Email mobile

665 vues

Publié le

Tendances, techniques et conseils d'expert.
Un livre blanc créé par Dolist.net

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
665
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
17
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Email mobile

  1. 1. Tendances, Techniques, conseils d'expert Livre blanc Septembre 2014
  2. 2. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 2 L’incontournable comportement mobile ! 4 L’essor des supports mobiles........................................... 5 Qui sont les utilisateurs mobiles ? ................................ 5 Des hyperconnectés…....................................................... 6 …Multi-devices...................................................................... 6 Smartphone VS tablette.........................................................7 Mobile et… réseaux sociaux, e-commerce, points de vente 8 Mobile & réseaux sociaux indissociables.................... 9 Mobile & e-commerce, ça matche ! .............................. 9 Mobile & point de vente.................................................... 10 E-mail & mobilité : vers de nouveaux usages 11 Consultation multi-supports des e-mails.................. 12 Des consommateurs mordus d’e-mails !................... 12 Quel support pour quelle action sur les e-mails ?...................................................................13 Attention aux opérations non optimisées pour mobile ! ...............................................................................13 Un e-mail optimisé pour mobile… oui mais comment ? 14 L’e-mail optimisé classique ou "Aware"..................................15 L’e-mail "scalable" ou "fluide"....................................................16 L’e-mail "responsive" ou "adaptatif".......................................17 Version online toujours…............................................................. 18 Version mobile a minima................................................................. 18 Plus qu’un simple encodage, toute une stratégie ! 19 Pensez stratégie mobile............................................................ 20 Objectif transformation............................................................... 21 Nous vous accompagnons dans la réussite de vos e-mails mobiles 23 Sommaire
  3. 3. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 3 Explosion de l’équipement en smartphones et tablettes, appropriation rapide par les consommateurs, développement de comportements de plus en plus multicanaux... La mobilité compte parmi les sujets les plus en vogue en matière de communication digitale. Et avec 72% des propriétaires français de smartphones qui consultent leurs messages sur mobile (SNCD 2013), le canal e-mail n’échappe pas à l’effet "responsive design". L'objectif : adapter parfaitement l’affichage d’un message au support utilisé (ordinateur, tablette et smartphones) pour éviter une mauvaise expérience utilisateur qui pourrait s’avérer contre-productive. Mais qu’entend-t-on vraiment par e-mail mobile et e-mail responsive ? Quelles sont les techniques applicables et les recommandations à suivre pour une optimisation mobile efficace ? Doit-on finalement tous suivre cette tendance ? État des lieux sur l'e-mail marketing et la mobilité avec chiffres, conseils stratégiques et recommandations opérationnelles à l'appui !
  4. 4. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 4 L’incontournable comportement mobile !
  5. 5. +16% en 1 an 1 Français / 2 27.7 millions de personnes 17 500 7 000 3 900 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 5 L’essor des supports mobiles Qui sont les utilisateurs mobiles ? 6 x moins que les supports Classement des systèmes d’exploitation sexe masculin 54% 60% 25-49 ans 46% 60% csP + Région parisienne 32% 47% 23% 27% Le profil des utilisateurs mobiles évolue vite ! Par exemple, en 2013, + 50% d’utilisateurs seniors en support mobile. Avec plus de 50% de la population concernée, les supports mobiles font partie intégrante du décor. Mobile Marketing Association France Baromètre 2014 et Tablettes et Marketing Mobile 2014 Mobile Marketing Association Baromètre 2014 Adobe 2013 1 foyer / 3 9.1 millions de foyers +53% en 1 an Prévisions de ventes 2014 pour la France mobiles +11% en 1 an +15% en 1 an 59% 21% 8% 4% 4% 4% 55% 33% 4% 8%
  6. 6. 90% via WiFi 7% 8% Sessions 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 6 Des hyperconnectés… …Multi-devices 64% +93% Mobile Marketing Association Baromètre 2014 Comscore 2013 Adobe 2013 Mobile Marketing Association Baromètre 2014 Nielsen 2013 / W3B-report Mobile Marketing Attitude SNCD 2013 +7% en 1 an De mobinautes connectés tous les jours Trafic web mondial généré Hausse du temps de connexion à Internet Connexion tablettes Sessions 3x plus longues que sur smartphones Le développement des supports mobiles rend les internautes de plus en plus "addicts" ! x3 84% 39% 92% 25% transports 9% 3% à domicile bureau école emmènent leurs tablettes partout TV + tablette Consultation e-mails, recherche infos, produits, réductions...pendant les pubs Les supports mobiles accompagnent les individus tout au long de la journée. Alors que l’ordinateur est favorisé dans un cadre professionnel, la tablette n’intervient pas tant en mobilité avec un usage plutôt "canapé". 7h - 9h 9h -12h 12h - 14h 14h - 18h 18h +
  7. 7. Instantanéité Services, réseaux sociaux & infos pratiques Connexion longue durée surtout à domicile Connexion courte durée sur l’ensemble de la journée VS Voyages personnels & loisirs : TV & vidéos, jeux, ebooks, presse, sorties, T commerce. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 7 Smartphone VS tablette Les utilisations des smartphones et des tablettes sont totalement différentes et complémentaires. Ainsi, côté rôle dans l’achat, le smartphone est plus utilisé en boutique physique alors que la tablette s’oriente davantage e-commerce. Pour 42% des propriétaires de smartphone et tablette, la tablette a remplacé l’ordinateur. Elle est également privilégiée au smartphone pour la consultation d’offres et la préparation d’achat. Détente Mobile Marketing Association Tablettes & Marketing Mobile 2014 Mobile Marketing Attitude SNCD 2013
  8. 8. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 8 Mobile et… réseaux sociaux, e-commerce, points de vente
  9. 9. Propriétaires de smartphones 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 9 Mobile & réseaux sociaux indissociables Mobile & e-commerce, ça matche ! Email Marketing & Mobile Devices Acxiom 2013 / Marketing Mobile Attitude SNCD 2013 ComScore 2013 82% +106% en 2013 +58% en 1 an Taux de conversion Ventes réalisées via mobile Connexions mobiles Sur temps passé sur les réseaux sociaux Pour séduire leur public "mobile", les réseaux optent pour des graphismes épurés et des applications mobiles dédiées Les supports mobiles favorisent fortement la connexion aux réseaux sociaux préférés. Une opportunité pour inciter au partage des contenus valorisés dans les e-mails et étendre leur portée ! 98% 92% 86% 68% 26% prévision CA E-commerce +105% sur smartphone 2014 Avec un impact déjà fort sur le CA des commerçants, principalement si les sites sont optimisés pour mobile, les marketeurs doivent considérer aujourd’hui leurs vitrines web sous un angle multi-devices. Rakuten E-Commerce Index 2014 Bilan E-Commerce FEVAD 2014 Baromètre FEVAD/CSA/Buzzpanel 2014 Forrester 2014 / Hi-Digital 2014 Mais les ventes mobiles progressent Connexion aux sites e-commerce L’ordinateur préféré par des Français du CA 2013 des 11% e-commerçants prévision CA E-commerce +109% sur tablette 2014 des transactions via 54% support mobile en 2018 Prévisions d’achat 2014 -5% en 1 an +25% en 1 an 87% 19% 15% Complémentarité tablette & mobile 48% des utilisateurs de tablettes ont commencé leur recherche sur mobile avant d’acheter sur tablette
  10. 10. des propriétaires 75% de smartphones l’utilisent en magasin pour faciliter leur shopping 32% 42% Recherche en ligne (sur smartphone en boutique) (Showrooming) 88% des consommateurs quitteraient une boutique pour un tarif plus intéressant trouvé sur leur smartphone admettent que leurs recherches online en boutique 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 10 Mobile & points de vente se rendent en magasin avant d’acheter en ligne 59% ont déjà commandé sur Internet et retiré leur achat en magasin Finies les frontières entre Internet et les points de vente ! Leur complémentarité devient un atout, voire une nécessité, pour satisfaire le besoin de réactivité et de rapidité des consommateurs. 70% 92% jugent important de connaître la disponibilité des produits dans les magasins proches avant d’y aller 45% souhaiteraient pouvoir embarquer leurs coupons de réduction sur leur mobile pour les présenter en boutique Observatoire 2014 Cetelem TNS Sofres / DigitasLBi 2014 Baromètre Fevad/Médiamétrie/NetRatings 2013 Baromètre Fevad/Médiamétrie/NetRatings 2013 Marketing Mobile Attitude SNCD 2013 via une application 41% 38% téléphonent ou envoient un SMS recherchent online envoient une photo pour avis 30% 41% consultent les avis comparent les prix se renseignent sur le web avant d’aller en boutique (Research Online Purchase Offline) des consommateurs 16% français 27% influencent leur décision d’achat
  11. 11. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 11 E-mail & mobilité : vers de nouveaux usages
  12. 12. 72% des propriétaires contre de smartphones 50% consultent leurs messageries tous les jours sur leur mobile en 2011 Supports de consultation Cadre professionnel 72% 28% 38% 5% 22% 40,6% 37,5% 35,4% 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 12 Consultation multi-supports des e-mails Des consommateurs mordus d’e-mails ! La consultation des e-mails personnels sur les supports mobiles est aujourd’hui incontournable. On observe cependant un essor plus modéré en B2B, axé principalement smartphone. Cadre personnel Variation du temps de consultation des e-mails selon le support (Classement par connexions les plus longues) 33,6% 26,6% Mobile Marketing Attitude SNCD 2013 Email Marketing Attitude SNCD 2013 Movable Ink Q1 2014 Prévisions du nombre de consultations des e-mails sur mobile en hausse Mobile Marketing Attitude SNCD 2013 Email Marketing & Mobile Devices Acxiom 2013 Digital Impact Acxiom 2013 / Radicati Group 2013 67% au bureau 57% au déjeuner Moments privilégiés de consultation des e-mails Consultation de la messagerie Par ennui 72% Dès le réveil (avec les réseaux sociaux) 36% Avant le coucher 54% Le week-end 63% En vacances 58% La hausse de la consultation + 28% en 2014 des e-mails va de pair avec le développement des objets connectés. Une habitude bientôt totalement intégrée dans les moeurs. + 23% en 2015 -3 pts en 1 an 97% +5 pts en 1 an +6 pts en 1 an +11 pts en 1 an
  13. 13. est le facteur d’influence le plus fort pour l’ouverture d’un e-mail sur smartphone pour 38% Messages perçus comme pertinents Actions en messagerie selon support 29% consultent uniquement leurs e-mails 30% trient seulement 13% vont ensuite sur le site 10% visitent pour acheter 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 13 Quel support pour quelle action sur les e-mails ? Attention aux opérations non optimisées pour mobile ! Steel 2012 / Email Marketing & Mobile Devices Acxiom 2013 Mobile Marketing Attitude SNCD 2013 13% Si un message n’est pas optimisé pour smartphone 70% 16% Email Marketing & Mobile Devices Acxiom 2013 Kissmetrics 2014 / Email Barometer Apsis 2013 s’ils incluent des réductions s’ils concernent des produits ou services en lien avec les centres d’intérêts du contact L’objet d’un e-mail 23% 9% Les opérations e-mails non optimisées, depuis le message jusqu’à la page d’atterrissage, risquent gros aujourd’hui avec des utilisateurs refusant les expériences mobiles négatives. Et il ne tient qu’aux marketeurs de faire tomber les barrières de la conversion des e-mails sur mobile avec comme mots d’ordre "optimiser", "informer", "rassurer". Conversion à la 2ème ouverture 8% 45% préfèrent attendre d’être sur leur ordinateur pour cliquer 28% jugent les landing pages difficiles à lire sur ce support 8% cliquent de suite 23% l’ouvriront de nouveau plus tard suppriment le message se désabonnent directement vont le lire sur ordinateur tentent de lire malgré les problèmes d’affichage Quel que soit le support de consultation, la pertinence d’un e-mail reste la clé de l’intérêt qu’on lui porte. Si le support ne génère aucune différence de ce point de vue, il influe cependant sur l’action générée avec des usages totalement différents entre smartphone et tablette.
  14. 14. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 14 Un e-mail optimisé pour mobile… oui mais comment ?
  15. 15. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 15 L’e-mail optimisé classique ou "Aware" Le principe : Conçu pour être lisible sur ordinateur et optimisé pour une consultation sur smartphone avec pour base : Une seule colonne entre 320 et 600 pixels de large maximum (à savoir 320px : Petits téléphones d’écran de résolution 480x320 en mode portrait / 480px : Smartphones moyens, ou petits téléphones en orientation paysage / 600px : Tablettes en portrait, iPad, e-readers, téléphone de résolution 800x480 en orientation paysage) Une mise en page aérée Une taille de police élevée Des appels à l’action (liens et boutons) adaptés aux doigts les plus gros Texte oK Texte oK Texte oK Une structure en une colonne, quel que soit le support de lecture Exemple d'e-mail "Aware" © AYR - Citrus L’inconvénient Surtout conçue pour les smartphones, cette version peut vite paraître inadaptée pour les plus grands écrans des tablettes ou sur ordinateur. L’avantage Très simple d’encodage, tout est une question de design !
  16. 16. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 16 L’e-mail "scalable" ou "fluide" Le principe : Définir les dimensions des éléments structurels de la page (grille, colonnes, etc.) proportionnellement à la largeur de l’écran. Par exemple, une colonne de texte de 75% de large et une colonne latérale de 25% de large. Ainsi, le message e-mail s’adapte automatiquement aux dimensions de l’écran. Le design "fluide" existe en réalité depuis l’invention du web. oK oK oK Exemple d’e-mail fluide © Musée du Quai Branly Largeurs relatives et pas de @media queries L’inconvénient Sur des écrans de tailles extrêmes, les colonnes peuvent devenir trop larges ou trop étroites et nuire à la lisibilité du texte, voire même désorganiser l’ensemble de la mise en page du message. L’avantage Toute la largeur de l’écran est utilisée, quelle que soit sa taille, et le contenu est ainsi mis en valeur.
  17. 17. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 17 L’e-mail "responsive" ou "adaptatif" Le principe : Insérer directement dans le code HTML des balises permettant de définir les contenus qui s’afficheront en fonction de la résolution d’écran de l’appareil destinataire. C’est la solution la plus puissante, adaptable à volonté (contenus masqués, affichés…) au design 100% orienté "mobile first". oK oK oK Exemple d’e-mail responsive © Cultura Largeurs relatives Le contenu et les images sont guidés par les @media queries Les inconvénients Actuellement, et ce malgré quelques mises à jours récentes, les @media queries ne sont pas toujours reconnues par tous les grands services de messagerie, comme par exemple Google avec son application Gmail. De plus, il est nécessaire de démultiplier les contenus et design à afficher en fonction des formats d’écran de consultation possibles. L’encodage est complexe et le temps de travail plus long qu’à la normale avec des phases de test plus poussées. L’avantage L’e-mail est conçu en fonction des capacités d’affichage du terminal et s’adapte parfaitement à celui-ci. L’expérience utilisateur est optimisée au maximum.
  18. 18. La version online d'un message permet à l'internaute d'accéder à une version optimale, quel que soit le support de lecture. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 18 Version mobile a minima Le principe : Les techniques précédemment citées n’entrent pas dans votre panel d’actions possible et la version online de votre message ne vous satisfait pas ? Envisagez a minima d’intégrer dans le preheader de votre message un lien vers une "version mobile" réalisée en HTML d’une largeur réduite par rapport à votre e-mail (300 pixels environ) et accessible en ligne. Version online toujours… Le principe : Non obligatoire mais fortement recommandée ! L’insertion d’un lien miroir (ou version en ligne) dans le preheader de votre message permet à vos abonnés de le visionner dans le navigateur de leur choix si celui-ci ne s’affiche pas correctement dans leur outil de messagerie. En effet, toutes les boîtes de réception n’interprètent pas de la même façon l’encodage d’un message et beaucoup n’affichent pas de manière automatique les images. Ce lien, placé tout en haut de l’e-mail pour être visible dès l’ouverture du message, permet ainsi de rendre lisible votre message en toute circonstance, proposant une alternative aux éventuels problèmes de lisibilité engendrés par les messageries. oK oK L’inconvénient Réaliser une version mobile pour chacun de vos messages. L’inconvénient Peu de plateformes gèrent la personnalisation dans la version en ligne des messages. À vérifier. Sans autres possiblités, une "version mobile" de votre e-mail reste mieux que rien ! L’avantage À défaut de pouvoir optimiser directement votre encodage HTML, votre message sera toujours plus adapté à une consultation mobile. Vous pourrez faire passer l’essentiel de votre message en sélectionnant les contenus phares. L’avantage Au-delà de l'aspect pratique, il faut savoir que la plupart des navigateurs sont optimisés pour la consultation mobile et rendent ainsi la version en ligne de votre e-mail parfaite-ment lisible. Il est de plus généralement fourni par défaut par votre plateforme de routage.
  19. 19. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 19 Plus qu’un simple encodage, toute une stratégie !
  20. 20. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 20 Qui sont mes lecteurs mobiles ? Identifiez quelle est la part de vos contacts qui consulte vos e-mails sur un support mobile et, pour mieux connaître votre audience et ses habitudes, quel type d’équipement (smartphone, tablette), quels navigateurs et messageries. Vous pourrez ainsi plus facilement décider du type d’optimisation mobile qu’il vous faut réaliser. Quel est l’état de mes communications existantes ? Ce travail ne concerne pas un unique message. Combien de types de messages réalisez-vous ? De quel genre : marketing, transactionnel ? Listez et révisez dans l’ensemble votre approche en faisant réaliser autant de templates que de types de messages nécessaires : newsletter, offre du mois, agenda trimestriel, alerte produit disponible, confirmation de commande, etc. Quel est l’objectif de votre message ? Un travail d’optimisation mobile, de par la contrainte d’espace liée au support, dirige la réflexion sur les éléments importants du message et sur son vrai but. Inversement à vos habitudes, il vous faut ainsi vous concentrer d’abord sur le contenu de votre version smartphone, la plus petite, avant d’envisager la plus grande. 80% d’espace en moins change sérieusement la donne ! Quelle est l’action principale attendue par le destinataire ? Le support mobile vous contraint à hiérarchiser vos informations et vos appels à l’action. L’action dans l’e-mail pouvant s’avérer difficile à provoquer chez les utilisateurs mobiles, optez judicieusement pour une action prioritaire et valorisez-là au maximum. Quelles concessions possibles ? Dans l’optique d’optimiser l’expérience mobile et de valoriser une action principale, quels éléments êtes-vous prêt à supprimer de votre version mobile ? Vous avez trop de contenus et ne savez comment vous y prendre ? Ne vous faut-il pas revoir votre approche globale du message et possiblement scinder vos contenus en divers e-mails ciblés ? Pensez stratégie mobile La pertinence et l’expérience client sont les 2 éléments principaux d’un travail d’optimisation mobile. L’organisation du travail et la réflexion en amont sont les conditions d’une stratégie d’optimisation mobile réussie.
  21. 21. Texte 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 21 Objectif transformation Stimuler l’ouverture par l’objet La taille des supports mobiles tend à tronquer les objets des messages. Concision et clarté sont donc de mise. Appuyez-vous également sur le preheader en complément et travaillez votre volet de prévisualisation de façon à afficher directement les contenus les plus intéressants dans la zone haute (400 x 300 pixels). Favoriser la lisibilité sur mobile Synthétique, votre message doit présenter un contenu organisé et aéré, dont images et textes seront utilisés de manière proportionnelle. Concis, votre e-mail évite d’obliger le lecteur à scroller trop longuement. La police est de son côté suffisamment grande pour une lecture optimale (14 pixels min.) et les titres surdimensionnés (22 pixels). Travailler les appels à l’action D’une taille minimum de 44 x 44 pixels, vos boutons d’actions limitent également les erreurs de clics avec une aération plus prononcée (10 à 20 pixels d’espace vide supplémentaire autour) et un jeu sur les contrastes. Les liens sont de leur côté inévitables, tant par leur taille que par leur couleur. Pousser l’action au-delà du mail avec des landing pages optimisées Qu’il s’agisse d’un mobile ou d’une tablette, ces supports exigent une forte rapidité d’action et une logique de navigation avancée. Contre-productive, la page d’accueil de votre site traditionnel ne peut être la page d’atterrissage de votre message. Alors que l’expérience mobile se veut par défaut facilitée, vous devez favoriser l’action. Créez des landing pages spécifiques et optimisées pour la consultation mobile qui encourageront l’interaction ainsi que la transformation de vos contacts. Booster le taux de remplissage des formulaires Votre objectif consiste à faire remplir un formulaire par vos contacts ? Penser alors à intégrer un formulaire facile à renseigner sur mobile. Allez plus loin en permettant la reprise automatique des données en votre possession avec pré-remplissage des champs. Il s’agit là d’une excellente manière de booster le passage à l’acte (achat, inscription, etc.) auprès des contacts étant déjà un minimum engagés. Dans le même esprit, utilisez par exemple le levier du click-to-call ou encore, embarquez le code promotion directement dans vos liens. oK
  22. 22. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 22 Tester le rendu visuel et la performance L’optimisation mobile peut ne pas fonctionner sur certains outils. Ainsi, afin de vous assurer du bon rendu visuel de votre message, quel que soit le terminal et le navigateur utilisés, réalisez autant de tests que nécessaire. Approfondissez cette phase d’optimisation avec l’A/B Testing. Vérifiez l’impact de l’heure d’envoi, de votre appel à l’action principal, de votre objet, etc. sur vos résultats en envoyant différentes versions d’un même message auprès d’un échantillon de contacts. Mesurer, apprendre et optimiser Évaluez l’efficacité de vos actions après chaque campagne et ventilez vos résultats selon les terminaux utilisés par votre audience. Vous apprendrez ainsi à mieux connaître les comportements de votre cible par support de consultation (niveau de réactivité, heure favorisée, zones de clics privilégiées, transformation, etc.) et pourrez optimiser vos futurs envois. Au-delà des spécificités annoncées ci-contre, n’oubliez pas de respecter également les bonnes pratiques de base de l’e-mail marketing : - Boycottez le flash, les GIF, l’Ajax, les vidéos embarquées - Misez sur la pertinence de vos contenus - Intégrez votre appel à l’action principal au-dessus de la "ligne de flottaison" (avant de scroller) - Soyez vigilants à ne pas créer un message qui ressemble à du spam - Valorisez le lien de désabonnement pour éviter les plaintes - Attention aux poids de vos images. Et enfin, évitez toutes pratiques nuisibles pour la délivrabilité de vos messages et votre réputation d’expéditeur. Ce contenu vous plaît ? Partagez-le avec vos contacts !
  23. 23. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 23 Nous vous accompagnons dans la réussite de vos e-mails mobiles L’impact de l’e-mail marketing ne faiblit pas, il continue d’évoluer. Véritable levier d’acquisition, de transformation ou encore de fidélisation, il doit toutefois répondre aujourd’hui à une nouvelle contrainte : le comportement mobile et multicanal des internautes. Rappelons qu’en 2013, ce sont 4,6 millions de consommateurs français à avoir réalisé un achat via leur téléphone mobile*. Et de manière assez simple, si l’on considère que 70% des utilisateurs de smartphones suppriment directement les e-mails qui n’offrent pas une lecture adaptée à leur support ou encore que 16% se désabonnent directement, alors soyons objectifs : votons pour l’e-mail mobile !**. Parce qu’une adaptation mobile peut cependant s’avérer complexe et prendre du temps, Dolist vous propose son accompagnement et son expertise en matière d’e-mail mobile au travers d’une gamme variée de services à découvrir : Encodage mobile ou responsive de votre e-mail Nous réalisation la structure HTML de votre message en assurant un parfait rendu visuel sur les divers outils de messagerie. Le message s’adapte aux écrans des principaux terminaux mobiles. Cette prestation comprend le découpage de la maquette (PSD ou JPEG), le choix de la technique à utiliser (optimisation classique, fluide ou responsive), le développement HTML / CSS du message et les tests de compatibilité. Création de votre landing page responsive Notre service de production réalise votre page web d’atterrissage pouvant intégrer un formulaire (coupon, ou inscription par exemple). Cette page optimisée s’adapte aux écrans des principaux terminaux mobiles (smartphones, tablettes...). Notre offre intègre l’habillage graphique, réalisé à partir de vos éléments éditoriaux et images, le développement HTML / CS de la page, l’intégration d’un contenu éditorial ainsi que du formulaire existant. Consulting en E-mail Mobile Bénéficiez de l’accompagnement et des conseils de nos consultants pour adapter votre stratégie e-mail marketing aux nouveaux usages et comportements de consultation des internautes. Organisée en rendez-vous de travail avec livrable à l’appui, cette prestation comprend un diagnostic du fond et de la forme de vos campagnes en lien avec leur finalité, des recommandations en matière d’approche graphique et de pertinence éditoriale ainsi que des préconisations pour favoriser la transformation et rejoindre vos objectifs. Formation E-mail marketing & Responsive Design Comprenez les enjeux de la mobilité et apprenez à créer vous même un e-mail optimisé pour les supports mobiles. Découvrez également les limites du responsive design et ses alternatives. Ouvert à tout professionnel désirant acquérir et/ou approfondir ses connaissances sur l’e-mail mobile et optimiser ses envois (webmaster, intégrateur ou développeur HTML...). oK Tous nos tarifs sur nos catalogues de services et de formations techniques et plateformes * FEVAD 2013 ** Axciom 2013
  24. 24. 2014 © Dolist.net - E-mail & Data Marketing - Toute reproduction interdite sans autorisation 24 À propos de Dolist Dolist, spécialiste de l’e-mail et du data marketing, propose des plateformes sécurisées d’envoi d’e-mails, de SMS et d’e-mails transactionnels ainsi que des services d’accompagnement et de conseils. L’objectif : fournir aux professionnels une gamme complète d’outils, de formations et de prestations afin de mener efficacement leurs opérations d’e-mail et de data marketing (collecte, automatisation, scoring, analytics, personnalisation temps réel…). Droits d’utilisation et Copyright Toutes les citations de marques et images présentes dans ce document sont utilisées à des fins d’informations et d’illustrations des propos. Les noms et visuels valorisés restent la propriété des marques et organismes auxquels elles se rapportent et sont soumis à la législation en vigueur. Il n’est pas permis que ce document soit proposé au téléchargement sur un autre site Internet que celui de Dolist. Il est cependant autorisé d’inviter les individus à le télécharger dans l’espace Documentation du site Dolist : http://www.dolist.net/mobile. Le contenu peut être repris en partie, dans une mesure raisonnable, sur d’autres supports à la seule condition que soit ajoutée la mention suivante : "Document réalisé par la société Dolist.net", couplée d’un lien hypertexte http://www.dolist.net s’il s’agit d’un support numérique. Crédits graphiques Fotolia.com - ©Bloomua, @PureSolution. Nous contacter Tél. : +33 (0)5 56 25 26 70 E-mail : info@dolist.net Bordeaux : 16 avenue Pythagore - Pelus Plaza - Imm. 1 Hall B - 33700 Mérignac Paris : 11 rue de Mogador - 75009 Paris Informations & actualités www.dolist.net

×