e-artsup 2014-2015
Filière Design de l’interaction dirigée par Nicolas Baumgartner.
PHASE D’IDEATION DU GRAND PROJET
DANS ...
Utilisation de Facebook en France, Mars 2012,
Groupe Nielsen France
Internet machine, 2014, Timo Arnall
3
◊	La population ne se rend pas compte que
le cumul des petites actions de tous les jours
affectent la planète à grande é...
4
STATIC! Power aware cord, Interactive Institue Stockholm
5
◊	les utilisateurs de technologie voyaient
directement leur impact sur la nature ?
◊	les utilisateurs avaient accès
à de...
6
Rain room, 2012, Random international
7
Mon grand projet est la réponse à la problématique de mon
mémoire. Dans mon mémoire je décris le designer (et donc
moi-m...
8
9
Ces idées sont des propositions à leur état initial. Je suis dans
une phase assez abstraite, le but est d’en discuter, d...
10
WE ARE NARCISSES, 2014, Bertrand Lanthiez
Stimula, 2014, BonjourLab
Acceptance, 2008, Bill Viola
11
	 À la fin, une impression de l’image générée peut être
remise à l’utilisateur. L’impression peut contenir des informat...
12
Untitled No. 1 – 24 hour news cycle video collage, 2014, Parag K. Mital & Evan Boehm
13
	 Une autre possibilité: l’image de base pourraît être
organique de base et l’objet technologique vient corrompre la
na...
14
Moutain, 2014, David O’Reilly’s
I-remember site éphémère, 2014, CLM BBDO
15
La deuxième fonctionnalité est de représenter cette information
et de témoigner d’un impact en temps réel.
	 Ainsi une ...
16
AEON, 2014, Mathieu Delacroix & Charles Haumont Nintendo NFC Figurines, Nintendo
17
4.4 OBJET QUI SE DÉGRADE EN FONCTION
DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE
Cette proposition reprend l’idée du site qui se dégra...
18
WWF Together iPad App, 2013, AKQA
The Settlers of Cagran, Erika Cagrana
19
un lien avec ma précédente recherche sur l’importance
des interfaces tangibles dans l’éducation.
	 En effet puisqu’il y...
20
21
astuces mais aussi d’utiliser la capacité du designer d’interaction
à créer des expériences qui transforment cette info...
22
[1] Read, Daniel, Ann Bostrom, M. Granger Morgan, Baruch Fischhoff, and Tom Smuts. “What
Do People Know About Global Cl...
23
[9] Jon Froehlich , Leah Findlater , James Landay. “The Design of Eco-Feedback Technology.” Article
en ligne.
[10] “Tam...
Ideation phase: "As many ideas as I have"
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ideation phase: "As many ideas as I have"

746 vues

Publié le

Slide used to illustrate my design process as I'm explaining on my blog:
http://blog.charlesbail.fr/

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
746
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
369
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ideation phase: "As many ideas as I have"

  1. 1. e-artsup 2014-2015 Filière Design de l’interaction dirigée par Nicolas Baumgartner. PHASE D’IDEATION DU GRAND PROJET DANS LE CHAMP DU DESIGN DURABLE. Le designer d’interaction peut-il inspirer des pratiques de consommation durables dans les pays développés ? Charles Bail
  2. 2. Utilisation de Facebook en France, Mars 2012, Groupe Nielsen France Internet machine, 2014, Timo Arnall
  3. 3. 3 ◊ La population ne se rend pas compte que le cumul des petites actions de tous les jours affectent la planète à grande échelle[1] [2] ◊ Il y a un lien intangible entre la consommation d’énergie et les actions effectuées sur le net[3] ◊ Internet paraît intangible[4] ◊ La population ne connaît pas certaines notions de base et cela semble être un problème d’éducation:“laTerre tourne- t-elle sur elle-même?”“Cela consomme-t-il plus d’imprimer un document ou de le lire sur Internet?”[5] ◊ Des réflexes et des routines se sont installés mais ils sont anciens ex: allumer puis éteindre rapidement un écran consomme plus que de le laisser se mettre en veille.Ce qui, en 201, n’est plus valable.[6] ◊ La façon dont l’information est transmise affecte le ressenti (esthétisme, compréhension, interaction)[7] [8] [9] ◊ Les gens sont attachés aux objets[10] [11] ◊ Les gens se comparent à eux-mêmes et aux autres ce qui leur permet d’adapter leur comportement; ils ont des référents[12] [13] NOTIONS CLEFS1
  4. 4. 4 STATIC! Power aware cord, Interactive Institue Stockholm
  5. 5. 5 ◊ les utilisateurs de technologie voyaient directement leur impact sur la nature ? ◊ les utilisateurs avaient accès à des informations détailleés sur ce qu’ils ne connaissent pas ? ◊ les utilisateurs voyaient le recyclage, l’adoption de réflexes écologiques non pas comme une contrainte ? (expérience plaisante, amusante, ludique) ◊ les utilisateurs avaient l’opportunité de consommer différemment ? ◊ les utilisateurs avaient quelque chose à gagner ? (reconnaissance, argent, objet, etc.) OPPORTUNITÉS DE DESIGN: JE ME DEMANDE: “ET SI…”2
  6. 6. 6 Rain room, 2012, Random international
  7. 7. 7 Mon grand projet est la réponse à la problématique de mon mémoire. Dans mon mémoire je décris le designer (et donc moi-même) comme un être polymorphe qui sait s’adapter, qui sait être ouvert, qui est avide de connaissances et qui a envie de créer de façon utile. Il a une panoplie d’outils qui lui permettent de travailler le fond et la forme et il peut s’exprimer dans différents champs: la matérialisation de l’information, la création d’émotion, la communication. Plustardj’aienviedetravaillerdanslacréationd’interfaces et d’expériences interactives mais j’ai aussi envie de travailler l’image et le son, l’illustration. Voilà pourquoi certains projets qui vont suivre sont plus proches du game design et de l’illustration. D’autres sont plus du domaine de l’installation interactive car c’est quelquechose que j’ai surtout découvert l’année dernière et que j’ai beaucoup apprécié. QU’AI-JE ENVIE DE MONTRER À TRAVERS MON GRAND PROJET?3
  8. 8. 8
  9. 9. 9 Ces idées sont des propositions à leur état initial. Je suis dans une phase assez abstraite, le but est d’en discuter, d’élargir la recherche puis de la rétrécir pour faire un choix réfléchi de grand projet. Les schémas que j’ai réalisés ne sont qu’un premier jet, tout est voué à évoluer une fois qu’un projet sera sélectionné après discussion avec les intervenants et mon tuteur de mémoire. LISTE DES PROPOSITIONS4
  10. 10. 10 WE ARE NARCISSES, 2014, Bertrand Lanthiez Stimula, 2014, BonjourLab Acceptance, 2008, Bill Viola
  11. 11. 11 À la fin, une impression de l’image générée peut être remise à l’utilisateur. L’impression peut contenir des informations techniques sur le papier, l’encre utilisée, la comparaison avec d’autres types d’impression, etc.. 4.1 INSTALLATION #1 “LA PORTE” Uneinstallationinteractiveincitel’utilisateuraêtreunacteur.Cette installation a pour but de jouer sur les émotions de l’utilisateur et de traduire par l’image et par le son le lien entre l’Homme et la nature. Le visiteur passe à travers un cadre de porte, tout ce qui dépasse de ce cadre est analysé par un dispositif type kinect. Une image d’éléments naturels est modifiée en fonction des éléments détectés. Le but est de créer une expérience sensible etesthétiquepourtémoignerdelabeautédelanatureetpourquoi il est important de faire attention à nos gestes de tous les jours. Compétences: Concept Scénographie Sound design Direction artistique Développement Références: WE ARE NARCISSES, 2014, Bertrand Lanthiez Stimula, 2014, BonjourLab Acceptance, 2008, Bill Viola
  12. 12. 12 Untitled No. 1 – 24 hour news cycle video collage, 2014, Parag K. Mital & Evan Boehm
  13. 13. 13 Une autre possibilité: l’image de base pourraît être organique de base et l’objet technologique vient corrompre la nature (donc l’image existante). 4.2 INSTALLATION #2 “LE SCANNER” Cette deuxième proposition de dispositif interactif se rapproche de la première proposition. Or cette fois-ci au lieu de détecter l’utilisateur on détecte les objets qu’il a sur lui. Levisiteurplace sonsmartphone, sonordinateur portable, ses clefs comme dans les bacs des contrôles de sécurité dans les aéroports. L’image qui apparaît est générée est transformée par les objets, elle devient organique. Encore une fois l’installation doit sensibiliser les personnes qui ne se rendent pas compte de l’impact qu’elles ont sur l’environnement. Compétences: Concept Scénographie Direction Artistique Développement Références: Untitled No. 1 – 24 hour news cycle video collage, 2014, Parag K. Mital & Evan Boehm
  14. 14. 14 Moutain, 2014, David O’Reilly’s I-remember site éphémère, 2014, CLM BBDO
  15. 15. 15 La deuxième fonctionnalité est de représenter cette information et de témoigner d’un impact en temps réel. Ainsi une image/un object 3D serait dégradé au furet à mesure du temps. Par exemple pourquoi ne pas lier les variables de dégradation aux hashtags les plus utilisés ? Pour montrer le poids d’un post instagram (photo, texte, relais sur d’autres réseaux) et ce à grande échelle. Que se passe-t-il sur la toile quand il y a une déferlante de #JeSuisCharlie ? Petit à petit, le site est détruit jusqu’à extinction. C’est une expérience éphémère qui laisse une trace sur le web. 4.3 SITE QUI SE DÉGRADE EN FONCTION DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE La connaissance passe par l’information. Rien qu’en écrivant ce document je suis déjà en train de consommer de l’énergie: serveur, ordinateur, écran, connexion internet etc. Il y a un lien intangible entre mon action et la consommation d’électricité. J’ai eu l’idée de créer un site web avec une double fonctionnalité. La première est de délivrer des informations quant à la consommation d’énergie liée à Internet (réseaux sociaux, lecture en ligne, téléchargement, jeu vidéo) dans les foyers sous forme de graphiques et d’extraits d’articles et de témoignages. Compétences: Concept Direction Artistique Développement web Traitement des données Communication Références: Moutain, 2014, David O’Reilly’s Sortie en Mer, 2014, BDDO
  16. 16. 16 AEON, 2014, Mathieu Delacroix & Charles Haumont Nintendo NFC Figurines, Nintendo
  17. 17. 17 4.4 OBJET QUI SE DÉGRADE EN FONCTION DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE Cette proposition reprend l’idée du site qui se dégrade. Mais bien que le virtuel n’exclut pas la notion de tangibilité, un objet (ou un“artefact”) pourrait être la matérialisation de l’information (de ce site qui se dégrade). Compétences: Concept Direction Artistique Développement web Traitement des données Communication Design industriel Références: AEON, 2014, Mathieu Delacroix & Charles Haumont Nintendo NFC Figurines, Nintendo
  18. 18. 18 WWF Together iPad App, 2013, AKQA The Settlers of Cagran, Erika Cagrana
  19. 19. 19 un lien avec ma précédente recherche sur l’importance des interfaces tangibles dans l’éducation. En effet puisqu’il y a un manque de connaissances du grand public sur les problèmes contemporains (et dans notre cas, sur l’environnement) une application ludique pourrait, avec un ton pédagogue, sensibiliser les plus jeunes (et leurs parents) sur leurs actions dans la vie de tous les jours et à grande échelle. 4.5 UNE HISTOIRE INTERACTIVE À CONSULTER SUR IPAD Comme vu dans le mémoire le storytelling est important car il permet de créer un fil conducteur dans l’explication d’une idée. Sans savoir encore à quel public je peux m’adresser (même si je me sens plutôt d’avis de me tourner vers les plus jeunes et leurs parents qui vont les accompagner) je pense qu’il est intéressant de proposer une histoire interactive où l’utilisateur est amené à faire des choix (type point & click?). Ses choix changent le court de l’histoire/l’apparence d’une scène tout en délivrant des informations. Je trouve que ce serait aussi le moyen de faire Compétences: Concept Direction Artistique Développement Traitement des données Illustration Storyboard Narration Références: WWF Together iPad App, 2013, AKQA The Settlers of Cagran, Erika Cagrana
  20. 20. 20
  21. 21. 21 astuces mais aussi d’utiliser la capacité du designer d’interaction à créer des expériences qui transforment cette informations. L’intérêt se porte donc sur l’expérience générale, et la volonté d’inciter des personnes à consommer ce genre de produits, de leur en expliquer les raisons, et de leur faire adopter des réflexes écologiques. 4.6 MAGASIN SANS EMBALLAGE SUR LE CAMPUS DE L’UNIVERSITÉ DE DARMSTADT Des étudiants de l’université de Darmstadt ont pour projet de créer un magasin sans emballage au sein du campus d’un peu plus de 2000 étudiants dans la région de Francfort. Ce que je trouve intéressant ce serait de réaliser l’identité graphique de ce magasin mais aussi (et surtout) de travailler l’expérience qui peut s’en dégager. En effet ce magasin pourrait être une sorte de relais où l’une des installations/applications décrites précédemment pourrait être installée. Ou bien sur le site du magasin. Ce magasin serait l’occasion de diffuser des informations sur la consommation de produits sans emballages, de délivrer des Compétences: Concept Direction Artistique Traitement des données Co-design Human-centered design Communication Design industriel Communiquer dans d’autres langues Transdisciplinarité System thinking
  22. 22. 22 [1] Read, Daniel, Ann Bostrom, M. Granger Morgan, Baruch Fischhoff, and Tom Smuts. “What Do People Know About Global Climate Change? 2. Survey Studies of Educated Laypeople.” Risk Analysis 14.6 (1994): 971-82. Print. [2] “Statistiques Mondiales écologiques En Temps Réel*.” Planetoscope. <http://www.planetoscope. com/Internet-/1474-nombre-de-recherches-sur-google.html> [3] “Save the Planet through Sustainable Web Design.” Save the Planet through Sustainable Web Design. Web. <http://www.creativebloq.com/inspiration/save-planet-through-sustainable-web- design-8126147> [4] “Internet Machine.” Timo Arnall RSS. 2014. <http://www.elasticspace.com/2014/05/internet- machine> [5] “Save the Planet through Sustainable Web Design.” Save the Planet through Sustainable Web Design. Web. 1<http://www.creativebloq.com/inspiration/save-planet-through-sustainable-web- design-8126147> [6] Fischer, Corinna. “Feedback on Household Electricity Consumption: A Tool for Saving Energy?” Energy Efficiency 1.1 (2008): 79-104. Page 3 [7] Rodgers, J., and L. Bartram. “Exploring Ambient and Artistic Visualization for Residential Energy Use Feedback.” IEEE Transactions on Visualization and Computer Graphics 17.12 (2011): 2489-497. Print. [8] “Information Is Beautiful.” Information Is Beautiful. Web. <http://www.informationisbeautiful. net/>
  23. 23. 23 [9] Jon Froehlich , Leah Findlater , James Landay. “The Design of Eco-Feedback Technology.” Article en ligne. [10] “Tamagotchi: Love It, Feed It, Mourn It.” Tamagotchi: Love It, Feed It, Mourn It. Web. <http:// partners.nytimes.com/library/cyber/week/052297gadget.html>. [11] UBIGreen: Investigating a Mobile Tool for Tracking and Supporting Green Transportation Habits, Jon Froehlich, Tawanna Dillahunt, Predrag Klasnja, Jennifer Mankoff, Sunny Consolvo, Beverly Harrison, and James A. Landay [12] The Design and Evaluation of Prototype Eco-Feedback Displays for Fixture-Level Water Usage Data, Jon Froehlich, Leah Findlater, Marilyn Ostergren, Solai Ramanathan, Josh Peterson, Inness Wragg, Eric Larson , Fabia Fu, Mazhengmin Bai, Shwetak N. Patel, James A. Landay page7 page8 [13] “Vos Photos De Vacances Dépriment-elles Vos Amis Facebook ?” Dans Vos Têtes. 18 Aug. 2013. Web. <http://blog.francetvinfo.fr/dans-vos-tetes/2013/08/18/vos-photos-de-vacances-depriment-elles- vos-amis-facebook.html>.

×