Bruno VETEL              « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en              ligne et cybercriminalisation               ...
Plan                 ■ Cadrage                 ■ Pourquoi les serveurs privés lucratifs sont-ils les plus                 ...
« Serveurs dissidents » : Jeux                               vidéo en ligne et                               cybercriminal...
Méthodologie                 ■ Un terrain principal issu d’un travail de thèse                    • un jeu en ligne       ...
Serveur privé : définition technique                     ■ La réplique dissidente du serveur central d’un                 ...
Serveur privé : définition technique                 ■ Tendance observable lorsque le jeu est populaire                   ...
Serveur privé : définition par les usages                 ■ Souvent une appropriation technique et sociale,               ...
La problématique                 ■ Pourquoi les serveurs privés…                    • …les plus fréquentés d’un MMORPG don...
« Serveurs dissidents » : Jeux                               vidéo en ligne et                               cybercriminal...
Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les                 plus fréquentés ?                 ■ Une circulation monétaire...
Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les                   plus fréquentés ?     ■ Achat par des joueurs              ...
« Serveurs dissidents » : Jeux                                vidéo en ligne et                                cybercrimin...
Comment l’entreprise créatrice poursuit-elle                  des auteurs de serveurs privés ?                  ■ Procédur...
« Serveurs dissidents » : Jeux                                vidéo en ligne et                                cybercrimin...
1. La qualification des serveurs privés                  menaçants                  ■ Des salariés de l’entreprise créatri...
« Serveurs dissidents » : Jeux                                vidéo en ligne et                                cybercrimin...
2. La demande de fermeture du serveur                   privé     ■ Les opérateurs de serveurs       privés domestiquent l...
2. La demande de fermeture du serveur                  privé                  ■ La localisation du serveur privé :        ...
2. La demande de fermeture du serveur                  privé                  ■ Hébergement professionnel et procédure de ...
« Serveurs dissidents » : Jeux                                vidéo en ligne et                                cybercrimin...
3. La collecte (il)légale de preuves                   d’inculpation     ■ La déviance de l’entreprise       créatrice met...
3. La collecte (il)légale de preuves                  d’inculpation                  ■ Le problème des procédure avec des ...
3. La collecte (il)légale de preuves                  d’inculpation                  ■ Le recours aux cyberpatrouilles    ...
Synthèse                  ■ Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les plus                    fréquentés ?             ...
Pourquoi l’entreprise créatrice poursuit-elle                  des auteurs de serveurs privés ?                  ■ Des con...
Merci de votre attention                  ■   Un article sur ce sujet soumis et en cours d’évaluation par le              ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2012.12.18 bv-v07

3 280 vues

Publié le

Sides du séminaire EHESS de Bruno Vétel «Serveurs dissidents : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation» (18 déc. 2012)

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 280
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 558
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2012.12.18 bv-v07

  1. 1. Bruno VETEL « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation bruno.vetel@telecom-paristech.frINSTITUT MINES-TÉLÉCOM
  2. 2. Plan ■ Cadrage ■ Pourquoi les serveurs privés lucratifs sont-ils les plus fréquentés ? ■ Comment l’entreprise créatrice poursuit-elle des auteurs de serveurs privés ?1 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  3. 3. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Cadrage2 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  4. 4. Méthodologie ■ Un terrain principal issu d’un travail de thèse • un jeu en ligne • rendu anonyme afin de protéger les enquêtés ■ Une ethnographie du virtuel (C. Hine, 2000) • des entretiens avec des joueurs et des concepteurs de jeux en ligne • l’observation participante en jeu et sur les sites internet fréquentés par les joueurs3 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  5. 5. Serveur privé : définition technique ■ La réplique dissidente du serveur central d’un jeu vidéo en ligne ■ Une copie chargée de reproduire • « gratuitement » « l’intégralité » du jeu • sous l’autorité d’un opérateur indépendant du jeu original « Officiel » « Privé » Émulation4 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  6. 6. Serveur privé : définition technique ■ Tendance observable lorsque le jeu est populaire • Une démultiplication des serveurs privés d’accès gratuit • L’émergence progressive de serveurs avec des services supplémentaires payants « Officiel » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » « Privé » €5 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  7. 7. Serveur privé : définition par les usages ■ Souvent une appropriation technique et sociale, plutôt qu’une copie conforme Appropriation6 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  8. 8. La problématique ■ Pourquoi les serveurs privés… • …les plus fréquentés d’un MMORPG donné, se trouvent être à but lucratif… • …malgré la condamnation par la justice de certains d’entre eux ?7 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  9. 9. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les plus fréquentés ?8 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  10. 10. Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les plus fréquentés ? ■ Une circulation monétaire • Via 2 services et 3 types d’acteurs − « Serveur privé » : achat de points bonus par les joueurs − « Émulateur » : achat de mises à jour du logiciel par l’opérateur Circulation des services Circulation monétaire9 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  11. 11. Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les plus fréquentés ? ■ Achat par des joueurs ■ Obtention par des joueurs • de points en euros • de points en votant • qui rémunèrent les opérateurs − impacte le ranking des serveurs • Accroit la visibilité du serveur10 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  12. 12. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Comment l’entreprise créatrice poursuit-elle des auteurs de serveurs privés ?11 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  13. 13. Comment l’entreprise créatrice poursuit-elle des auteurs de serveurs privés ? ■ Procédure suivie par l’entreprise créatrice 1. La qualification des serveurs privés menaçants − focalisation sur les serveurs à but lucratif 2. La demande de fermeture du serveur privé − envoi de courriers de mise en demeure 3. La collecte de preuves d’inculpation − légalement − … illégalement si nécessaire12 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  14. 14. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Comment l’entreprise créatrice poursuit- elle des auteurs de serveurs privés ? 1. La qualification des serveurs privés menaçants13 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  15. 15. 1. La qualification des serveurs privés menaçants ■ Des salariés de l’entreprise créatrice du jeu évaluent les serveurs privés : • au moyen des sites de ranking initialement destinés aux joueurs. • ils se soumettent donc aux mêmes dispositifs attentionnels que les joueurs • or, en raison du couplage profit/notoriété, les serveurs les mieux classés deviennent vite ceux à but lucratif14 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  16. 16. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Comment l’entreprise créatrice poursuit- elle des auteurs de serveurs privés ? 2. La demande de fermeture du serveur privé15 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  17. 17. 2. La demande de fermeture du serveur privé ■ Les opérateurs de serveurs privés domestiquent la procédure de mise en demeure16 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  18. 18. 2. La demande de fermeture du serveur privé ■ La localisation du serveur privé : • A domicile (souvent non-lucratif) − bridage technique − serveur lucratif peu fiable • Chez un hébergeur professionnel (souvent lucratif) − performance technique accrue − location à payer qui renforce la nécessité lucrative − ralentissement des procédures de fermeture17 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  19. 19. 2. La demande de fermeture du serveur privé ■ Hébergement professionnel et procédure de mise en demeure : • LCEN 2004 − encourage les hébergeurs à agir avec une certaine inertie • Un ancien salarié d’une entreprise de jeu vidéo − « [Les hébergeurs professionnels] le mail juridique que tu envoies à cette entreprise dit que c’est à eux normalement de mettre en œuvre les moyens de détecter ces choses-là. Et t’es obligé de leur dire. Mais bon, eux ils te disent « ben ouais, mais nous on met les moyens hein ! », mais qui va le prouver ? Personne va le prouver, tu vois. »18 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  20. 20. « Serveurs dissidents » : Jeux vidéo en ligne et cybercriminalisation Comment l’entreprise créatrice poursuit- elle des auteurs de serveurs privés ? 3. La collecte (il)légale de preuves d’inculpation19 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  21. 21. 3. La collecte (il)légale de preuves d’inculpation ■ La déviance de l’entreprise créatrice met en échec les anticipations des opérateurs20 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  22. 22. 3. La collecte (il)légale de preuves d’inculpation ■ Le problème des procédure avec des hébergeurs étrangers • La procédure juridique est plus longue qu’au niveau national • Pour diverses raisons, certains pays ne collaborent pas ou peu21 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  23. 23. 3. La collecte (il)légale de preuves d’inculpation ■ Le recours aux cyberpatrouilles • Code de procédure pénale • Infiltrations de groupes soupçonnés de certaines infractions • Des procédures encore peu connues par les entreprises ■ Leur substitution par des salariés d’entreprise créatrice de jeu • Se rapproche d’entrepreneurs de morale (Becker, 1997) • L’infiltration se fait donc à la frontière (voire parfois au- delà…) de la légalité22 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  24. 24. Synthèse ■ Pourquoi les serveurs lucratifs sont-ils les plus fréquentés ? • Le serveur privé lucratif au cœur d’un dispositif − avec couplage notoriété/rentabilité − de captation de deux publics de joueurs rendus complémentaires ■ Comment l’entreprise créatrice poursuit-elle des auteurs de serveurs privés ? 1. La qualification des serveurs privés menaçants se focalise sur les serveurs à but lucratif 2. La demande de fermeture du serveur est compliquée par les hébergeurs (LCEN et procédures compliquées avec des pays étrangers) 3. La collecte de preuves d’inculpation tutoie parfois les frontières du légal23 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  25. 25. Pourquoi l’entreprise créatrice poursuit-elle des auteurs de serveurs privés ? ■ Des condamnations à but médiatique ? • Effet recherché : isoler les publics des serveurs privés plutôt que les détruire − Les opérateurs sont souvent des mineurs – ils courent peu de risque, les peines sont souvent symboliques – l’identification de la part des joueurs légitimes de même âge est plus facile (sentiment de peur) − Les programmeurs, souvent majeurs, ne sont que rarement inquiétés et produisent potentiellement des innovations intéressantes pour l’entreprise officielle • Mais un effet contre-productif avéré – la publicisation de l’offre des serveurs privés auprès des usagers du jeu officiel est non-négligeable24 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL
  26. 26. Merci de votre attention ■ Un article sur ce sujet soumis et en cours d’évaluation par le comité de la revue Terrains et Travaux • Parution potentielle dans le n 22, Entreprises et déviance • Autour de l’été 2013, sous réserve d’acceptation25 21/12/2012 INSTITUT MINES-TÉLÉCOM Bruno VÉTEL

×