De la COP 21 à la SNBC : en route vers l'agriculture bas C ?

222 vues

Publié le

Du niveau international au niveau national, l'accompagnement de la transition énergétique et climatique se met en place., y compris pour l'agriculture.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
222
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De la COP 21 à la SNBC : en route vers l'agriculture bas C ?

  1. 1. De la COP21 à la SNBC : en route vers l’agriculture bas C ? Philippe TOUCHAIS - chargé de mission Energie Climat APCA – Chambres d’agriculture
  2. 2. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné De la COP21 à la SNBC : en route vers l’agriculture bas C ? 1. Un regard international • Que retenir de la COP21 ? • Allier sécurité alimentaire et atténuation ? • Les sols sont-ils la réponse ? • Quelles initiatives se mettent en place ? 2. Une vision française • Quel est le cadre européen ? • Comment la transition énergétique se prépare ? • Quelle est la place de l’agriculture dans la SNBC ? • Qu’est-ce qui change véritablement ?
  3. 3. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Similarité évolutions Divergence évolutions Sources : Frédéric LEVRAULT (Chambres d’agriculture), N. de Noblet (IPSL / CEA) Tendance actuelle +4,8°°°°C Seuil critique +2°°°°C 1. Un regard international 2°C, à quoi ça rime ?
  4. 4. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Que retenir de la COP21 ? GLOBAL • Un accord-cadre applicable à toutes les Parties après 2020 • Des « contributions » volontaires des Etats révisées tous les 5 ans • Comptabilisation transparente des émissions • Un paquet financement / transfert technologies • Place de l’adaptation à égale niveau atténuation AGRI/FORET • Liens changement climatique et sécurité alimentaire • Atténuation ne doit pas menacer production alimentaire • Comptabilisation puits de carbone (LULUCF, REDD+) • Retour en force agriculture et sols dans Agenda solutions 1. Un regard international
  5. 5. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Russie - 25 à -30% 2030 (1990) USA - 26 à -28% 2025 (2005) Brésil - 37% 2025 (2005) Mexique - 25% 2030 (référence) Inde - 33% à - 35% / PIB 2030 (2005) Chine - 60% à - 65% / PIB 2030 (2005) 1. Un regard international
  6. 6. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné 1. Un regard international De la responsabilité historique… …à la mondialisation du CO2
  7. 7. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Emissions de GES du secteur des terres (AFOLU) depuis 40 ans AFOLU : seul secteur pour lequel émissions nettes ont été réduites depuis 2000 Baisse due à réduction déforestation / hausse afforestation Emissions agricoles augmentent avec niveau production mais baisse intensité / unité produite POTENTIEL ATTENUATION ~ 3 à 7 Gt CO2eq / an d’ici 2030 (selon coût) Principaux leviers : - Lutte déforestation / afforestation - Gestion des cultures et pâtures - Stockage C sols cultivés - Restauration terres dégradées - Gaspillage et demande alimentaireSource : GIEC, rapport AR5, vol 3, chap. 11, 2014 1. Un regard international
  8. 8. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Les sols, solution miracle ? 25 à 40 milliards t sols perdues / an 1950 = 0,5 ha cultivé / hab 2015 = 0,2 ha cultivé / hab Demande alimentaire + 70% d’ici 2050 Emissions anthropiques nettes = +4,3 Gt C / an Stockage C sols = 1500 Gt C (860 Gt 0-40 cm) +0,4% C sols = compensation 3,4 Gt C / an Stock C sols = sols + fertiles et mieux adaptés aux effets du climat ☺ 1. Un regard international
  9. 9. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné De nombreuses initiatives 1. Un regard international
  10. 10. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné 1 1 Sécurité alimentaire -> tensions ressources (eau) -> dégradation des terres cultivables -> variabilité rendements -> augmentation besoins alimentaires -> volatilité prix agricoles Impacts climat agriculture -> tendanciels (CO2, T, pluie…) -> variabilité / aléas (tempête, sécheresse…) -> écosystèmes (parasites, biodiversité…) Monde : disparités entre régions, tensions ressources / prix, nouvelles maladies ? Agriculture et GES -> CO2 : énergie, sols -> CH4 : bétail, riz, effluents -> N20 : fertilisation Monde : 14% GES France : 20 % GES 1.réduction GES 2.stockage de C 3.bioénergies/biomatériaux 1. Un regard international
  11. 11. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné De la COP21 à la SNBC : en route vers l’agriculture bas C ? 1. Un regard international • Que retenir de la COP21 ? • Allier sécurité alimentaire et atténuation ? • Les sols sont-ils la réponse ? • Quelles initiatives se mettent en place ? 2. Une vision française • Quel est le cadre européen ? • Comment la transition énergétique se prépare ? • Quelle est la place de l’agriculture dans la SNBC ? • Qu’est-ce qui change véritablement ?
  12. 12. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné 20 % ENR 20 % EE Marché C (EU ETS) Règles aides EnR / 2005 >27 % ENR Contrainte UE > 27% EE Non-contraignant / 2005 20 % GES -21% ETS -10% non-ETS 40 % GES -43% ETS -30% non-ETS Contrainte EM ESD LULUCF AGRI ESD LULUCF AGRI ESD AGRI + LULUCF 3 options pour Agriculture / Forêt après 2020 3 1 2 3 2. Une vision française
  13. 13. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Loi transition énergétique pour la croissance verte Gaz Effet Serre (/ 1990) - 40% en 2030 - 75% en 2050 Energie finale (/ 2012) -20% en 2030 (-30% fossiles) - 50% en 2050 ENR 32% consommation en 2030 (15% mobilité) Nucléaire 50% consommation électricité en 2025 Taxe Carbone 56 € / t en 2020 et 100 € / t en 2030 (via TICPE) Loi Transition énergétique Stratégie bas C / budgets C Programmation mix énergétique Évolution soutiens aux ENR Conférence Paris 2015 2. Une vision française
  14. 14. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Des budgets carbone serrés Source : SNBC, format Kyoto, PRG GIEC 2006 (25 CH4, 298 N2O) - 6% - 6% - 3% - 3% - 13% - 18% 2. Une vision française
  15. 15. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Poste Objectif 2035 Fertilisation minérale - 30 kg N / ha Légumineuses 2 M ha, dont 0,9 M ha en GC Praires permanentes -490 000 ha (1,5%, seuil alerte PAC) Haies / agroforesterie 700 000 ha haies 120 000 ha AF Agriculture biologique 25% SAU (15% en GC) Cultures intermédiaires 80% avant cultures printemps Alimentation animale Concentrés ajustés 50% VL Méthanisation 40% déjections maîtrisables Energie -35% conso énergie 2. Une vision française
  16. 16. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné SNBC, qu’est-ce que ça change ? Outil prescriptif pour politiques publiques Obligation de prise en compte dans - politiques territoriales (via volet climat SRADDET) - politiques sectorielles (PAC…) - Projets avec argent public engagé Valeur tutélaire du carbone dans fiscalité et comptes publics 2. Une vision française
  17. 17. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Enjeux croisés entre acteurs Changement climatique Sols, Eau Agriculture Forêt Directives Air GES Usage des terres Conditions production Nouveaux marchés Evaluation risques Production Services Alimentation Gestionnaires eau et milieux naturels Etat, régions Collectivités Agriculteurs, filières agro et développement agricole Gouvernance ressources 2. Une vision française
  18. 18. Énergie et changement climatique : du territoire à la ferme – 21 et 22 janvier 2016 - Acigné Les points à retenir 1. La COP21 donne un second souffle au multilatéralisme onusien avec une approche globale et différenciée et remet agriculture / forêt au cœur des solutions 2. La SNBC renforce la pression sur l’agriculture française avec des plafonds d’émissions GES et des orientations qui dépassent les pratiques / techniques culturales 3. La place des agriculteurs dans la transition énergétique / climatique se joue dans gouvernance des ressources et la valorisation du « C vert » 4. Les prochaines étapes clef auront lieu au niveau européen : LULUCF et PAC

×