Observation des effets des grandes infrastructures de transport : méthodes, pratiques et résultats Pascal BÉRION,  Maître ...
Propos introductif <ul><li>Développement depuis 40 ans de l’évaluation socio-économique des infrastructures de transport <...
Plan <ul><li>Transport et territoire : quelques réflexions conceptuelles </li></ul><ul><li>2. Arguments pour une approche ...
1. Transport et territoire : quelques réflexions conceptuelles <ul><li>1.1. Les ambiguïtés de l’ubiquité </li></ul><ul><li...
<ul><li>1.2. Transport et développement économique : l’impossible démonstration </li></ul><ul><li>Mythe des effets structu...
<ul><li>1.3. Transport, territoire et proximités </li></ul><ul><li>Densification des nœuds et des infrastructures de trans...
<ul><li>1.4. Transport, jeux d’acteurs et gouvernance territoriale </li></ul><ul><li>L’introduction du concept territorial...
2. Arguments pour une approche territorialisée des infrastructure <ul><li>Passage d’un « logique d’effets à une logique d’...
3. Apports et limites des approches dédiées aux interactions « infrastructures et territoires » <ul><li>3.1. La naissance ...
<ul><li>3.1. La naissance d’un mouvement de recherche </li></ul><ul><li>L’apport des monographies historiques et des étude...
<ul><li>3.2. Observer les infrastructures de transport </li></ul><ul><li>Des approches « empiriques » mises en œuvre tout ...
<ul><li>3.2. Observer les </li></ul><ul><li>Infrastructures </li></ul><ul><li>de transport </li></ul><ul><li>Les observato...
<ul><li>3.2. Observer les infrastructures de transport </li></ul><ul><li>Des approches « empiriques » mises en œuvre tout ...
<ul><li>3.3. Aperçu des principaux résultats des observatoires des autoroutes A71 et A39 </li></ul><ul><li>A71 (Bourges Cl...
<ul><li>3.3. Aperçu des principaux résultats des observatoires des autoroutes A71 et A39 </li></ul><ul><li>A71 (Bourges Cl...
<ul><li>3.4. Avantages et limites des observatoires </li></ul><ul><li>S'intéresser à la place des systèmes de transport da...
Conclusion Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

B08 135 081016 Diapo Berion Fr

813 vues

Publié le

Sixth annual International Conference of Territorial Intelligence "Tools and methods of Territorial Intelligence"

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
813
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
120
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

B08 135 081016 Diapo Berion Fr

  1. 1. Observation des effets des grandes infrastructures de transport : méthodes, pratiques et résultats Pascal BÉRION, Maître de conférences en Aménagement de l’Espace UMR 6049 ThéMA, CNRS, Université de Franche-Comté Mots clés : Infrastructure, observatoire, proximité, territoire, transport Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  2. 2. Propos introductif <ul><li>Développement depuis 40 ans de l’évaluation socio-économique des infrastructures de transport </li></ul><ul><li>Un objectif initial : mesurer l’utilité économique et sociale des investissements en s’appuyant sur les méthodes du calcul économique </li></ul><ul><li>Mais, depuis 20 ans : </li></ul><ul><li>- décentralisation de l’administration du territoire en France </li></ul><ul><li>- montée en puissance d’une demande sociale organisée en lobbies et groupes d’opposants aux projets </li></ul><ul><li>Il en résulte la naissance d’un nouveau cadre d’évaluation exigeant en termes informationnels </li></ul><ul><li>Un changement conceptuel fondamental : de « l’effet » à « l’interaction territoriale » </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  3. 3. Plan <ul><li>Transport et territoire : quelques réflexions conceptuelles </li></ul><ul><li>2. Arguments pour une approche territorialisée des infrastructure </li></ul><ul><li>3. Apports et limites des approches dédiées aux interactions « infrastructures et territoires » </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  4. 4. 1. Transport et territoire : quelques réflexions conceptuelles <ul><li>1.1. Les ambiguïtés de l’ubiquité </li></ul><ul><li>Point de départ : ambiguïté des relations entre transport et espace </li></ul><ul><li>(viabilisation des territoires opposée à la déformation de l’espace productrice d’hétérogénité spatiale) « Abstraction de l’espace euclidien » (MERLIN P.) </li></ul><ul><li>Un questionnement triple autour des interactions territoriales : </li></ul><ul><li>- L’interaction est-elle le fait de l’infrastructure où de son usage ? </li></ul><ul><li>- Le territoire est-il neutre ou actif (réactif) ? </li></ul><ul><li>- Avons nous les instruments scientifiques adaptés et pouvons nous proposer des modèles ? </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  5. 5. <ul><li>1.2. Transport et développement économique : l’impossible démonstration </li></ul><ul><li>Mythe des effets structurant : une remise en cause rapide par les scientifiques, mais une persistance incantatoire dans la sphère politique et chez les « techniciens » </li></ul><ul><li>Une vision mécanique de interactions qui postule une baisse des coûts de transport et monétarise les gains d’accessibilité </li></ul><ul><li>Un écueil conceptuel majeur : confusion entre « accessibilité » et « attractivité » </li></ul><ul><li>Quid de l’espace et des territoires ? </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  6. 6. <ul><li>1.3. Transport, territoire et proximités </li></ul><ul><li>Densification des nœuds et des infrastructures de transport favorise la « proximité organisée » et la mise en œuvre de « mécanismes de coordination » (BURMEISTER A. et alii) </li></ul><ul><li>La proximité géographie (FILIPPI M. TORRE A.) n’a d’effet qui si elle est « activée par une action collective » </li></ul><ul><li>Le recours au concept de proximité invite le chercheur à évaluer les articulations entre « les systèmes de transport et l’organisation de l’espace social et du territoire » (PLASSARD F.) </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  7. 7. <ul><li>1.4. Transport, jeux d’acteurs et gouvernance territoriale </li></ul><ul><li>L’introduction du concept territorial suppose l’action d’un système d’acteurs qui forge l’identité et la représentation du territoire et participe à la gouvernance politique et prospective </li></ul><ul><li>La prise en compte des acteurs requiert l’usage d’un double système d’échelle : le spatial (local, régional…) et le temporel (du long à l’immédiat) </li></ul><ul><li>L’action comprise dans l’espace et le temps est d’abord construite comme une « réalité virtuelle » avant de devenir une « réalité matérielle » </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  8. 8. 2. Arguments pour une approche territorialisée des infrastructure <ul><li>Passage d’un « logique d’effets à une logique d’interactions » (VARLET J), de congruence, d’adaptations réciproques </li></ul><ul><li>Le territoire : un lieu de confrontation, de conflits, dont la résolution appelle la recherche de solutions, la formulation de compromis qui in fine sont source de changement, de nouveauté, de progrès (LEFRANC C. et TORRE A.) </li></ul><ul><li>Des interactions territoriales qui obéissent à quatre règles : </li></ul><ul><li>- L’organisation territoriale préalable à l’infrastructure n’est jamais neutre </li></ul><ul><li>- Les interactions sont le reflet du fonctionnement du système </li></ul><ul><li>économique et social </li></ul><ul><li>- Un puissant jeu d’acteur participe à la territorialisation des infrastructures </li></ul><ul><li>- Le temps, la durabilité des infrastructures est une dimension </li></ul><ul><li>fondamentale </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  9. 9. 3. Apports et limites des approches dédiées aux interactions « infrastructures et territoires » <ul><li>3.1. La naissance d’un mouvement de recherche </li></ul><ul><li>Les pionniers des années 1970 </li></ul><ul><li>La découverte des travaux américains </li></ul><ul><li>La LOTI de 1982 </li></ul><ul><li>Les grands équipements (autoroutes et TGV) à l’épreuve des faits </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  10. 10. <ul><li>3.1. La naissance d’un mouvement de recherche </li></ul><ul><li>L’apport des monographies historiques et des études de cas : </li></ul><ul><ul><li>Bassin industriel du Creusot Montceau-les-Mines (PLASSARD F.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Saint-Antonin-Noble-Val dans la vallée de l’Aveyron (HARMELLE C.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Le val de Durance (GONGUET-MESTRE C.) </li></ul></ul><ul><ul><li>Trois expériences qui montrent : </li></ul></ul><ul><ul><li>-La faiblesse des causalités directes </li></ul></ul><ul><ul><li>-De réels jeux d’échelles </li></ul></ul><ul><ul><li>-Le rôle éminent du temporel </li></ul></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  11. 11. <ul><li>3.2. Observer les infrastructures de transport </li></ul><ul><li>Des approches « empiriques » mises en œuvre tout d’abord sur les autoroutes par le SETRA à la fin des années 70, puis par la SNCF autour des premières lignes TGV et certaines sociétés concessionnaires d’autoroutes </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  12. 12. <ul><li>3.2. Observer les </li></ul><ul><li>Infrastructures </li></ul><ul><li>de transport </li></ul><ul><li>Les observatoires </li></ul><ul><li>Autoroutiers en France </li></ul>
  13. 13. <ul><li>3.2. Observer les infrastructures de transport </li></ul><ul><li>Des approches « empiriques » mises en œuvre tout d’abord sur les autoroutes par le SETRA à la fin des années 70, puis par la SNCF autour des premières lignes TGV et certaines sociétés concessionnaires d’autoroutes </li></ul><ul><li>Un questionnement qui s’affine et s’enrichi au fil du temps (de l’effet à l’interaction, de la causalité à l’adaptation…) </li></ul><ul><li>Une diversité de méthodologies (quelles aires géographiques ? Du tableau de bord à la géomatique…) </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  14. 14. <ul><li>3.3. Aperçu des principaux résultats des observatoires des autoroutes A71 et A39 </li></ul><ul><li>A71 (Bourges Clermont-Ferrand), travaux de JAMOT C. et VARLET J. : </li></ul><ul><ul><li>-L’autoroute fait du massif central un espace de transit potentiel </li></ul></ul><ul><ul><li>-Des déséquilibres temporaires des systèmes économiques locaux se lisent sous la pression de faits exogènes (investissements « d’extérieurs ») et endogènes (zones d’activités, conquête de nouveaux marchés par les « indigènes ») </li></ul></ul><ul><ul><li>-L’accessibilité favorise les rapports métropolitains mais intéresse peu les villes moyennes </li></ul></ul><ul><ul><li>-La valorisation des nœuds favorise des processus d’étirement urbain </li></ul></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  15. 15. <ul><li>3.3. Aperçu des principaux résultats des observatoires des autoroutes A71 et A39 </li></ul><ul><li>A71 (Bourges Clermont-Ferrand), travaux de JAMOT C. et VARLET J. </li></ul><ul><li>A39 (Dole Bourg-en-Bresse), travaux de BERION P., FAIVRE E., LANNEAUX M.A., MATHIEU D. et PETITJEAN N : </li></ul><ul><li>Distinction de trois familles d’interactions : </li></ul><ul><li>-Conséquences directes, matérielles et techniques de l’autoroute </li></ul><ul><li>-Accompagnement et valorisation </li></ul><ul><li>-Usage et utilité de l’infrastructure </li></ul><ul><li>Des résultats qui montrent que l’autoroute n’est pas un vecteur spontané de croissance. Il convient de considérer : </li></ul><ul><li>-Les réalités territoriales, l’exigence de frontières puissantes </li></ul><ul><li>-Les jeux d’acteurs en vigueur et l’esprit des projets qu’ils portent </li></ul><ul><li>-Les formes d’emploi de l’infrastructure par les agents économiques </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  16. 16. <ul><li>3.4. Avantages et limites des observatoires </li></ul><ul><li>S'intéresser à la place des systèmes de transport dans les systèmes territoriaux </li></ul><ul><li>Comprendre les processus selon les échelles et le temps </li></ul><ul><li>Des approches a-théoriques, normatives qui ne permettent une modélisation des situations dynamiques </li></ul><ul><li>Quelques suggestions méthodologiques </li></ul>Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »
  17. 17. Conclusion Besançon 2008 (16 et 17 octobre) Conférence internationale d’intelligence territoriale Atelier thématique B1pc « La connaissance du territoire »

×