Le progressiste n° 2085

672 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
672
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le progressiste n° 2085

  1. 1. Le Progressiste 1 euro Mercredi 06 Mai 2009 - N° 2085 La chance de la Martinique c’est le travail des Martiniquais Hebdomadaire du PPM - Fondateur : Aimé Césaire GOUVERNANCE : LA PAROLE POPULAIRE SERA-T-ELLE BAFOUÉE ? (voir page 2) Prix alimentaires : BCba ou “haussé” voir page 5 J.M JEAN-BAPTISTE, élu PPM, membre du Collectif Inauguration d’un monument à Paris (pp.11 et 12) C. Conconne, co-présidente Le Général Alexandre DUMAS de l’Atelier « Gouvernance »Les meilleurs spécialistes des affaires martiniquaises sont les Martiniquais eux-mêmes » (Dr ALIKER)
  2. 2. POLITIQUE ETATS GENERAUX DE L’OUTRE-MER ATELIER GOUVERNANCE : PREMIERES LECONS « RIEN NE SERVAIT DE COURIR……! » heures de rencontres et beau- progrès. Plutôt que cela, on a coup de questions, de légi- cédé à la dernière lubie d’un times interrogations, caudillo en fin de règne décidé d’accusations aussi qu’il faut à mettre une Martinique face à avoir le courage d’entendre, de ses choix, ses derniers choix. canaliser, parfois même de Quelle mouche l’avait donc dépassionner. piqué ce jour d’octobre aux La question revient comme « Brisants » ? une ritournelle et ils sont nom- On va devoir malheureuse- breux, très informés d’ailleurs ment mesurer les dégâts et sur la question, qui viennent constater qu’on a « raté la nous dire « pourquoi avez- sauce ». On verra indéniable-D vous si vite tranché sans ment aussi comment on don-Catherine Conconne nous ? ». nera par cette méthode diabo- Et plus le temps passait et plus lique un coup d’arrêt à toute eux premières séances je me disais aussi que nous tentative de conquête de nou- et un vrai succès si on avions eu bien raison d’émettre velles libertés, comment on s’en tient à la participa- nos précautions et notre peut sacrifier l’autonomie surtion. Plusieurs centaines de désaccord sur ce choix hâtif du l’autel d’un aveuglement politi-personnes à l’Auditorium du 18 décembre dernier. Plus que cien. Le peuple « zappé »Crédit Agricole et autant dans jamais, mon Parti tellement risque encore de nous infligerla très agréable ville de notre habitué à se frotter quotidien- de nouveau un « «non » caté-camarade Rodolphe Désiré ont nement à notre Peuple avait vu gorique.tenu à participer à ces forums le coup de manière très lucide. Les temps ont changé, mes-sur la Gouvernance. Le co-président de cet atelier, sieurs ! Peut-être ne vous enEt plus le temps passait, plus 74siste convaincu, doit mesu- êtes pas rendu compte ! Maisles interventions passionnées rer avec dépit la mauvaise aujourd’hui, on pratique la plusfusaient et plus je me disais, tournure du « plan » et le grand large participation, la concerta-mais pourquoi n’a-t-on pas fossé qui existe entre ce coup tion et l’inlassable explicationcommencé par là ? de foudre singulier pour un …et ce n’est pas uniquementEh oui, pourquoi, sur une article de la Constitution et la l’estomac enflé par des vic-question qui fait tant débat, a-t- non adhésion d’une population toires conjoncturelles que l’onon fait fi de l’élémentaire avis qui ne demande qu’à com- gouverne et que l’on décide !de la population, pourquoi a-t- prendre ce qui est depuis Prenez et assumez vos res-on évité si cruellement de devenu, de manière inaccep- ponsabilités car le momentl’écouter, de débattre avec table, un fait accompli. venu, le PPM, et avec lui deselle ? Et pourtant, sur ce sujet beau- générations entières vousA l’occasion de ces Etats coup moins diabolisé qu’avant, demanderont desGénéraux, eh bien elle est bien il aurait été si bénéfique comptes !!!là, décidée à nous dire qu’elle d’expliquer, de faire « matu-avait son mot à dire, vaillante rer », de faire partager et Catherine Conconneet déterminée sur le pont de la même réussir à convaincreParole bafouée. que la conquête de nouvellesA chaque fois, quatre à cinq libertés locales est facteur de A L’ECOUTE DU PPM SUR Radio EKLA- 102 MHz : chaque mardi à 19h30. Et Serge LETCHIMY chaque dimanche de 11h à 13h. Le Progressiste - Page 2 - Mercredi 6 Mai 2009
  3. 3. En mai 2009, Fort-de-France est à redécouvrir ments atypiques et des Capitale, à la découverte enseignes Foyalaises d’un patrimoine insoupçonné. célèbres. Tarifs : Adulte : 25 € - Tarifs : Adulte : 12 € - Enfant (5-12 ans) : 15€ Jeune (12-25 ans): 6€ - Enfant (5-12 ans) : 10€ Samedi 23 – 09h00 Samedi 09 – 09h00 CIRCUIT GUIDE : CIRCUIT GUIDE : Splendeurs d’Eglises, “Luxuriance Tropicale, Chemin d’églises BALATA, le grand FoyalaisesFort-de-France vous ouvre chemin de la rivière et des Pour vous ouvrir les portesles portes de son patrimoi- hauteurs” du patrimoine religieux dene, son histoire, ses sites Une escapade dépaysante et Fort-de-France et vous faireverdoyants……. revigorante au cours de découvrir l’histoire de laquelle vous verrez surgir un paroisses singulières, sept programme détaillé paysage de sites verdoyants, clochers capitaux se dévoi- une profusion d’essences tro- lent et invitent à s’ imprégner picales arrosées de sources de la ferveur martiniquaise. Mercredi 06 / Mercredi 13 / fraîches entrecoupées de Vendredi 15 / Mercredi 20 / panoramas à couper le Tarifs : Adulte : 20 € - Jeune Mercredi 27 / Vendredi 29 - souffle et un zeste (12-25 ans): 15€ - Enfant (5- 09h00 d’architecture créole. 12 ans) : 10€ CIRCUIT GUIDE : “Ville d’Histoire, Les Tarifs : Adulte : 20 € - JeuneIncontournables du Centre- (12-25 ans): 15€ - Enfant (5- ville “ 12 ans) : 10€ Partez à la rencontre de la Samedi 16 & 30 – 09H00ville capitale ! Découvrez une BALADE NAUTIQUE EN histoire riche de quatre BAIE DE FORT DE FRANCE siècles à travers des épi- Une promenade maritime lesodes décisifs et des person- long des rivages de lanages marquants, des monu- Abonnez-vous au Progressiste Abonnement annuel : 50 euros - Abonnement de soutien : 60 eurosNom : ………………………….………………………………………………………………Prénom : …………………………….…………………………………………………………Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… Libellez vos chèques à l’ordre du PPM et renvoyez Votre coupon à l’adresse suivante : Parti Progressiste Martiniquais. Ancien Réservoir de Trénelle 97200 - Fort-de-France.
  4. 4. KOUTT ZEPON étaient bombardés de coups de fil d’au moins une vingtaine d’auditeurs, pas toujours tendres. Là rien !! Kalmi Ciré ! Deux hypothèses à cette douteuse exception : Soit, Docteur Es- Démocratie trop « kapon » de s’entendre dire quelques vérités avait verrouillé leCOMPE LAPIN ET DOCTEUR standard (alors là,COMPE TIG RECUS A ES-DEMOCRATIE Carton Rouge à RCI !!!)L’ELYSEE RECU pour ne laisser passerNos deux compères ne ARCI que quelques amis,se lâchent plus depuis la Dimanche 26 avril dernier comme Henrie, la femmecélébration de leur union. : Vous avez du être nom- très sage,Le quotidien France breux à entendre sa voix Soit alors, il ne provoqueAntilles nous annonce angélique, vous savez plus que l’indifférencedans son édition du 30 celle que l’on prenait générale dans tout lemai dernier qu’ils ont quand encore enfant, pays qui a peut-être déjàobtenu une audience maman vous surprenait « dépêché son congé auauprès du chef de l’Etat. la main dans le pot de traître ».Mais plus surprenant est confiture. Le Grand Dans les deux cas,l’ordre du jour de cette démocrate devant Docteur, une seuleaudience. Il s’agira de l’Eternel, victime de tout ordonnance : l’examendire au Chef de l’Etat : fai- et de tout le monde n’a eu de conscience !!!sons fi des Etats à affronter aucuneGénéraux, du Peuple, de contradiction. Bizarre !!!tout le monde etc. etc.… Vous avez dit bizarre !!!et ne tenons compte que Seuls 4 appels sont arri-de ce 18 décembre vés jusqu’à Docteur !2008 !!! Le Peuple, on Quand on se souvients’en fiche, le Congrès a que tous les autres invi-voté, circulez !!! tés reçus dans cette émission de 3 HEURES Le Progressiste - Page 4 - Mercredi 6 Mai 2009
  5. 5. B R E V E S *** B R E V E S *** B R E V E S *** de D.C.SANTE : GRIPPE A H1N1 : ET LA comme baissé soit en rupture de « VWASEN, VWASIN »MARTINIQUE ? stock (réelle ou créée ?)pour qu’il n’ait A FLOREAL LE 16 MAI. d’autre solution que de se tournerLa Direction de la Santé et du vers un produit comparable mais,Développement Social (DSDS) a évidemment, plus cher ! Alors : nousédité le 29 avril un Bulletin sur les sommes-nous faits « rouler dans laconduites à tenir en cas d’apparition farine » ?suspecte de symptômes grippaux. Amis,Tout cas possible doit être porté sans Militants,délai à la connaissance du bureau Sympathisantsrégional de l’Institut de Veille Sanitaire Camarades,en passant par le centre 15 et/ou le Les 24 et 25 octobre 2007, lenuméro de téléphone permanent CENTRE CESAIRIEN D’ETUDES05.96.39.43.54 ET DE RECHERCHES a organisé à Fort-de-France, un colloque interna- tional sous le thème générique :Tout cas évalué sera pris en chargepar un médecin du SAMU qui effec- « LETTRE A MAURICE THO-tuera un prélèvement naso-pharyngé REZ », UN PAVE DANS LA Nous l’avons annoncé de manière MARE :sur le patient. Les voyageurs revenant DU NEGRE FONDAMENTAL AU sibylline en Une de notre précédentd’un pays infecté et présentant une LEADER FONDAMENTAL. numéro, laissant perplexes plusieursfièvre de plus de 38° centigrades ou lecteurs : les associations des loca-des courbatures, ou une grande Afin de pouvoir publier les Actes de taires de la société SIMAR, avec ce colloque avant le 26 juin 2009,fatigue et de la toux ou de la difficulté date d’anniversaire de la naissance l’encouragement de la Ville de Fort-à respirer sont invités à prévenir le d’Aimé Césaire, et pour ce faire, de-France, organisent ce jour-là uncentre 15. Bien sûr, il est fortement trouver les moyens financiers néces- « gran sanblé » pour « lyanner » lesrecommandé d’éviter les voyages saires, nous organisons un déjeuner habitants et favoriser les échanges dansant le dimanche 17 mai 2009vers les zones à risque telles le au C.O.P.E. S., route de Moutte, intergénérationnels. « Les Balisiers »,Mexique et les Etats-Unis. Mais Fort-de-France, au prix de 35 euros, « Les Dames », « Les Lauriers » etsignalons qu’aucun cas suspect n’a et une Tombola dont le ticket est de autres résidences collectives mettront 2 euros et le tirage se fera à laété répertorié dans notre île, même si même occasion. en commun leur « vivre ensemble ».les grippes et autres rhino-pharyn-gites ordinaires ou allergiques sévis- Pour nous aider et ainsi contribuer à COMMUNIQUEsent comme à l’accoutumée. la réalisation de cet ouvrage, qui à coup sûr sera d’une grande utilité Le maire du Marin Rodolphe DESIRE pour les chercheurs, militants, géné- informe que:PRIX ALIMENTAIRES : BCba ou rations présentes et la postérité, par Dans le cadre de la Coopération Régionale« haussé » ? la qualité des communications des avec la ville de Camagüey de Cuba, intervenants venus de tous les conti- la ville du Marin reçoit Madame Yumila nents de la Planète, nous vous invi- REYES, Historienne de lArt etLes nombreux manifestants qui for- tons instamment à participer très Spécialiste en Arts plastiques et plus précisé-maient les défilés du Collectif du 5 nombreux, à ce déjeuner dansant, ment en Arts graphiques cubains.février (C5F) se demandent s’ils à y inviter vos parents, amis, alliés, et surtout à les convaincre de la A cette occasion, une exposition intitulée:voient encore clair : leurs factures de nécessité d’ y prendre part, car la Atelier expérimental des Artscourses ne diminuent pas ! C’était cause pour laquelle nous nous bat- graphiques de Cuba présentant le travail enpourtant, avec les 200 euros, la tons est indiscutablement une bonne lithographie et calligraphie dune pléiade dartistes cubains, sera visiblerevendication principale du mouve- cause. au Centrement pour une consommation abor- Culturel Vincent Placoly: A toutes fins utiles, nous vous signa- le Mercredi 6 mai: de 9h00-12h00 à 14H00-dable. Mais, entre les « articles » de lons que vous trouverez les cartons 18h00. le jeudi 7 mai : de 8h00-13h00 à 14h00-16h00.grande consommation, les « pro- d’invitation et les tickets de Tombola au Secrétariat et à laduits », « familles de produits » et Boutique du siège du PPM, à Madame Yumila REYES, va clore son séjour dans la ville par une« marques » de la grande distribution Trénelle, Fort-de-France. Que le der- projection du film BUENA VISTA SOCIAL(les super- et hypermarchés sont au nier délai pour le paiement du déjeu- CLUB, suivie dune Conférence sur linfluence de la Culture Cubaine dans lamoins aussi pleins qu’avant le C5F), ner dansant est fixé au 12 mai 2009. gravure contemporaine.l’acheteur a la nette impression de se Ducos, le 3 mai 2009 Jeudi 7 mai 2009: à 18h00, en sallefaire « balader » sans y pouvoir gran- Le Président du C. C. E. R. Audiovisuelle de la Mairie du Marin.d’chose. Il suffit qu’un article signalé C. LAPOUSSINIERE Renseignements: Centre Culturel Vincent Placoly 0596 48 24 71 Le Progressiste - Page 5 - Mercredi 6 Mai 2009 0696 81 99 75
  6. 6. ENVIRONNEMENT Lettre ouverte : aux Députés et aux Sénateurs de la Martinique Mangrove vices territoriaux complai- sants. Si par le passé nos côtes ont été l’objet d’occupation sauvage ou de cession organisée par des puissances d’argent avec la complicité d’élus, aujourd’hui ces pratiques sont réglementées, donc sanctionnables. De fait, la dégradation qu’a opérée le sieur Michelet, propriétaire de la structure hôtelière à Macabou est A TOUS LES DEFEN- archéologique et saccage un « acte déviant et SEURS DE du domaine public martini- récurrent grave ». Cette L’ENVIRONNEMENT quais) ne vous ont certai- occupation du littoral stimu- nement pas laissé indiffé- le son agressivité sur laPOUR LA DEFENSE DU rent. mer. Mais par de-là laLITTORAL MARTINI- convoitise affichée nousQUAIS : Non à la destruc- Pour rappel sachez que : retiendrons son mépristion durable pour la terre martiniquaise. les sommets de RIO (1992) Ses agressions obstinées les sommets de ne peuvent rester impu-Notre devoir de respect TOKYO(1997), succédant nies.pour les générations à la conférence de STOCK-futures HOLM(1972) qui déjà Autoriser cet aventurier à posait le problème de détruire ce petit estuaire àNotre contribution à la pro- l’environnement et à la mangroves, à annexer latection de notre environne- conférence de portion de plage prolon-ment nous conduit à vous l’UNESCO(1978) geant son domaine, estexposer des faits large- s’accordent tous pour une infraction caractériséement commentés par les témoigner des mêmes pré- à la législation.organes de presse, mais occupations. Laaussi à présenter une Martinique n’est pas Encore une fois dans cevision critique sur les pers- extérieure au monde. Département la logiquepectives de développement égoïste de ces pseudos-de notre littoral dans sa En France, le Grenelle de acteurs du tourisme faceglobalité et singulièrement l’Environnement à sa au développement durableles côtes du MACABOU au manière participe aussi à est exacerbée par laVauclin aujourd’hui encore ces préoccupations. recherche du profit à toutmenacées par des aventu- prix.riers peu scrupuleux de Depuis des décennies ennotre terre. Martinique le front de mer Le Développement fait l’objet de nombreux durable est pour nous etLes événements du empiètements tolérés ou certainement pour vousSamedi 31 janvier 2009 cautionnés par l’Etat, les aussi une préoccupation et(destruction d’un site municipalités et les ser- une approche participative Le Progressiste - Page 6 - Mercredi 6 Mai 2009
  7. 7. cipalités Respecter les généra- tions futures dans vos choix d’urbanisme et de développement dans l’offre foncière est deve- nu capital. Certes on peut ignorer, malheureusement, les aspirations des Comités de Défense et de Sauvegarde de Palétuviers l’environnement (ce qui semble être le cas de lade tous pour lutter contre pêcheurs de Paquemar et plupart des « gestion-les appétits fonciers de des campeurs, nous naires » del’occupation du front de avons du mal à imaginer l’environnement), maismer. votre complaisance à cela est la preuve d’un l’égard d’individus en mal manque d’ambition ter-Dans cette course à d’affairisme. rible.l’appropriation, le site duBénitier à Petit- La pléthore de fonction- Une terrible vérité deMacabou n’a que pour naires de toutes catégo- manque de courage àunique finalité ries dont disposent les mettre en place desl’installation d’un promon- autorités de l’Etat saura réponses adaptées.toire sur ce petit cap dire « la loi » !!!rocheux et la destructionde la basse terrasse mari- La stratification des inté-ne (bande de terre de 3m rêts et des logiques de En espérant que vousformée par les sables comportement face à la montrerez que des res-quaternaires).La « ressource littoral » ponsables politiques ontconstruction d’une base nécessite une volonté le courage de mettre ennautique est même pré- dépassant la simple place des réponsesvue selon le dépliant du déclaration d’intention de concrètes pour quesieur Michelet ! votre part en reprécisant à Développement et tous : Environnement soientQu’en est-il, messieurs, moins conflictuels, rece-de l’avenir des écosys- Le cadre réglementaire vez nos salutations lestèmes littoraux ? de la protection du littoral meilleures.Qu’en est-il de la sauve- Les outils de protection degarde de la biodiversité l’environnement que vouset de la préservation envisagez de mettre endes paysages naturels ? place Pour le Comité de Défense du MacabouCette zone de Macabou La communication desest l’objet de toutes les lois et décretsconvoitises depuis bien A.TISSERAND La communication deslongtemps. autorisations sur leAprès les efforts domaine publicd’expropriation violente L’usage des pouvoirs deque les services de l’Etat police conférés aux muni-ont opérés à l’égard des Le Progressiste - Page 7 - Mercredi 6 Mai 2009
  8. 8. SOCIETE L’A.S.L. ET LES VIOLENCES SCOLAIRES enseignants dévoués et dis- rance mutuelle sans aucune ponibles qui interviennent discrimination entre les indivi- pour régler les problèmes de dus quelle que soit leur origi- leurs collègues. C’est un trai- ne ethnique, quelles que tement des conflits en corréla- soient leurs opinions philoso- tion avec sa partenaire la phiques, politiques, syndi- MAIF pour une protection et cales ou religieuses (…) Son une prise en compte totale de action s’articule autour de l’enseignant, qu’il s’agisse deux axes : aide et soutien des volets financier, psycholo- aux enseignants et solidaritéLe 30 avril, au siège de gique, d’écoute et autres ». face aux aléas de la vie pri-l’Autonome de Solidarité vée. Notre société se judiciari-Laïque (ASL Martinique), TROP DE CONFLITS se à outrance et l’Ecole, mal-s’est tenue une conférence A EVITER heureusement, n’échappede presse, ou plutôt, un pas à ce phénomène. Le rôleexercice de communication Pour l’année scolaire 2008- des ASL est d désamorcer lespour expliquer le rôle de 2009, l’ASL a déjà eu à traiter conflits et d’y apporter descette association qui comp- 6 dossiers sensibles dont 3 solutions, quand on sait quete plus de 3.000 adhérents. concernaient des préjudices les situations conflictuellesComme le précise sa prési- informatiques, 1 des insultes, sont souvent causées par desdente Florette SOOPRAYEN 1 une agression physique et 1 petits faits qui n’ont pas été« c’est un véritable indicateur une diffamation. Par rapport à traités. Un acte pédagogiquedes litiges pouvant apparaître 2004, c’est une augmentation comme la diffusion deentre les acteurs de l’Ecole significative des conflits. l’enseignement ne doit pas se(enseignants, élèves, De passage en Martinique, le judiciariser.parents). Elle met en place de Président de la Fédérationnombreuses actions afin des ASL, Roger CRUCQ, a DES STATISTIQUES NATIO-d’éviter la judiciarisation des présenté son organisation : NALESconflits : prévention, formation « Créées en 1903, ce sont INQUIETANTESau sein de l’IUFM [Institut [aujourd’hui] 101 associationsUniversitaire de Formation pour la défense des intérêts Par rapport à l’Administration,des Maîtres], écoute et moraux et matériels des per- nous ne sommes pas uneaccompagnement des adhé- sonnels de l’enseignement courroie de transmission maisrents par les militants ». public et privé laïque. Elles un partenaire. Nous ne regroupent près de 600.000 sommes pas dans la revendi-Une convention signée le 29 adhérents et prennent en cation systématique, maisjuin 2006 entre l’Education charge leur protection contre dans la recherche permanen-Nationale et la Fédération des les risques inhérents à leurs te du dialogue pour traiter cer-Autonomes de Solidarité réaf- activités professionnelles (…) tains aspects de la probléma-firme le rôle fondamental des La Fédération a pour principe tique que l’Administration neASL dans la prise en charge fondamental la solidarité [et] sait pas forcément appréhen-des fonctionnaires victimes se caractérise par son souci der ».d’agressions comme en d’humanisme et sa volonté dematière de formation des per- rassembler. Elle exerce son Les statistiques nationalessonnels. Créée en 1979, action dans un esprit de tolé- des litiges entre le 1er sep-« l’ASL Martinique, ce sont 16 Le Progressiste - Page 8 - Mercredi 6 Mai 2009
  9. 9. tembre 2007 et le 31 août vie, de formation et de savoir, Si l’on veut péren-2008 font état de 2040 dos- est aussi, à l’image de notre niser la diffusion desiers traités dont 1.359 société, un lieu de tous les l’éducation et du savoir, ilplaintes, les insultes et dangers. Mme SOOPRAYEN importe de mettre en placemenaces avec 704 cas étant de préciser : « L’ ASL françai- les outils permettantles plus nombreux. se, c’est un réseau de 150 d’assurer le métierEn Martinique, la pratique des avocats avec deux ou trois par d’enseignant dans une pra-métiers de l’Education est tou- Département. En Martinique, tique sereine.chée par ces phénomènes de ce sont trois avocats-violences ; il ne se passe pas conseils : Maîtres ELOIDIN, Serge SOUFFLEURde semaine sans que cette MANVILLE et MICHAUX, quidouloureuse réalité ne nous assistent et accompagnent lesrappelle que l’Ecole, lieu de enseignants ». Acquisition intégrale de la propriété dAimé Césaire la Mairie de Fort-de- bération du Conseil munici- France fait l’acquisition pal, la vente porte non pas intégrale de la propriété sur une parcelle mais sur d’Aimé Césaire, c’est-à- toute la propriété. Le montant France-Antilles Martinique dire la maison de Redoute de cette acquisition passe de 02.05.2009 appartenant à ses héritiers. 8 00 000 à 867 000 euros (J-M. E. / France Antilles) Les récentes discussions des (hors taxes). deux parties portaient sur l’acquisition d’une parcelle Dans le cadre de la réalisa- d’un des héritiers. Après déli- tion de la Fondation Césaire, Election Européenne en préparation... Le 6 juin prochain, les électeurs lement européen. délecteurs ultramarins, il semblerait martiniquais, comme tous ceux de Parmi eux, trois seront choisis par la quelles soient, cette année, loutre-mer français sont attendus circonscription outre-mer. Cette cir- reléguées au second plan pour les aux urnes pour choisir leurs Euros conscription qui est divisée en trois antillais; lactualité sociale du députés… sections électorales (section moment étant encore très sur- Mardi 14 avril 2009 00:00 | Atlantique, section océan Indien et chargée... DOMactu.com | Par François section Pacifique) permet déviter Articlé publié par François Thurenne que ces trois députés ne soient tous Thurenne 72 députés français devront être issus de la même collectivité. élus au suffrage universel, les 6 et 7 Si en 2004, ces élections avaient juin prochain, pour siéger au par- mobilisé plusieurs milliers Le Progressiste - Page 9 - Mercredi 6 Mai 2009
  10. 10. HOMMAGES : DEUX ADRESSES À CÉSAIRE D’une « vieille » militante de Haut Didier : Anne-Marie GOUACIDE17 avril 2008- 17 avril 2009, déjà essayent de continuer leur rage, tu nous as stimulés dansun an que tu nous as quittés ! œuvre. toutes nos entreprises, tu étaisEst-ce bien nous que tu as quit- Oui, CESAIRE, tes œuvres un révolutionnaire, mais sage,tés ? Mais non, tu as quitté la continuent, tout le monde s’y réfléchi, volontaire, tu ne pensaisTerre, cette Terre pollueuse que met, et ton successeur Serge qu’à ton Peuple, qu’à la Missionnous aimons tant malgré tout. LETCHIMY y met tout son cœur, que tu t’étais infligée, qu’à taMais tu es toujours avec nous et toute sa vie pour y arriver, nous Race.dans nos cœurs, partout en tout avons des preuves, et personne Tu étais hardi, même dans testemps et pour l’éternité. ne dira le contraire. écrits, tu savais ce que tu vou-Pourquoi ? Parce que tu es une Oui, CESAIRE, comment lais, tu n’as jamais eu peur debonne âme, tu es enfant de témoigner ? Et que dire ? Nous foncer. « L’heure de nous-Dieu, et aucun parmi les enfants disons que les mots sont épui- mêmes a sonné », le 5 Févrierde Dieu ne meurt réellement, sés, qu’il n’en reste plus, mais ce 2009, le peuple martiniquais anous passons dans l’autre n’est pas toujours vrai ; Il y en a commencé à donner un sensmonde, oui dans l’au-delà, et tellement, c’est si vaste, qu’on concret à cette belle Parole.comme le Christ l’a institué, nous ne sait par où commencer. Nous Je crois que, jamais, auressuscitons ; ceux qui restent ne pouvons oublier ce que tu as grand jamais, on ne pourrane nous voient pas, mais les res- été, ce que tu es et ce que tu t’oublier. Adieu Césaire, noussuscités peuvent voir, inspirer, seras pour tous et dans le nous retrouverons un jour !aider leurs frères et sœurs qui monde entier. Tu as été notre Anne- Marie GOUACIDEsont encore sur la Terre, et qui guide, notre sagesse, notre cou-Jeudi 23 Avril 2009 Mais surtout, Homme de la veri- tas vérité. « Barbare », c’est le mot qui teD’après l’extrait : Homme de la clé universelle, du soutient. Nous, petit vers pour- monde endormi. rons avec toi dévorer le cadavre« barbare , refroidissant de la haine, du C’est le mot qui me soutient » Tu en as éveillé les volcans. chien enragé de la mort de,1982 Volcans noirs, volcans blancs, l’humanité. volcans jaunes, volcansCésaire Aimé, rouges… Et ton amour, dans l’océan duLaminaire, tu écris « Barbare » Le volcan, c’est moi, c’est toi, gouffre abyssal du chaos, seCar c’est le mot qui te soutient, c’est la terre qui hurle son désir répandra comme un liquideCar c’est ainsi qu’il te convient, d’exalter son humanité. lacté.De te battre pour ce qui n’est pas C’est la chair qui tremble dansune tare. une voie de liberté ruisselante. Nous, Hommes, buvons de tonHomme d’ici et d’ailleurs, tu lait, et faisons boire nos enfantsrevendiques ta naissance. Le monde enfle tel un cadavre de ta puissance universelle.Celle qui t’a fait Homme. grouillant de vers, de vie, de veri-Homme de parole, de fruits, de tas vérité, Aurane JEAN-ELIEtonnerre, De vade retro barbarie ! Le Progressiste - Page 10 - Mercredi 6 Mai 2009
  11. 11. E HISTOIRE ET MEMOIRE Allocution de Claude Ribbe samedi 4 avril 2009 à loccasion de linauguration du monument au général Dumas, place du général-Catroux à Paris en présence du maire de Paris, M. Bertrand Delanoë, et du Commissaire à la diversité et à légalité des chances, M. Yazid Sabeg. Code Noir régissait le sort et de la Le général Dumas n´était pas mère et de l´enfant. Le père revint qu´un combattant. C´était aussi un en Normandie et vendit son fils de homme qui croyait en l´homme. Il treize ans pour payer la traversée sut le montrer lorsque, nommé avec une clause permettant le commandant en chef de l´armée rachat. Le jeune Thomas- de l´Ouest, il démissionna avec Alexandre arriva au Havre en 1775 éclat, préférant briser son épée sous un faux nom. C´était un sans plutôt que de massacrer les civils papiers et rien ne le destinait à être de Vendée. Par le respect dont il fit plus honoré que ne le sont les preuve vis à vis des prisonniers de sans papiers d´aujourd´hui. En guerre, c´est l´un des plus grands 1786, il choisit un métier - l´armée soldats de tous les temps dont le - et un pseudonyme - Alexandre nom devrait être inscrit au fronton Le Général Alexandre DUMAS Dumas. Dans le régiment de cava- des académies militaires. lerie des dragons de la Reine, il Mais le général Dumas n´obtint Monsieur le Maire, rencontre trois amis. À Villers pas, de son vivant, sa part de gloi- Monsieur le Commissaire, Cotterêts en 1789, il fonde une re ni la reconnaissance de la Mesdames et Messieurs les famille avec Marie-Louise Nation à laquelle il avait tant Ambassadeurs, Labouret, la fille d´un aubergiste. donné. Bonaparte, qui l´admirait, Mesdames et Messieurs les Comme beaucoup de sans doute, mais qui le jalousait Présidents, Cotteretziens, comme beaucoup aussi, s´acharna contre lui. En Mesdames et Messieurs les de Français, les Labouret mépri- 1802, décidant de revenir sur Députés, saient les préjugés et reconnais- l´abolition de l´esclavage décidée Mesdames, Messieurs, saient un homme à sa valeur, pas pendant la Révolution et de mettre à sa couleur ni à son accent, ni à dans les fers les citoyens français Il en aura fallu du temps pour que sa religion. La Révolution fit de toutes les colonies sur le seul l´injustice faite au général Dumas d´Alexandre Dumas un général fondement de la couleur de leur soit enfin réparée. C´est ici même, d´armée et un héros. À Villers- peau, le Premier Consul mit en place du général-Catroux, jadis Cotterêts, ce fut et c´est toujours le vigueur sur le territoire national Malesherbes, que les Trois Dumas Général, la fierté du pays. À trente une réglementation raciste qui avaient été réunis en effigie dès deux ans, à la tête de 45 000 interdisait aux militaires descen- 1912 pour être séparés trente ans hommes et d´un état major de 17 dants d´Africains non seulement plus tard par les collaborateurs. généraux, il s´élance à la conquê- de commander aux Européens Les voici de nouveau ensemble te du Petit-Saint-Bernard et du mais de résider dans un périmètre grâce à la ville de Paris. Mont Cenis. En brave officier de la de moins de cent kilomètres de Le 25 mars 1762, le futur général République, il ne marche pas der- Paris, une réglementation qui Dumas naissait esclave avec rière ses troupes, mais toujours à interdisait aux soldats dont la peau comme seul patrimoine deux pré- leur tête. Il croit à des valeurs était la plus sombre de résider noms : Thomas Alexandre. C´était simples telles que l´honneur, le ailleurs que dans les Pyrénées à Jérémie, une ville coloniale de la courage, la liberté, l´égalité et la orientales ou les Alpes maritimes, partie française de l´île de Saint- fraternité. Ses exploits militaires en une réglementation qui proscrivait Domingue, devenue aujourd´hui France, en Italie, font de lui l´égal les mariages dits « mixtes » entre République d´Haïti. Son père ? Un d´un chevalier Bayard, d´une civils, une réglementation qui inter- colon déclassé issu de Jeanne d´Arc, et, bien sûr, d´un disait aux « nègres et autres gens l´aristocratie normande. Sa mère ? d´Artagnan. Car d´Artagnan c´est de couleur » qui ne s´y trouvaient Une esclave d´origine africaine qui lui. pas déjà d´entrer sur le territoire servait de compagne. Le sinistre Le Progressiste - Page 11 - Mercredi 6 Mai 2009 …Suite page 12
  12. 12. autrement, le glorieux général aurait-il été chassé des livres d´histoire et de la mémoire de son pays comme il a été chassé de l´armée ? Oui, l´obsession de classer les Français par la couleur de leur peau et d´opposer le Noir au Blanc continue de transpirer dans bien des discours, même ceux qui sont pavés, en appa- rence, des meilleures intentions. La France doit en finir avec ce fléau si elle ne veut pas que l´idéologie colo- niale de jadis dégénère aujourd´hui en guerre civile non seulement outre mer mais aux portes mêmes de cette ville, dans les ghettos où l´on relègue les proscrits d´aujourd´hui.Yazid SABEG, Bertrand DELANOE, Claude RIBBE honorer ce général qui lui avait Les damnés de la France, descen- donné la vie, il reprit ce pseudo- dants des indigènes et des esclaves,français. Titulaire d´un sabre nyme d´Alexandre Dumas et en fit quel héros leur a-t-on laissé ? Queld´honneur qu´il avait pourtant reçu un nom encore familier à tous sur rêve pour eux, hormis les réussitesde Bonaparte à Alexandrie en juillet tous les continents. Il transfigura les étrangères ? Alors qu´on leur rende1798, le général Dumas était aventures du Général et de ses au moins, ici et maintenant, ce géantmembre de droit de l´Ordre national compagnons dans Les Trois là qui leur ressemble. Qu´on lede la Légion d´honneur créé le 19 Mousquetaires et sa revanche fut de rende à tous les Français ce hérosmai 1802. Mais l´exercice de ce droit faire du proscrit de 1802 un Gascon qui peut les rassembler. Et qu´onet l´entrée dans cet ordre lui furent admiré de tous ceux qui n´auraient réintègre enfin le général Dumasinterdits à cause de la couleur de sa jamais voulu s´identifier à un dans l´Ordre national de la Légionpeau. « nègre ». Sa statue est ici. Un troi- d´honneur où il a sa place plus queLe général Dumas mourut de cha- sième Alexandre Dumas, fils et petit- tout autre. En attendant, ces fersgrin et de honte d´être chassé de fils des précédents, auteur de La d´esclaves brisés que la ville del´armée, d´être visé par des textes dame aux Camélias, s´installa dans Paris lui donne, eh bien nous nousaussi odieux, aussi injustes, aussi ce quartier Sa statue est là-bas. les approprions. Rendez-vous àcontraires à tous les principes qu´il Même si ses yeux bleus et ses che- toutes celles et à tous ceux qui sontavait défendus les armes à la main veux blonds ne trahissaient pas ses ici aujourd´hui le 10 mai prochainet au péril de sa vie. origines, il n´oublia jamais d´où il afin de célébrer, en ce même lieu,Il laissa une veuve sans ressources venait. Il n´oublia jamais que ses devant les fers de Driss Sanset deux orphelins dépourvus de ancêtres avaient souffert. Ils souffri- Arcidet, à travers ce héros issu detoute aide de l´État pour survivre et raient encore aujourd´hui, hélas. Car l´esclavage, l´abolition de la servitu-accéder au savoir. Et pourtant, l´un l´esclavage a été aboli depuis bien de, la gloire des esclaves venusde ces orphelins, guidé par l´amour longtemps. La France a perdu ses d´Afrique et celle de tous leurs des-qu´il portait à un père si cruellement colonies. Mais le racisme de 1802 cendants.traité, est devenu, grâce à son talent continue à gangrener le pays deset à sa persévérance, l´écrivain fran- Dumas comme un cancer qui ne dit Claude RIBBEçais le plus lu dans le monde. Pour pas toujours son nom. S´il en était Historien Appel du « Progressiste » aux Militants, aux sympathisants, à tous les Démocrates COMITÉ DE RÉDACTION : qui lui ont toujours fait confiance. Daniel COMPERE « Le Progressiste », organe du Parti Progressiste Martiniquais, a besoin de l’aide matérielle, intellectuelle de tous les militants, démocrates et sympathisants. Jeannie DARSIERES Didier LAGUERRE Nous les remercions d’envoyer leurs dons (à l’ordre du PPM), leurs articles et leurs suggestions au siège du PPM : Ancien Réservoir de Trénelle Laurence LEBEAU Fort-de-France. Daniel RENAY Directeur de la Publication : Daniel COMPERE Serge SOUFFLEUR 18, Allée des Perruches - Rte de l’Union - 97200 Fort-de-France Victor TISSERAND Téléléphone du siège du PPM : 0596 71 88 01 - Site Internet : www.ppm-martinique.net Email : d.compere@ool.fr N° de CPPAP : 0511 P 11495 Le Progressiste - Page 12 - Mercredi 6 Mai 2009

×