AARON APPELFELD
HISTOIRE D'UNE VIE
AharonAppelfeld a dix ans lorsqu'il s'échappe du camp, s'ensuit de nombreuses épreuves ...
Aharon Appelfeld est né en 1932 à Czernowitz en Bucovine.
C'est un écrivain et poète isrélien, ses parents étaient juifs
g...
Ce récit de la vie de l'écrivain Aharon Appelfeld commence
avec son enfance à Czernowitz dans la région de Bucovine,
alors...
«Je me souviens très peu des six années de guerre, comme si ces six années
là n’avaient pas été consécutives. Il est exact...
Formé à l’EDA puis au Conservatoire national entre 1985 et 1988,
Bernard LEVY est metteur en scène et travaille comme comé...
Formé à l’EDA puis au Conservatoire national entre 1985 et 1988,
Bernard LEVY est metteur en scène et travaille comme comé...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Histoire d'une vie appelfeld -lgc

323 vues

Publié le

Projet Mémoire : Lycée le grand Chênois - Terminale littéraire -

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
323
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire d'une vie appelfeld -lgc

  1. 1. AARON APPELFELD HISTOIRE D'UNE VIE AharonAppelfeld a dix ans lorsqu'il s'échappe du camp, s'ensuit de nombreuses épreuves qui font de lui l'écrivain qu'il est aujourd'hui. Histoire d'une vie est une œuvre autobiographique qui permet de retranscrire les événements passés.
  2. 2. Aharon Appelfeld est né en 1932 à Czernowitz en Bucovine. C'est un écrivain et poète isrélien, ses parents étaient juifs germanophones, parlant aussi le ruthène, le français et le roumain. En 1940 sa mère est tuée, son père et lui sont séparés et déportés. Aharon Appelfeld se retrouve au camp de Transnistrie d'où il s'évade en 1942, il se cache dans les forêts d'Ukraine pendant plusieurs mois. Il est ensuite recueilli par l'Armée rouge. Il traverse l’Europe pendant des mois avec un groupe d’adolescents orphelins, arrive en Italie et, grâce à une association juive, s’embarque clandestinement pour la Palestine où il arrive en 1946. Le jeune garçon est pris en charge par l’Alyat Hanoar et sera diplômé de l'Université hébraïque de Jérusalem où il choisit d’étudier les littératures yiddish et hébraïque, ainsi que la mystique juive. Àla fin des années 1950, il décide de se tourner vers la littérature et se met à écrire en hébreu. Aharon Appelfeld a écrit plus de 40 livres, principalement des recueils de nouvelles et des romans. Bien qu'ayant appris l'hébreu sur le tard, il est un des auteurs les plus brillants en langue hébraïque mais il est aussi l'auteur de nombreux romans traduits dans le monde entier. Etre juif, et être écrivain n'est pas rare, mais l'écrivain Aharon Appelfeld est celui qui ne veut pas apporter de réponses mais poser principalement des questions.
  3. 3. Ce récit de la vie de l'écrivain Aharon Appelfeld commence avec son enfance à Czernowitz dans la région de Bucovine, alors située en Roumanie. Fils d'un couple juif intégré dans la ville, sa famille est exterminée en camps de concentration en 1942 lorsque Aharon a dix ans. Il réussit à s'évader et erre de nombreux mois dans la forêt, avant de décider seul vers douze ans de partir pour la Palestine. Après des années d'errance, il arrive dans le jeune état d'Israël, désorienté par une langue qu'il ne parle pas, l'hébreu, et une culture qu'il connait peu. Il doit se recréer une nouvelle vie, sans renier son héritage de Juif d'Europe centrale, et par la découverte de la langue de son pays d'adoption deviendra un des plus importants écrivains israéliens. Histoire d'une vie est l'histoire d'un homme avec sa mémoire, c'est se souvenir pour oublier, se souvenir pour retrouver un sens à la vie, la mémoire tente de donner un sens aux évènements. Ce roman montre également la difficulté à transmettre un témoignage. Cela nous permet de découvrir que l'écriture est parfois une lutte, un combat pour retrouver un sens à la vie, écrire c'est inscrire une mémoire personnelle, dans une mémoire historique et collective.
  4. 4. «Je me souviens très peu des six années de guerre, comme si ces six années là n’avaient pas été consécutives. Il est exact que parfois, des profondeurs du brouillard épais,émergent un corps sombre, une main noircie, une chaussure dont il ne reste que des lambeaux. Ces images, parfois aussi violentes qu’un coup de feu, disparaissent aussitôt, comme si elles refusaient d’être révélées, et c’est de nouveau le tunnel noir qu’on appelle la guerre. Ceci concerne le domaine du conscient, mais les paumes des mains, le dos et les genoux se souviennent plus que la mémoire. Si je savais y puiser, je serais submergé de visions. J’ai réussi quelquefois à écouter mon corps et j’ai écrit ainsi quelques chapitres, mais eux aussi ne sont que les fragments d’une réalité trouble enfouie en moi à jamais. Pendant de longues années, je fus plongé dans un sommeil amnésique. Ma vie s’écoulait en surface. Je m’étais habitué aux caves enfouies et humides. Cependant, je redoutais, toujours l’éruption. Il me semblait, non sans raison, que les forces ténébreuses qui grouillaient en moi s’accroissaient et qu’un jour, lorsque la place leur manquerait, elles jailliraient. Ces éruptions se produisirent quelquefois, mais les forces du refoulement les engloutirent, et les caves furent placées sous scellés.» Extrait de la pièce de théâtre Histoire d'une vie par Bernard LEVY.
  5. 5. Formé à l’EDA puis au Conservatoire national entre 1985 et 1988, Bernard LEVY est metteur en scène et travaille comme comédien pour le théâtre et le cinéma. Le récit mis en scène, est un récit de souvenirs, de mémoire. Le rôle de Aharon Appelfeld est tenu par Thierry BOSC comédien ayant déjà joué avec Bernard LEVY dans Fin de Partie et En attendant Godot de Samuel Beckett. lllustration 1: Thierry Bosc dans "Histoire d'une vie " ( Le granit ) lllustration 2: Thierry Bosc dans « Histoire d’une vie » (Pierre-Yves Mancini)
  6. 6. Formé à l’EDA puis au Conservatoire national entre 1985 et 1988, Bernard LEVY est metteur en scène et travaille comme comédien pour le théâtre et le cinéma. Le récit mis en scène, est un récit de souvenirs, de mémoire. Le rôle de Aharon Appelfeld est tenu par Thierry BOSC comédien ayant déjà joué avec Bernard LEVY dans Fin de Partie et En attendant Godot de Samuel Beckett. lllustration 1: Thierry Bosc dans "Histoire d'une vie " ( Le granit ) lllustration 2: Thierry Bosc dans « Histoire d’une vie » (Pierre-Yves Mancini)

×