Optimiser ses achats

1 197 vues

Publié le

Sourcing, sous-traitance : bien acheter pour mieux vendre

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Les acheteurs de BME Consulting vous offrent un sourcing en Chine GRATUIT dès 5 000 € d’achats.
    Pourquoi un service 100% gratuit ? Les fournisseurs Chinois ont établi avec BME des conventions d'apport d'affaires pour aider leur développement.
    http://www.buymadeeasy.com/nos-metiers-solutions/consulting-en-achats/sourcing-chine-asie.html

    Recherche de fournisseurs, Audit qualité, gestion de la logistique et de la douane.

    Procurement leaders at BME Consulting offer a FREE supplier sourcing in China from 5 000 € orders.
    Why is it free ? Suppliers mandate BME to develop their sale and pay us for every new customers.
    http://www.buymadeeasy.com/nos-metiers-solutions/consulting-en-achats/sourcing-chine-asie.html
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
79
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les coûts des matières premières en Chine sont sensiblement les mêmes qu'en Europe. Si les marchandises chinoises sont aussi compétitives, c'est le fait d'une main d'oeuvre bon marché et courageuse exclusivement. Coût d'un ouvrier pour l'employeur : environ 400 euros en moyenne, si sa rémunération est un fixe mensualisé. Toutefois, les ouvriers payés à la pièce, parviennent à gagner des salaires de 30 à 40% supérieurs, en travaillant sans regarder leurs horaires, 7 jours sur 7 et avec des rendements de loin supérieurs. Les Thailandais par exemple considèrent qu'il s'agit là d'une concurrence déloyale car dans leur pays la loi interdit la rémunération exclusivement à la pièce. En Chine, à partir du moment où les postes de travail permettent un calcul à la pièce, c'est une rémunération à la pièce qui est systématiquement adoptée. Les ouvriers sont de ce fait pour la plupart rémunérés à la pièce dans ce pays. Les produits volumineux et bon marchés sont à acheter de préférence en France ou à proximité de nos frontières. Le coût de transport de porte à porte, depuis une usine chinoise jusqu'aux dépôts de l'importateur en France est d'environ 75 à 100 euros le m3, par conteneurs maritimes complets de 20 pieds ou 40 pieds
  • . Avec un tel coût il semble peu raisonnable d'importer des machines à laver ou des réfrigérateurs d'entrée de gamme depuis la Chine. Les pays de l'est de l'Europe présentent un intérêt pour de tels productions. Il en est de même par exemple encore pour les articles en plastique rotomoulé et non emboîtables (des cuves par exemple) dont les productions ont lieu pour beaucoup dans l'hexagone. Pour les articles intégrant une forte proportion de main d'oeuvre en proportion de leur coût total de production dans les pays développés (en général à partir de 50% du coût de production) et à volume réduit, ou alors emboîtables (des corbeilles par exemple), l'intérêt de la Chine est indéniable. Par ailleurs il se trouve qu'avec les conjonctures économiques difficiles chez les deux plus gros clients de la Chine que sont l'UE et les USA, les usines chinoises de certains secteurs d'activités acceptent plus facilement aujourd'hui les plus petites séries qu'il y a quelques années.
  • Hausse des salaires, hausse des coûts de production : les salaires ouvriers ont à peu près doublé en 5 ans. Evolution du droit du travail : une réglementation plus contraignante pour licencier, moins de flexibilité dans la gestion des effectifs ont conduit les entreprises à allonger leurs délais de production, souvent d'une quinzaine de jours. De 30 jours bien souvent on est passé à 45 jours. Il faut en général compter 90 voir 100 jours entre le moment où la commande est passée (date de règlement de l'acompte ou de l'ouverture de la lettre de crédit) et la date de livraison aux dépôts du client en France (dans le cas de transport maritime). b) Faire face à ces contraintes Coût du frêt maritime : il est très bon marché en ce moment et cela apporte une plus grande compétitivité encore aux productions chinoises. Pour rester aussi attractif, le secteur industriel a dû s'adapter : en particulier les fabrications sont de plus en plus délocalisées dans des provinces ou villes plus pauvres, un peu plus éloignées de la côte. Cela signifie pour vous rechercher de nouveaux fournisseurs et c’est un service que nous sommes à même de vous proposer. Voici quelques exemples de délocalisations :
  • Problèmes de rigueur, appréciation différente de ce qui est considéré comme défectueux et ce qui ne l'est pas. Différences culturelles. Les ouvriers sont en général payés à la pièce afin d'augmenter les rendements. Ils sont donc peu soucieux de la qualité. Supprimer les défectueux réduit la marge du fabricant. Voici quelques exemples :
  •   Pouvez me présenter  votre entreprise   ?     Business model :    articles de décoration vendu  lié à l’univers de la cuisine ,  vente dans boutiques de souvenir ou dédié  à la décoration.    création  de modèles en France ,  production sous-traité  en France ou étranger Chine) , commercialisation en France et pourquoi pas à l’étranger !     Sur quels critères décidez- vous  le lieu de production ?   Prix, savoir –faire Exemple pour la porcelaine ou autre si tu trouves une famille d’achat plus pertinente.   Comment avez-vous choisi vos fournisseurs ? Recherche  fournisseurs sur la foire  à Canton Recherche de fournisseur  via Guillaume La visite des fournisseurs   Comment travailler au quotidien avec vos fournisseurs ? Mail skype Visite  en CHINE Lancement de production, envoi d’échantillon. Contrôle qualité avant départ de la marchandise.     Sur quels sont les points où l’on doit rester vigilants ? Délai Qualité Pérennité dans le temps du fournisseur entretenu par la relation  et les visites.
  • Optimiser ses achats

    1. 1. Bien acheter pour bien vendre
    2. 2. Bien acheter pour bien vendre Bien acheter pour bien vendre.
    3. 3. Bien acheter pour bien vendre Intervenants Guillaume LE GALL Partenaire BCI en Chine. Marc HUOT Partenaire BCI en Roumanie. Marie PAGE Directrice de Moldéo. contact@moldeo.eu 
    4. 4. Bien acheter pour bien vendre Pourquoi sourcer à l’international ? -Sécuriser ses approvisionnements. -Améliorer sa compétitivité. -Enrichir sa gamme de produits. -Capter des produits innovants. Où, quoi et comment sourcer ? -Sourcing en Asie (Chine). -Sourcing intra communautaire (Roumanie).
    5. 5. Bien acheter pour bien vendre Acheter en Asie et plus particulièrement en Chine Intervenant : Guillaume Le Gall Directeur Général, SCS Group
    6. 6. Bien acheter pour bien vendre Données économiques •Coût des matières premières similaire à l’Europe. •Coût opérateur : 400 € /mois (6 x moins cher qu’en France) •Système de rémunération à la pièce. •Coût d’un container 20 ‘ : 2500€ (75 à 100€ le m3).  Intérêt économique si VA > 50%
    7. 7. Bien acheter pour bien vendre Spécificités des produits à importer de Chine •Produits avec ratio VA/volume important. •En général grandes séries, mais repositionnement sur des séries réduites. •Production de type industrielle . •Très large possibilité de sourcing en Chine.
    8. 8. Bien acheter pour bien vendre Les contraintes •Les hausses de salaires (délocalisation en zones rurales) •Le droit du travail •Logistique Fluctuation du fret maritime Délai de livraison (100 jours ) •Taxe douanière
    9. 9. Bien acheter pour bien vendre Famille d’achats •Biens de consommation courants issus de process industriels – finis et semis finis : vaisselle/déco / meubles/bagagerie/textile/jardinerie … •Luminaires : LED •Composants électroniques •Accastillage bateau : pièces en résine polyester •Pièces automobiles de rechange •Pièces en résine polyester •PLV …
    10. 10. Bien acheter pour bien vendre
    11. 11. Bien acheter pour bien vendre
    12. 12. Bien acheter pour bien vendre
    13. 13. Bien acheter pour bien vendre
    14. 14. Bien acheter pour bien vendre Toutes fabrications comprend des défectueux en Chine •Problème de rigueur. •Appréciation différente du référentiel de qualité. •Rémunération à la pièce ! •Retouche, synonyme de baisse des marges pour le sous-traitant.  Contrôle qualité avant expédition des produits INDISPENSABLE.
    15. 15. Bien acheter pour bien vendre
    16. 16. Bien acheter pour bien vendre
    17. 17. Bien acheter pour bien vendre
    18. 18. Bien acheter pour bien vendre
    19. 19. Bien acheter pour bien vendre
    20. 20. Bien acheter pour bien vendre
    21. 21. Bien acheter pour bien vendre
    22. 22. Bien acheter pour bien vendre Gestion de la relation fournisseur •Communication en Anglais. •Interaction au fil des projets (Skype). •Visite in situ pour entretenir la confiance. •Prise en compte d’un référentiel culturel différent.
    23. 23. Bien acheter pour bien vendre Sourcing Intra Communautaire: Acheter en Roumanie Intervenant : Marc HUOT Directeur Général, EASTRATEGIES
    24. 24. Bien acheter pour bien vendre Données économiques •Coût des matières premières similaire à la France. •Coût opérateur : 500 € /mois (5 x moins cher qu’en France) •Coût d’un camion 24 Tonnes : 2200€ (environ 28 € le m3).  Intérêt économique si VA > 50%
    25. 25. Bien acheter pour bien vendre Spécificités des produits à importer de Roumanie •Produits avec ratio VA/volume important. •En général petites et moyennes séries. •Production de type industrielle ou unitaire. •Large possibilité de sourcing en Roumanie.
    26. 26. Bien acheter pour bien vendre Opportunités •Tradition industrielle (bois, métallurgie, mécanique, agriculture, agro-alimentaire, pétrochimie, etc…); •Forte culture mécanique et essor de nouvelles technologies en informatique télécom; •Main d’œuvre peu coûteuse, motivée et bien formée; •Moyenne de délai de livraison : 4 semaines; •3 jours de transport. Contraintes •Risque de change jusqu’en 2015; •Hausse relative des coûts salariaux.
    27. 27. Bien acheter pour bien vendre Famille d’achats : •Mécano soudure •Textile / Tricotage •Injection plastique •Meubles en bois •Pièces en fibre de verre •Impression •Porcelaine / verre •Sous-traitance informatique (programmation, création de site web, etc…)….
    28. 28. Bien acheter pour bien vendre
    29. 29. Bien acheter pour bien vendre Gestion de la relation fournisseur •Communication en Français et en Anglais par mail. •Bases documentaires détaillées et complètes à prévoir (de la matière à l’emballage). •Visite pour la mise en production. •Un contrôle qualité est obligatoire pour tout lancement de nouveaux produits.
    30. 30. Bien acheter pour bien vendre
    31. 31. Bien acheter pour bien vendre Témoignage d’une société Intervenant Marie Page, directrice de la société Moldéo.
    32. 32. Bien acheter pour bien vendre Moldéo Set de table Plateau en mélamine Boîtes en fer Coupelles en verre trempé
    33. 33. Bien acheter pour bien vendre Questions/réponses
    34. 34. Bien acheter pour bien vendre Pour rappel les intervenants Guillaume LE GALL Partenaire BCI en Chine. Marc HUOT Partenaire BCI en Roumanie. Marie PAGE Directrice de Moldéo. contact@moldeo.eu http://www.moldeo.eu
    35. 35. Bien acheter pour bien vendre

    ×