Cris           Crise           CrisesPetit déjeuner / 14 fev. 2013 / Fabrice Epelboin /
< 1>
Crise de la confiance
http://bit.ly/12AHUTF
on peut faire confiance à la plupart des gens       on n’est jamais assez prudent  78 %22 %
la crise de la confiance      se cristallise   sur le «système»
-21%-23%       -19%-27%
La corruption des hommes politiques est un phénomène minoritaire                 La plupart des hommes politiques sont cor...
Crise de confiance dans les média                      en phase avec les réalités                      coupés des réalités...
acceptation des religions    15% les bobos                             27%     les crispés                      27%       ...
acceptation des religions   15% les bobos                              27%   les crispés                       27% les amb...
Crise de la confiance
...dans les médias
les nouveaux infomédiairescaptent la valeur économique         des médias
les nouveaux infomédiairescaptent la valeur économique         des médias
les nouveaux infomédiairescaptent la valeur confiance         des médias
...avec des algorithmes :
...à la main
« content curatoring »
FdeSouche
Wikistrike
...à l’aide des réseaux sociaux
67%des utilisateurs de   estiment que la toileréseaux sociaux                      a profondément changé                  ...
Content Dis tribution Marketplace
TrusttDistribution Marketplace  nten Co
< / 1>
< 2>
L’inévitable     dictaturede la transparence
la logique Wikileaks
Julian Assangeinformation hacktivist
Wikileaks est un concept
Pour Assange, toute organisation  partage un secret au détriment           de ceux qui l’ignorent
Rendre public les secrets des organisationsles met dans l’incapacité d’exploiter les masses.
distribution de l’informationdictature
distribution de l’informationlibéralisme
distribution de l’informationtransparence
Imposer la transparence
Wikileaksest un virusinformationnel
Wikileaksest unsocial hack
tous révolutionnaires ?
Un concept universel
Consom’acteur ?      Global citizen          Mondialisationle deuxième effet Kiss Cool
valeurs...
Droits de l’HommeNet NeutralitéNon violenceCitoyenneté globaleTransparence
un véritablemouvement socialpropre au XXIe siècle
Un construct socialbasé sur les possibilitésoffertes par internet
Pas d’organisationPas de hiérarchiePas de leaderPas d’identité
RécupérationCorruptionDétournementContrôleCompromis«by design»
social hacksocial constructsocial design
Tunis, 8 janvier 2011
#Occupy
corporate digital asset rampage massive coordinated leaking            v1.0 #fail        just like Wikileaks in 2006
Hackers only? Think again!
Google auto leakage    search: filetype:pdf ”ne pas diffuser”
LOLLULZ
fiction ?
29 mars 2011
14 mars 2011
1,5x
3m - Sony
3m - Sony
3m - Sony vs. Nikkei
3m - Sony vs. Nikkei vs. Hitachi
guerre asymétrique
open source guerilla
3 juin
Transformation d’un groupeen mouvement/conceptSocial Design
The 100 most valuable brands in 2008were worth over $1.2 trillion.ritaclifton.com
< / 2>
< 3>
eReputation wars
Multiplication des crisesréputationelles en ligne
2010
http://bit.ly/12Bm42s
http://bit.ly/12Bm42s
2013
< / 3>
< 4>
un problème d’approche...
la transparence       est inévitable
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour l’économie
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour les marchés
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour la démocratie
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour les politiques
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour les entreprises
la confiance   est (toujours)une nécessité vitale pour les marques
on ne peut plus compter   sur les politiques
on ne peut plus compter   sur les institutions
on ne peut plus compter   sur les médias
on ne peut plus compter   sur personne...
sounds familiar?
on peut faire confiance à la plupart des gens       on n’est jamais assez prudent  78 %22 %
just a (social) side effect            of  lacking transparency
67%des utilisateurs deréseaux sociaux       (social) estiment que la toile                               a profondément ch...
duReputation Management         auTrust Management
frombuilding trust by branding             tobuilding trust by transparency
< / 4>
< 5>
marque
imaginaire     vs.transparence
Vermeer
transparency               Vermeer
vrai/faux
mensonge/tromperie
storytelling
capital marquecapital confiance
eReputation?    vs. LULZ
< / 5>
< 6>
onlinepsyOps
http://bit.ly/UWGPV8
astroturfing  bit.ly/VW3Efs
http://bit.ly/WJmMfa
< / 6>
mercifabrice.epelboin@gmail.com
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013

1 155 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
6 commentaires
3 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 155
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
6
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Petit déjeuner Astrolab - Fabrice Epelboin - 14 fev. 2013

  1. 1. Cris Crise CrisesPetit déjeuner / 14 fev. 2013 / Fabrice Epelboin /
  2. 2. < 1>
  3. 3. Crise de la confiance
  4. 4. http://bit.ly/12AHUTF
  5. 5. on peut faire confiance à la plupart des gens on n’est jamais assez prudent 78 %22 %
  6. 6. la crise de la confiance se cristallise sur le «système»
  7. 7. -21%-23% -19%-27%
  8. 8. La corruption des hommes politiques est un phénomène minoritaire La plupart des hommes politiques sont corrompus 38 % 18 % 62 % 82 %Les hommes politiques agissent dans leur intérêt personnel Les hommes politiques agissent dans lintérêt public
  9. 9. Crise de confiance dans les média en phase avec les réalités coupés des réalités 28 % 27 % les journalistes sont... 72 %73 % indépendants cèdent aux pressions
  10. 10. acceptation des religions 15% les bobos 27% les crispés 27% les ambivalentsouverture fermeture les populistes 19%les libertaires 12% rejet des religions
  11. 11. acceptation des religions 15% les bobos 27% les crispés 27% les ambivalents Ils sont les seuls à se montrer bienveillants à l’égard du fonctionnement de la démocratieouverture fermeture et des médias les populistes 19% Les bobos sont les seuls à ne pas vivreles libertaires 12% une crise de confiance aiguë rejet des religions
  12. 12. Crise de la confiance
  13. 13. ...dans les médias
  14. 14. les nouveaux infomédiairescaptent la valeur économique des médias
  15. 15. les nouveaux infomédiairescaptent la valeur économique des médias
  16. 16. les nouveaux infomédiairescaptent la valeur confiance des médias
  17. 17. ...avec des algorithmes :
  18. 18. ...à la main
  19. 19. « content curatoring »
  20. 20. FdeSouche
  21. 21. Wikistrike
  22. 22. ...à l’aide des réseaux sociaux
  23. 23. 67%des utilisateurs de estiment que la toileréseaux sociaux a profondément changé leur manière de sinformer sur les entreprises.
  24. 24. Content Dis tribution Marketplace
  25. 25. TrusttDistribution Marketplace nten Co
  26. 26. < / 1>
  27. 27. < 2>
  28. 28. L’inévitable dictaturede la transparence
  29. 29. la logique Wikileaks
  30. 30. Julian Assangeinformation hacktivist
  31. 31. Wikileaks est un concept
  32. 32. Pour Assange, toute organisation partage un secret au détriment de ceux qui l’ignorent
  33. 33. Rendre public les secrets des organisationsles met dans l’incapacité d’exploiter les masses.
  34. 34. distribution de l’informationdictature
  35. 35. distribution de l’informationlibéralisme
  36. 36. distribution de l’informationtransparence
  37. 37. Imposer la transparence
  38. 38. Wikileaksest un virusinformationnel
  39. 39. Wikileaksest unsocial hack
  40. 40. tous révolutionnaires ?
  41. 41. Un concept universel
  42. 42. Consom’acteur ? Global citizen Mondialisationle deuxième effet Kiss Cool
  43. 43. valeurs...
  44. 44. Droits de l’HommeNet NeutralitéNon violenceCitoyenneté globaleTransparence
  45. 45. un véritablemouvement socialpropre au XXIe siècle
  46. 46. Un construct socialbasé sur les possibilitésoffertes par internet
  47. 47. Pas d’organisationPas de hiérarchiePas de leaderPas d’identité
  48. 48. RécupérationCorruptionDétournementContrôleCompromis«by design»
  49. 49. social hacksocial constructsocial design
  50. 50. Tunis, 8 janvier 2011
  51. 51. #Occupy
  52. 52. corporate digital asset rampage massive coordinated leaking v1.0 #fail just like Wikileaks in 2006
  53. 53. Hackers only? Think again!
  54. 54. Google auto leakage search: filetype:pdf ”ne pas diffuser”
  55. 55. LOLLULZ
  56. 56. fiction ?
  57. 57. 29 mars 2011
  58. 58. 14 mars 2011
  59. 59. 1,5x
  60. 60. 3m - Sony
  61. 61. 3m - Sony
  62. 62. 3m - Sony vs. Nikkei
  63. 63. 3m - Sony vs. Nikkei vs. Hitachi
  64. 64. guerre asymétrique
  65. 65. open source guerilla
  66. 66. 3 juin
  67. 67. Transformation d’un groupeen mouvement/conceptSocial Design
  68. 68. The 100 most valuable brands in 2008were worth over $1.2 trillion.ritaclifton.com
  69. 69. < / 2>
  70. 70. < 3>
  71. 71. eReputation wars
  72. 72. Multiplication des crisesréputationelles en ligne
  73. 73. 2010
  74. 74. http://bit.ly/12Bm42s
  75. 75. http://bit.ly/12Bm42s
  76. 76. 2013
  77. 77. < / 3>
  78. 78. < 4>
  79. 79. un problème d’approche...
  80. 80. la transparence est inévitable
  81. 81. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour l’économie
  82. 82. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour les marchés
  83. 83. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour la démocratie
  84. 84. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour les politiques
  85. 85. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour les entreprises
  86. 86. la confiance est (toujours)une nécessité vitale pour les marques
  87. 87. on ne peut plus compter sur les politiques
  88. 88. on ne peut plus compter sur les institutions
  89. 89. on ne peut plus compter sur les médias
  90. 90. on ne peut plus compter sur personne...
  91. 91. sounds familiar?
  92. 92. on peut faire confiance à la plupart des gens on n’est jamais assez prudent 78 %22 %
  93. 93. just a (social) side effect of lacking transparency
  94. 94. 67%des utilisateurs deréseaux sociaux (social) estiment que la toile a profondément changé leur manière de sinformer sur les entreprises.
  95. 95. duReputation Management auTrust Management
  96. 96. frombuilding trust by branding tobuilding trust by transparency
  97. 97. < / 4>
  98. 98. < 5>
  99. 99. marque
  100. 100. imaginaire vs.transparence
  101. 101. Vermeer
  102. 102. transparency Vermeer
  103. 103. vrai/faux
  104. 104. mensonge/tromperie
  105. 105. storytelling
  106. 106. capital marquecapital confiance
  107. 107. eReputation? vs. LULZ
  108. 108. < / 5>
  109. 109. < 6>
  110. 110. onlinepsyOps
  111. 111. http://bit.ly/UWGPV8
  112. 112. astroturfing bit.ly/VW3Efs
  113. 113. http://bit.ly/WJmMfa
  114. 114. < / 6>
  115. 115. mercifabrice.epelboin@gmail.com

×