Bmma awrapup1 2014 Hugues Rey

394 vues

Publié le

Ce qu'il faut absolument retenir de l'intervention d'Hugues Rey du 15 septembre

Publié dans : Marketing
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
394
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bmma awrapup1 2014 Hugues Rey

  1. 1. 10 lundis pour rattraper le train du digital Wrap up digital 1: l'écosystème digital
  2. 2. 10 lundis pour rattraper le train du digital UN CHANGEMENT DE PARADIGME • Des chiffres qui démontrent haut et fort l'importance de la pénétration de l'usage des réseaux sociaux dans l'ensemble du monde. Et une nette évolution au niveau du marché belge. • L'importance selon Hugues Rey de ce qui est : UTILE – UTILISABLE – UTILISÉ • Dans l'usage des réseaux sociaux Facebook et YouTube, on voit émerger un nouveau phénomène de substitution des mots par des images: 2014 marque le passage des contenus pas l'image plutôt que par le texte Quid dans ce contexte de notre obligation de lisibilité maximale voire instantanée ? 1 2
  3. 3. 10 lundis pour rattraper le train du digital UN CHANGEMENT DE PARADIGME • LE SOLOMO (social-local-mobile) qui permet à des initiatives locales d'être relayées et dont l'expérience se passe dans un mélange naturel de ON et OFF. Exemple des apéros urbains comme l'amplification d'un phénomène qui existe sans les réseaux sociaux mais qui existe mieux : plus fort et différemment avec eux. • TWITTER : POURVOYEUR DE CONTENU : Ex. de BEST BUY qui déplace la notion de service à l'ensemble des compétences internes et qui gagne en : rapidité, moindre coût et engagement . • Une approche basée sur le contrôle et la valorisation sociale • Quid du shift à opérer pour installer ce type d'approche dans nos structures ? 3 4
  4. 4. 10 lundis pour rattraper le train du digital UN CHANGEMENT DE PARADIGME • FB n'est pas un media !! car tout le monde ne regarde pas la même chose • LE NOMBRE DE FANS SUR FB = LE POIDS DE CE QUE JE VAUX ? • Les medias sociaux sont plus que FB, et comme sur FB, il faut garder une distance critique et regarder cela comme de nouveaux outils avec lesquels il y a, comme partout, une obligation de recherche de valeur ajoutée Ex. d’ IKEA et le QR code, Toyota et l'action "glass of water" • Quid de l'obligation de passer par l'usage relevant pour obtenir de l'engagement ? 5
  5. 5. 10 lundis pour rattraper le train du digital UN CHANGEMENT DE PARADIGME • LA « GAMIFICATION » comme outil de débanalisation des obligations quotidiennes • X.O COMME LES JALONS D'UN NOUVEAU RAPPORT ACTIF AUX CONTENUS 2.O : l'individu devient acteur d'une intelligence collective L'ensemble est supporté par une programmation légère, le Web devient une plateforme où nous sommes en contact avec des "touchpoints", chaque recherche est personnelle , LA LONG TAIL comme NICHE CONTENT : des contenus adressés à des individus qui cherchent un certain éclairage Quid de la manière de trouver différentes clefs d'entrée dans le contenu de nos offres ?: on n’est plus face à des cibles captives ! Quid de l'obligation d 'apporter de la guidance dans notre offre ? 6
  6. 6. 10 lundis pour rattraper le train du digital LE MEDIA MESHING COMME UNE TENDANCE LOURDE • L'installation des blogs comme une source d'information complémentaire ou de référence • Explosion des écrans et convergence des contenus avec un choix personnel face à ceux-ci qui devient une évidence • LE MEDIA MESHING : le multi-tasking de maman devient naturel avec une vraie notion d'interaction • Si ce n'est pas la mort des medias classiques, quid de la réflexion à avoir en amont sur la multiplication des contenus ? 7
  7. 7. 10 lundis pour rattraper le train du digital L'IMPORTANCE DE LA PORTABILITÉ ET DE LA RICHESSE DES CONTENUS • Si la télévision digitale a aujourd'hui un taux de pénétration assez faible, quel en est le véritable usage ? • L'usage dans un futur proche des médias sociaux sur la télé du salon va incarner cette tendance à la sélectivité des contenus et à la logique de personnalisation de ceux-ci • Quid de la manière de se positionner en tant que marque ? Quelle guidance face à mon équipe et mes interlocuteurs ? • "Le DWELL Rate (mon taux d'interaction) confronté à mon BOUNCE RATE (mon taux de rejet) est évidemment différent que je sois en ‘’PAID - OWNED – EARNED" 8
  8. 8. 10 lundis pour rattraper le train du digital P.O.E : la nouvelle clé de lecture 6
  9. 9. 10 lundis pour rattraper le train du digital P.O.E : la nouvelle clé de lecture 9
  10. 10. 10 lundis pour rattraper le train du digital P.O.E : la nouvelle clé de lecture La dynamique avec la marque change, le point de vente physique s'inscrit dans une chaine de propositions et il crédibilise l'ensemble
  11. 11. 10 lundis pour rattraper le train du digital LE CLOUD COMPUTING DANS UN LIQUID WORLD COMME NOUVELLE METEO • Une nouvelle approche plus légère, plus diffuse, moins basée sur la propriété qui demande une vision plus holistique de qui on est en tant que marque de ce que l'on propose (et de ce que l'on ne propose pas !) Ex. du FREMIUM un business model où on fait goûter au service "for free" : donner envie d'acheter en sachant pourquoi ! • La vraie question est de savoir quel est mon objectif avec le digital ? • Quels changements au niveau de mon approche ? • Quid du nouveau travail d'équipe à mettre en place ? • Qui paye pourquoi ? ET qui garde la main ? 10

×