Conference filière laitiere bovine tunisie 2015

1 746 vues

Publié le

BOCCARD, BRETIM, CASTEL, CRD, JEANTIL, JLC, JOUFFRAY DRILLAUD, MEDRIA, OET à Tunis pour présenter le savoir-faire breton en élevage et en agroalimentaire.

Publié dans : Alimentation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 746
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
131
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conference filière laitiere bovine tunisie 2015

  1. 1. Tunis, TUNISIE filière laitière bovine Conférence 26 janvier 2015
  2. 2. Conférence Programme de la journée Atelier 1 : L’autonomie alimentaire : facteur de rentabilité pour la production lait et viande Atelier 2 : Optimiser la nutrition en système bovin lait Atelier 3 : L’amélioration du confort des vaches laitières, source d’une meilleure production laitière Atelier 4 : Le cercle vertueux d’une filière lait guidée par la qualité Atelier 5 : Comment augmenter la valeur ajoutée sur sa production laitière ? Atelier 6 : Un exemple de fonctionnement d’une mini-laiterie en France Atelier 7 : Valoriser le lait grâce aux ingrédients : la production de spécialités fromagères Atelier 8 : La production de desserts lactés : une contribution à l’élargissement de sa clientèle Entreprises BOCCARD BRETIM CASTEL CRD JEANTIL JLC JOUFFRAY DRILLAUD MEDRIA OET Accompagnées par BRETAGNE COMMERCE INTERNATIONAL Page 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Sommaire 2
  3. 3. Programme du lundi 26 janvier 3 8h30>9h00 Accueil 9h00>9h10 Présentation de BCI et de la filière lait bretonne 9h10>9h30 Panorama de la filière lait tunisienne 9h30>10h15 Atelier 1 : L’autonomie alimentaire : facteur de rentabilité pour la production lait et viande Hervé Tertrais, TER QUALITECHS 10h15>11h00 Atelier 2 : Optimiser la nutrition en système bovin lait Alexis Watremez, NUTRIAxE 11h00>11h15 Pause 11h15>12h00 Atelier 3 : L’amélioration du confort des vaches laitières, source d’une meilleure production laitière Louis Rolland, CRD 12h00>12h45 Atelier 4 : Le cercle vertueux d’une filière lait guidée par la qualité Max Bertrand, MB FORMATION 12h45>14h00 Déjeuner 14h00>14h30 Atelier 5 : Comment augmenter la valeur ajoutée sur sa production laitière ? Jean Delorme, BIOPREv 14h30>15h00 Atelier 6 : Un exemple de fonctionnement d’une mini- laiterie en France Georges Poirier, BRETIM 15h00>15h30 Atelier 7 : Valoriser le lait grâce aux ingrédients : la production de spécialités fromagères Jean Delorme, BIOPREv 15h30>15h45 Pause 15h45>16h15 Atelier 8 : La production de desserts lactés : une contribution à l’élargissement de sa clientèle Jean Delorme, BIOPREv 16h15>16h30 Conclusion de la journée 16h30>18h00 Visite des stands, networking sur l’espace mini-salon
  4. 4. Hervé TERTRAIS Hervé TERTRAIS, agronome, dirigeant de Ter-Qualitechs, bureau d'expertise, d'étude, de formation et de conseil indépendant en agronomie et environnement. Forme et conseille depuis plus de 20 ans les agriculteurs sur les productions végétales de plein champ (productions fourragères, grandes cultures, cultures maraîchères). Gestion agronomique, technico-économique et environnementale de l'entreprise agricole (pour tout type d'agriculture et de production). Conseille les sociétés dans la gestion de leur impact environnemental. Dans un esprit d'équipe et d'intelligence collective, Ter-Qualitechs travaille avec succès depuis plus de 20 ans dans le sens d'une agriculture humainement, socialement, techniquement, économiquement et écologiquement efficace, viable et évolutive. 4 Atelier 1 L’autonomie alimentaire : facteur de rentabilité pour la production lait et viande Optimiser le potentiel fourrager de son exploitation : choix des cultures, sol, rotation, irrigation, fertilisation et valorisation des effluents d’élevage… L'indépendance et l'autonomie fourragère des exploitations agricoles, mêmes partielles, sont essentielles à une bonne maîtrise des coûts de production, notamment dans un contexte de marché fluctuant. Elles sont également les garantes d'une meilleure qualité de l'alimentation des animaux, et par là même, des productions. Une bonne maîtrise des techniques agronomiques est un levier indispensable à l'obtention d'une production fourragère satisfaisante sur les plans qualitatifs et quantitatifs. La production végétale est le socle d'un élevage performant. Le choix des différents fourrages possibles (prairies, mélanges céréaliers, maïs, sorgho...) doit être défini selon les systèmes d'exploitation. En parallèle, les espèces et variétés à implanter seront déterminées en fonction des conditions pédoclimatiques, du matériel et de la main d'œuvre disponibles. La conduite de culture, le mode de récolte et de conservation des fourrages doivent également être pris en considération dans les stratégies d'exploitation. Intervenant TER-QUALITECHS
  5. 5. 5 Alexis WATREMEZ Alexis WATREMEZ, ingénieur agronome, diplômé d'AgroParisTech (Institut National Agronomique de Paris-Grignon), spécialisé en Sciences animales et Filières des produits. Alexis a d’abord géré une ferme de 300 laitières. Aujourd’hui, il accompagne en tant que nutritionniste des troupeaux de 30 à 400 vaches laitières, sur toute la France. Alexis a aussi formé de nombreux éleveurs et techniciens au Maghreb. Les systèmes qu’il accompagne sont variés : rations complètes ou individualisées, avec ou sans pâturage. Atelier 2 Optimiser la nutrition en système bovin lait Adapter le rationnement aux besoins des vaches laitières : croissance, stade de production, race… Pour du lait de qualité et en quantité, il faut bien entendu des fourrages et des concentrés, le tout mélangé et raisonné. Mais pour produire du lait, la vache a d’abord besoin de vêler. La reproduction demeure donc le point de départ de tout raisonnement sur l’alimentation. Ensuite, il est bon de rappeler quelques fondamentaux : la vache est un ruminant : elle a besoin suffisamment de fibre pour être en bonne santé. Elle a aussi besoin d’eau ! On peut ensuite affiner la ration pour maîtriser la quantité et la qualité du lait. On joue alors sur les fourrages et on apporte des concentrés complémentaires adaptés ainsi que des minéraux et des vitamines. Les rations des génisses et des vaches taries sont aussi importantes que celles des vaches en production. Sans oublier qu’une bonne ration n’exprimera tout son potentiel que si le confort des vaches est optimal : couchage, ventilation, etc. Intervenant NUTRIAXE www.nutriaxe.fr
  6. 6. Louis ROLLAND Depuis 17 ans, Louis ROLLAND dirige l’entreprise qu’il a créée : CRD. Spécialiste des systèmes d’évacuation des lisiers d’élevage et de la méthanisation, Louis ROLLAND a en outre développé une expertise en conception et aménagement d’élevage. Il fait partie d’un groupement d’entreprises animé par Bretagne Filières qui propose une solution bâtiment d’élevage bovin clés en main adaptée aux contraintes du Maghreb. 6 Atelier 3 L’amélioration du confort des vaches laitières, source d’une meilleure production laitière Bien penser l’ingénierie de son système d’élevage : bâtiment, circulation des animaux, ambiance, couchages, cornadis, effluents… L’intervention abordera les points suivants, indispensables à une étude complète de son système d’élevage : • définition des différents éléments pour définir le type de bâtiment en fonction de l’élevage ; • définition du type de traite ; • définition du type de couchage ; • définition du type de nettoyage ; • définition du type de ventilation. Intervenant C.R.D. www.c-r-d.com
  7. 7. 7 Max BERTRAND Après une expérience de 20 ans au sein d'entreprises laitières, dont 10 ans comme directeur d'usine, Max BERTRAND s’installe en 1999 comme Consultant-Formateur indépendant.Ilintervientsurlesthèmesd’optimisationdesressourcesdeproduction et de management des équipes de production. La maîtrise des coûts dans le secteur de la collecte du lait est une de ses principales activités de conseil. Pour le compte d'entreprisesfrançaises,Maxaégalementréalisédesauditsàl'étranger(qualification des moyens de production). En parallèle, il assure depuis 2007 le management d'une PME (50 personnes) dans le domaine de la sous-traitance électronique. Atelier 4 Le cercle vertueux d’une filière lait guidée par la qualité La recherche de la qualité du lait impacte toute l’organisation de la production laitière, avec des résultats sur l’amélioration de la production et la rentabilité. Un lait de qualité est défini comme : un lait sain apte à la consommation qui répond aux normes “hygiène et sanitaire” ; un lait apte à toutes transformations laitières ; unemaîtrisedesaqualitédelaproductionàlaconsommation. Qualitéetquantiténesontpasincompatibles.Unevachelaitièrenepourraexprimer sonpotentieldeproductionquesielleestbiennourrie,enbonnesantéetbientraitée (dans le sens hygiène). En conséquence, la recherche de la qualité du lait aura un impact positif sur le volume de production laitière. Mettre en place une démarche qualitéapourobjectifsdeproposerauxconsommateursunproduitlaitierdequalité (sanitaireetgustatif),maisaussid’améliorerlarentabilitédelafilièrelaitière. Plusieurstypesdedémarchesqualitésontpossibles: 1. Démarche nationale : la filière laitière, sous l’impulsion souvent des syndicats de producteurs,établituneChartedesBonnesPratiquesenElevage(CBPE)(motivation: reconnaissancedumétier). 2. Démarche individuelle : les producteurs de la laiterie s’engagent à respecter une chartequalité;lecahierdeschargesdecettecharteindividuelleestplusexigeantque laCBPE(motivation:marketingetmeilleurevalorisationduproduit). 3.Démarchesspécifiques(AOC,Bio):ceschartesqualitédésignentdesproduitsdont touteslesétapesdefabricationsontréaliséesselonunsavoir-fairereconnuquidonne sescaractéristiquesauproduit(motivationd’ordrephilosophiqueoudevalorisation del’identité,delatypicitéd’unproduit). Intervenant MB FORMATION
  8. 8. Jean DELORME Après avoir été directeur qualité activité produits frais de Lactalis et directeur R&D de Roquefort Société, Jean DELORME a fondé BIOPREv : cabinet de conseil en sécurité alimentaire, management de la qualité, certifications et développement industriel à l’international. BIOPREv est aussi un organisme de formation. BIOPREv forme et accompagne des industriels laitiers en Algérie, au Maroc, au Mali et aux Etats-Unis. 8 Atelier 5 Comment augmenter la valeur ajoutée sur sa production laitière par la transformation du lait en produits laitiers ? La mini-laiterie permet d’améliorer la valeur ajoutée dégagée de sa production laitière. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour développer une mini-laiterie : • le dimensionnement (quantité de lait à traiter) ; • le critère qualité (de la collecte à la distribution), l’importance de préserver la qualité du lait pour la transformation ; • le choix des produits : vérifier la demande du marché et les débouchés ; • le critère métier du lait : maîtrise de la fermentation du lait et de l’hygiène pour assurer la fabrication de produits de qualité régulière et salubres pour la consommation ; • la conception de l’installation et des équipements. Intervenant BIOPREV
  9. 9. 9 Georges POIRIER Georges POIRIER est spécialiste des process alimentaires au sein de la société Bretim. Bretim est bureau d’études, assure la fabrication et le montage pour les process agroalimentaires, la tuyauterie industrielle, l’isolation thermique. Bretim accompagne les industriels dans la conception et la réalisation d’installations clé en main. Une équipe de professionnels spécialisés dans leur domaine, ainsi qu’un outil de production moderne et performant permettent aujourd’hui d’intervenir partout en France et à l’étranger. Atelier 6 Un exemple de fonctionnement d’une mini-laiterie en France > Eléments de description de la mini-laiterie : • les volumes et produits traités ; • le choix des équipements et la configuration de l’installation ; • focus sur les spécificités et les éléments sécurisant la qualité du lait : conditions de réception, traitement thermique, gestion des reports et de conservation du lait pasteurisé avant transformation. > La rentabilité de la mini-laiterie : • budget de l’installation avec équipements ; • volume de lait traité par mois ; • schéma d’organisation de production ; • rentabilité estimée de la mini-laiterie. Intervenant BRETIM www.bretim.com
  10. 10. 10 Atelier 7 Valoriser le lait grâce aux ingrédients : la production de spécialités fromagères > Développer des spécialités sur le marché des produits laitiers tunisiens. > L’utilisation d’ingrédients ajoutés au lait pour contribuer à la texturation du fromage. > Les avantages et inconvénients de la méthode. > Etude d’un cas concret : les grands principes de fabrication. Jean DELORME Après avoir été directeur qualité activité produits frais de Lactalis et directeur R&D de Roquefort Société, Jean DELORME a fondé BIOPREv : cabinet de conseil en sécurité alimentaire, management de la qualité, certifications et développement industriel à l’international. BIOPREv est aussi un organisme de formation. BIOPREv forme et accompagne des industriels laitiers en Algérie, au Maroc, au Mali et aux Etats-Unis. Intervenant BIOPREV
  11. 11. 11 Atelier 8 La production de desserts lactés : une contribution à l’élargissement de sa clientèle > L’importance du marché des desserts lactés en France : les produits phares. > L’intérêt de ces desserts : • marché neuf permettant d’élargir son panel de consommateurs ; • valorisation d’éventuels excédents de lait ; • produits permettant une forte créativité (adaptation au goût tunisien) ; • produits à très bonne rentabilité ; • produits permettant une bonne démarcation de la concurrence. > Les contraintes de ces produits : • produits techniques nécessitant un très bon savoir-faire ; • maîtrise du risque bactériologique à prévoir ; • investissement en équipements très coûteux nécessitant de valider sa rentabilité au préalable. > Exemples de ligne de fabrication. Jean DELORME Après avoir été directeur qualité activité produits frais de Lactalis et directeur R&D de Roquefort Société, Jean DELORME a fondé BIOPREv : cabinet de conseil en sécurité alimentaire, management de la qualité, certifications et développement industriel à l’international. BIOPREv est aussi un organisme de formation. BIOPREv forme et accompagne des industriels laitiers en Algérie, au Maroc, au Mali et aux Etats-Unis. Intervenant BIOPREV
  12. 12. 12 Contact : Hugues VANBECELAERE ZI de la gare 35 360 MONTAUBAN DE BRETAGNE FRANCE Tél. : +33 (0)2 99 06 34 70 Fax : +33 (0)2 99 06 59 16 www.boccard.com food@boccard.com Ensemblier industriel pour les industries laitières, BOCCARD conçoit, réalise et modifie vos process automatisés pour la fabrication de : • laits pasteurisés et stérilisés ; • yaourts : ferme/brassé/à boire ; avec ou sans arôme ; avec ou sans fruits ; • fromages frais et fromages ; • desserts lactés ; • crèmes glacées. Ensemblier indépendant, BOCCARD s’adapte à vos standards d’équipements. Implanté depuis plusieurs années en Afrique et au Maghreb, BOCCARD, accompagné de ses partenaires locaux, vous apporte les solutions et les services pour vos projets de process avec des engagements forts en performance, qualité, fiabilité, sécurité alimentaire et délai d’exécution. BOCCARD
  13. 13. 13 BRETIM Contact : Georges POIRIER ZA Le Haut du Bois 56 580 BREHAN FRANCE Tél. : +33 (0)2 97 38 83 41 www.bretim.com bretim@bretim.com Le process liquide dans l’industrie agroalimentaire définit le procédé permettant de transformer, véhiculer ou stocker des denrées alimentaires liquides. Le métier de BRETIM est de concevoir et réaliser des installations permettant la transformation du lait, cela allant de simples modules à une usine complète de l’ingénierie bâtiment, process de fabrication aux énergies suivant les schémas : • Process laiterie : études bâtiment, quai de dépotage/réception, pasteurisation, écrémage, stérilisation, stockage, conditionnement, expédition. • Process poudre de lait : quai de dépotage/réception, pasteurisation, écrémage, stockage, filtration, évaporation, séchage, conditionnement, expédition. • Process fromagerie : ingénierie bâtiment fromagerie cuves de transformation, maturation, procédés fromageries. • Process Nettoyage En Place (NEP), dimensionnement, conception & réalisation. Notre savoir-faire s’appuie sur l’expérience de notre bureau d’études, nous vous assistons dans la réalisation de vos projets, pour plus de sérénité et dans une perspective d’optimisation. BRETIM répond à vos problématiques industrielles par des solutions globales, depuis la conception jusqu’à la mise en service.
  14. 14. Contact : Erwan LOMBART ZI du Vern 29 401 LANDIVISIAU FRANCE Tél. : +33 (0)2 98 68 02 05 Fax : +33 (0)2 98 68 34 22 www.castel29.fr L’entreprise CASTEL est spécialisée dans la manutention du vrac sous toutes ces formes : céréales, minerai, déchets… Elle est composée d’un bureau d’étude, d’un atelier de fabrication et d’équipes de montage spécialisés lui permettant de répondre au mieux aux besoins des clients. Notre expérience s’est aiguisée au fil des ans dans le domaine agricole (fabrication d’aliment), industriel (stockage céréales), portuaire, des ordures ménagères et des carrières. 14 CASTEL
  15. 15. C.R.D. Contact : Louis ROLLAND 52 avenue de Paris - BP 12 53 500 ERNÉE FRANCE Tél. : +33 (0)2 43 30 45 90 Fax : +33 (0)2 43 30 45 99 www.c-r-d.com info@c-r-d.com Depuis sa création en 1999 par Louis ROLLAND, la société CRD basée à Ernée (Mayenne) en France, est spécialisée dans le traitement du lisier. Développant des solutions pratiques et fiables, l’entreprise répond aux principales attentes des éleveurs de bovins et de volailles. Elle propose une large gamme de produits pour l’automatisation de l’évacuation et de la gestion des déjections animales. Les systèmes proposés s’adaptent à tous les types d’élevage et à toutes les configurations de bâtiment. 15
  16. 16. Contact : Emmanuel DE CHORIVIT Rue de la Tertrais ZI de la Hautière CS 29001 35 590 L’HERMITAGE FRANCE Tél. : +33 (0)2 99 64 04 04 Fax : +33 (0)2 99 04 19 56 www.jeantil.com jeantil@jeantil.com 16 JEANTIL La société JEANTIL est une entreprise familiale qui, depuis le début du vingtième siècle, est au service de l'agriculteur. Tout en se spécialisant dans le domaine de l'élevage, la société JEANTIL a su développer des matériels à la pointe de la technologie : • l'épandage de précision pour le fumier et le lisier, • le démêlage et le mélange des fourrages, • les enfouisseurs de lisier à disques obliques, • la caisse de bennes à côtés semi cylindriques. La société JEANTIL construit les différents matériels de la gamme grâce à des machines industrielles à la pointe de la technologie (commandes numériques, découpe laser, rouleuse, soudure automatisée...). De par sa force de vente et son réseau de concessionnaires, la société JEANTIL est présente sur tout l'hexagone mais également à l'étranger dans plus de trente pays. La société JEANTIL est la référence en matériel d'élevage, d'épandage et de transport pour répondre aux besoins des agriculteurs de tous les continents.
  17. 17. JLC DÉVELOPPEMENT Contact : Nicolas VERMERSCH Z.A. du Pigeon blanc 35 370 ST GERMAIN DU PINEL FRANCE Tél. : +33 (0)2 99 74 28 07 www.jlc-d.fr contact@jlcinternational.fr 17 JLC DÉVELOPPEMENT conçoit, fabrique et commercialise le matériel nécessaire à l'amélioration du confort animal et l'augmentation de la productivité. Principales gammes de produits : • éclairage LED gradable basse consommation, • ventilation, fabrication sur mesure de trappes d'entrée d'air • échangeurs d'air pour économiser 30 % de gaz en recyclant l'air sortant • panneaux évaporateurs de refroidissement Pericool • barrières de séparation pour le passage des chaines d'aliment.
  18. 18. Contact : Jérôme VASSEUR RD 347 4 avenue de la CEE 86 170 CISSÉ FRANCE Tél. : +33 (0)5 49 54 20 62 Fax : +33 (0)5 49 54 20 78 www.jouffray-drillaud.fr JOUFFRAY-DRILLAUD est un semencier multi-espèces, avec un leadership très affirmé en FOURRAGèRES. Dans ce domaine, nous développons une gamme de haut niveau pour le marché des prairies semées (graminées et légumineuses). Nous sommes obtenteurs de différents raygrass anglais et italiens, de dactyles, de fétuques élevées et nous sommes un des leaders de la LUZERNE mais aussi du lupin blanc. Notre expertise s'étend aussi au domaine "Nutrition et Santé végétale" (NSv) avec entre autre une offre d'ADJUvANTS extemporanés. Notre société investit résolument dans le domaine des bio-sciences (bio- fongicides) ce qui nous permet de proposer des solutions innovantes et respectueuses de l'environnement, telles que nous les promouvons dans le cadre de notre concept d'éco-performance. 18 JOUFFRAY - DRILLAUD
  19. 19. MEDRIA Contact : Jean-Baptiste AMÉDÉO PA de la Gaultière 35 220 CHÂTEAUBOURG FRANCE Tél. : +33 (0)2 99 37 10 10 Fax : +33 (0)2 99 37 10 15 www.medria.fr sales@medria.fr MEDRIA est une société française basée à Châteaubourg en Ille-et-vilaine et crée en 2004. Nous proposons des solutions de monitoring pour les bovins laitiers et allaitants : • le vel'Phone : solution de détection des vêlages ; • le HeatPhone : solution de détection des chaleurs ; • le FeedPhone : solution de détection des troubles de l'alimentation ; • le San'Phone : solution de détection des troubles de la santé. A travers ces solutions, nous délivrons des informations et des services à forte valeur ajoutée pour optimiser la conduite d'élevage. MEDRIA propose la seule solution de monitoring tout en un, multi-services et 100 % connectée sur les thématiques de la PRODUCTION, de la SANTE et de la REPRODUCTION. 19
  20. 20. Contact : Patrick PIQUE 878 avenue des Champs Blancs CS 27626 35 576 CESSON-SÉVIGNÉ cedex FRANCE Tél. : +33 (0)2 23 21 12 00 Fax : +33 (0)2 23 21 12 02 www.oet.fr oet@oet.fr Groupe de 300 personnes avec une forte maîtrise de métiers complémentaires dans les domaines de l’automatisme, l’informatique et le pesage, OET intervient sur plus de 400 sites industriels dont 10 % à l’international. Leader français dans la nutrition animale, OET accompagne ses clients depuis plus de 40 ans, en développant un partenariat responsable basé sur des équipes impliquées et réactives. • Solutions clés en main, pérennes et innovantes. • Automatisation et supervision de procédés batch ou semi-continu. • Automatisation et robotisation d’îlots ou d’ateliers. • Etudes électriques. • Fourniture et montage d’équipements de pesage. • Gestion de production, ordonnancement. • Gestion commerciale, logistique. • Installation, mise en service. • Formation, maintenance. 20 OET
  21. 21. Association de chef d’entreprises, outil du Conseil régional et de la CCI Bretagne dédié à l’internationalisation de l’économie bretonne, Bretagne Commerce International accompagne les entreprises bretonnes dans leur développement international ainsi que les entreprises étrangères dans leur projet d’implantation en Bretagne. Par un accompagnement individuel et collectif, Bretagne Commerce International : E informe les entreprises sur des marchés, des techniques et réglementations E fait découvrir des opportunités à l’étranger E aide à démarrer une activité dans un pays cible E permet de consolider cette activité. Bretagne Commerce International Contacts : Floriane LE NORCY - Xavier DEQUIPPE 21 Le Colbert 35 place du Colombier - CS 71238 35 012 RENNES cedex FRANCE Tél. : +33 (0)2 99 25 04 04 Fax : +33 (0)2 99 25 04 00 www.BretagneCommerceInternational.com contact@BretagneCommerceInternational.com
  22. 22. ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ Note
  23. 23. ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ ........................................................................................................................ Note
  24. 24. Bretagne Commerce International Le Colbert • 35 place du Colombier • CS 71238 • 35012 RENNES cedex • FRANCE Tel.: +33 (0)2 99 25 04 04 • Fax: +33 (0)2 99 25 04 00 contact@BretagneCommerceInternational.com www.BretagneCommerceInternational.com

×