Paré à innover n°52

2 033 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 033
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
735
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paré à innover n°52

  1. 1. # 52 innoverParé à Décembre 2012 le journal de l’innovation votre magazine se met à lheure du nautic 2012 international P 4 lorima fait la course en tête réseau p 7 nautisme : le réseau tire la ilière vers le haut Linvité de marque p 12 michel desjoyeaux : "on a tous besoin dapprendre" jean-pierre kelbert jpk composites Le lye linnovation, r ren ma énerg rin o e ies en uvela s cest laddition de plein dan bret ble s ce agn s nu e mér de petites choses o parole (S) d’innovateur p 3
  2. 2. Jeune pousse Le paddle de S3 Boards surfe sur la vague verte Le Lorientais d’adoption vient de pas tricher avec la nature qui créer son entreprise, S3 Boards, nous offre le plaisir de la glisse ». pour produire et commercialiser une Les prototypes enfin validés, la planche new look, enfin conforme production des premières séries à son éthique. Qui associerait démarrera en mars 2013, à Lorient. la performance sportive et la Soutenu par le Conseil général responsabilité environnementale. du Morbihan et la technopole « Aujourd’hui, 90 % des paddles sont LTI - Eurolarge, Christian Karcher La Brown Sugar, première stand-up paddle écoconçue fabriquées en Malaisie et en Chine à espère vendre 80 paddles la partir de dérivés du pétrole, déplore première année, principalement Que font les marins et les surfeurs Christian Karcher. La mienne sera dans les surf shops et sur Internet. en mal de vent comme de vagues ? éco-conçue et produite localement ». Ils font du stand up paddle. Du Coup de pouce « sup » pour les intimes. Mi-kayak, Conçue par l’architecte naval mi-surf, le paddle se pratique Renaud Banuls (Larmor-Baden), Le projet est accompagné debout sur une planche propulsée la Brown sugar sera fabriquée en par la Région Bretagne dansCrédit photo : Freddy Micheneaud à la rame. Encore confidentiel il y a lin, liège, cellulose et polystyrène, le cadre du dispositif CreInnov, cinq ans, ce sport nautique se taille assemblés par une résine Epoxy en lien avec Lorient désormais un succès croissant sur d’origine végétale. Déjà éprouvée Technopole Innovations. nos côtes. Ingénieur mécanicien, sur des surfs aux chantiers Kaïros marin chevronné et vainqueur de Concarneau, la technologie Contact : des trois dernières éditions de ne mobilisera que des matériaux 06 51 57 53 75 Christian Karcher, l’America’s cup, Christian Karcher bretons, recyclés ou recyclables http://s3.teamoneplanet.com dirigeant veut en faire son métier. pour tout ou partie. « Pour ne christian.karcher@s3boards.com de S3 Boards en bref Trophées de l’innovation INPI : Isogone : de l’innovation les lauréats 2012 dans la recette ! Depuis 26 ans, le concours Isogone, organisé par les Comme chaque année, l’Inpi élèves-ingénieurs d’Agrocampus Ouest, récompense Bretagne a organisé ses Trophées l’innovation agroalimentaire en Bretagne. Le de l’innovation. Le 15 novembre 27 novembre dernier à Rennes, 4 entreprises ont été dernier à Acigné (35), 4 entreprises sélectionnées* et primées pour avoir utilisé l’innovation et une structure de recherche comme principal ingrédient de leur recette ou pour ont été récompensées pour Ce concours régional, auquel est avoir mis de la créativité dans leur emballage : leur politique dynamique en associée Bretagne Développement -  uyader pour ses Parmentiers en Box (Prix produit) : G matière d’innovation et de propriété Innovation, est une déclinaison des parmentiers de poissons entre tradition industrielle : des trophées nationaux. Par leur gourmande et usage nomade. -  atégorie « Créations Esthétiques » : C nomination en région, les 5 lauréats -  a Pâtisserie de l’Odet pour son Gâteau breton L Actus, Melesse (35) sont maintenant sélectionnés pour au caramel au beurre salé (Prix emballage) : un participer aux Trophées Inpi au conditionnement haut de gamme noir et juste ce -  atégorie « Innovations C niveau national. Une nouvelle chance qu’il faut de transparence pour éveiller les papilles. Technologiques » : Coriolis de se distinguer. Selon l’Inpi, les PME -  reizh’ avoan pour sa crème de cuisine Caresse d’avoine B Composites, Queven (56) qui inscrivent la propriété industrielle (Prix PAI / Ingrédients) : une crème à base d’avoine biologique dans leur stratégie de développement français riche en béta-glucane qui se conserve au frais. -  atégorie « Eveil à la Propriété C ont de meilleures performances Industrielle » : Ixfiber, Lannion (22) -  arinoë pour Mon dessert bio (Prix du jury) : un M économiques que les autres. La dessert 100 % végétal qui se décline en 3 saveurs. -  atégorie C Bretagne est classée 5e dans le Ce produit est également sans lactose, gluten et soja « Structure de recherche » : classement des régions françaises mais est enrichi en calcium. Telecom Bretagne, Brest (29) pour le dépôt de brevet. Les lauréats de cette édition 2012 pourront bénéficier -  atégorie « Signes Distinctifs » : C Plus d’informations des nombreuses prestations à usage professionnel des Valorex, Combourtillé (35) sur les lauréats : bretagne@inpi.fr 31 partenaires d’ISOGONE. * La sélection des produits s’opère sur 9 mois en mobilisant plus de 80 professionnels et 75 consommateurs.2 Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  3. 3. entreprises Parole (S) d’innovateur L’innovation, c’est l’additionde plein de petites choses Un excellent architecte.De bonnes idées. Une équipemotivée. Des salariésqualifiés… et marins.De bons fournisseurs. Crédit photo : Emmanuel Pain Crédit photo : Emmanuel PainEt l’envie de progresser.Telle pourrait être la recettede l’innovation selon Jean-Pierre Kelbert, dirigeantdu chantier naval auquel ila donné ses initiales. Unepotion qui marche : le JPK Jean-Pierre Kerlbert38, son dernier bateau de PAI : Le JPK 38 vient d’être élu PAI : Quels sont vos projets ?croisière, vient d’être élu « voilier de l’année », c’est une J-P.K : Nous allons scinder notre« voilier de l’année 2013 » distinction importante ? activité en deux gammes : croisèrepar Voile Magazine. J-P.K. : C’est la preuve que nous et régate. Un prochain bateau de avons eu une bonne idée, et qu’elle régate sortira en 2013, et un bateau a été bien mise en œuvre. Nous de croisière dans 2 ans. NousParé à Innover : JPK Composites a avons construit un bateau de course garderons la fabrication régatefabriqué des flotteurs de planches avec des finitions de voilier de ici, et pourrions confier celle de laà voile, puis des pièces composites Pour compléter, croisière. Le JPK 38 n’est pas un croisière à des partenaires. Nouspour voiliers, avant de se lancer flashez ce code bateau de régate aménagé, mais ne voulons pas prendre le risque de avec votre smart-phonedans la conception et la fabrication un nouveau produit qui concentre grossir trop vite, et nous souhaitons et écoutez une autrede ses propres bateaux : un interview de notre expertise acquise dans le garder du temps et de la place pourparcours atypique ? Jean-Pierre Kelbert nautisme de course et de croisière. continuer à créer. sur Neweez.Jean-Pierre Kerlbert : Nous avions C’est une reconnaissance pourfait le tour de la question avec la l’équipe : le premier bateau deplanche à voile. Et lorsque des croisière qu’on sort obtient unemarques européennes ont délocalisé distinction, alors que nous n’avonsleur fabrication, on a compris qu’on jamais eu aucune récompense Coup de poucene pourrait pas s’aligner sur les pour nos bateaux de régate qui ontprix des Thaïlandais. On a choisi de gagné tout ce qui était gagnable… La Région Bretagne ase diversifier en fournissant des C’est motivant et ça va certainement soutenu JPK Compositespièces hautement technologiques nous aider à commercialiser le JPK en 2008 pour la fabricationà des fabricants de bateaux, et puis, 38, notamment à l’étranger. Les du prototype du JPK 998,en 2003, on s’est sentis capables Français y ont des atouts à faire candidat à la succession dude sortir notre propre voilier, le valoir. Il existe une vraie culture de la Farr30 pour le Tour de FranceJPK 960. Le pari était très osé voile en France. Les infos circulent à la voile 2011. Le bateau naà l’époque ! Heureusement, il a bien entre les coureurs au large malheureusement pas ététout de suite gagné beaucoup de et les plaisanciers, nos bateaux retenu malgré ses grandescompétitions, et nous a confortés sont plus novateurs que ceux de qualités et le soutien dedans le choix de notre architecte nos voisins. On trouve de très bons plusieurs navigateurs.exclusif Jacques Valer, assez peu constructeurs à l’étranger comme Contact :connu à l’époque. Notre dernier né, en France, il nous faut donc nous L’entreprise a également Jean-Pierre Kelbert,le JPK 38, 100 % croisière, est un démarquer : nous avons d’excellents bénéficié d’une Aide Conseil 02 97 83 89 07 Bretagne (ACB nautisme) www.jpk.frbateau rapide et bien construit, avec concepteurs, des architectescet esprit « marin » qui est la griffe de talent, jouons là-dessus et en 2009.de Jacques. développons nos atouts. Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 3
  4. 4. entreprises INTERNATIONAl Lorima faitCrédit photo : Dominique Leroux la course en tête Lorima fabrique les mâts en carbone des stars de la course au large et des records comme lHydroptère, Banque Populaire maxi ou Groupama Volvo 70. Une expertise que la société lorientaise met également au service du monde de la croisière. Les Bretons font Les ateliers de Lorima aujourdhui partie des leaders mondiaux. Lorima est issue du nautisme de clients français et étrangers de à travailler avec les anglo- compétition. Au début des années la croisière. Cest un secteur en saxons qui sont habitués à bosser 2000, la production de mâts pour pleine expansion, et nous avons ensemble. Nous avons multiplié les IMOCA représentait près de un atout sur nos concurrents : les les annonces, les newsletters, les 90 % de son CA. En 2012, lessentiel technologies que nous développons devis types, bref, dépensé un peu du chiffre daffaires de la société pour la course, testées dans des dénergie… Même si le CA généré dune trentaine de personnes est conditions ultimes sur toutes les par le nautisme de compétition est généré par léquipement de yachts mers du globe, profitent à nos à la marge, la course demeure vitale de luxe. Une diversification daprès- clients du cruising. En France, pour Lorima : la croisière bénéficie crise engagée en 2009. Il devient Lorima domine cette activité de naturellement et directement des difficile de trouver des sponsors niche ; elle attaque à présent le innovations développées pour les prêts à investir de grosses sommes marché étranger, avec succès : bateaux du Vendée Globe, de la dans la course au large, explique Nous avons embauché un coupe de lAmérica et des records Vincent Marsaudon, PDG. Pour ne commercial pour démarcher à autour du monde. pas devenir tributaires dun marché linternational, et sommes présents cyclique, nous avons décidé de sur les salons étrangers, poursuit www.lorima-carbon-mast.com développer notre offre pour les le PDG. Il nous a fallu apprendre TECHNOLOGIES Bougez, vous cest une vraie méthode denseignement, il ny a plus aucun est soutenue par le Technopôle Brest Iroise, Captronic, la Région Bretagne, êtes filmé ! saut sans vidéoman, précise le dirigeant. En lair, sur terre ou Oséo et Pays de Brest Initiative. Des partenaires bien utiles pour sur leau, Moven See propose les financements, l’orientation et les Avec la technologie un robot qui permet le débriefing conseils, ajoute le dirigeant. Move’n See, les sportifs avec une innovation majeure : Première communication sur la toile, ne sortent plus du cadre. le cadrage automatique. La caméra la bande annonce est lancée… les effectue seule des mouvements en acteurs du sport sont emballés. Une Sportifs amateurs ou professionnels, PAN (horizontal), en TILT (vertical) innovation digne dun blockbuster ! voilà loutil indispensable : la caméra et des zooms. Tous les gestes qui vous filme en pleine action… peuvent être analysés et corrigés www.movensee.com Il fallait un metteur en scène doué pour généraliser les méthodes pour réunir sport, vidéo et ingéniosité. d’entraînement des sportifs de Eric Willemenot, fondateur de haut niveau. Une caméra standard Coup de pouce Moven See, la fait ! Passionné de est installée sur le trépied Tracker, sport et de vidéo depuis toujours, le sportif porte un brassard appelé Financement d’une étude de une solide expérience dingénieur Beeper, explique Eric Willemenot. marché (dispositif régional spatial, ce polytechnicien décide dès Avec son équipe de 5 ingénieurs, il Créinnov), un prêt d’amorçage 2010 d’innover et de démocratiser a conçu un produit performant qui (PHAR), une aide à la RD la vidéo pour tous les sportifs. répond à une réelle demande du (dispositif Oséo/Région) en marché. 2011. En 2012, une aide au Loin dêtre un gadget, la vidéo permet recrutement de stagiaire sur daméliorer sa pratique et ses Lauréat du Concours du ministère le volet RD. performances. En parachutisme, de la Recherche 2012, Move’n See 4 Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  5. 5. réseau Crédit photo : Kristen Pelou - Nautisme en BretagneNautisme :Le réseau tirela filière vers le hautComposée de multiples secteurs Pour aider ces entreprises dans trouver des appuis, en termes decomplémentaires, les acteurs leur progression, les collectivités et stratégie, de veille et de promotion.du nautisme évoluent en les structures d’accompagnement Paré à innover a choisi de mettreinterdépendance. Ce secteur, constituent un véritable réseau en lumière quatre acteurs majeursparticulièrement sensible à la de partenaires. En facilitant les de la filière nautique bretonne :conjoncture économique, se doit synergies, ce réseau de terrain place la Chambre régionale de métierd’innover en permanence et de l’innovation dans toutes les strates et de l’artisanat qui coordonnetrouver des pistes de diversification. de la filière pour développer une offre le programme Bretagne Actions d’excellence.En Bretagne, les entreprises l’ont nautisme, l’association Nautismebien compris, et la filière nautique Bretagne Développement Innovation en Bretagne, Eurolarge Innovationsdéploie une offre à 360°. Services joue un rôle crucial dans la et le Pôle Mer Bretagne.de haute qualité, technologie de coordination de ce réseau d’acteurs Merci à ces acteurs qui nous ontpointe, approche environnementale… dynamiques. L’agence, à qui la Région aidés dans la réalisation de ceDe cette capacité d’innovation et Bretagne a confié la structuration et numéro un peu spécial.d’adaptation, la filière nautique l’animation des filières économiquespuise l’énergie indispensable à son régionales, représente un lieu La rédactionrenouvellement. d’échange où ces acteurs peuvent Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 5
  6. 6. Animation de la filière nautisme ports), les activités nautiques. Ce trio année, nous mutualisons des génère annuellement 650 millions budgets Région/Départements deuros de CA, et est interdépendant. qui nous permettent d’acheter La Bretagne est, avec PACA des indicateurs, de les traiter et (Provence Alpe Côte d’Azur), en de les mettre à disposition des tête des régions nautiques ; elle entreprises. Complétés par des a des atouts - la course au large, analyses conjoncturelles, ils l’innovation, lenvironnement -, elle donnent létat du marché. Nous doit en jouer. Pour se démarquer, elle accompagnons financièrement les  Nous aidons a lobligation dêtre innovante et de proposer des produits et des concepts TPE et les entreprises en situation de développement pour quelles la filière à être qui deviendront des références. augmentent leur capacité dambition Progressivement, une gouvernance sans impacter dangereusement leur globale de la filière partagée entre budget. Cette politique porte ses performante la Région et les Départements s’installe. Il faut également continuer fruits : chaque année, une entreprise de construction bretonne est nominée et innovante  à développer le web - www.bretagne- info-nautisme.fr est l’un des sites de référence français dans le domaine au plan national ou européen. Contact : Rencontre avec du nautisme - et mettre des outils à Jean-Luc Le Jaoen, disposition des entreprises. Cest ce 02 23 50 15 20 Jean-Luc Le Jaoen, www.crma-bretagne.fr que fait Bretagne actions nautisme. chargé du programme www.bretagne-info-nautisme.fr de développement du Que propose ce programme nautisme à la Chambre régional? En rang  régionale des métiers. Un accompagnement des entreprises pour renforcer leurs performances La réparation navale occupe le 4e rang des secteurs Quels sont les axes de et soutenir linnovation. On entre industriels de la Bretagne, après les industries développement de la filière dans la 7e année de mise en œuvre agroalimentaires, lélectronique et les technologies nautique en Bretagne de ce plan, autour de 4 axes de de la communication, et lindustrie automobile. Ce développement repose sur 3 travail : les ressources humaines, (Plus de 400 établissements et près de 8000 composantes : les entreprises (1100 lenvironnement, léconomie, les emplois). en Bretagne), les infrastructures (les infrastructures web. Depuis cette Loisirs nautiques innovation Loisirs nautiques pour tous ? Un défi à relever ! Nautisme en Bretagne qui représente 581 prestataires sur le territoire sattaque En chiffres à deux défis : la lisibilité de la filière et la conquête de nouvelles clientèles. 900 000/an 630 Loffre nautique bretonne est hyper également toucher de nouvelles personnes segmentée. Un atout, selon Philippe clientèles… comme celles qui ont accueillies sur les Rodet, directeur de Nautisme peur de leau. Nous avons créé des sites bretons en Bretagne, car nous pouvons offres dactivités qui se pratiquent 111 M€ répondre aux attentes dun large sur la plage ou au bord de leau, public. Une difficulté aussi : pas explique le directeur. En travaillant généré évident dêtre lisible avec 1176 sur les freins, sur les appréhensions, 3000 produits proposés. Pour résoudre nous pensons amener petit à le problème, la structure invente petit les adeptes de ces nouvelles emplois espace mer, un dispositif à qui ny connait rien au nautisme, offres vers des activités qu’ils destination des professionnels en résume Philippe Rodet. À partir des redoutent aujourd’hui. Les actions Source : NEB charge de linformation. Nul besoin envies ou besoins du demandeur, de Nautisme en Bretagne sont dêtre marin pratiquant pour sy le professionnel loriente vers les financées à 60 % par la Région, Contact : coller : espace mer a été conçu activités qui lui correspondent à 40 % par les prestataires. Philippe Rodet, pour que quelquun qui ny connaît selon 3 axes : coaching, découverte, 02 98 02 80 44 www.nautismebretagne.fr rien au nautisme informe quelquun sport. Nautisme en Bretagne veut6 Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  7. 7. Réseau Course au large et technologiesEurolarge : cap vers la diversificationEn Bretagne, la course au l’automobile et la domotique », construction, équipement… Touslarge entraîne dans son sillage relève Yann Dollo, directeur les métiers sont potentiellement110 entreprises et un millier d’Eurolarge, le cluster qui anime concernés par cette stratégie En chiffresd’emplois. Auréolée d’un chiffre la sailing valley de Bretagne Sud. de diversification. Laquelle 110d’affaires en progrès (180 M€), Côté mer, les marchés de la permettrait à la filière de sela filière représente aussi un plaisance et - surtout - du voilier prémunir habilement contre lescreuset d’innovations techniques de luxe sont d’autres relais de aléas du sponsoring qui souffle le entreprises 180 M€et technologiques de pointe. Cette croissance prometteurs. chaud et le froid sur la course.créativité à haute valeur ajoutée Pour accompagner le mouvement, www.eurolarge.frest une chance. Elle autorise de chiffre d’affairesses acteurs à faire route vers Eurolarge fait l’interface entre 1000d’autres secteurs d’activités les PME du nautisme et lespour asseoir leur développement. grands donneurs d’ordres de emploisDiversifier, voilà le mot-clé. l’industrie. La technopole oriente les entreprises dans leurs projets 20 teams« Le savoir-faire de nos TPE et PME (quidans les matériaux composites dinnovation. Elle organise aussi représentent 130 emplois)et l’électronique embarquée peut des journées techniques detrouver de nombreux débouchés formation et d’échange entre Source :dans l’aéronautique, la défense, les professionnels. Conception, Eurolarge Innovations Nautisme environnementLe Pôle Mer Bretagnedéveloppe le navire du futurLe nautisme sera durable et aussi l’hydrogène-pile à combustible,responsable. Comme d’autres le contrôle des hydrocarbures dessecteurs économiques, la filière eaux de cale et même la tractionnavale investit dans la recherche de des navires par cerf-volant ! « Touttechnologies vertes pour garder le l’enjeu est d’intégrer ces innovationscap d’un développement économique produits à une vision globale quiplus respectueux de l’environnement. raisonne « cycle de vie », de la liens utiles conception à la déconstruction desAux avant-postes de l’innovation, le navires ». Une première réalisation www.bretagne-info-nautisme.fr :pôle de compétitivité Mer Bretagne portail de la filière nautique bretonne, d’envergure pourrait être laaccompagne une vingtaine de projets www.eurolarge.fr : construction du démonstrateur voilierqui visent à produire des navires plus accompagnement de la filière course au large, du futur, adossé à ces multiplessûrs, plus propres et plus économes www.polefinistere.com : éco-innovations, qui aidera les entraînement et suivi des sportifs de haut niveau,en énergie. « D’une taille modeste, industriels à naviguer en eaux propres. www.bretagnepolenaval.org : groupement des entreprises desles chantiers bretons ont l’avantage filières navales et énergies marines renouvelables en Bretagne,de la souplesse et de la réactivité www.pole-mer-bretagne.com www.pole-mer-bretagne.com : développement de projetspour expérimenter », se félicite collaboratifs dans la filière maritimePatrick Poupon, son directeur. (pôle de compétitivité à vocation mondiale), www.nautismebretagne.fr :D’importants progrès ont déjà été développement des activités nautiques (loisirs, sports…)réalisés en matière d’éco-construction www.nautisme-finistere.com : développementdans l’utilisation de biomatériaux et de la filière nautique finistériennede peintures antifouling écologiques. www.portsdeplaisancedebretagne.fr :Les techniques de production, Association des ports de plaisance de Bretagnede stockage et de consommation www.econav.org : réseau professionnel pour le développement de l’éconavigation et d’activités connexesd’énergie renouvelable embarquée www.morbihan.fr : Conseil général du Morbihan(solaire, éolien, hydrolien…) ont le Le Département est à l’origine d’un clustervent en poupe. Avec l’appui du Pôle « nautisme et construction navale »Mer Bretagne, la filière nautique teste Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 7
  8. 8. réseau les échos du réseau Étude Mission au Québec : des opportunités de marché de business pour la Bretagne sur la filière Ingrédients santé et pilotée par le consortium Biomar Innovation. Algues biotechnologies marines - CBB Développement catalyse Objectif renouvelé      : nouer des partenariats technologiques et commerciaux. Pendant un peu plus d’une semaine, la délégation a pu Dans le cadre du programme les échanges entre participer à des conférences, des conventions BreizhALG*, BDI a publié d’affaires et visiter des centres de recherche Bretons et Québécois. une étude de marché sur la et des entreprises. Autant d’opportunités pour filière, à l’échelle nationale provoquer les échanges. Les quelques 80 Fin septembre, CBB Développement (Centre et internationale : état des rendez-vous B to B organisés ont permis de de Biotechnologies en Bretagne) a conduit lieux du marché international, consolider des contacts déjà pris en 2011 et de au Québec une délégation bretonne de 17 conséquences sur le marché créer de nouvelles passerelles entre les deux acteurs du secteur des ingrédients santé et des français et opportunités. territoires. biotechnologies marines (issus de 9 entreprises, Trois réunions organisées fin 2 centres techniques et 4 équipes de recherche), novembre en région ont permis Contact : Roland CONANEC en vue de rencontrer leurs pairs québécois. d’en faire une restitution CBB Développement - 02 99 38 33 30 Cette mission faisait écho à l’accueil en auprès des acteurs concernés. info@cbb-developpement.com Bretagne en 2011 d’une délégation québécoise Contact : Jean-Paul Simier Chantal Deschamps, BDI 02 99 84 85 31 Une dynamique d’innovation * Le programme Breizh’ALG vise à fédérer les acteurs en région, à identifier les remarquable dans les PME bretonnes. besoins de lalgoculture, à proposer des voies de diversification et à développer Près de 6 PME bretonnes sur 10 déclarent Ces chiffres sont issus de l’extension une filière durable. www.ceva.fr avoir innové au cours de la période 2008- régionale de l’enquête communautaire sur 2010. Ce résultat, supérieur à la moyenne l’innovation CIS 2010 publiée par l’Insee et BDI. française, est le signe d’une dynamique Ces données, qui vont être approfondies dans agenda d’innovation propre à la région. C’est encore les semaines à venir, enrichissent l’index plus vrai pour les entreprises qui travaillent de l’innovation (publié en 2012 par BDI). à l’international : le taux d’innovation atteintJournée automobile 79 %. Ce sont les services technologiques en savoiret nouvelles mobilités ainsi que les industries agroalimentairesLE 17 JANVIER 2013 qui se démarquent le plus (60 % des PME www.bretagne-innovation.frDE 9 H A 17 H À LA CCI DE RENNES bretonnes de ce secteur innovent contre 51 % (rubrique Données clés).La Région Bretagne et la CCIT de Rennes en moyenne pour les autres régions).co-organisent une journée « Mutationde l’industrie automobile et nouvelles Enquête 2011 sur les pratiques demobilités : quels enjeux et quellesopportunités pour la Bretagne ? ». Publicvisé : tous les acteurs économiques des veille et dintelligence économiquesecteurs de l’automobile, de la mobilitédécarbonée, de l’énergie, du numérique…Route des Princes À l’automne 2012, l’Arist Bretagne a publié son pratiques d’influence, autre pilier de l’intelligenceDu 9 au 29 juin 2013 rapport d’enquête sur les « Pratiques de veille économique.Prenez date dès à présent ! La Route et d’intelligence économique des entreprises Les données de l’enquête sont accessibles à partirdes Princes, épreuve créée par les bretonnes »*. Les résultats montrent que siproducteurs Prince de Bretagne sera du site www.bretagne.cci.fr 90 % des entreprises répondantes comprennententièrement dédiée aux multicoques deplus de 40 pieds et prendra la forme d’un l’importance de la veille, notamment pour anticipervéritable tour d’Europe des terroirs. De les enjeux à venir et mieux définir sa stratégie, Contact :Valence à la baie de Morlaix, en passant 60 % seulement déclarent avoir mis en place Laure Briantaispar Lisbonne, Cork et Plymouth, le tracé une démarche structurée en interne. L’utilisation Arist Bretagneoffrira un parcours sportif dense etcomplet, ponctué par de grandes fêtes d’outils de veille gratuits issus d’internet continue 02 99 25 42 25populaires à chacune des escales. de progresser significativement. L’adhésion à des réseaux professionnels permet également aux * Étude financée par la CCI dirigeants d’échanger et de mettre en œuvre des Bretagne et la Région Bretagne. 8 Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  9. 9. PROMOTION attractivité du territoire : limage de marquedes acteurs économiquesLa marque BRETAGNE : une bannière collective et partagée par les acteurs économiques bretonspour un impact direct sur leur visibilité sur des événements nationaux et internationaux. ILS EN PARLENT Selon Olivier Clanchin, le marché local, aujourdhui, cest lEurope !. Mais pour sy développer, il est important de senraciner, de revendiquer ses origines. Cest tout Une forte représentativité de la filière agroalimentaire bretonne : plus de 100 entreprises exposantes, le sens de son adhésion dont 1/3 sous la marque BRETAGNE et un stand vitrine Tendances Innovations dans le hall des régions de France. à la marque BRETAGNE.Lautomne aura été riche en grands salons plusieurs entreprises, venues « chasser Flashez le QR codeprofessionnels : le SIAL (1) (salon international de le business en meute », selon l’expression pour visualiser la vidéolagroalimentaire), Euronaval(2) (salon mondial de Patrick Poupon à Euronaval, s’étaientde la défense navale et de la sécurité maritime) abritées sous la marque BRETAGNE. Ellesen octobre et le Nautic(3) en décembre. s’y sont retrouvées et ces pavillons ont étéÀ chacun de ces rendez-vous, c’est l’occasion particulièrement remarqués par les visiteurs.pour les entreprises bretonnes de présenter Pour Gilles Falc’hun, PDG de Sill et présidentleur savoir-faire, notamment en matière de Bretagne Commerce International, il estd’innovation. Seulement, la participation à nécessaire daller chercher le développementces salons internationaux pèse lourdement économique et la croissance des entreprisesen termes d’investissement financier et de sur les marchés internationaux. Dans l’effortmoyens de communication et de logistique à à consentir et à entretenir pour accompagnery consacrer. Et, malheureusement, l’impact en les entreprises bretonnes à linternational, la Vos contacts à BDItermes de visibilité n’est pas toujours au rendez- marque BRETAGNE est, selon lui, un très bon Jean-Paul Simier,vous. Quand on sait, que pour le seul SIAL, ce vecteur de « visibilité et de lisibilité » pour le directeur des filièressont près de 6000 exposants qui viennent faire territoire et ses entreprises. alimentairesleur business et que plus de 150 000 visiteurs Paul-André Pincemin,affluent dans les allées de cette gigantesque directeur des filièresvitrine, on imagine la difficulté pour chaque Défense et sécurité,enseigne de tirer son épingle du jeu. naval, énergies marines renouvelables et nautismeDepuis plusieurs années déjà, la Bretagne Armelle Léna,se mobilise et déploie des dispositifs responsable du pôlepermettant aux acteurs économiques d’être Marque BRETAGNEprésents collectivement sur ces événements Philippe Révillon,internationaux. Avec la marque BRETAGNE responsable du pôle Promotionqui amène une image renouvelée, moderne etcréative, le collectif trouve encore plus de sens (1) Sial 2012 : 21 – 25 octobre,et de cohérence. Paris-Nord Villepinte BDI s’est associée au Pôle Mer Bretagne et à BretagneSur ces 3 salons professionnels où la Bretagne Pôle Naval aux côtés de PME bretonnes à Euronaval (2) Euronaval : 22 – 26 octobre, 2012**, leader mondial des salons spécialisés dans la Paris-Le Bourgeta de sérieux arguments économiques défense navale et l’industrie maritime. (3) Nautic : 8 – 16 décembre,à revendre mais toujours à défendre, Paris-Portes de Versailles Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 9
  10. 10. nautisme / course au large Pontos. Tous les vents lui sont favorables ! Du haut de Saint-Malo, Pontos propose des winchs innovants aux marins de tout bord. Passionné de voile, Michel Chenon Ces produits sont vendus à un prix www.pontos.fr créé sa société en 2009 avec comparable aux winchs standards, Coup de pouce une ambition    : réduire les efforts pour la voile de plaisance et la physiques à bord. Il s’intéresse tout course au large. Pontos a bénéficié d’aides naturellement au winch, manœuvre Oséo/Région : aides à Lauréat du concours du ministère linnovation dans le cadre la plus exigeante physiquement de la Recherche en 2009, Pontos a du dispositif partenarial et met au point une technologie reçu le prestigieux prix européen AFPI (Aide à la faisabilité brevetée. Accompagné par Rennes Observer Design Award 2012, et des projets dinnovation), Atalante, « des partenaires le Winch MARC 4 était nominé au et pour la mise en place du indispensables, confie Michel DAME 2012 (Design award METS soutien dans le cadre du Chenon, tout comme Oséo, qui nous Amsterdam). concours national daide à a aidé pour le financement de cette technologie inédite : lintégration Avec quatre ingénieurs en RD, 7 la création dentreprises de de 4 vitesses automatiques à salariés, Pontos se lance désormais technologies innovantes en nos winchs. Le TRIMMER Winch dans la phase commerciale et Emergence (lauréat), et Prêt permet de diviser les efforts par recherche des partenaires pour participatif damorçage en deux et le GRINGER Winch permet la distribution en France et à 2011. d’embraquer six fois plus vite qu’un l’international. winch classique », poursuit-il. nautisme ENERGIES MARINES RENOUVELABLES CDK Technologies se tourne vers l’hydrolien Crédit photo : B. Stichelbeaut / BPCE savoir-faire unique qui intéresse précieuse. « En cas de succès, cette désormais d’autres secteurs première hydrolienne en appellera économiques, en particulier d’autres. Sans doute des champs l’industrie. « C’est l’occasion de d’une vingtaine de machines », diversifier nos activités à l’heure anticipe Philippe Facque. Tout en où la course au large rencontre restant fidèle au nautisme, son des difficultés de sponsoring », cœur de métier et sa passion, analyse Philippe Facque, directeur l’entreprise pourrait étendre avec général de l’entreprise. Aussitôt dit, bonheur ses activités aux énergies aussitôt fait : CDK Technologies vient marines renouvelables et aux autres Maxi trimaran - record de la Méditerranée - 15 mai 2010 de signer un premier partenariat marchés industriels (l’entreprise d’envergure pour construire les a engagé une autre diversification Recordman du tour du monde à la pièces de l’hélice de la future réussie en fabriquant pour DCNS voile, en équipage et sans escale, hydrolienne Sabella. Le prototype des pièces pour les sous-marins). le maxi trimaran Banque Populaire, sera immergé par 50 mètres de www.cdk-technologies.com barré par Loïc Peyron, est né aux fond au large de l’île d’Ouessant, chantiers CDK Technologies, à Port- au printemps prochain. Encore la-Forêt (29). Mais l’entreprise a le une fois, ce sont les propriétés de triomphe modeste de l’expérience. résistance et de légèreté du carbone Voilà bientôt 30 ans qu’elle construit qui intéressent les ingénieurs. des bateaux de compétition en Pour les 40 salariés, le contrat matériaux composites, connus pour est un challenge motivant. Pour leur solidité et leur légèreté. Un l’entreprise, c’est une carte de visite10 Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr
  11. 11. à la croisée des filières… spécial nautisme nautisme numériqueOcean Data System le saviez-vous ?hisse l’électronique à bord Sur les 110 entreprises en lien direct avec la course au large en Bretagne, 40 ontUn bateau qui file à vive allure, sans à sécuriser le bateau en cas de choc ou travaillé à la constructionrisque de démâter ni de chavirer… de météo capricieuse… « Il supplée ou à l’équipement desC’est le souhait de tout marin. l’équipage en lui offrant le filet de 20 bateaux* au départSpécialiste de l’informatique et de du Vendée Globe 2012. sécurité qui l’autorisera à dormirl’électronique marine embarquée, la Parmi elles, on retrouve sur ses deux oreilles, commentesociété Ocean Data System s’emploie Ocean Data System, CDK Christophe Lassègue, le directeurà l’exaucer. La PME de Lorient s’est Technologies (voir ci-contre), de l’entreprise. Car les bateaux sont Lorima (p. 4) et Mer Fortefait connaître en proposant les de plus en plus puissants, pluspremiers feux et éclairages à LED (p. 12). difficiles à mener. Naviguer toutedu marché. Historiquement liée une nuit sans choquer les écoutes, *12 teams ont leur port d’attache en Bretagneà la course au large, l’entreprise les marins en rêvent ». D’autres Source Eurolarge Innovationss’est ancrée dans le nautisme en solutions ingénieuses figurent audéveloppant une plateforme logicielle catalogue d’Ocean Data Sytem.et matérielle pour aider les skippers Comme ce système de gestion Le NDR (Navigationà naviguer, l’esprit tranquille. Data Recorder), une hydraulique des quilles pendulaires boite noire développéeAujourd’hui, l’application UpSideUp (CKM) ou cette boîte noire (NDR) qui par Ocean Data Systemest l’équipier de confiance des enregistre les données de navigation pour enregistrernavires vedettes de la Route du pour comprendre les causes d’un les paramètres de navigation des naviresRhum, de la transat Jacques Vabre… accident ou connaître l’activité à bordVéritable couteau suisse numérique, des navires. Grâce à ces innovations,cet automate programmable prévient l’entreprise espère développer sesles risques de chavirage du bateau activités vers la plaisance, petite eten contrôlant le fonctionnement du grande, y compris à l’international.gréement. Il aide aussi à limiter lagîte, à récupérer un homme à la mer, www.oceandatasystem.com NUMéRIQUE NAUTISMEArtefacto ouvre un monde de possibles…Rêver, imaginer… oser ! Cest le credo d’Artefacto qui met Courseen scène la réalité virtuelle, la 3D et la réalité augmentée. au large et aéronautiqueRéférence majeure du secteur Une réelle valeur ajoutée qui na pasnumérique, Artefacto a développé échappé à l’entreprise Poujoulat, A la rencontre deun savoir-faire reconnu et sponsor dun bateau du Vendée Laurent Tournier,innove aujourdhui avec la réalité Globe. En partenariat avec le dirigeant dHeol Compositesaugmentée. Il sagit de superposer magazine Voiles et Voiliers, Artefacto constructeur dedes informations virtuelles au a développé une application mobile : pièces carbone pourmonde réel, senthousiasme Valérie un produit à la croisée des filières les bateaux et pourCottereau, Pdg. Sur un plan papier nautisme et numérique pour laéronautique en rangnous offrons aux architectes découvrir en réalité augmentée le 2. Une interview àune vision en 3D dun nouveau monocoque du skipper Bernard Artefacto est là aussi retrouver sur Neweezbâtiment, que lon peut explorer Stamm.sous tous les angles. Cest un réel Soutenue par la Région Bretagne et De Paris à New York…outil de concertation et de prise de Rennes Métropole, « un partenariat et bientôt Milan, Artefactodécision. très important », selon Valérie participe à l’expositionUrbanisme, architecture, design, Cottereau, Artefacto bouscule les sur lurbanisme, crééemuséographie, transport… et aussi lignes de notre imagination. en réalité augmentée avecmédias, nautisme, le champ des des architectes de renom. Flashez ce QR codepossibles est vaste et notre créativité www.artefacto.fr avec votre smart-phonesans limite, ajoute la dirigeante. pour écouter linterview Paré à innover I décembre 2012 I l’actualité de l’innovation mise à jour quotidiennement sur www.bretagne-innovation.fr 11
  12. 12. Linvité de marqueImage 3D Mer Forte réalisée avec CATIA, en collaboration avec Dassault Système - T. Martinez Ocean50 embarque la Bretagne En créant un bateau performant et accessible entre deux mondes de la course océanique, le navigateur Michel Desjoyeaux permet aux coureurs et à leurs sponsors de grandir à leur rythme. Conçu et produit dans notre région, partenaire de la marque Bretagne, le monocoque Ocean50 est une vitrine du savoir-faire breton. aligner 5 bateaux au départ de la Michel Route du Rhum en 2014, et 8 sur la Denis ligne dune grande course autour Desjoyeaux Juhel, du monde qui partirait de Brest skipper dirigeant aguerri et en 2015. Le chantier est installé de Mer créateur de Forte à Port-le-Forêt (29), un ancrage Mer Agitée breton revendiqué : on est fier de ce quon fait en Bretagne avec le soutien du tissu économique régional et des institutions, conclut Michel Desjoyeaux y travaille Une ouverture Denis Juhel. On adhère à la marque depuis 2005. Jai vu trop souvent de bonnes idées ne pas aboutir pour les entreprises Bretagne parce quelle na pas été pour laisser filer celle-ci, dit le créée pour senfermer derrière LOcean50, tout bon pour nos PME ? skipper au palmarès éloquent. nos frontières, mais pour valoriser Oui, répond Denis Juhel, directeur nos territoires et nos talents et Assisté de Loïck Peyron, soutenu et coordinateur technique du projet. par la Fédération française de rayonner à létranger. Dans une période économique voile, il participe à la création puis difficile, on va enfin permettre aux à la définition de lOcean50 conçu PME -notamment régionales- de www.meragitee.net par le cabinet Finot-Conq. Depuis sexprimer avec un outil en rapport 2011, il manage lintégralité du avec leurs finances… mais pas projet avec Mer Agitée (son écurie au rabais. On leur promet une Contact : de course au large) et Mer Forte polyvalence dutilisation, et cest Denis Juhel (son bureau détudes). LOcean50 02 98 56 81 34 une innovation    : avec lOcean50, merforte@merforte.com est une marche intermédiaire évolutif et sûr, on peut faire de entre des bateaux simples – petites étapes côtières ou partir se Figaro et CLASS40- et des navires frotter aux grandes mers du Sud sophistiqués -IMOCA 60-  , explique- dans des courses autour du monde. Coup de pouce t-il. Passer dune classe à lautre Entièrement blanc, le monocoque est très difficile pour les skippers peut passer dun partenaire à un et les sponsors, tant les enjeux sont autre ou dune compétition à une Une aide AFPI Oséo/Région éloignés : lengagement financier, la autre en changeant simplement mise en place pour Mer Forte maîtrise technologique, la pression de marque autocollante. Tout en 2012 pour une étude de sont tels que beaucoup nont pas les reste à inventer : les partenariats faisabilité (RD) et, en cours, capacités de franchir le pas, et que comme les formats de course. La un dossier d’Aide régionale ceux qui le font sy cassent parfois production commencera dès que aux petites entreprises des Tout savoir sur les dents. LOcean50 doit permettre 5 commandes auront été validées, filières (ARPEF Nautisme) la marque BRETAGNE : www.marque-bretagne.fr à tout le monde de progresser. On a pour une première mise à leau à pour Mer Agitée. tous besoin dapprendre. lautomne 2013. Denis Juhel espère Publication de Bretagne Développement Innovation I Directeur de la Publication : Frédéric Rode I Rédaction : Chrystèle Guy, Avec le Olivier Brovelli, Béatrice Ercksen, Dominique Quintin I Crédits photos : Emmanuel Pain - Dominique Leroux I Création et réalisation : soutien de hippocampe.com-800020 IImpression :ImprimeriedesHautsdeVilaine-ISSN :1624-8589ITirage7300exIBretagneDéveloppementInnovation, Ce projet est cofinancé par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Bretagne avec le Fonds européen de 1 bis route de Fougères / 35510 Cesson Sévigné I Tél. 02 99 84 53 00 / Fax 02 99 84 01 20 I mail : redaction@bdi.fr développement régional

×