) [5] Le diagramme d’activité est une représentation du comportement d’une opération (réalisation d’une méthode), d’un cas d’utilisation ou plus généralement d’un processus impliquant un ou plusieurs éléments. Le nôtre décrit en quelque sorte comment les activités sont coordonnées afin de réaliser les opérations de vote. Le diagramme d’activité ci- dessous est particulièrement utile puisque l’on sait qu’une opération ou cas d’utilisation aura à accomplir un ensemble de choses, et qu’on veut modéliser les dépendances essentielles sur celles-ci. Un tel diagramme se représente sous forme d’actions et de
  30. 30. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 21 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel transitions. Il est formellement un automate où les transitions entre états ne s’effectuent jamais sur déclenchement d’événement. La figure 6 ci-dessous décrit le diagramme d‘activité du processus de vote. Refuser Vote Effectuer Vote Confirmer Message D'envoie Identification Vérification vote Retour identification Oui Non Déconnexion Confirmer Vote Indexer Election Figure 6 : Diagramme d'activité représentant le processus de de vote D’après la figure 6, l’lorsqu’un citoyen se connecte ; il verra apparaitre une page de vote (ceci si et seulement s’il a pu se loguer). Après avoir effectué son choix, il verra apparaitre un message lui certifiant que son vote a bel et bien été pris en compte, dans le cas contraire, il comprendra que son vote n’a pas été pris en compte. Toutefois, si ce dernier a déjà voté, sa session se verra fermé. Ce qui implique qu’il ne pourra plus jamais se connecter en tant qu’électeur pour la session électorale en cour. La figure 7 ci-dessous décrit le diagramme d’activité montrant le circuit de navigation d’un usager votant. Figure 7 : Diagramme d'activité montrant le circuit de navigation d'un usager votant
  31. 31. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 22 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel II.4.7 Modélisation statique du système : diagramme de classes Il s’agit ici d’une vue statique car on ne tient pas compte du facteur temporel dans le comportement du système. Le diagramme de classes ci-dessous modélise les concepts du système de vote ainsi que les concepts internes créés de toutes pièces dans le cadre de l’implémentation de ce système. Chaque langage de Programmation Orienté Objets donne un moyen spécifique d’implémenter le paradigme objet (pointeurs ou pas, héritage multiple ou pas, etc.), mais notre diagramme de classes permet de modéliser les classes du système et leurs relations indépendamment d’un langage de programmation particulier. Les différentes classe utilisées pour la représentation de notre diagramme de classe est le suivant : Figure 8 : Les diférentes classes utilisées La figure 8 ci-dessus montre les différentes classes utilisées pour la mise en place du système de vote SIGVE. Cependant, la figure 9 ci-dessous représente les différentes classes et leurs relations :
  32. 32. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 23 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Figure 9 : Diagramme de Classe de SIGVE La figure 10 ci-dessous permet de représenter un environnement d’exécution ainsi que des ressources physiques (avec les parties du système qui s’y exécutent) grâce aux diagrammes de déploiement. : Electeur IHM HTML Application : SGBD: MYSQL HTTP Administration : : Electeur: Usager_votant File Maker Pro System : Vote Electronique Figure 10 : Diagramme de déploiement de SIGVE
  33. 33. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 24 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel II.5 Analyse technique II.5.1 Principe de fonctionnement des modules Suite à l’analyse faite ci-dessus, nous exposons dans ce paragraphe les fonctionnalités de notre application. Elle comporte trois principaux modules à savoir :  Le module utilisateur Objectif : ce module permet de définir l’administrateur d’une session électorale, et aussi à chaque usager votant de créer son propre compte. Le module utilisateur : Sur le poste client, lorsqu’un usager votant clique sur «S'inscrire sur une Liste Electorale », il reçoit un formulaire qui lui permet de s’enregistrer en tant qu’usager votant pour l’élection en cour, ensuite l’application cliente qui est également un client ftp lui transfère son mot de passe par sms (il l’utilisera pour se connecter ultérieurement).  Le module de vote Objectif : Ce module permet d’effectuer les opérations de vote En ce qui concerne le module de vote, lorsqu’un usager votant se connecte et déroule l’onglet « Espace électeur ». Il a dès lors la possibilité d’effectuer un vote, ceci tout juste en cliquant sur « Effectuer Vote ». Il verra ainsi apparaitre la liste des candidats (photos + noms) avec devant chacun une case à cocher. Pour choisir un candidat, devra cocher la case situer juste devant la photo du dit candidat et de cliquer sur le bouton « valider ». Toutefois, il peut arriver que l’usager votant ne sache rien sur les candidats représentés, alors il faudrait qu’il puisse avoir toute information utile caractérisant chaque candidat. Une fois connecté, ce dernier devra dérouler l’onglet « Profession de foi », puis cliquer sur « information ». Il aura ainsi accès à toutes les informations concernant le candidat, à savoir : le nom de son parti, son nom à lui, sa photo, sa profession de foie.  Le module statistique Objectif : Ce module permet d’afficher toutes les informations concernant l’élection. En ce qui concerne le module statistique lorsqu’un utilisateur se connecte et déroule l’un des onglets « Statistiques Textuel » ou « Statistiques Graph». Il a dès lors la possibilité d’avoir toutes les statistiques qu’il désire concernant l’élection à laquelle il a participée, Ceci tout juste en cliquant sur les champs qui apparaitront en fonction de
  34. 34. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 25 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel l’information qu’il recherche. Il pourra ainsi savoir qui a gagné, pourquoi, avec quel pourcentage.  Le module de candidature Objectif : Ce module de déposer et d’enregistrer une candidature En ce qui concerne le module de candidature, lorsqu’un candidat se connecte et déroule l’onglet « Espace candidat ». Il a dès lors la possibilité de déposer sa candidature, Ceci tout juste en cliquant sur « Déposer candidature ». il verra ainsi apparaitre un formulaire de candidature, qu’il faudra remplir et soumettre. Toutefois, une candidature déposée n’est pas forcément valider, il faudra ensuite que l’administrateur l’enregistre pour acceptation de candidature. Concernant la plateforme technique pour la mise en œuvre des fonctionnalités exprimées ci-dessus, nous avons utilisé comme :  Outils de modélisation : PaceStar UML, Win’design ;  Packs de dynamisation de l’application : WAMP;  Langage de programmation orienté objet côté client : Javascript, CSS, AJAX ;  Langage de programmation orienté objet côté serveur : PHP  Environnement de programmation : PhpStorm 7.1.3, Macromedia Dreamweaver 8 ;  Outil de production de statistique : JPGRAPH ; II.5.2 Présentation des outils et raisons de choix  PaceStar UML, Win’design Pour la production de nos différents modèles, nous avons fait appel à l’outil PaceStar UML Diagrammer à cause de la gratuité de sa licence, de la facilité de son utilisation et de la clarté des diagrammes produits. Cependant, nous avons utilisé Win’design pour dessiner uniquement le diagramme de classe. Ceci pour la simple et unique raison qu’il faillait générer immédiatement la base de donnée de notre système.  WAMP Pour le déploiement de notre base de données, nous avons utilisé comme serveur wamp server car il est libre et intègre trois services : Un serveur Web (APACHE) chargé de répondre aux requêtes http, Un serveur d’application qui offre un langage (PHP), Un SGBD (MySQL).  JAVASCRIPT, CSS, AJAX
  35. 35. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 26 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel [6] Le langage PHP est avant tout un langage de scripts qui s'exécutent côté serveur. Il reste une solution qui conviendra pour interfacer les pages web avec une base de données. Il devient très efficace et offre des fonctionnalités permettant d'implémenter des modules de sécurisation pour l'accès aux interfaces du système, il permet également la gestion des sessions (ce qui est très intéressant dans la mesure où nous prévoyons des ouvertures de sessions pour chaque connexion des utilisateurs du système de vote). [6] Le langage JavaScript est un langage coté client. C’est-à-dire que c’est le navigateur qui exécute le code Java Script. Java Script est un langage capable de contrôler votre navigateur et le code qui est chargé. Les scripts qui s’ajoutent aux pages HTML peuvent être comparés aux macros d’un traitement de texte. Ces scripts vont être gérés et exécutés par le navigateur sans faire appel aux ressources du serveur. [6] Le CSS permet de décrire précisément la mise en forme d’une page HTML, XHTML ou XML. Il est ainsi possible de séparer clairement le contenu d’une page Web (matérialisé par les balises XHTML) et sa forme (décrite par la feuille de style CSS). [6] AJAX désigne une combinaison de technologies (XHTML, DOM, CSS, XML, JavaScript et plus particulièrement son objet XMLHttpRequest) permettant de mettre en œuvre sur le Web des applications interactives et riches comparables aux logiciels disponibles jusqu’alors sur les ordinateurs de bureau. Nous avons utilisé MYSQL qui est un SGBD relationnel compatible avec des requêtes SQL. Ce choix est basé sur sa performance, sa fiabilité, la gratuité de sa licence et aussi sa simplicité d’utilisation. PHPSTORM 7.1.3 et Macromedia Dreamweaver 8 (Environnements de travail) : Outils adaptés à la programmation, offrent l’auto-complétion de codes et une arborescence du code programmation, réalisation des interfaces graphiques… II.5.3 Architecture du réseau de SIGVE
  36. 36. Chapitre II : Etude du projet Année Académique 2014 27 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Figure 11 : Architecture du réseau de SIGVE Chaque usager votant se connecte à SIGVE (accessible via le serveur web) via internet, une fois connecté; ils doivent pouvoir s’inscrire sur une liste électorale en tant que électeur. Le login étant son numéro de CNI et le mot de passe, le mot crypté qui lui sera envoyé par sms via le serveur de messagerie. Notre routeur va permettre de router les paquets venant ou sortant de SIGVE, et notre Switch permettra d’étendre le réseau central. Pour la sécurité de nos données, nous utilisons le « RAID » ; raison pour laquelle vous voyez une BD primaire et une secondaire (Si le serveur de Base de données primaire lâche, le second prendra immédiatement le relai). Cependant, ce n’est pas suffisant, l’administrateur a la possibilité de sauvegarder constamment les données de la base de données sous forme de fichier « .txt » qu’il pourra conserver sur un disque amovible (il s’agit ici de faire un «Backup». Remarque : Un système RAID 1 duplique les données sur tous les disques. Tout comme le RAID 0, le RAID 1 nécessite un minimum de deux disques durs pour fonctionner. Les disques ont un contenu identique ce qui implique une perte d'espace proportionnelle au nombre de disques rajoutés. Le RAID 1 apporte donc la tolérance de pannes. L'utilisation du RAID 1 est particulièrement recommandée sur des serveurs stockant des données sensibles qui doivent rester fonctionnels 24 heures sur 24.
  37. 37. Chapitre III : Mise en œuvre du projet Année Académique 2014 27 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel CHAPITRE III : MISE EN ŒUVRE DU PROJET III.1 Techniques de développement III.1.1 Fonctionnement technique des modules de l’application Il s'agit d'une présentation sommaire de l'algorithme qui soutiendra le vote d’un usager votant qui est l’un des objectifs de notre projet. Les lignes de code ont été écrites en PHP utilisant la technologie AJAX, donc pour l'exécution, nous avons installé le logiciel WAMP (Contenant Apache comme serveur web et MySQL comme SGBD). La tâche principale qui nous incombe, est celle de concevoir un système de vote électronique sur un réseau de machine afin d’optimiser le fonctionnement du vote, accélérer la publication des résultats et assurer la fiabilité des résultats. Une élection est vue comme un service offert par un serveur, qui est accédé par des postes clients afin de réaliser les votes et éditer les résultats. Tout d’abord l’on commence par activer une élection.  Activer une élection L’activation d’une élection enregistrée ultérieurement dans le système est une opération primordiale sans laquelle le dépôt d’une candidature ou le vote ne peut être effectuée.  Créer une circonscription de vote La création des circonscriptions de vote est nécessaire pour le découpage et le décompte des voies. Elle demeure primordiale, car chaque usager votant pour s’inscrire sur une liste électorale doit choisir une des circonscriptions de vote disponible.  Enregistrer une Candidature L’enregistrement d’une candidature est nécessaire, car un usager votant devrait voter pour quelqu’un ayant candidaté pour le poste pourvu par l’élection.  Effectuer un vote C’est le but premier de notre système, un usager votant est à mesure de voter pour un candidat. Ceci après avoir visualiser la profession de foi de chaque candidat s’il le souhaite. Toutefois, il doit être sûr qu’il à cocher le bon candidat avant de cliquer sur valider, car on ne vote qu’une seule fois  Publication des résultats Son but premier est d’informer tous les usagers votants du (des) gagnant (s) de l’élection à laquelle ils ont participées. CHAPITRE III MISE EN ŒUVRE DU PROJET
  38. 38. Chapitre III : Mise en œuvre du projet Année Académique 2014 28 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Figure 12 :Utilisation d’un moteur AJAX chargé côté client afin d’interagir d’une manière asynchrone avec un programme III.1.2 Les différents composants nécessaires Afin d’atteindre nos objectifs, nous avons mis sur pied une application Web, c’est- à-dire accessible aux utilisateurs via un navigateur, déployée sur un serveur Web et utilisant un réseau (Internet ou Intranet). III.2 Résultats obtenus Comme résultat important concernant la profession de foi des candidats, nous avons : Figure 13 : Statistique montrant les candidats à l'élection présidentiel Ce résultat va permettre aux usager votants de prendre connaissance des candidats au poste pourvu par l’élection, de savoir à quel parti ils appartiennent et quel est la profession de
  39. 39. Chapitre III : Mise en œuvre du projet Année Académique 2014 29 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel foi qu’il a défini pour ainsi avoir un aperçu sur leur plan d’action. L’obtention de cet état résulte de la requête d’insertion entre plusieurs tables, notamment les tables parti politique, candidat et candidature. Comme résultat important concernant le nombre de voie obtenu par chaque candidat, nous avons : Figure 14 : Nombre de voies obtenues par chaque candidat à l'élection Ce résultat peut permettre à l’administrateur de décider du gagnant pour ainsi voir dans quelle mesure publier les résultats suite au décompte des voies. L’obtention de cet état résulte de la requête d’insertion entre plusieurs tables, notamment les tables parti politique, candidat et vote. Comme résultats concernant le nombre d’électeur par ville, nous avons : Figure 12 : Pourcentage d'électeur par ville
  40. 40. Chapitre III : Mise en œuvre du projet Année Académique 2014 30 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel Ce graphe permettra de savoir quel pourcentage d’inscription nous avons dans les différentes villes du pays. Le graphe ci-dessus montre que nous n’avons que 5 villes actuellement regorgeant chacun un nombre d’électeur. La remarque qui est faite est que nous avons plus d’électeurs dans les villes de Bandjoun et Bamendjou que dans n’importe quel autre ville. Cet état est obtenu via la requête d’insertion sur les tables circonscription et usager_votant. Comme information concernant les circonscriptions de vote en activité, nous avons : Figure 13 : Liste des bureaux de vote en activité Cet état permettra de savoir combien des bureaux de vote de SIGVE sont en activité, ceci pour voir dans quelle mesure sensibiliser les usagers votants se trouvant dans les environs des autres circonscriptions de vote pour qu’il participe à élection. Il est obtenu via la requête d’insertion sur la table circonscription et liste_electorale. Comme information concernant les absents au vote, nous avons : Figure 14 : Pourcentage des absents au vote Cet état permettrait de savoir, quel pourcentage d’usagers votants inscrit n’a pas voté en fonction des villes. Il est obtenu via la requête d’insertion sur les tables usager_votant et circonscription.
  41. 41. Chapitre IV : Propositions et Suggestions Année Académique 2014 31 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel CHAPITRE IV : PROPOSITIONS ET SUGGESTIONS IV. 1 Analyse des résultats L’expression libre de la volonté politique du citoyen est un pilier fondamental d’une démocratie. Si elle n’est pas garantie ou est abusée, son principe de base « le choix libre des gouvernants » est violé. Une société juste et paisible ne peut de ce fait se construire d’une manière durable. Les femmes et les hommes de bon nombre de pays du monde ont obtenu à travers de hautes luttes le droit de déterminer eux-mêmes celle ou celui qui prendra des décisions en leur nom. Nous constatons une multiplication de l’engagement citoyen qui vise, parfois sous des conditions extrêmement difficiles, la participation à la gestion de la chose publique. Parmi les principaux enjeux au Cameroun, il y a les élections qui se passent dans des conditions inacceptables, selon certains électeurs. La présente application est donc une contribution importante à cet égard. Elle permet de prendre une décision à un moment donné concernant une élection. IV.2 Evaluation du coût IV.2.1 Coût en termes de performance [7] La performance devient l'un des problèmes les plus difficiles lorsque de gros volume de données sont manipulés. Par conséquent, la performance (c'est-à-dire le temps que met une candidature pour être valider, un vote pour être pris en compte, le décompte des voies pour être opérationnel) devient un problème informatique. Il est donc question de l’optimiser car l’idéal est le gain de temps en utilisant le moins de ressources possibles. Les complexités de performance comprennent quatre indicateurs : le temps, la mémoire, la fiabilité et l'interopérabilité. En termes de temps, il est à noter que notre application gère les votes et la durée de traitement est fonction du nombre de bureau de vote en activité. Autrement dit, le temps de traitement dépend du processus effectué au niveau du serveur pour générer une réponse. CHAPITRE IV PROPOSITIONS ET SUGGESTIONS
  42. 42. Chapitre IV : Propositions et Suggestions Année Académique 2014 32 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel IV.2.2 Coût en terme de ressources Dans cette partie nous détaillons les caractéristiques de l’environnement de travail qui nous a permis de mettre sur pied notre application.  OUTIL MATERIEL Deux serveurs de base de données qui sont des ordinateurs à très forte puissance ayant les caractéristiques minimales suivantes :  8 Go de RAM minimum.  Un processeur d’une fréquence de 500 GHz.  Un disque dur d’un Téra au minimum.  Un routeur dont le but principal sera de faire router les paquets entre les différents Intervenants, un Switch pour étendre le réseau, un PC pour administrer le réseau. IV.2.3 Limites du travail L’application déployée ne prend en compte qu’une seule langue, pourtant le cameroun est un pays bilingue. Pour migrer vers une application distribuée à plus d’une langue, nous avons rencontré un problème lié à l’utilisation de certaines fonctions qui nous permettraient gérer l’aspect de langue. Nous avons également eu un problème lié à la publication des résultats, ceci pour permettre à chaque usager votant d’être informé par message du vainqueur de l’élection auquel il a participé. IV.2.4 Perspectives d’amélioration Malgré les limites évoquées ci-dessus, des perspectives d’amélioration restent envisageables notamment l’intégration du module de langue, qui permettra à l’utilisateur de choisir la langue d’affichage de SIGVE avant même de se connecter. Ensuite il faudrait adapter SIGVE pour qu’il prenne en compte plusieurs types de vote, ceci en respectant les prescriptions de la loi en vigueur. Par ailleurs, il faudra greffer un module de « discussion instantanée » qui permettrait aux usagers votants de dialoguer avec les candidats ou les potentiels candidats et aux candidats de dialoguer entre eux. Enfin, améliorer le module de publication pour qu’il envoie les résultats globaux de vote à tous les usagers votants. IV.2.5 Avantages et inconvénients de sa mise en place  Avantages
  43. 43. Chapitre IV : Propositions et Suggestions Année Académique 2014 33 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel  Il permet d’obtenir en fin de scrutin des résultats sans erreur possible affichés en quelques minutes, quelle que soit la complexité des élections et ce sous le contrôle des circonscriptions de vote désignés,  Il permet de limiter les erreurs de distribution des bulletins de vote (gestion de multitude de bulletins, d'enveloppes entraînant de nombreuses erreurs),  Il permet de pallier les aléas postaux,  Il permet d'éviter le voyage des urnes en région.  Il donne plus de confort aux électeurs (plus besoins de se déplacer par ci par là)  Il garantit la confidentialité et secret du vote  Il y a une complète absence de vote nul  Il est moins coûteux contrairement au vote traditionnel  Inconvénients  les menaces de virus informatiques  Il peut subir des attaques orchestrées par des pirates  La confidentialité du vote devient source de préoccupations lorsque les ordinateurs utilisés sont non protégés  les pannes d'électricité ou les problèmes de connexion Internet IV.3 Taux de couverture du cahier de charges Tableau 9: Taux de couverture du cahier de charge Tâches prévues observations Etude de l’existant en ce qui concerne le système de vote électronique. Réalisé Analyse des algorithmes de vote Réalisé Analyse du fonctionnement de SIGVE Réalisé Conception d’une architecture Client- Serveur pour SIGVE Réalisé Conception de la base de données pour la gestion des informations produites par les algorithmes. Réalisé La production de statistiques de vote. Réalisé Architecture et modèle du logiciel Réalisé Utilisation des outils des AGL Réalisé Mettre en place le RAID pour sécuriser les données se trouvant dans la base de données Réalisé Utiliser un Backup pour sauvegarder les données n’importe quand pour placer sur un support amovible Réalisé Téléchargement du manuel d’utilisation Réalisé Envoie du mot de passe par message Réalisé Choix de la langue d’utilisation Pas encore Réalisé
  44. 44. Conclusion Année Académique 2014 34 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel CONCLUSION Il était question de mettre sur pied un système de vote électronique. Nous croyons avoir engagé un travail de recherche qui reste à parfaire. Ce projet, nous a permis de compléter notre formation et d’accroitre notre expérience en expérimentant nos connaissances dans les domaines de l’analyse et du développement et de combler certaines de nos lacunes notamment dans le domaine de la programmation, d’apprendre un nouveau concept de programmation Web (reposant sur plusieurs technologies comme le JavaScript et le XML) différent de ceux que nous avons appris en cours. Au cours de ce projet, nous avons présenté les différentes étapes de conception et de réalisation, pour la mise en place d’un Système de vote électronique. Afin de satisfaire les besoins de la population camerounaise, nous avons commencé la conception en utilisant le formalisme UML et la mise en œuvre de la base de données avec le gestionnaire de bases de données MySQL, ensuite l'implémentation des requêtes SQL pour la manipulation des données et enfin la concrétisation de l'application sous les environnements de programmation PhpStorm 7.1.3 et Dreamweaver 8. Ce projet a fait l'objet d'une expérience intéressante, qui nous a permis d'améliorer nos connaissances et nos compétences dans le domaine de la modélisation et de la programmation. Cependant, au cours de la réalisation de ce projet, nous avons rencontré des difficultés, notamment « le choix de la langue » et la publication des résultats globaux par message. Malgré ces difficultés, des perspectives d'amélioration ont été spécifiées tel que le greffage d’un module « discussion instantanée » qui permettrait aux usagers votants de communiquer avec les candidats, et aux candidats de communiquer entre eux. CONCLUSION
  45. 45. Bibliographie Année Académique 2014 35 Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel BIBLIOGRAPHIE Les Sites Internet [A] http://fr.wikipedia.org/wiki/Ajax Web Amateur 20/032014 [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_Electronique Web débutant 20/03/2014 [B] http://www.bruxelleselections2006.irisnet.be/fr/News/25/app.rvb Vote électronique 05/04/2014 [C] http://www.openmairie.org/catalogue/openelec Comment Voter par internet 14/07/2014 Les Livres [2] PROJET DE LOI N° 884/PJL/ AN modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2006/011 du 29 décembre 2006 portant création, organisation et fonctionnement d’Elecam, page 2. [3] PROJET DE LOI N° 884/PJL/ AN modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2006/011 du 29 décembre 2006 portant création, organisation et fonctionnement d’Elecam, page 5. [7] Li, Dragicevic et Veenendaal Advances in Web-based GIS, Mapping Services and Applications, 2011, Taylor & Francis Group, London, ISBN 978-0-415-80483- 7 P 121-138. Les Supports de cours [4] Marcellin Nkenlifack, Cours de Client Serveur, Support de cours, Département de Génie Informatique - Licence-IR, IUT Fotso Victor de L’Université de Dschang, 70p, s2012. Non publié [5] Dr FOTSING TALLA Bernard, Cours de Modélisation objet UML2, Support de cours, Département de Génie Informatique - Licence-IR, IUT Fotso Victor de L’Université de Dschang, 139p, s2014. Non publié [6] Michel Plasse, Pourquoi utiliser tel outil ou un langage, Support de cours, Edition Eyrolles, 325p, s2013. BIBLIOGRAPHIE
  46. 46. Annexes Année Académique 2014 x Rédigé par SEUMO NTSIEPDJAP Blondel ANNEXES Figure 15 : Figure montrant l'utilisation du RAID 1 pour garantir la sécurité et l'accès aux données 24h/24 Figure 16 : Capture Montrant la clarté du code source pour une maintenance future ANNEXES

×