Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’
1. Qu’attend-on de nous ?
Benoit donne des gra...
Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’
• Prévoir aussi une formation sur l’accueil au...
Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’
Idée… l’évêque reçoit les jeunes et fait une c...
Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’
Faire faire des expériences aux familles, aux ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Collaboration avec liturgie

173 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
173
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Collaboration avec liturgie

  1. 1. Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’ 1. Qu’attend-on de nous ? Benoit donne des grands repères. a. En tout cas l’évêque souhaite qu’on veille à l’animation liturgique des 5 grands moments de l’année : rentrée pastorale, messe chrismale, appel décisif et catéchèse du dimanche in albis, veillée de la pentecôtes. Qu’on peut faire en lien avec la pastorale Nl et les COE (pour la veillée) b. On attend aussi de nous d’accompagner et de former les agents liturgiques locaux : i. sans doute faire une journée de formation 1x/an + les matinées chantantes. ii. Susciter des propositions de rencontres-formations locales avec les équipes liturgiques - les chorales ; ou être disponibles pour accompagner des projets venant d’autres départements (Jeunes, Grandir dans la foi, santé …) iii. Assurer le lien avec les propositions interdiocésaines de la CIFL. Dans ce domaine, Béatrice nous présente les projets pour les années à venir. Entre autres le projet de formation initiale. (voir annexe) Il faudra faire une présentation du projet à envoyer vers les RUP et les équipes locales. On peut choisir un module Nb : Le département de théologie de l’UCL (Catherine Chevalier et Arnaud Join-Lambert) propose aussi un certificat de complément en pastorale liturgique de 6 mois. 2. Relecture de l’année – projet a. Ce qui a été fait : Chauvet, deuil et funérailles (les choses commencent à se mettre en place). b. Pour l’an prochain i. Deuil et funérailles : proposition d’accompagner ce qui se met en place (on ne reprendra une 1ère année qu’en 2015 – 2016) On note qu’à Liège où on avait voulu mettre en œuvre une politique volontariste de présidence par des laïcs, on fait marche arrière. Sans doute par manque de préparation du peuple de Dieu – les funérailles ne se faisant souvent avec des familles loin de l’Eglise. A Tournai, il y avait eu toute une démarche de préparation par le biais du synode diocésain. Vers quoi devons-nous aller ?  poser la question à l’équipe vicariale de sa politique. Action : Benoît • Il y a aussi les équipes de laïcs qui rencontrent les familles. Ceux-là ont toujours un rôle dans le dispositif dans lequel ils s’insèrent. Le 27.6.2014 Page 1
  2. 2. Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’ • Prévoir aussi une formation sur l’accueil aux cimetières avec Marie- Françoise Boveroulle (ajout MFB : formation pour accueillants ‘deuil’ – florilège de prières – schéma de célébration…?) et aussi les célébrations du 40ième jour qui nous sont demandées. Travailler aussi les symboles et les rites des funérailles. ii. Garder en tête la formation à la liturgie du sacrement des malades. Avec des interventions en hôpital ou en home, mais aussi en paroisse (lors d’une messe du dimanche).  Voir comment prendre contact avec les services de la santé. En lien avec Marie-Françoise Boveroulle, prévoir une formation pour les acteurs pastoraux locaux – dans la foulée de la matinée chantante du 17 janvier. (ajout MF : formation pour les équipes de la journée ‘Réconciliation’ ?) Le vendredi 16 janvier en après-midi ? Liens possibles : le livre de Lytta Basset sur la bienveillance et l’expérience de Guibert Terlinden. 3. Lien avec Grandir dans la foi. Initiation chrétienne. a. Il y a déjà en septembre 2014 des UP qui vont démarrer dans le projet du changement de kt : éveil à la foi jusqu’en 4ième primaire ; entrée en Kt d’initiation pour un parcours de 2 ans minimum quoi rejoint et intègre les familles – avec les sacrements d l’initiation (BCE) célébré en cours/en fin de 2ième année avec une fête de la foi; et des équipes de maturation dans la foi qui commencent en 6ième primaire (11 – 14 ans) – puis (14 – 18 ans) et la Kt de maturation… Importance de mettre du lien dans les diverses formules qui assurent la continuité de ‘Grandir dans la foi’. b. On envisage de rédiger un Guide liturgique qui reprendra les diverses étapes à célébrer lors d’une célébration dominicale. i. Entrée en catéchèse ii. La signation (Janvier ?) iii. Initiation à la réconciliation – scrutin - Travailler l’histoire de l’alliance. iv. Remise du credo – sensibilisation à la foi de l’Eglise. v. Célébration des sacrements de l’initiation chrétienne vi. L’achèvement du parcours par une fête de l’Eucharistie. vii. Des fêtes la foi. c. La confirmation rappellerait le lien à l’évêque. Question : comment célébrer cette confirmation qui fasse le lien entre l’évêque et la communauté locale ? Le 27.6.2014 Page 2
  3. 3. Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’ Idée… l’évêque reçoit les jeunes et fait une catéchèse. Il pourrait alors leur remettre le saint-chrême qui servira à la confirmation… Au fond, quel est le problème en lien avec Grandir dans la foi ? 1. Comment donner sa juste place au rite célébré sans qu’il y ait un appauvrissement de la célébration dominicale ? comment éviter que le rite ne soit parachuté dans la célébration… ? a. Il faudra sans doute que la communauté se sente participative à cette catéchèse et se sentent concernés. Faire qu’elle ne soit pas simplement comme spectatrice. La catéchèse doit concerner toutes nos communautés chrétiennes globales et pas seulement les enfants. Rappeler aux équipes pastorales l’importance de cette ouverture à l’espace intérieur. b. Si on remet le credo, veiller à se limiter à cela ; ne pas surcharger la liturgie pas trop de rajouts. Q : Ne peut-on composer un credo baptismal qui les intéresse ? 2. Ne faut-il pas aller vers des célébrations à part – sachant que dans certaines paroisses la célébration dominicale est peu adaptée aux enfants et ne les intéresse guère ? Sachons que notre équipe est à ressources limitée. 3. Réflexions diverses a. Super important de faire passer le message que tout n’est pas fini à 11 ans et qu’il y a un chemin à poursuivre après l’enfance. C’est capital. L’initiation n’est pas que le don d’une carte de membre… b. Comment conscientiser le message de l’importance de la liturgie par les parents et les enfants ? c. Comment initier (les enfants, les familles et les paroissiens) à la Bible, à l’Evangile, aux psaumes? Par la découverte d’œuvres d’art, par des échanges, des moments de sensibilisation… ? d. Veiller à ce que les catéchistes se réapproprient le langage de la liturgie et que les liturgistes soient attentif à les associer à leur dynamisme. La règle de la liturgie est de commencer par l’acte et de laisser l’acte monter vers la ‘tête’, vers la compréhension, le déploiement de l’acte dans son cœur. Le 27.6.2014 Page 3
  4. 4. Évaluation année 2013 – 2014 – département vicarial ‘pastorale et liturgie’ Faire faire des expériences aux familles, aux jeunes. (Musique, chants, texte, contemplation d’œuvres d’art…) 4. Un thème qui unit les trois sacrements est le don de l’Esprit comment ce qui nous accompagne dans l’inattendu à la vie. Réflexion de Julia Kristeva : la seule voie qui peut sauver le monde est de nourrir la vie intérieure ; d’ouvrir des espaces intérieurs. 5. Liturgie d’initiation ? • Il faut en tout cas préparer qq chose de très bon. Comme quand une maman cherche à faire découvrir à son enfant ce qu’il n’aime apriori guère. • L’initiation à la liturgie n’est pas parlotte, mais expérience significative : faire que la liturgie rassemble - Importance de vivre qqchose ensemble. Être stimulés. • La communauté est invitée à porter durant l’initiation les jeunes et leurs parents – pour que le jour de la célébration, la communauté sente qu’elle vit qq chose avec ces familles • Prévoir des liturgies, des célébrations où on apprend à se nourrir de la parole et à prier ensemble ; trouver le goût de chercher Dieu ensemble. Comment faire cela pour que cela entre ? Par ex. pour la communion – comment cesser de faire une distribution de la communion ? a. Refaire des sessions de liturgie ou des formations où on vit qqn chose. b. On est dans des propositions et non dans des trucs. D’abord faire entrer dans la question – et ensuite écouter les possibilités de propositions. 6. Aménagement du bureau – crémaillère du 21 octobre 7. Mandats : la durée proposée est de 3 ans pour la première fois et de 5 ans (renouvelable). Rapport Benoit Hauzeur Ajout MF : + blog : une brochure sur le net + un ciel étoilé (communion des Saints) pour la Toussaint 2014 Le 27.6.2014 Page 4

×