p0rn                        fred Pailler  Cem-IIAC-Ehess / Caphi-univ.Nantes Séminaire Cultures Numériques          23 avr...
historique de cette recherche●   Une recherche qualitative sans interviews : travail sur des documents, des    archives nu...
Les 4 types de recherche menées sur le web de                         lintime ●   Études du « net sentimental » et de la r...
Historique de cette recherche  « Technology is neither good nor bad; nor is it neutral... technologys interaction  with th...
enjeux méthodologiques              dune étude p0rn &/OR date en ligne     ●   GYMNASTIQUE DES DONNÉES :      ●   Pour acc...
enjeux épistémologiques               dune étude p0rn &/OR date en ligne       ●   RÉFLÉXIVITÉ :           –    Épistémolo...
4 paradigmes pour 1 objet complexe ? Ils constituent des paradigmes car :  ●   ils structurent lexpérience utilisateurs et...
Paradigme 1          gérer des documents à caractère sexuels                                                              ...
Paradigme 2            implémenter le binarisme de genre H/F23 avril 2013   fred Pailler   Séminaire Étudier les Cultures ...
Paradigme 3                 face-à-face vs. capital relationnel23 avril 2013   fred Pailler   Séminaire Étudier les Cultur...
Paradigme 4  dualisme numérique vs. pratiques de documentation                                                            ...
4 paradigmes pour un objet complexe ?23 avril 2013   fred Pailler   Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS  ...
du coup...●   Ce qui définit la pornographie comme ce qui définit la rencontre en ligne, ce nest pas seulement un rapport ...
merci !    :-)       fred.pailler@sociographie.net           www.sociographie.netwww.culturevisuelle.org/politiquesdesaffe...
bibliographie indicativeboyd d. & Crawford K. « 6 provocations for BigData »http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstrac...
présentation du séminaire         Il existe une conception idéologique du web qui le scinde en deux régionsimperméables l’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Séminaire EHESS] Fred Pailler “Porno et/ou rencontre en ligne” (23 avril 2013, 17h)

2 934 vues

Publié le

Pour la présentation complète : http://www.bodyspacesociety.eu/?p=5921

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 934
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 682
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Séminaire EHESS] Fred Pailler “Porno et/ou rencontre en ligne” (23 avril 2013, 17h)

  1. 1. p0rn fred Pailler Cem-IIAC-Ehess / Caphi-univ.Nantes Séminaire Cultures Numériques 23 avril 2013 - EHESS Considérations &/or date méthodologiques et épistémologiques sur létude des rencontres et despornographies en ligne
  2. 2. historique de cette recherche● Une recherche qualitative sans interviews : travail sur des documents, des archives numériques, sans « rencontre » !● Étudier des documents en ligne, des écrits, des images, faire un travail de sémiotique et danalyse de discours.● Un objet insaisissable et un corpus gigantesque et incohérent● Une recherche longue qui se transforme en ethnographie lorsque ma propre expérience du terrain devient la plus solide information que jen possède.● Difficultés à mettre en scène un sujet dénonciation scientifique stable, précisément parce que cette figure na pas didentité sexuelle ni de genre et devient rapidement problématique lorsque lon doit la confronter à des types de subjectivations variés mais tous sexués et genrés.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 2
  3. 3. Les 4 types de recherche menées sur le web de lintime ● Études du « net sentimental » et de la rencontre « généraliste » (Illouz, Lardellier) ● Études de communautés sexuelles et de cultures spécifiques (svt jeunes chercheurs venant des cultural studies : Mowlabocus) ● Études de contenus pornographiques ( media & porn studies : Paasonen ) ● Etudes statistiques et analyse de réseaux (par ex. Schmidt et al. sur le choix des partenaires)23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 3
  4. 4. Historique de cette recherche « Technology is neither good nor bad; nor is it neutral... technologys interaction with the social ecology is such that technical developments frequently have environmental, social, and human consequences that go far beyond the immediate purposes of the technical devices and practices themselves. » M. Kranzberg (1986, p. 545) cité par d. boyd & K. Crawford (2011 p. 1) il ne sagit pas détudier seulement la forme et les pratiques dun appareillage technique, mais aussi de percevoir en quoi cet appareillage est un dispositif foucaldien, cest-à-dire en quoi il va « far beyond the immediate purpose of... » (far beyond ne signifie surtout pas quil y aurait une dimension super cachée quil faudrait extraire à grand peine, bien au contraire...)23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 4
  5. 5. enjeux méthodologiques dune étude p0rn &/OR date en ligne ● GYMNASTIQUE DES DONNÉES : ● Pour accéder à un site : ● produire des profils, dont certains sont faux : des fakes ● négocier laccès aux données avec les admins du site web ● Pour accéder à certains types de données (interactions, confidences, etc.) ● participer aux activités en ligne ● faire des interviews (risque de manquer les expériences qui sont « hors-champs » pour les internautes : le faking, etc.) ● GYMNASTIQUE DE LOBJET : ● étudier une catégorie de personnes requiert de se renseigner sur les catégories que lon va laisser de côté, et de ne pas considérer comme naturelle cette catégorie mais comme le fruit denjeux sociaux. ● étudier une catégorie dobjets techniques requiert de ne pas considérer comme naturelle la catégorie qui le désigne comme objet, mais comme le fruit denjeux sociaux.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS
  6. 6. enjeux épistémologiques dune étude p0rn &/OR date en ligne ● RÉFLÉXIVITÉ : – Épistémologie = réfléchir sa discipline et ses méthodes dinvestigation – Épistémologie = prendre en compte les savoirs, systèmes de valeurs et paradigmes, comme déterminant la production des subjectivités, celle du chercheur ne pouvant y échapper (les cultures sexuelles et les cultures techniques sont de bon exemples) ● « APPRÉHENDER LINCCONU-E-S » : – Le style Favret-Saada : alterner les rôles pour voir ce quil est possible dy faire (rôles sexuels), ou bien se rendre compte quon en occupe un sans le savoir (faking), et comment on y réagit (=/= « faire semblant... ») – Le terrain peut/doit transformer la culture et les ressources sexuelle/ sentimentale/ techniques du chercheur : ses affects et les problèmatiques quil rencontre pour explorer le terrain sont les premiers indicateurs des forces en jeu. – lobjet détude défini au départ, quil soit technique ou sociologique, se transformera probablement dans la mesure où, le point de vue du chercheur évoluant, ce dernier transformera dautant les questions quil aura à poser.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS
  7. 7. 4 paradigmes pour 1 objet complexe ? Ils constituent des paradigmes car : ● ils structurent lexpérience utilisateurs et rendent les discours possibles ● ils structurent les architectures ou les interfaces des sites ● Ilsstructurent la plupart du temps les analyses des chercheurs1. Implémentation technique du binarisme de genres et paradigme de lorientation sexuelle2. Modération de la pornographie et des contenus sexuellement explicites (censure au robot vs. Censure adhoc)3. Représentation des relations et configuration de lexpérience utilisateur (réseaux égo-centrés vs. Dyades)4. Mise en scène dun hors-ligne / dualisme numérique vs. Documentation et partage 23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 7
  8. 8. Paradigme 1  gérer des documents à caractère sexuels ● Modération stricte/automatisée du « sexuellement explicite » BLACKLIST : organes génitaux, activité sexuelle visible, etc. + la blacklist du « sexually correct » ________ ● Modération locale dun « sexuellement incorrect » BLACKLIST : un genre, contenus violents (nazis, etc.), scatologie, nécrophilie, pédophilile, etc. Un site qui censure la pornographie, qui travaille à le faire à chaque instant est un site qui entretient un rapport étroit et intense avec celle-ci.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 8
  9. 9. Paradigme 2  implémenter le binarisme de genre H/F23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 9
  10. 10. Paradigme 3  face-à-face vs. capital relationnel23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 10
  11. 11. Paradigme 4  dualisme numérique vs. pratiques de documentation « moi je pense que les belles  rencontres, elles se font  partout » slogan Meetic « tu es tout près de ce que tu  veux » slogan Gaydar.co.uk « notre mission pour les  bisexuels : fournir un service  de rencontre en ligne »  slogan bi-way.net23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 11
  12. 12. 4 paradigmes pour un objet complexe ?23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 12
  13. 13. du coup...● Ce qui définit la pornographie comme ce qui définit la rencontre en ligne, ce nest pas seulement un rapport juridique au caractère explicite des contenus affichés à lécran, mais peut-être aussi une certaine façon dutiliser les documents, un mode de mise en relation des internautes, une certaine façon de se voir assigner ou pas un genre, etc.● Toujours est-il que chaque fois que lon se penche sur un objet qui semble correctement défini, cest-à-dire que lon se positionne dun côté dune des lignes paradigmatiques et que lon compte en éviter le revers, on doit prendre en compte que le côté sur lequel on se situe se trouve toujours morcelé par les 3 autre lignes● Il nexiste pas un web de la rencontre et un web sexuel qui seraient étanche lun a lautre. A partir de ce constat, on peut vite comprendre que les distinctions sont déjà des savoirs et des savoir-faire, des ressources de laction qui définissent tout autant la culture du chercheur que le terrain quil tente dappréhender.● Une fois les 4 paradigmes mis en évidence et leur importance dans la construction de lexpérience des internautes, il devient possible de réfléchir aux imaginaires et aux politiques mis en jeu, cest-à-dire aux savoirs, aux cultures à proprement parler, aux épistémologies dirait peut-être Foucault● 3 imaginaires associés à 3 politiques me semblent pouvoir être dégagés et étudiés : imaginaires et politiques de la documentation, imaginaires et politiques des affects, imaginaires et politiques des relations.● >> développement de la distinction entre « gaze » et « grab » chez S. Paasonen comme exemple de politiques affectives « straight » et « queer » traversant le web de linitime.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 15
  14. 14. merci ! :-) fred.pailler@sociographie.net www.sociographie.netwww.culturevisuelle.org/politiquesdesaffects tw : @sociographie
  15. 15. bibliographie indicativeboyd d. & Crawford K. « 6 provocations for BigData »http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1926431#122782Bozon « Orientations intimes et constructions de soi. pluralite et divergences dans les expressions de lasexualite », Sociétés contemporaines 1/2001 (no 41-42), p. 11-40. URL : www.cairn.info/revue-societes-contemporaines-2001-1-page-11.htmCardon D. « Le design de la visibilité », Réseaux 6/2008 (n° 152), p. 93-137. URL : www.cairn.info/revue-reseaux-2008-6-page-93.htm.Georges F. Identités Virtuelles, Questions Théoriques L<P ed. 2010Illouz E. Les Sentiments du Capitalisme, Seuil, 2006 (?)Kranzberg M. (1986) ‘Technology and History: Kranzberg’s Laws’, Technology and Culture vol. 27, no. 3,p. 544-560.Lardellier P. le cœur Net, Belin, 2004 & Les réseaux du cœur, F. Bourin éditeur, 2012Mowlabocus S. Gaydar, gay men and the pornoficiation of everyday lifehttp://sro.sussex.ac.uk/id/eprint/26721Paasonen S. Carnal Resonance, MIT press, 2011Schmidt A Myth and facts about online mate choice.http://www.partnerwahlforschung.de/UserFiles/File/Schwerpunktheft/Mythen.pdf23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 21
  16. 16. présentation du séminaire Il existe une conception idéologique du web qui le scinde en deux régionsimperméables l’une à l’autre, le web normal et le web pornographique. On retrouve cettedistinction dans l’évidence qui voudrait que pratiques de la rencontre et usages de lapornographie en ligne ne soient pas de même nature et dans le fait qu’elles soientabordées, même par les chercheurs, comme des objets différents. De fait, les choses sont autrement plus enchevêtrées que cela, et, par exemple,nombre d’usages du dispositif technique dans l’optique d’une rencontre sexuelle ousentimentale (donc implicitement et quasi-systématiquement sexuelle) sont aussi desusages sexuels du dispositif au même titre que peut l’être la pornographie. Tout dépendde la manière dont les documents, les images, les relations et les pratiques affectivesseront présentées et interprétées par les sites comme par les internautes, lescombinaisons étant pour le coup relativement nombreuses. Sexualités et technologies numériques de la documentation forment ainsi une séried’articulations qui ne suivent jamais une logique univoque qui faciliterait leur descriptionobjective. À la place, elles nécessitent pour ceux qui veulent les étudier une mobilitéméthodologique et épistémologique dont j’essaierai de délimiter les contours.23 avril 2013 fred Pailler Séminaire Étudier les Cultures du Numériques - EHESS 22

×