Plurilinguisme et développement du langage

5 096 vues

Publié le

Plurilinguisme et développement du langage.

Publié dans : Formation, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 096
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
955
Actions
Partages
0
Téléchargements
120
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plurilinguisme et développement du langage

  1. 1. PLURILINGUISME  ET  DÉVELOPPEMENT     DU  LANGAGE   Philippe  Prévost,  Laurie  Tuller,  Sandrine  Ferré,     Christophe  Dos  Santos  et  Rasha  Zebib   Unité  Mixte  de  Recherche   Imagerie  et  cerveau   Inserm  U930  -­‐  CNRS  ERL  3106   Université  François  Rabelais  de  Tours   hLps://sites.google.com/site/groupelangage/     Je  te  dirai  mille  et  un  langages  ,  CDDP,  Tours,  1er  décembre  2010  
  2. 2.  Atelier A « Qu'est-ce qu'un accent ? » Animatrice : Sandrine Ferré  Atelier B « Les enfants plurilingues à l’école : panel de jeunes plurilingues » • Animateurs : Christophe Dos Santos & Rasha Zebib • Participants: - Flutura Abdullahi: albanais/ turc/français; - C. dos Santos: portugais/français; - Robbie MacMillan: anglais/français; - Héléna Nadj: serbe/hongrois/français; - Mounya Sbaï: arabe/français  Atelier C « Les phrases dans le développement monolingue et dans le développement plurilingue » Animateurs : Laurie Tuller & Philippe Prévost Organisation
  3. 3. Le plurilinguisme 1.  Qu’est-ce qu’une personne bilingue? 2.  Le bilinguisme dans le monde et en France 3.  Le langage des bilingues 4.  Bilinguisme et développement linguistique 5.  Bilinguisme et développement cognitif 6.  Bilinguisme et troubles du langage
  4. 4. 1. Qu’est-ce qu’une personne bilingue? Une personne qui utilise deux langues ou plus dans sa vie quotidienne (Grosjean 2008)   Le bilinguisme idéal n'existe pas   On distingue différentes formes de bilinguisme   Aspects psychologique, sociologique, linguistique, culturel, et cognitif
  5. 5. 1. Qu’est-ce qu’une personne bilingue? Rien ne diffère plus d’un bilingue qu’un autre bilingue • Utilisation de la langue • Maîtrise et connaissance de la langue Bilingues équilibrés Bilingues dominants dans une langue - Il existe différents degrés de dominance… - La dominante peut évoluer avec le temps…
  6. 6. 1. Qu’est-ce qu’une personne bil.? Le bilinguisme précoce Le bilinguisme simultané Contact avec 2 langues dès la naissance dans un couple mixte  Stratégie préconisée: « une langue, une personne » Mais… le parent qui parle la langue minoritaire est dans un situation problématique QUIZ  11          Quand  un  couple  mixte  a  un  enfant,  il  est   recommandé  que  chacun  des  parents  lui  parle  dans   sa  langue  maternelle.   PV   100%   PF   0%  
  7. 7. Le bilinguisme successif Contact avec une seule langue à la naissance Découverte de la seconde langue à l’école  Stratégies: « Une langue, un lieu » « Une langue l’une après l’autre» Mais… déséquilibre / rupture : une langue personnelle (familiale) vs. une langue sociale (scolaire) 1. Qu’est-ce qu’une personne bil.? Le bilinguisme précoce QUIZ  17   Une  personne  qui  commence  à  apprendre  une  langue   à  l’âge  adulte  peut    devenir  bilingue.   PV   40%   PF   60%  
  8. 8. 1. Qu’est-ce qu’une personne bil.? La question de la langue dominante Les bilingues parfaitement équilibrés sont rares  Motifs de la dominance: - Caractère affectif - Exposition prolongée - Besoin de communiquer plus important   L’influence de la langue dominante sur l’autre langue est encore mal comprise QUIZ  13    Un  enfant  bilingue  n’est  jamais  équilibré  :  1  des  2   langues  qu’il  possède  est  toujours  dominante  par  rapport   à  l’autre.   PV   80%   PF   20%  
  9. 9. Le bilinguisme est la manière naturelle de vie pour des centaines de millions de personnes dans le monde. Environ 7000 langues coexistent dans 200 pays ➔ Beaucoup de contacts linguistiques Plus de 50% de la population mondiale est plurilingue QUIZ  12          Le  bilinguisme  est  une  excep]on  dans   le  monde;  la  norme  est  le  monolinguisme.   PV   40%   PF   60%  
  10. 10.  Le français n’est pas la seule langue parlée en France   Langues régionales   Langues de l’immigration   Langues des signes Français Langues régionales Langues de l’immigration 74% 18% 8%? Source: recensement de 2004  6% de la pop utilisent 2 langues régulièrement
  11. 11. Insee, recensement de 1999 Langues parlées à leurs enfants par les adultes à qui les parents parlaient uniquement une langue étrangère … cette langue uniquement 20% 29% … cette langue habituellement 24% … cette langue occasionnellement … français uniquement 27%
  12. 12. Lg  A   Lg  B   Lg  A   Lg  A+B   Lg  A+B   Lg  A+B   Lg  A+B   Lg  A   Lg  B   Lg  A     Selon les contextes d’utilisation (maison, école, travail, shopping, etc.): - Langue A ou B favorisée - Aucune langue favorisée Grosjean (2008) QUIZ    8          Un  enfant   bilingue  ne  fera  pas   forcément  un  bon   interprète  plus  tard   PV   100%   PF   0%  
  13. 13. Index de complémentarité (Grosjean 2008) - Mesure le recoupement lexical entre les langues -  Plus l’index est élevé, moins il y a de recoupement   Gasser (2000) -  20 bilingues allemand-anglais en Suisse -  Index: 80,4% QUIZ  7            Un  bilingue  traduit  généralement  de  la   langue  la  plus  faible  vers  la  langue  la  plus  forte.   PV   20%   PF   80%  
  14. 14. BilingueMonolingue Langue A Langue B (Grosjean 2008)
  15. 15. Code-switching: Utilisation, dans une langue, d’un ou plusieurs mots provenant de l’autre langue Emprunt: Adaptation, dans une langue, d’un mot de l’autre langue Ca m’étonnerait qu’on ait code-switché autant que ça! QUIZ  6          Un  vrai  bilingue  ne  mélange  jamais  ses  deux   langues.  Ceux  qui  mélangent  ne  maîtrisent  aucune   des  2  langues  correctement.   PV   60%   PF   40%  
  16. 16. Interférence : influence involontaire d'une langue sur l'autre Forme  produite   Forme  cible   It was very well *played   acted   Move the *needles of the clock   hands   *Developpment (development)   développement   *Adress (address)   adresse   Une fois qu’on a extendu son visa J’ai vu ça sur la télévision
  17. 17.  Les enfants sont-ils équipés cognitivement pour apprendre 2 langues, voire plus, en même temps?  Un seul système grammatical pour les 2 langues ou 2 (1 système par langue)?  Les étapes développementales Les mêmes que chez les monolingues?  Vitesse de développement • Développement plus lent que chez les monolingues? • Développement plus lent dans une langue que dans l’autre?
  18. 18. Distinction de langues différentes Monolingues Français/Russe (4 jours) Catalan/Espagnol (4 mois) Bilingues Anglais/Espagnol (2 jours) Catalan/Espagnol (4 mois) Babillage Premiers mots 11-12 mois Prédominances des noms 11-12 mois Prédominances des noms B. Canonique (papapa…): 6-7 mois B. Différencié (10-15 mois) B. Canonique: 6-7 mois B. Différencié: 10-15 mois
  19. 19. Un seul système au départ Deux systèmes au départ Lg  A  +  Lg  B    Code-switching élevé ex. Estonien/Angl: 21% (20mois) Lg  A   Lg  B   Lg  A   Lg  B    Baisse du code-switching: 4% (24 mois)  Taux d’équivalence lexicale: 3.9%-67% ➔  vs. Principe d’exclusivité
  20. 20. Distinctions grammaticales précoces L’ordre des mots Bilingues allemand/français (2 ans) Ordre  des  mots  Français   V-­‐O;  *O-­‐V   Adv-­‐S-­‐V;  *Adv-­‐V-­‐S   Ordre  des  mots  Allemand   O-­‐V   Adv-­‐V-­‐S   Ordre  des  mots  Français   V-­‐O:  J’ai  bu  du  lait.   Adv-­‐S-­‐V:  Aujourd’hui  je  travaille.   Ordre  des  mots  Allemand   O-­‐V:  Ich  habe  Milch  getrunken.   Adv-­‐V-­‐S:  Heute  arbeite  ich.  
  21. 21. Flexion verbale Mêmes erreurs que chez les monolingues: - Recours à l’infinitif (ex. poupée dormir) - Omission des terminaisons et des auxiliaires (ex. he go) Bilingues Acquisition de la flexion: français > anglais Monolingues Acquisition de la flexion: chez les francophones > chez les anglophones
  22. 22. Ex. Relatives chez un bilingue chinois/anglais •  Relatives en anglais: the man [who went to the store] •  Relatives en chinois: [who went to the store] the man •  Exemple de l’enfant bilingue (2-2.5 ans, dominant en chinois): - Where’s [the Santa Clause give me] the gun? Where’s the gun [that Santa Clause gave me]? Erreurs peuvent être liées à la dominance
  23. 23. Erreurs peuvent être liées à des similarités structurelles Ex: Enfants bilingues anglais/allemand Allemand Anglais Ordre des mots SOV, SVO SVO   Surgénéralisation de l’ordre SVO en allemand   La dominance n’explique pas toujours les erreurs QUIZ  14        Si  un  enfant  bilingue  possède  une  langue   dominante,  celle-­‐ci  influence  toujours  l’autre  langue.   PV   80%   PF   20%  
  24. 24. Code-switching • Chez les bilingues adultes Règles précises Ex. L’ordre des mots doit de conformer à la langue de base No sé porque nunca lo usé I don’t know why I never used it   √ No sé porque never lo usé. * I don’t know why I never used la.
  25. 25. Code-switching • Chez les enfants bilingues - Beaucoup de code-switching - Règles du code-switching adultes dès le départ des petits car; my rose bat; *leg bon Souvent, erreurs dues à un manque de vocabulaire
  26. 26. Conclusions  Les bilingues utilisent la structure de leurs langues respectives  Erreurs interlinguistiques et code-switching: Normal Pas un signe déficience ou de difficulté
  27. 27. Facteurs pouvant influencer la vitesse de développement:   Input reçu dans chacune des langues   Différences individuelles
  28. 28. Morphosyntaxe Vitesse de développement similaire aux monoling. Ex. - Ordre des mots - Flexion verbale QUIZ  10      Il  est  difficile  pour  un  enfant  d’apprendre   2  langues  en  même  temps  et  cela  le  retardera  dans   son  développement.   PV   0%   PF   100%   QUIZ  16        Chez  un  enfant  bilingue,  les  deux  langues   se  développent  chacune  plus  lentement  que  chez  des   enfants  monolingues  qui  apprennent  ces  langues.     PV   0%   PF   100%  
  29. 29. Vocabulaire  Différence avec les monolingues - Taille du vocabulaire réduit dans chaque langue. - Mais la taille combinée est similaire à la taille du vocabulaire des monolingues QUIZ  15              Chez  un  enfant  bilingue,  la  taille  du   vocabulaire  dans  chacune  des  langues  est  réduite   par  rapport  à  celle  d’enfants  monolingues  du  même   âge.     PV   0%   PF   100%  
  30. 30. N’importe quel enfant peut devenir bilingue QUIZ  2   N’importe  quel  enfant  peut  devenir  bilingue.   PV   100%   PF   0%   QUIZ  3        Les  bilingues  sont  moins  exposés  à   chacune  des  langues  qu’un  enfant  monolingue;  par   conséquent  ils  ne  seront  jamais  aussi  compétents   dans  les  deux  langues  qu’un  enfant  monolingue.     PV   20%   PF   80%     Besoin de communiquer dans chacune des 2 langues
  31. 31. N’importe quel enfant peut devenir bilingue QUIZ  1              Il  vaut  mieux  apprendre  d’abord  une   langue  correctement,  ensuite  on  peut  introduire  une   seconde  langue.     PV   0%   PF   100%   QUIZ  5            Un  enfant  qui  commence  trop  tôt  une   seconde  langue  ne  sera  pas  bilingue,  l’âge  idéal  est   après  5  ans.   PV   40%   PF   60%  
  32. 32.  Quelle est l’influence de la L1 sur l’apprentissage de la L2?  Les étapes développementales en L2 Les mêmes que chez les monolingues apprenant cette langue comme L1?  Niveau final atteint en L2 Similaire à celui des locuteurs natifs de la langue?
  33. 33.  Très forte influence de la L1 au départ  Sons de la L2 proches de ceux de la L1 ont plus de chance d’être produits correctement (Panel B!!)  L’accent en L2 est très difficile à acquérir Mais avantage des apprenants enfants vs. adultes dans la possibilité d’atteindre un niveau presque natif QUIZ  18            Les  vrais  bilingues  n’ont  pas  d’accent  dans   leurs  langues.     PV   20%   PF   80%  
  34. 34.  Utilisation de mots non spécifiques au départ (chose, faire, aller, etc.)  Les enfants L2 rattrapent les monolingues; mais la vitesse de développement dépend de l’exposition à la L2. Ex: apprendre l’anglais L2 à Miami (USA) ou à Edmonton (Canada)  Rattrapage surtout en mode réceptif
  35. 35. -  L2 anglais (n=19; âge 5;4 ans; exposition: 9 mois) -  Enfants suivis pendants 2 ans Groupe Age (5;4 ans) Exposition (34 mois) L2 109 147 Natifs 160 122 Nombre de mots / 100 énoncés (en expression) 5;4 7;4 Score 78 97 Age PPVT 3;7 7;1 Nombre de mots en réception (PPVT - test standardisé) (Goldberg et al. 2008) Mais différences individuelles
  36. 36. Une certaine controverse…   Utilisation de l’infinitif à la place d’un verbe fléchi Moi jouer avec le train (-> Moi je veux jouer…)   Omission du sujet Et là sont jaunes (-> Et là elles sont jaunes)   Développement tardif des pronoms objets Moi j’ai attaché__ (-> Moi je l’ai attaché)  Effet de la complexité (rendez-vous au Panel C!!) Développement rapide, erreurs similaires à celles des enfants apprenant leur L1  
  37. 37. Une  certaine  controverse…      Tests  standardisés:  Performance  inférieure  à       celle  de  locuteurs  naZfs  du  même  âge,  même   après  3  ans  d’exposiZon     Développement relativement lent; beaucoup moins rapide que le développement lexical
  38. 38. L’effet de la L1 et de l’âge de début d’apprentissage   Le degré d’influence de la L1 est mal compris   Propositions:             Entre 4 et 8 ans = acquisition L2 par les enfants Au-delà de 4 ans = acquisition L2 adulte Pour la morphologie: Acq. L2 enfant = acq. L1 Pour la syntaxe: Acq. L2 enfant = acq. L2 adulte
  39. 39. L’acquisition de l’ordre des mots en hollandais   Test: Production induite pour SVO, SOV et XVS   Participants         L1 Groupe Age (arrivée) Age (acq.) Age (test) Turc Enfants (n=23) 0 4 4;8 – 8;0 Adultes (n=15) > 20 > 20 22 – 58 Arabe Enfants (n=33) 0 4 4;2 – 8;4 Adultes (n=20) > 20 > 20 21 – 44   Propriétés des langues -  Turc: Objet-Verbe; pas d’inversion -  Arabe: Verbe-Objet; très peu d’inversion (Blom 2008)
  40. 40.  Résultats % de bon placement du verbe dans chaque condition         L1 Groupe SVO XVS SOV Total Turc Enfants 93% 85% 86% 88% Adultes 90% 18% 58% 58% Arabe Enfants 94% 73% 85% 83% Adultes 86% 11% 26% 50% Rappel -  Turc: Objet-Verbe; pas d’inversion -  Arabe: Verbe-Objet; très peu d’inversion
  41. 41.  Résultats % de bon placement du verbe dans chaque condition         L1 Groupe SVO XVS SOV Total Turc Enfants 93% 85% 86% 88% Adultes 90% 18% 58% 58% Arabe Enfants 94% 73% 85% 83% Adultes 86% 11% 26% 50% Rappel -  Turc: Objet-Verbe; pas d’inversion -  Arabe: Verbe-Objet; très peu d’inversion
  42. 42. Conclusion Acq. L1 = Acq. L2 (enfants) ≠ Acq. L2 (adultes) Questions Acquisition L2 chez les enfants: - Effet de l’âge de début d’acquisition? - Effet de la durée d’exposition? - Effet de la L1?
  43. 43.  Les enfants bilingues et les difficultés scolaires…  Conséquences négatives sur le développement et l’équilibre de l’enfant  Les apprenants enfants ont toutes les chances de développer une compétence native dans leurs langues QUIZ  19          Pour  aider  le  développement  du  français   et  donc  la  réussite  scolaire,  il  est  souhaitable  que  les   couples  dont  la  langue  d'origine/maternelle  n'est   pas  le  français  parlent  en  français  à  leur  enfant.     PV   40%   PF   60%   Solution = abandonner la L1 à la maison?
  44. 44.  Les enfants sont-ils équipés cognitivement pour apprendre 2 langues en même temps? Oui, en particulier, capacités de discrimination de différences entre les langues  Apprendre 2 langues en même temps affecte le développement général de l’enfant (social, cognitif et développement de la personnalité)?
  45. 45. Mais problèmes méthodologiques: "   Tests effectués dans la langue non-dominante "   Les bilingues testés proviennent d’un milieu socio- économique plus faible que les monolingues comparés  Néfaste au dvpt intellectuel: retards scolaires, QI bas  Vocabulaire restreint, structures limitées, hésitations, bafouillements  Propension au bégaiement QUIZ  4          Apprendre  2  langues  à  la  fois  est  troublant   pour  un  jeune  enfant  et  diminue  son  intelligence.     PV   0%   PF   100%  
  46. 46.  Supériorité intellectuelle : QI plus élevé, plus grande attention aux langues  Flexibilité cognitive plus importante – Grande capacité d’abstraction: meilleures performances sur la résolution de problèmes abstraits – Facilité pour l’apprentissage ultérieur d’autres langues – Traitement de l’information plus fin (écoute, attention)
  47. 47.  Conséquences du bilinguisme sur développement cognitif: - positives - négatives - nulles  Elles dépendent du niveau atteint dans les 2 langues  Il faut donc mettre tout de son côté pour garantir un épanouissement réel dans les 2 langues. QUIZ  5            Un  enfant  bilingue  devient  plus  intelligent   de  par  le  fait  qu’il  est  davantage  sollicité  dès  son   jeune  âge  qu’un  enfant  monolingue.     PV   60%   PF   40%  
  48. 48.  Très peu de recherches sur ce sujet  Souvent on dit à l’enfant d‘abandonner une des 2 langues  Mais est-ce véritablement la marche à suivre?… Réponse le 19 janvier 2011… QUIZ  20            Un  enfant  bilingue  diagnos]qué  pour  un   trouble  de  langage  devrait  abandonner  l’une  des   deux  langues,  en  par]culier  la  langue  parlée  à  la   maison,  et  favoriser  la  langue  enseignée  à  l’école.   PV   0%   PF   100%  
  49. 49. MERCI THANK YOU  

×