La collecte et le partage des
données cliniques et biologiques
Rémy Choquet, PhD
Chef de projet Banque Nationale de
Donnée...
Comment factoriser les énergies ?
Informatique de santé pour la ville
DMP

Dossier Pharma

Informatique clinique et hospit...
Modèle des organisations de collecte
de données par objectif de santé
Objectifs

Systèmes

Santé Publique
Epidémiologie

P...
Les niveaux d’interopérabilité
Niveau 1 :
Identification des
patients

• Chainage temporel et spatial des données patients...
Niveau 1

Données personnelles ou à
caractère personnel

• Les données identifiantes ne sont pas toujours
nécessaires pour...
Législation nationale
Niveau 1

Cadre juridique
– Loi Informatique et Libertés
• Données de santé, identification : Art 25...
Niveau 1
•
•
•
•
•

•
•
•
•

•

Projet de législation européenne

Les données à caractère personnel concernant la santé de...
Niveau 1

Projet de législation européenne

• Mais : Procédure dérogatoire envisagée :
• « for health purposes, including:...
Interopérabilité
• Problématique historique en informatique
• Une méthode de résolution est d’avoir recours
aux standards ...
Set de données: définitions
Niveau 2

• Elément de données : unité de base d'information identifiable et
définissable. Com...
Standards de codage des données
cliniques structurées

Niveau 2

Pour les diagnostics MR
EU : Orphanet
US : GARD

domaine
...
Questions
Niveau 2

•
•
•
•
•

Pas de standard pour les questions cliniques
Gestion de la temporalité
Pérennité des struct...
Niveau 2

Hors du minimum data set :
stratégie fédérative

● Faire converger les professionnels vers des langages
communs,...
Patient Registry Item Specification
and Metadata for Rare Diseases

• Un entrepôt de métadonnées ou chaque élément de donn...
Conclusions
Le rôle des CRMR est central pour le recueil
d’information BNDMR/BaMaRa et RaDiCo, à
visée de santé publique ...
Remerciements
 À la DGOS, Ministère de la Santé : E Luigi, V
Drouvot,
L May
 Aux équipes BNDMR/BaMaRa et RaDiCo :
C Mess...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La collecte et le partage des données cliniques et biologiques

493 vues

Publié le

A conférence EUROPLAN
Atelier 2 - Bases de données maladies rares et registres
Rémy Choquet, Chef de projet BNDMR

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
493
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La collecte et le partage des données cliniques et biologiques

  1. 1. La collecte et le partage des données cliniques et biologiques Rémy Choquet, PhD Chef de projet Banque Nationale de Données Maladies Rares
  2. 2. Comment factoriser les énergies ? Informatique de santé pour la ville DMP Dossier Pharma Informatique clinique et hospitalière SNIIRAM Informatique pour la recherche clinique Santé publique Essais cliniques Dossier Patient Informatique médicale PMSI Cohortes Etudes Imagerie Epidémiologie Laboratoires Biobanques Génétique Bioinformatique Source: Landais P, Choquet R : BaMaRa 2013
  3. 3. Modèle des organisations de collecte de données par objectif de santé Objectifs Systèmes Santé Publique Epidémiologie Prise en charge Bases de données et registres Dossier patient électronique Phénomique Nouveaux médic. orphelins Cohortes Essais Cliniques Interopérabilité ? domaines Epidémiologie Soins Recherche Source: Landais P, Choquet R : BaMaRa 2013
  4. 4. Les niveaux d’interopérabilité Niveau 1 : Identification des patients • Chainage temporel et spatial des données patients. • Des solutions d’identification par le biais de fonctions de hachage pour les données anonymes. • Régulations pour l’utilisation de données identifiantes Niveau 2 : Interopérabilité des données médicales • Deux niveaux d’hétérogénéité : niveau données et niveau codage. • Régulations pour l’utilisation des données à caractère personnel Niveau 3 : Gestion des flux de données • Rendre les différents systèmes communicants au niveau technique. • Organiser les flux de données. • Sécurisation des échanges de données à caractère personnel Source: Landais P, Choquet R : BaMaRa 2013
  5. 5. Niveau 1 Données personnelles ou à caractère personnel • Les données identifiantes ne sont pas toujours nécessaires pour identifier une personne, ex : – Un patient porteur d’un diabète insulino dépendant est né en 1990 et habite à 33540 (seulement 62 habitants) – INSEE : 762.407 naissances en France en 1990 – Jérôme Dupont est le seul habitant de 33540 né en 1990, il présente donc donc cette affection Les données MR sont a fortiori identifiantes
  6. 6. Législation nationale Niveau 1 Cadre juridique – Loi Informatique et Libertés • Données de santé, identification : Art 25, 26, 27 • Rapports , épidémiologie et recherche : Chapitre IX et X • Hébergement des données de santé : Art 34, 35 – Code de la Santé Publique • Partage des données de soins : L1110-4 • Consentement : L1111-8, L1122-11 – Procédures de dé-identification nationales peu utilisées (FOIN) car utilisation du NIR très (trop?) protégée – Nécessité d’avoir une méthode de dé-identification compatible au niveau européen La frontière entre les finalités de traitement est floue Source: Landais P, Choquet R : BaMaRa 2013
  7. 7. Niveau 1 • • • • • • • • • • Projet de législation européenne Les données à caractère personnel concernant la santé devraient comprendre, en particulier, l'ensemble des données se rapportant à l'état de santé d'une personne concernée; les informations relatives à l'enregistrement du patient pour la prestation de services de santé; les informations relatives aux paiements ou à l'éligibilité du patient à des soins de santé; un numéro ou un symbole attribué à un patient, destinés à l'identifier de manière univoque à des fins médicales; toute information relative au patient recueillie dans le cadre de la prestation de services de santé audit patient; des informations obtenues lors d'un contrôle ou de l'examen d'un organe ou d'une substance corporelle y compris des échantillons biologiques; l'identification d'une personne en tant que prestataire de soins de santé au patient; ou toute information concernant, par exemple, une maladie, un handicap, un risque de maladie, un dossier médical, un traitement clinique ou l'état physiologique ou biomédical de la personne concernée, indépendamment de la source, provenant par exemple d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé, d'un hôpital, d'un dispositif médical ou d'une épreuve diagnostique in vitro. » Considérant 26 du projet de Règlement général sur la protection des données
  8. 8. Niveau 1 Projet de législation européenne • Mais : Procédure dérogatoire envisagée : • « for health purposes, including: • public health and social protection and the management of health-care services, • especially in order to ensure the quality and cost-effectiveness of the procedures used for settling claims for benefits and services in the health insurance system, • or for historical, statistical and scientific research purposes »
  9. 9. Interopérabilité • Problématique historique en informatique • Une méthode de résolution est d’avoir recours aux standards : – Thésaurus ou modèles d’information reconnus par des organismes faisant autorité dans le domaine (ISO, HL7, NLM, etc.) – Utilisés par chaque acteur afin de maximiser la comparabilité des données codées – Pour favoriser la recherche et l’évaluation
  10. 10. Set de données: définitions Niveau 2 • Elément de données : unité de base d'information identifiable et définissable. Composé d'un concept et d’un domaine de valeurs. • Un set de données est composé d'un groupe d'éléments de données. Précise l’objectif du recueil. Définit une séquence de recueil, le caractère obligatoire ou non, des règles de contrôle d’exhaustivité et de qualité. • Set minimum de données national regroupe des éléments de données dont la collecte est requise et colligée à l’échelon national dans un objectif de santé publique. • Un set de données communes (CDE) pourrait être constitué au niveau européen basé sur les set de données nationaux Source: Landais P, Choquet R : BaMaRa 2013
  11. 11. Standards de codage des données cliniques structurées Niveau 2 Pour les diagnostics MR EU : Orphanet US : GARD domaine de valeur SDMN-MR HL7 openEHR LOINC HPO LDDB Orphanet CIM SNOMED LOINC THERIAQUE ATC Epidémiologie Soins BRIDG UMLS concept CDISC-ODM HPO OMIM CDASH Recherche
  12. 12. Questions Niveau 2 • • • • • Pas de standard pour les questions cliniques Gestion de la temporalité Pérennité des structures gérant ces standards Complétude des standards Un standard est lié à son usage prévu à la conception de celui-ci
  13. 13. Niveau 2 Hors du minimum data set : stratégie fédérative ● Faire converger les professionnels vers des langages communs, favoriser le partage ● A l’image de ce qui s’est créé aux USA : créer un espace national ou européen permettant de partager les éléments de données et des questionnaires
  14. 14. Patient Registry Item Specification and Metadata for Rare Diseases • Un entrepôt de métadonnées ou chaque élément de donnée est décrit et peu être réutilisé • Aujourd’hui plus de 2000+ questions • Pas de « curators », la question de l’interopérabilité reste ouverte
  15. 15. Conclusions Le rôle des CRMR est central pour le recueil d’information BNDMR/BaMaRa et RaDiCo, à visée de santé publique et recherche; Stimuler un système interopérable national puis européen de partage d'information, dans le respect de la sécurité et de la confidentialité; Favoriser la création de data sets consensuels, standards et utilisés (ex: minimum data set par maladie rare)
  16. 16. Remerciements  À la DGOS, Ministère de la Santé : E Luigi, V Drouvot, L May  Aux équipes BNDMR/BaMaRa et RaDiCo : C Messiaen, A de Carrara, M Maaroufi, Y Fonjallaz, C Angin, JP Necker S Amselem, A Clement, J Weinbach, P Rigoux  Aux professionnels des CRMR et aux coordinateurs,  Aux membres du groupe de travail BNDMR,  Aux membres de la plateforme de Recherche Clinique de l’EA2415, université Montpellier 1, CHU de Nîmes.

×