Libre parole !Le 21 mars 2011 _ Gratuit _ France MétropolitaineRédacteurs : Julien Gougeon, Gaël Garnier, Charles Augereau...
Les deux Corées:Un conflit de longue date             La Corée du Nord et la Corée du Sud en plein conflit.Le 23 novembre ...
Haïti: La tempête continueLépidémie du choléra persiste depuis plus dun mois dans le pays le plus pauvre dAmérique: Haïti....
Crise en IrlandePourquoi la crise financière affecte elle notre quotidien?Les causes de la crise financière en Irlande son...
Laffaire Karachi: Un touché coulé politiqueDepuis quelques mois, une vive polémique touche de nombreux hommes politiqueset...
Facebook : Espace d’expression parfois trop libre avec des                            fuites !Aujourd’hui, les jeunes sur ...
Drogue au pays des « Bisounours »Une française suspectée pour trafic de drogue au Brésil, victime de sa naïveté.Une jeune ...
FEDERER REDEVIENT LE MAÎTRE        Et de cinq ! En simposant 6/3, 3/6, 6/1 en finale du Masters de Londres contre son «mei...
Libres paroles
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Libres paroles

406 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
406
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Libres paroles

  1. 1. Libre parole !Le 21 mars 2011 _ Gratuit _ France MétropolitaineRédacteurs : Julien Gougeon, Gaël Garnier, Charles Augereau, Louis-Amand Gérard, Paul-Emmanuel Caro, Ronan Beuve, AntoineFortCorrespondants : Alexis Vellayoudom Conéricaondin, Théo Travers, Thibault Courduries, Melinda Bouganne, Elodie Gauthier,Caroline Alour, Caro Paul-Emmanuel, Garnier Gael, Gougeon Julien, Mathieu Rupin, Pierre-Alexis Richer, Etienne Ponnelle, AdèleBoutier, Aurélie Pommier, Marie-Kallyane Peng, Géry Boulangé, Hugo Grimault, Antoine Fort La guerre de Corée: Un conflit de longue dateLa Corée du Nord et la Corée du Sud en plein conflit.Le 23 novembre 2010 un échange dartillerie a eu lieu. La Corée du nord a tiré unecinquantaine dobus sur lIle de Yeonpyeong, qui se situe à la frontière, qui appartienttout de même à la Corée du sud.Séoul, capitale de la Corée du sud, na pas tardé à riposter avec une soixantainedobus en direction du Nord.
  2. 2. Les deux Corées:Un conflit de longue date La Corée du Nord et la Corée du Sud en plein conflit.Le 23 novembre 2010 un échange dartillerie a eu lieu. La Corée du nord a tiré unecinquantaine dobus sur lIle de Yeonpyeong, qui se situe à la frontière, qui appartient toutde même à la Corée du sud.Séoul, capitale de la Corée du sud, na pas tardé à riposter avec une soixantaine dobus endirection du Nord. -Depuis la guerre de Corée (1950-1953), diverses agressions ont eu lieu entre lesdeux pays. Puis à la fin de la guerre un cessez-le-feu a été mis en vigueur.Par la suite les accrochages ont été nombreux,tel que:-15 août 1974 : Tirs nord-coréens contre le président Park lors dun discours. Sa femme esttuée.- 18 septembre 1996 : 24 agents nord-coréens et quatre sud-coréens sont tués au cours dunetentative dinfiltration dun sous-marin de poche en Corée du Sud.- 10 novembre 2009 : Échange de tirs entre la marine sud-coréenne et un bateau du norddans la zone frontalière disputée. Lembarcation nord-coréenne est gravement endommagée,selon le Sud.-Daprès la Corée du Nord, sa frontière maritime aurait été violée par la Corée du sud, maisdaprès celle-ci cette agression provient du fait que la Corée du nord revendique ce territoire.-face a ce conflit les USA ont vite réagis en envoyant un porte avion nucléaire USSGeorge-Washington qui transporte 75 appareils de combat et plus de 6000 membresdéquipage. Daprès les forces américaines il sagit de manœuvres de nature défensive.Les Américains possèdent une base militaire en Corée du Sud. Ces accrochages vont-ils sarrêter un jour ?
  3. 3. Haïti: La tempête continueLépidémie du choléra persiste depuis plus dun mois dans le pays le plus pauvre dAmérique: Haïti. Cette maladie mortelle fait de plus en plus de ravage auprès des Haïtiens qui doiventfuir la contamination.Après lattaque du séisme qui avait ravagé Haïti le 12 janvier dernier, une nouvellecatastrophe sest abattue sur les Haïtiens : le choléra.En effet, deux catastrophes se sont succédées en peu de temps en Haïti, particulièrement àPort-Au-Prince, le tremblement de terre du 12 janvier 2010 et le choléra, sans doute dû auséisme. Il a provoqué des camps surpeuplés, des eaux contaminées et de multiplesinondations. De plus, de nombreux appels à laide internationale ont été lancés dont celui deBanki-Moon ( NDLR : Secrétaire général des Nations-Unies. ) ou encore celui de lONUpour construire des pôles de médecine et recevoir des traitements médicaux.Cependant, lONU na reçu que 19,4 milliards de dollars, ce qui est insuffisant étant donnéles dégâts. Actuellement, les nations-Unies mettent tout en œuvre pour le bien des enfants etorphelins de lîle. Certains orphelinats ont été créés par des bénévoles du monde entier. Enrevanche, la population manque de nourriture et de soinsAussi, le gouvernement Haïtien, déjà pauvre et instable, na pu réagir à cette nouvellecatastrophe. Le bilan fait compte de plus de 3700 victimes du choléra, ce qui risque desaggraver malgré laide internationale. Alors, pour aider la population Haïtienne, lesfemmes, les enfants, faites des dons.
  4. 4. Crise en IrlandePourquoi la crise financière affecte elle notre quotidien?Les causes de la crise financière en Irlande sont très liées aux prises de risque des banques etdes particuliers car ces dernières ont mis en bourse de largent quelles navaient pas etquelles ont perdu. (ex:Bank of Ireland , National Irish Bank qui on failli faire faillite)Les entreprises cotées en bourse nont pas su rembourser les actionnaires à cause de laconjoncture actuelle. Et donc les actionnaires les ont lâchés. Faute de capitaux ces dernièresont peu à peu fermé. Ce qui a créé beaucoup de chômage en Irlande.Alors l État Irlandais pour ne pas perdre toutes ses entreprises a dû emprunter aux banques,et pour rembourser lemprunt, des restrictions ont été prises comme le licenciement debeaucoup de fonctionnaires (environs 25 000 en Irlande), laugmentation des impôts, destaxes, une baisse des salaires minimums et la réduction des allocations sociales.LUnion européenne pour ne pas endetter lIrlande décide de débloquer des fonds, quiserviront à rembourser le colossal emprunt et à créer de nouveaux emplois.Après la Grèce, cest donc au tour de lIrlande davoir recours au soutien de lUnioneuropéenne et du FMI, via le fonds de stabilisation de 700 milliards deuros mis en place enurgence au printemps dernier. On savait depuis longtemps déjà que lIrlande était unmembre particulièrement faible de la zone euro. Du fait de lampleur très importante dela crise de limmobilier quelle avait connue avant la crise financière et de la dette colossale,qui a pour conséquence de fragiliser gravement son système bancaire. Le gouvernementirlandais a résisté plusieurs jours avant daccepter laide du fonds européen. Cette crise estdue pour lessentiel aux décisions (Recapitalisation des banques, garantie des prêtsinterbancaires, souplesse dans l’application des règles de concurrence…) du dernier sommeteuropéen fin octobre annonçant une grande modification des règles du jeu au sein de la zonemonétaire euro.Les Irlandais défilent en colère dans la rue, parce quils jugent que le gouvernement ne s estpréoccupé que trop tard de la crise et de ses conséquences. De plus l aide financière qui leurest accordée est mal perçue car ils pensent quils laisseront à leurs enfants une énorme dette.Aussi le sentiment de payer le prix fort de la crise à la place des banques est très présent.Cette crise financière touchait hier, la Grèce, aujourdhui lIrlande, demain le Portugal seracertainement lui aussi touché et après ?
  5. 5. Laffaire Karachi: Un touché coulé politiqueDepuis quelques mois, une vive polémique touche de nombreux hommes politiqueset éclabousse le pouvoir en place.Le 8 mai 2002, un kamikaze fait exploser sa voiture contre un bus devant l’hôtelSheraton de Karachi. Cet attentat tue 15 passagers dont onze Français. Ces victimesfrançaises travaillent pour la construction de trois sous-marins vendus par la Franceau Pakistan.En 2008, des perquisitions menées au siège de la DCNS relancent l’affaire. Desdocuments faisant état de commissions versées en marge de contrats de vente d’armesont été découverts. Le montant de la vente des sous-marins s’élève à 850 millionsd’euros et cette somme a été versée en liquide.Edouard Balladur est celui qui a autorisé la vente des sous-marins, en tant quepremier ministre. Comme candidat à la présidentielle en 1995, les enquêteurs lesoupçonnent d’avoir bénéficié d’une part de l’argent des rétrocommissions pourfinancer sa campagne électorale. Ceci expliquerait pourquoi monsieur Jacques Chiraca ordonné l’arrêt du versement des commissions à son arrivée au pouvoir présidentiel,ainsi ne voulant pas que celles-ci financent la campagne de son ex-rival politique.Que va t-il arriver aux protagonistes de cette affaire de justice ? Verdict courant2011 !
  6. 6. Facebook : Espace d’expression parfois trop libre avec des fuites !Aujourd’hui, les jeunes sur facebook divulguent des informations sur leur vie privée pensantque celles-ci restent dans leur « cercle d’amis », et sont protégées. En effet, les informationsque l’on publie sur nous ou les autres peuvent être lues par la terre entière et peuvent avoird’importantes conséquences.Par exemple ; les « j’aime » sur facebook sont revendus aux commerçants qui nous envoientdes publicités pour nous inciter à acheter des produits.Les propos que l’on publie sur des personnes peuvent être mal interprétés comme lorsque uncamarde dit : « Mr. X, avec lui c’est une grande histoire ;) ! » et que l’on commente avec unsmiley. Ce smiley peut être interprété avec de l’ironie ou comme une critique. Si cesinformations sont découvertes par l’intermédiaire des personnes qui sont dans notre « cercled’amis », elles peuvent provoquer une exclusion de l’élève au sein de son établissement, cequi signifie donc que ces informations ne sont pas protégées.Il faut donc faire attention à ce que l’on publie sur nous ainsi que sur les autres ! Les jeunessont inconscients et pensent que facebook est un cercle amical qui respecte la vie privée despersonnes alors que ce n’est pas le cas.Les informations que l’on publie sur nous créént notre réputation et ce que les autrespublient forge ou détruit celle-ci.Les propos déposés par les autres ne s’effacent pas facilement et donc restent visibles partous, ce qui peut avoir des conséquences sur notre avenir que ce soit au moment présent oudes années après…Il nous arrive aussi de publier ce genre d’informations sans penser aux conséquences,pourtant nous devrions en prendre conscience car ce genre de problèmes n’arrive pas qu’auxautres.
  7. 7. Drogue au pays des « Bisounours »Une française suspectée pour trafic de drogue au Brésil, victime de sa naïveté.Une jeune française nommée Jessica Briffault a été récemment emprisonnée à Sao Paulo parla douane de l’aéroport international Guarulhos. En effet, ils ont retrouvé, cachés au fond desa valise, 9 kg de cocaïne. La jeune femme âgée de 28 ans originaire des Yveliness’apprêtait à prendre un vol à destination de Paris. Elle venait de tester un circuit touristiqueet des hôtels gratuitement au Brésil. Sa famille affirme qu’elle s’est faite piéger et que lavalise contenant la drogue n’était pas la sienne.La veille de son départ, précipité, un homme rencontré en discothèque, lui propose unvoyage gratuit. Se laissant tenter par cette opportunité elle accepte l’offre sans hésitation.Cependant rien ne suspecte cette jeune femme de trafic de drogue. En effet, son père MichelBriffault affirme qu’elle avait une « vie normale ». Sa soeur Joanna ajoute notammentqu’elle avait toujours été naïve de nature et qu’elle vivait « au pays des Bisounours ».Quatorze autres français sont incarcérés pour les mêmes raisons au Brésil, d’après leministère des affaires étrangères ; dont six femmes et huit hommes. La famille Briffault esten contact avec le consulat de France à Sao Paulo. Sylvain Itte, le consul fait la liaison entreJessica et sa famille. Le quai d’Orsay affirme qu’un dossier a été ouvert. En conséquence,l’avocat franco-brésilien a été envoyé au Brésil pour défendre sa cause.Coupable ou non coupable ?Dans le pire des cas, elle risque quinze ans de prison.
  8. 8. FEDERER REDEVIENT LE MAÎTRE Et de cinq ! En simposant 6/3, 3/6, 6/1 en finale du Masters de Londres contre son «meilleur ennemi », Rafael Nadal, il a rejoint dans la légende Pete Sampras et Ivan Lendl, seulstennismen à avoir remporté 5 fois le prestigieux tournoi de fin dannée. Cette année, le Suisse a remporté lOpen dAustralie, cinq masters... et puis cest tout ! Celaparait déjà très bien mais comparé à ses splendides saisons précédentes, cest un petit score de riendu tout ! Alors oui, Roger Federer est en fin de parcours mais il a affirmé cette semaine (du 21/11 au28/11) quon pouvait encore compter sur lui. Retour sur une victoire éblouissante. Groupe A :1°: Nadal (1° ATP) : 3 victoires -0 défaite (6 sets remportés – 1 perdu)2°: Djokovic (3° ATP) : 2v-1d (4-2)3°: Berdych (6° ATP) : 1v-2d (2-4)4°: Roddick (8° ATP) : 0v-3d (1-6) Groupe B :1°: Federer (2° ATP) : 3 victoires – 0 défaite (6 sets remportés – 0 perdu)2°: Murray (5° ATP) : 2v-1d (4-2)3°: Söderling (4° ATP) : 1v-2d (2-4)4°: Ferrer (7° ATP) : 0v-3d (0-6) Nadal - Federer : épisode 22 !Résultats des demies-finales :Nadal (ESP) bat Murray (GBR), 7-6 (5) ; 3-6 ; 7-6 (6)Federer (SUI) bat Djokovic (SER), 6-1 ; 6-4 Le public attendait avec impatience le début du match, et il na pas été déçu. Sur son service,le Suisse entama la partie pied au plancher, dun jeu blanc. Mais Rafa ne se laissa pas impressionnerpar lex-numéro 1 mondial et ce fut lui, à son tour, de remporter son premier jeu sans lâcher unpoint. Malgré les efforts déployés par Nadal, cétait « Rodgeur » qui dictait le tempo, très aggressif,il dominait son adversaire et nhésitait pas à frapper fort sur le point fort de lEspagnol, son coupdroit. Ce fut donc en toute logique quil fit le break à 4/3, dun splendide revers croisé. Quatre pointsplus tard, le premier set tombait dans lescarcelle du numéro 2 mondial. Nadal, trop passif, avait beaucoup de difficultés à battre un adversaire quil navait dorénavantjamais battu en salle. Subissant la puissance de Federer, il ne semblait jamais pouvoir revenir auscore. Ses balles bombées ne gênaient pas assez le Suisse, séduisant par le jeu et dans une formeolympique. Mais ce dernier, peut-être rattrapé par lenjeu de renter dans lhistoire en remportant uncinquième Masters (après les victoire en 2003, 2004, 2006, 2007), commença à rater des ballesfaciles et à se ramollir dans ses attaques. L Espagnol, sans être « au top », augmenta légèrement sonniveau de jeu et se rapprocha de la ligne de fond de court. Il remporta jeu sur jeu etirrémédiablement, recolla à une manche partout. (6/3). Depuis cet instant, le Majorquin, ayant pris confiance, semble senvoler vers le titre ultime defin dannée. Alors, Federer tenta le tout pour le tout et enchaina services-volées sur deuxième balleet retours-volées pour enrayer la belle mécanique espagnole. Et cela fonctionna. Mis sous pression,«Rafa» craqua et cèda son engagement au début du troisième set. Et le Suisse, impérial au service,ne laissa strictement aucune chance au numéro 1 mondial. Concluant son superbe parcours par uncoup droit long de ligne, son cri de joie mêlé de rage résonna dans toute lO2 Arena, applaudissantle génie du tennis, qui ne devrait pas sarrêter là. Bravo « Rodgeur » et à la prochaine !Résultat final : Federer (SUI) bat Nadal (ESP), 6/3, 3/6, 6/1

×