10 lundis                        pour                    rattraper le                      train du                       ...
L’e-mailing et la DM en général des outils              historiques qui doivent se légitimer chaque                       ...
Le direct marketing et les campagnes d’e-                 mailing: des approches qui travaillent              historiqueme...
Une série de conseils de bons sens qu’il faut        considérer avec attention dans un univers où             10 lundis   ...
Des scénarios d’ OP-IN qui nécessitent un                  vrai filtre en amont sur la relevance de                 l’info...
Une occasion de faire une gestion plus active                      de la base de données                                  ...
Une occasion de faire une gestion plus active                  de la base de données (suite)                              ...
E-CRM et approche custumer centric    10 lundis                                                        pour               ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Wrap up digital 8 - Direct marketing at digital age (Albert Derasse)

468 vues

Publié le

Compte-rendu de la 8ème conférence de la formation DIGITAL de la BMMA.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
468
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Wrap up digital 8 - Direct marketing at digital age (Albert Derasse)

  1. 1. 10 lundis pour rattraper le train du digitalWrap up digital 8
  2. 2. L’e-mailing et la DM en général des outils historiques qui doivent se légitimer chaque 10 lundis jour pour rattraper le train du digital• Une vraie réflexion sur la saturation des boîtes mails, le spaming et les modalités relationnelles que l’on propose d’engager – La boîte e-mail est un des lieux où l’on vit l’agression du « TROP » – Un outil accessible et abordable qu’il faut utiliser avec sagesse pour ne pas provoquer un rejet – Penser KISS (keep it simple)• Une approche où il est possible de combiner votre mail avec les autres approches de génération de contenu – Pour surfer sur un sentiment de communauté avec vos abonnés ajouter des réactions provenant de commentaires issus des réseaux sociaux Ce type de contenu doit être organisé pour éviter l’impact négatif de certains commentaires (trop positifs par exemple)
  3. 3. Le direct marketing et les campagnes d’e- mailing: des approches qui travaillent historiquement sur la notion d’engagement 10 lundis pour rattraper le train du digital• Le DM et les campagnes d’e-mailing : des approches banalisées qui font toutefois appel à des notions de rigueur et de réflexions en amont pour éviter le spaming – QUID DE LA LA QUALIFICATION DE LA BASE DE DONNÉES ? – QUID DE LA MISE EN PAGE POUR ÊTRE CAPTÉ EN UN COUP D’ŒIL ? – QUID DU TYPE DE « CALL TO ACTION DEMAND » ?• Un calcul à partir de clics d’ouverture : ce qui correspond à un taux qui exprime le nombre de lecteurs qui ont cliqué sur le lien dans le mail qu’il ont reçu• Avec une série d’indicateurs qui permettent de mesurer les performances des différentes options choisies (IAB)
  4. 4. Une série de conseils de bons sens qu’il faut considérer avec attention dans un univers où 10 lundis « trop de mails tuent le mail » pour rattraper le train du digital• Il est malin de copier: vous inspirer dautres mails dans votre secteur dactivité et se créer une bibliothèque des DO et des DON’T• Faire un brouillon avec du papier et des crayons : placer le texte, les blocs dimages et voir ainsi ce que l’ensemble raconte• Ne pas oublier de placer, une accroche qui permet d’appréhender le message : call to action bien visible• Faire un pré-test : diffuser vos lay-out parmi vos collègues et recueillir les commentaires des utilisateurs
  5. 5. Des scénarios d’ OP-IN qui nécessitent un vrai filtre en amont sur la relevance de l’information dans la vie de la personne 10 lundis pour rattraper leLors de sa présentation, Albert a fort insisté sur : train du digital• La notion d’engagement qui correspond à un match entre le contenu et le momentum dans la vie de la personne , avec comme très bon exemple la proposition de Bpost Move In.• Penser à la finalité de la démarche : si on veut délivrer de l’info dans le scénario de saturation que nous connaissons tous, il faut légitimer et re- légitimer régulièrement la pertinence de cette information et pourquoi elle RESTE pertinente• L’obligation de segmentation pour éviter les problèmes sub- mentionnés – Avoir une gestion dynamique de la base de données = se poser À CHAQUE FOIS la question de la relevance de cet envoi pour les personnes qui le reçoivent – Faire un follow-up des envois et de leur succès : opérer un suivi pour éviter d’IRRITER avec les mêmes erreurs
  6. 6. Une occasion de faire une gestion plus active de la base de données 10 lundis pour rattraper le train du• Partir des préférences explicites et intérêts des personnes adressées: la digital façon la plus évidente et sous-utilisée pour segmenter.• Tenir compte des préférences implicites basées sur le taux douverture et de clics par le taux: donner un score au menu dans votre database et opérer la segmentation en conséquence.• Considérer les perspectives des clients vs les prospects : une proposition à valeur ajoutée distincte pour les 2 !• Mettre la campagne en place en tenant compte du temps de préférence de la segmentation: les gens ont tendance à ouvrir leurs e-mails à un moment donné. Par exemple: les utilisateurs de téléphones ont tendance à lire leurs e-mails dans la matinée, les utilisateurs Ipad lire leurs e-mails en face de la télévision en soirée.
  7. 7. Une occasion de faire une gestion plus active de la base de données (suite) 10 lundis pour• Penser canaux d’acquisition: les personnes provenant dun centre dappel rattraper le train du ou de co-enregistrement doivent être traitées différemment de ceux qui digital ont opté sur votre site …• Géolocalisation : les gens reçoivent des offres spécifiques ciblées sur leur région (exemple du réseau de bouchers )
  8. 8. E-CRM et approche custumer centric 10 lundis pour rattraper le train du digital• Ce que les médias sociaux ne sont pas

×