J – 38 !        Céline JOVIADOPréparation Concours Professorat de Sport
Les origines du corps…       • Statut initié en 1953 à la suite des modestes     résultats enregistrés par les athlètes fr...
Une multitude de fonctions…   En 1980, 7 catégories de cadres :       DTN, EN, CTR et CTD, les assistants académiques,    ...
Une multitude de recrutement… Le Ministère de la Santé :                        • Par concours                          • ...
Les accès au corps…   J – 38 ! 
Nouveau concours 2012…                                              J – 38 !               E1         E2Professeur de spor...
Nouveau concours 2012…                              J – 38 !                                  Quoi ?        Coeff   Durée ...
Les épreuves du concours…                     texte    Ecrit 1 : note avec préconisations    Epreuve de rédaction d’une no...
Les épreuves du concours…                    texte    Ecrit 2 : projet    Epreuve permettant d’apprécier la capacité du   ...
Les épreuves du concours…                            texte    Oral 1 : anglais    Epreuve orale de langue anglaise permett...
Les épreuves du concours…                                       texte    Oral 2 : dossier*    Epreuve* d’entretien visant ...
Les épreuves du concours…                            texte    Oral 3 : vidéo    A partir d’un document vidéo tiré au sort ...
Le statut …  Grade = obtenu avec le concours, sert de base au  salaire / indice (échelons) (classe normale et hors  classe...
La fonction …     Personnel qui peut être nommé professeur de sport :     •Stagiaire : 1ère année quand lauréat du concour...
LA Fonction …         Il contribue à la mise en œuvre et à la réalisation de la            politique sportive de l’Etat à ...
Attributions et missions des DRDJS …                •Sous autorité du Préfet de Région :    mets en oeuvre de la politique...
Attributions et missions des ddjs …          •Sous autorité du Préfet de Département :  mets en oeuvre sur le terrain de l...
crEPS / école / institut …     CREPS     • emploi, formation initiale et continue, apprentissage     • perfectionnement de...
Le C.A.S.                             DDJSCS / DRJSCS     DD intervient principalement dans le domaine de :         • déve...
Le Formateur …                 CREPS / école / institut    EPN intervient principalement dans :     • formation de cadres ...
Le C.T.S.                                          Fédération             DTN             • mise en œuvre (directives tech...
Des métiers différents …?               CAS                                   CTS     • domaine d’interventions           ...
Fin…
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Un concours pour des métiers

855 vues

Publié le

Céline Joviado

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
855
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
61
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • « Racines du prof de sport » = Politique de développement de la pratique sportive extra scolaire Sa fonction est de contribuer à la promotion et au développement des APS et, notamment, à mettre en œuvre la politique sportive de l’Etat fixée chaque année par le ministre. A titre d’exemple, en 2006, l’accent est surtout mis sur les points suivants : développer l’emploi dans le secteur associatif, valoriser les fonctions éducatives et sociales du sport, conforter le niveau d’excellence des sportifs français et soutenir les jeunes dans leurs engagements et leurs initiatives.
  • Plus de CAS que de cadres techniques, mais chiffres non trouvables !! effectifs prévus en 2007 environ 7292 ETPT (projet de loi de finances 2007). . Evolution de carrière Depuis mars 2004, un nouveau corps, celui de conseiller technique et pédagogique supérieur (CTPS) a été créé. Si, pendant 3 ans, l’intégration dans ce corps s’est faite par liste d’aptitude, à partir de 2006, l’accès à celui-ci devrait se faire par concours externe et interne. Cependant, à l’heure actuelle, les modalités des épreuves du concours ne sont pas encore fixées. Concours ouvert par arrêté : Les concours externe et interne de recrutement de professeurs de sport sont ouverts par option : * soit dans l'option de conseiller d'animation sportive auprès des services déconcentrés du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative ou de ses établissements, * soit dans l'option de conseiller technique sportif auprès des fédérations et groupements sportifs. Ils peuvent être ouverts par discipline au sein de chaque option. L'option choisie lors de l'inscription au concours détermine uniquement la première affectation. En effet, le déroulement de carrière d'un professeur de sport peut l'amener, à sa demande ou dans l'intérêt du service, à changer de fonction. * Le 3ème concours ne comporte pas d'options. Les professeurs de sport effectuent un stage d'un an préalable à leur titularisation. * Les SHN
  • Recrutement par contrat 12 décembre 2005 Application de l’article 27 de la loi n° 84-46 du 11 janvier 1984 modifiée relative à certaines modalités de recrutement des handicapés dans la fonction publique de l’Etat. Le ministère de la Santé et des Sports peut recruter, par voie contractuelle, sur des emplois de conseiller d’éducation populaire et de jeunesse, sur des emplois de professeur de sport et sur des emplois d’inspecteur de la jeunesse et des sports conformément aux dispositions du décret n° 2005-38 du 18 janvier 2005 modifiant le décret n° 95-979 du 25 août 1995 d’application de l’article 27 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée relative à certaines modalités de recrutement des handicapés dans la fonction publique de l’État. Ces textes prévoient notamment le développement et la généralisation de recrutement direct de personnes handicapées par contrat donnant vocation à titularisation. Les conditions à remplir sont celles qui sont exigées pour les concours externes. Recrutement par détachement 12 décembre 2005 Le ministère de la Santé et des Sports recrute par détachement lorsqu’il n’a pas été possible de pourvoir les postes dans le cadre du mouvement ou par l’affectation des lauréats des concours. Il s’agit majoritairement de postes de conseillers techniques sportifs pour lesquels une spécialisation pointue est souvent souhaitée.
  • 4.2. Année de stage A l’issue du concours de recrutement, le lauréat est nommé « professeur de sport stagiaire » par arrêté du ministre chargé des Sports. Il doit effectuer une année « de formation » pour devenir titulaire. Celle-ci a pour but l’acquisition et le développement des compétences nécessaires pour exercer son métier. Le stagiaire alterne des périodes d’activités professionnelles avec des stages de formation (50 jours, modulables en plus ou moins 10 jours). Il tient à jour un dossier de formation, constitué progressivement au cours de l’année, et qui lui sert de support à l’évaluation finale.
  • 4.2. Année de stage A l’issue du concours de recrutement, le lauréat est nommé « professeur de sport stagiaire » par arrêté du ministre chargé des Sports. Il doit effectuer une année « de formation » pour devenir titulaire. Celle-ci a pour but l’acquisition et le développement des compétences nécessaires pour exercer son métier. Le stagiaire alterne des périodes d’activités professionnelles avec des stages de formation (50 jours, modulables en plus ou moins 10 jours). Il tient à jour un dossier de formation, constitué progressivement au cours de l’année, et qui lui sert de support à l’évaluation finale.
  • 4.2. Année de stage A l’issue du concours de recrutement, le lauréat est nommé « professeur de sport stagiaire » par arrêté du ministre chargé des Sports. Il doit effectuer une année « de formation » pour devenir titulaire. Celle-ci a pour but l’acquisition et le développement des compétences nécessaires pour exercer son métier. Le stagiaire alterne des périodes d’activités professionnelles avec des stages de formation (50 jours, modulables en plus ou moins 10 jours). Il tient à jour un dossier de formation, constitué progressivement au cours de l’année, et qui lui sert de support à l’évaluation finale.
  • 3.1.3 En 2006, le professeur de sport CAS et /ou formateur affecté dans un établissement intervient principalement : dans le domaine de la formation de cadres : coordination des dispositifs, ingénierie de formation, intervention et évaluation ; dans le domaine de l’accueil et de l’information : organisation logistique des stages, communication et information autour de l’établissement  ; dans le domaine du sport de haut niveau : suivi de la vie des sportifs inscrits en pôles sur le plan scolaire, médical et internat. Ainsi, le professeur de sport affecté dans un établissement est surtout un formateur et un coordonnateur. Il est en contact direct avec les stagiaires en formation (sportifs, entraîneurs, éducateurs, dirigeants …), le milieu professionnel pour les stages (entreprises, collectivités territoriales, clubs professionnels), le milieu fédéral des stagiaires, les organismes de financement (conseil régional …), les établissements scolaires pour les études des sportifs. 3.2. Le CTS
  • 3.1.3 En 2006, le professeur de sport CAS et /ou formateur affecté dans un établissement intervient principalement : dans le domaine de la formation de cadres : coordination des dispositifs, ingénierie de formation, intervention et évaluation ; dans le domaine de l’accueil et de l’information : organisation logistique des stages, communication et information autour de l’établissement  ; dans le domaine du sport de haut niveau : suivi de la vie des sportifs inscrits en pôles sur le plan scolaire, médical et internat. Ainsi, le professeur de sport affecté dans un établissement est surtout un formateur et un coordonnateur. Il est en contact direct avec les stagiaires en formation (sportifs, entraîneurs, éducateurs, dirigeants …), le milieu professionnel pour les stages (entreprises, collectivités territoriales, clubs professionnels), le milieu fédéral des stagiaires, les organismes de financement (conseil régional …), les établissements scolaires pour les études des sportifs. 3.2. Le CTS
  • 3.1.3 En 2006, le professeur de sport CAS et /ou formateur affecté dans un établissement intervient principalement : dans le domaine de la formation de cadres : coordination des dispositifs, ingénierie de formation, intervention et évaluation ; dans le domaine de l’accueil et de l’information : organisation logistique des stages, communication et information autour de l’établissement  ; dans le domaine du sport de haut niveau : suivi de la vie des sportifs inscrits en pôles sur le plan scolaire, médical et internat. Ainsi, le professeur de sport affecté dans un établissement est surtout un formateur et un coordonnateur. Il est en contact direct avec les stagiaires en formation (sportifs, entraîneurs, éducateurs, dirigeants …), le milieu professionnel pour les stages (entreprises, collectivités territoriales, clubs professionnels), le milieu fédéral des stagiaires, les organismes de financement (conseil régional …), les établissements scolaires pour les études des sportifs. 3.2. Le CTS
  • 45min dont 15min de présentation * 30 min entretien     * Rapport de 12 pages à envoyer avant. * Epreuve discriminante en cas d’égalité.
  • 3.1.3 En 2006, le professeur de sport CAS et /ou formateur affecté dans un établissement intervient principalement : dans le domaine de la formation de cadres : coordination des dispositifs, ingénierie de formation, intervention et évaluation ; dans le domaine de l’accueil et de l’information : organisation logistique des stages, communication et information autour de l’établissement  ; dans le domaine du sport de haut niveau : suivi de la vie des sportifs inscrits en pôles sur le plan scolaire, médical et internat. Ainsi, le professeur de sport affecté dans un établissement est surtout un formateur et un coordonnateur. Il est en contact direct avec les stagiaires en formation (sportifs, entraîneurs, éducateurs, dirigeants …), le milieu professionnel pour les stages (entreprises, collectivités territoriales, clubs professionnels), le milieu fédéral des stagiaires, les organismes de financement (conseil régional …), les établissements scolaires pour les études des sportifs. 3.2. Le CTS
  • Attention !!! La notion d’emplois budgétaires est remplacé par ETPT (équivalent tps plein travaillé). Les personnels du ministère sont répartis en 3 catégories d’emplois : personnels d’encadrement et d’inspection cat A personnels techniques et pédagogiques cat A personnels d’administration, de maintenance et de santé. Cat A , B ou C Le corps des professeurs de sport est un corps de fonctionnaires de l’Etat, classé dans la catégorie A. Il comporte deux classes : la classe normale (qui comprend onze échelons) et la hors-classe (qui comprend sept échelons). L’organisation des services déconcentrés n’est pas fixée dans les textes qui n’en précisent que les missions.
  • Attention !!! Les CTS ne sont mis à disposition mais «  exercent auprès des Fédérations sportives » conformément à la loi du 1er Août 2003 (mod. L 16 Juillet 1984 relative à l’organisation et la promotion du sport.) Ils sont placés sous l’autorité hiérarchique du ministre dans l’exercice de leurs fonctions. Détâché = pdt 5 ans (renouvelable) = placé hors de son corps d’origine, rémunéré par le service qui le reçoit Mise à dispo = demeure dans son corps d’origine, continue à percevoir son traitement Demande de dispo = de 3 ans (renouvelable 1 fois) pour étude ou recherche, convenance perso… ne reçoit ni traitement ni droits (/ retraite). Demande de mut = en restant ou non dans le même type de fonctions ; mais que si 3 ans dans le même service. Les professeurs de sport sont rémunérés à partir d’une grille indiciaire évolutive. Le professeur avance par échelon à partir d’une notation attribuée en fonction de sa manière de servir (efficacité professionnelle, investissement, sens de l’initiative,…) et de son ancienneté dans l’échelon inférieur. Il existe 11 échelons en classe normale et 7 échelons en hors classe. A titre indicatif, en juillet 2005, le salaire d’un professeur de sport au 1 er échelon de la classe normale correspond à l’indice brut 379 et peut être accompagné d’une indemnité de sujétion.
  • Dans le domaine de la formation, il s'agit d'effectuer des actions de formation en direction des agents du ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, des cadres sportifs, des étudiants, des jeunes s'orientant vers les métiers d'éducateur sportif, des responsables et dirigeants des fédérations sportives. Dans le domaine de la promotion des activités physiques et sportives, il s'agit d'intervenir auprès des différents partenaires de l'Etat (collectivités territoriales, associations, entreprises...) afin de mettre en oeuvre au plan régional ou départemental les politiques définies par le ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative. Dans le domaine de l'entraînement, il s'agit d'intervenir auprès d'athlètes ou groupes de sportifs de haut niveau des équipes de France ou espoir. Technicien reconnu de la discipline, le professeur de sport conçoit et met en oeuvre des programmes pluriannuels de préparation des athlètes.
  • DDJS version LOLF 4 axes Promotion du sport pour le plus grand nombre missions transversales : campagne CNDS mission : recensement des équipements sportifs / agrément / suivi de la sécurité des manifestations sportives sur la voie publique / accès des publics particuliers à la pratique sportive : encourager pratique féminine + référent handicaps / prévention lutte contre incivilités + violence dans le sport (mieux connaître les phénomènes pour mieux les prévenir) / correspondant dpta sport nature / suivi action « week-end du sport en famille » Prévention par le sport et protection des sportifs mission : déf. + contrôle des conditions de pratique et d’encadrement des APS; conformité des équipements ; des opérateurs et des évènements ; mettre en œuvre un plan de contrôles / participation groupe de pilotage régional sport santé. Promotion des métiers du sport missions transversales : information / examens; ingénierie pédagogique. mission : formation / développer une offre de formation adaptée ; coordonnateur BEESAN / conception , intervention dans le domaine de la formation / VAE Politique jeunesse, protection des mineurs missions transversales : contrôle CLSH / CVL
  • CREPS EPA = personne morale / autonomie financière / accomplissement d’un service public = des outils au service de la politique du ministère = des missions au plan national ( contrat de programme passé avec la ministère) et local (promotion APS, JEPL à l’échelon régional). = apportent leur aide/concours aux DRDJS et DDJS dans l’exercice de leurs attributions (pr mener à bien leurs missions). 1 CA, 1 directeur et / ou 1 d. adj
  • Le professeur de sport peut être nommé en tant que conseiller d’animation sportive ( CAS ) dans les services déconcentrés du ministère (direction régionale et départementale ou direction départementale Jeunesse et Sports), les établissements ou l’administration centrale du MJSVA. Dans ce cadre, il peut exercer des missions de conseil, d’expertise et de mise en oeuvre de projets initiés au niveau ministériel ou interministériel, des missions de formation en direction des cadres sportifs et des missions d’expérimentation et de recherche. Depuis quelque temps, il exerce aussi des missions régaliennes relatives à la sécurité des pratiquants, à la protection de l’usager et à la réglementation des APS. 3.1. Le CAS Ses missions dépendent de son lieu d’affectation : DDJS, DRJS ou CREPS. En effet, chaque structure a des compétences spécifiques (décret du 25 février 1994) qui influencent largement les missions du personnel qui y travaille et donc celles du CAS. 3.1.1 En 2006, le professeur de sport, CAS affecté en DDJS, intervient principalement : dans le domaine du développement : soutien à la politique en faveur de l’emploi ( dispositifs contrats aidés  …), soutien à la politique de la ville ( dispositifs Ville Vie Vacances, contrats éducatifs locaux …), soutien à la politique en faveur de la jeunesse et du mouvement associatif ( dispositifs envie d’agir … ) ; dans le domaine du développement et de la promotion des activités physiques et sportives : soutien et conseil au niveau des clubs, des comités départementaux et des collectivités territoriales … ; dans le domaine de la protection de l’usager : vérification de la réglementation en centres de vacances et de loisirs, des déclarations d’établissement d’APS, de la qualification de l’encadrement, des homologations des enceintes sportives, des déclarations et autorisations des manifestations sportives… ; dans le domaine de la formation et de la certification : interventions ponctuelles dans les formations, mise en place de dispositifs de formation, coordination d’examens, jury d’examens … ; dans le domaine de l’information : accueil des usagers, diffusion de plaquettes d’informations … Les actions du CAS affecté dans une DDJS sont donc essentiellement de l’ordre de l’aide, du conseil, de la formation, de la promotion de projets initiés par l’Etat et de la protection de l’usager. Ses principaux partenaires sont les associations, les comités départementaux, le CDOS, l’inspection académique, la direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, les collectivités territoriales (communes, conseils généraux)… Pour mieux cerner la réalité du métier de professeur de sport dans une DDJS, se reporter en annexe à l’interview d’un « CAS ». 3.1.2 En 2006, le professeur de sport CAS affecté en DRDJS intervient principalement : dans le domaine du sport de haut niveau : labellisation et suivi des structures d’entraînement (pôles espoirs), insertion professionnelle et aide à la formation des athlètes de haut niveau (mise en place de conventions avec les universités),… ; dans le domaine de la formation et de la certification : élaboration du plan régional de formation, habilitation des centres de formation, organisation d’examen, délivrance des certifications, … ; dans le domaine de la promotion des activités physiques et sportives : soutien et conseil au niveau des ligues sportives, animation de l’équipe technique régionale,… ; dans le domaine de la protection de l’usager : santé du sportif, lutte contre le dopage,… ; dans le domaine de l’information : accueil du public, recueil d’informations, observation et évaluation des politiques mises en place. Ainsi, le CAS affecté dans une DR joue-t-il un rôle dans la coordination des actions départementales mais aussi dans l’aide, le conseil, la certification et la protection de l’usager. Ses principaux partenaires sont : les ligues, le CREPS, le CROS, le conseil régional, le rectorat, l’université, les entreprises, la direction régionale du travail...
  • 3.1.3 En 2006, le professeur de sport CAS et /ou formateur affecté dans un établissement intervient principalement : dans le domaine de la formation de cadres : coordination des dispositifs, ingénierie de formation, intervention et évaluation ; dans le domaine de l’accueil et de l’information : organisation logistique des stages, communication et information autour de l’établissement  ; dans le domaine du sport de haut niveau : suivi de la vie des sportifs inscrits en pôles sur le plan scolaire, médical et internat. Ainsi, le professeur de sport affecté dans un établissement est surtout un formateur et un coordonnateur. Il est en contact direct avec les stagiaires en formation (sportifs, entraîneurs, éducateurs, dirigeants …), le milieu professionnel pour les stages (entreprises, collectivités territoriales, clubs professionnels), le milieu fédéral des stagiaires, les organismes de financement (conseil régional …), les établissements scolaires pour les études des sportifs. 3.2. Le CTS
  • La création des CTS, agents de l’Etat , répond à la volonté du Ministère des sports de : - développer les APS sur l’ensemble du territoire - concourir à la définition et la mise en œuvre à tous les échelons d’une politique sportive cohérente et efficace - d’ apporter aux acteurs de développement du sport, et notamment aux fédérations sportives, de la base au plus haut niveau, une aide technique de qualité. Le professeur de sport peut également être nommé conseiller technique sportif (CTS) auprès d’une fédération sportive. Dans le cadre de ses missions, il contribue à garantir l’accès de tous aux pratiques sportives, à former les cadres de sa fédération et à participer au développement du sport de haut niveau dans sa discipline. 3.2. Le CTS Sa mission et ses interventions sont définies par les instructions n°93-063 du 23/03/93, n°98-231 du 21/12/98 et le décret n°2005-1718 du 28/12/05. Les missions du CTS, susceptibles d’être exercées auprès des fédérations sportives, sont celles de directeur technique national, d’entraîneur national, de conseiller technique national ou de conseiller technique régional. Ces missions portent en priorité sur le développement des activités physiques et sportives, et en particulier sur la pratique sportive au sein des associations sportives, ainsi que sur la détection de jeunes talents, le perfectionnement de l’élite sportive et la formation des cadres, bénévoles et professionnels. 3.2.1 Le directeur technique national (DTN) Sa mission est de concourir à la politique sportive fédérale, de veiller à sa mise en œuvre et de contribuer à son évaluation. Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, il dirige et anime son équipe technique. 3.2.2 L’entraîneur national (EN) Sa mission première est d’encadrer les membres des équipes de France et de participer à l’animation de la filière d’accès de haut niveau de sa fédération. 3.2.3 Le conseiller technique national ou le conseiller technique régional (CTN ou CTR) Sa mission se situe respectivement, soit au niveau national, soit au niveau régional. Il a des tâches d’observation et d’analyse, de conseil et d’expertise, d’encadrement de sportifs, de formation de cadres, d’organisation et de développement de l’activité sportive de la fédération intéressée. Le conseiller technique régional est le garant, sous l’autorité du chef de service (de son lieu d’affectation), de l’efficacité de l’aide de l’Etat au mouvement sportif. Il assure la cohérence de la politique fédérale avec la politique de l’Etat. Chaque année, il élabore un programme d’actions qui tient compte des directives nationales du DTN et des besoins locaux exprimés par le président de la fédération ou du comité régional. En pratique, il peut être chargé : du sport de haut niveau : détection, perfectionnement, entraînement, prévention (santé, dopage) ; de la formation de cadres fédéraux, d’Etat et de dirigeants ; du recueil et de la diffusion de l’information technique ; de la recherche prospective sur l’évolution de la discipline ; de l’animation d’une équipe technique régionale ou d’un pôle ; de l’encadrement des compétitions et des sélections ; de la conception et de la mise en œuvre des plans de développement en direction du sport de masse et de l’élite régionale ; et, plus généralement, de l’assistance et du conseil dans le montage et le traitement des dossiers, tant auprès d’élus fédéraux que des services instructeurs de l’Etat ou des collectivités territoriales. Pour mieux cerner la réalité du métier de CTR, se reporter en annexe à l’interview d’un « CTS ».
  • .3.1. Quelles sont les tâches réalisées par ces différents personnels ? La comparaison des tâches d’un professeur de sport CAS en DRDJS et d’un CTS fait apparaître que : le professeur de sport CAS en DRDJS exerce des activités dans un domaine d’intervention large , telles que la coordination des conseillers techniques sportifs, les relations avec les ligues et comités départementaux sportifs, la gestion du CNDS, l’aide aux associations, l’organisation des examens et la coordination du dispositif régional de formation, la validation des acquis de l’expérience, les relations avec les collectivités territoriales, le développement de l’emploi sportif, la formation professionnelle continue des agents du ministère, la mise en place des contrats éducatifs locaux, … le professeur de sport CTR, quant à lui, évolue dans le contexte plus spécifique de sa discipline dans  la formation des cadres sportifs professionnels ou bénévoles, la sélection, la détection de l’élite, l’entraînement des équipes de ligue, l’élaboration du programme sportif, l’aide au développement de sa discipline etc. Peut-on identifier des compétences transversales à l’exercice du CAS et du CTS ? Certaines compétences transversales se dégagent comme : coordonner, évaluer, mettre en place. Ces compétences renvoient indéniablement à la maîtrise de la conduite de projet. Le professeur de sport est chef de projet avec des degrés d’implication et d’autonomie variables ; conseiller, rechercher, concevoir, gérer, valider, suivre, aider. Ces compétences font référence à l’expertise du professeur de sport. Il semble difficile de maintenir un niveau de maîtrise élevé dans un large éventail d’activités d’où la spécificité de certains profils de poste : CTS aviron responsable du haut niveau ou CTS aviron responsable de la formation  ; informer, communiquer, participer Ces compétences nous rappellent que le professeur conduit une mission de service public dans le domaine des activités physiques et sportives et se positionne en partenaire de tous les acteurs qui oeuvrent dans ce sens (clubs sportifs, ligues, comités, fédérations, collectivités territoriales, autres services des ministères,…). Son positionnement est lié aux compétences respectives des acteurs dans ce domaine et à leur adhésion aux opérations conduites par le MJSVA ; animer, impulser, promouvoir, former, prévenir. Ces compétences mettent en exergue les qualités relationnelles du professeur de sport pour travailler en équipe, pour être à l’écoute et s’adapter aux besoins des usagers, et, enfin, convaincre lorsque cela est nécessaire. En conclusion, le CAS et le CTS développent des compétences transversales, mettent en œuvre des domaines d’expertise différents et côtoient des partenaires communs selon des enjeux à nuancer. Toutefois, ces deux «types» de fonctionnaires  oeuvrent dans le domaine des activités physiques et sportives, possèdent le même statut, coopèrent, sont complémentaires et indispensables à la cohérence comme au fonctionnement du MJSVA.
  • Un concours pour des métiers

    1. 1. J – 38 !  Céline JOVIADOPréparation Concours Professorat de Sport
    2. 2. Les origines du corps… • Statut initié en 1953 à la suite des modestes résultats enregistrés par les athlètes français aux JO de 1952 (Helsinki), 1956 (Melbourne) et 1960 (Rome). • L’organisation du sport français va changer. • Investissement de l’Etat : subventions / programme pluriannuel de création d’équipements / concours d’agents publics, techniciens spécialisés, dépendant du Ministère chargé des Sports. • Nomination d’un Directeur des Sports qui va lui même créer les DTN, puis ensuite le EN et enfin les CTD. • La création des ETR à la fin des années 80, constitue une réponse pour rationaliser les travail de CTS auprès des instances fédérales déconcentrées .
    3. 3. Une multitude de fonctions… En 1980, 7 catégories de cadres : DTN, EN, CTR et CTD, les assistants académiques, départementaux et les conseiller d’animation de secteur. D10 Juillet 1985 corps des PS (2 classes) L’Etat, devant la multitudes de catégories, créé le corps de professeurs de sport véritable corps spécifique pour développer et promouvoir le sport. D24 Mars 2004 nouveau corps des CTPS (2 grades) Objectif de créer un corps de débouché pour les PS Chiffres (source ministérielle 2005) 5872 agents (ETPT) au MSJS dont 2800 PS :1680 CTS répartis par missions : 65 DTN / 330 EN / 370 CTN et 915 CTR
    4. 4. Une multitude de recrutement… Le Ministère de la Santé : • Par concours • Par contrat • Sans concours • Par détachement
    5. 5. Les accès au corps… J – 38 ! 
    6. 6. Nouveau concours 2012… J – 38 !  E1 E2Professeur de sport externe XProfesseur de sport interne X X X X X X X Ecrit 1 = note professionnelle – Ecrit 2 = projet Oral 1 = anglais – oral 2 = Rapport – Oral 3 = vidéo Commission d’équivalence
    7. 7. Nouveau concours 2012… J – 38 !  Quoi ? Coeff Durée Note avec Ecrit 1 2 4h préconisations Admissibilité Ecrit 2 Projet 3 4h Oral 1 Anglais 1 50 min Rapport Admission Oral 2 4 45 min d’expérience Oral 3 Vidéo 4 1h15
    8. 8. Les épreuves du concours… texte Ecrit 1 : note avec préconisations Epreuve de rédaction d’une note s’appuyant sur un dossier documentaire relatif au domaine du sport. Le traitement du sujet doit permettre de vérifier les qualités de rédaction, d’analyse, de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des préconisations concrètes s’appuyant sur des connaissances scientifiques, techniques et une culture sportive. Coeff 2 durée 4h
    9. 9. Les épreuves du concours… texte Ecrit 2 : projet Epreuve permettant d’apprécier la capacité du candidat à construire, dans le domaine du sport, un dispositif et à en prévoir les modalités d’évaluation. Le candidat choisit sur table un des trois exercices suivants : – élaboration d’un projet d’entraînement ; – élaboration d’un projet de formation ; – élaboration d’un projet de développement des APS. Coeff 3 durée 4h
    10. 10. Les épreuves du concours… texte Oral 1 : anglais Epreuve orale de langue anglaise permettant au candidat de montrer sa capacité à participer activement à une conversation par la pratique d’un vocabulaire général et spécialisé, l’utilisation d’une syntaxe correcte et une prononciation intelligible. A partir d’un document fourni par le jury, écrit en langue anglaise et relatif au domaine du sport, le candidat trie les informations, repère les messages les plus importants et en organise la présentation en français. Il est ensuite invité à lire un passage du texte en anglais et à utiliser cette langue lors de la conversation qui suit. Coeff 1 durée 50’
    11. 11. Les épreuves du concours… texte Oral 2 : dossier* Epreuve* d’entretien visant à apprécier les connaissances techniques du candidat dans le domaine du sport, ses aptitudes ainsi que sa motivation. Le candidat élabore un rapport (douze pages dactylographiées maximum) relatant son parcours, son expérience professionnelle ou associative dans le domaine du sport. A partir de la présentation de ce rapport, le jury pose les questions lui permettant d’évaluer les qualités de réflexion et d’analyse du candidat, sa connaissance des problématiques d’actualité dans le domaine du sport ainsi que sa capacité à se projeter dans l’exercice des fonctions de professeur de sport. Le rapport est transmis au jury par le service gestionnaire du concours après l’établissement de la liste d’admissibilité à une date fixée par arrêté du ministre chargé des sports. Seule l’épreuve orale est notée. Coeff 4 durée 45’
    12. 12. Les épreuves du concours… texte Oral 3 : vidéo A partir d’un document vidéo tiré au sort et portant sur la discipline ou la spécialité dans laquelle s’est inscrit le candidat, celui-ci expose au jury le résultat de son observation et de son analyse. Il fait part des enseignements qu’il peut en tirer pour fonder l’entraînement ou la réussite en compétition. Il sera amené à proposer un plan d’action à plus long terme et à justifier ses décisions. Coeff 4 durée 1h15
    13. 13. Le statut … Grade = obtenu avec le concours, sert de base au salaire / indice (échelons) (classe normale et hors classe) = 3 corps propres de fonctionnaires : Professeur de sport (PS) / CEPJ / IPJSL et IJSL. Fonction = poste occupé : PTP personnel techniques et pédagogiques Missions = dépendent de l’affectation. i.e. CTR, CAS, Formateur, EN, PS, Chef de service,… • fonctionnaire cat. A du MSJSVA qui exerce ses missions dans le domaine des APS soit auprès de l’Administration centrale, des services déconcentrés ou des Fédérations ou groupements sportifs. MSJSVA en quelques chiffres… • contribue à la promotion et au développement des • APSservices déconcentrés dontpolitique sportive de + 4 DDCS 105 + mise en œuvre de la 22 DRJSCS / 74 DDCS l’état d’Outre-Mer / annuellement les territoires d’Outre Mer. fixée 5 services dans par le ministre. • 31 EPNA dont 24 CREPS / 2 Instituts / 3 Ecoles / le MNS / le CNDS
    14. 14. La fonction … Personnel qui peut être nommé professeur de sport : •Stagiaire : 1ère année quand lauréat du concours •Titulaire : à la suite de l’évaluation finale de l’année de formation - Détaché - Mis à disposition •Contractuel (vacataires,…) D du 25 Août 2002… • 1607 h annualisées • congés : 25 jours ouvrables + 20 jours ouvrables ARTT. • FPC (5 jours)
    15. 15. LA Fonction … Il contribue à la mise en œuvre et à la réalisation de la politique sportive de l’Etat à travers des actions : • de formation • de conseil et d’expertise • de promotion des APS • d’entraînement • d’expérimentation et de recherche • protection des usagers La rémunération…• Début de carrière (classe normale) : 1er échelon traitement mensuel brut = 1612,36 € • Fin de carrière (hors classe) : 7ème échelon traitement mensuel brut = 3623,18 € Indemnités de sujétions : montant annuel varie de 3372 € à 5058 €.
    16. 16. Attributions et missions des DRDJS … •Sous autorité du Préfet de Région : mets en oeuvre de la politique nationale dans les APS, J, EPL. - coordonne les actions des DDJSCS (infos jeunes, insertion, promotion APS) - programmation des équipements sportifs - SHN - médecine du sport - lutte contre le dopage - évaluation des besoins de formation (PRF) •Sous autorité du Ministre S : Responsable des programmation des formations + organisations des examens - contrôle + évaluation + délivrance des diplômes - responsable du SPRF - coordonne les formations entre Région et services déconcentrés - formation des cadres bénévoles du secteur associatif - formation continue des personnels - coordination à l’échelon régionalLes DRJSCS sont aujourd’hui confirmées dans leur rôle de coordinationdans le cadre de la mise en œuvre de la LOLF et de la constitution des BOP territoriaux, organisés au niveau régional.
    17. 17. Attributions et missions des ddjs … •Sous autorité du Préfet de Département : mets en oeuvre sur le terrain de la politique nationale dans les APS, J, EPL - contrôle administratif, technique et pédagogique des APS, J, EPL - contrôle des normes techniques, d’hygiène et de sécurité + qualification de l’encadrement - développement des APS, J; EPL - mise en oeuvre des politiques de prévention et d’insertion sociale et professionnelle des jeunes - participation des politiques éducatives territoriales + actions d’information des jeunes •Sous autorité du Directeur Régional : participe à la mise en œuvre des actions du SPF et SPRF - contrôle + des activités, des qualifications, des établissements Chaque DD a son organisation propre car se trouve dans une situation différente 1 rôle d’information = PREVENTION 1 rôle de contrôle = REPRESSION
    18. 18. crEPS / école / institut … CREPS • emploi, formation initiale et continue, apprentissage • perfectionnement des sportifs SHN • accueil et hébergement + recherche : pôle ressources INSEP • tête de réseau •l’élite du sport français SHN • centre principal de ressources de sport : formation de cadres + création et diffusion des connaissances en sport. • médecine du sport et recherche appliquée au SHN • relations internationales Valoriser un savoir-faire spécifique à chaque établissement (expertise / activités sportives et recherche).
    19. 19. Le C.A.S. DDJSCS / DRJSCS DD intervient principalement dans le domaine de : • développement/ politique de l’emploi / de la ville / jeunesse et mouvement associatif : aide et conseil. • développement et promotion des APS et des projets initiés par l’Etat • protection de l’usager • formation et certification • information DR intervient principalement dans le domaine de : • SHN • formation et certification • promotion des APS • protection de l’usager • information + coordination des actions départementales
    20. 20. Le Formateur … CREPS / école / institut EPN intervient principalement dans : • formation de cadres (adultes) : ingénierie – coordination – intervention – suivi - évaluation • accueil et information • SHN : suivi des sportifs en Pôles + expertise et recherche (écoles et instituts) Formateur et coordonnateur : - en contact direct avec les stagiaires en formation / le milieu professionnel pour les stages / le milieu fédéral / les organismes de financement / les établissements scolaires et universitaires des SHN.
    21. 21. Le C.T.S. Fédération DTN • mise en œuvre (directives techniques nationales) et évaluation de la politique fédérale • dirige l’équipe administrative et technique • responsable des EDF + nomination des cadres EN • encadrement EDF • animation de la filière fédérale d’accès à HN CTN chargé de mission au niveau national : • observation, analyse et prospective • conseil – expertise – information - communication • encadrement et perfectionnement sportif (Pôle France) Lettre de • formations de cadres, jurys d’examens missions • organisation - développement – promotion de l’activitémpatibilité • protection des usagersive et fonctionnelle CTR niveau inter-régional ou régional : idem + garant de l’efficacité de l’aide de l’Etat au mouvement ETR sportif il assure la cohérence entre la politique fédérale et de l’Etat.
    22. 22. Des métiers différents …? CAS CTS • domaine d’interventions • contexte plus large spécifique de sa discipline • conduite de projet • expertise dans des domaines précis • mission de service public : partenaire de tous les acteurs selon des enjeux à nuancer. • stratégies de communication • relation inter-personnelles et travail en équipe Formateur … Mais des compétences transversales
    23. 23. Fin…

    ×