Celu i q u i p o se d es q u estio n s m èn e la d an se! Exercice : poser des questions puissantesQuand vous avez une con...
L es q u est io n s su g g est ivesDans ces questions, la réponse se trouve déjà dans la question, donc finalement cesont ...
Qu est io n n er p o u r ren d re p lu s ab st rait , o u p lu s co n cret , o u p o u r              élarg ir            ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Congrès ma 27 avril 2012 sphère influence poser des questions puissantes

248 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
248
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Congrès ma 27 avril 2012 sphère influence poser des questions puissantes

  1. 1. Celu i q u i p o se d es q u estio n s m èn e la d an se! Exercice : poser des questions puissantesQuand vous avez une conversation avec une personne et que vous voulezréellement l’écouter, il faut éviter de préférence les questions fermées ousuggestives. L’idée, c’est d’arriver à se mettre à sa place, “dans ses chaussures”:essayer de comprendre réellement comment la personne vit la situation et commentil la gère.On a souvent tendance à interpréter ce que l’autre dit, à compléter nous-mêmes lesphrases ou à poser des questions suggestives. On regarde une situation à partir denotre propre point de vue, à travers nos filtres. Ce qui ne correspond passpécialement à la manière dont l’autre voit les choses.En posant des questions ouvertes, vous laissez de la place, de l’espace à l’autrepour exprimer son point de vue. En reformulant et en posant des questions quireflètent ce qui vient d’être dit, vous pouvez retirer l’essentiel de ce qui est dit.Qu est io n s o u vert esUne question ouverte a pour objectif d’inviter vraiment l’autre à s’exprimer. On seconcentre totalement sur ce que l’autre dit. On souhaite ne pas obtenir des réponsesdu style “oui” ou “on”. Elles commencent par des mots comme ‘que’, ‘comment’,‘dans quelle, ‘pour quelles raisons, ‘quel’,... ou bien par des verbes d’action comme‘Décris’, ‘formule’, ’raconte un peu’,...exemples:Comment s’est déroulé la réunion?Dans quelle mesure es-tu intéressé par ce projet?Raconte-moi comment ça se passe?Qu est io n s f erm éesL’objectif en posant des questions fermées est d’obtenir une information spécifique,ou de vérifier certaines choses. On attend une réponse “oui” ou “non”.Elles commencent par des verbes non spécifiques.exemples: • Peux-tu m’aider? • C’est à quelle heure la réunion? • Est-ce que le dossier est terminé ? • De combien de % nos frais ont-ils augmenté ?
  2. 2. L es q u est io n s su g g est ivesDans ces questions, la réponse se trouve déjà dans la question, donc finalement cesont également des questions fermées. C’est vous qui “dictez la réponse”exemple:Ne serait-ce pas mieux de terminer la réunion maintenant?C’est un chouette projet, ça te plaît aussi?On l’utilise parfois lorsque l’autre hésite.Qu est io n s d e ref o rm u lat io n o u réf lect ivesOn répète ce qui vient d’être dit et on demande si c’est bien cela.On peut ensuite approfondir en posant une autre question.E: écouterR: résumer et vérifier si c’est OKR: reposer une autre question.exemples:E: écouterR: tu veux dire que le problème se situe surtout au niveau du contact difficile entreton chef et toi?R: qu’est-ce qu’il y a de si difficile?Qu an d u t iliser q u elle q u est io n ?Type de question Convient pour…Questions fermées Avoir une réponse courte Vérifier une info Résumer ce que l’autre a ditQuestions ouvertes Stimuler la personne à donner une réponse large, complète Avec une belle descriptionQuestions réflectives Pour confirmer ce que vous avez entendu Pour vous assurer d’avoir bien comprisQuestions Quand vous voulez faire une suggestion de manièresuggestives élégante à propos de quelque chose que vous aimeriez obtenir.
  3. 3. Qu est io n n er p o u r ren d re p lu s ab st rait , o u p lu s co n cret , o u p o u r élarg ir Bien souvent une simple question ne suffit pas à apporter toute la lumière nécessaire à une situation ou pour en tirer l’essentiel. Quand une personne parle de manière assez abstraite d’une situation, on peut lui poser des questions de manière à la ramener vers le concret. Ou à l’inverse, inviter quelqu’un qui se perd dans les détails à résumer dans les grandes lignes (rendre plus abstrait). Vous pouvez également élargir, c’est à dire poser des questions dans d’autres contextes. Quelques questions à poser pour passer de l’abstrait au concret: -Comment, quoi, où exactement? -Que veux-tu dire exactement? -Quel est le but le plus important? -Quel exemple peux-tu mettre en avant? Quelques questions à poser pour passer du concret à l’abstrait: -Quel est le fil rouge dans cette situation? -Que faut-il en conclure? -Que représente cette partie? Quelques questions à poser pour élargir vers d’autres situations ou contextes: -A quoi cela te fait-il penser? -Quels exemples as-tu encore? -Que vois-tu encore comme possibilités? Abstrait ConcretisationAbstraction en élargir Concret

×