Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
En introduction : de l’information et de sa maîtrise...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
> L’information – savoir ne se range pas dans un tir...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
> Le copié-collé comme collecte d’information : c’es...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
Les avantages du document de collecte, ou copié-coll...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
Enseigner la différence entre ces deux pratiques de ...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
Plagiat = « vol de mots » = copier un
auteur ou un c...
Plagiat, copié-collé et
citation : améliorer les
pratiques des élèves
Sandrine Leturcq, « Plagiat et citation », InterCDI ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves

562 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
562
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
34
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves

  1. 1. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves En introduction : de l’information et de sa maîtrise L’information peut être à la fois OBJET SUJET Elle regroupe des lettres, mots, paragraphes, et se présente sous la forme d’un code inscrit sur un support. Elle ne possède aucune signification. Assimilée par une personne, l’information est intériorisée. Elle se charge de sens dans un cerveau humain… L’information objective obéit aux lois physiques : si Jean donne un livre à Damien, Jean n’a plus de livre et Damien en a un.Quand elle est donnée, cette information – savoir ne se perd pas. Lorsque Jean donne une information à Damien, ils la possèdent tous les deux. Elle est statique. Elle est dynamique.
  2. 2. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves > L’information – savoir ne se range pas dans un tiroir. Elle évoque d’autres connaissances, mobilise des savoirs. Elle est assimilée, comprise, « digérée ». > Il est difficile de mesurer cette assimilation, cette compréhension. Elle n’est pas directement perceptible…. Tandis que je peux facilement voir un document, mesurer combien il a de mots, de paragraphes. Il est essentiel de former les élèves non pas à l’information, mais à la « maîtrise de l’information ». Il s’agit de favoriser le transfert de l’information physique à la connaissance. En introduction : de l’information et de sa maîtrise
  3. 3. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves > Le copié-collé comme collecte d’information : c’est un copié-collé vertueux et légal, qui permet de collecter l’information, dans la phase de recherche. On distingue deux types de copié-collé : > Le copié-collé comme plagiat est rendu tel quel en production finale, sans aucune mention de l’auteur véritable. Ce copié-collé est interdit aux élèves, car il ne leur apprend rien et viole le droit d’auteur. Il prend la forme d’un document ouvert sous traitement de texte, dans lequel les élèves collent des extraits de sites trouvés sur Internet. C’est ce que Nicole Boubée [voir Sources utilisées] appelle un document de collecte.
  4. 4. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves Les avantages du document de collecte, ou copié-collé autorisé : > Il permet d’écarter les documents non pertinents > Il permet de s’assurer de la progression des travaux des élèves > Il permet d’approfondir le sujet, en faisant apparaître de nouveaux concepts, de nouvelles requêtes, d’autres types de sources, etc. Du document de collecte à la production des élèves : Il est évident que ce n’est pas ce document de collecte qui constitue la production finale. Il doit être remanié, organisé selon un plan, réécrit. Cette étape permet l’appropriation de l’information par l’élève. Le droit d’auteur n’est plus bafoué. Attention cependant à la façon dont les élèves notent les sources utilisées : - elles doivent être notées au fur et à mesure de la recherche. Chaque extrait collecté doit pouvoir être rattaché à un document. - pour les sites Internet il ne s’agit pas seulement de noter l’adresse URL du site, mais sa référence complète.
  5. 5. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves Enseigner la différence entre ces deux pratiques de copié-collé Les élèves ne sont pas toujours conscients (même au lycée) que le plagiat est illégal. Un rappel de la loi peut être utile. Il est nécessaire d’indiquer aux élèves ce qui est autorisé (le document de collecte) et ce qui ne l’est pas (le copié-collé comme production finale). Avec le document de collecte, le copié-collé cesse d’être globalement répréhensible. Il s’agit plutôt d’apprendre aux élèves à l’utiliser efficacement, en reconnaissant que c’est une pratique courante : de très nombreux élèves utilisent déjà un document de collecte au cours de leurs recherches. Le plagiat est interdit mais la citation est autorisée [voir diapo suivante]. Le plagiat est sanctionné par un zéro. L’argument juridique étant souvent inopérant, on peut rappeler aux élèves qu’ils peuvent réussir sans plagier. Autant s’appuyer sur cette pratique existante en lui donnant un cadre méthodologique et un but pédagogique !
  6. 6. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves Plagiat = « vol de mots » = copier un auteur ou un créateur sans l’indiquer Le plagiat est condamnable juridiquement en tant que contrefaçon (article 335-3 du Code de la propriété intellectuelle). Le plagiat est caractérisé par les emprunts concernant la forme, mais pas sur le fond, les idées ! En clair, aucun extrait prélevé dans un autre texte ne doit être recopié tel quel, comme s’il était rédigé directement par celui qui le recopie… La citation: -prépare un développement - sert de preuve à une affirmation Règles de présentation : Elle doit être reproduite exactement, en respectant chaque mot, chaque ponctuation. Elle est entre guillemets. Elle doit indiquer sa source (auteur, ouvrage) Elle ne doit apparaître qu’une seule fois. Plagiat et citation : quelques repères
  7. 7. Plagiat, copié-collé et citation : améliorer les pratiques des élèves Sandrine Leturcq, « Plagiat et citation », InterCDI n° 249, mai 2014, p. 63 Sources utilisées : Sylvie Leclerc-Reynaud, « Plagier n’est pas penser » InterCDI n° 249, mai 2014, p. 3 Nicole Boubée, « Le rôle des copiés-collés dans l’activité de recherche des élèves du secondaire », 2008, http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00344161 Et pourquoi ne pas inciter les élèves à trouver des informations dans les LIVRES ? Ceux-ci ne se copient-collent pas, et rendent le plagiat plus… fastidieux.

×