La veille sociale en 
GRH : «surveiller et 
punir» 
Gaha Chiha 
Professeur à l’ISG de Tunis
Ecoutons les mots… 
 La GRH est un ensemble d’actions pour 
«exploiter» les travailleurs et les développer 
 La veille e...
3 
Le social 
 Le social est une construction, le produit 
provisoire des rapports inter-individus 
 Les rapports inter-...
Le social dans l’entreprise 
 L’E. est une construction sociale. Les risques 
sociaux sont consubstantiels à toute E. 
 ...
La GRH et le Social 
 La GRH fait de la veille sociale en surveillant 
les rapports sociaux pour les façonner… 
 Par la ...
A la chasse des bonnes pratiques 
 La bonne pratique est la pratique la plus 
efficiente, la plus rentable 
 Dans la méd...
Le social efficient 
 Le monde appartient aux plus efficients. 
L’efficience est la réalisation des objectifs de 
manière...
Des BP sociales universelles 
 Les BP sont le produit de l’observation et 
de l’analyse rationnelles. Elles sont 
univers...
Le social mondialisé 
 Dans la compétition, l’E. ne peut plus 
«payer» sa paix sociale 
 Avec des salariés «mercenaires»...
Ordonner, surveiller et sévir 
 Définir les BP en érigeant des règles, 
normes, procédures… strictes afin de rendre 
prév...
11 
GRH et veille sociale 
• La GRH a pour rôle de veiller sur le social, se 
l’approprier, l’ordonner pour mieux produire...
Du local à l’universel 
 Parce que la raison est universelle, faire 
prévaloir l’universel; oublions le spécifique 
 La ...
Merci pour votre 
attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

C. arforghe 2014.

346 vues

Publié le

La veille sociale est cette surveillance attentive et active des rapports inter-individus d’une communauté

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
346
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

C. arforghe 2014.

  1. 1. La veille sociale en GRH : «surveiller et punir» Gaha Chiha Professeur à l’ISG de Tunis
  2. 2. Ecoutons les mots…  La GRH est un ensemble d’actions pour «exploiter» les travailleurs et les développer  La veille est un état de vigilance et de contrôle… pour intervenir, en cas de besoin  Le social est dans les rapports matériels et immatériels des membres d’une société, dans leurs relations quotidiennes…  La veille sociale est cette surveillance attentive et active des rapports inter-individus d’une communauté 2
  3. 3. 3 Le social  Le social est une construction, le produit provisoire des rapports inter-individus  Les rapports inter-individus sont construits par des acteurs situés et traduisent leurs rapports de force, d’échange et d’intérêt…  Le social forme la société et est à l’origine de sa reproduction, de sa légitimation…  Le social est un enjeu. Chacun cherche à se l’approprier, à le façonner…  Le social est pluriel et changeant. Il est habilitant, inhibant et conflictuel
  4. 4. Le social dans l’entreprise  L’E. est une construction sociale. Les risques sociaux sont consubstantiels à toute E.  Le social est au coeur de la fonction GRH  La GRH doit veiller sur le social, l’observer le prévoir et le maîtriser  Maîtriser les rapports sociaux (RS) c’est les contrôler, adapter, conformer aux objectifs  La GRH se juge à l’aune de sa capacité à réduire les risques sociaux; à faire des RS un facteur d’efficience pour mieux produire 4
  5. 5. La GRH et le Social  La GRH fait de la veille sociale en surveillant les rapports sociaux pour les façonner…  Par la veille sociale, la GRH contrôle, discrimine, définit le bon social, les bons comportements, la culture appropriée…  Par la sanction, la GRH construit son ordre social, les relations qui lui sont favorables  La GRH favorise l’émergence d’une grammaire sociale, de «bonnes pratiques sociales» 5
  6. 6. A la chasse des bonnes pratiques  La bonne pratique est la pratique la plus efficiente, la plus rentable  Dans la médecine, l’enseignement, la vente, l’industrie, la politique… il y a des BP  Au-delà des cultures et spécificités, toute activité matérielle ou immatérielle a ses BP  Ces BP présument des rapports définis, un temps, des qualifications, une discipline  Les BP sont provisoires et évoluent selon les raisons mises en action… 6
  7. 7. Le social efficient  Le monde appartient aux plus efficients. L’efficience est la réalisation des objectifs de manière rentable, plus économique  Un social est plus efficient s’il est plus économe, plus rentable, plus qualifiant  Une langue est plus efficiente, si elle véhicule plus de sens avec moins de mots…  La mondialisation est la sélection de l’ordre social le plus efficient, le plus performant  La BP sociale est le produit de la raison; elle est universelle, indépendante de son milieu ;7
  8. 8. Des BP sociales universelles  Les BP sont le produit de l’observation et de l’analyse rationnelles. Elles sont universelles  Une BP sociale est aussi universelle, applicable à tous les contextes, cultures…  La culture locale (pratiques, valeurs…) est à substituer par une culture universelle  Le multiculturalisme est une atteinte à la raison. Favoriser ce qui unit les humains (les BP) et non ce qui les différencie 8
  9. 9. Le social mondialisé  Dans la compétition, l’E. ne peut plus «payer» sa paix sociale  Avec des salariés «mercenaires», l’E. ne peut plus faire du social une fin  Pour réduire les risques sociaux, l’E doit appliquer les BP, les «one best way», ISO..  Avec le benchmarking, elle sélectionne ses BP sociales, techniques, commerciales  A l’hôpital, école, usine, aéroport…, il y a des BP à appliquer ici et ailleurs; maintenant 9
  10. 10. Ordonner, surveiller et sévir  Définir les BP en érigeant des règles, normes, procédures… strictes afin de rendre prévisible l’action, la contrôler, la corriger  Tout décalage entre référents (BP) et référés (pratiques) doit être relevé et sanctionné  Sans capacité de sanction, l’ordre social s’effrite, conduit à l’inefficience, à la pauvreté  Dans nos E., les RS sont chaotiques; il y a gaspillage. Il y a anomie  Nous avons échoué à ordonner les relations sociales, à maitriser les RH 10
  11. 11. 11 GRH et veille sociale • La GRH a pour rôle de veiller sur le social, se l’approprier, l’ordonner pour mieux produire • Les gestionnaires doivent connaître les BP et savoir les imposer pour performer • Adapter ses outils, stratégies… aux BP • Recrutement, salaire, formation, carrière… tout doit favoriser l’implémentation des BP • Il n’y a plus d’E. tunisiennes, il y a des E. ayant des bonnes pratiques et d’autres ayant des mauvaises pratiques
  12. 12. Du local à l’universel  Parce que la raison est universelle, faire prévaloir l’universel; oublions le spécifique  La veille sociale en GRH est une veille planétaire… Adopter les R. sociales, d’ici et d’ailleurs, les plus efficientes  La GRH doit être rationnelle, universelle  Former des gestionnaires rationnels, universalistes, critiques 12
  13. 13. Merci pour votre attention

×