Enmi alain mille

650 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
650
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
116
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enmi alain mille

  1. 1. ENMI Les Entretiens du Nouveau Monde Industriel
  2. 2. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012 Temporalité du Web
  3. 3. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012 “Web: la révéation documantaire” Alain MILLE
  4. 4. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Biographie • Après une carrière d’ingénieur, Alain Mille crée un département in-formatique dans une école d’ingénieur puis intègre l’université Lyon-1comme professeur. Il crée l’équipe de recherche SILEX (Supporting In-teraction and Learning by Experience) du laboratoire LIRIS et contribueà l’élaboration d’une théorie de la trace informatique. http://liris.cnrs.fr/alain.mille-
  5. 5. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Abstract • L’intervention s’interroge sur la lecture/écriture sur le web par rap-port aux autres modes de lecture/écriture permettant de «faire docu-ment», et nous terminons par un manifeste pour installer dans le lieud’information du web les conditions d’une mise en œuvre d’un fait do-cumentaire d’un nouveau genre, lié à la spécificité du lieu de lecture/écriture que constitue le web. Nous proposons d’introduire des tempsde réflexion dans les flux du web.
  6. 6. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Controverse Existe t-il des espaces permettant une prise de recul afin de poser une réflexion sur l’in- formation circulant sur le web?
  7. 7. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Les différents points de vue • Ontologie de la temporalité pour une applicationau web sémantique par Jean-Pierre Desclés • Etude des Interactions Temporiseesdans la Composition de Services Web par Nawal Guermouche
  8. 8. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Etat de l’art • quelles sont les différentes méthodes pour archiver lesconnaissances.
  9. 9. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012ActeursJEAN-PHILIPPE MAGUE/JEAN-CHARLESMARTY/ELÖD EGYED-ZSIGMOND/NATHALIE GUIN
  10. 10. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Mots-Clés
  11. 11. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Bibliographie • Analyse de traces et personnalisation des environnementsinformatiques pour l’apprentissage humain • Réutilisation de l’expérience : Modèles et applications • Confiance, croyance, crédit dans les mondes industriels
  12. 12. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Glossaire • Web:Définition du mot WEB, Littéralement toile. signe devient alors support possible pour le partage,Désigne le réseau maillé formé par Internet et le contenu l’apprentissage et la constitution de mémoire, démultipliantmultiédmia qu’il comporte. à chaque fois chacun de ces processus (partage, • Inscription de connaissance : Dans le contexte de ce apprentissage et mémoire).manifeste, une inscription de connaissance est “toute • Fait documentaire : cet intitulé recouvre tout à la foisinscription dans l’environnement qui fait sens pour celui le processus documentaire et ce qu’il en ressort commequi l’observe et l’interprète, dans le cadre d’une activité “produit” (en général un document).C’est le processuscognitive”. Il s’agit d’une inscription “de connaissance” documentaire qui permet d’établir la validité descar elle permet l’action à celui qui sait informations qui sont concernées par la documentationl’interpréter. en cours. Processus documentaire : Le processus • Manifest:Un manifeste est une déclaration écrite et documentaire se décompose en un processus auctorial etpublique par laquelle un gouvernement, une personne, un processus éditorial pouvant être, selon les types deun parti ou un courant artistique expose un programme documents et les époques, plus moins intriqués.d’action ou une position, le plus souvent politique ou • Le processus auctorial est le processus de constructionesthétique. du texte. C’est le moment ou l’auteur rassemble • Ecriture-Lecture symbolique : avec l’écriture et la lecture les connaissances qu’il va mettre en texte : soit parsymbolique, le signe est tracé intentionnellement à la introspection/reflexion, soit par documentation.suite d’un processus de formation de sa signification. Le
  13. 13. ENMI Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012Glossaire • Le processus éditorial est le processus au terme duquel • Le “produit documentaire”/ document : ce que l’on souhaitel’éditeur introduit le document dans le système documentaire garder à l’issue du processus documentaire.Un “produiten le dotant de propriétés sociales documentaire”/ document peut être révisé par un nouveau(d’un statut social) qui influeront, à l’instar de son contenu, processus documentaire complétant le premier et débouchantsur la perception du document par le lecteur. Ces propriétés sur une nouvelle version du produit. Il s’agit de différentesrenseigneront notamment le lecteur sur le contrat de lecture versions d’un même document, car on considère une racineadopté et sur la confiance qu’il peut ou non commune dans le processusplacer dans le document. documentaire. Même dans le cas d’une inscription numérique, • Auteur et Editeur : Ce sont les rôles des responsables c’est le document qui est versionné, pas l’inscription numériquerespectivement des processus auctorial et éditorial. Ces rôles (le fichier), objet bien plus général, et les informations depouvent être distribués sur une ou versions sont associées directement au document.plusieurs personnes et/ou institutions, selon le degréd’intrication des processus auctorial et éditorial.

×