Travailler avec la Corée du Sud 
Marché, opportunités, pratiques commerciales 
et spécificités culturelles 
Dominique Butt...
Les missions 
Association d’entreprises (550 adhérents au 1er septembre 2014), outil du 
Conseil régional de Bretagne et d...
Nous sommes 
• au service de l’entreprise pour l’aider à définir son projet et 
l’accompagner dans toutes les phases de so...
En Bretagne et dans plus de 90 pays, 
un seul objectif : votre réussite à l’international 
45 personnes réparties sur tout...
Un accompagnement personnalisé à 
chaque étape de votre développement ! 
Définir votre projet 
de développement internatio...
Plan Régional d’Internationalisation des 
Entreprises 
• Signé le 8 juillet 2013 lors du 1er Open de l’international 
• As...
www.bretagnecommerceinternational.com 
Retrouvez-y 
Le programme des salons et missions sectorielles à 
Les ateliers & réu...
Bretagne Commerce International 
35 place du Colombier 
35012 Rennes cedex – France 
Tél. : +33 (0)2 99 25 04 04 
contact@...
Travailler avec la Corée du Sud 
Marché, opportunités, pratiques commerciales 
et spécificités culturelles 
Dominique Butt...
La Corée, pays du matin clair et frais 
Octobre 2014
Repères essentiels 
La superficie du Portugal… 99 720 
km² 
50 millions d’habitants (4 fois plus 
dense que la France) 
Pa...
Structure administrative
Division (collectivités 
locales 
7 villes 
métropolitaines 
9 provinces 
Départements (Gun) 5 84 
Villes (Si) - 77 
Circo...
Une économie développée 
Revenu national 
2,6 % 
39,3 % 
58,2 % 
agriculture 
industrie 
services 
2,737 
2,536 
2,118 
2,...
Un développement unique à ce jour 
Fin des 
dictatures 
militaires 
1ère élection 
d’un président au 
suffrage universel 
...
Le commerce extérieur : Une priorité 
nationale 
Une intégration progressive dans le 
commerce mondial depuis 1980 
En 201...
Poursuite des négociations 
d’accords de libre-échange 
9 ALE en vigueur 
Chili 
Avril 2004 
Singapour 
Mars 2006 
AELE 
S...
Les bases d’une croissance fulgurante 
Une politique industrielle réussie : 
Reconstruction et rattrapage économique aprè...
Les Chaebols au coeur du miracle coréen 
- Gouvernance familiale (difficile d’appréhender leur 
périmètre réel) (cf groupe...
La conjoncture économique 
Une situation économique saine: 
Reprise de la croissance en 2013 après le ralentissement de 20...
Pourquoi la Corée du Sud ? 
Membre du club des 7 pays 20/50 (c.a.d. les pays de + de 50 millions 
d’habitants qui dépassen...
Une industrie très dynamique 
La Corée du Sud reste une économie basée sur l’industrie (près 
de 40 % du PIB) 
Des grands ...
La consommation se diversifie 
La Corée est l’un des tout-premiers marchés mondiaux pour le 
luxe (1er marché duty free en...
Un vrai potentiel pour les services 
La population coréenne est « hyper connectée », constamment 
à l’affut de nouvelles t...
Priorité à l’économie créative 
Stratégie WAVE développée par le Gouvernement de Mme Park 
- World best ICT 
- Activating ...
Excellente image de la France 
La France : Une côté de sympathie élevée et bien réelle en 
Corée : Une référence culturell...
Une expertise sectorielle à votre service 
Agroalimentaire 
Mode, Habitat , Santé 
Infrastructures, Transport , Industrie ...
Nouvelles opportunités d’affaires 
Agroalimentaire : grande distribution (épicerie sucrée (chocolats, biscuits) et salée 
...
 Prêt à porter féminin 
 Taille du marché : 14,5 Mds EUR 
 Les Coréennes préfèrent souvent les produits aux lignes clas...
Opportunités commerciales Corée du Sud 
Mode – Habitat - Santé 
 Chaussures et maroquinerie 
 Taille du marché de la cha...
Opportunités commerciales Corée du Sud 
Mode – Habitat - Santé 
 L’industrie pharmaceutique 
 La taille du marché : 12,6...
Opportunités commerciales Corée du Sud 
Industrie, Transport, Infrastructures 
 L’automobile 
 5ème marché mondial, avec...
Industrie, Transport, Infrastructures 
 Les EPC: 
Opportunités commerciales Corée du Sud 
 64 milliards USD de contrats ...
 Jeux vidéo et numérique 
 Taille du marché : 4,7 Mds EUR. 85,2 % de ces revenus proviennent du jeu en ligne. 
 Un marc...
Nouvelles technologies, innovation Services 
 Robotique 
Opportunités commerciales Corée du Sud 
 Taille du marché: 1,95...
 Produits laitiers 
 Importations 626,8 M USD en 2012, fromages 57,4 %, lactosérum 21,0 %, laits /crèmes concentrés et 
...
Opportunités commerciales 
 Vins et spiritueux 
Agrotech 
Corée du Sud 
 Corée du Sud : l’un des plus grands pays consom...
Opportunités commerciales 
. 
 Epicerie sucrée : 
Agrotech 
 602 M USD de produits importés en 2012 
 Particulièrement ...
L’approche culturelle de la Corée 
 Les Coréens ne sont ni des Chinois, ni des Japonais 
 Le pays du Palli Palli 
 Une ...
Pratique des affaires quelques aspects 
 Les héritages du confucianisme : Hiérarchie et protocole 
 La communication : Q...
Un pays confronté à des challenges majeurs 
1) Réussir la mutation des chaebols 
- Une évolution en cours depuis le milieu...
MERCI DE VOTRE ATTENTION 
감사합니다.
BRETAGNE COMMERCE INTERNATIONAL 
Le Colbert – 35 place du Colombier- CS 71238 – 35012 RENNES Cedex 
Tél. : +33 (0)2 99 25 ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Travailler avec la Corée du Sud Marché, opportunités, pratiques commerciales et spécificités culturelles

4 138 vues

Publié le

Dominique Butter
Partenaire Bretagne Commerce International en Corée du Sud
Quimper, le 3 octobre 2014

Publié dans : Business
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
4 138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
79
Actions
Partages
0
Téléchargements
55
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • 1/5 de la France

    Séoul
    10 356 202
    Busan
    3 635 389
    Incheon
    2 663 854
    Daegu
    2 513 219
    Daejeon
    1 475 961
    Gwangju
    1 415 953

    Ulsan
    1 102 988
  • Travailler avec la Corée du Sud Marché, opportunités, pratiques commerciales et spécificités culturelles

    1. 1. Travailler avec la Corée du Sud Marché, opportunités, pratiques commerciales et spécificités culturelles Dominique Butter Partenaire Bretagne Commerce International en Corée du Sud Quimper, le 3 octobre 2014
    2. 2. Les missions Association d’entreprises (550 adhérents au 1er septembre 2014), outil du Conseil régional de Bretagne et de la CCI Bretagne pour : • Aider les sociétés bretonnes dans leur développement à l’international : Les informer sur les marchés, faire découvrir opportunités, aider à démarrer et consolider activité à l’étranger • Identifier et accompagner des projets d’investissements étrangers en Bretagne Qui sommes nous ?
    3. 3. Nous sommes • au service de l’entreprise pour l’aider à définir son projet et l’accompagner dans toutes les phases de son développement international, • promoteur de l’international sous toutes ses formes : réglementation, export, achat, partenariat, implantation… + 2 100 Entreprises accompagnées Qui sommes nous ? 900 Participants à l’Open de l’international 45 Salons internationaux et missions sectorielles avec 500 entreprises 1 200 entreprises présentes aux ateliers et réunions d’information Chiffres 2013
    4. 4. En Bretagne et dans plus de 90 pays, un seul objectif : votre réussite à l’international 45 personnes réparties sur tout le territoire breton Une équipe au plus près des entreprises bretonnes grâce à une : • proximité géographique : nos conseillers stratégie, techniques et réglementaires sont basés sur tout le territoire dans les CCI territoriales • proximité sectorielle : nos chargés d’affaires sectoriels sont issus de votre secteur d’activité Une couverture mondiale, grâce à un réseau de plus de 100 partenaires dans 90 pays, maitrisant parfaitement la langue, les codes et les rouages des affaires de leur pays d’accueil Qui sommes nous ?
    5. 5. Un accompagnement personnalisé à chaque étape de votre développement ! Définir votre projet de développement international Gérer votre développement commercial Qui sommes nous ? Optimiser la croissance Définir le cadre juridique & réglementaire Sécuriser les flux logistiques et financiers Structurer les ressources humaines S’implanter Pérenniser l’activité à l’étranger Formaliser votre projet Vérifier l’opportunité du marché cible Identifier les partenaires financiers Détecter les opportunités de croissance
    6. 6. Plan Régional d’Internationalisation des Entreprises • Signé le 8 juillet 2013 lors du 1er Open de l’international • Associe de nombreux signataires, acteurs économiques oeuvrant en Bretagne : • • la Préfecture de région • la CCI Bretagne • la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat • la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne • BPIFRANCE • Bretagne Commerce International • Bretagne Développement Innovation • Ubifrance • Coface • Comité Bretagne des Conseiller du Commerce Extérieur ++ Des liens étroits avec clusters, technopoles (etc) en France et à l’étranger. Qui sommes nous ?
    7. 7. www.bretagnecommerceinternational.com Retrouvez-y Le programme des salons et missions sectorielles à Les ateliers & réunions d’information La web TV Les fiches réglementaires etc. Qui sommes nous ?
    8. 8. Bretagne Commerce International 35 place du Colombier 35012 Rennes cedex – France Tél. : +33 (0)2 99 25 04 04 contact@BretagneCommerceInternational.com www.BretagneCommerceInternational.com 08/10/2013
    9. 9. Travailler avec la Corée du Sud Marché, opportunités, pratiques commerciales et spécificités culturelles Dominique Butter Partenaire Bretagne Commerce International en Corée du Sud Quimper, le 3 octobre 2014
    10. 10. La Corée, pays du matin clair et frais Octobre 2014
    11. 11. Repères essentiels La superficie du Portugal… 99 720 km² 50 millions d’habitants (4 fois plus dense que la France) Pays très urbanisé : » 83 % de citadins » 40 % de la population à Séoul- Incheon » Un petit pays coupé en deux et coincé entre 2 géants
    12. 12. Structure administrative
    13. 13. Division (collectivités locales 7 villes métropolitaines 9 provinces Départements (Gun) 5 84 Villes (Si) - 77 Circonscriptions (Gu) 69 33 Repères politiques  Le Président, élu au suffrage universel à 1 tour pour 5 ans (ne peut pas se représenter) – Mme PARK Geun-Hye (Saenuri)  Nomme le 1er ministre et le Gouvernement  Prochaines élections présidentielles : 2017  Assemblée nationale : 300 députés / Dernières élections avril 2012  Parti conservateur (Saenuri) au pouvoir (43 % des sièges)  Maires et gouverneurs de provinces sont élus au suffrage universel depuis 1995
    14. 14. Une économie développée Revenu national 2,6 % 39,3 % 58,2 % agriculture industrie services 2,737 2,536 2,118 2,072 1,870 1,825 1,505 1,359 1,258 1,222 2,243 3,636 4,901 9,181 16,800 Etats-Unis Chine Japon Allemagne France Royaume-Uni Brésil Russie Italie Inde Canada Australie Espagne Mexique Corée du Sud PIB 2013 = 1 222 Mds USD, 15ème économie mondiale 4ème économie asiatique. Un PIB/hab. de 23 000 $ en 2013 (comparable à la Grèce en nominal, supérieur à l’Espagne ou l’Italie en PPA). PIB 2013 (Mds USD, FMI) Canada Classement pays exportateurs 2013 2,210 1,493 1,575 813 697 458 515 551 557 578 474 Italie Russie Pays Bas Corée du Sud France Japon Royaume Uni Allemagne Etats-Unis Chine (Mds USD, OMC) 7ème exportateur mondial depuis 2010
    15. 15. Un développement unique à ce jour Fin des dictatures militaires 1ère élection d’un président au suffrage universel Jeux Olympiques Adhésion à l’OMC 8 Mds USD en 1970 1222 Mds USD en 2013 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Admission à l'OCDE Crise financière « asiatique » Élection du Président LEE Myung-Bak 1986 1987 1988 1995 1997 1996 2007 2009 Entrée au CAD Présidence du G-20 Nov. 2010 Déc 2012 Élection de l’actuelle Présidente PARK Geun-hye Évolution PIB coréen depuis 1970 (Mds USD) Une croissance exponentielle depuis 1970
    16. 16. Le commerce extérieur : Une priorité nationale Une intégration progressive dans le commerce mondial depuis 1980 En 2012, les importations représentaient : - 10 600 USD par hab. en Corée - 5400 USD par hab. au Japon 2013 Exports : 560 milliards USD Imports : 516 milliards USD Excédent commercial : 44 milliards USD (contre 31 en 2011 et 28 en 2012) Une importance réelle des exports dans le Revenu National – PIB (48% en 2012) 600 500 400 300 200 100 0 Export Import
    17. 17. Poursuite des négociations d’accords de libre-échange 9 ALE en vigueur Chili Avril 2004 Singapour Mars 2006 AELE Sept 2006 ASEAN Juin 2007 Inde janvier 2010 Pérou Août 2011 UE Juillet 2011 Etats-Unis Mars 2012 Turquie Mai 2013 3 ALE signés en attente d’entrée en vigueur Colombie Signé en février 2013 Australie Signé en avril 2014 Canada signé en mars 2014 7 ALE en négociation Mexique depuis 2006 CCG depuis 2008 Nouvelle Zélande depuis 2008 Chine depuis 2010 Vietnam depuis 2012 Indonésie depuis 2012 Chine + Japon depuis 2013 + des projets d’ALE à l’étude avec : SACU, Malaisie, Thaïlande, Russie Mongolie, Israel, Amérique centrale, Asean +3, Asean + 6, TPP (Trans- Pacific Partnership)
    18. 18. Les bases d’une croissance fulgurante Une politique industrielle réussie : Reconstruction et rattrapage économique après guerre. Politique industrielle développée autour des conglomérats et axée sur les industries lourdes (industrie textile, puis métallurgie, construction navale, pétrochimie), l’exportation (électronique, automobile) et l’accès aux matières premières. Nouveaux moteurs de croissance : technologies vertes, biotechnologies, efficacité énergétique, robotique, nucléaire, aéronautique et spatial, défense, réseaux intelligents… Moyenne annuelle d’heures de 2316 1553 1770 1785 1433 Allemagne France moyenne pays OCDE Japon Corée travail Source : OCDE 1ère moyenne de l’OCDE en nombre d’heures travaillées. Education : une vertu cardinale Classement Pisa 2010 : program for International Student assessment
    19. 19. Les Chaebols au coeur du miracle coréen - Gouvernance familiale (difficile d’appréhender leur périmètre réel) (cf groupe Mulliez) - Groupes diversifiés (industrie, construction, distribution, finance) - 1 Etat dans l’Etat - Les 30 premiers Chaebols : près de 900 sociétés, emploient environ 1 120 000 personnes en Corée- 15 % du PIB coréen et autour de 30 % du PIB manufacturier. - Les 4 grands (Samsung, LG, SK, Hyundai) : environ 7 % du PIB et 45 % des exportations du pays. Poids des 5 principaux groupes Corée France 5 plus grands groupes Samsung, Hyundai, LG, SK, Lotte Total, GDF Suez Axa, Carrefour, EDF CA cumulé (2012) 748 Mds USD (490 en 2009) 688 Mds USD (694 en 2009) CA cumulé / PIB du pays 61,2 % 20,5 %
    20. 20. La conjoncture économique Une situation économique saine: Reprise de la croissance en 2013 après le ralentissement de 2010 à 1012 (+3 % en 2013 – Prévisions 2014 : 3,7 %). • Des fondamentaux bien orientés : • Déficit public faible • endettement public soutenable • balance commerciale et balance des paiements positives • inflation sous contrôle (< 1,5 %) • taux de chômage modeste (3 %) • Notes des agences de notation relevées à l’automne 2012 (>Japon) 3 axes d’action gouvernementale pour le soutien à la croissance : Réformer le secteur public Rééquilibrer la croissance vers la consommation (package budgétaire, baisse de l’endettement des ménages, taux BOK : 2,25 %) Promouvoir l’économie créative Priorités de Mme Park pour 2017 : 4/7/4 = 4 % de croissance – 70 % de taux d’emploi – 40 000 USD de PIB / hab.
    21. 21. Pourquoi la Corée du Sud ? Membre du club des 7 pays 20/50 (c.a.d. les pays de + de 50 millions d’habitants qui dépassent 20 000 USD de PIB par habitant) 7ème importateur mondial : 560 Mds d’Euros importés en 2013 soit 46% du PIB. Une économie ouverte (9 ALE signés depuis 2004 dont ceux avec l’UE (2011) et les Etats-Unis – autres en négociation) Une croissance positive : +3 % en 2013. +3,7 % prévus en 2014 Une industrie dynamique et puissante : la Corée se place parmi les leaders mondiaux de l’automobile (5ème rang mondial), de la construction navale (1er rang), du ferroviaire, de l’électronique grand public (1er rang mondial pour les téléphone portables, les écrans LCD, les téléviseurs et les mémoires vives), de la pétrochimie, des équipements industriels et de l’ingénierie. L’innovation comme credo permanent : 4,36 % du PIB investis en R&D en 2012 dont les ¾ par le secteur privé. Une population avide de consommer : le duty free, le luxe et les produits de beauté, mais aussi tous les autres produits pour peu qu’ils « valorisent » le client coréen (l’emballage et l’image associée sont souvent aussi importants que le produit!!)
    22. 22. Une industrie très dynamique La Corée du Sud reste une économie basée sur l’industrie (près de 40 % du PIB) Des grands groupes (Chaebols) diversifiés dans l’industrie et les services : En voie d’internationalisation rapide (Samsung, LG, Hyundai/KIA, Lotte, SK, GS…) Un vivier de PMI/PME souvent très performantes : intérêt pour des partenariats industriels. L’industrie coréenne est en recherche permanente de solutions d’efficience, d’innovation et de développement technologique face à la menace chinoise. De multiples nouveaux relais de croissance poussés par le Gouvernement (green technologies, aéronautique et spatial, biotech et nanotech, robotique industrielle et de service, véhicules électriques…).
    23. 23. La consommation se diversifie La Corée est l’un des tout-premiers marchés mondiaux pour le luxe (1er marché duty free en valeur au niveau mondial) Un marché qui se diversifie et s’ouvre au moyen de gamme (principalement sur l’influence des jeunes et des femmes). Des consommateurs de plus en plus exigeants en termes de nouveauté – La distribution peine à suivre cette demande (recherche permanente de nouvelles tendances/nouveaux produits). L’importance du téléachat : Segment de distribution en forte croissance, avec le e-commerce. La demande privilégie des produits à forte personnalité, qui positionnent le client et qui lui parlent. L’apparence physique est une priorité : La Corée est n°1 mondial pour la consommation de produits de beauté et la chirurgie esthétique Les modes de consommation s’occidentalisent de plus en plus (vin, produits gourmets, loisirs,….)
    24. 24. Un vrai potentiel pour les services La population coréenne est « hyper connectée », constamment à l’affut de nouvelles tendances ou services : applications ou contenus pour mobiles et/ou autres media. Développement exponentiel de la publicité/marketing online et sur les réseaux sociaux. Vieillissement rapide programmé de la population : Des perspectives très importantes liées à la silver économie dans les prochaines années La Corée devra favoriser le développement des services pour soutenir la croissance dans les prochaines années. Le développement d’une industrie culturelle coréenne performante et conquérante à l’export (Vague Hallyu) : musique (Kpop) audiovisuel (séries TV, Korean drama,…), cinéma, cuisine coréenne,…
    25. 25. Priorité à l’économie créative Stratégie WAVE développée par le Gouvernement de Mme Park - World best ICT - Activating R&D Ecology - Vitalizing Industry - Enhancing ICT R&D to improve quality of life for citizens  10 technologies centrales (core technologies) : - Holograms - Contents 2,0 - Intelligent software - WoT/IoT platform - Big Data and Cloud - 5G and radio innovation - Smart network - Sensual and intelligent UI/UX - Intelligent ICT convergence module - Cyber-attack response technology.  15 “services” prioritaires - User-selectable realistic broadcasting - Realistic smart work - ICT car service - Offscreen - Hypernet - ICT healing platform - ICT D.I.Y - Interactive creative education - Digital support for small businesses - Safe agricultural, stock and fishery products - Energy diet - Mallian - Real-time response to cyber terrorism - Prediction of disasters.
    26. 26. Excellente image de la France La France : Une côté de sympathie élevée et bien réelle en Corée : Une référence culturelle et souvent technologique (Nucléaire, TGV) – Saisons croisées France-Corée programmées en 2015-2016 Un accord de libre échange UE-Corée du Sud de nouvelle génération depuis 2011, qui rend les produits français plus compétitifs Échanges : Solde redevenu positif en faveur de la France depuis 2011. +16 % de croissance de nos exportations (hors aéronautique) en 2011, +8 % en 2012. Environ 200 implantations françaises en Corée, une présence industrielle lourde dans différents secteurs (pétrochimie, ciment, automobile, équipements électriques,…)
    27. 27. Une expertise sectorielle à votre service Agroalimentaire Mode, Habitat , Santé Infrastructures, Transport , Industrie Technologies - Innovation – Services Communication Presse, PR
    28. 28. Nouvelles opportunités d’affaires Agroalimentaire : grande distribution (épicerie sucrée (chocolats, biscuits) et salée (condiments), fromage, charcuterie, boissons non-alcoolisées, vins, bières, spiritueux) ; ingrédients pour IAA, boulangerie/pâtisserie Transports : systèmes de transport intelligents (ITS) ; équipements automobiles, matériaux pour l’industrie aéronautique. Contenu numériques : VAS (Value Added Services) en télécom, équipements pour réseaux intelligents (smart-grid), solution et équipements en cloud computing, robotique industrielle et de service, services et équipements pour seniors. Environnement : retraitement des poussières et déchets industriels ; lutte contre la pollution de l’air. Industrie : outils et équipements industriels pour la construction de centrales et d’unités industrielles (thermiques, nucléaires, pétrochimiques, etc.) ; équipements et ingénierie pour l’industrie navale. Energies : smart grids (logiciel, compteur électrique intelligent, infrastructures) ; matériaux innovants (isolation, construction) ; énergies renouvelables (matériels, équipements). Biens de Consommation : bien-être (hygiène, cosmétiques); vêtements et articles de sports et de camping Santé : biotechnologies (thérapie cellulaire, bio-chips), bio-médicaments, dispositifs médicaux
    29. 29.  Prêt à porter féminin  Taille du marché : 14,5 Mds EUR  Les Coréennes préfèrent souvent les produits aux lignes classiques et élégantes, mais se tournent de plus en plus vers des produits de créateurs moins connus au design sophistiqué  La part de marché des produits français est en augmentation sur les segments moyen-haut de gamme  Prêt à porter masculin  Taille du marché : 16 Mds EUR  Les ventes de PAP masculin en Corée du Sud sont supérieures à celles du PAP féminin en valeur  Le costume traditionnel laisse aujourd’hui la place à des styles plus décontractés et le « business casual » rencontre un fort succès auprès des Coréens qui s'intéressent de plus en plus aux marques importées  Décoration d’intérieur  Taille du marché de l’ameublement : 6,8 Mds EUR  La France est le 1er fournisseur de la Corée pour l’orfèvrerie, le 3ème dans le domaine des objets en verre pour la table et la cuisine, et le 6ème pour la porcelaine  On observe une occidentalisation rapide du mode de vie coréen et à un goût du luxe de plus en plus prononcé Opportunités commerciales Corée du Sud Mode – Habitat - Santé
    30. 30. Opportunités commerciales Corée du Sud Mode – Habitat - Santé  Chaussures et maroquinerie  Taille du marché de la chaussure : 3,8 Mds EUR, et de la maroquinerie : 1,2 Mds EUR (respectivement +10,3 % et +13,2 % par rapport à 2011)  La France représente 31 % des importations coréennes de sacs à main  Les produits français sont très appréciés pour leur qualité, leur design et surtout pour leur image chic et luxueuse véhiculée par les marques de prestige  Cosmétiques  Taille du marché : 6,7 Mds EUR (3ème marché d’Asie-Pacifique)  Clientèle fortement consommatrice, exigeante et sensible à la qualité, au résultat immédiat et au conditionnement  Les produits français représentent 20 % du marché
    31. 31. Opportunités commerciales Corée du Sud Mode – Habitat - Santé  L’industrie pharmaceutique  La taille du marché : 12,6 Mds EUR  Les dépenses de santé connaissent l’un des plus forts taux de croissance de la zone OCDE depuis 2000 avec un rythme annuel de 8 %  Le gouvernement sud-coréen a annoncé un plan d’investissement de 6,6 Mds EUR sur ces 5 prochaines années pour soutenir cette industrie  Les dispositifs médicaux  La taille du marché : 2,4 Mds EUR (3ème marché d’Asie-Pacifique)  La croissance du marché est de 6 % en moyenne depuis 2006, et les experts prévoient qu’il atteindra 3,2 Mds EUR en 2016  Les importations coréennes se portent principalement sur les appareils d’imagerie médicale, les prothèses et le matériel orthopédique
    32. 32. Opportunités commerciales Corée du Sud Industrie, Transport, Infrastructures  L’automobile  5ème marché mondial, avec 4,6 millions de véhicules produits en 2012  Premier pays à commercialiser à grande échelle un véhicule à hydrogène  Fort développement de technologies pour véhicules hybrides, électriques, batteries, infrastructures de recharge, systèmes de transport intelligents  L’électro-nucléaire:  Le nucléaire devrait représenter 59 % de la production d’électricité totale du pays en 2030 avec 30 réacteurs, contre 34 % et 23 réacteurs aujourd’hui.  Augmentation des investissements pour la sûreté nucléaire  Fort développement à l’export du nucléaire coréen avec des offres déposées en Finlande, Vietnam, Afrique du Sud, etc.
    33. 33. Industrie, Transport, Infrastructures  Les EPC: Opportunités commerciales Corée du Sud  64 milliards USD de contrats remportés en 2012 pour la livraison de centrales et d’unités industrielles (pétrochimiques, thermiques, oil & gas) à travers le monde  Fort développement export impliquant un large réseau de fournisseurs étrangers  Recherches d’équipement et technologies permettant d’accroitre les capacités de production mais également la sécurité des sites  Energie et environnement  Smart grids (logiciel, compteur électrique intelligent, infrastructures)  Matériaux innovants (isolation, construction)  Energies renouvelables (matériels, équipements)
    34. 34.  Jeux vidéo et numérique  Taille du marché : 4,7 Mds EUR. 85,2 % de ces revenus proviennent du jeu en ligne.  Un marché dynamique orientée PC (MMO), deuxième acteur du marché après la Chine avec 25,9 % de parts de marché en 2012.  L’offre se recentre sur Smartphone avec des model freemium via le Kakaostore  Vivier créatif  Services télécom et Internet  50,7 millions d’abonnés dont 23 millions en LTE. Lancement du LTE Advanced mi-septembre 2013 (225 Mbps/sec en downlink). Moyenne des consommations LTE : 3 GB (1,2 GB pour la 3G)  2 millions de nouveaux abonnés sur 2012/2013 avec l’arrivée des MVNO  30 millions de clients connectés à la fibre optique avec l’internet le plus rapide au monde  Logiciels et services informatiques  Taille du marché : 25,6 Mds USD; 2,2 % du marché mondial  Investissements massifs de l’Etat pour pousser la filière.  Opportunités dans le domaine des logiciels de, CRP et du cloud-computing  Confiance numérique  Taille du marché: 4,3 Mds USD.  nombreux investissement prévus suite aux cyber-attaques provenant de Chine et de Corée du Nord  Opportunités sur mobile: changement de cible des pirates: PC -> Mobile suite au développement du LTE Opportunités commerciales Corée du Sud Nouvelles technologies, innovation Services
    35. 35. Nouvelles technologies, innovation Services  Robotique Opportunités commerciales Corée du Sud  Taille du marché: 1,95 Mds USD  5ème producteur mondial du secteur de robotique avec 10 % de part du marché  La Corée dispose de deux fois plus de robots en service que la France ou la Chine avec un ratio de 185 robots pour 10 000 employés  20 000 personnes dans plus de 700 entreprises, concentrées dans le sud-est du pays, fabriquent 9000 robots par an. Progression annuelle moyenne de 15 % pour un chiffre d’affaires de 2,5 Mds USD en 2012  Services et solutions pour les personnes âgées  Taille du marché : 29,3 Mds USD en 2011, estimé à 59 milliards en 2015  Arrivée à la retraite de la génération des baby-boomers à horizon 2020 (multiplication de la population par 2 entre 1960 et 2010) avec des niveaux de pension de retraites plus élevés  Les « smart silver » seront demandeurs de produits et technologies adaptés à leurs besoins  Renforcement des structures de retraite et de couverture sociale, commencé en 2008 (Long term Care Insurance System)  Le marché de l’assurance-vie coréen est le 7ème plus important au monde en revenus (53,6 Mds USD en primes annuelles et 399 Mds USD en actifs)  Logements privés de luxe, appelé Silvertowns (équipement et activités sportives et de loisirs, services médicaux et restauration)
    36. 36.  Produits laitiers  Importations 626,8 M USD en 2012, fromages 57,4 %, lactosérum 21,0 %, laits /crèmes concentrés et poudres de lait 10,8 %, lait non concentré 5,6 %, beurre 4,9 %.  France : 5ème fournisseur (8,8 % de PDM), derrière Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Australie, Pays-Bas.  Importations françaises de fromages: 21,5 M USD (4ème fournisseur, 6 % de PDM). NB : fromages à base de lait cru interdits (négociations en cours).  Yaourt : production locale dont marques françaises (via licence et implantation directe), importations encore limitées  Beurre : importations limitées du fait de droits de douane élevés (89 %), quotas annuels exempts de droits de douane.  Opportunités pour les fromages industriels, les crèmes (croissance constante depuis 2 ans, 10,3 M USD en 2012 (17,2 % PDM)).  Viandes et produits transformés  Forte consommation de viande de boucherie : 38,8 kg par hab. en 2010, avec près de 20 kg pour la viande porcine  Importations françaises autorisées (réservées aux établissements fournisseurs dotés de l’agrément) : viande fraîche et transformée de volaille et de porc (importations de viande bovine interdite).  NB : diminution progressive des droits de douane sur 5 à 10 ans depuis l’ALE de 2011.  Opportunités pour charcuterie et produits gourmets + foie gras, pour la volaille : qualité française encore peu connue. Opportunités commerciales Agrotech Corée du Sud
    37. 37. Opportunités commerciales  Vins et spiritueux Agrotech Corée du Sud  Corée du Sud : l’un des plus grands pays consommateurs d’alcools (› 93 L /an/hab. de 19 ans et plus), avec une forte demande.  Vin : Importations 2012 : 147,4 M USD (+11,6%/2011), 28,1 M L. France : 1er fournisseur de vin avec 31,5 % de PDM en valeur, 4ème en volume avec 13,9 % de PDM, derrière le Chili (23,2 %), l’Espagne (21,5 %) et l’Italie (17 %). La consommation de vin en Corée (1,6 litre/hab./an en 2012) a doublé en 10 ans.  Démocratisation et diversification de la consommation du vin depuis la signature de l’ALE avec l’UE en juillet 2011, entraînant la suppression immédiate des droits de douane (pour spiritueux et bières : suppression progressive sur 5 à 7 ans).  Spiritueux : Importations 2012 : 248 M USD (83 % whisky, 2,6 % vodka, le reste : liqueurs, cognacs, tequila, rhum, gin…). France : 3ème fournisseur (2,9 % PDM) derrière Royaume-Uni et Etats-Unis. NB : baisse du whisky et du cognac et diversification vers autres spiritueux et alcools blancs (développement du marché des cocktails).  BIERE : Importations 2012 : 73,6 M USD, en croissance continue depuis 3 ans : +17,7 % en 2010, +33,6 % en 2011, +25,9 % en 2012, France au 26ème rang.  Ingrédients et produits alimentaires intermédiaires  Ingrédients fonctionnels ou nutritionnels : L’industrie agroalimentaire coréenne représente 15,2 % du PIB manufacturier et 3,8 % du PIB. Production agro-alimentaire à + 8 % /an et forte dépendance aux ingrédients importés.  Sous l’influence occidentale (et de plus en plus européenne), les consommateurs sont plus curieux et plus sensibles parfois au point d’être excessifs en termes de sécurité. D’autre part, le vieillissement de la population devrait impacter le modèle agroalimentaire, ainsi que certaines traditions.  Produits alimentaires intermédiaires destinés à l’industrie et/ou au secteur de la restauration hors foyer : Le secteur le plus porteur est celui de la BVP. Ingrédients recherchés : farine, levure, pré mix, produits laitiers, matières premières de chocolat…
    38. 38. Opportunités commerciales .  Epicerie sucrée : Agrotech  602 M USD de produits importés en 2012  Particulièrement concentré, le marché de l’épicerie sucrée est détenu à 76 % par 3 grandes entreprises coréennes : Lotte Confectionary, Crown Haitai Confectionary et Orion.  Globalement, l’on assiste à une montée en gamme grâce au développement des produits européens  Chocolat : Importations de chocolat x2 en 10 ans (261 M USD en 2012) principalement des Etats-Unis et de l’Italie. La France est le 4e fournisseur avec 13 % PDM.  Gâteaux / Biscuits / Pâtisseries (228 M USD d’importations en 2012): 50 % des importations sont des biscuits, cookies et crackers. Les Etats-Unis détiennent le leadership, en proposant des produits de masse de type « cookies » .  Sur le segment des biscuits, la présence française reste limitée. La diversité de l’offre française en biscuits « haut de gamme » et « traditionnels » intéresse de nombreux opérateurs. Segment « sains » / « fonctionnels » présente un fort potentiel.  Confiseries : (97 M USD d’importations en 2012): 65 % sont des bonbons, 3,4 % des chewing-gums, 8,2 % des pastilles, 2,7 % des caramels et 21 % d’autres types.  Confitures : (17 M USD en 2012): 40 % sont des confitures et gelées à base de fruits (non agrumes). Elles sont principalement importées des Etats-Unis (40 % de PDM). Corée du Sud
    39. 39. L’approche culturelle de la Corée  Les Coréens ne sont ni des Chinois, ni des Japonais  Le pays du Palli Palli  Une soif de reconnaissance pays/individu  Un sentiment d’insularité – dirigisme & autosuffisance  La collectivité et l’individu : changement de génération (initiative / différentiation)  Image de la France : - reconnaissance : Guerre de Corée - admiration culturelle - le luxe et la technologie - un pays finalement très comparable à la Corée
    40. 40. Pratique des affaires quelques aspects  Les héritages du confucianisme : Hiérarchie et protocole  La communication : Quelle langue ?  L’importance de la relation personnelle : Mieux vaut être introduit Des rapports cordiaux, mais… Ne pas hésiter à défendre ses intérêts  Contrats – bien documenter les échanges
    41. 41. Un pays confronté à des challenges majeurs 1) Réussir la mutation des chaebols - Une évolution en cours depuis le milieu des années 90 - De pays atelier à pays créateur - passer du Hardware au Software (mode, design, audiovisuel,…) 2) Une fracture appelée à s’élargir entre les classes sociales ? - Les revenus et l’éducation : facteurs d’une inégalité croissante 3) Un pays condamné à s’ouvrir à l’immigration ? - le plus faible taux de natalité de l’OCDE - Vieillissement accéléré de la population
    42. 42. MERCI DE VOTRE ATTENTION 감사합니다.
    43. 43. BRETAGNE COMMERCE INTERNATIONAL Le Colbert – 35 place du Colombier- CS 71238 – 35012 RENNES Cedex Tél. : +33 (0)2 99 25 04 04 - Fax : +33 (0)2 99 25 04 00 contact@BretagneCommerceInternational.com http://www.BretagneCommerceInternational.com Travailler avec la Corée du Sud Marché, opportunités, pratiques commerciales et spécificités culturelles QUIMPER , le 3 octobre 2014

    ×