Le persan chinchilla

606 vues

Publié le

persan chinchilla

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
606
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le persan chinchilla

  1. 1. Le Persan Chinchilla<br />
  2. 2. Les origines du persan <br />Mais d'où vient le chat persan ? <br />L'origine exacte des chats persans demeure inconnue à ce jour. D'après la légende,il aurait été importé de Perse en Italie en 1551 par l'explorateur Pietro Della Valle.Mais les spécialistes s'interrogent : vient-il vraiment de Perse ? Ne serait-ce pas plutôt de Turquie ou d'Afghanistan ? A moins qu'il ne vienne d'Arménie ... A cette époque, on nommait indifféremment es chats à poils longs "persans", "chinois" ou "indien" car la mode était à l'exotisme.Qu'importe : il était beau, son succès fut immédiat et croisé et recroisé, ce chat, aux origines asiatiques flottantes, devint célèbre partout en Europe dès le XVIIème siècle, grâce surtout aux Britanniques, qui en affinèrent la race puis en déterminèrent les standards en 1880. <br />
  3. 3. On ne le dira jamais assez : acheter un chaton chinchilla ne s'improvise pas, et cela pour plusieurs raisons : <br />Cette race de chat coûte cher.<br />Dans le meilleur des cas, vous le garderez une quinzaine d'années. Ce n'est pas une peluche : vous lui devrez attention et soin toute la durée de sa vie, ce qui implique notamment de le toiletter quotidiennement, lui doner un bain et le séchet, le vacciner tous les ans, le faire pucer, le garder à l'intérieur ou dans un endroit bien clôturé, lui assurer une compagnie si vous travaillez car un persan n'est pas fait pour rester seul toute la journée, assurer sa garde et son entretien lorsque vous partez en vacances ou que vous vous absentez plus de 24 heures, le soigner lorsqu'il est malade... <br />Il existe beaucoup d'arnaques et d'éleveurs peu scrupuleux dans la vente de persans chinchillas. Je peux en parler en connaissance de cause pour en avoir été aussi victime. Cela va de l'élevage intensif de chatons en cage (autrement dit peu socialisés voire agressifs) à la reproduction de persans porteurs de PKD (polykystose rénale) en passant par la consanguinité abusive avec risques de tares génétiques et par l'éleveur qui, après paiement de l'acompte <br />
  4. 4. On ne le dira jamais assez : acheter un chaton chinchilla ne s'improvise pas, et cela pour plusieurs raisons : <br />Cette race de chat coûte cher.<br />Dans le meilleur des cas, vous le garderez une quinzaine d'années. Ce n'est pas une peluche : vous lui devrez attention et soin toute la durée de sa vie, ce qui implique notamment de le toiletter quotidiennement, lui doner un bain et le séchet, le vacciner tous les ans, le faire pucer, le garder à l'intérieur ou dans un endroit bien clôturé, lui assurer une compagnie si vous travaillez car un persan n'est pas fait pour rester seul toute la journée, assurer sa garde et son entretien lorsque vous partez en vacances ou que vous vous absentez plus de 24 heures, le soigner lorsqu'il est malade... <br />Il existe beaucoup d'arnaques et d'éleveurs peu scrupuleux dans la vente de persans chinchillas. Je peux en parler en connaissance de cause pour en avoir été aussi victime. Cela va de l'élevage intensif de chatons en cage (autrement dit peu socialisés voire agressifs) à la reproduction de persans porteurs de PKD (polykystose rénale) en passant par la consanguinité abusive avec risques de tares génétiques et par l'éleveur qui, après paiement de l'acompte et donc réservation du chat, brusquement se rétracte...<br />

×