Voix de femme 2014

1 302 vues

Publié le

Theatre France
Introducing French Play "Voix de Femmes"

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 302
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
92
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Voix de femme 2014

  1. 1. THEATRE FRANCE Présente VOIX DE FEMMES Poésie féminine francophone Mise en scène Eléonore Dyl Distribution polyphonique et évolutive avec notamment Mathilde Schennen Lola Diane Awa Sangho THEATRE France Eléonore Dyl (Mise en scène): eleonoredyl@gmail.com Céline Malraux (Productrice) : celine.malraux@gmail.com Mathilde Schennen (productrice) : m_schennen@hotmail.com Contact Theatre France : theatrefrance.nyc@gmail.com
  2. 2. 2 Voix de Femmes Voix de Femmes est un montage de poésie et musique. Tous les poèmes sélectionnés ont le point commun d’être écrits par des femmes du Mali, de Côte d’Ivoire, de Suisse, de Tunisie, d’Haïti, du Burkina Faso, d’Algérie, de Belgique, du Maroc, du Québec, des Antilles, du Congo, de la Polynésie, du Sénégal. Chacune évoque dans son univers, son langage, la Liberté, la Sensualité et le Magique Féminin. Hyménée II 2007, Peinture de Marie Gailland - techn.m. sur toile et poils de chèvre -150x130cm
  3. 3. 3 Voix de Femmes Un spectacle de 1h10 avec 5 femmes – 4 actrices, 1 chanteuse - instrumentiste. Mise en scène : Eléonore Dyl Avec Comédiennes Mathilde Schennen Lola Diane Chanteuse, instrumentiste Awa Sangho Scénographie Gilles Vuissoz Costumes Ghislaine Sabiti 2 comédiennes ainsi que les personnes en charge du son et de l’éclairage sont choisies dans les différents lieux où l’on se produira. Ces artistes rejoignent ainsi l’équipe de base pour à chaque fois recréer le spectacle avec une touche différente. Production : Theater France (USA), La Lune Verte (CH) Coproduction Centre Culturel Sonis, Guadeloupe. Contacts Suisse: La Lune Verte, Rue du Léman 35, 1920 Martigny, tél. ++41 (0) 27 722 06 59 helene.dubulluit@bluewin.ch
  4. 4. 4 Résumé Voix de Femmes est un voyage dans le temps et dans l’espace, un coup de projecteur sur des écritures francophones ayant germé en des terreaux, des cultures et des époques différentes – du 16ème siècle à nos jours -, mais assemblées le long d’un seul fil rouge : les femmes et la poésie. Que l’on se plonge dans la narration solitaire de Bernadette Sanou Dao, le surréalisme de Joyce Mansour, le théâtre-rituel et la mythologie de Werewere Liking, les vers amoureux de Louise Labé ou encore, l’être-au-monde d’Andrée Chedid, ce sont toujours des femmes de chair, des femmes solidaires qui nous font voir les promesses, les espérances et les doutes de leur univers. Entrecoupée des chants maliens d’Awa Sangho, cette anthologie de la poésie au féminin nous propose un moment de rupture, hors du quotidien, pour nous confronter à une voix profonde et délicate, grave ou légère, une voix à rire, à chanter, à pleurer, déclinée en un faisceau d’expressions réunies autour de l’intemporalité, de l’universalité et de la francophonie. Objectifs Que les idées voyagent, que ces textes voyagent ! La volonté de Voix de Femmes est de créer des liens, des passerelles entre Nord-Sud, mais avant tout de donner voix réellement à des artistes installées dans différents pays francophones. Le grand atout de ce projet, hormis celui excitant de défricher et découvrir de nouvelles terres d’écriture, d’onirisme et de poésie, est d'élargir le champ d'expression d'actrices locales et de créer une réelle rencontre entre artistes sur scène. Le répertoire poétique sélectionné intègrera également à chaque fois une part de poèmes écrits par des auteures de la région ou du pays visité, ce qui permettra de faire dialoguer les différents univers poétiques. Le projet consiste à former un groupe de base composé de 2 actrices et d’une chanteuse - instrumentiste. Les 2 autres partitions seront toujours distribuées et jouées par des actrices des pays dans lesquels le spectacle se produira. Ce qui nous permettra de collaborer plus directement avec ces artistes et de découvrir de nouvelles approches de travail. Du fait de renouveler à chaque fois la distribution des rôles par deux nouvelles comédiennes, les échanges seront toujours plus profonds et riches.
  5. 5. 5 Propos de Mise en Scène Voix de Femmes est né d’une envie de porter la voix des femmes, trop souvent méconnue, à travers la poésie. Loin d’un regard exclusif, il s’agit d’une intention et d’un intérêt pour ces femmes poètes des quatre coins du monde, qui expriment un regard trop nécessaire, trop précieux pour rester plus longtemps en un territoire inexploré. Il est aussi très riche de découvrir des langages poétiques différents. Comment les mots sont utilisés ici ou ailleurs ? Les mots ont-ils la même résonance pour une Africaine ou pour une Européenne ? Le même impact ? Les mots ont quelquefois des échelles de valeurs différentes suivant qu’ils sont utilisés comme coup de poing - seule arme possible - ou qu’ils soient un pur exercice de style. L’utilisation et l’association de certains mots diffèrent aussi entre une écriture des Caraibes, d’Afrique ou d’Europe. Et parmi toutes ces différences d’écritures, de part le vécu, les réalités de vie, la Culture, les perceptions, le passé, etc., il est étonnant de découvrir qu’il existe une universalité de la poésie, dans l’espace et/ou dans le temps. Paradoxe ? Pourquoi des femmes ? – parce que… C’est une ode à la liberté, au magique, au sauvage, au monde invisible, à l’indicible que m’inspire très souvent la nature femme. Il n’est pas question non plus de nier qu’elle existe aussi chez l’homme. Cependant, je la ressens différemment chez lui. Je crois qu’au départ il y a une fascination sur un propre ressenti et une force féminine. La Fierté, la créativité, l’initiation, le courage, la liberté sont des thèmes qui résonnent en moi depuis longtemps à travers notamment des femmes ou des héroïnes telles Lou Salomé, Antigone, Duras, Marina Tsvetaina, Marie Métrailler, Virginia Woolf, Ella Maillard, pour ne citer qu’elles…Une envie de travailler sur cet invisible palpable m’a toujours accompagnée, mais le comment ne s’était encore jamais précisé. Le jour où Mathilde Schennen suggère un travail d’ouverture sur des auteures africaines, le déclic est là et ainsi nait Voix de Femmes. Outre le fait de se sentir un peu exploratrice en découvrant une/des écritures qui m’étaient inconnues, je découvre des joyaux de mots, d’images et d’onirisme qui ont une chair bien différente d’une littérature européenne, magnifiques à dire pour une comédienne, donc magnifiques à diriger pour un metteur en scène. Il y a aussi ce verbe extraordinaire, imagé qui ouvre sur l’imaginaire. Je crois qu’il est important de garder cela en tête - la parole ne se fige pas – elle résonne, elle voyage, elle fait son chemin… Qui n’a jamais eu cette impression en relisant un texte, ou un livre, de le re-découvrir et d’en avoir une approche complètement nouvelle d'une lecture faite quelques années plus tôt? La parole qui ne se fige
  6. 6. 6 pas traduit pour moi l'idée de quête infinie, la recherche et la possibilité d’essayer de comprendre, de grandir… Pour souligner ce désir de "non figer" dans le temps ni l’espace, j’ai envie de travailler sur un squelette de textes définis au départ qui traitent des différents thèmes que m’inspire la femme - liberté, sensualité, magique, lien avec la Terre, donner vie au changement, au renouveau - et, en fonction de ces différents thèmes, de pouvoir ajouter ou changer des textes suivant les rencontres et les lieux où l’on se produira. Le montage des textes est construit comme si chaque poème répondait à un autre poème. Sur scène, c’est une grande discussion, questionnement, partage entre femmes qui se répondent mutuellement par poèmes interposés. Du côté des décors… Théâtre en kit. Structure pliable, démontable et montable facilement, adaptable partout. Quelques éléments de décor – un banc, un fil à linge qui traverse le lointain, une calebasse d’eau, un miroir, trouver les accessoires justes pour traduire au plus près le lieu, l’espace. Originellement conçu pour une scène de théâtre, mais adaptable dans une aula, sous un arbre, etc., le lieu ne doit pas être une contrainte et empêcher la voix et le dire ! Révèler et mettre en lumière l’essence du texte. Du côté de la musique et de l’atmosphère sonore… Entrecoupée par des chants maliens, cette anthologie de la poésie au féminin nous propose un moment de rupture, de voyage. Awa Sangho en plus de ces chants, crée toutes les ambiances sonores qui nous transportent dans des univers différents suivant les poèmes. J’aimerai aussi préciser qu’axer le spectacle sur des textes de femmes n’est pas en soi une démarche féministe. Même s’il est vrai, qu’à partir du moment où j’ai commencé à rechercher des textes, je me suis vite aperçue que les femmes étaient moins éditées par exemple en Afrique, ou qu’il est plus difficile de trouver des noms d'auteurs féminines que de noms d’auteurs hommes même à travers Internet, que bien souvent des textes d’auteurs femmes sont moins facilement réédités… Cependant, le propos, dans ce spectacle et dans le choix de ces textes et la raison de vouloir travailler sur cette matière, n’est pas là. J’ai été fascinée par l'écriture de ces femmes, que j’ai trouvé merveilleusement belle et ce travail me donne la possibilité de leur rendre hommage. L’élément masculin est aussi présent, en filigrane, dans Voix de Femmes.
  7. 7. 7 Effets escomptés et Communication Voyager et porter des écritures à travers différents pays francophones, en particulier l'Afrique et les Caraïbes. Ce spectacle offre aux spectateurs une ouverture sur d'autres cultures et donne la parole à des femmes qui ont en partage une langue avec le public, mais viennent d'autres horizons. Donc échanges et meilleure connaissance de l'autre, notamment dans le cadre des semaines d'action contre le racisme. La communication sera axée sur l'aspect multiculturel, l'ouverture à d'autres cultures et le partage. Le fait de développer un travail sur trois mois avec Radio UN (Radio des Nations Unies) nous offrira un support médiatique considérable. De plus, toutes les "vignettes" de 3 minutes réalisées entre janvier et mars 2014 seront ensuite à notre entière disposition. Hormis la communication de base (presse, affiches, flyers, Facebook), le fait de travailler avec des artistes "locaux" dans différents pays nous permettra de bénéficier dans chaque pays d'un effet de "bouche à oreille" et s'inscrira obligatoirement dans leur contexte et leur savoir faire médiatique local. Nous avons aussi la possibilité aussi de développer des ateliers ou interventions dans les écoles, tels ateliers d'écriture et de musique/percussion ou de proposer des rencontres artistes/population dans le cadre d'événements spécifiques (ex. Semaine d'action contre le racisme). Développement du Projet et du Travail Historique Sollicité par l'Organisation Internationale de la Francophonie et sur l’invitation de Monsieur Filippe Savadogo, Ambassadeur de la Francophonie auprès de l'ONU, Voix de Femmes a été présenté sous forme d'ébauche de 15 minutes à l’ONU à New York lors de la journée de la Francophonie du 20 mars 2013. Les réactions enthousiastes reçues, l’important soutien des organisateurs et surtout la richesse des textes méconnus - bien qu'à peine effleurés -, ont suscité l’envie et la volonté de développer ce projet en un spectacle de 1h10 avec 5 femmes – 4 actrices, 1 chanteuse - instrumentiste.
  8. 8. 8 Approche des Textes -1 Travailler et constituer le montage des textes. Travailler sur la recherche de textes en poésie francophone africaine (Mali, Sénégal, Burkina Faso) est moins évident que sur des textes de poétesses européennes francophones, car de nombreuses poétesses africaines sont toujours méconnues du public européen. D’autre part, leurs textes bénéficient rarement du même champ de parution que celui d’une auteure européenne ou nord américaine. Souvent leurs ouvrages ne sont pas édités, ou souvent épuisés ou malheureusement pas réédités. Pour ce travail de déchiffrage et de recherche d’auteures africaines, de Polynésie et des Caraïbes, je collaborerai notamment avec Schomburg Center for Research in Black Culture http://www.nypl.org/locations/schomburg , Olivier Coyette, auteur et directeur artistique du Théâtre de Poche, Bruxelles. Il a pour mission de poursuivre l'action entreprise depuis des années par le théâtre dans le cadre de ses relations Nord/Sud, Céline Malraux (auteure et journaliste, vit en Guadeloupe et spécialisée en culture, art, littérature de la région Caraïbe), M. Filippe Savadogo, Ambassadeur, Représentant permanent de la Francophonie auprès des Nations Unies à New York, Alain Patrice Nganang, écrivain camerounais, poète et professeur agrégé de littérature comparée à l'Université Stony Brook (NY). -2 Trouver, Contacter et Rencontrer ces femmes dans un premier temps pour les tenir informées de la démarche, échanger avec elles sur le projet en tant que tel et finalement régler les questions de droits d’auteurs. -3 Trouver des partenaires, diffuseurs, coproducteurs et fonds notamment les soutiens des Cultures Nord-Sud. Démarrer un premier travail de prospection en utilisant les contacts créés lors de la présentation à l'ONU de mars 2013. Les étapes de la création Septembre à décembre 2013 : finalisation et montage des textes - New York Janvier - février 2014 : répétitions et enregistrement à New York en vue de la diffusion sur Radio UN (Radio des Nations Unies) de Voix de Femmes, en collaboration avec l'OIF, NY (Organisation Internationale de la Francophonie à New York). Première diffusion le 8 mars 2014, à l'occasion de la Journée de la Femme (voir confirmation Radio UN en annexe). Répétitions et création du spectacle en Suisse avec artistes valaisannes, du 1er au 28 mars 2014. Durant la Semaine d'Action contre le Racisme, une représentation est prévue le 28 mars à Sion / Ferme Asile selon lettre de la Ville de Sion (voir annexe) D'autres représentations sont en cours de discussion avec les responsables de la SACR des villes de Martigny (lieu envisagé Théâtre Alambic ou Médiathèque),
  9. 9. 9 Monthey (Librairie des Jeunes Filles en Fleur) et éventuellement Sierre pour une représentation dans ces villes. Travail pour une captation radio à la RTS dans le cadre de la semaine de la Francophonie en Suisse (18 au 24 mars 2014). Une représentation dans le cadre des Rencontres d'Ici et d'Ailleurs en août 2014. Mai 2014 : une représentation au Festival Cap Excellence en Guadeloupe. Date prévue également en Martinique, dans l'un des deux Centres Régional Dramatique (en cours).
  10. 10. 10 25 mars 2013 Le 20 mars, l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a organisé une grande soirée à l'ONU, à New York, pour célébrer la journée mondiale de la Francophonie. Dans la salle de bal avec vue sur l'East River, les Nations Unies ont accueilli le 20 mars la soirée annuelle marquant la journée de la Francophonie, en présence de personnalités de la communauté francophone, parmi lesquels Filippe Savadogo, ambassadeur de la Francophonie auprès de l'ONU. Voix de Femmes 15’min Mise en scène Eléonore Dyl
 Avec Lola Diane, Roxane Revon, Mata Touré, Mathilde Schennen et Awa Sangho Costumes Anna Touré et les créateurs qu’elle représente – Alphadi, Selly Raby Kane, Bineta Sanor. Production Theater France, New York http://www.france-amerique.com/articles/2013/03/25/soiree_de_la_francophonie_a_l_onu.html
  11. 11. 11 Extraits de Textes Ngo Bôt – Cameroun La mère du temps, Femme, Noire Je suis Lucy, la grand-mère de tous Noirs jaunes rouges blancs ou verts Je suis la mère putative de toute l’humanité Je suis ta black Athena Je suis ta Tsipora Je suis ta reine de Saba Mon teint mystérieux Mon regard lumineux Mon sourire radieux Me viennent de Tiyi Et son amant le dieu Amon Je suis la soeur d’Akhenaton Je suis Hatshepsout Néfertiti Néfertari Cléopâtre Je suis ta musique baroque Ta musique contemporaine Je suis ton chant de demain Je suis la reine Pokou La reine Zingha La princesse Yennenga Je suis Sogolon Konté, la femme buffle mère de Soudjata Keita Je suis Nandi, mère de Chaka Zulu Je suis Nanga, l’amazone du Bénin Je suis la mère de l’enfant soldat Je suis la Soninké portant ton bébé Je suis la Malinké promenant ta grand-mère dans le parc Je suis la sueur de ton front Je suis la Mère du temps Femme Noire C’est ma triple victoire.
  12. 12. 12 Tanella Boni – Côte d’Ivoire Parlons plus fort Des mots des mots des mots Et encore des mots Mise en scène Comédie superlative Dans un vent criblé De balles de plomb De haine De vengeance De fureur D’instinct de mort La néo-sophistique règne à mort Dans cet univers comprimé Empoisonné Suspendu au dessus de nos têtes Comme un serpent à sonnette Des mots des mots des mots L’art des mots est long Mais la vie est brève ! Bernadette Dao – Burkina Faso A venir « Viens, le ciel est bleu » - Mais j’ai peur ! Sur le ventre mûr de la femme Un fusil en équilibre Un poignard effilé Trouve sa place, là Lui aussi ! Sur le ventre mûr de la femme ! Moi je pense à la fille à naître - Ou le fils que sais-je ? Son premier regard croise le fusil Et le poignard effilé Son premier cri s’accentue La mère devient farouche Et l’enfant est perdu…… Moi je pense au ventre mûr Et à ces armes de mort Sur le ventre mûr L’horreur saisit mon cœur Et je pense à un demain Sans lendemain A un demain de feu et de sang J’ai peur ! Et le bleu du ciel Ne calme pas mon cœur….. !
  13. 13. 13 L’équipe Eleonore Dubulluit Dyl, Mise en Scène Metteur en Scène diplômée de la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Art (RADA) de Londres en «Stage Management and Theatre Production» en 1996, Eléonore a eu l’opportunité de travailler sur de multiples productions, tant théâtrales que cinématographiques. Elle collabore pendant 4 ans au Théâtre de Vidy en qualité de régisseur général où elle travaille avec de grands noms tels qu’Irina Brook (La ménagerie de verre, Le Pont de San Luis Rey), Luc Bondy (Phèdre), Gérard Desarthe (Électre), Lukas Hemleb (Le gars). Elle signe sa première mise en scène avec ‘‘La Morsure du Citron’’ en 2003 au Petithéâtre de Sion. Suivront en 2005, les mises en scène de Folkoff (qui réunit Glen of Guiness et l’ensemble de cuivres ECV - Théâtre Interface, Sion) et de “A qui perd gagne” de Jean Claude Grumberg, satire sur la télévision, qui mixe théâtre, musique et vidéo, réalisée avec 4 comédiens et 6 danseurs. En 2006, elle est lauréate de la Bourse Inter-Cantonale New York 06, qui lui offre une résidence à NY durant 6 mois. Elle collabore avec l’Actors Studio (section playwrights and directors - metteurs en scène et dramaturges), développe un atelier de recherche théâtral bilingue à NYC pour la Compagnie Theater France. En 2007, elle a l’opportunité de suivre toutes les répétitions en tant qu’assistante de production de “All That I Will Ever Be” dernière pièce d’Alan Ball (auteur d’American Beauty, Six Feet Under) qu’il crée au New York Theater Workshop. Entre 2007 et 2009, elle travaille comme Freelancer au Public Theater New York and Shakespeare in the Park, et fait de nombreux assistanats en mise en scène avec l’auteur Mark Borkowski. En 2008, elle signe sa première mise en scène sur sol américain “Le Carrosse du Saint Sacrement” de Prosper Mérimée suite à l’invitation de the Cultural Services of the French Embassy in NYC. Eléonore réalise des mises en scène sur des sites spécifiques, notamment “Dream on until…” montage d’extraits tirés de L’Eveil du Printemps, de Frank Wedekind, qui réunit 4 acteurs, 2 danseuses et un chanteur lyrique. En 2010, suite à une commande, elle met en scène une comédie “Playing Cricket” au Kraine Theater, NYC. Elle co-met en scène “Unraveling ’’ (2011) produit par The Field et présenté à The Kitchen, NYC. En 2012, sélectionnée au Dream Up Festival, NYC, elle met en scène "Folie Pure" de Sylvaine Hinglais. En mars 2013, elle crée et met en scène une version courte de "Voix de Femmes" à l'ONU à New-York, dans le cadre du Festival de l'Organisation Internationale de la Francophonie. "Blaise Cendrars, il est temps de rallumer les Etoiles", est sa dernière mise en scène et a été créé au Théâtre du Crochetan- Suisse. En tournée aux Centre Culturel de la Chaux-de Fonds et aux Spectacles Français de Bienne.
  14. 14. 14 Mathilde Schennen, Comédienne Mathilde Schennen est une comédienne/metteuse en scène belge. Elle étudie au conservatoire royal de Mons et Studio Herman Teirlinck avant d’entamer une carrière de comédienne en Belgique. Elle enchaine de nombreux rôles passant du registre classique (Beaumarchais, Brecht, Queneau, Pasolini, Norge...) au contemporain (Olivier Coyette, Caroline Safarian, Clément Laloy,...). Elle assiste également des metteurs en scène belges (dont Laurent Capelluto et Guy Theunissen). En 2010, elle part vivre à New York où elle étudie à la Lee Strasberg Institute et où elle rencontre la metteuse en scène Eléonore Dyl pour qui elle jouera dans « Folie Pure » de Sylvaine Hinglais (au Theatre for the New City) et dans « Voix de Femmes » présenté en 2013 aux Nations Unies. Elle met également en scène « En attendant Godot » de Samuel Beckett (au Kraine Theatre), « His Majesty the Devil » d’Alexandra Devon (au theatre 59E59) puis « Diary of a Madman » de Nikolaï Gogol qui fera l’objet d’une tournée aux Etats-Unis (New York et Portland) et en Europe (Biel, Zürich et Festival Fringe d’Edinburgh). En été 2013, elle est sélectionnée pour participer au Directors Lab organisé par le Lincoln Center. Awa Sangho, Chant, composition et arrangement musical Awa Sangho est une chanteuse, compositrice, danseuse et chorégraphe du Mali qui a joué dans le monde entier avec le groupe Go De Koteba. Ensemble, ils ont produit et enregistré cinq albums. Awa a aussi collaboré avec Salif Keita, Amadou et Mariam, Cheick Tidiane Seck, Joe Claussell, Mark Cary, Bassekou Kouyate, Ballake Sissoko, Vincent Segal, Oumou Sangare et Vieux Farka Toure. Elle vit aujourd’hui à New York et sortira bientôt son prochain album solo.
  15. 15. 15 La plate-forme THEATRE FRANCE THEATRE FRANCE est une association américaine (nonprofit organization) créée par Alain Malraux en 2006 à New York, afin de créer, produire et publier des pièces de théâtre françaises aux Etats-Unis, et des pièces américaines en France, faisant de ce « shore-to-shore theatre » (ou théâtre des deux rives) une plate-forme transatlantique des arts vivants à la fois originale, généreuse et exigeante. En 2013, Céline Malraux rejoint Theatre France. Avec Eléonore Dyl et Mathilde Schennen, l’équipe oriente cette plate-forme de création et de production vers le monde francophone dans sa plus grande richesse et se donne pour mission d’amener les auteurs et les spectacles les plus qualitatifs et les plus inattendus aux quatre coins du monde. THEATRE France en quelques évènements Traduction et lecture en anglais de “Whitsun”, une pièce d’Alain Malraux (« Pentecôte ») avec Joan Copeland, actrice américaine, soeur d’Arthur Miller. Presentation d’un Hommage à Jean Anouilh à la Maison Française – New York University, avec Jacqueline Chambord Présentations privées ainsi qu’à la Montclair University (New Jersey) de « Clytemnestre ou le crime » de Marguerite Yourcenar, et 3 courtes pièces en un acte de Jean Cocteau”: « Anna la Bonne », « L'Impromptu de Marseille » et « La Dame de Monte- Carlo ». Production et présentation aux services culturels de l’Ambassade de France de la pièce « Le Carosse du Saint Sacrement » de Mérimée. Mise en scène d’Eleonore Dyl, présenté sur invitation de Francois Delattre, (ancien Consul de France à NY, aujourd’hui ambassadeur de France à Washington) Rétrospective René de Obaldia, à l’occasion de son 90ème anniversaire, Theatre France consacre un évènement au Consulat de France en hommage à Obaldia, avec une projection de « Les Bons Bourgeois » et lecture d’extraits de son œuvre. Traduction de la pièce « Retrospective » de Joan Tewkesbury. Création et présentation de « Voix de Femmes », un montage de poésie et de musique, en co-production avec l’Organisation Internationale de la Francophonie (ONU-NYC)

×