Des solutions pour demain                                                    DOSSIER SPÉCIAL                              ...
éditorial                                                                                                                 ...
Dossier spécial changement climatique ●                                                                                   ...
Dossier spécial changement climatique ●                                                                          Des piste...
définir sa stratégie, il est nécessaire          > Les crucifères sont sources de                                         ...
Quelle est la meilleure pé-               Gestion intégrée des adven-                                                     ...
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Innov'a_2012
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Innov'a_2012

3 177 vues

Publié le

La revue technique de la Chambre d'agriculture de la Dordogne

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 177
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Innov'a_2012

  1. 1. Des solutions pour demain DOSSIER SPÉCIAL Changements climatiques et adaptation des pratiques Pratiques agronomiques Pratiques alternatives et agriculture bio- logique: quelles techniques pour réussir ses cultures et protéger ses sols ? Performances des élevages De la qualité de l’alimentation à la méthanisation à la ferme, des repères pour faire évoluer son élevage. Économie et stratégie d’entreprise Changer de cap : réorganisation, changement de production... Comment prendre les bonnes décisions pour son entreprise ? Revue technique annuelle de la Chambre dagriculture de Dordogne 2012
  2. 2. éditorial de Jean-Pierre Raynaud, président de la Le service internet national Chambre d’agriculture de Dordogne De la sécurité pour prévoir, enregistrer, valoriser vos pratiques et faciliter à la performance le pilotage de vos cultures. Nous sommes une profession qui vit dans sommaire le risque permanent : risques climatiques, sanitaires et économiques. Il faut rappeler sans arrêt que l’agriculture a ces deux particularités, celle de nourrir l’humanité et celle d’être Dossier spécial 4 extrêmement sensible aux risques. Quand on • Changements climatiques et adaptation dit qu’il faut produire pour nourrir 9 milliards des pratiques 4. d’individus à l’horizon 2050, nous avons besoin de limiter les risques en nous donnant Pratiques agronomiques 8 les moyens nécessaires de les prévenir et nous avons à produire en économisant les • Les engrais verts en viticulture 8. ressources. • Couverts végétaux 11.- Crédits photos : Ivanhoé, Stephen Finn, Agence Com’Air, PHB.cz, Photo Passion, Dudarev Mikail, Jacques Palut, ra2studio - 10/2011 • Colza et couverts associés 14. Les questions posées par l’évolution du climat • Réussir sa noyeraie en agriculture biologique 17. et les conséquences des changements en • Ecophyto 2018 20. matière de gestion de l’irrigation méritent d’être • Drosophila suzukii 23. analysées avec beaucoup de discernement, ce qui n’est pas toujours le cas. La création Performance des élevages 26 de ressources reste un axe majeur. Les nouvelles pratiques agronomiques doivent être • Des fourragères d’été implantées en dérobées 26. développées en combinant connaissance du • Qualité des fourrages 28. sol et travail mécanique. • Identification électronique 30. • Station de méthanisation à la ferme 32. Nous n’avons pas d’autre choix que d’être innovant et de nous adapter. Aussi, je Économie et stratégie d’entreprise 36 me réjouis de la création d’un pôle de compétitivité et d’innovation en Aquitaine avec • Changement de cap 36. un relais en Dordogne au sein de l’Institut du Goût. Les conseillers de la Chambre d’agriculture, avec cette publication INNOV’A, souhaitent vous apporter un autre éclairage et des pistes d’adaptation à notre environnement qui bouge très vite. Contact Florence LABROUSSE Ont participé à la rédaction technique : Boulevard des Saveurs Laurent Colombier, François Ballouhey, François Hirissou, Florent Wieckzorek, Didier Méry, Cré@Vallée Nord Richard Raynaud, Sylvie Valbuzzi, Laurent Aymard, Jérôme Lagarde, Camille Ducourtieux, Coulounieix Chamiers Jean-Roland Lavergne, Martine Verdier et Olivier Dejean. 24060 PERIGUEUX CEDEX 9 Responsable de la publication : Philippe Gondonneau et Michel Campagnaud. Tél. : 05 53 35 88 13 Coordination technique et rédactionnelle : Marie-Cécile Millet et Maryse Gounaud. florence.labrousse@dordogne.chambagri.fr Mise en page et graphisme : Maryse Gounaud. Impression : Centre Impression. Photos : Chambre d’agriculture Dordogne (sauf mention spéciale). www.mesparcelles.fr www.dordogne.chambagri.fr Photo édito : Christian Lacombe. Reproduction interdite sans l’accord préalable de la Chambre d’agriculture de Dordogne. Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne 2 3
  3. 3. Dossier spécial changement climatique ● Dossier spécial changement climatique ● Un bilan climatique 2011 CI AL exceptionnel R SPÉ Comparaison des températures SSIE moyennes annuelles de 2011 DO Politique de gestion de l’eau avec les valeurs historiques Changement climatique L’eau est une véritable assurance récolte et un outil de sécurisation de l’alimentation des animaux. Aussi, ce Température moyenne supérieure de 1,4 ° par rapport à la moyenne historique avec des températures de constat vient se confronter aux nou- ADAPTATION DES PRATIQUES velles dispositions du plan de ges- printemps nettement supérieures ainsi que des journées en août et en sep- tion des étiages souhaité par l’État tembre avec des pics de tempéra- ce qui réduira de manière impor- tures très élevés. tante l’usage de l’eau pour l’agricul- ture. Ce principe de réduction des T° 14,5 volumes pour réduire les surfaces irri- guées est infondé selon la Chambre 14 2011 Historique d’agriculture. En effet, certains sec- teurs ne souffrent pas de manque 13,5 d’eau et cela risque de fragiliser un 13 EN CHIFFRES grand nombre d’exploitations. 60% Administration et acteurs profession- 12,5 nels doivent donc poursuivre les 12 négociations pour trouver un accord sur les données à prendre en compte 11,5 de déficit hydrique pour calculer les volumes d’eau pré- E AC AC LS L C en 2011 HE IL L VA NA levables. E ER EJ NC ER ST UV IG UB RG RA CA NT CH DO LO BE EF MO LL VI Comparaison des précipitations moyennes annuelles de 2011 avec les valeurs historiques Déficit pluviométrique très important sur l’ensemble du département de la Dordogne. Malgré un rattrapage sur les deux der- niers mois de l’année, le déficit reste encore élevé pour l’ensemble des stations, particulièrement en périgord central et au sud du département. L’année 2011 restera dans les mémoires comme une année historique du point de vue des en mm températures élevées et du déficit pluviométrique. Ces conditions climatiques difficiles se 1400 sont ajoutées à un contexte économique déjà rude pour de nombreuses filières. 2011 1200 Historique 1000 800 L 600 a Chambre d’agriculture de Dor- l’élaboration de scénarii sur l’évolu- avec l’appui technique de l’ENITA dogne s’est engagée depuis tion climatique de nos régions réci- de Bordeaux. Les années à venir 400 2009 dans un projet européen proques. Deux zones de Dordogne présagent une réelle augmentation 200 d’étude des changements clima- servent de régions pilotes : la val- moyenne des températures sur l’an- tiques baptisé Adaptaclima. Elle lée de la Lizonne en Ribéracois et née, avec des dates de semis et de 0 travaille notamment avec des par- le Périgord central. Des relevés ont récolte avancées, et une pluviomé- E AC AC LS L C HE IL L VA NA E ER EJ NC ER ST UV IG tenaires espagnols et portugais à été effectués, compilés et analysés trie très capricieuse et aléatoire. UB RG RA CA NT CH DO LO BE EF MO LL VI Sources Réseau météorologique de la Chambre d’agriculture Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne 4 5
  4. 4. Dossier spécial changement climatique ● Des pistes d’adapation pour également être une alternative. les exploitations agricoles Enfin, l’optimisation des assolements Publications techniques et des itinéraires techniques (choix > Gestion équilibrée du système des variétés, date de semis, travail Toujours une longueur d’avance fourrager du sol) peut se révéler efficace tout Le système fourrager doit être en tenant compte de l’exigence en envisagé dans une approche eau des cultures et de la ressource EN CHIFFRES globale. En effet, il fait appel à la fois à des compétences agronomiques, disponible. avec votre chambre d’agriculture ! des pratiques d’assolement, à la > Meilleure gestion de la de qualité de l’alimentation et aux Dossier grandes cultures : oléagineux, céréales à paille et maïs (gratuit) 60% et + ressource en eau besoins des animaux. Il convient Les apports d’eau doivent être tout d’abord de trouver un équilibre effectués en fonction des besoins Parution bi-annuelle d’hiver et de printemps entre l’herbe et le maïs ensilage. Les des plantes (doses, fréquences de perte sur prairies systèmes essentiellement basés sur d’apport). Bulletin stratégie de commercialisation en grandes cultures (350€ HT/an) l’herbe ont particulièrement souffert Le matériel d’irrigation nécessite 8 pages hebdomadaires + répondeur téléphonique + accès site internet pendant cette sécheresse 2011. un réglage précis pour une bonne répartition de l’eau. Bulletin d’information technique viticole du Bergeracois (205€ HT/an) > Pratiques agronomiques de Enfin, l’exploitant a intérêt à pointe sécuriser, par l’irrigation, en priorité Hebdomadaire en saison (d’avril à août) puis mensuel Plusieurs leviers existent en matière les cultures telles que maïs, luzerne, de gestion agronomique des sols cultures dérobées, etc. Bulletin technique arboriculture fruitière et des cultures, adaptables en Noix du Sud-Ouest : 11 nos/an (15€ TTC/courriel et 25€ TTC/courrier) fonction du système d’exploitation et de l’environnement naturel. Tout Pomme du Limousin : 20 nos/an (nous consulter) d’abord il est possible d’introduire des cultures ayant des besoins en Agissons ensemble pour la qualité de l’eau (gratuit) eau plus faibles (sorgho...) et des Bulletin PAT Dronne et bulletin PAT Périgord noir (5 nos par an) légumineuses (luzerne...) en cas Accèdez à la rubrique «Gestion de ressource en eau limitée. Le de l’eau» sur notre site Résultats des fermes de références d’élevage et observatoires recours aux cultures dérobées peut www.dordogne.chambagri.fr Parution annuelle Newsletter (gratuit) 2011 - 201 2 Actualités agricoles départementales (mensuel) Cultivons nos comp étences Catalogue formation (gratuit) Parution annuelle en octobre Retrouvez-nous également dans votre journal Réussir le Périgord : - «Les échos de la Chambre d’agriculture» - Pages irrigation et agrométéo - Bulletins herbes Abonnez-vous en ligne - Nombreux articles techniques ou téléphonez de nos conseillers agricoles au 05 53 35 88 21 Certaines de ces publications sont éditées avec le soutien financier de l’Europe, de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et des plans départementaux du Conseil général de la Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne 6 7
  5. 5. définir sa stratégie, il est nécessaire > Les crucifères sont sources de de prendre en considération les élé- potasse, décompactent le sol par ments suivants : les caractéristiques un système racinaire pivotant et se du sol, les adventices présentes na- révèlent des pièges à nitrates effi- turellement et la saison. Les engrais verts caces : moutarde, radis fourrager, En effet, la date du semis dépend colza, navette… de l’espèce d’engrais vert choisie > Les graminées permettent une sta- en viticulture (printemps ou automne). En vigne en place, le semis d’automne est le plus approprié pour pouvoir l’incor- bilité structurale (système racinaire fasciculé, semis tardif et coût de semence limité : ray gras italien ouPratiques agronomiques ● Pratiques agronomiques ● porer au printemps suivant. anglais, orge, seigle). FERTILISER AUTREMENT Le choix des espèces utili- Suivant les objectifs recherchés par le vigneron, deux stratégies peuvent sées en viticulture et leurs être mises en place : la valorisation atouts de la végétation spontanée pré- > Les légumineuses sont sources sente sur la parcelle ou l’utilisation d’azote et résistantes aux gelées de mélanges d’engrais verts. hivernales : trèfle blanc, vesce… Caractéristiques de quelques couverts végétaux EN CHIFFRES Pouvoir de Dose Coût Restructuration Destruction Famille Espèces Type de sol concurrence sur kg/ha €/ha du sol par le gel 50 j. les adventices 10 à Moyennement Sensibilité Moutarde blanche 20 Tout type de sol Intéressant 30 intéressant au gel Radis chinois 10 68 Tout type de sol Intéressant Élevé Peu Brassicacées Temps de culture (crucifères) Radis fourrager 10 40 Tout type de sol Intéressant Élevé Sensible minimum pour la Éviter les sols Moyennement fixation de l’azote Colza 6 18 acides Intéressant intéressant Peu par les légumineuses Ray-grass italien 15 Tout type de sol Intéressant Élevé Sensible Poacées (Lolium multiflorum) (graminées) Sols à tendance Seigle 60 24 Très intéressant Élevé Peu acide Sols à tendance Fenugrec 35 50 Peu intéressant Sensible Papillonacées acide (légumineuse) Trèfle incarnat 25 10 Sols légers Peu intéressant Pas intéressant Non Mélange de navette Éviter les sols fourragère, trèfle Vesce 30 45 Peu intéressant Élevé Non trop acides d’Alexandrie et de trèfle raboteux Hydrophyllacée Phacélie 10 100 Tout type de sol Intéressant Élevé Sensible Il n’existe pas d’espèce d’engrais vert idéale. Chacune présente des avantages et des incon- vénients, notamment en fonction de la nature des sols. C’est pourquoi, avant toute implanta- Caractéristiques de quelques mélanges végétaux tion, il est important de prendre en compte le coût, la facilité d’incorporation et la vitesse de Mélanges Composition % Atouts de la composition Dose/ha démarrage en végétation. Seigle 60 Forte couverture en hiver Chlorofiltre® Vesce commune dhiver 30 Excellente couverture de sol et très 25 kg/ha 30 Trèfle incarnat 10 bonne structure. L Avoine fourragère 50 Idéale pour les terres superficielles es intérêts des engrais verts : limi- agir contre les nématodes ravageurs verts doit-elle être avant tout ciblée Forte production de biomasse Chlorofiltre® Vesce commune 32 Activation de la vie des sols ter les effets de l’érosion et des de la vigne (action limitée). sur la structure du sol, la fertilité 25 kg/ha Quattro Trèfle dAlexandrie 14 Exploration du système racinaire excès climatiques ; améliorer la minérale, la stimulation de l’activité intéressante structure des sols par l’action méca- Comment choisir son engrais vert ? biologique du sol ou la lutte contre Phacélie 4 Destruction facile nique des racines ; mettre à disposi- La décision d’enherber doit se l’érosion ? Selon l’objectif recherché, Implantation en février-mars 20 kg/ha tion les éléments nutritifs ; stimuler la prendre à la parcelle et selon des le choix des espèces et la surface à Favorable à une implantation sur Mélange vie des sols (porosité biologique) ; objectifs précis. L’action des engrais enherber seront différents. Pour bien Wolff-Mischung 33 espèces plusieurs années 1 rang sur 2 Nécessité de coucher les plantes en les roulant Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne 8 9
  6. 6. Quelle est la meilleure pé- Gestion intégrée des adven- riode pour les enfouir ? tices et de la fertilité des sols Le rapport carbone/azote des en- Dans le contexte actuel de diminution grais verts est faible. Ils se décom- de l’utilisation d’herbicides et des posent rapidement, rendant alors engrais minéraux, des solutions disponibles pour la culture princi- alternatives aux herbicides et aux pale, les éléments fertilisants stoc- engrais sont étudiées par la Chambre kés. Cependant, s’ils sont enfouis trop tôt à l’automne, les éléments risquent d’être libérés avant l’hiver d’agriculture de Dordogne dans le cadre de la Commission Viticole Aquitaine. Ce dispositif s’appuie sur Couverts végétauxPratiques agronomiques ● et ainsi perdus. On recommande donc de les en- un réseau de parcelles en Aquitaine en collaboration avec les chambres MESURER LES RESTITUTIONS fouir seulement à une température du sol située entre 5°C et 10°C, d’agriculture départementales. Trois itinéraires techniques différents DE N P K lorsque l’activité du sol est réduite. ont été mis en œuvre sur trois Cela limite la décomposition des situations agro-climatiques du engrais verts. Il est également pos- vignoble du bergeracois. sible de n’enfouir les engrais verts L’ objectif est de gérer et d’optimiser qu’au printemps suivant. la concurrence hydrique et azotée Mélange phacélie et avoine entre la vigne et l’enherbement tout Les plantes ayant quelques en entretenant la fertilité des sols effets nématicides et en limitant les phénomènes de EN CHIFFRES 1à Plusieurs plantes sont réputées dégradation. pour leurs propriétés nématicides. Le type de couvert végétal pourra Néanmoins, pour plus d’efficacité, être naturel, semé de façon Références il est nécessaire de coupler les permanente ou temporaire, sur les 3,5 kg bibliographiques propriétés nématicides de ces inter-rangs, sur un rang sur deux ou plantes avec le repos du sol. seulement sur certains rangs. En effet, leurs effets semblent faibles Les références techniques et éco- E. Gitton, F. Wieczorek - sur les nématodes posant problème nomiques acquises permettent aux en vigne. L’action est obtenue conseillers viticoles d’accompagner de matière verte Synthèse bibliographique 2011, Chambre d’agriculture grâce à des composés nématicides les vignerons suivant les différents obtenus par m² Dordogne. exsudés ou libérés lors de la contextes pédoclimatiques et tech- M. Christen - Entretenir la décomposition du végétal. Cette nico-économiques. fertilité des sols, pour optimiser action nématicide est très souvent l’alimentation minérale de la vigne, Chambre d’agriculture insuffisante dans la plupart des Gironde. sols car les plus efficaces ont une Mélange radis-moutarde J. Pousset - Engrais verts exploration racinaire ne dépassant le 30/11/2011 à 4,2 t de et fertilité des sols, Editions pas 1,5m. Or, pour avoir une MS/ha en 120 jours Agridécisions, 2002. action efficace sur Xiphinema index, Pour évaluer les quantités d’éléments minéraux fixés par les couverts végétaux et leur res- Les engrais verts en viticulture, un des vecteurs du virus du court- Contact ITAB, 2003. noué, il faudrait une action plus en titution à la culture suivante, une méthode a été mise au point par la Chambre régionale de profondeur, d’où l’importance du Vos conseillers viticoles Poitou-Charente à partir de références de cette région et d’autres régions de France. Tél. 05 53 63 56 50 repos du sol. Cette méthode permet de mieux prendre en compte ces apports pour élaborer les plans de François BALLOUHEY francois.ballouhey@dordogne.chambagri.fr fertilisation. Plantes à action nématicide Laurent COLOMBIER laurent.colombier@dordogne.chambagri.fr Famille Période de semis Dose Septembre-octobre Avoine 60 kg/ha Mars-avril L Moutarde blanche Avril 10 à 30 kg/ha es couverts végétaux implantés augmentent la disponibilité du phos- se développent qu’en présence de Phacélie Mars à septembre 10 kg/ha en interculture apportent de nom- phore et de la potasse. Certaines cet élément en quantité suffisante. breux avantages pour le sol et familles comme les crucifères (mou- C’est pourquoi elles sont particuliè- Plus d’infos sur les cultures suivantes. Ils récupèrent tarde, radis, navette, colza fourra- rement recommandées lorsque les www.dordogne.chambagri.fr et recyclent les éléments fertilisants. ger) sont de véritables pompes à reliquats d’azote sont élevés. rubrique «Productions végétales» - Par le travail de leurs racines, ils azote. D’ailleurs, ces dernières ne Viticulture Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne Innov’A 2012 - Chambre d’agriculture Dordogne 10 11

×