Atelier Irak

696 vues

Publié le

Atelier animé dans le cadre de l'Open de l'international à Brest le 7 juillet 2014

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
696
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’approche de ces marchés difficiles en situation d’instabilité longue, politique mais aussi économique, devient paradoxalement plus ouverte aujourd’hui à des entreprises de taille moyenne ou intermédiaire.
    Rencontrer les donneur d’ordre d’abord chez eux, dans l’idéale mais vous pouvez aussi les inviter en France.
    Les irakiens aiment se déplacer
  • Atelier Irak

    1. 1. IIe édition
    2. 2. Atelier Pays : IRAK
    3. 3. Intervenant 1 Matthieu DROIN – DG Trésor -Irak Intervenant 2 Christopher da SILVA – BOI Témoignage Pierre CADIOU - GOPEX
    4. 4. mathieu.droin@dgtresor.gouv.fr Irak Perspectives BCI Brest 07 juillet 2014 Service économique d’Irak
    5. 5. Titre de la présentation5 8 juillet 2014
    6. 6. Irak - Perspectives  1. Point de situation sur la crise en Irak  2. Des atouts significatifs  3. Une relation franco-irakienne soutenue  4. Quelles perspectives pour les sociétés françaises en Irak ?  5. La région autonome du Kurdistan  6. Les conditions d’accès au marché Irak perspectives6 7 juillet 2014
    7. 7. 1. Point de situation sur la crise en Irak Le pays est déstabilisé par une insurrection armée menée par les djihadistes de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL), avec le soutien de mouvements sunnites, hostiles au gouvernement de l’actuel Premier ministre chiite Nouri Al-Maliki. Les Islamistes contrôlent les provinces sunnites à l’Ouest et au Nord de Bagdad, comprenant la ville de Mossoul, deuxième ville du pays, capturée le 10 juin 2014. Le Sud du pays, à majorité chiite, et disposant de près de 70% des réserves de pétrole est stable sur le plan sécuritaire. La région autonome du Kurdistan, autre poumon économique de l’Irak, a réalisé des conquêtes territoriales majeures en sécurisant des territoires disputés tels que Kirkouk et ses champs pétroliers. Irak perspectives7 7 juillet 2014
    8. 8. 2. Des atouts significatifs 3èmes réserves mondiales de pétrole et une stratégie ambitieuse pour valoriser ces réserves (environ 150 Md barils) Un Etat solvable grâce à une production de pétrole en croissance constante, bénéficiant d'un cours élevé du baril Des réserves de gaz encore largement inexploitées Un des plus grands marchés de la région avec 35 millions d’habitants et une population jeune : 40% a moins de 16 ans Irak perspectives8 7 juillet 2014
    9. 9. 3. Une relation franco-irakienne soutenue Progression des exportations françaises avec + 43% entre 2010 et 2012 (741 MEUR contre 189 en 2008) mais tassement en 2013 avec 501 MEUR Principaux postes : Equipements électriques (36 MEUR) Moteurs et turbines (35 MEUR) Produits pharmaceutiques (65 MEUR) Produits pétroliers raffinés (46 MEUR) En 2013, l'Irak reste le 8ème marché de la région PMO (sur 15 pays). La région Ile de France figure en tête de nos régions exportatrices avec 99 MEUR Nos entreprises s’implantent : Lafarge, Orange, Total, Schneider Electric, Renault-Trucks, CMA-CGM, Carrefour, Sanofi Aventis, Thalès, Danone … Irak perspectives9 7 juillet 2014
    10. 10. 4. Quelles perspectives pour les sociétés françaises en Irak ? L'Irak présente des opportunités à la hauteur des défis que le pays doit relever: Reconstruire le pays ("600 Mds $ envisagés avant la crise") en diversifiant l'économie : activité pétrolière = 69% du PIB, près de 97% des recettes budgétaires et 99% des exportations mais 1% de l’emploi Faire renaître une industrie et un secteur agricole sinistrés Améliorer la gouvernance et la gestion des ressources budgétaires pour finaliser les grands projets d'infrastructures Améliorer les services urbains dont l’approvisionnement en eau et en électricité Irak perspectives10 7 juillet 2014
    11. 11. 4.1 Les secteurs prioritaires L’électricité (dont l'hydroélectricité) : une priorité politique de 1er plan : une capacité opérationnelle sous dimensionnée (7 800 MW pour 34 M habitants) et un objectif : atteindre 32 000 MW en 2030 2ème budget d'investissement : 21 Mds$ programmés entre 2011 et 2016 Le développement urbain : 100 projets envisagés d’ici 2015/2016 dans le secteur sinistré de l’eau et de l’assainissement. 3,4 Md $ pour assainissement, potabilisation, distribution, eaux résiduaires, etc. Les transports : projets de LGV entre Bagdad et Bassora, de métro aérien et souterrain à Bagdad, rénovation des infrastructures aéroportuaires, modernisation du port d’Umm Qasr et réalisation du nouveau port d’Al- Fao Mais aussi le marché automobile, la pétrochimie, les télécommunications, … Irak perspectives11 7 juillet 2014
    12. 12. 4.2 Focus sur l’agriculture et l’agroalimentaire L’Irak est loin de pouvoir assurer son indépendance alimentaire : 80% des aliments consommés sont importés Les exportateurs français sont en retard vis-à-vis de la concurrence, y compris européenne. Le poste des produits agroalimentaires est l’un des points faibles de notre commerce bilatéral au regard du potentiel D’importants besoins d’équipements (irrigation, machinisme, …), d’expertise (laboratoires, commercialisation, …), d’infrastructures (fermes, abattoirs, …) et de production animale (bovins, volaille, ovins, …) A noter le Kurdistan comme zone agricole à très fort potentiel (1,3 M d’hectares de terres arables, précipitations de 300 à 800 mm) Irak perspectives12 7 juillet 2014
    13. 13. Identifier les bons partenaires: Le choix de l'agent ou du distributeur local est primordial Le facteur ethnique et confessionnel doit être pris en compte. Il existe un « vivier » de grandes familles et d’hommes d’affaires dépassant les clivages de la société irakienne Les Gouvernorats s'imposent comme des partenaires pertinents, disposant de leurs propres budgets et projets Adopter une approche géographique : Les réalités économiques et sécuritaires varient drastiquement d’une province irakienne à une autre Seules quelques régions offrent des conditions de sécurité suffisantes pour l’envoi de personnel expatrié Le grand sud chiite est à ce jour négligé par les sociétés françaises, tandis que les Gouvernorats de Bassora, Kerbala, Najaf, Maisan et Wassit présentent des opportunités sérieuses Irak perspectives13 7 juillet 2014 4.3 Comment aborder le marché irakien ?
    14. 14. 5. La singularité de la Région autonome du Kurdistan d’Irak Une forte croissance portée par la normalisation de la situation sécuritaire depuis 2007 et d’importantes ressources en hydrocarbures Une grande autonomie vis-à-vis de Bagdad (gouvernement et parlement propres à la région), et des perspectives sérieuses d’indépendance à moyen voire court terme Une région agricole à très fort potentiel : 1,3 M d’hectares de terres arables, des précipitations de 300 à 800 mm Des projets urbains et hydroélectriques majeurs (station de traitement des eaux, barrages, ponts, transports) Un secteur privé dynamique qui profite de la politique d'investissement du Gouvernement régional du Kurdistan et prend des initiatives Irak perspectives14 7 juillet 2014
    15. 15. 6. Les conditions d’accès au marché Dans ce contexte sécuritaire très dégradé mais très variable selon les régions, privilégier plutôt le Sud, la région kurde et Bagdad. Prévoir des frais de sécurisation des séjours et des déplacements : recours à des sociétés de sécurité privées en-dehors du Kurdistan Noter l'intérêt : . Le Centre Français des Affaires à Bagdad, dans le voisinage immédiat de l’ambassade de France . L'ouverture confirmée de la Coface et de l'assurance-crédit pour le moyen- terme et l’accès aux financements concessionnels français (AFD, Fasep) Irak perspectives15 7 juillet 2014
    16. 16. Contactez-nous : www.tresor.economie.gouv.pays.fr/pays/irak  A Bagdad  A Erbil Irak perspectives16 7 juillet 2014 Chef du Service économique pour l’Irak M. Philippe GALLI Grands contrats, Coface, RPE, Fasep, relations bilatérales, économie et finances philippe.galli@dgtresor.gouv.fr Adjoint du Chef du Service économique M. Mathieu DROIN Agriculture, Hydrocarbures, Industrie, Santé, Services, Affaires juridiques mathieu.droin@dgtresor.gouv.fr Chef de secteur M. Bastien CABROL Construction, Eau/Environnement, Electricité, Transports, Affaires multilatérales bastien.cabrol@dgtresor.gouv.fr Attaché sectoriel M. Louis CLIMIS Relations avec les autorités irakiennes et le secteur privé louis.climis@dgtresor.gouv.fr Attaché sectoriel Mohammed FAEZI mohammed.faezi@dgtresor.gouv.fr Chef de l’antenne régionale Mme Marie-France DERBIER marie-france.derbier@dgtresor.gouv.fr Attaché sectoriel M. Mohammed FAEZI Interface avec les autorités locales et le secteur privé mohammed.faezi@dgtresor.gouv.fr
    17. 17. Intervenant 1 Matthieu DROIN – DG Trésor -Irak Intervenant 2 Christopher da SILVA – BOI Témoignage Pierre CADIOU - GOPEX
    18. 18. Aborder le marché irakien Présentation Christopher DA SILVA, Bureau des Opérations Internationales Atelier Irak, Open de l’international, Brest le 07 juillet 2014
    19. 19. Sommaire  Première approche de l’Irak, les régions stables  Sécurité des personnes  Logistique des transports de biens  Difficultés rencontrées  Aborder le marché irakien  Outils à votre disposition  Présentation du B.O.I.  Participer à des événements
    20. 20. Le Kurdistan Irakien autonome  Trois provinces dirigées par un gouvernement régional  Une économie très dynamique  Croissance soutenue  Sécurité et stabilité  Augmentation des budgets publics  Activité importante du secteur privé  Pas de visas  PORTE D’ENTRÉE SUR L’IRAK
    21. 21. Le sud de l’Irak, Bassorah  Troisième ville après Bagdad et Mossoul  Principal port du pays  Région fertile  Région pétrolière  Moindre risque  Visa obligatoire  Un gouvernorat des plus riches  Région en développement rapide et constant  Forte demande en réhabilitation des infrastructures  Entreprises françaises bien accueillies
    22. 22. Sécurité des personnes  Faire appel à une entreprise de sécurité privée  Coût à prendre en compte dans votre budget  Préférer le Low profile  Consulter la fiche conseil aux voyageurs du MAE  Indiquer à l’ambassade votre venue ainsi que sur le site Ariane  Mesure de sécurité pas nécessaire dans la région du Kurdistan, éviter toutefois les frontières La situation sécuritaire par région de l’Irak change tous les jours
    23. 23. Logistique des transports de bien La frontière turque/irakienne (Frontière Ibrahim Khalil) La frontière fonctionne normalement sans retards majeurs. L'aéroport d'Erbil et Souleimaniyeh Retard pour le fret destiné au centre de l'Irak central à l'aéroport d'Erbil.
    24. 24. Logistique des transports de bien Jordanie / frontière irakienne (Trebil) Frontière à ne pas conseiller.Cargaison souvent confisquée et déroutée. Frontière syrienne / Irak (AlWaleed) Pas de service possible
    25. 25. La logistique des transports de biens  L'aéroport international de Bagdad Vols réguliers vers BIAP pour les passagers et le fret. Les livraisons sont encore possibles dans la ville de Bagdad et pour les destinations au sud de Bagdad.  Ports d'Oum Qasr / Khor Al Zubair Les deux ports fonctionnent normalement ainsi que les services de douanes, livraisons de biens sans problèmes sur une base quotidienne.  Aéroport de Bassorah Vols réguliers pour le fret et les passagers à l'aéroport de Bassorah. Les livraisons vers toutes les destinations autour de Bassorah jusqu'à Bagdad sont possibles.
    26. 26. La logistique des transports de biens Résumé général sur la situation de la route  Toutes les routes de la frontière deTrebil vers le reste de l'Irak sont bloquées.  Toutes les routes de la région du Kurdistan vers le reste de l'Irak sont bloquées.  Les routes de Umm Qassr / Bassorah vers la zone sud irakien et Bagdad semblent actuellement être sûres et praticables.
    27. 27. La logistique des transports de biens Les documents demandés  Bon de chargement / Document de transport  Facture commerciale légalisée par le consulat irakien chargé des pays exportateurs  Liste de colisage en anglais et traduite en arabe  Certificat d’origine légalisé par Iraqi Consulate of the manufacturing country  Import License , Duty/Tax Exemption Letter (if applicable)  Certificate of Conformity, (if applicable)
    28. 28. Travailler avec l’Irak, les difficultés rencontrées  Lourdeur du système administratif à tous les niveaux  Difficulté d’identification des responsables et partenaires  Coût des déplacements en Irak (hors KRG)  Contexte sécuritaire dégradé  Trouver du personnel volontaire  Délais de paiements
    29. 29. Approcher le marché irakien Comment ?  Faire appel au service économique de l’ambassade de France  Participer à des manifestations économiques  Prendre part à des missions de découverte de marché  Trouver un agent local bien introduit  Commencer par la région du Kurdistan Irakien  Faire appel à une entreprise extérieure spécialisée sur ce pays
    30. 30.  Rencontrer les donneurs d’ordre, les acheteurs d’abord chez eux dans leur contexte quotidien pour créer la confiance  Privilégier les déplacements en groupe : foires/expositions, missions sectorielles ciblées, missions découverte, cycle de conférences techniques, les frais inhérents à ces marchés seront mutualisés, les rencontres entre participants donneront souvent des coopérations fructueuses.  Dans un second temps, rien ne vous empêche de revoir vos contacts en les invitant en France (en général ils prennent en charge leur déplacement) ou dans un pays proche (Jordanie, Liban, Dubaï et Abu Dhabi) Approcher le marché irakien
    31. 31. Les outils à votre disposition  Le service économique de l’ambassade de France à Bagdad et son antenne à Erbil  Ubifrance  Le Centre Français des Affaires  Les outils de la COFACE  Les instruments d’aide-projets du MINEFI
    32. 32. Quelles opportunités ?  Ne plus raisonner uniquement en opportunité de grands contrats. Dans la situation actuelle, ils sont arrêtés ou au moins ralentis. Mais pour les entreprises, attaquer le marché de la réhabilitation, de la maintenance, de la fourniture de matériels en exportation directe  Tous matériels, équipements, savoir-faire dans les domaines de l’industrie pétrolière et gazière  Tous matériels dans les autres secteurs de l’énergie : électricité, transmission, générateurs électriques de toute capacité  Transports : terrestres (routes et camions), ferroviaire, urbains, aérien avec la réhabilitation des aéroports et de leurs équipements
    33. 33. Quelles opportunités ?  Secteur de l’eau : production, transformation et traitement, eau potable, eau pour l’irrigation, acheminement, transformateurs, compteurs  Matériels et équipements de sécurité : incendie, défense, chantiers  Construction et second-œuvre du bâtiment, urbanisme, cabinets d'architectes  La santé : réhabilitation des cliniques et hôpitaux, des structures de soins, des laboratoires d'analyses, médicaments  La politique de la ville : notion de ville durable  Agriculture et agro-industrie
    34. 34. Le Bureau des Opérations Internationales  Création de la société en 1989  Activités exclusivement tournées vers l’international  Accompagnement et conseil  Spécialiste des marchés dit « à risque »  Présente en Irak depuis 1996
    35. 35. Notre rôle  Étude de faisabilité de projet  Étude de marché  Accompagnement collectif, individuel et personnalisé  Aide au montage de dossier (financement, assurances …)  Vous accompagner pour développer votre activité en Irak ou découvrir le potentiel du marché irakien
    36. 36. Les 1ères rencontres agriculture, élevage, agroalimentaire en Irak  Du 15 au 18 novembre 2014  Erbil (Dohuk, Erbil, Sulaymānīyah)  Délégation limitée à une dizaine d’entreprises  Visite du salon Irak Agrofood  Programme adapté aux entreprises participantes  Rencontres b to b et visites de site  En partenariat avec le service économique de l’ambassade de France en Irak, l’ADEPTA et Bretagne Commerce International  Une offre clef en main de Paris à Paris pour vous permettre de découvrir le potentiel du marché
    37. 37. La 3ème Mission Oil & Gas - Irak  Du 7 au 15 décembre 2014  Délégation limitée à une dizaine d’entreprises  Erbil et Bassorah  Programme adapté aux entreprises participantes  Rencontres b to b et visites de site  En partenariat avec le service économique de l’ambassade de France en Irak  Une offre clef en main de Paris à Paris pour vous permettre de découvrir le potentiel du marché
    38. 38. La 1ère Mission Eau-Environnement - Irak  Premier trimestre 2015  Délégation limitée à une dizaine d’entreprises  Erbil et Bagdad  Programme adapté aux entreprises participantes  Rencontre b to b et visite de site  En partenariat avec le service économique de l’ambassade de France en Irak  Une offre clef en main de Paris à Paris pour vous permettre de découvrir le potentiel du marché
    39. 39. Christopher DA SILVA B.O.I. 20, rue des reculettes 75013 PARIS Tél. : +33(0) 1 45 35 48 48 E-mail : boi@boi.fr
    40. 40. Intervenant 1 Matthieu DROIN – DG Trésor -Irak Intervenant 2 Christopher da SILVA – BOI Témoignage Pierre CADIOU - GOPEX
    41. 41. Intitulé de l’atelier – Franklin Gothic Medium 10 italique Questions/réponses
    42. 42. IIe édition

    ×