Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de lagéopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la            ...
IntroductionObjectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) : Signés en 2000 parles Etats membres de l’ONU:1. Réduire ...
Accès à une eau de boisson améliorée en 2008Source : OMS et UNICEF, update 2010
Accès à une eau de boisson améliorée : les OMD atteintsSource : OMS et UNICEF, update 2010
OMD : objectifs atteints mais pas de manière équitable                                         Source : OMS et UNICEF, upd...
Réseau collectif : inégalités d’accès entre continentset entre zones urbaines et ruralesSource : OMS et UNICEF, update 2010
Des OMD loin d’être atteints pour l’assainissementSource : OMS et UNICEF, update 2010
Accès à unassainissementamélioré :Des ratios plusfaibles en Afriquesub-saharienne,mais en chiffresabsolus, c’est enAsie   ...
Quel accès à l’eau ?•   L’eau de boisson désigne l’eau utilisée à des fins    domestiques, la boisson, la cuisine et l’hyg...
Marcher 30 min   pour avoir de   l’eau en Afrique :   entre inquiétude   et manque   d’informationsSource : OMS et UNICEF,...
IntroductionSommaire :-   géopolitique de l’eau (conflits ou négociations ?)                                              ...
I- Des conflits à la négociation :    le bassin versant du Nil
Source : Blanchon, 2009
II- De la pénurie d’eau à la pauvreté en eau
L’indice de Falkenmark : du stress à la pénurie en eau   « Indice de                                                      ...
L’indice de pauvreté en eau (IEP / WPI Water Poverty Index)                                                     NB : génér...
Disparité entre pénuries et pauvretés en eaudans les pays du bassin du NilEtat                          Indice de        I...
III- Khartoum ne manque pas d’eau !
Le Bassin du Nil
Infrastructures d’eau de boisson amélioréeà Khartoum                                                Eau au robinet dans le...
Accès à l’eau                  potableAccès à l’eaude boissonaméliorée
Gradients de distribution d’eau du Nil vers le désert, ville d’Omdurman   Réseau collectif (ancien)   Puits   Micro-réseau...
Puits en caros :       Micro-réseau :Systèmes de porte-à-porte   Système local
IV- Des stratégies collectives et individuelles
Types de distributions d’eau à l’échelle du quartier : Abu SaïdSource : Crombé
Types de distributions d’eau à l’échelle du quartier : Dar-es-SalamSource : Crombé, 2009
Tratégies domestiques : typesd’usages et manipulations de l’eaudans les maisons
Khartuche : tuyau souple pour remplir les amphoresRobinet de maison individuelle                                          ...
Sabils : amphores de la rueziir pour usage familialStockage en cas de coupure dans un appartement aisé                    ...
Citernes de toit pour lesappartements deplusieurs étages :- Une meilleure  pression au robinet- les canalisations sont  à ...
Valeurs moyennes de pollution dans tous les sites étudiés                                                                 ...
Variations de qualité de l’eau entre les sites d’acquisition et les sites de consommation              pH        pH pH TDS...
Merci de votre attention
Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de la géopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la ville de K...
Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de la géopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la ville de K...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de la géopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la ville de Khartoum, Soudan

3 813 vues

Publié le

Emilie LAVIE. Maître de Conférences, Université Paris-Diderot. Conférence dans le cadre de la préparation à la semaine de la solidarité internationale au CDDP d'Indre-et Loire. Novembre 2011.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 813
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
916
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de la géopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la ville de Khartoum, Soudan

  1. 1. Accès à l’eau dans l’Afrique en développement, de lagéopolitique du bassin du Nil à l’usage domestique dans la ville de Khartoum, Soudan Emilie LAVIE Maître de Conférences, Université Paris-Diderot emilie.lavie@univ-paris-diderot.fr CDDP Indre et Loire - 09 novembre 2011
  2. 2. IntroductionObjectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) : Signés en 2000 parles Etats membres de l’ONU:1. Réduire lextrême pauvreté et la faim.2. Assurer léducation primaire pour tous.3. Promouvoir légalité et lautonomisation des femmes.4. Réduire la mortalité infantile.5. Améliorer la santé maternelle.6. Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et dautres maladies.7. Assurer un environnement humain durable.8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement.=> Pour l’eau : réduire de moitié (entre 1990 et 2015) la part de la populationn’ayant pas accès à l’eau de boisson, soit passer de 23 à 12 %, et ne disposantpas d’un assainissement « amélioré », en passant de 46 à 23 %.
  3. 3. Accès à une eau de boisson améliorée en 2008Source : OMS et UNICEF, update 2010
  4. 4. Accès à une eau de boisson améliorée : les OMD atteintsSource : OMS et UNICEF, update 2010
  5. 5. OMD : objectifs atteints mais pas de manière équitable Source : OMS et UNICEF, update 2010
  6. 6. Réseau collectif : inégalités d’accès entre continentset entre zones urbaines et ruralesSource : OMS et UNICEF, update 2010
  7. 7. Des OMD loin d’être atteints pour l’assainissementSource : OMS et UNICEF, update 2010
  8. 8. Accès à unassainissementamélioré :Des ratios plusfaibles en Afriquesub-saharienne,mais en chiffresabsolus, c’est enAsie que lapopulation a lemoins accès àl’assainissement
  9. 9. Quel accès à l’eau ?• L’eau de boisson désigne l’eau utilisée à des fins domestiques, la boisson, la cuisine et l’hygiène personnelle. L’accès à l’eau de boisson signifie que la source est située à moins d’un kilomètre de l’endroit de son utilisation et qu’il est possible d’obtenir régulièrement au moins 20 litres d’eau par habitant et par jour.• L’accès à l’eau améliorée est indiqué par la proportion de personnes qui utilisent des sources d’eau potable améliorées : raccordement à domicile ; bornes-fontaines publiques ; trous de sondage ; puits protégés ; sources protégées ; eau de pluie.• L’eau potable est une eau ayant des caractéristiques microbiennes, chimiques et physiques qui répondent aux directives de l’OMS ou aux normes nationales relatives à la qualité de l’eau de boisson. Quelques fois l’eau améliorée est potable sur le plan sanitaire, mais ce n’est pas généralisé.
  10. 10. Marcher 30 min pour avoir de l’eau en Afrique : entre inquiétude et manque d’informationsSource : OMS et UNICEF, update 2010
  11. 11. IntroductionSommaire :- géopolitique de l’eau (conflits ou négociations ?) via l’exemple du bassin du Nil- critères de pénurie/pauvreté en eau- Khartoum ne manque pas d’eau !- stratégies à la fois personnelles et collectives pour améliorer l’accès à une eau correcte - quantitative - qualitative
  12. 12. I- Des conflits à la négociation : le bassin versant du Nil
  13. 13. Source : Blanchon, 2009
  14. 14. II- De la pénurie d’eau à la pauvreté en eau
  15. 15. L’indice de Falkenmark : du stress à la pénurie en eau « Indice de Falkenmark » dit aussi « de pénurie » ou de « stress hydrique » : Offre annuelle en m3 / nombre d’habitants
  16. 16. L’indice de pauvreté en eau (IEP / WPI Water Poverty Index) NB : généralement, l’IPE est utilisé à l’échelle de la sous- région
  17. 17. Disparité entre pénuries et pauvretés en eaudans les pays du bassin du NilEtat Indice de Indice de Falkenmark Pauvreté en (m3/an/hab.) eauEgypte 400 58Soudan 3200 49,4(Soudan + Soudan du Sud)Ethiopie 1600 35,4Erythrée 1500 37,4Kenya 800 47,3Ouganda 2400 44Tanzanie 2500 48,3Rwanda 800 39,4Burundi 500 40,2RDC 18900 46
  18. 18. III- Khartoum ne manque pas d’eau !
  19. 19. Le Bassin du Nil
  20. 20. Infrastructures d’eau de boisson amélioréeà Khartoum Eau au robinet dans le centre Vendeurs d’eau en périphérie
  21. 21. Accès à l’eau potableAccès à l’eaude boissonaméliorée
  22. 22. Gradients de distribution d’eau du Nil vers le désert, ville d’Omdurman Réseau collectif (ancien) Puits Micro-réseau (nouveau) Blocs d’habitations Cas étudiés Source : Crombé
  23. 23. Puits en caros : Micro-réseau :Systèmes de porte-à-porte Système local
  24. 24. IV- Des stratégies collectives et individuelles
  25. 25. Types de distributions d’eau à l’échelle du quartier : Abu SaïdSource : Crombé
  26. 26. Types de distributions d’eau à l’échelle du quartier : Dar-es-SalamSource : Crombé, 2009
  27. 27. Tratégies domestiques : typesd’usages et manipulations de l’eaudans les maisons
  28. 28. Khartuche : tuyau souple pour remplir les amphoresRobinet de maison individuelle Water cooler : robinets multiples pour les écoles Filtre individuel relié à un robinet : eau potable et universités
  29. 29. Sabils : amphores de la rueziir pour usage familialStockage en cas de coupure dans un appartement aisé Cold-keeper : système moderne de stockage
  30. 30. Citernes de toit pour lesappartements deplusieurs étages :- Une meilleure pression au robinet- les canalisations sont à l’extérieur : plus faciles à atteindre pour les réparations, et il ne gèle jamais.
  31. 31. Valeurs moyennes de pollution dans tous les sites étudiés Oxygène Sites pH TDS Conductivité Turbidité Nitrates Phosphates dissous µS/cm Unité de mesure NTU Mg/l Mg/l Mg/l (25°C)Seuils de potabilité (OMS ou normes nationales ou 6.5 < x < 8.5 1000 5 Proche 6.5 50 recommandations O1 7.8 169 318 3.2 5.8 0.7 0.12 O2 7.7 198 371 5.5 5.4 0.7 0.09 O3 7.9 149 280 5 5.5 0.8 0.13 O4 8 152 286 5.3 5.4 1.1 0.07 O5 8 152 286 7.2 5.8 0.6 0.09 B1 8 151 285 19 5.6 0.5 0.1 B2 8 158 297 31.8 4.9 0.7 0.1 B3 88 151 284 17.8 5.7 0.6 0.1 B4 7.9 152 286 13.8 5 0.7 0.09 B5 7.9 151 288 22.7 6 2.3 0.08 D1 8.1 152 288 9.3 5.5 0.5 0.1 D2 8.2 143 269 0.4 4.8 0.5 0.13 D3 8 144 271 30.2 5. 1.2 0.09 D4 8.5 128 240 6.4 4 0.6 0.14 D5 8.1 144 271 21.5 5.2 0.6 0.09 D6 8.1 146 275 43.3 5.5 1.1 0.09 D7 8 147 277 26.7 4.8 0.9 0.08 T1 8.2 130 244 300.7 6.9 0.7 0.09 T2 8.17 141 276 15.4 6.5 1.2 0.08 T3 8.1 126 237 25.2 6.4 0.2 0.1 T4 7.9 132 248 6.7 5.8 0.7 0.14 S1 8 257 433 0.7 5.1 0.6 0.09 S2 8.2 230 434 1.1 4.8 1.3 0.1 S3 8.1 194 362 0.9 5 0.7 0.09 S4 8.1 233 436 2 4.8 0.5 0.08 (ANR WAMAKHAIR, E. Lavie, 2010)
  32. 32. Variations de qualité de l’eau entre les sites d’acquisition et les sites de consommation pH pH pH TDS TDS TDS EC EC EC TUR TUR TUR DO DO DO NIT NIT NIT PHO PHO PHO sites wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total µS/c µS/c µS/c m m m NTU NTU NTU Mg/l Mg/l Mg/l Mg/l Mg/l Mg/l Mg/l Mg/l Mg/lO1 to O2 -1.7 0.0 -1.2 22.4 7.8 16.7 22.2 7.3 16.4 128.8 22.2 69.4 6.1 -26.0 -7.8 52.3 -21.4 -1.9 2.8 -57.1 -27.0O3 to O4 0.3 1.8 0.8 2.7 0.3 1.9 2.6 0.7 2.0 -18.4 23.2 6.1 -6.2 2.5 -3.0 -24.7 129.4 39.1 -49.1 -22.5 -42.1B1 to B2 -0.4 -0.6 -1.0 2.0 14.9 4.9 1.6 13.9 4.4 -28.8 20.0 66.9 -13.6 -13.8 -13.1 61.7 -22.3 31.7 1.2 7.1 -2.4B3 to B4 -0.2 -1.9 -1.2 0.5 3.8 0.9 0.3 4.2 0.9 -21.1 -51.6 -22.7 -9.3 -16.7 -11.7 0.9 -8.5 16.7 -16.1 22.7 -15.9D4 to D5 -4.8 -5.2 -4.9 6.7 25.4 12.5 7.2 25.3 12.9 187.3 455.9 236.0 35.4 2.6 30.5 22.2 4.4 3.2 -43.4 4.3 -32.8D6 to D7 -1.2 -1.2 -1.2 2.6 -1.7 1.1 2.1 -1.1 1.0 -98.2 87.4 -38.3 -11.1 -23.3 -13.0 -8.1 -26.5 -12 5.1 -86.7 -9.7T1 to T2 -0.6 0.0 -1.1 6.3 9.6 8.5 6.8 20.7 12.9 -59.8 -97.6 -94.9 -5.9 4.5 -5.2 79.0 27.8 65.1 -3.2 -36.7 -14.3T3 to T4 -3.3 -3.0 3.0 4.6 3.1 4.6 -74.5 -73.2 -2.9 -9.1 112.3 211 70.0 42.5 Variations de qualité des eaux des robinets aux filtres modernes pH pH pH TDS TDS TDS EC EC EC TUR TUR TUR DO DO DO NIT NIT NIT PHO PHO PHO Sites wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total wint sum total µS/c µS/c µS/c mg/l mg/l mg/l m m m NTU NTU NTU mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l mg/l D1 to D2 0.8 -5.9 -6.7 -95.7 -11.0 -7.8 36.4 D3 to D4 4.7 8.8 6.0 -8.1 -18.6 -11.7 -7.6 -18.8 -11.4 -57.5 -78.0 -78.8 -18.5 -24.8 -20.6 -14.5 -60.3 -51.7 95.0 -25.8 60.9 (ANR WAMAKHAIR, E. Lavie, 2010)
  33. 33. Merci de votre attention

×