LA COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE  APPLIQUEE A LA CONSTRUCTION LE POINT DE VUE  DU  CCEL   C OMITE  C ALEDONIEN DE L’ E CO...
Une diversité d'appellation :  Eco-construction, HQE, bâtiment vert, bâtiment durable, QEC... ->  Entretient une diversité...
Une demande d'information croissante Particuliers sensibilisés Professionnels (MO, architectes...) Services fiscaux (defis...
ETAT DES LIEUX Nouveau marché économique entraine faire-valoir écologique Concept complexe ou technique  + nouveau marché ...
Approche économique basée uniquement sur le coût d'investissement Coût d'exploitation passe au second plan  ->  Manque de ...
LES REPONSES DU CCEL Regrouper les acteurs en association pour : 1 - Promouvoir / sensibiliser 2 - Centraliser / Démocrati...
SENSIBLE AU DEVELOPPEMENT DU  DURABLE DANS LE SECTEUR DU BTP LES REPONSES DU CCEL Créer des ponts entre des professionnels...
Conseil et soutien Entreprises  et industriels Maîtres  d'ouvrage Partenaires Rend compte des problèmes économiques ou str...
LES REPONSES DU CCEL 1- Promouvoir / sensibiliser Professionnels  : forums, colloques,  petit-déjeuner thématique Particul...
Élaboration d’une plateforme  mobile de formation pour l’installation d’appareil de production d’énergies renouvelables
LES REPONSES DU CCEL 2- Centraliser / Démocratiser l'information ->  Création d'un site internet   www.ccel.nc
 
LES REPONSES DU CCEL 3- Crédibiliser la démarche Éthique de travail (code déontologique)  -> autorégulation de la « com ve...
 
LES REPONSES DU CCEL 4- Professionnaliser les acteurs Guide de bonnes pratiques Formations
LES ACTIVITES DU CCEL   développer une nouvelle  filière économique  en faveur de l’environnement néo-calédonien
CONCLUSION La somme des intérêts commerciaux individuels  ->  peut déboucher sur une communication environnementale commun...
www.ccel.nc
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ccel présentation mai 2011

317 vues

Publié le

présentation du Comité Calédonien d'Eco Logis

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
317
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Un peu d'étymologie : Éco-logis, bâtiment écologique, éco-construction, maison verte, bâtiment HQE... … désignent l’utilisation de pratiques et de matériaux préférables du point de vue de l’environnement dans la conception des bâtiments, le choix de leur emplacement, leur construction, leur exploitation et leur élimination finale.
  • EXPERIENCE DES SALONS CALEDONIENS : BEAUCOUP DE PARTICULIERS AVERTIS Recyclage d'eau Stabilisation de talus par les plantes Photovoltaïque – petites éoliennes Comment isoler ? Les gens sont sensibilisés, mais ne savent pas comment agir. Les effets bénéfiques d'une communication environnementale basée sur la culpabilisation des individus. Il faudrait maintenant amorcer un autre mode de communication.
  • Problème des vrais/faux arguments écologiques destinés uniquement à vendre. Normalement le choix résulte d'une analyse globale d'un bâtiment : Exemple de la gestion de l'énergie : On a tendance à commencer par la fin : on veut mettre des panneaux photovoltaïques bien visibles. Une démarche efficace demande généralement de réfléchir d'abord aux économies d'énergie et ensuite à du matériel efficace. Les énergies renouvelables arrivent en dernier.
  • Il existe la plupart du temps un surcout immédiat (à l'investissement) pour les investissements environnementaux. Manque de communication sur la notion de coût global : Coût global = Construction + Exploitation + Maintenance + Fin de vie Permet de prendre des décisions en connaissance de cause. Dans un second temps Mettre en valeur les choix vertueux (communiquer sur le bâtiment le plus écologique de l'année...)
  • Suite à cet état des lieux nous allons vous présenter nos réponses
  • Exemple des produits HQE Nous force à filtrer les solutions proposées
  • L'aspect commercial n'a pas forcément d'aspect négatif
  • Ccel présentation mai 2011

    1. 2. LA COMMUNICATION ENVIRONNEMENTALE APPLIQUEE A LA CONSTRUCTION LE POINT DE VUE DU CCEL C OMITE C ALEDONIEN DE L’ E CO- L OGIS Le CCEL est une association loi 1901 qui regroupe des professionnels de Nouvelle Calédonie sensibles à la protection de l’environnement dans le secteur du BTP.
    2. 3. Une diversité d'appellation : Eco-construction, HQE, bâtiment vert, bâtiment durable, QEC... -> Entretient une diversité de visions de la notion de DD dans le bâtiment ETAT DES LIEUX
    3. 4. Une demande d'information croissante Particuliers sensibilisés Professionnels (MO, architectes...) Services fiscaux (defiscalisation) Le paradoxe d'une époque où l'information n'a jamais été aussi accessible On pense global (il faut sauver la planète), mais difficulté pour agir localement ETAT DES LIEUX
    4. 5. ETAT DES LIEUX Nouveau marché économique entraine faire-valoir écologique Concept complexe ou technique + nouveau marché économique = Communication confuse -> Manque de crédibilité et d'efficacité
    5. 6. Approche économique basée uniquement sur le coût d'investissement Coût d'exploitation passe au second plan -> Manque de vision à long terme -> Opérations environnementales pas assez mises en valeur ETAT DES LIEUX
    6. 7. LES REPONSES DU CCEL Regrouper les acteurs en association pour : 1 - Promouvoir / sensibiliser 2 - Centraliser / Démocratiser l'information 3 - Crédibiliser la démarche 4 - Professionnaliser les acteurs
    7. 8. SENSIBLE AU DEVELOPPEMENT DU DURABLE DANS LE SECTEUR DU BTP LES REPONSES DU CCEL Créer des ponts entre des professionnels de l'éco-construction Les prescripteurs Les producteurs Les importateurs Les applicateurs
    8. 9. Conseil et soutien Entreprises et industriels Maîtres d'ouvrage Partenaires Rend compte des problèmes économiques ou structurels au développement de leurs solutions Échanges sur les aides financières CCEL Trouve des prestataires - Apprend sur la démarche Puise des solutions Fait émerger des filières Apprend sur les besoins exprimés Se faire connaître Connaître les besoins
    9. 10. LES REPONSES DU CCEL 1- Promouvoir / sensibiliser Professionnels : forums, colloques, petit-déjeuner thématique Particuliers : Animation de salons, expositions
    10. 11. Élaboration d’une plateforme mobile de formation pour l’installation d’appareil de production d’énergies renouvelables
    11. 12. LES REPONSES DU CCEL 2- Centraliser / Démocratiser l'information -> Création d'un site internet www.ccel.nc
    12. 14. LES REPONSES DU CCEL 3- Crédibiliser la démarche Éthique de travail (code déontologique) -> autorégulation de la « com verte » Comité de validation -> amorce d'un « label qualité »
    13. 16. LES REPONSES DU CCEL 4- Professionnaliser les acteurs Guide de bonnes pratiques Formations
    14. 17. LES ACTIVITES DU CCEL   développer une nouvelle filière économique en faveur de l’environnement néo-calédonien
    15. 18. CONCLUSION La somme des intérêts commerciaux individuels -> peut déboucher sur une communication environnementale commune objective et neutre
    16. 19. www.ccel.nc

    ×