CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU LUXEMBOURG BELGE
Maintenance des bâtiments : comment travailler en hauteur en toute
...
Christian LAMBINET, Ing
Contrôle du Bien-être au Travail
NAMUR, LUXEMBOURG et BRABANT WALLON
Ligne de conduite du
Contrôle...
La législation existante en matière de risques
de chutes de hauteur
Les plus utilisés…
Loi du 4 août 1996 bien-être au tra...
La législation existante en matière de risques
de chutes de hauteur
Les plus utilisés…
A.R. du 31/08/2005 équipements de t...
Les aides à l’application de la réglementation
Les normes. Exemples:
NBN EN 13374: garde-corps périphériques temporaires
N...
Application des principes généraux
L’article 5 de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des
travailleurs lors de l'e...
Application des principes généraux
e) prendre des mesures de protection collective par priorité
à des mesures de protectio...
Application des principes généraux
L’article 4 de l’Arrêté royal du 13 juin 2005 relatif à l'utilisation
des équipements d...
Application des principes généraux
L’article 4 de l’Arrêté royal du 13 juin 2005 relatif à l'utilisation
des équipements d...
Points critiques en matière de risques
de chutes de hauteur sur chantiers
- Utilisation d’échelles
- Conception, mise en p...
Points critiques en matière de risques
de chutes de hauteur en maintenance
- Accès aux postes nécessitant maintenance (pas...
Statistiques personnelles enquêtes d’accidents
Enquêtes accidents sur chantiers depuis 2005
Total 175
Chutes de hauteur 98...
Interventions ultérieures en toitures plates
Dimensions des
garde-corps,
annexe II de
l’A.R. du 30 août
2013 E.P.C.
Sans oublier les normes spécifiques aux garde-corps, qui
sont souvent plus précises, et plus appropriées…
NBN EN 13374:
Ga...
Normes spécifiques aux garde-corps,
NBN EN 14122-3: garde-corps industriel
Normes spécifiques aux garde-corps
NBN B 03-004: garde-corps de bâtiment
Hauteurs de protection minimales H et Hr des gard...
Action du Contrôle du Bien-être au Travail
- Echanges entre directions et à l’intérieur de chaque direction
pour tenter de...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 1
Travailler en hauteur en toute
sécurité, dans la maintenance
des bâtiment...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 2
4/8/1996 Loi du bien-être - Chapitre 5 : Chantiers
temporaires ou mobiles...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 3
Entre les entreprises
CSS – prise en charge des Coactivités
Avec l’ extér...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 4
Mesures générales de prévention
Information pour tout nouvel intervenant
...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 5
Intervention limité dans le temps
Cas particulier des travaux en hauteur
...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 6
Travaux en superposition
Cas particulier des travaux en hauteur
Equipemen...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 7
Montage des vitres et habillage des façades
Cas particulier des travaux e...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 8
SITE
www.meta.fgov.be
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 9
Plaquette sur les coordinateurs …
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 10
SITE ww.bib-co.com
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 11
TECHNIQUES &
PRATIQUES
COORDINATION
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 12
EPC
Plinthes
Lisse, sous-lisse
Lisse supplément
Échelle
Trappe
Liaisons ...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 13
QUELQUES
EXEMPLES
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 14
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 15
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 16
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 17
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 18
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 19
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 20
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 21
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 22
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 23
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 24
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 25
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 26
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 27
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 28
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 29
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 30
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 31
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 32
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 33
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 34
Un plan vaut mieux…
préparation
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 35
Une légendeN° RISQUES MESURES PROPOSEES
1 Surface importante
Travail en ...
2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 36
Travailler en hauteur en sécurité, un
challenge pour tous, surtout dans ...
Michel Denoncin
22 Septembre 2016
Retour d’expérience pour les
travaux en hauteur non routinier.
Présentation de la société
Construit en 1980
• Act. 46000 m² sous toiture.
399 employés sur le site incluant des fonctions...
Le travail en hauteur
chez Jindal
Les « bonnes pratiques » de la pétrochimie mise en place début des années 2005:
o Utilis...
Les moyens déployés
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
4
 En conséquence:
o Le travail en hauteur est l’objet d’une de no...
Ordre de priorité
dans le choix de la méthode de travail en hauteur.
1. Rechercher une méthode alternative au travail en h...
La protection individuelle (harnais de sécurité)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
6
Lorsqu’aucune des méthodes précitées...
Identification des dangers et analyse des risques
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
7
Exemple:
 Comment accéder à la zon...
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
8
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
9
La protection collective (Echelle à plateforme)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
10
La protection collective (Nacelle de chantier)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
11
•
La protection collective (Chargement camion résine)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
12
La protection collective (Temporaire de chantier)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
13
•
La protection individuelle (harnais de sécurité)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
14
Anti-chute à rappel automatique à s...
La protection individuelle (déplacement en hauteur)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
15
Tout déplacement en hauteur
obli...
La protection individuelle (harnais de sécurité)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
16
Pré Inspection
de votre
équipement
La protection individuelle (harnais de sécurité)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
17
Y-a-t il des signes de:
• Brûlure c...
1. Ceci montre l’importance d’un contrôle fait par le porteur de l’EPI avant utilisation.
2. L’importance de présenter vos...
Avant de choisir son point d’ancrage
Minute papillon !
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
19
•
Support électrique parfois ...
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
20
•
La protection individuelle
(intervention en espace confiné)
La protection individuelle
(intervention sur transfo)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
21
Exemple : nettoyage de vitre
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
22
La protection collective
(Dépotage)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
23
La protection collective
(garde-corps amovible)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
24
Travaux sur corde
(Voltigeurs)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
25
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 25
Travaux sur corde
(Voltigeurs)
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
26
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 26
La point faible:
Le comportement humain
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl
27
Partage d’expérience d’un accident grave
(ch...
M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 28
Maintenance des bâtiments : comment travailler en hauteur en toute sécurité ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Maintenance des bâtiments : comment travailler en hauteur en toute sécurité ?

262 vues

Publié le

C’est à cette question que le CPT-Lux et la Chambre de commerce ont voulu répondre lors d’une journée d’information organisée avec le soutien du CNAC le 22 septembre 2016.
Christian LAMBINET, Inspecteur au Contrôle du Bien-Etre au Travail (SPF Emploi) a tout d’abord retracé les contours réglementaires de la question.
Henri MEYS, Vice-Président de BIB.co, a apporté le point de vue des coordinateurs sécurité.
Enfin, Michel DENONCIN, conseiller en prévention et responsable projets chez Jindal Films, a expliqué comment l’entreprise procède lorsqu’elle doit faire des travaux de maintenance en hauteur et faire appel à des sous-traitants en toute sécurité.

Pour plus d’infos : am.barbette@ccilb.be

Publié dans : Environnement
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
262
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Maintenance des bâtiments : comment travailler en hauteur en toute sécurité ?

  1. 1. CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU LUXEMBOURG BELGE Maintenance des bâtiments : comment travailler en hauteur en toute sécurité ? 22/09/2016
  2. 2. Christian LAMBINET, Ing Contrôle du Bien-être au Travail NAMUR, LUXEMBOURG et BRABANT WALLON Ligne de conduite du Contrôle du Bien-être sur les aspects réglementaires liés aux risques de chutes de hauteur
  3. 3. La législation existante en matière de risques de chutes de hauteur Les plus utilisés… Loi du 4 août 1996 bien-être au travail A.R. du 25/01/2001 chantiers temporaires ou mobiles, en particulier article 50 et annexe III, partie B, section 2, - Point 5: chutes de hauteur - Point 11: travaux de démolition - Point 14: travaux sur les toitures - …
  4. 4. La législation existante en matière de risques de chutes de hauteur Les plus utilisés… A.R. du 31/08/2005 équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur - Choix d’un équipement adapté - Echelles - Échafaudages - Travail sur cordes A.R. 30/08/2013 équipements de protection collective Annexe II: prévention des chutes des travailleurs
  5. 5. Les aides à l’application de la réglementation Les normes. Exemples: NBN EN 13374: garde-corps périphériques temporaires NBN EN 1263: filets de sécurité NBN EN 12810 et 12811: échafaudages … Les codes de bonnes pratiques Exemples: - publication du CNAC - Publications INRS, SUVA, …
  6. 6. Application des principes généraux L’article 5 de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail énumère les principes généraux de prévention, parmi lesquels: a) éviter les risques g) limiter, autant que possible, les risques compte tenu de l'état de l'évolution de la technique; e) prendre des mesures de protection collective par priorité à des mesures de protection individuelle h) limiter les risques de lésion grave en prenant des mesures matérielles par priorité à toute autre mesure;
  7. 7. Application des principes généraux e) prendre des mesures de protection collective par priorité à des mesures de protection individuelle On retrouve cette disposition dans l’article 6 de l’ Arrêté royal du 31 août 2005 relatif à l'utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur § 4. L'employeur prévoit l'installation de dispositifs de protection pour éviter des chutes, en donnant la priorité aux mesures de protection collective par rapport aux mesures de protection individuelle. Ces dispositifs de protection sont d'une configuration et d'une résistance propres à empêcher ou à arrêter les chutes de hauteur et à prévenir des dommages corporels aux travailleurs. Les dispositifs de protection collective pour éviter les chutes ne peuvent être interrompus qu'aux points d'accès d'une échelle ou d'un escalier.
  8. 8. Application des principes généraux L’article 4 de l’Arrêté royal du 13 juin 2005 relatif à l'utilisation des équipements de protection individuelle ne dit pas autre chose Art. 4. L'employeur est tenu, conformément aux dispositions de l'article 5 de la loi et des articles 8 et 9 de l'arrêté royal relatif à la politique du bien-être, de déceler les risques inhérents au travail et de prendre les mesures matérielles appropriées pour y obvier. Lorsque les risques ne peuvent pas être éliminés à la source ou suffisamment limités par des mesures, des méthodes ou des procédés d'organisation du travail, ou par des moyens techniques de protection collective, les E.P.I. sont utilisés.
  9. 9. Application des principes généraux L’article 4 de l’Arrêté royal du 13 juin 2005 relatif à l'utilisation des équipements de protection individuelle ne dit pas autre chose Art. 4. L'employeur est tenu, conformément aux dispositions de l'article 5 de la loi et des articles 8 et 9 de l'arrêté royal relatif à la politique du bien-être, de déceler les risques inhérents au travail et de prendre les mesures matérielles appropriées pour y obvier. Lorsque les risques ne peuvent pas être éliminés à la source ou suffisamment limités par des mesures, des méthodes ou des procédés d'organisation du travail, ou par des moyens techniques de protection collective, les E.P.I. sont utilisés.
  10. 10. Points critiques en matière de risques de chutes de hauteur sur chantiers - Utilisation d’échelles - Conception, mise en place, et maintien des protections collectives des ouvertures intérieures (trémies escaliers, ascenseurs, …) - Echafaudages incomplets en matières de planchers, de garde- corps, …, coordination imparfaite - Consoles de couvreurs mal ancrées au bâtiment - Chutes à travers des ondulés translucides ou en asbeste-ciment - Chutes en bas de versant de toiture - Chutes à travers des ouvertures dans les dalles ou en toiture plate - Mauvaise utilisation des appareils de levage et monte-matériaux
  11. 11. Points critiques en matière de risques de chutes de hauteur en maintenance - Accès aux postes nécessitant maintenance (passerelles permanentes > échafaudages > échelles); aménagement de postes de travail - Installation d’appareils de levage permanents en vue de la maintenance - Risques de chute au niveau des trémies techniques - Risques de chutes en toitures plates et inclinées Nécessité d’anticiper les problèmes lors de la conception et Chapitre IV de la Loi du 4 août 1996: accueil des entreprises extérieures
  12. 12. Statistiques personnelles enquêtes d’accidents Enquêtes accidents sur chantiers depuis 2005 Total 175 Chutes de hauteur 98 56% Echelles 21 Echafaudages de pied 15 Echafaudage sur taquets d'échelles 7 Consoles de couvreurs 4 Chutes bas de toiture 12 Chutes à travers la toiture (surface fragile) 11 Surface fragile hors toiture 2 Protection des ouvertures 15 Accès et escaliers 2 Equipements de travail 5 Nacelles élévatrices 4
  13. 13. Interventions ultérieures en toitures plates
  14. 14. Dimensions des garde-corps, annexe II de l’A.R. du 30 août 2013 E.P.C.
  15. 15. Sans oublier les normes spécifiques aux garde-corps, qui sont souvent plus précises, et plus appropriées… NBN EN 13374: Garde-corps temporaires, classe A Dimensions minimales en mm
  16. 16. Normes spécifiques aux garde-corps, NBN EN 14122-3: garde-corps industriel
  17. 17. Normes spécifiques aux garde-corps NBN B 03-004: garde-corps de bâtiment Hauteurs de protection minimales H et Hr des garde-corps [mm] Les hauteurs de protection H et de protection réduite Hr des garde-corps sont définies comme les distances verticales entre la partie supérieure du garde-corps et respectivement la zone de stationnement normal (ZSN, équilibre stable sans appui ni aide complémentaire) ou la zone de stationnement précaire (ZSP, équilibre instable ou assisté) Hauteur Garde-corps minces (épaisseur ≤ 200 mm) Garde-corps épais 200 < épaisseur ≤ 400 mm Epaisseur > 400 mm H 1100 1100 – (0,5 x épaisseur) 900 Hr 900 800 700 Hauteur Garde-corps situés à une hauteur de 12 m mesurée depuis la partie supérieure du garde-corps jusqu’à la surface située en contrebas H et Hr 1200 1200
  18. 18. Action du Contrôle du Bien-être au Travail - Echanges entre directions et à l’intérieur de chaque direction pour tenter de définir une politique commune - Echanges avec le CNAC pour points de vue communs sur des problématiques spécifiques - Diminution des effectifs d’inspecteurs (pour NAM-LUX-BW: 7 ETP sur chantiers en 2011, 4 ETP sur chantiers en 2016) - Difficultés liées à la présence de travailleurs étrangers et de (faux)-indépendants - => Obligation de travailler, en plus des inspections habituelles, par campagnes et journées coup de poing.
  19. 19. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 1 Travailler en hauteur en toute sécurité, dans la maintenance des bâtiments- Obligations des employeurs. Henri MEYS – Coordinateur niveau A Administrateur Institut Belge des Coordinateurs Sécurité - BIBCo
  20. 20. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 2 4/8/1996 Loi du bien-être - Chapitre 5 : Chantiers temporaires ou mobiles Désignation obligatoire d’un CSS (coordinateur sécurité et santé) Directives Européennes Transposées Arrêté Royal coordonné du 25-01-2001 (7 révisions) Travaux de GC ou bâtiment minimum 2 entrepreneurs (définition large)
  21. 21. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 3 Entre les entreprises CSS – prise en charge des Coactivités Avec l’ extérieur du chantier Pour les interventions ultérieures
  22. 22. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 4 Mesures générales de prévention Information pour tout nouvel intervenant Risques résiduels Mesures spécifiques pour le travail à exécuter
  23. 23. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 5 Intervention limité dans le temps Cas particulier des travaux en hauteur Intervention limitée dans l’espace Configuration évolutive du chantier
  24. 24. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 6 Travaux en superposition Cas particulier des travaux en hauteur Equipements spécifiques Mesures de protection existantes
  25. 25. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 7 Montage des vitres et habillage des façades Cas particulier des travaux en hauteur Montage, entretien et réparation des toitures Montage, entretien et réparation des techniques
  26. 26. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 8 SITE www.meta.fgov.be
  27. 27. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 9 Plaquette sur les coordinateurs …
  28. 28. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 10 SITE ww.bib-co.com
  29. 29. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 11 TECHNIQUES & PRATIQUES COORDINATION
  30. 30. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 12 EPC Plinthes Lisse, sous-lisse Lisse supplément Échelle Trappe Liaisons fixes, patte antisoulèv. Ancre, étais Cale de pied Indication charge Plan de montage
  31. 31. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 13 QUELQUES EXEMPLES
  32. 32. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 14
  33. 33. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 15
  34. 34. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 16
  35. 35. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 17
  36. 36. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 18
  37. 37. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 19
  38. 38. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 20
  39. 39. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 21
  40. 40. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 22
  41. 41. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 23
  42. 42. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 24
  43. 43. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 25
  44. 44. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 26
  45. 45. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 27
  46. 46. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 28
  47. 47. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 29
  48. 48. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 30
  49. 49. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 31
  50. 50. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 32
  51. 51. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 33
  52. 52. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 34 Un plan vaut mieux… préparation
  53. 53. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 35 Une légendeN° RISQUES MESURES PROPOSEES 1 Surface importante Travail en deux phases : une phase gauche et une phase droite avec application de mesures communes (voir ci-dessous). 2 Passage étroit en hauteur Mise en place d'un plancher passerelle avec garde-corps. (Photo 7708) 3 Chute d'objets Pour chacune des phases en périphérie des zones de travail avec risques de passages de piétons, mise en place d'une clôture de type Heras. (Photo 7711) 4 Accès piétons Pendant les heures de travail (7h à 17h), prévoir côté intérieur avis "Passage interdit : Risques de chutes d'objets". (Photo 7712) 5 Circulation piétons Accès occasionnel par l'intermédiaire de la pelouse le long de la clôture, portillon à condamner pendant la phase droite. (Photo 7714) 6 Groupe toiture Groupe de traitement d'air à déplacer et/ou à ne pas entretenir durant la période de travail. (Photo 7706) 7 Risques de chutes de travailleurs Toiture plate, ne pas travailler en position debout à moins d'un mètre du bord. Au besoin mettre point d'ancrage et utilisation de harnais et de longes. (Photo 7707) 8 Groupe et caméras Ne pas accéder à cette zone et ne pas entretenir pendant les périodes de travaux. (Photo 7719) 9 Incendie Permis de feu obligatoire journalier. Présence de deux extincteurs en toiture pendant les travaux. 10 Vélos, motos et sportifs Interdire la présence de tout véhicule et/ou de piétons dans ces zones pendant les travaux en hauteur. (Photo 7713) 11 Paratonnerres Voir les dispositions à appliquer, ne pas travailler par vent supérieur à 50km/h et/ou avec risques d'orages. LEGENDE
  54. 54. 2016 Luxembourg – Mirwart - Travaux en hauteur 36 Travailler en hauteur en sécurité, un challenge pour tous, surtout dans le secteur de la construction !
  55. 55. Michel Denoncin 22 Septembre 2016 Retour d’expérience pour les travaux en hauteur non routinier.
  56. 56. Présentation de la société Construit en 1980 • Act. 46000 m² sous toiture. 399 employés sur le site incluant des fonctions Technologie • 355 employés de production (346,1 ETP) • +/- 15 intérimaires Atouts : Meilleure usine pour les produits enduits • 4 lignes d’orientation (Orienter) BOPP blanc & transparent ( 6.0 m) • 4 lignes d’enduction (Coater) ( 3.0 m) • 2 Lignes de recyclage • 5 Machines de découpe (Slitters) grandes largeurs – 3 en largeurs étroites Un centre de Technologie comme avantage compétitif • 3 Lignes Pilotes (1 orienter et 2 Coaters) • 4 Lignes d’Emballage & Laboratoire Analytique Une gamme de production étendue & flexible • > 90 types de film : 33 non enduits – 59 enduits Leader dans les applications et le développement de NP Capacité disponible de : • 53 kt Orienter • 47 kt Coated Orientation Enduction Découpe et expédition Centre d’innovation Recyclage M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 2
  57. 57. Le travail en hauteur chez Jindal Les « bonnes pratiques » de la pétrochimie mise en place début des années 2005: o Utilisation de longe auto-retractable (type ceinture de sécurité) o … et double longe auto-retractable obligatoire si déplacement! o Tout travail en hauteur requière autorisation et donc permis de travail o Toute personne devant travailler en hauteur doit avoir une formation spécifique (harnais, nacelle, échafaudage, etc..) o Accès strictement limité à la zone de travail (au sol) o Obligation du management de toujours favoriser les EPC o Port du harnais obligatoire dans une nacelle. M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 3
  58. 58. Les moyens déployés M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 4  En conséquence: o Le travail en hauteur est l’objet d’une de nos 5 règles cardinales (PT, Verr, T. Film, Respect Equip.Séc, Circ.Charge, Trvx. Hauteur) o Une procédure (instructions) relative aux travaux en hauteur. o Des analyses de risques participatives pour identifier les activités où on peut envisager des EPC plutôt que EPI. o Des achats de matériel et des investissements pour les EPC et autres points d’ancrage. o Un programme de formation pour le personnel concernés. o Un processus de permis de travail et d’audit. o Un PPSS requis pour tout travail en hauteur avec EE. o Un mécanisme d’information des entreprises extérieures. o Présence d’un surveillant / accompagnant permanent lors de l’utilisation du harnais. o Usage de l’échafaudage fortement restreint.
  59. 59. Ordre de priorité dans le choix de la méthode de travail en hauteur. 1. Rechercher une méthode alternative au travail en hauteur pour réaliser la tâche. (Ex: préparation au sol de toutes les tâches qui ne doivent pas obligatoirement être réalisées en hauteur). 2. Utiliser les passerelles existantes munies de garde-corps. 3. Utiliser un équipement temporaire de type nacelle, échafaudage, … M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 5
  60. 60. La protection individuelle (harnais de sécurité) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 6 Lorsqu’aucune des méthodes précitées préalablement n’est applicable, le travail avec harnais, longe, stop chute, corde ... est autorisé. Lors de travaux en hauteur, les précautions suivantes sont tjrs applicables: • Balisage de la zone de travail • Port du casque obligatoire pour toute personne intervenant dans la zone balisée ou la traversant. • Toute personne souhaitant pénétrer à l'intérieur d'une zone balisée doit demander l'autorisation au responsable de l'intervention. • Rédaction d'un permis de travail
  61. 61. Identification des dangers et analyse des risques M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 7 Exemple:  Comment accéder à la zone de travail ?  Quels sont les dangers sous la zone de travail ?  A quelle hauteur se trouve la zone de travail ?  Y a-t-il des trous ou des ouvertures sous ou autour de la zone de travail ?  Y a-t-il des dangers de glissade autour de la zone de travail ?  Quelles sont les difficultés pour porter secours à quelqu’un en cas (chute, malaise, …)
  62. 62. M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 8
  63. 63. M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 9
  64. 64. La protection collective (Echelle à plateforme) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 10
  65. 65. La protection collective (Nacelle de chantier) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 11 •
  66. 66. La protection collective (Chargement camion résine) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 12
  67. 67. La protection collective (Temporaire de chantier) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 13 •
  68. 68. La protection individuelle (harnais de sécurité) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 14 Anti-chute à rappel automatique à sangle type ceinture de sécurité Sangle pour poutrelle Ancrage IPN (réglage possible de 75 à 360mm (fixation sur charpente horizontale) Stop chute
  69. 69. La protection individuelle (déplacement en hauteur) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 15 Tout déplacement en hauteur oblige la personne à se munir d’un système à DOUBLE longes de sécurité, Toute personne doit en permanence être sécurisée à tout moment durant son déplacement (exemple : Sortir d’une nacelle en hauteur)
  70. 70. La protection individuelle (harnais de sécurité) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 16 Pré Inspection de votre équipement
  71. 71. La protection individuelle (harnais de sécurité) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 17 Y-a-t il des signes de: • Brûlure chimique • Coupure • Déchirures • Abrasions • Sangles sèches
  72. 72. 1. Ceci montre l’importance d’un contrôle fait par le porteur de l’EPI avant utilisation. 2. L’importance de présenter vos équipements (harnais, longes, etc…) lors des contrôles légaux effectués sur site. Lors du contrôle légal d'un harnais de sécurité (contractant), OP constate que sous l'effet d'une traction manuelle sur les coutures des sangles, celles-ci se déchirent. Pourquoi insister sur cet aspect contrôle? M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 18
  73. 73. Avant de choisir son point d’ancrage Minute papillon ! M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 19 • Support électrique parfois soudé par point Surface chaude Attention aux supports avec bords coupants
  74. 74. M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 20 • La protection individuelle (intervention en espace confiné)
  75. 75. La protection individuelle (intervention sur transfo) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 21
  76. 76. Exemple : nettoyage de vitre M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 22
  77. 77. La protection collective (Dépotage) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 23
  78. 78. La protection collective (garde-corps amovible) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 24
  79. 79. Travaux sur corde (Voltigeurs) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 25 M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 25
  80. 80. Travaux sur corde (Voltigeurs) M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 26 M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 26
  81. 81. La point faible: Le comportement humain M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 27 Partage d’expérience d’un accident grave (chute de hauteur de plus de 4 m)
  82. 82. M. Denoncin - CP niv 1 - JFEV sprl 28

×