Agriculture et agroalimentaire en Afrique de l'ouest

1 229 vues

Publié le

Intervenants : Ibrahima DIEME, Amédée AJANOHOUN, Commission de l'UEMOA

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 229
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Agriculture et agroalimentaire en Afrique de l'ouest

  1. 1. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA IIe édition
  2. 2. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENTS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES DANS L’ESPACE UEMOA
  3. 3. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Intervenant : Ibrahima DIEME Commissaire chargé du Département de la Sécurité Alimentaire, de l'Agriculture, des Mines et de l'Environnement Témoin Entreprise : Eric BEILLARD Directeur Export - SANDERS
  4. 4. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA INTRODUCTION APERÇU SUR LE SECTEUR AGRICOLE INTERVENTIONS DE LA COMMISSION DANS LE SECTEUR AGRICOLE DISPOSITIF DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS AGRICOLES OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENTS PRIVÉS AGRICOLES ET AGRO-ALIMENTAIRES CONCLUSION
  5. 5. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA INTRODUCTION
  6. 6. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA INTRODUCTION Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)  Le Traité de l’UEMOA, signé en janvier 1994, regroupe 8 Etats d’Afrique de l’Ouest possédant une monnaie commune, le Franc CFA ouest africain  Etats membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo – ils sont également membres de la CEDEAO  Superficie : 3 509 600 km2  Population : 106 millions (2013) / 205 millions en 2050
  7. 7. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)  Objectifs (art. 4 – Traité modifié) : o le renforcement de la compétitivité économique dans un marché ouvert et un environnement juridique harmonisé o la convergence économique des Etats membres o la création d’un marché commun avec libre circulation des personnes, des biens, des services, des capitaux et le droit d’établissement o la coordination des politiques sectorielles nationales et la mise en œuvre de politiques sectorielles communes o l’harmonisation des législations des Etats membres
  8. 8. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA APERÇU SUR LE SECTEUR AGRICOLE
  9. 9. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA  Importance et rôle de l’Agriculture au sein de l’UEMOA ⁃ représente environ 1/3 du P.I.B. régional ⁃ procure à peu près 60 % de l’ensemble des emplois ⁃ 60 à 80 % de la population totale vivent en milieu rural ⁃ l’essentiel des exportations des pays de l’Union est à base de produits agricoles ⁃ l’agro-fourniture et l’agro-industrie dépendent directement des performances de l’agriculture
  10. 10. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA  Contraintes  Faible accès aux financements  Faible niveau d’équipement des acteurs agricoles  Enclavement des zones de production  Atouts  Fortes potentialités en terres arables et irrigables  Main d’œuvre abondante et peu coûteuse  Possibilités avérées d’amélioration de la productivité agricole (faible rendement)  Possibilité d’amélioration de la compétitivité des filières agricoles Les actions de la Commission s’inscrivent dans la dynamique de la résolution des contraintes et du renforcement des atouts du secteur agricole
  11. 11. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA INTERVENTIONS DE LA COMMISSION DANS LE SECTEUR AGRICOLE
  12. 12. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Politique agricole de l’UEMOA (PAU), adoptée le 19 décembre 2001, à travers l’Acte additionnel n° 03/2001 Objectif de la PAU :  Contribuer, de manière durable, à la satisfaction des besoins alimentaires de la population, au développement économique et social des Etats membres Axes stratégiques d’intervention  Axe 1 : L’adaptation des systèmes de production et l’amélioration de l’environnement de la production  Axe 2 : L’approfondissement du marché commun dans le secteur agricole et la gestion des ressources partagées  Axe 3 : L’insertion de l’agriculture dans le marché sous-régional et le marché mondial
  13. 13. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Instruments de mise en œuvre des interventions :  Programmes triennaux d’intervention  Cadre consultatif régional sur les filières agricoles (CCRFA),  Système d’information agricole régional (SIAR),  Fonds régional de développement agricole (FRDA), Efforts de l’Union en termes d’investissements dans le secteur (en euros) Période 2010 – 2013  Commission : 328 253 224  BOAD : 421 928 571 Exercice 2014  Commission : 76 184 872 Total période 2010 – 2014 : 826 366 667
  14. 14. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA DISPOSITIF DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS PRIVÉS AGRICOLES
  15. 15. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Facilités liées au marché commun  Zone de libre échange  Tarif extérieur commun Facilités liées à la législation harmonisée sanitaire et sur les intrants agricoles et vétérinaires. REGLEMENT N° 007/2007/CM/UEMOA relatif à la sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et des aliments dans l’UEMOA, avec pour objet d’établir les principes généraux, ainsi que les dispositions et procédures organisationnelles permettant d'assurer la sécurité sanitaire des végétaux, des animaux et aliments, au niveau communautaire et au niveau national.
  16. 16. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Facilités liées à la législation harmonisée sanitaire et sur les intrants agricoles et vétérinaires REGLEMENT N° 003/2009/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des règles régissant le contrôle de qualité, la certification et la commercialisation des semences végétales et plans dans la Zone UEMOA. Les objectifs spécifiques :  Faciliter le commerce de semences et plants entre les Etats membres par l’application de principes et règles régionalement convenus  Faciliter l’accès des agriculteurs aux semences et plants de qualité  Créer un environnement favorable à l’investissement privé dans l’industrie des semences et plants REGLEMENT N° 004/2009/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des règles régissant l’homologation, la commercialisation et le contrôle des pesticides au sein de l’UEMOA. Les objectifs spécifiques :  Protéger les populations et l’environnement  Faciliter le commerce des pesticides entre les Etats membres par l’application de principes et règles régionalement convenus  Faciliter l’accès des acteurs agricoles aux pesticides de qualité  Créer un environnement favorable à l’investissement privé dans l’industrie des pesticides
  17. 17. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Facilités liées à la législation harmonisée sanitaire et sur les intrants agricoles et vétérinaires REGLEMENT N° 002/2006/CM/UEMOA établissant des procédures communautaires pour l’autorisation de mise sur le marché et la surveillance des médicaments vétérinaires et instituant un Comité Régional des Médicaments Vétérinaires Facilités liées à la législation communautaire harmonisée sur le foncier Mise en place de l’Observatoire Régional du Foncier Rural en Afrique de l’Ouest (ORFAO) Objectif : la création d’un environnement foncier favorable au développement du secteur agricole  Étude de faisabilité validée en 2013  Concertation en cours avec notamment la CEDEAO et le CILSS pour la mise en place de l’Observatoire sur le Foncier
  18. 18. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Facilités liées à l’approfondissement du marché commun agricole Projet de mise en place de la Bourse Régionale des Produits Vivriers pour les Etats Membres de l’UEMOA Objectifs :  Fluidifier les échanges commerciaux dans les filières agricoles stratégiques;  Informer les opérateurs en améliorant la circulation des données relatives aux produits soumis à cotation, de manière à corriger les imperfections des Systèmes d’Information sur les Marchés (SIM), et accroître ainsi la transparence des négociations commerciales.
  19. 19. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA En plus des dispositions sectorielles, on peut noter 7 bonnes conditions créées pour la promotion des investissements dans l’espace UEMOA : 1. Un environnement libéral garantissant la liberté d’investir et le libre transfert des revenus ; 2. Une position géographique stratégique en Afrique de l’Ouest qui en fait un carrefour pour atteindre un marché de plus 100 millions de consommateurs ; 3. Une abondance de ressources agricoles dans l’espace UEMOA ; 4. Un dispositif financier et d’assurance performant ; 5. Un dispositif fiscal et un système comptable harmonisés ; 6. Une intégration économique réussie ; 7. Des programmes d’accompagnement des entreprises et de facilitation des affaires. Sous l’impulsion de la Commission, les Etats membres ont créé des Agences de Promotion des Exportations et des Guichets Uniques pour les formalités de commerce
  20. 20. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENTS PRIVÉS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES
  21. 21. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA REGLEMENT N°006/2007/CM/UEMOA portant adoption du plan directeur des filières agricoles prioritaires dans l'espace UEMOA Filière Riz  En 2007, le taux de couverture pour la zone UEMOA est de 50 %.  Importations (2007) : 811,2 millions dollars US Potentialités en terres agricoles : grands périmètres irrigués dans les plaines des grands fleuves (delta intérieur du Niger, fleuve Sénégal, Volta et ces affluents, Guinée-Bissau) ; petits périmètres irrigués en bordure des rivières et des fleuves, dans les bas-fonds ; riz pluvial partout où la pluviométrie est suffisante (pays côtiers notamment). Filière Maïs En plus de l’alimentation humaine, le maïs est également utilisé pour l’aliment du bétail, la brasserie. Avec les perspectives de développement du secteur de l’élevage, la demande de ce produit agricole déjà importante va croître dans les années à venir.
  22. 22. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA REGLEMENT N°006/2007/CM/UEMOA portant adoption du plan directeur des filières agricoles prioritaires dans l'espace UEMOA Filière Coton Production de fibre :  Campagne 2005 – 2006 : 900 000 tonnes  Campagne 2009 – 2010 : 420 000 tonnes Fibre exportée : 95 % de la production Transformation locale de la fibre: moins de 5 % Importants besoins de consommation de produits transformés Sous filière coton biologique en cours de construction (label coton équitable) Filière bétail viande Production de viande de la Zone (2008) : 1 539 376 tonnes soit un disponible d’environ 3 à 5 kg par tête et par an Filière Avicole Les niveaux de consommation restent faibles (moins de 2 œufs /an/tête). Offre insuffisante.
  23. 23. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Autres filières offrant des opportunités d’investissements : Mil/sorgho, manioc, oignon, oléagineux, sucre, tomate et pêche maritime ; Café, cacao, anacarde, arachide, banane, manioc, palmier à huile, caoutchouc (hévéa), ananas, bois, etc… Autres opportunités d’investissements  Intrants agricoles et vétérinaires  Équipements agricoles Pour l’exploitation de l’ensemble de ces opportunités, les Etats membres ont mis en place un dispositif de promotion de l’agriculture, par des mesures fiscales, de réalisation d’investissements publics pour une meilleure connexion des sites de production aux centres de consommation, des simplifications des formalités administratives de commerce de produits agricoles… Chaque Etat membre, souvent avec l’impulsion de la Commission, développe, de grands projets de développement agricole
  24. 24. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA CONCLUSION
  25. 25. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA Principaux atouts de la Zone UEMOA en matière d’investissements privés Existence de marché commun  Marge importante d’amélioration de la compétitivité des principales filières agricoles conventionnelles  Main d’œuvre peu onéreuse et jeune Consolidation du dispositif régional de promotion de l’investissement privé dans la Zone  Approfondissement du marché commun  Poursuite de l’harmonisation de la législation sanitaire et sur les intrants agricoles  Opérationnalisation des instruments de financement adapté à l’Agriculture (FRDA)  Promotion des interventions axées sur des pôles de croissance, la connexion des acteurs aux marchés agricoles (produit et intrants) et le développement des chaînes de valeurs, objet du programme communautaire décennal de transformation de l’agriculture en cours de définition avec l’assistance des partenaires (FAO, etc...)  Une fiscalité favorable sur les produits agricoles
  26. 26. Opportunités d’investissements agricoles et agro-alimentaires dans l’espace UEMOA IIe édition

×