« Place de la Palabre »
Rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h30 à la
médiathèque de Nègrepelisse
 Éteignez les écran...
Règles du jeu
• Un espace d’expression et d’écoute
• Prêter attention à la façon dont se passent
les échanges :
– d’abord ...
Les « Palabres » 2012-2013
1.La création monétaire, la finance, la
dette
2.La « TVA Sociale », la fiscalité
3.Démocratie, ...
Les « Palabres » 2014 - 2015
1.JE suis ce que je ressens !
2.JE suis ce que je créé !
3.JE suis ce que je rêve !
4.JE suis...
Le sujet du jour
• Série "Je suis" :
Je suis bien élevé !
Il n'y a pas de parent parfait : l'histoire de nos enfants
comme...
Définitions
Elever
Eduquer
• Selon le dictionnaire
• Former quelqu'un en développant et en
épanouissant sa personnalité.
•...
C’est comment pour vous ce sujet ?
Lecture(s)
Christiane Singer, N’oublie pas les chevaux
écumants du passé, pp 30 à 32
Vidéo
Relation Parent-Enfant : Association Imagine
• imagineassociation.wordpress.com
Il ne s’agit pas de porter des
jugements moraux,
extérieurs, surplombants.
Il s’agit de se questionner
sur ce que l’on vit...
?
• Le corps : gifles, fessées, tapes, bousculade…
• L’amour « conditionnel »
• Le chantage
• Les menaces
• Les punitions ...
La violence éducative ordinaire
La violence physique
• les châtiments corporels : gifles, fessées, tapes, bousculade …
• q...
Vidéo
La Gifle – Fondation pour l'Enfance
• https://www.youtube.com/watch?v=72_i3SJbuhQ
Gilles Lazimi
• Médecin généraliste au centre de santé de Romainville en Seine-Saint-Denis,
maître de conférences à l'Univ...
Olivier Maurel
Chercheur indépendant, Président de l’Observatoire de la violence
éducative ordinaire (OVEO)
www.oveo.org/f...
Le déni et la loyauté familiale
• http://www.formation-emotions.ch/pdf/le_deni_et_la_loyaute_familiale_du_a_la_violence
• ...
La violence éducative ordinaire
Impact sur le développement précoce
• Physiologique
• Psychologique
 Nature humaine viole...
Alice Miller
1923-2010
Doctoresse suisse en
philosophie,
psychologie et
sociologie,
chercheuse sur
l'enfance.
Alice Miller
Pourquoi les fessées, les gifles et même des coups apparemment
anodins comme les tapes sur les mains sont-ell...
Alice Miller
Quelles leçons le bébé retient-il de la violence reçue?
• Que l'enfant ne mérite pas le respect.
• Que l'on p...
Alice Miller
Comment se libère-t-on de la colère refoulée?
• Dans l'enfance et l'adolescence :
• On se moque des plus faib...
Alice Miller
Inversement, on peut prendre conscience du refoulement, essayer de
comprendre comment la violence se transmet...
C’est comment pour vous ?
Alice Miller
Quand en 1977, la loi sur l'interdiction des châtiments corporels a été promulguée
en Suède, 70% des citoyens...
Sortir de la violence éducative ?
1. Avoir pris la décision de ne pas frapper
2. Connaître les effets des punitions corpor...
Sortir de la violence éducative ?
7. Prendre l'habitude d'identifier la raison des conflits pour essayer de les
prévenir p...
Education Relationnelle et Emotionnelle
Définition de Michel CLAEYS, psychothérapeute, formateur
• « L’éducation relationn...
Vidéo
L'accompagnement des émotions chez l'enfant - Un papa et
son fils font la promenade des émotions
• https://www.youtu...
Education Relationnelle et Emotionnelle
L’éducation émotionnelle vise à développer les compétences liées aux
différents as...
Education Relationnelle et Emotionnelle
•Eveil corporel et conscience du corps
• santé, énergie, sexualité, équilibres bio...
Adultisme
Selon le dictionnaire :
• « L'adultisme désigne le fait pour un enfant ou pour un adolescent
d'avoir des comport...
Lecture(s)
Lien(s)
Alice Miller
• http://www.alice-miller.com/index_fr.php
Violence Educative Ordinaire
• http://www.oveo.org
• http:...
• Merci
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Palabre 30 éducation

780 vues

Publié le

Série "Je suis" :
Je suis bien élevé !
Il n'y a pas de parent parfait : l'histoire de nos enfants commence par la nôtre...
Et si on (re) parlait des fessées ?
Et si on parlait d'éducation relationnelle et émotionnelle, de l'accompagnement des émotions chez l'enfant ?

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
780
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
322
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Palabre 30 éducation

  1. 1. « Place de la Palabre » Rendez-vous chaque 1er jeudi du mois à 20h30 à la médiathèque de Nègrepelisse  Éteignez les écrans et venez penser par vous-même ! Et écouter les autres : ils sont différents et c'est une bonne nouvelle !  On parle de tout, chacun peut participer, ça titille la curiosité... Dans l’esprit de
  2. 2. Règles du jeu • Un espace d’expression et d’écoute • Prêter attention à la façon dont se passent les échanges : – d’abord essayer d’exprimer son point de vue (et pas une généralité), dire « JE… » – écouter, • SANS réagir, sans se demander si l’on est d’accord ou pas d’accord, • Nous ne sommes pas habitués, mais « débattre » et « se contredire », ce n’est pas la même chose ! – ralentir le rythme, – permettre à tous de s’exprimer.
  3. 3. Les « Palabres » 2012-2013 1.La création monétaire, la finance, la dette 2.La « TVA Sociale », la fiscalité 3.Démocratie, vote et tirage au sort 4.Qui est riche, qui est pauvre ? 5.Pic pétrolier et pic des ressources 6.Simplicité volontaire et décroissance 7.L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en n’ont pas voulu… (avec la Compagnie Mise en Œuvre) 8.Quels passages et rites de passage liés aux cycles de vie ? (avec l’association JADES) 9.Pourquoi et comment s'engager dans notre époque (autour des écrits de Miguel Benasayag) 1. Un emploi ou un travail ? 2. La gratuité n'a pas de prix. 3. Autour du livre de Tim Jackson "Prospérité sans croissance« 4. La morale, tabou ou calcul ? (avec Nicolas Guiraudet) 5. Circuits courts, commerce et distribution : de la fourche à la fourchette ? 6. Comment être parents aujourd'hui ? (avec Ninon Bives) 7. L’école, à quoi ça sert ? 8. La démocratie directe, comment ? 9. Espace public et espaces privés 10. Les Biens Communs
  4. 4. Les « Palabres » 2014 - 2015 1.JE suis ce que je ressens ! 2.JE suis ce que je créé ! 3.JE suis ce que je rêve ! 4.JE suis un corps ! 5.JE suis mes relations ! 6.Pièce de théâtre « Le choix des arbres » - Cie Mise en œuvre 7.JE suis pressé ! 8.Conférence gesticulée « Mes identités nationales » - Vent Debout 9.Je suis de quelque part ! 10.JE suis un touriste ! 11.JE suis bien élevé ! 1. JE suis informé de ce qui NOUS arrive ? Les actualités : information, occupation, distraction ? 2. JE m'engage dans NOTRE société ? Pourquoi agir : sans promesse, sans savoir, dans la complexité, dans les conflits, en situation, ici et maintenant, sans fin... 3. JE suis un individu ou NOUS sommes des personnes ? Individualisme, individuation, égocentrisme, égoïsme, égotisme, altruisme... 4. JE communique avec NOUS ? La communication non violente (CNV) et ses cousines... 5. JE chante avec NOUS ? Poser sa voix, chanter à plusieurs, la psychophonie, la culture populaire... 6. JE suis la NATURE ? La nature est-elle en nous ou nous en elle ? Nature, culture... En partant d'un essai de François Terrasson intitulé "La Peur de la nature »
  5. 5. Le sujet du jour • Série "Je suis" : Je suis bien élevé ! Il n'y a pas de parent parfait : l'histoire de nos enfants commence par la nôtre... Et si on (re) parlait des fessées ? Et si on parlait d'éducation relationnelle et émotionnelle, de l'accompagnement des émotions chez l'enfant ?
  6. 6. Définitions Elever Eduquer • Selon le dictionnaire • Former quelqu'un en développant et en épanouissant sa personnalité. • Faire acquérir à quelqu'un les usages de la société. • Etymologie • E ducere = Conduire dehors
  7. 7. C’est comment pour vous ce sujet ?
  8. 8. Lecture(s) Christiane Singer, N’oublie pas les chevaux écumants du passé, pp 30 à 32
  9. 9. Vidéo Relation Parent-Enfant : Association Imagine • imagineassociation.wordpress.com
  10. 10. Il ne s’agit pas de porter des jugements moraux, extérieurs, surplombants. Il s’agit de se questionner sur ce que l’on vit, ce que l’on a vécu, ce que l’on préfère vivre. Avec soi-même. Avec les autres.
  11. 11. ? • Le corps : gifles, fessées, tapes, bousculade… • L’amour « conditionnel » • Le chantage • Les menaces • Les punitions (mise à l’écart compris !) • Les humiliations • Les injures • etc.
  12. 12. La violence éducative ordinaire La violence physique • les châtiments corporels : gifles, fessées, tapes, bousculade … • que 85% de Français continuent à pratiquer aujourd’hui Ces autres formes de violences, bien plus discrètes • L’amour « conditionnel » • Le chantage • Les menaces • Les punitions (mise à l’écart compris !) • Les humiliations • Les injures • etc.
  13. 13. Vidéo La Gifle – Fondation pour l'Enfance • https://www.youtube.com/watch?v=72_i3SJbuhQ
  14. 14. Gilles Lazimi • Médecin généraliste au centre de santé de Romainville en Seine-Saint-Denis, maître de conférences à l'Université Pierre et Marie Curie et membre du haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes La gifle d’un adulte de 90 kilos à un enfant pesant la moitié de ce poids peut causer des traumatismes sur les tissus, la peau, les yeux et même le cerveau. Elle provoque par ailleurs une montée de stress, un arrêt momentané de la pensée et, sur le long terme, des troubles psychologiques et des difficultés d'apprentissage », détaille-t-il. Au-delà de ces troubles, ce mode d’éducation « apprend non seulement à l’enfant à supporter la violence, mais aussi qu’il est possible de frapper plus petit que soit ».
  15. 15. Olivier Maurel Chercheur indépendant, Président de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (OVEO) www.oveo.org/fichiers/DiaporamaMaurel.pdf La violence éducative est donc un « trou noir » dans les sciences humaines. • Sa méconnaissance non seulement nous empêche de prendre conscience de l’origine de la violence, • mais aussi altère notre connaissance de la nature humaine et de nous-mêmes. …
  16. 16. Le déni et la loyauté familiale • http://www.formation-emotions.ch/pdf/le_deni_et_la_loyaute_familiale_du_a_la_violence • http://slideplayer.fr/slide/1140906/ Un enfant maltraité par sa famille ne s’en plaint jamais ! Il s’agit d’un processus inconscient de SURVIE qui devient un PIEGE. Le déni est un mécanisme de défense contre une angoisse ingérable. Il se produit une dissociation. En même temps : on sait et on ne sait pas. Ils ont besoin d’être protégés de la prise de conscience faute de quoi ils ne pourraient plus aimer leur parents. La loyauté familiale présente le côté sombre de la médaille : c’est une loyauté en faveur de l’autre à notre propre détriment.
  17. 17. La violence éducative ordinaire Impact sur le développement précoce • Physiologique • Psychologique  Nature humaine violente ou culture humaine violente ? De la personne, à la société, à l’humanité • Violence subie • Violence apprise / constitutive • Violence non perçue / déniée • Violence transmise Des ressorts sociaux • Soumission / Oppression • Obéissance / Pouvoir sur
  18. 18. Alice Miller 1923-2010 Doctoresse suisse en philosophie, psychologie et sociologie, chercheuse sur l'enfance.
  19. 19. Alice Miller Pourquoi les fessées, les gifles et même des coups apparemment anodins comme les tapes sur les mains sont-elles dangereuses ? • Elles enseignent la violence, par l'exemple qu'elles en donnent. • Elles détruisent la certitude sans faille d'être aimé dont le bébé a besoin. • Elles créent une angoisse : celle de l´attente de la prochaine rupture. • Elles sont porteuses d'un mensonge : elles prétendent être éducatives alors qu'en réalité elles servent aux parents à se débarrasser de leur colère et que, s'ils frappent, c'est parce qu'ils ont été frappés enfants. • Elles incitent à la colère et à un désir de vengeance qui restent refoulés et qui s'exprimeront plus tard. • Elles programment l'enfant à accepter des arguments illogiques (je te fais mal pour ton bien) et les impriment dans son corps. • Elles détruisent la sensibilité et la compassion envers les autres et envers soi-même et limitent ainsi les capacités de connaissance.
  20. 20. Alice Miller Quelles leçons le bébé retient-il de la violence reçue? • Que l'enfant ne mérite pas le respect. • Que l'on peut apprendre le bien au moyen d'une punition (ce qui est faux, en réalité, les punitions n'apprennent à l'enfant qu'à vouloir lui-même punir). • Qu'il ne faut pas sentir la souffrance, qu'il faut l'ignorer (ce qui est dangereux pour le système immunitaire). • Que la négation des émotions est salutaire (mais c'est le corps qui paie le prix pour cette erreur, souvent beaucoup plus tard). • Que la violence fait partie de l'amour (leçon qui incite à la perversion). • Qu'il ne faut pas se défendre avant l'âge adulte. C'est le corps qui garde en mémoire toutes les traces nocives des supposées "bonnes fessées".
  21. 21. Alice Miller Comment se libère-t-on de la colère refoulée? • Dans l'enfance et l'adolescence : • On se moque des plus faibles. On frappe ses copains et copines. On humilie les filles. • On agresse les enseignants. • On vit les émotions interdites devant la télé ou les jeux vidéo en s'identifiant aux héros violents. (Les enfants jamais battus s'intéressent moins aux films cruels) • A l'âge adulte : • On perpétue soi-même la fessée, apparemment comme un moyen éducatif efficace, sans se rendre compte qu'en vérité on se venge de sa propre souffrance sur la prochaine génération. • On refuse (ou on n'est pas capable) de comprendre les relations entre la violence subie jadis et celle répétée activement aujourd'hui. On entretient ainsi l'ignorance de la société. • On s'engage dans les activités qui exigent de la violence. • On se laisse influencer facilement par les discours des politiciens qui désignent des boucs émissaires à la violence qu'on a emmagasinée et dont on peut se débarrasser enfin sans être puni : races "impures", ethnies à " nettoyer ", minorités sociales méprisées… • Parce qu'on a obéi à la violence enfant, on est prêt à obéir à n'importe quel autorité qui rappelle l'autorité des parents, comme les Allemands ont obéi à Hitler, les Russes à
  22. 22. Alice Miller Inversement, on peut prendre conscience du refoulement, essayer de comprendre comment la violence se transmet des parents à l'enfant et cesser de frapper les enfants quel que soit leur âge. On peut le faire (beaucoup y ont réussi) aussitôt qu'on a compris que les seules vraies raisons de donner des coups "éducatifs" se cachent dans l'histoire refoulée des parents.
  23. 23. C’est comment pour vous ?
  24. 24. Alice Miller Quand en 1977, la loi sur l'interdiction des châtiments corporels a été promulguée en Suède, 70% des citoyens interrogés lors d'un sondage y étaient opposés. En 1997, ils n'étaient plus que 10%. Ces chiffres montrent qu'en 20 ans les mentalités se sont transformées. Grâce à la nouvelle législation, une coutume destructrice a pu être abandonnée. Il est prévu d'étendre à toute l'Europe la législation interdisant les châtiments corporels. Ils ne s'agit nullement de traîner les parents sur le banc des accusés. Cette loi dit au contraire avoir pour eux une fonction protectrice et informative. Les parents qui l'enfreignent devraient être astreints par le tribunal à dissiper leur ignorance sur les conséquences des châtiments corporels, à apprendre quels dégâts ils provoquent. L’information sur l'effet nocif de "l'inoffensive fessée" devrait être diffusée de manière à être connue de tous, car l'éducation inconsciente à la violence commence très tôt, et beaucoup d'êtres humains en resteront marqués pour la vie. Ce qui est en jeu, c'est l'avenir de la société tout entière.
  25. 25. Sortir de la violence éducative ? 1. Avoir pris la décision de ne pas frapper 2. Connaître les effets des punitions corporelles sur les enfants 3. Aménager un espace de vie de l'enfant de manière à ne pas être obligé de lui poser constamment des interdits 4. Pratiquer la règle d'or: traiter l'enfant comme vous voudriez être traité dans les mêmes circonstances 5. Accueillir tous les sentiments de l'enfant, même s'ils paraissent négatifs - la jalousie par exemple. Il n'a pas le droit de frapper son petit frère mais ce sont ses sentiments et il a le droit de ne pas l'aimer. 6. Dans les situations de conflit chercher autant que possible des solutions gagnant- gagnant (et non pas gagnant-perdant) qui satisfassent les besoins (pas obligatoirement les désirs!) de chacun
  26. 26. Sortir de la violence éducative ? 7. Prendre l'habitude d'identifier la raison des conflits pour essayer de les prévenir plutôt que d'avoir à les guérir 8. Proposer des diversions: un dessin, une histoire, un jeu dans la baignoire, une promenade pour sortir des situations devenues trop difficiles 9. Se demander "est-ce que je pourrais plus tard rire de cette situation?" Si oui, pourquoi ne pas en rire tout de suite? L'humour peut transformer beaucoup de situations éprouvantes. "Oh! non! vous vous êtes peints en vert au moment de partir chez Papi et Mamie ...attendez laissez - moi prendre la caméra » 10. Connaître ses propres limites et rester ferme sur les points où elle sont atteintes 11. Savoir passer le relais au conjoint 12. Appeler à l'aide, ne serait-ce que pour confier son désarroi: une amie au téléphone, sa mère, les participants à une liste de discussion sur Internet où vous savez que vous trouverez des oreilles attentives, bienveillantes et qui pourront peut-être proposer une solution
  27. 27. Education Relationnelle et Emotionnelle Définition de Michel CLAEYS, psychothérapeute, formateur • « L’éducation relationnelle et émotionnelle est le parcours d’apprentissage que doit accomplir chaque être humain afin de développer les compétences relationnelles, communicationnelles et comportementales qui vont permettre à son existence de s’intégrer avec harmonie, créativité, succès et bonheur au sein de la communauté humaine. »
  28. 28. Vidéo L'accompagnement des émotions chez l'enfant - Un papa et son fils font la promenade des émotions • https://www.youtube.com/watch?v=a055JLRIdPs&feature=youtu.be • https://www.youtube.com/watch?v=mZHCrjqlEw4
  29. 29. Education Relationnelle et Emotionnelle L’éducation émotionnelle vise à développer les compétences liées aux différents aspects de la relation à soi-même, aux autres, à l’environnement et à la collectivité. Elle offre des apprentissages en relation avec le bien-être physique, émotionnel et mental, le développement personnel, l’intégration sociale, l’équilibre intérieur et la gestion de son existence. Elle s’adresse à tous les âges mais se concentre par priorité sur les enfants, adolescents et jeunes adultes. L’éducation émotionnelle explore les différents thèmes qui lui sont spécifiques dans un environnement qui favorise le lien, offre sécurité et soutien mutuel, invite à une participation active. Ludique et dynamique, elle vise à offrir de l’expérience, à créer des opportunités d’apprentissage, à développer des prises de consciences et des compétences nouvelles. Elle est soucieuse d’apporter guidance, soutien, assurance, reconnaissance, appréciation.
  30. 30. Education Relationnelle et Emotionnelle •Eveil corporel et conscience du corps • santé, énergie, sexualité, équilibres biologiques, présence, expression créatrice, respiration, relaxation, yoga, arts martiaux. •Equilibre émotionnel • gérer ses émotions; gérer le stress; centrage et alignement intérieur; identifier les schémas de victime et apprendre à être créateur de sa vie; responsabiliser; se désidentifier des schémas blessés; identifier les sensations dans le corps; reconnaître et guérir les espaces blessés; ouverture du cœur ; exprimer l’affection, la tendresse, l’empathie. •Contrôle du mental, puissance du mental • intention, attention, concentration, mémoire, motivation, inspiration, méditation, persévérance, organisation, structure, équilibre cerveau droit / cerveau gauche. •Education sociale • relations et communication, assertivité, résolution de conflits, intégration sociale, confiance et soutien réciproque, empathie, conscience de groupe, coopération, participation, respect, intégrité, conscience des besoins collectifs, conscience écologique. •Réalisation de soi • auto-évaluation, identification des ressources personnelles, estime de soi, affirmation de soi, puissance personnelle, créativité, méthodes d’apprentissage et de travail, sens de responsabilité, faire des choix, établir des objectifs, atteindre ses objectifs. •Education transpersonnelle • identité et ancrage intérieur; vivre dans l’instant présent; sens, valeurs et qualités; le sens du sacré, célébration, méditation.
  31. 31. Adultisme Selon le dictionnaire : • « L'adultisme désigne le fait pour un enfant ou pour un adolescent d'avoir des comportements et des réactions d'adulte. L'enfant se montre alors plus raisonnable qu'il ne devrait l'être à son âge. » ? • http://www.kaizen-magazine.com/ladultisme/ Le professeur Barry Checkoway de l’Université du Michigan voit dans l’adultisme « Tous les comportements et les attitudes qui partent du postulat que les adultes sont meilleurs que les jeunes, et qu’ils sont autorisés à se comporter avec eux de n’importe quelle manière, sans leur demander leur avis. »
  32. 32. Lecture(s)
  33. 33. Lien(s) Alice Miller • http://www.alice-miller.com/index_fr.php Violence Educative Ordinaire • http://www.oveo.org • http://0liviermaurel.free.fr/index.php/presentation/ • http://www.les-supers-parents.com Education Relationnelle et Emotionnelle • Isabelle Filliozat • http://www.filliozat.net/ http://www.eirem.fr/ • http://www.michel-claeys.com/ • http://www.education-emotionnelle.com/ • http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b18c3.php • http://www.granddireensemble.com/fr/ateliers-de-parents/education-emotionnelle-relationnelle Non-violence • http://www.non-violence-mp.org/category/accueil/ • http://www.nonviolence-actualite.org/catalog/index.php?cPath=3_19
  34. 34. • Merci

×