Séminaire EHESS ‘Corps et TIC’ 2010-2011 Paris, 24 février 2011 <ul><li>Le ‘droit de jouissance’ dans la culture du numéri...
 
<ul><li>Jeux vidéos :  Custer  (1982)  ;  Loverboy  (1984 ) ;  Leisure Suit   Larry Goes Looking for   Love  (1988 ) </li>...
<ul><li>Projet INTERSEX de l’armée américaine (Université de Tôkyô – 1960) </li></ul><ul><li>La « vision »  télédildonique...
<ul><li>Sensualité : Tous les sens sont mobilisés </li></ul><ul><li>Vision:  Virtual Reality 69  (1995)  ;  Virtual Sexual...
<ul><li>Interfaces “aptiques”  :  CyberSM (1993) </li></ul><ul><li>« Les deux premières années nous n’avons présenté Cyber...
<ul><li>Couverture  Futuresex  ( 1992 ) </li></ul><ul><li>Erotisation de la culture des ordinateurs : “L’attracteur” techn...
<ul><li>Discours des réalités virtuelles </li></ul><ul><li>« Partying about the IDEA of virtual reality » (R. U. Sirius, i...
<ul><li>Interprétation du “cybersexe” en tant que stratégie culturelle liée à dangers sanitaires des années 1980  </li></u...
<ul><li>Erotographie communicante </li></ul><ul><li>Minitel rose (1988-1995)  </li></ul><ul><li>BBS et Newsgroups (fin 198...
<ul><li>Rêve de communauté virtuelle “rose” (Rheingold) :  réconciliation avec les expériences de  free love  du XXe siècl...
<ul><li>DIY web culture et alt porn </li></ul><ul><li>Le sexe en ligne en tant que stratégie subculturelle </li></ul><ul><...
<ul><li>Emancipation sexuelle de groupes et cultures précédemment marginalisés ? </li></ul><ul><li>Discours du netporn ren...
<ul><li>Abandonner les approches pré-foucaldiennes de la subjectivation - se concentrer sur la réception (qui est indissoc...
<ul><li>“ Se déclarer” : annoncer son adaptation au contexte </li></ul><ul><li>“ Se profiler” : choisir marques identitair...
<ul><li>“ Se produire” : Netporn participatif symptomatique d’un changement socio-économique en acte </li></ul><ul><li>Rév...
<ul><li>Approche du marxisme autonome : la génération de contenu amateur est une *forme de travail* </li></ul><ul><li>« Am...
<ul><li>Investissement érotique d’un moyen de production  ( home/office terminal ) </li></ul><ul><li>Jonathan James McCrea...
<ul><li>Transition du travail matériel et rationnel du système fordiste au travail immatériel et affectif </li></ul><ul><l...
<ul><li>“ This affective productivity has itself been greatly empowered by new information and communication technologies....
Merci Email : antonio [dot] casilli [at] ehess [dot] fr   Blog de recherche :  http://www.bodyspacesociety.eu   Veille Twi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le ‘droit de jouissance’ dans la culture du numérique : objets et représentations du netporn

2 652 vues

Publié le

Séance "Le ‘droit de jouissance’ dans la culture du numérique : objets et représentations du netporn" (24 février 2011) du séminaire EHESS 'Corps et TIC' animé par Antonio A. Casilli. Pour aller plus loin : du même auteur "Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité ?" (Seuil) http://amzn.to/fVMwJI

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 652
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 129
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le ‘droit de jouissance’ dans la culture du numérique : objets et représentations du netporn

  1. 1. Séminaire EHESS ‘Corps et TIC’ 2010-2011 Paris, 24 février 2011 <ul><li>Le ‘droit de jouissance’ dans la culture du numérique </li></ul><ul><li>Objets et représentations du netporn </li></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Antonio A. CASILLI, Centre Edgar-Morin, IIAC, EHESS </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  2. 3. <ul><li>Jeux vidéos : Custer (1982) ; Loverboy (1984 ) ; Leisure Suit Larry Goes Looking for Love (1988 ) </li></ul><ul><li>Simulations personnelles : Mac Playmate (1987) ; Virtual Valerie (1991) ; Donna Matrix (1996) </li></ul>
  3. 4. <ul><li>Projet INTERSEX de l’armée américaine (Université de Tôkyô – 1960) </li></ul><ul><li>La « vision » télédildonique de Ted Nelson (1974) </li></ul><ul><li>Divina Frau-Meigs, “Technologie et pornographie dans l'espace cybernétique,” Réseaux 14, n°. 77 (1996): 37-60. </li></ul>
  4. 5. <ul><li>Sensualité : Tous les sens sont mobilisés </li></ul><ul><li>Vision: Virtual Reality 69 (1995) ; Virtual Sexuality (1999) </li></ul><ul><li>Interfaces “audio” ( Cyborgasm, Virtual Erotica, Zygon Virtual Sex ) </li></ul>
  5. 6. <ul><li>Interfaces “aptiques” : CyberSM (1993) </li></ul><ul><li>« Les deux premières années nous n’avons présenté CyberSM que dans des laboratoires d’informatique, dans des séminaires, etc. – des endroits où t’es sous les yeux des autres. (…)Mais nous avons eu – je le sais – nous avons eu quelques érections et un orgasme public, au sens d’extériorisé » </li></ul><ul><li>(Stahl Stenslie, interview, Cologne, 22 octobre 2003) </li></ul>
  6. 7. <ul><li>Couverture Futuresex ( 1992 ) </li></ul><ul><li>Erotisation de la culture des ordinateurs : “L’attracteur” technologique </li></ul><ul><li>Ontologie érotique du cyberespace? </li></ul><ul><li>“ Our love affair with computers, computer graphics, and computer networks runs deeper than aesthetic fascination and deeper than the play of the senses. We are searching for a home for the mind and heart.” </li></ul><ul><li>Michael Heim The Erotic Ontology of Cyberspace, in Id. The Metaphysics of Virtual Reality, New York: Oxford University Press, 1993: 82-108 </li></ul>
  7. 8. <ul><li>Discours des réalités virtuelles </li></ul><ul><li>« Partying about the IDEA of virtual reality » (R. U. Sirius, interview par téléphone, Mill Valley (EU), 17 mars 2005) </li></ul><ul><li>L’utopie du sexe virtuel : se transformer dans n’importe quel être vivant (à des fins sexuels) </li></ul><ul><li>Echo de la variabilité morphologique de l’avatar </li></ul><ul><li>Divina Frau-Meigs, “Technologie et pornographie dans l'espace cybernétique,” Réseaux 14, n°. 77 (1996): 37-60. </li></ul>
  8. 9. <ul><li>Interprétation du “cybersexe” en tant que stratégie culturelle liée à dangers sanitaires des années 1980 </li></ul><ul><li>Déjouer le risque du SIDA grace à une médiation technologique </li></ul><ul><li>Sexualité “saine” encore possible en médiatisant la prise de risque </li></ul><ul><li>Prise en charge d’une autre forme de viralité ( informationnelle ) </li></ul>
  9. 10. <ul><li>Erotographie communicante </li></ul><ul><li>Minitel rose (1988-1995) </li></ul><ul><li>BBS et Newsgroups (fin 1980) </li></ul><ul><li>P orno chat rooms AOL (1993) </li></ul><ul><li>&quot;alt.sex.stories&quot; sur Usenet 1994 </li></ul><ul><li>MUDs, communautés et SL (moitié 1990 - moitié 2000) </li></ul><ul><li>Laura Grindstaff et Robert Nideffer (1995) Cuming Soon on CD-ROM: On the Promise and the Pitfalls of Virtual Pornography, SPEED: Technology, Media, Society , 1.2. </li></ul>
  10. 11. <ul><li>Rêve de communauté virtuelle “rose” (Rheingold) : réconciliation avec les expériences de free love du XXe siècle </li></ul><ul><li>Autre écho de la viralité : fantasme de corps anonyme ‘sans qualité’ et morphologiquement indéterminé </li></ul><ul><li>Tourisme identitaire dans les MOOs et MUDs : Corps configurable à merci contre les processus de ségrégation </li></ul><ul><li>Dépasser les cloisonnements identitaires </li></ul><ul><li>Dépasser les conflits culturels, sexuels </li></ul>
  11. 12. <ul><li>DIY web culture et alt porn </li></ul><ul><li>Le sexe en ligne en tant que stratégie subculturelle </li></ul><ul><li>Phénomène culturel qui s’adapte aux sensibilités, aux structures, aux pratiques en place dans une société </li></ul><ul><li>Reconnaissance : négociations entre des acteurs sociaux </li></ul><ul><li>Synthèse différents « Styles » sexuels : Queer Californien ; Erogoru Japonais ; BDSM Européen etc. </li></ul>
  12. 13. <ul><li>Emancipation sexuelle de groupes et cultures précédemment marginalisés ? </li></ul><ul><li>Discours du netporn renvoie quête d’authenticité des stratégies d’expression de soi à traver le corps dans les réseaux sociaux vs. conventions rigides porno hors-ligne </li></ul><ul><li>User-generated porn (Youporn, Xtube, etc.) </li></ul><ul><li>Segmentation et « longue traine » des préférences sexuelles </li></ul><ul><li>Echo structure économique des contenus du Web </li></ul>
  13. 14. <ul><li>Abandonner les approches pré-foucaldiennes de la subjectivation - se concentrer sur la réception (qui est indissociable de la participation) </li></ul><ul><li>Porn 2.0, pornographie participative </li></ul><ul><li>Fétichisation de la figure de l’amateur </li></ul><ul><li>Niels van Doorn (2010) “Keeping it Real, User-Generated Pornography, Gender Reification, and Visual Pleasure” Convergence: The International Journal of Research into New Media Technologies 16, 4: 411 -430 </li></ul>
  14. 15. <ul><li>“ Se déclarer” : annoncer son adaptation au contexte </li></ul><ul><li>“ Se profiler” : choisir marques identitaires déclaratives (age sexe ethnie), performatives (goûts, consommation, pratiques), corporelles(mensurations etc.) </li></ul><ul><li>“ Se mettre en exposition” (galeries, choix de l’avatar, etc.) </li></ul><ul><li>“ S’intefacer” : collaboration avec les autres (tri, choix, classement, évaluation contenus etc.) </li></ul><ul><li>Gustavo Gomez-Mejia (2007) “De l'auteur amateur sur le web collaboratif. L'exposition de soi”, mémoire de Master Paris IV, CELSA </li></ul>
  15. 16. <ul><li>“ Se produire” : Netporn participatif symptomatique d’un changement socio-économique en acte </li></ul><ul><li>Réversibilité statuts d’Auteur et d’Amateur = miroir du brouillage des frontières expert / profane, salarié / bénévole, producteur / consommateur </li></ul><ul><li>Redéfinition des rôles = précarisation de l’identité au travail </li></ul><ul><li>Redéfinition des rythmes (émergence du weisure = work + leisure ) délimitation du travail </li></ul><ul><li>Dalton Conley, Elsewhere, U.S.A.: How We Got from the Company Man, Family Dinners, and the Affluent Society to the Home Office, BlackBerry Moms, and Economic Anxiety, 1er éd. (Pantheon, 2009). </li></ul>
  16. 17. <ul><li>Approche du marxisme autonome : la génération de contenu amateur est une *forme de travail* </li></ul><ul><li>« Amateurs making their own porn are not merely expressing themselves, as a neoliberal discourse might have it, but commodifying themselves in relation to pornography as an industry. All in all, the meanings of amateurism – these labors of love – require rethinking as a form of free labor (...) » </li></ul><ul><li>Susanna Paasonen 2010 Labors of love: netporn, Web 2.0 and the meanings of amateurism, New Media Society 12(8) 1297–1312 </li></ul>
  17. 18. <ul><li>Investissement érotique d’un moyen de production ( home/office terminal ) </li></ul><ul><li>Jonathan James McCreadie Lillie, “Cyberporn, Sexuality, and the Net Apparatus,” Convergence: The International Journal of Research into New Media Technologies 10, n°. 1 (Mars 1, 2004): 43 -65 </li></ul><ul><li>Mise à profit de la capacité des usagers à fantasmer autour de leurs relations sociales </li></ul><ul><li>“ Web 2.0, is increasingly based on the ability of viewers to produce affective relations to others in the absence of ‘meaty’ embodiments. Such fantasising about the other is precisely what porn consumers engage in” </li></ul><ul><li>Adam Arvidsson (2007) Netporn: The Work of Fantasy in the Information Society, in K. Jacobs, M. Janssen, M. Pasquinelli (dir.) CLick Me: A Netporn Studies Reader, Amsterdam: Institute of Network Cultures, pp. 69-76. </li></ul>
  18. 19. <ul><li>Transition du travail matériel et rationnel du système fordiste au travail immatériel et affectif </li></ul><ul><li>« Le travail immatériel (est) le travail qui produit le contenu informationnel et culturel de la marchandise » </li></ul><ul><li>Maurizio Lazzarato (1997) Lavoro Immateriale, Forme di vita e produzione di soggettività , Vérone, Ombre Corte </li></ul><ul><li>Dimension affective de la marchandise (soin, bien-être, service with a smile ) </li></ul><ul><li>Affectes « expriment un certain état du corps avec un certain mode de la pensée. Le travail affectif, alors, est un travail qui produit ou manœuvre les affectes » </li></ul><ul><li>Antonio Negri et Michael Hardt Empire , Cambridge, Harvard University Press, 2000) : 108 </li></ul>
  19. 20. <ul><li>“ This affective productivity has itself been greatly empowered by new information and communication technologies. Internet porn thus shows how an emerging productive power—a media enhanced capacity to imagine and relate, which is itself a consequence of the particular sociological and technological features of the information society—can be subsumed under capital as a source of surplus value.” </li></ul><ul><li>Adam Arvidsson (2007) Netporn: The Work of Fantasy in the Information Society, in K. Jacobs, M. Janssen, M. Pasquinelli (dir.) CLick Me: A Netporn Studies Reader, Amsterdam: Institute of Network Cultures, pp. 69-76. </li></ul>
  20. 21. Merci Email : antonio [dot] casilli [at] ehess [dot] fr Blog de recherche : http://www.bodyspacesociety.eu Veille Twitter : http://www.twitter.com/bodyspacesoc

×