Presse territoriale :
L’heure du lecteur
Magazine L’Hérault
Mise en place du dispositif d’information
volontaire
Présentat...
LA DÉMARCHE
POINT DE DÉPART :
UNE SITUATION CLASSIQUE
• Un magazine papier de 48 pages
• 11 numéros/an
• 500 000 exemplaires / mois
• ...
… DONC AVEC DES PROBLÉMATIQUES
CLASSIQUES
• Des critiques récurrentes sur le gaspillage
(budgétaire et développement durab...
VERS UNE ÉVOLUTION DE LA DISTRIBUTION :
LES ENJEUX
• Appliquer les principes de développement durable de
l’Agenda 21 du Dé...
Abonnement volontaire
(papier ou électronique)
Points de dépôt implantés
sur l’ensemble du territoire
départemental
LE NOU...
LE DISPOSITIF EN DÉTAIL
Via une carte T
jointe au dernier
magazine diffusé
en boîtage
Numéro vert herault.fr –
« J’aime L’Hérault,
je m’abonne »
3...
UN RÉSEAU DE DIFFUSION AD HOC
• Une extension / intensification d’une base de réseau mise
en place en milieu urbain – pour...
UNE FORTE COMMUNICATION
D’ACCOMPAGNEMENT
• Le magazine comme support de sa propre promotion
• Une campagne d’affichage sur...
AU-DELÀ DE LA DIFFUSION :
UNE NOUVELLE FORMULE ÉDITORIALE
• Un changement de maquette, avec des partis pris forts
• Davant...
LES RÉSULTATS
100 000 EXEMPLAIRES EN MOYENNE
CHAQUE MOIS
• Abonnement : 40 % - dont 1/4 en électronique
• Points de dépôt : 60 %
UNE PROGRESSION CONTINUE
EVOLUTION DU NOMBRE D’ABONNÉS
COMMENT S’ABONNE-T-ON ?
RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE
DES ABONNÉS
POINTS FORTS : RURAL, PÉRIURBAIN, LITTORAL
Un lien avec le
Département
traditionnelle...
UN RÉSEAU DE DIFFUSION
EN CONSOLIDATION
• 200 présentoirs répartis sur le territoire fin 2012
• 265 fin 2013
• 350 à la mi...
UNE GESTION DES ABONNÉS
DANS LA DURÉE
• Un faible taux de désabonnement (environ 3% par an),
essentiellement de fait (décè...
UN IMPACT ÉCONOMIQUE EN DÉCALAGE
• Un budget inchangé pour les années 1 et 2,
vs le budget du dispositif précédent
• Un in...
UN RETOUR D’IMAGE POSITIF
• Face aux enjeux de préservation de l’environnement et de
gestion rationnelle des ressources : ...
ET LA SUITE ?
OBJECTIFS 2014
• Recruter de nouveaux abonnés
• Fidéliser nos abonnés avec de nouvelles initiatives
(création d’une commun...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'abonnement, un mode de distribution alternatif

1 460 vues

Publié le

Moins onéreux que la distribution toutes boîtes, l’abonnement (gratuit) renonce au principe jusqu’ici inaliénable du 100%. Quelles sont les implications de ce mode de diffusion. Comment est-il accompagné et complété? Est-il adapté à toutes les collectivités et tous les projets éditoriaux ?
• Simon Doux, directeur, Law Strateus
Temps d’échanges animé par Didier Rigaud, maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 460
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
702
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'abonnement, un mode de distribution alternatif

  1. 1. Presse territoriale : L’heure du lecteur Magazine L’Hérault Mise en place du dispositif d’information volontaire Présentation de la démarche 27 juin 2014
  2. 2. LA DÉMARCHE
  3. 3. POINT DE DÉPART : UNE SITUATION CLASSIQUE • Un magazine papier de 48 pages • 11 numéros/an • 500 000 exemplaires / mois • Une diffusion en boîtes aux lettres, via La Poste
  4. 4. … DONC AVEC DES PROBLÉMATIQUES CLASSIQUES • Des critiques récurrentes sur le gaspillage (budgétaire et développement durable) • Moindre valorisation de l’information de l’institution • 20 à 30% de déperdition systématique, en rejet de la « pub »
  5. 5. VERS UNE ÉVOLUTION DE LA DISTRIBUTION : LES ENJEUX • Appliquer les principes de développement durable de l’Agenda 21 du Département aux outils de communication • Se soustraire aux augmentations inévitables des prestations (Impression, distribution) • Créer un nouveau rapport, plus citoyen, avec le lecteur
  6. 6. Abonnement volontaire (papier ou électronique) Points de dépôt implantés sur l’ensemble du territoire départemental LE NOUVEAU DISPOSITIF D’INFORMATION VOLONTAIRE • Déploiement à partir de janvier 2013 • Suppression de la distribution en boîte aux lettres • Deux modes de diffusion proposés :
  7. 7. LE DISPOSITIF EN DÉTAIL
  8. 8. Via une carte T jointe au dernier magazine diffusé en boîtage Numéro vert herault.fr – « J’aime L’Hérault, je m’abonne » 3 MODES D’ABONNEMENT POSSIBLES
  9. 9. UN RÉSEAU DE DIFFUSION AD HOC • Une extension / intensification d’une base de réseau mise en place en milieu urbain – pour répondre à des enjeux de diffusion spécifiques • Un réseau construit point après point auprès des lieux publics (mairies, bibliothèques/médiathèques, musées, cinémas, CROUS…) et des supermarchés • Une démarche menée par un prestataire
  10. 10. UNE FORTE COMMUNICATION D’ACCOMPAGNEMENT • Le magazine comme support de sa propre promotion • Une campagne d’affichage sur le réseau propriété du Département • Une campagne media (insertions presse, spot radio…) • Des opérations locales de promotion (présence sur des marchés, forums des associations…)
  11. 11. AU-DELÀ DE LA DIFFUSION : UNE NOUVELLE FORMULE ÉDITORIALE • Un changement de maquette, avec des partis pris forts • Davantage d’infos services et loisirs • Une qualité encore accrue en illustrations, photographies, rédaction • Une intégration de contenus longs (« la grande histoire ») • Renforcement des passerelles avec le webmag herault.fr
  12. 12. LES RÉSULTATS
  13. 13. 100 000 EXEMPLAIRES EN MOYENNE CHAQUE MOIS • Abonnement : 40 % - dont 1/4 en électronique • Points de dépôt : 60 %
  14. 14. UNE PROGRESSION CONTINUE EVOLUTION DU NOMBRE D’ABONNÉS
  15. 15. COMMENT S’ABONNE-T-ON ?
  16. 16. RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE DES ABONNÉS POINTS FORTS : RURAL, PÉRIURBAIN, LITTORAL Un lien avec le Département traditionnellement plus fort dans les zones rurales Une « concurrence » plus forte en milieu urbain
  17. 17. UN RÉSEAU DE DIFFUSION EN CONSOLIDATION • 200 présentoirs répartis sur le territoire fin 2012 • 265 fin 2013 • 350 à la mi-2014 • 50 à 150 magazines par présentoir • Travail sur la limitation des reliquats (autour de 5% aujourd’hui)
  18. 18. UNE GESTION DES ABONNÉS DANS LA DURÉE • Un faible taux de désabonnement (environ 3% par an), essentiellement de fait (décès, déménagement…) • Un logique de fidélisation (une fois par an, un cadeau est envoyé aux abonnés : cartes postales collector, livret de recettes…) • Une logique de recrutement auprès des nouveaux arrivants (10 000 nouveaux héraultais / an) • Des actions de promotion dans des zones en sous- abonnement • Un développement à poursuivre en milieu urbain
  19. 19. UN IMPACT ÉCONOMIQUE EN DÉCALAGE • Un budget inchangé pour les années 1 et 2, vs le budget du dispositif précédent • Un investissement important : – Nouvelle formule – Communication de soutien – Lettre T – Affranchissement – Mise en place du réseau de diffusion – Accompagnement pour la gestion des abonnements • Des perspectives prévisionnelles d’économies budgétaires à partir de l’année 3
  20. 20. UN RETOUR D’IMAGE POSITIF • Face aux enjeux de préservation de l’environnement et de gestion rationnelle des ressources : « désamorçage » de critiques récurrentes • Une image d’innovation et de dynamisme • Une réflexion ouverte au sein d’autres collectivités de notre territoire • Un retour d’expérience auprès d’autres collectivités : CG de Loire-Atlantique, CG de l’Aude, CC du Clermontais, agglomération de Toulouse Sud -Est
  21. 21. ET LA SUITE ?
  22. 22. OBJECTIFS 2014 • Recruter de nouveaux abonnés • Fidéliser nos abonnés avec de nouvelles initiatives (création d’une communauté, avant-premières…) • Développer notre réseau de points de dépôts (objectif de 500)

×