Retour d’expérience sur la perception de la population Du rêve au retour sur terre … 31/05/11 Colloque Communication Envir...
Introduction <ul><li>Depuis 1998, l’institut tns suit les évolutions de l’opinion et les mutations de la société calédonie...
Au commencement … l’EDEN <ul><li>Dans les années 90, la perception de la Nouvelle-Calédonie était associée à un territoire...
Au commencement … l’EDEN <ul><li>En 2001, au cours d’une étude sur la perception des signes de qualité ( commanditée par l...
Au commencement … l’EDEN <ul><li>Au niveau des fruits et légumes, on avait des réponses assez surprenantes quand on demand...
Au commencement … l’EDEN <ul><li>Par ailleurs, l’environnement calédonien garantissait à lui seul la qualité des produits....
Le temps du doute, des remises en question <ul><li>Ce beau schéma aurait pu perdurer plusieurs années encore s’il n’avait ...
Le temps du doute, des remises en question – La crise des pesticides <ul><li>C’est le premier atterrissage brutal pour les...
Le temps du doute, des remises en question – L’effet Grands Projets <ul><li>C’est le deuxième temps fort de la prise de co...
Le temps du doute, des remises en question – L’urbanisation <ul><li>Une déconnexion partielle de son environnement traditi...
L’âge de raison <ul><li>2011, 10 ans ont passé, et les mentalités ont commencé à évoluer. </li></ul><ul><li>Mais l’effet e...
L’âge de raison <ul><li>Pour cela, on utilise une approche matricielle en distinguant : </li></ul><ul><ul><li>L’importance...
L’âge de raison <ul><li>Une matrice avec 4 quadrants </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Noum...
L’âge de raison 31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 High Low High Low Importance Nive...
Pour finir, l’environnement en NC est la parfaite illustration de la différence entre « concerné » et impliqué » <ul><li>U...
Pour finir, l’environnement en NC est la parfaite illustration de la différence entre « concerné » et impliqué » <ul><li>L...
Conclusion 31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 …  Rendez-vous dans 10 ans pour suivre...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tns au colloque communication verte

460 vues

Publié le

Présentation de Stéphane Renaud TNS : la perception des calédoniens de l'écologie

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
460
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tns au colloque communication verte

  1. 1. Retour d’expérience sur la perception de la population Du rêve au retour sur terre … 31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  2. 2. Introduction <ul><li>Depuis 1998, l’institut tns suit les évolutions de l’opinion et les mutations de la société calédonienne. </li></ul><ul><li>Même si l’image du pays de Dédé, Tonton Marcel et Tatan reste gravée dans les esprits, il ne s’agit plus aujourd’hui que d’une image qui s’éloigne, surtout pour les habitants de la zone urbaine </li></ul><ul><li>En parallèle, l’opinion calédonienne est née il y a quelques années, sous l’effet de plusieurs facteurs qu’il serait trop long d’évoquer. Elle a suscité une vague d’expressions … </li></ul><ul><li>Mais la question qui nous occupe aujourd’hui est la suivante «  Où en sont les calédoniens d’un point de vue de la perception de l’environnement  » </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  3. 3. Au commencement … l’EDEN <ul><li>Dans les années 90, la perception de la Nouvelle-Calédonie était associée à un territoire encore « vierge » de toute pollution, un territoire immaculé. </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 Le paradis n’est pas loin ne passez pas à côté
  4. 4. Au commencement … l’EDEN <ul><li>En 2001, au cours d’une étude sur la perception des signes de qualité ( commanditée par l’ERPA, ), nous avions pu constater les la puissance de cette perception </li></ul><ul><li>Un univers relativement protégé, isolé, au regard des crises sanitaires en vigueur à ces moments là (vache folle, etc.) </li></ul><ul><ul><ul><li>« ici, le bétail est élevé au grand air, la viande a plus de saveur parce que les animaux marchent » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« Garantie de qualité : « animaux élevés comme ici, qui courent » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« on sait d’où ça vient, on voit le bétail manger » </li></ul></ul></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  5. 5. Au commencement … l’EDEN <ul><li>Au niveau des fruits et légumes, on avait des réponses assez surprenantes quand on demandait à quoi ils pensaient quand on parlait de produits bio </li></ul><ul><ul><ul><li>«les tomates » </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« la salade » </li></ul></ul></ul><ul><li>Bref, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  6. 6. Au commencement … l’EDEN <ul><li>Par ailleurs, l’environnement calédonien garantissait à lui seul la qualité des produits. Un environnement pour lequel on ne se posait pas trop de questions : </li></ul><ul><ul><ul><li>Puissance du nom « Du pays » comparativement à d’autres appellations pourtant associées clairement à des produits de qualité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Logo magique </li></ul></ul></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 « C’est local, c’est du pays »
  7. 7. Le temps du doute, des remises en question <ul><li>Ce beau schéma aurait pu perdurer plusieurs années encore s’il n’avait pas été mis à mal par différents évènements </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  8. 8. Le temps du doute, des remises en question – La crise des pesticides <ul><li>C’est le premier atterrissage brutal pour les consommateurs: Ce que je mange n’est pas bio … </li></ul><ul><li>Une période de doute qui a été relayée dans les différents médias, faisant ainsi prendre conscience aux calédoniens que leur vision était un peu tronquée. </li></ul><ul><li>Mais du coup, un effet de rejet plus que proportionnel sur 2 ou 3 ans qui a été préjudiciable aux producteurs locaux </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  9. 9. Le temps du doute, des remises en question – L’effet Grands Projets <ul><li>C’est le deuxième temps fort de la prise de conscience, avec des conséquences peu anodines </li></ul><ul><li>Une communication différenciée selon les acteurs qui a mis en exergue les bonnes et les mauvaises pratiques </li></ul><ul><li>L’emploi de termes forts, comme le mot « sanctuaire », faisant référence au terme « Sanctus » </li></ul><ul><li>Un conflit de territorialité qui exacerbe la sensation d’atteinte à son environnement, son garde manger, son univers … </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  10. 10. Le temps du doute, des remises en question – L’urbanisation <ul><li>Une déconnexion partielle de son environnement traditionnel. </li></ul><ul><li>Une idéalisation de son environnement passé, associé à un mode de vie que l’on regrette parfois. </li></ul><ul><li>Le contact avec une pollution plus ou moins visuelle dont on rejette la faute sur l’autre : </li></ul><ul><ul><ul><li>« La pollution c’est la ville » …. Mais qui vit en ville ? </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>« La pollution, ce sont les industries » </li></ul></ul></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  11. 11. L’âge de raison <ul><li>2011, 10 ans ont passé, et les mentalités ont commencé à évoluer. </li></ul><ul><li>Mais l’effet est encore limité car, comme dans tous les pays, le chemin sera long … </li></ul><ul><li>Pour illustrer ces propos, nous avons extrait des données issues du étude concernant la perception des conditions de vie (au sens qualité de vie). </li></ul><ul><li>En quoi, l’environnement est-il une priorité aujourd’hui ? </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  12. 12. L’âge de raison <ul><li>Pour cela, on utilise une approche matricielle en distinguant : </li></ul><ul><ul><li>L’importance déclarée (associée à un besoin d’en parler, de communiquer, voire de faire bonne figure) </li></ul></ul><ul><ul><li>La perception du thème (positive, neutre, négative) </li></ul></ul><ul><ul><li>Son importance réelle (est-ce qu’une perception négative sur le thème entraîne une diminution de perception de la qualité de vie perçue </li></ul></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 Environnement, environnement, est-ce que j’ai une tête à me préoccuper de l’environnement ?
  13. 13. L’âge de raison <ul><li>Une matrice avec 4 quadrants </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 High Low Est-ce c’est important pour l’interviewé ? Niveau d’influence sur la perception globale Les éléments clés : Ils sont considérés comme importants par les interviewés et ils ont une influence sur la perception globale Les opportunités à exploiter : Même si les thèmes de ce quadrant ne sont pas considérés comme importants, ils influencent la perception globale L’axe de communication : Les administrés ont besoin d’en parler mais ce n’est pas important dans les faits. Les thèmes moins importants Performance Far above average Above average Average Below average Far below average
  14. 14. L’âge de raison 31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 High Low High Low Importance Niveau d’influence sur la perception globale HYGIENICS MOTIVATORS HIDDEN OPPORTUNITIES POTENTIALS?/SAVERS? Résidents < 10 ans Grand Nouméa Brousse 50 ans et plus Moins de 30 ans 30-49 ans Une perception qui reste dans la moyenne pour certains. Le terme environnement est à la mode, mais cela reste encore un axe de communication. Les jeunes sont plus sensibilisés mais il reste du chemin à parcourir
  15. 15. Pour finir, l’environnement en NC est la parfaite illustration de la différence entre « concerné » et impliqué » <ul><li>Une petite blague que j’utilise parfois pour illustrer ces concepts ? Quelle est la différence entre « concerné » et « impliqué » ? </li></ul><ul><li>Ben dans les œufs au bacon : la poule est concernée et le cochon est très impliqué … </li></ul><ul><li>Plus sérieusement, cette notion est fondamentale dans la perception de l’importance de l’environnement pour les calédoniens </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  16. 16. Pour finir, l’environnement en NC est la parfaite illustration de la différence entre « concerné » et impliqué » <ul><li>Les calédoniens sont concernés par la protection de l’environnement mais cela reste encore au stade de la bonne conscience. </li></ul><ul><li>Les calédoniens sont impliqués lorsqu’il s’agit de problématiques de santé publique, c’est-à-dire lorsqu’une problématique « environnement » peut avoir un effet direct sur leur santé. </li></ul>31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011
  17. 17. Conclusion 31/05/11 Colloque Communication Environnementale – CCI Nouméa – Mai 2011 … Rendez-vous dans 10 ans pour suivre l’évolution de cette prise de conscience

×