Web	
  et	
  privacy	
  	
  
Sur	
  le	
  prétendu	
  renoncement	
  à	
  la	
  vie	
  privée	
  des	
  u7lisateurs	
  d’I...
!  Comment	
  sommes-­‐nous	
  passés	
  de	
  ça…	
  
!  ...à	
  ça	
  ?	
  
!  De	
   la	
   surveillance	
   directe	
   à	
   la	
   surveillance	
  
par-cipa-ve	
  
!  From	
  the	
  Big	
  Broth...
!  L’hypothèse	
   de	
   la	
   «	
   fin	
   de	
   la	
   vie	
   privée	
   en	
  
ligne	
  »…	
  
!  De	
  la	
  «	
  ...
!  “You	
  have	
  zero	
  privacy	
  anyway.	
  Get	
  over	
  it.”	
  
Scol	
  McNealy,	
  CEO	
  Sun	
  Microsystems,	
...
!  Une	
  évoluGon	
  historique	
  «	
  linéaire	
  »	
  ?	
  
!  «	
  Entrepreneur	
  de	
  morale	
  »	
  =	
  acteur	
  social	
  
qui	
   cherche	
   à	
   influencer	
   un	
   grou...
!  EvoluGon	
   sujele	
   à	
   controverse	
   :	
   elle	
   n’est	
  
pas	
  automaGque	
  ni	
  linéaire	
  
!  Nous	...
!  D’un	
  «	
  monde	
  qui	
  n’est	
  ni	
  privé	
  ni	
  public	
  »	
  à	
  
la	
  «	
  conquête	
  de	
  l’inGmité	...
!  Les	
  origines	
  de	
  la	
  noGon	
  de	
  privacy	
  
!  Toqueville	
   (1835)	
   :	
   l’opinion	
   publique	
  ...
!  John	
  Stuart	
  Mill	
  (1859)	
  :	
  «	
  one	
  very	
  simple	
  
principle	
  »,	
  le	
  principe	
  de	
  non-...
!  Jusque	
   là	
   la	
   noGon	
   ne	
   concerne	
   que	
   les	
  
comportements	
  :	
  quid	
  de	
  l’informaGon...
!  Louis	
  Brandeis	
  &	
  Samuel	
  Warren	
  (1890)	
  :	
  le	
  
droit	
  à	
  la	
  privacy	
  
!  La	
  législaGon...
!  Brandeis	
   incarne	
   l’approche	
   tradiGonnelle	
  
de	
  la	
  privacy	
  as	
  penetraCon	
  	
  
!  Vie	
   pr...
!  Mais	
   la	
   privacy	
   n’est	
   pas	
   un	
   objet	
   unique	
   :	
  
elle	
   est	
   composée	
   de	
   mu...
!  DisGncGf	
   du	
   Web	
   social	
   :	
   privacy	
  
as	
  negoCaCon	
  	
  
!  ConfidenGalité	
   contextuelle	
   ...
Antonio A. CASILLI -- Web et privacy : Sur le prétendu renoncement à la vie privée
Antonio A. CASILLI -- Web et privacy : Sur le prétendu renoncement à la vie privée
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Antonio A. CASILLI -- Web et privacy : Sur le prétendu renoncement à la vie privée

3 654 vues

Publié le

Intervention d'Antonio Casilli lors du séminaire EHESS 'Etudier les Cultures du Numérique', 17 mars 2014.

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 654
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 574
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Antonio A. CASILLI -- Web et privacy : Sur le prétendu renoncement à la vie privée

  1. 1. Web  et  privacy     Sur  le  prétendu  renoncement  à  la  vie  privée  des  u7lisateurs  d’Internet   Antonio  A.  Casilli  
  2. 2. !  Comment  sommes-­‐nous  passés  de  ça…  
  3. 3. !  ...à  ça  ?  
  4. 4. !  De   la   surveillance   directe   à   la   surveillance   par-cipa-ve   !  From  the  Big  Brother  to  the  Big  Other  (Slavoj   Žižek)  ?   !  De  la  Stasi  à  PRISM…   !  Dévoilement   volontaire   et   agonisGque   de  données  personnelles   !  Surveillance  mutuelle  et  horizontale     !  Perte   de   maîtrise   sur   les   CGU   des   plateformes   sur   lesquelles   les   données   personnelles  sont  sauvegardée   Antonio   A.   Casilli   (2011)   Surveillance   parGcipaGve.   Problèmes   poliGques   et   sociaux,  n.  988,  p.  21.  
  5. 5. !  L’hypothèse   de   la   «   fin   de   la   vie   privée   en   ligne  »…   !  De  la  «  death  of  privacy  »  (Simson  Garfinkel   2000)   à   la   «   publitude   »   (publicness)   (Jeff   Jarvis,  2011)     !  AugmentaGon   de   la   connecGvité   =   érosion   des  valeurs  de  la  privacy  ?   !  Notre   idenGté   est-­‐elle   publique   «   par   défaut  »  ?   Jeff  Jarvis  (  2011  )  Public  Parts  :  How  Sharing  in  the  Digital  Age  Improves  the  Way   We  Work  and  Live,  Simon  &  Schuster  .     Simson   Garfinkel   (   2001   )   Database   NaGon   :   The   Death   of   Privacy   in   the   21   st   Century,  O’Reilly  Media.  
  6. 6. !  “You  have  zero  privacy  anyway.  Get  over  it.”   Scol  McNealy,  CEO  Sun  Microsystems,  1999   !  “Public  is  the  new  social  norm.”   Mark  Zuckerberg,  CEO  Facebook,  2010   !  “Privacy  may  actually  be  an  anomaly.”   Vint   Cerf,   Chief   Internet   Evangelist   Google,   2013   !  “People   are   used   to   being   under   surveillance.”   Eric   Schmidt,   ExecuGve   chairman   Google,   2014  
  7. 7. !  Une  évoluGon  historique  «  linéaire  »  ?  
  8. 8. !  «  Entrepreneur  de  morale  »  =  acteur  social   qui   cherche   à   influencer   un   groupe   de   personnes   dans   le   but   de   lui   faire   adopter   ou  maintenir  une  norme   !  Périodicité   des   incidents   de   vie   privée   impliquant  les  médias  sociaux   !  RéacGons   virulentes   des   usagers   qui   s’organisent,   conséquences   en   termes   de   sancGons  et  rétropédalages  
  9. 9. !  EvoluGon   sujele   à   controverse   :   elle   n’est   pas  automaGque  ni  linéaire   !  Nous   vivons   une   guerre   autour   de   la   vie   privée   que   les   propriétaires   de   grandes   exploitaGons   de   données   sont   loin   d’avoir   gagné   !  SorGr  du  cadre  idéologique   !  Contextualiser  d’un  point  de  vue  historique   pour  comprendre   Antonio  A  .  Casilli  (  2013  )  «  Contre  l'hypothèse  de  la  «  fin  de  la  vie  privée  »  »,   Revue  française  des  sciences  de  l'informaGon  et  de  la  communicaGon  ,  n  °  3  
  10. 10. !  D’un  «  monde  qui  n’est  ni  privé  ni  public  »  à   la  «  conquête  de  l’inGmité  individuelle  »   !  Fin  du  Moyen  Age  :  rupture  des   solidarités  collecGves  (communauté   seigneuriale,  lignages,  liens  vassaliques   enferment  l’individu)   !  AlphabéGsaGon  :  connaître  soi-­‐même   par  l’écriture   !  Nouveaux  styles  relaGonnels  :  l’accent   sur  l’amiGé   !  Aménagement  des  espaces  physiques  :   la  maison  parGculière   Philippe  Ariès  (1985).  “Pour  une  histoire  de  la  vie  privée”,  IntroducGon  Histoire  de   la  vie  privée,  vol.  3,  Paris,  Seuil.   Norbert  Elias  (1987  [1939]).  Die  Gesellscha{  der  Individuen,  Frankfurt  am  Main:   Suhrkamp.    
  11. 11. !  Les  origines  de  la  noGon  de  privacy   !  Toqueville   (1835)   :   l’opinion   publique   est   une   force   redoutable,   capable   de   façonner   les  lois  et  les  mœurs   !  Danger   sans   précédent   pour   l’autonomie   individuelle   !  «   Tyrannie   de   la   majorité   »   :   risque   d’uniformisaGon   et   aplaGssement   des   spécificités  et  des  libertés  individuelles    
  12. 12. !  John  Stuart  Mill  (1859)  :  «  one  very  simple   principle  »,  le  principe  de  non-­‐nuisance   !  «  Le  seul  aspect  de  la  conduite  d'un  individu   qui  soit  du  ressort  de  la  société  est  celui  qui   concerne   les   autres.   Mais,   pour   ce   qui   ne   concerne   que   lui,   son   indépendance   est,   de   droit,  absolue  »   !  Contours   de   la   noGon   de   privacy   se   dessinent  
  13. 13. !  Jusque   là   la   noGon   ne   concerne   que   les   comportements  :  quid  de  l’informaGon  ?   !  FoncGonnement   démocraGque   se   base   sur   une  citoyenneté  bien  informée   !  EvoluGons   des   médias   et   évoluGons   techniques   quesGonnent   sans   cesse   l’expérience  démocraGque   !  Presse   populaire,   journalisme   d’enquête,   photographie  :  invasion  croissante  de  la  vie   de  personnes  plus  ou  moins  célèbres  
  14. 14. !  Louis  Brandeis  &  Samuel  Warren  (1890)  :  le   droit  à  la  privacy   !  La  législaGon  sur  la  calomnie  ne  suffit  plus   !  Le  principe  de  non-­‐nuisance  non  plus   !  Pour  toute  informaGon  qui  ne  revêt  pas  un   intérêt   public,   on   reconnaît   un   nouveau   droit  :  the  right  to  be  leB  alone  
  15. 15. !  Brandeis   incarne   l’approche   tradiGonnelle   de  la  privacy  as  penetraCon     !  Vie   privée   conçue   comme   comme   cercle   inGme   !  Vision   monodirecGonnelle   :   noyau   de   données  sensibles  à  protéger         !  L’invasion  de  la  vie  privée  est  perpétrée  par   un  agent  extérieur  
  16. 16. !  Mais   la   privacy   n’est   pas   un   objet   unique   :   elle   est   composée   de   mulGples   éléments   –   dont  certains  seulement  s’acGvent,  selon  les   milieux  et  les  situaGons.   !  De   surcroît,   les   individus   ne   sont   pas   de   simples  vicGmes  à  la  merci  de  forces  qui  les   dépassent   !  Irwin   Altman   propose   une   approche   de   la   privacy  as  regulaCon   !  NoGon   bidirecGonnelle   :   limiter   les   intrusions  de  l’extérieur,  gérer  ce  qui  sort  de   la  sphère  personnelle    
  17. 17. !  DisGncGf   du   Web   social   :   privacy   as  negoCaCon     !  ConfidenGalité   contextuelle   est   sujele   à   une   concertaGon   collecGve   !  NoGon   mulGdimensionnelle   :   dévoilement   va   de   pair   avec   adaptaGon  aux  signaux  venant  de   l’environnement  social   !  Plus   de   signaux   envoyés   à   l’environnement   social,   plus   de   feedback  de  l’environnement  

×