Vive (la detox dans) le digital

1 999 vues

Publié le

Inondé(e) sous les emails ? Stressé(e) par les notifications reçues via les médias sociaux ? Sujet à risque de la nomophobie ? Le numérique, ses outils, ses bénéfices et ses contraintes, font désormais partie de la vie de près de 3 milliards d’internautes dans le monde dont 50 millions en France.En matière de détoxification digitale, des solutions individuelles et collectives existent!
Découvrez la présentation effectuée par Carole Blancot à l'occasion du Web2Day 2015 sur le sujet de la detox digitale à Nantes.

Publié dans : Santé
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 999
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
596
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vive (la detox dans) le digital

  1. 1. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Vive (la détox dans) le digital Crédit : sanctuarydelraybeach
  2. 2. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 1- Témoin de l’intoxification
  3. 3. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 2- Tentative de détoxification
  4. 4. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 3- Scène de détoxification contrainte
  5. 5. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 16/04/2015 Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail 3 milliards d’internautes dans le monde 50 millions d’internautes en France L’ère numérique est l'époque où les informations circulent de façon prédominante sous codage informatique. La culture numérique est celle des utilisateurs de ces systèmes. 19992015
  6. 6. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 60 secondes sur internet dans le monde… http://ow.ly/NAd4k Le contexte 2015
  7. 7. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Quelques données vdab.be Homo Interruptus & perturbations cognitives http://ow.ly/NAXOR 30% des individus éprouvent le besoin de se « déconnecter » pour faire une pause. Etude de l’Observatoire des modes de vie et de consommation d’IPSOS Baromètre ENDEREND - IPSOS (Mai 2014) : • Environ 7 salariés sur 10 sollicités par leur entreprise en dehors des heures de travail. • 51% des cadres consulteraient leurs e-mails professionnels au lit (Roambi & Zebaz, 2013). • 75 % des collaborateurs avouent interrompre leur travail pour regarder le contenu d’un nouveau message reçu. • Les cadres sont interrompus en moyenne toutes les 7 minutes dans leur travail. • Aux États-Unis, les interruptions dues aux sollicitations diverses, engendrent chaque année une perte de temps équivalente à 2 heures par jour. – (Source)
  8. 8. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail Code du travail : articles L4121-1 et L4121-5 : Obligation de sécurité de l'employeur «L'employeur doit veiller à la sécurité et à la protection de la santé physique et mentale de ses salariés. Il doit prendre les mesures de prévention des risques professionnels nécessaires et informer et former ses salariés sur ces risques ».
  9. 9. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Terminologie Risque psychosocial : Elément qui porte atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel. Les RPS peuvent recouvrir différentes formes : stress, harcèlement, épuisement professionnel, violence au travail. Ils sont la cause de plusieurs maux et pathologies (problèmes de sommeil, dépression, troubles musculo-squelettiques, maladies psychosomatiques, etc.). Troubles du comportement numérique : Les troubles du comportement numérique sont des anomalies dans la façon d'agir et de réagir au moyen des outils et médias du digital. Psychosociologie : courant transdisciplinaire de sciences humaines qui rassemble des sociologues, des psychologues, des psychanalystes, des pédagogues. Psychothérapie : sert au traitement des troubles psychiques ainsi qu’à la prévention des risques et au maintien (ou au recouvrement) d’une bonne santé (mentale et physique).
  10. 10. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. A votre avis ? Quel impact peut avoir une utilisation intensive – excessive - inadaptée des TIC sur le comportement d'un collaborateur ? • Stress ? • Inhibition ? • Réaction agressive ? • Sentiment de détresse ? • Découragement, lassitude, apathie ? • Fatigue physique et/ou psychologique ? • Conduites addictives ?
  11. 11. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Profiling d’auteurs de comportements numériques asociaux http://ow.ly/NqKUu Le hater Anhédonie, agressivité, violences verbales/écrites, recherche les relations interpersonnelles conflictuelles Le mytho Peur du jugement social, mensonges compulsifs, comportements de séduction, dissociation de la personnalité réelle/virtuelle, traits de personnalité hystériques Le stalker Trais de personnalité pervers ou paranoïaque, érotomane (?), voyeur numérique, TOC de consultation de l’actualité d’une personne ciblée Le troll Anonyme, agressif, moqueur, pratique la calomnie, les accusations/dénonciations, agit en bande pour mieux harceler/attaquer une proie. Auteurs de comportements numériques asociaux
  12. 12. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Comment reconnaître une addiction ? Incapacité à remplir obligations majeures Consommation répétée dans des situations potentiellement dangereuses Consommation malgré des problèmes récurrents Tolérance à une substance addictive Syndrome de sevrage Substance prise en quantité supérieure ou sur un temps plus court que prévu Temps considérable passé à se procurer la substance, la consommer ou récupérer de ses efforts Abandon des activités sociales, loisirs, etc. Désir persistent ou efforts infructueux pour se contrôler Craving (désir et besoin irrépressible de consommer) Le DSM-V défini l'addiction selon les critères suivants :
  13. 13. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Hypothèse : cycle de maturation de l’usage des TIC 0 20 40 60 80 100 120 févr.-08 juil.-09 nov.-10 avr.-12 août-13 déc.-14 mai-16 Sentiments positifs Sentiments négatifs Maitrise TIC
  14. 14. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Alternatives Recours intensif et/ou inadapté au numérique Addiction « dans la norme » (moins grave qu'une addiction « pathologique » mais tout de même risquée ou handicapante). Cures Detox digitale Symptômes physiologiques, cognitifs, émotionnels, comportementaux Analyse Sensibilisation Formation Suivi
  15. 15. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Suite des critères du DSM L'addiction peut être : 1. faible (2-3 critères), 2. modérée (4-5 critères) 3. sévère (plus de 6 critères)
  16. 16. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 3 Syndromes de l’ère numérique F.O.M.O (Fear Of Missing Out) : crainte de rater une information essentielle et, besoin irrépressible de consulter ses courriels et ses notifications, quel que soit le moment. Cyberdépendance : utilisation récurrente des technologies entraînant un dysfonctionnement social, psychologique ou professionnel, ainsi qu’un sentiment de détresse chez l’individu (Caplan, 2002; Young, 1998, 2004; Sergerie, 2014). SICEM : Syndrome d’Intolérance aux Champs Electro- Magnétiques
  17. 17. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Des chercheurs Suisses ont démontré que l’utilisation récurrente d’un écran tactile modifierait la plasticité de notre cerveau (Source). Les zones du cerveau contrôlant le pouce, l'index et le majeur sont plus développées chez les personnes utilisant des smartphones car ils envoient davantage de SMS ou surfent plus sur les réseaux sociaux. L’exploration des impacts positifs et négatifs de l’utilisation de ces nouvelles technologies sur notre organisme à long terme doit se poursuivre. http://bit.ly/1QApWwh Impacts sur le cerveau
  18. 18. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Phase exploratoire Le MMPI-2-RF® est un test de personnalité à visée : - diagnostique, - descriptive, - thérapeutique. Il permet d’identifier la dynamique psychologique du sujet (troubles psychopathologiques, troubles de la personnalité et tendances comportementales associées), afin de planifier un traitement et une prise en charge adaptée.
  19. 19. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Les résultats aux Échelles PSY-5 orientent vers un diagnostic en 5 facteurs de la personnalité. Phase exploratoire 338 items pour 51 échelles
  20. 20. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 1ère phase : phase inaugurale → Stress • Maux de tête associés à une raideur de la nuque. • Douleurs dans une oreille, acouphènes. • Troubles visuels. • Perte d’attention et de la mémoire immédiate. • Troubles de la sensibilité. • Douleurs cutanées ou musculaires. • Vertiges, troubles de l’équilibre. Syndrome SICEM
  21. 21. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 2ème phase : phase phase d'état → Atteinte du système nerveux • Apparition électro-hypersensibilité. • Insomnie, fatigue chronique et éventuellement dépression. • Possible apparition d'oppression thoracique, tachycardie, tachyarythmie, troubles digestifs ou urinaires. • Troubles du comportement. Ces symptômes sont reconnus par l'OMS Crédits : http://www.ehs-mcs.org Syndrome SICEM
  22. 22. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. 3ème phase : Ne survient que si aucune mesure de protection n'a été prise. Constitution progressive de lésions anatomopathologiques et organiques qui deviennent totalement irréversibles. Conséquences : Chez enfant : dyslexie, troubles de l'attention, de la concentration à l'école. Possibles troubles du comportement. Chez femmes enceintes : possibilité d'avortement spontané et l'existence chez le bébé de manifestations psycho-neurologiques graves. Chez adultes : syndrome confusionnel (amnésie, absences et/ou désorientation spatiale) OU démence s’apparentant à Alzheimer (cas très rare). Syndrome SICEM
  23. 23. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Qu'est-ce que la detox digitale ? Concept venu des Etats-Unis (Silicon Valley) Permettre aux personnes de se déconnecter volontairement de tout outil numérique afin de se ressourcer et se recentrer sur soi- même afin de revenir aux valeurs essentielles.
  24. 24. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Cures de detox digitale Commun à toutes les thérapies : - limitation/suppression de l’accès à : - n'importe quel objet électronique (wifi, téléphone, ordinateur, télévision). - Toute substance addictive. Exemples de services régulièrement proposés :  Activités manuelles, intellectuelles, physiques, artistiques et sportives  Suivi comportemental (pour éviter les « rechutes »)  Relaxation (sophrologie, méditation)  Utilisation régulière de produits biologiques Crédit : http://tirl.org
  25. 25. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. L'apparition de ces « cures » de détox digitale s'est suivie de l'apparition de certains stéréotypes : • Image de ces centres : réservés aux des gens aisés de 25 à 40 ans (source : Le Monde http://bit.ly/1DrlfvV). • Jugement de valeur négatif envers les personnes qui s'y rendent, elles sont vues comme incapables de s'organiser. • Le prix de l'hébergement pour ce genre de service y contribue aussi (ex : chez le « Château la Gravière », Vertheuil (95), le tarif est de 304€/nuit et c'est l'un des plus abordable). Pourtant, leur vocation est d'être accessible à tous. Cures, stéréotypes et coût
  26. 26. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. Pour répondre aux besoins des personnes ne pouvant pas se permettre de partir faire un séjour en cure, des applications sur mobiles ont vu le jour. Elles permettent de programmer à l'avance son téléphone pour qu'il ne reçoive plus de notifications sur une plage horaire pré-définie (ex : application Big Red Stop sur Apple). Elles ne sont peut-être pas aussi efficaces qu'une cure mais elles sont plus abordables et personnalisables. Applications mobiles detox digitale
  27. 27. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable. La "detox digitale" comme outil de communication et de marketing Exemple avec KitKat : « No-wifi zones » dans les rues de plusieurs villes. Espaces spécialement aménagés pour que les signaux soient bloqués à une distance de 5 mètres. But : Inciter les personnes à venir se détendre dans un espace calme, tout en dégustant un KitKat. Nouvelle tendance : « detox digitale » perçue comme aide pour les personnes ayant besoin de se couper d'un quotidien sur-connecté. http://www.bluebus.com.br/
  28. 28. ©2015SpotPinkTousdroitsréservés.Diffusion&reproductioninterditessansaccordpréalable.

×