Présentation actionnaires_25 septembre 2015
BOURBON
Réunion 25 septembre 20152
DISCLAIMER
Ce document peut contenir des informations autres qu’historiques qui constituent
des...
BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE
Le prix du pétrole est avant tout un prix politique
Les revenus d...
_Le prix du pétrole est avant tout un prix politique
BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE
0
20
40
60
80
...
Réunion 25 septembre 20155
_Les revenus du pétrole sont essentiels à l’équilibre des budgets des plus gros producteurs
BOU...
Réunion 25 septembre 20156
_La baisse de production des champs existants va rendre une reprise des investissements
inconto...
Réunion 25 septembre 20157
_Les prévisions sont peu fiables compte tenu des grands écarts observés
BOURBON EST LARGEMENT I...
Réunion 25 septembre 20158
BOURBON DANS LE BAS DU CYCLE
BOURBON a la plus grande capacité de résistance aux conditions de...
FACTEURS DE RÉSILIENCE DE BOURBON
Facteurs de résilience
opérationnels
Partenariats locaux
et
Diversification clients
Exce...
Réunion 25 septembre 201510
_Performances de Sécurité
FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS
Objectif TRIR
TRIR: total incid...
11
93%
94.3%
94.5%
95.5%
96,4%
93.5%
95%
90%
91%
92%
93%
94%
95%
96%
97%
2011 2012 2013 2014 S1 2015
Taux de disponibilité...
Réunion 25 septembre 201512
_Diversification des métiers
FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS
59%
4%
23%
14%
30%
32%
21%
1...
Réunion 25 septembre 201513
FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS
_Taux d’utilisation relatif des navires supply / focus su...
Réunion 25 septembre 201514
_Diversification portefeuille clients de BOURBON
FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS
33,6%
13...
JV
JV en projet
Filiales
15
_Un réseau de partenaires unique dans l’industrie
FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS
Réunion...
FACTEURS DE RÉSILIENCE DE BOURBON
Facteurs de résilience
financiers
« un actionnariat
familial stable »
Valeur du $ et
bas...
Réunion 25 septembre 201517
_Maturité du business model
FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS
-800
-400
0
400
800
* Cash flows...
Réunion 25 septembre 201518
_Dette nette
FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS
0
500
1000
1500
2000
2500
juin-06 déc-06 juin-0...
Réunion 25 septembre 201519
_Discipline financière
FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS
Ratios BOURBON
2006 Juin 2013 2014 Ob...
Réunion 25 septembre 201520
_Facteurs externes : taux de change &taux d’intérêt
FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS
0
1
2
3
...
FACTEURS DE RESILIENCE DE BOURBON
21 Réunion 25 septembre 2015
Sécurité
Taux d'utilisation
Chiffre d'affaires
Diversificat...
Réunion 25 septembre 201522
BOURBON FACE AU MARCHÉ ENVIRONNANT
Source : Pareto, IHSPetrodata, Farstad
Taux d’utilisation d...
Réunion 25 septembre 201523
_Evolution des cours de bourse sur un an - BOURBON vs compétiteurs
BOURBON A BIEN RÉSISTÉ DANS...
Réunion 25 septembre 201524
_La capacité d’une entreprise à payer un dividende repose sur :
BOURBON : QUELLES PERSPECTIVES...
Réunion 25 septembre 201525
BOURBON : LA DISCIPLINE DE DIVIDENDE A TOUJOURS ÉTÉ
RESPECTÉE
0
10
20
30
40
50
60
70
80
1998 1...
Réunion 25 septembre 201526
BOURBON : QUELLES PERSPECTIVES ?
BOURBON confirme sa politique de désendettement et de générat...
Réunion 25 septembre 201527
_Les actionnaires de BOURBON souhaitent une progression régulière du dividende et, lorsqu’ils
...
Réunion 25 septembre 201528
CONCLUSION
BOURBON est bien armé pour traverser ce bas de cycle des marchés offshore
et va co...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015

937 vues

Publié le

Présentation actionnaires 25 septembre 2015

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
937
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
428
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015

  1. 1. Présentation actionnaires_25 septembre 2015 BOURBON
  2. 2. Réunion 25 septembre 20152 DISCLAIMER Ce document peut contenir des informations autres qu’historiques qui constituent des données financières estimées à caractère prévisionnel concernant la situation financière, les résultats et la stratégie de BOURBON. Ces prévisions sont basées sur des hypothèses qui peuvent s’avérer inexactes et sont dépendantes de facteurs de risques incluant de manière non limitative : la variation de change, la fluctuation du prix du pétrole et du gaz, les changements de politique d’investissements des compagnies pétrolières dans le secteur de l’exploration et de la production, la croissance des flottes des concurrents rendant le marché saturé, l’impossibilité de prévoir les demandes spécifiques des clients, l’instabilité politique dans certaines zones d’activité, les considérations écologiques et les conditions économiques générales. BOURBON n’assume aucune responsabilité concernant la mise à jour des données prévisionnelles en présence d’informations nouvelles dans le cadre d’évènements futurs ou pour toute autre raison.
  3. 3. BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE Le prix du pétrole est avant tout un prix politique Les revenus du pétrole sont essentiels à l’équilibre des budgets des plus gros producteurs La baisse de production des champs existants va rendre une reprise des investissements incontournable La production de pétrole de schiste est là pour durer, mais n’a que peu d’influences sur la remontée des cours Les prévisions sont peu fiables compte tenu des très forts écarts observés Réunion 25 septembre 20153
  4. 4. _Le prix du pétrole est avant tout un prix politique BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE 0 20 40 60 80 100 120 140 1987 1992 1996 2000 2004 2008 2012 2015 Invasion du Kuwait par l’Iraq Baisse des quotas de l’OPEC Coupe de production par l’OPEC Crise financière Attaque 09/11 Source : IEA Réunion 25 septembre 20154
  5. 5. Réunion 25 septembre 20155 _Les revenus du pétrole sont essentiels à l’équilibre des budgets des plus gros producteurs BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE Source : IMF, Deutsche Bank Seuil de rentabilité des pays producteurs ($/bbl) Source : Rydstad Energy Seuil de rentabilité de production ($/bbl) Onshore Middle East Onshore Row Offshore Shelf Deepwater Onshore Russia Extra Heavy oil NAM Shale Artic Oil Sands Bra Ultra Deepwater
  6. 6. Réunion 25 septembre 20156 _La baisse de production des champs existants va rendre une reprise des investissements incontournable : la production de pétrole de schiste est là pour durer mais n’a que peu d’influence sur la remontée des cours BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE Source: Les Echos, AIESource: Présentation Schlumberger
  7. 7. Réunion 25 septembre 20157 _Les prévisions sont peu fiables compte tenu des grands écarts observés BOURBON EST LARGEMENT INFLUENCÉ PAR LE PRIX DU PETROLE Source: Douglas Westwood
  8. 8. Réunion 25 septembre 20158 BOURBON DANS LE BAS DU CYCLE BOURBON a la plus grande capacité de résistance aux conditions de marché défavorables par rapport à ses concurrents BOURBON se focalise sur ce qu’il peut contrôler : excellence opérationnelle et baisse des coûts L’évolution relative du cours de bourse de BOURBON reste favorable, en dépit d’une baisse de 50% en un an BOURBON confirme dans ce contexte ses objectifs : › un dividende stable et en progression › des ratios financiers d’endettements maintenus à des niveaux satisfaisants
  9. 9. FACTEURS DE RÉSILIENCE DE BOURBON Facteurs de résilience opérationnels Partenariats locaux et Diversification clients Excellence opérationnelle Taux d’utilisation relatif Diversification par segment d’activité Réunion 25 septembre 20159
  10. 10. Réunion 25 septembre 201510 _Performances de Sécurité FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS Objectif TRIR TRIR: total incidents enregistrés pour un million d’heures travaillées sur une base de 24h/jour LTIR: total accidents avec arrêt de travail pour un million d’heures travaillées sur une base de 24h/jour 10 0,69 0,76 2,21 2,28 1,12 0,65 0,64 0,68 0,69 0,48 0,76 0,69 0,6 1,14 0,22 0,07 0,05 0,1 0,1 0,07 0,1 0 0 0,5 1 1,5 2 2,5 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 30/06/2015 0,48 2,00 0,64 0,64 0,68 0,69 0,76 0,69 0,60 1,00 0,75 0,70 0,67
  11. 11. 11 93% 94.3% 94.5% 95.5% 96,4% 93.5% 95% 90% 91% 92% 93% 94% 95% 96% 97% 2011 2012 2013 2014 S1 2015 Taux de disponibilité technique de la flotte BOURBON Objectif de disponibilité technique FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS Réunion 25 septembre 2015
  12. 12. Réunion 25 septembre 201512 _Diversification des métiers FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS 59% 4% 23% 14% 30% 32% 21% 17% 20142006 Marine services (83%) Marine services (86%) Navires offshore profond Navires offshore continental Navires crewboats Navires IMR
  13. 13. Réunion 25 septembre 201513 FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS _Taux d’utilisation relatif des navires supply / focus sur BOURBON
  14. 14. Réunion 25 septembre 201514 _Diversification portefeuille clients de BOURBON FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS 33,6% 13,3% 6,6% 4,6% 4,4% 3,9% 2,9% 2,6% 2,5% 2,4% 23,2% OTHERS ENI CHEVRON MARINE NATIONALE STATOIL PETROBRAS BP NORSK HYDRO SHELL EXXON TOTAL 19,0% 8,0% 7,0% 6,0% 6,0% 4,0% 4,0% 3,0% 2,0% 2,0% 39,0% OTHERS MARINE NATIONALE MAERSK SAIPEM PETROBRAS PERENCO PEMEX BP EXXON CHEVRON TOTAL 20142006
  15. 15. JV JV en projet Filiales 15 _Un réseau de partenaires unique dans l’industrie FACTEURS DE RÉSILIENCE OPÉRATIONNELS Réunion 25 septembre 2015
  16. 16. FACTEURS DE RÉSILIENCE DE BOURBON Facteurs de résilience financiers « un actionnariat familial stable » Valeur du $ et bas taux d’intérêt Maturité du business model et free cash flow Montant dette nette Discipline financière Réunion 25 septembre 201516
  17. 17. Réunion 25 septembre 201517 _Maturité du business model FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS -800 -400 0 400 800 * Cash flows libres : Flux de trésoreries provenant des activités opérationnelles – acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles + cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles M€ -800 -400 0 400 800 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 E 2015 E 2016 Investissements navires Cash reçus sale & leaseback Investissements nets Stratégie Asset smart Investissements nets (navires uniquement) Free cash flow* M€ Estimation JACCAR janvier 2015
  18. 18. Réunion 25 septembre 201518 _Dette nette FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS 0 500 1000 1500 2000 2500 juin-06 déc-06 juin-07 déc-07 juin-08 déc-08 juin-09 déc-09 juin-10 déc-10 juin-11 déc-11 juin-12 déc-12 juin-13 déc-13 juin-14 déc-14 e 2015 e 2016 M€ Estimation JACCAR janvier 2015
  19. 19. Réunion 25 septembre 201519 _Discipline financière FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS Ratios BOURBON 2006 Juin 2013 2014 Objectif Dette /Capitaux propres 0,89 1,56 0,8 < 0.5 Dette/EBITDA 1,83 4,96 3,0 < 2 Loyers/EBITDAR - - 22% 30%
  20. 20. Réunion 25 septembre 201520 _Facteurs externes : taux de change &taux d’intérêt FACTEURS DE RÉSILIENCE FINANCIERS 0 1 2 3 4 5 6 1 1,2 1,4 1,6 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 e 2015 e 2016 EUR/US$ Euribor 3M Estimation JACCAR janvier 2015
  21. 21. FACTEURS DE RESILIENCE DE BOURBON 21 Réunion 25 septembre 2015 Sécurité Taux d'utilisation Chiffre d'affaires Diversification portefeuille clients Dette nette/FCF Dette Carnet de commande /EBITDA Facteurs externes - USD Profil de BOURBON BOURBON vs compétiteurs Tidewater Gulfmark Farstad Source : données publiques, estimations BOURBON
  22. 22. Réunion 25 septembre 201522 BOURBON FACE AU MARCHÉ ENVIRONNANT Source : Pareto, IHSPetrodata, Farstad Taux d’utilisation des OSV en baisse Nombre de navires désarmés en hausse Taux d’utilisation navires supply (juin 2015 en moyenne) BOURBON Tidewater GulfMark Hornbeck 81.9% 68.8% 65-70% 60.5% AHTS+PSV (Juillet 2015) BOURBON Tidewater GulfMark Hornbeck Farstad # navires désarmés 23 54 16 18 6 % de la flotte 10% 21% 22% 36% 11% Source : IHSPetrodata, Bourbon, Sec filings
  23. 23. Réunion 25 septembre 201523 _Evolution des cours de bourse sur un an - BOURBON vs compétiteurs BOURBON A BIEN RÉSISTÉ DANS CE CONTEXTE 0 20 40 60 80 100 120 sept.-14 oct.-14 nov.-14 déc.-14 janv.-15 févr.-15 mars-15 avr.-15 mai-15 juin-15 juil.-15 août-15 sept.-15 Bourbon Tidewater Gulfmark Farstad Base 100
  24. 24. Réunion 25 septembre 201524 _La capacité d’une entreprise à payer un dividende repose sur : BOURBON : QUELLES PERSPECTIVES ? -Les comptes sociaux. Ceux de BOURBON présentent un solde distribuable de 615 millions d’euros début 2015, soit près de 9 années de dividendes -Les cash flow prévisionnels, hors ventes de navires, pour les années à venir. Le dégagement de cash flow libre montre que BOURBON dispose du cash nécessaire après prise en compte de ses engagements (investissements, remboursements d’emprunts, frais financiers, taxes,…) -Un bon niveau d’activité : le point mort de BOURBON est très inférieur aux valeurs nécessaires à l’équilibre en cash, même en bas de cycle L’objectif d’un dividende stable ou en légère croissance est totalement à la portée de BOURBON
  25. 25. Réunion 25 septembre 201525 BOURBON : LA DISCIPLINE DE DIVIDENDE A TOUJOURS ÉTÉ RESPECTÉE 0 10 20 30 40 50 60 70 80 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 + dividende exceptionnel M€ Montant annuel des dividendes versés X 5,2 + 18 % par an 13,8 71,6
  26. 26. Réunion 25 septembre 201526 BOURBON : QUELLES PERSPECTIVES ? BOURBON confirme sa politique de désendettement et de génération de cash flow libre du fait : D’un niveau élevé d’EBITDA après paiement des loyers, qui reflète la confiance des clients (taux d’utilisation) et la maîtrise des coûts (désarmement proactif des navires, baisse des frais généraux) D’une forte réduction des investissements en navires, d’une moyenne de 450 millions ces 8 dernières années, à : o 85 millions en 2016 o 50 millions en 2017 De saisie d’opportunité de ventes de navires, avec ou non reprise en location longue durée, pour atteindre les objectifs d’endettement aussi tôt que possible : o 0,5 de ratio d’endettement (Dette nette / Fonds propres) o 2 x EBITDA
  27. 27. Réunion 25 septembre 201527 _Les actionnaires de BOURBON souhaitent une progression régulière du dividende et, lorsqu’ils doivent vendre, un prix qui reflète la valeur économique de l’entreprise : la bourse peut-elle jouer ce rôle ? BOURBON : CROISSANCE ET RENDEMENT SONT-ILS CONCILIABLES? - 500 1 000 1 500 2 000 2 500 3 000M€ Capitalisation boursière de BOURBON
  28. 28. Réunion 25 septembre 201528 CONCLUSION BOURBON est bien armé pour traverser ce bas de cycle des marchés offshore et va continuer à renforcer sa capacité de résilience A court terme, BOURBON -confirme sa politique de dividendes -confirme ses objectifs de désendettement et de structure financière pour le futur Au-delà, BOURBON devra choisir entre diverses solutions possibles pour -consolider la capacité de croissance régulière et significative de son dividende -rechercher une valorisation de l’entreprise en ligne, autant que faire se peut, avec sa valeur économique de long terme, et une forme de liquidité à ce prix

×