Presse territoriale, préparer l’avenir
Didier Rigaud
Etude sur les rubriques «politiques » de la presse
territoriale
Pourquoi cette étude ?
•  Deux constats :
•  Contenus de moins en moins
politisés
•  Pages « politiques » très peu lues
•  L étude a porté sur les publications
des communes de plus de 50 000
habitants.(123 communes)
•  présentation des résult...
Les éditoriaux.
•  Un éditorial est un article qui exprime les
vues de la direction d un journal.
•  92% des publications ...
•  60% se nomment édito
•  15% éditorial
•  25% utilisent un autre nom:
quelques exemples: bloc notes,
rendez-vous, ouvert...
L emplacement.
•  56% des éditoriaux se trouvent en
page 3
•  13% en page 5
•  8% en page 2
•  Le plus « éloigné » se trou...
La surface dédiée
•  69% 1 pleine page
•  17% moins d ½ page
•  10% ½ page
•  4% plus d 1 page (le maximum
étant 4 pages)
photos
•  98% des éditoriaux sont illustrés par
au moins une photo
•  Seulement 6% sont illustrés par plus
d une photo
•  ...
•  Pour 79% des publications la photo
du maire utilisée pour l éditorial ne
change pas d un numéro à l autre.
•  L éditorial « type »
•  Situé en page 3
•  Une page pleine
•  Sous le nom d édito
•  Contient une seule photo du maire,...
•  Pas de mise en page incitative pour
le lecteur.
•  Les ¾ (77%) des éditoriaux ont un
titre
•  71% sont sans aucun intertitre
•  56% des textes des éditoriaux
débutent san...
le contenu.
•  En moyenne le maire traite de deux
sujets différents par éditorial
•  71% des éditoriaux sont rédigés en
ut...
•  Le contenu des éditoriaux est très
souvent consensuel, peu polémique,
et faisant souvent appel aux lieux
communs.
•  Les sujets les plus traités sont :
•  Projet ou réalisation d un nouvel
équipement ou d aménagement urbain
•  Un événem...
•  90% des éditoriaux ne contiennent
aucun lien, adresse ou renvoi vers
des réseaux sociaux
en résumé.
•  Les éditoriaux ne sont pas attractifs
pour les lecteurs par leur mise en
page
•  Leurs contenus impliquent p...
L expression des
groupes politiques
•  6% des publications de l échantillon
ne disposaient pas d espace
d expression des g...
•  40% de ces noms de rubrique contenaient
le mot « tribune »: tribune politique,
tribune libre, tribunes,…
•  35% contena...
•  le nombre de groupes disposant d un
espace d expression est en moyenne
entre 4 et 5 (4,7) (1 au minimum, le
groupe majo...
•  Pour 44%, les groupes Maj. et Min.
disposaient d un espace
d expression équivalent.
•  Pour 40% l espace de la Maj. éta...
•  Vraiment équivalent ?
•  La majorité ne s exprime-t-elle pas
dans les autres pages de la
publication?
•  Comment ne pas attirer les lecteurs?
•  Iconographie peu utilisée :
•  65% des pages d expression ne
contiennent aucune photo
•  Celles qui ont des photos : 9 ...
•  93% des textes disposent d un titre
•  16% une lettrine
•  19% des intertitres
•  0% dessins, tableaux, graphiques
•  8...
Le contenu
•  Beaucoup plus polémique et partisan
que les éditoriaux.
•  Titres souvent provocateurs pour les
groupes mino...
les sujets les plus traités sont :
-  Le budget, les impôts locaux
-  La réforme des rythmes scolaires
-  La crise, économ...
•  De très nombreuses expressions sont
en rapport avec l actualité ou la
politique au niveau national et non
local.
•  Esprit de la loi ou respect de la loi ?
•  Arrêt de l expression du groupe
majoritaire mais pas de l éditorial du
Maire ?
•  Quel intérêt de certaines expression
pour le lecteur ?
•  Et le directeur de la publication?
• Est-ce que le
débat politique est
valorisé ?
En conclusion.
•  L expression politique peut-elle être
traitée d une autre façon ? Plus attractive
pour le lecteur ? Plus...
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Etude Didier Rigaud
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude Didier Rigaud

1 227 vues

Publié le

Une étude sur les rubriques politiques des journaux territoriaux ayant postulés au 15e Prix de la presse territoriale, pour voir quelle est la place du politique dans les gazettes.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 227
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
449
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude Didier Rigaud

  1. 1. Presse territoriale, préparer l’avenir Didier Rigaud Etude sur les rubriques «politiques » de la presse territoriale
  2. 2. Pourquoi cette étude ? •  Deux constats : •  Contenus de moins en moins politisés •  Pages « politiques » très peu lues
  3. 3. •  L étude a porté sur les publications des communes de plus de 50 000 habitants.(123 communes) •  présentation des résultats sur les 70 plus grandes communes. •  Analyse du contenu des 3 premiers numéros de l année 2013
  4. 4. Les éditoriaux. •  Un éditorial est un article qui exprime les vues de la direction d un journal. •  92% des publications ont un éditorial signé par le maire. •  8% des publications étudiées ne disposent pas d un éditorial du maire. (pour 1 ville, l édito est rédigé par la rédaction)
  5. 5. •  60% se nomment édito •  15% éditorial •  25% utilisent un autre nom: quelques exemples: bloc notes, rendez-vous, ouvertures, chroniques, le Maire vous répond, entre nous, interview, res publica, ce que j en pense, dites-nous,…
  6. 6. L emplacement. •  56% des éditoriaux se trouvent en page 3 •  13% en page 5 •  8% en page 2 •  Le plus « éloigné » se trouvait en page 9
  7. 7. La surface dédiée •  69% 1 pleine page •  17% moins d ½ page •  10% ½ page •  4% plus d 1 page (le maximum étant 4 pages)
  8. 8. photos •  98% des éditoriaux sont illustrés par au moins une photo •  Seulement 6% sont illustrés par plus d une photo •  Dans 77% des cas il s agit d une photo du maire, en buste. •  19% des photos montrent le maire en situation
  9. 9. •  Pour 79% des publications la photo du maire utilisée pour l éditorial ne change pas d un numéro à l autre.
  10. 10. •  L éditorial « type » •  Situé en page 3 •  Une page pleine •  Sous le nom d édito •  Contient une seule photo du maire, toujours la même de type portrait •  Est signé du nom du maire et de sa fonction
  11. 11. •  Pas de mise en page incitative pour le lecteur.
  12. 12. •  Les ¾ (77%) des éditoriaux ont un titre •  71% sont sans aucun intertitre •  56% des textes des éditoriaux débutent sans lettrine •  25% ont une phrase mise en exergue.
  13. 13. le contenu. •  En moyenne le maire traite de deux sujets différents par éditorial •  71% des éditoriaux sont rédigés en utilisant la 1ère personne du pluriel (nous) •  Ce qui est paradoxal, car 96% sont signés par seulement le maire.
  14. 14. •  Le contenu des éditoriaux est très souvent consensuel, peu polémique, et faisant souvent appel aux lieux communs.
  15. 15. •  Les sujets les plus traités sont : •  Projet ou réalisation d un nouvel équipement ou d aménagement urbain •  Un événement culturel ou sportif •  Puis, le contexte de crise économique, l emploi, le logement, le budget et la réforme scolaire (rare sujet pour lequel les maires ont dans leurs éditos des prises de position affirmées)
  16. 16. •  90% des éditoriaux ne contiennent aucun lien, adresse ou renvoi vers des réseaux sociaux
  17. 17. en résumé. •  Les éditoriaux ne sont pas attractifs pour les lecteurs par leur mise en page •  Leurs contenus impliquent peu leurs auteurs et apportent bien peu d informations au lecteur.
  18. 18. L expression des groupes politiques •  6% des publications de l échantillon ne disposaient pas d espace d expression des groupes politiques •  18 intitulés différents pour nommer cette rubrique
  19. 19. •  40% de ces noms de rubrique contenaient le mot « tribune »: tribune politique, tribune libre, tribunes,… •  35% contenaient le mot « expression »: libre expression, expression des élus, expression politique,… •  Autres noms :forum, débats, politique de la majorité, opinions, tous citoyens,…
  20. 20. •  le nombre de groupes disposant d un espace d expression est en moyenne entre 4 et 5 (4,7) (1 au minimum, le groupe majoritaire !!! et 11 au plus.) •  45% de ces espaces occupaient une seule page •  35% 2 pages, 6% 3pages et 13% 4 pages
  21. 21. •  Pour 44%, les groupes Maj. et Min. disposaient d un espace d expression équivalent. •  Pour 40% l espace de la Maj. était plus important que celui de la Min. •  Pour 9% seule s exprimait la Min. •  Pour 7% l espace de la Min. était supérieur à celui de la Maj.
  22. 22. •  Vraiment équivalent ? •  La majorité ne s exprime-t-elle pas dans les autres pages de la publication?
  23. 23. •  Comment ne pas attirer les lecteurs?
  24. 24. •  Iconographie peu utilisée : •  65% des pages d expression ne contiennent aucune photo •  Celles qui ont des photos : 9 fois sur 10 il s agit de photos des élus constituant les groupes politiques (type identité)
  25. 25. •  93% des textes disposent d un titre •  16% une lettrine •  19% des intertitres •  0% dessins, tableaux, graphiques •  88% de ces espaces d expression sont placés en fin de magazine •  65% ne contiennent aucun lien, adresse ou renvoi vers des réseaux sociaux
  26. 26. Le contenu •  Beaucoup plus polémique et partisan que les éditoriaux. •  Titres souvent provocateurs pour les groupes minoritaires (toujours compréhensibles pour un public non initié?) •  Le terme « opposition » plus souvent utilisé que « groupe minoritaire »
  27. 27. les sujets les plus traités sont : -  Le budget, les impôts locaux -  La réforme des rythmes scolaires -  La crise, économique, sociale, -  L intercommunalité -  L emploi -  Les moyens de transport -  L environnement, l énergie -  La sécurité (insécurité)
  28. 28. •  De très nombreuses expressions sont en rapport avec l actualité ou la politique au niveau national et non local.
  29. 29. •  Esprit de la loi ou respect de la loi ?
  30. 30. •  Arrêt de l expression du groupe majoritaire mais pas de l éditorial du Maire ?
  31. 31. •  Quel intérêt de certaines expression pour le lecteur ?
  32. 32. •  Et le directeur de la publication?
  33. 33. • Est-ce que le débat politique est valorisé ?
  34. 34. En conclusion. •  L expression politique peut-elle être traitée d une autre façon ? Plus attractive pour le lecteur ? Plus démocratique ? •  La presse territoriale néglige-t-elle l information politique ? •  Le concept de city magazine, la recherche d un lectorat plus large pour la presse territoriale ne l éloigne-t-elle pas de sa mission première, l information sur la gestion locale?

×