CARNET
D’ANALYSE
RÉAMÉNAGEMENT DU
CRIJ RHÔNE-ALPES
29 SEPTEMBRE 2015
«Ces enfants habitent donc le virtuel. Les sciences cognitives montrent
que l’usage de la Toile, la lecture ou l’écriture ...
5
SOMMAIRE
CONTEXTUALISATION
LE CRIJ
UN PROJET SOCIAL
INFOLAB
IMMERSION
ZONING
RENCONTRE UTILISATEURS
VERBATIMS
ÉTAT DE L’...
LE CRIJ
Le CRIJ se pose comme un lieu de réponses pour les jeunes. Dans sa
capacité à écouter, comprendre, cerner et résou...
UN PROJET SOCIAL
L’enjeu du projet de réaménagement de l’accueil du CRIJ est avant
tout d’ordre social. Social, d’abord pa...
1110
PROJET INFOLAB
Le projet de réaménagement consiste à intégrer un Infolab au sein du
CRIJ Lyon Rhône-Alpes. L’objectif...
1312
1’2
2
3
6
4
5
VUE DE DESSUS
Z NING
ESPACE CRIJ
VUE DE FACE
1
VUE EN PERSPECTIVE
DÉCOUPEMENT DES ZONES
5.ZONE RÉSERVE
...
15
Description :
Le CRIJ est desservi par le Tram T1 (arrêt Saint-Blandine) et
deux stations de velo’v sont à moins de 200...
17
Description :
L’entrée est composée d’une porte à deux battants (ouverte
principalement pour les livraisons). L’entrée ...
1918
La surface vitrée
sert de support à
un grand nombre
d’informations ce
qui peut nuire à
la compréhension
du lieu.
Les ...
21
Description :
Deux bureaux matérialisent les zones d’entretiens et de ren-
dez-vous avec le personnel du CRIJ. C’est ic...
2322
Lors des entretiens
(ici accompagnement CV)
l’ordinateur du conseiller est pla-
cé au centre de la table.
Les posture...
25
Description :
Emploi : Un tableau mural permet de consulter les offres
d’emploi actuelles sur Lyon. Les offres sont imp...
2726
Les offres sont régulière-
ment mises à jour. Elles
donnent des informa-
tions principalement au
sein de la ville de ...
29
Description :
La zone consultation est la zone la plus importante de l’accueil.
On y trouve la documentation en lien av...
31
Les accès aux postes informa-
tiques sont répartis de manière
éclatée dans l’espace.
Il est difficile pour les visiteurs...
33
De haut en bas : Une zone qui
se transforme pour chaque
événement organisé par le
CRIJ.
L’espace et le mobilier ne
sont...
35
Description :
Le CRIJ est aussi le centre relais de toute la documentation
papier qui sera redistribuée sur la ville. C...
37
Les visiteurs doivent passer
par la réserve lorsqu’ils uti-
lisent les sanitaires.
De haut en bas : Lors de la
livraiso...
39
Description :
L’espace santé est composé de deux salles de rendez-vous,
une salle détente pour accueillir des groupes e...
41
Des pièces qui permettent
d’accueillir un groupe ou une
personne dans le calme en
retrait de l’espace d’accueil.
43
RENCONTRES
UTILISATEURS
Dans le cadre de ce projet, le principal objectif est de mettre en place
une démarche centrée s...
4544
« Un organisme d’aide à
l’insertion des jeunes. »
« C’est comme une mission locale,
mais plus basée sur les étudiants...
4746
« Non, je ne connais pas le CRIJ, je ne sais
pas trop ce que c’est, mais on doit pouvoir y
trouver tout type d’inform...
YouFactory,Lyon
espace de présentation
ÉTAT DE L’ART
Dans l’objectif de bâtir le projet du réaménagement du CRIJ sur des
b...
5150
DESCRIPTION :
Un espace de coworking avec une dynamique éco responsable.
Cet espace propose différentes formules pour...
5352
DESCRIPTION :
La Cantine Numérique se définie comme un point d’entrée
pour la création.
La Cantine est avant tout un e...
5554
DESCRIPTION :
Le pôle Pixel est un point d’entrée pour la création numérique.
C’est le premier pôle régional dédié au...
5756
DESCRIPTION :
Un espace qui met à disposition un atelier de fabrication.
L’objectif n’est pas de laisser les membres ...
5958
DESCRIPTION :
S’adapter aux nouveaux modes de travail des étudiants : telle
est la mission confiée aux learning center...
6160
DESCRIPTION :
Un des plus gros hébergeurs web du Royaume-Uni qui offre
des locaux propices aux membres de l’entrepris...
6362
DESCRIPTION :
Dédié à toutes les entreprises qui souhaitent apporter
plus de transversalité, de convivialité et d’inn...
64
DESCRIPTION :
Le bureau d’information Jeunesse de Villeurbanne a fait peau
neuve il y a deux ans. Il possède aujourd’hu...
6766
DIAGNOSTIC
Cette première phase d’observation à permis de cerner un peu
mieux les points forts du CRIJ ainsi que les ...
6968
AXES
D’INTERVENTION
L‘objectif est d’intervenir sur trois axes issus de notre phase
d’analyse.
1. IDENTITÉ
Identité v...
DOCUMENT SOUS LICENCES
CREATIVE COMMONS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réaménagement du CRIJ Rhône-Alpes - Infolab - Carnet d'analyse

712 vues

Publié le

Étude réalisée par Vincent Guilhermond et Léo Maligorne dans le cadre de l'Infolab du CRIJ Rhône-Alpes.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
712
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
155
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réaménagement du CRIJ Rhône-Alpes - Infolab - Carnet d'analyse

  1. 1. CARNET D’ANALYSE RÉAMÉNAGEMENT DU CRIJ RHÔNE-ALPES 29 SEPTEMBRE 2015
  2. 2. «Ces enfants habitent donc le virtuel. Les sciences cognitives montrent que l’usage de la Toile, la lecture ou l’écriture au pouce des messages, la consultation de Wikipédia ou de Facebook n’excitent pas les mêmes neurones ni les mêmes zones corticales que l’usage du livre, de l’ardoise ou du cahier. Ils peuvent manipuler plusieurs informations à la fois. Ils ne connaissent, ni n’intègrent, ni ne synthétisent comme nous, leurs ascendants. Ils n’ont plus la même tête.» Michel Serres, Petite Poucette, 2012
  3. 3. 5 SOMMAIRE CONTEXTUALISATION LE CRIJ UN PROJET SOCIAL INFOLAB IMMERSION ZONING RENCONTRE UTILISATEURS VERBATIMS ÉTAT DE L’ART BILAN DIAGNOSTIC OBJECTIFS INTERVENIR 7 9 10 12 43 46 66 67 68 49
  4. 4. LE CRIJ Le CRIJ se pose comme un lieu de réponses pour les jeunes. Dans sa capacité à écouter, comprendre, cerner et résoudre, il offre un appui consi- dérable à ces derniers dans leurs choix de vie qu’ils soient actuels ou futurs. L’espace accueil du CRIJ matérialise physiquement un point d’aide. Contrai- rement aux outils présents sur le web, le lieu incarne la disponibilité de personnes au service des jeunes tout en y intégrant les nouvelles pratiques numériques. En effet, le CRIJ innove et expérimente dans un souci de tou- jours être en phase avec son public. Le projet Infolab au sein de la structure pose la brique d’une actualisation des outils de dialogue avec la jeunesse. L’objectif est donc d’accompagner le CRIJ dans sa mutation. Cette mu- tation va dans le sens de l’innovation, car celle-ci essaye avant tout de coller au plus proche de la réalité dans laquelle évoluent ses usagers. Ils ne sont plus les mêmes que ceux d’hier et l’information s’est transformée aussi bien dans sa forme que dans son contenu. Il est donc essentiel de proposer de nouveaux moyens d'accès, de transmission et d’accompagnement aux nou- velles formes d’informations. 7
  5. 5. UN PROJET SOCIAL L’enjeu du projet de réaménagement de l’accueil du CRIJ est avant tout d’ordre social. Social, d’abord parce qu’il demande à réfléchir sur la conception d’un espace au sein duquel des individus seront amenés à construire des relations avec l’autre. Social, car il prend vie dans un lieu où la mixité des profils et des besoins de chacun est une richesse. Social enfin, car il concerne l’amélioration de la qualité d’un service en ré- pondant aux besoins, attentes et contraintes de chacun de ses occupants. Si nous devions résumer le projet simplement, nous pourrions dire qu’il s’agit avant tout d’apporter des réponses spatiales, techniques et fonction- nelles pour permettre : - aux usagers (personnes qui ont recours aux services rendus par le CRIJ) de bénéficier du service attendu - aux utilisateurs (personnes qui occupent le bâtiment dans l’exercice de fonctions professionnelles) d’effectuer leurs tâches professionnelles - à tous les occupants (usagers et utilisateurs) de bénéficier de conditions de confort et de sécurité adaptées 9
  6. 6. 1110 PROJET INFOLAB Le projet de réaménagement consiste à intégrer un Infolab au sein du CRIJ Lyon Rhône-Alpes. L’objectif étant de dédier celui-ci à l’accompagne- ment et à l’éducation de la donnée pour les jeunes. C’est quoi un Infolab ? Dans un monde où les données sont omniprésentes, il est nécessaire de trouver un dispositif ouvert à tous qui aurait à la fois un rôle pédago- gique et pratique. Un Infolab est un lieu de médiation permettant de récolter, traiter et par- ler de données. En résumé l’Infolab est un lieu de partage et d’échange se basant sur la culture de l’information. Ça sert à quoi ? Sensibiliser, parler, débattre, explorer, imaginer, partager, analyser… Quels objectifs ? Aider les jeunes à : • s’informer / s’orienter / choisir • comprendre et maîtriser l’environnement de données dans lequel ils évoluent • devenir acteurs et producteurs d’informations et de données Se différencier des autres acteurs de l’orientation : • en proposant une autre façon d’appréhender l’information avec les jeunes • en jouant un rôle spécifique dans le réseau des acteurs de l’orientation Accompagner les partenaires : • Leur apporter des informations pertinentes et originales • Les associer à la communauté Infolab Quelles sont les difficultés pour mettre en place un Infolab? D’un point de vue matériel, il est nécessaire : • d’avoir un espace étudié à sa mise en place. • d’accueillir dans son Infolab des équipements pertinents dans l’usage et non pas tomber dans un suréquipement inutile et souvent onéreux. D’un point de vue fonctionnel : • Il est très important d’impliquer les visiteurs dans ce proces- sus. • L’Infolab est un élément clé pour la génération de données brutes et donc d’informations permettant d’ajuster la métho- dologie du CRIJ. • Il est essentiel d’être dans une expérimentation constante pour faire évoluer le processus d’apprentissage et d’accompa- gnement pour les jeunes. • Être patient : on ne créer pas un Infolab du jour au lende- main. C’est un processus long qui nécessite d’être à l’écoute de ses usagers et de ses utilisateurs. • Faire évoluer la posture professionnelle des salariés du CRIJ et adopter de nouvelles manières d’accomplir la mission d’information jeunesse.
  7. 7. 1312 1’2 2 3 6 4 5 VUE DE DESSUS Z NING ESPACE CRIJ VUE DE FACE 1 VUE EN PERSPECTIVE DÉCOUPEMENT DES ZONES 5.ZONE RÉSERVE 3.ZONE OFFRES 6. ZONE SANTÉ 4. ZONE CONSULTATION 1’.ENTRÉE 1.EXTÉRIEUR 2. ZONE ENTRETIEN
  8. 8. 15 Description : Le CRIJ est desservi par le Tram T1 (arrêt Saint-Blandine) et deux stations de velo’v sont à moins de 200 mètres. Le CRIJ donne directement sur la rue. Trois surfaces vitrées permettent un accès visuel au lieu. Elles sont utilisées pour communiquer sur les événements importants. Une bande graphique donne les principales missions du CRIJ. ZONE EXTÉRIEUR Forces : • Un espace qui est visible depuis le tramway. • Un espace qui permet de communiquer sur les événements à venir. • Facile d’accès pour les riverains se déplaçant en transport en commun. Points de vigilance : • Les horaires d’ouverture sont mal compris. • De nombreuses informations sur les vitres (stickers, affiches, horaires...). • Les bandes graphiques du bas ne sont pas consultées par le public.
  9. 9. 17 Description : L’entrée est composée d’une porte à deux battants (ouverte principalement pour les livraisons). L’entrée donne directe- ment sur le bureau 1 de l’accueil. ZONE ENTRÉE Forces : • La porte est centrée par rapport à l’espace. • La porte vitrée donne de la visibilité sur l’espace intérieur. Points de vigilance : • La sonnette pour l’espace santé est utilisée par tout type de visiteur lorsque le CRIJ est fermé. • Les usagers signifient leur attente d’aide/d’information en restant debout. Ils restent souvent sur le pas de porte. • Les entretiens sur le bureau peuvent être perturbés par les personnes qui entrent dans le lieu.
  10. 10. 1918 La surface vitrée sert de support à un grand nombre d’informations ce qui peut nuire à la compréhension du lieu. Les trois sur- faces vitrées permettent la visibilité de l’intérieur de l’espace. De haut en bas : Les horaires sont affichés sur la porte d’entrée, mais ils ne sont pas toujours compris. Lorsque l’accueil est fermé, les usagers ont très souvent recours à la sonnette de l’es- pace santé pour rentrer. Lorsque les gens souhaitent obtenir de l’aide, ils restent souvent dans l’entrée pour signifier qu’ils sonr dans attendent.
  11. 11. 21 Description : Deux bureaux matérialisent les zones d’entretiens et de ren- dez-vous avec le personnel du CRIJ. C’est ici que les jeunes peuvent adresser leurs demandes. C’est aussi là que le per- sonnel de l’accueil dépose son matériel de travail. ZONE ENTRETIEN Forces : • Par leur taille, les bureaux sont visibles et permettent d’identifier les zones d’entretiens. • Le bureau situé en face de la porte d’entrée fait office de banque d’accueil. Les visiteurs s’y dirigent directement. Il est donc plus sollicité. Points de vigilance : • Les bureaux prennent beaucoup de place. • Ces zones de rendez-vous ne sont pas isolées et pas toujours adaptées pour des entretiens (les visiteurs évoquent un manque d’intimité). • Beaucoup d’éléments de consultation (par exemple les affiches) sont pré- sents dans cette zone ce qui vient brouiller sa compréhension.
  12. 12. 2322 Lors des entretiens (ici accompagnement CV) l’ordinateur du conseiller est pla- cé au centre de la table. Les postures ne semblent pas adaptées à un travail à deux. De haut en bas : Durant l’en- tretien les visiteurs peuvent être amenés à travailler en autonomie sur le bureau. Le matériel nécessaire aux entretiens : ordinateur, souris, clavier, téléphone, porte-do- cument, casier. Les entretiens ne sont pas figés aux bureaux ils peuvent se dérouler sur des postes informatiques. Lors de ces accompagne- ments en dehors des bu- reaux, Jérôme et Yannick adoptent une posture proac- tive ce qui rend l’espace dynamique.
  13. 13. 25 Description : Emploi : Un tableau mural permet de consulter les offres d’emploi actuelles sur Lyon. Les offres sont imprimées sur un format papier et elles sont mises à jour manuellement une fois par semaine. Les membres de l’accueil peuvent apporter un soutien aux visiteurs pour les aider à postuler (aide à la rédac- tion d’un CV, lettre de motivation, préparation de l’entretien). Logement : Un tableau «cloison» permet de consulter les offres de logement sur Lyon. Les annonces sont exclusive- ment des offres de particuliers. Bien souvent les propriétaires viennent déposer des annonces directement au CRIJ. Le CRIJ favorise les démarches de colocation. De la documentation est disponible sur le sujet. ZONE OFFRES Forces : • Panneau visible depuis l’extérieur. • Permet de consulter rapidement toutes les offres de proximité. • Réelle uniformité dans le format des offres. • Personnes autonomes dans la consultation (prise de photo des offres, prise de notes papier...). Points de vigilance : • Les offres affichées illisibles de l’extérieur et obligent à pénétrer dans les locaux pour les consulter. • Site web actualisé plus régulièrement que les offres papier. • Détail des offres très minimaliste (exemple : pas de photo pour les loca- tions). • Mise en place manuelle des offres. • Nombre d’offres limité par le format du tableau d’affichage.
  14. 14. 2726 Les offres sont régulière- ment mises à jour. Elles donnent des informa- tions principalement au sein de la ville de Lyon. Deux élé- ments de signalétique indiquent en orange les types d’offres consultables. De haut en bas : Lors des ateliers, le mobilier doit être replié ce qui peut limiter son accès. Les annonces sont installées une à une. Un logiciel de PAO permet une homogénéité dans le format des offres dispo- nibles.
  15. 15. 29 Description : La zone consultation est la zone la plus importante de l’accueil. On y trouve la documentation en lien avec le lieu, mais aussi des prospectus concernant la ville de Lyon. L’affichage des évé- nements est remis à jour environ une fois par mois. Les informa- tions peuvent être très hétérogènes : information culture, mode d’emploi des services en ligne... Cette zone concentre quatre postes informatiques qui sont libres d’accès. Cette zone est constamment modulée pour pouvoir accueillir les différents événements du CRIJ (rencontres, réunions, activi- tés...). ZONE CONSULTATION Forces : • Des offres variées (culture, orientation, événements CRIJ, informations CRIJ...). • Accès à des postes informatiques. • Une zone qui vise à être polyvalente. • Zone très vivante et dynamique. Points de vigilance : • Beaucoup d’informations et un grand nombre de documents sont jetés sans avoir été consultés. • Nécessité de stocker des prospectus du réseau. • Le manque de place pour présenter les ressources entraine une répartition hétérogène dans l’ensemble du CRIJ. • L’identification de cette zone est confuse pour les visiteurs.
  16. 16. 31 Les accès aux postes informa- tiques sont répartis de manière éclatée dans l’espace. Il est difficile pour les visiteurs de comprendre la fonction de chaque zone. De haut en bas : Les res- sources ne sont pas mises en valeur (livres, prospectus, flyers, classeurs). Les utili- sateurs les consultent eux- mêmes difficilement. L’espace prospectus surchar- gé entraine des difficultés dans le tri dans les informa- tions. Il occupe beaucoup d’espace. Les accès à la documenta- tion ne sont pas toujours pensés pour l’usager. Parfois les visiteurs se gênent entre eux.
  17. 17. 33 De haut en bas : Une zone qui se transforme pour chaque événement organisé par le CRIJ. L’espace et le mobilier ne sont pas fonctionnels car non-adaptés à la mobilité. Les quelques éléments mo- dulables sont usés ce qui limite leurs déplacements. Lors des réunions avec sup- port projeté, le soleil rend la lisibilité des informations difficiles. La zone de consultation qui accueille divers évé- nements doit rester à la disposition des visiteurs. Cela induit un double enjeu: faciliter le dérou- lement des événements, mais aussi accueillir les vi- siteurs (accès ordinateurs, réponses à leurs ques- tions et accompagnement dans la tranquilité).
  18. 18. 35 Description : Le CRIJ est aussi le centre relais de toute la documentation papier qui sera redistribuée sur la ville. Cette zone permet le stockage de la ressource. Deux sanitaires sont présents dans ce lieu. Une imprimante pour les impressions des visiteurs est disponible dans cet espace. ZONE RÉSERVE Forces : • Espace qui permet de stocker un grand nombre de prospectus. • Accès aux sanitaires pour les utilisateurs. Points de vigilance : • Espace très chargé par tous les éléments présents (documents, matériels...). • Une zone qui est mal optimisée. • Un seul des deux sanitaire est utilisé. • L’accès aux sanitaires pour les usagers se fait par la réserve.
  19. 19. 37 Les visiteurs doivent passer par la réserve lorsqu’ils uti- lisent les sanitaires. De haut en bas : Lors de la livraison, les prospectus sont stockés dans la réserve pour alimenter le réseau CRIJ. Les jours d’activité, les ordi- nateurs sont stockés dans la réserve. L’espace permet de stocker des éléments qui n’ont plus d’utilité dans l’espace visi- teur. Accès PMR mentionné.
  20. 20. 39 Description : L’espace santé est composé de deux salles de rendez-vous, une salle détente pour accueillir des groupes et un box. Cet espace est en retrait de la zone d’accueil du CRIJ. Il accueille tous les jeunes qui ont des problèmes de santé. La plupart des entretiens sont réalisés sur rendez-vous. Les salles de ren- dez-vous sont occupées par deux psychologues. Le box est un lieu de travail qui peut être utilisé par deux personnes. ZONE SANTÉ Forces : • Lieu calme et isolé. • Des espaces bien pensés pour l’accueil et l’anonymat des jeunes. Points de vigilance : • Box qui est en vis à vis direct avec les postes informatiques. • Nécessité absolue de garder une isolation phonique et visuelle. • Difficulté de signifier l’espace santé sans le stigmatiser.
  21. 21. 41 Des pièces qui permettent d’accueillir un groupe ou une personne dans le calme en retrait de l’espace d’accueil.
  22. 22. 43 RENCONTRES UTILISATEURS Dans le cadre de ce projet, le principal objectif est de mettre en place une démarche centrée sur utilisateur. Pour cela il est essentiel d’observer l’existant : contexte, structure, mais surtout de s’intéresser à l’utilisateur. Cela nécessite la rencontre des membres du CRIJ mais aussi celle des visiteurs. Les méthodes employées sont diverses : observations des compor- tements, observations des attitudes et observations des usages du lieu et des équipements. L’observation in situ permet l’immersion dans l’envi- ronnement des utilisateurs. Elle permet d’étudier les routines et les com- portements qui ne se verbalisent pas. On peut alors observer et déceler des points forts et des points de vigilance qui seront une base solide pour proposer des solutions adaptées. La rencontre utilisateur passe aussi par des interviews. Par exemple à travers un entretien, on tente de comprendre leurs habitudes quoti- diennes, leurs opinions et ressentis sur l’utilisation du lieu et des services proposés.
  23. 23. 4544 « Un organisme d’aide à l’insertion des jeunes. » « C’est comme une mission locale, mais plus basée sur les étudiants, je pense. » « Je ne sais pas ce que ça veut dire CRIJ, mais je sais que c’est un centre pour les jeunes.» « Heu... Conseil Res- sources pour les Jeunes ? » « C’est comme en Espagne les centres d’aides et d’insertion pour la jeunesse » « Le nom CRIJ ça ne parle à personne. » « Le CRIJ... je ne sais pas trop, comment expliquer... En quelques mots c’est la place, l’endroit où l’on peut discuter, poser des questions. » « C’est un centre où les étudiants peuvent recueillir des informations sur les études, la ville, la vie culturelle aussi et même la vie pratique à Lyon, je pense. » VERBATIMS USAGERS « HEY ! LE CRIJ C’EST QUOI POUR TOI ? » VERBATIMS UTILISATEURS « Il faut réfléchir à comment faire venir les étudiants de la fac ca- tholique » Jérôme « En interne, il est difficile d’expliquer et comprendre les missions de chacun. » « Avec Jérôme on ressent claire- ment une différence selon le bu- reau que l’on occupe. Le bureau en face de la porte d’entrée est plus sollicité. » Yannnick « En ce moment, on a une fréquen- tation assez importante. C’est normal c’est la rentrée. » Jérôme
  24. 24. 4746 « Non, je ne connais pas le CRIJ, je ne sais pas trop ce que c’est, mais on doit pouvoir y trouver tout type d’informations. » « - Non, je vous avoue que je ne sais pas ce que c’est. Ça veut dire quoi CRIJ? - Centre Regional d’Information Jeunesse. - Ah d’accord je suppose que c’est un lieu pour aider les jeunes alors. » « Un espace pour les jeunes, je suppose. On doit pouvoir y trouver des informations culturelles et des aides pour trouver du travail. Je ne savais pas que ça existait pourtant je passe devant tous les jours. » MICRO-TROTTOIR « CONNAISSEZ VOUS LE BÂTIMENT DERRIÈRE VOUS ? » « À pas du tout ! J’ai juste pris la carte de Lyon tout à l’heure. » « Ben on n’est pas de Lyon donc on ne sait pas. » « Oui je connais parce que j’y suis déjà allé quand j’étais plus jeune, mais si tu n’es jamais rentré tu ne sais pas ce que c’est. » « Je crois que c’est un endroit pour trouver du travail pour les jeunes. Il y a des offres d’emploi et tout ça quoi. »
  25. 25. YouFactory,Lyon espace de présentation ÉTAT DE L’ART Dans l’objectif de bâtir le projet du réaménagement du CRIJ sur des bases solides, il a été nécessaire de mettre en place un temps d’analyse des démarches déjà existantes se rapprochant de près ou de loin au projet. Ce temps «état de l’art» permet de comprendre comment des dé- marches similaires fonctionnent et peuvent nous inspirer pour le bon fonction- nement de notre réaménagement. Différentes étapes ont été mises en place : rencontre in situ d’acteurs avec interviews, prises audio et vidéo ainsi que des recharches sur internet. Ces étapes ont été mises en place afin d’acquérir une connaissance assez générale d’acteurs ou structures pouvant nous apporter leurs points de vue, conseils et peut-être aides. 49
  26. 26. 5150 DESCRIPTION : Un espace de coworking avec une dynamique éco responsable. Cet espace propose différentes formules pour des espaces com- muns, des open-spaces et des bureaux fermés. Cet espace permet de s’adapter aux différents coworkers et de ré- pondre à leurs besoins selon leur budget. POINTS REMARQUABLES : - Lieu ouvert à toute personne souhaitant disposer d’un espace de travail professionnel, collaboratif et convivial. - Les espaces de partages sont pensés de manière à permettre à chacun de participer à la vie commune du lieu ( mur ardoise, cuisine partagée, espace de détente, espace de jeux, etc.). ECOWORKING 27 Rue Romarin, 69001 Lyon DESCRIPTION : Espace partagé de travail imaginé par et pour les professionnels indépendants des médias, du web et de l’image. Cet espace de coworking se distingue des autres espaces partagés, car il fonctionne sous un format associatif (ce qui explique ses tarifs très attractifs). Ce lieu très vivant fait de chaque coworker un membre actif de l’espace. Les coworkers sont impliqués dans l’association et la gestion de l’espace parta- gé. Les maîtres mots de l’Atelier des Médias sont la volonté d’ouverture et l’innovation ainsi que l’esprit collaboratif. Tout cela afin que les indépendants développent ensemble de nouvelles solidarités professionnelles. POINTS REMARQUABLES : - Des espaces de travail plus fermés que ecoworking, mais un grand espace commun où régulièrement des événements animent l’espace et soudent l’équipe. - Dans l’espace commun, tous les mobiliers sont mobiles et peuvent être très facilement déplacés pour laisser place aux événements organisés par l’asso- ciation. - Avec peu de moyens, ADM a réussi à trouver des solutions simples pour rendre mobile ses espaces et favoriser l’esprit collaboratif. ADM/ATELIER DES MÉDIAS 9 Quai André Lassagne, 69001 Lyon
  27. 27. 5352 DESCRIPTION : La Cantine Numérique se définie comme un point d’entrée pour la création. La Cantine est avant tout un espace d’échange, de rencontres et de mise en relation. Les rencontres se font non seulement dans l’espace de coworking, mais surtout lors des nombreux événements organisés toute l’année. POINTS REMARQUABLES : - L’organisation de nombreux événements rend le lieu très vi- vant, ce qui a permis de lui offrir très rapidement une grande notoriété. - Lieu ouvert où de nombreux partenaires professionnels sont conviés et viennent apporter leurs expertises pour accompa- gner et aider les membres de la Cantine Numériques. LA CANTINE NUMÉRIQUE 11 impasse Juton, 44000 Nantes DESCRIPTION : Un Learning Lab est un lieu basé sur un écosystème d’expérimentation et d’inno- vation. Il axe ses initiatives sur les nouvelles formes de travail et l’apprentissage collaboratif. Ces espaces novateurs ont recours simultanément aux outils numériques, aux envi- ronnements, équipements, supports d’apprentissage et méthodes pédagogiques favorisant l’intelligence collective. POINTS REMARQUABLES : - Collaboration : apprendre ensemble par le travail collaboratif, intelligence col- lective - Mixité des publics : étudiants, entreprises, formateurs, enseignants du primaire, du secondaire et du supérieur - Mixité des activités menées : activités de formation, activités d’accompagnement de projets, de recherche, d’organisation d’évènements et de communication - Convivialité, accueil, disponibilité : importance donnée à la qualité de la relation humaine, de l’écoute, du temps - Mobilité : être en capacité d’exister hors les murs sur des évènements, des ren- contres ou de façon physique (studio mobile) et virtuelle (système de visioconfé- rence) LES LEARNING LABS photos : IRAM Saint-Etienne
  28. 28. 5554 DESCRIPTION : Le pôle Pixel est un point d’entrée pour la création numérique. C’est le premier pôle régional dédié aux activités innovantes du son et de l’image ainsi que des industries créatives. De nombreux bureaux et de start up sont situés au sein du pôle (environ 60 entreprises à ce jour). POINTS REMARQUABLES : - Un pôle conçu pour favoriser les croisements de compétences. - Un vrai réseau pouvant pour nous venir en aide dans le réamé- nagement du CRIJ. - Un grand nombre de ressources, outils pouvant nous aider dans les démarches Infolab. LE PÔLE PIXEL 24-26-36 Rue Émile Decorps, 69100 Villeurbanne DESCRIPTION : Une communauté de coworkers (freelances, entrepreneurs, télétra- vailleurs) qui travaillent quotidiennement ou ponctuellement au sein de plusieurs espaces de travail. Ils se retrouvent lors de nombreux événements et partagent compétences, contacts et coups de main. Les événements ont trois thématiques principales : développement professionnel (compta, juridique, entrepreneuriat, commercial...), technique (développement web, logiciel...), équilibre vie personnelle et vie professionnelle. POINTS REMARQUABLES : - Il existe plusieurs cordées sur Lyon. - Les espaces sont ouverts et chaleureux - Le mobilier composé de différentes hauteurs apporte ainsi un dyna- misme dans les postures - Une salle de réunion modulable qui peut accueillir des conférences ou des événements divers. LA CORDÉE (OPÉRA) 4 quai Jean Moulin, 69001 Lyon
  29. 29. 5756 DESCRIPTION : Un espace qui met à disposition un atelier de fabrication. L’objectif n’est pas de laisser les membres se débrouiller, mais de les accompagner et de mutualiser les moyens de produc- tion et les compétences. YOUFACTORY, c’est la nouvelle usine collaborative pour les industries créatives, l’artisanat et les PME. POINTS REMARQUABLES : - Accompagnements et conseils - Peut être une solution peu onéreuse pour créer du mobilier ou des dispositifs dédiés à l’espace du CRIJ. YOU FACTORY Pôle PIXEL - Bât. Le Cube Atelier 50 rue Antoine Primat, 69100 Villeurbanne DESCRIPTION : Google a installé son siège européen à Dublin il y a dix ans. 2 500 employés travaillent aujourd’hui dans les immeubles du quartier des Docklands. Des espaces très ouverts et très décontractés, loin de l’image que l’on se fait d’une grande multinationale. Chaque espace a été pensé dans le but de séduire les em- ployés et les encourager à se sentir chez eux pour travailler de manière plus efficace. POINTS REMARQUABLES : - Le cœur de chaque étage est dédié à la communication et aux rencontres. Ils sont souvent agrémentés de jeux et de loi- sirs insolites pour les salariés. - Des zones de rencontres sont mises en place dans chaque pièce pour permettre les rendez-vous et s’isoler du bruit en- vironnant. GOOGLE – DUBLIN Gordon House, Barrow St, Dublin 4, Irland
  30. 30. 5958 DESCRIPTION : S’adapter aux nouveaux modes de travail des étudiants : telle est la mission confiée aux learning centers, appelés à rempla- cer peu à peu les bibliothèques universitaires. Un concept aux contours un peu flous qui s’articule autour de quelques éléments clés liés à la dimension collaborative de ces lieux où la convivialité est de mise. POINTS REMARQUABLES : - Favorise la pédagogie par projet. - Offre une vision transversale de l’apprentissage. - Des salles dédiées au travail en groupe, des espaces com- muns. - Un accès direct aux ressources physiques et numériques. - Des espaces de partage favorisant le travail de groupe, mais aussi des temps plus individuels. LES LEARNING CENTERS DESCRIPTION : La Paillasse Saône est un écohacklab lyonnais au service des projets bio-inspirés à la croisée des biotechs et des clean- techs. Cet espace est interconnecté au réseau des Paillasses. POINTS REMARQUABLES : - De nombreux ateliers sont mis en place toute l’année. - Participation des citoyens et membres extérieurs très pré- sents. - Contribution à la réflexion et à la définition de la Paillasse Saône : un laboratoire en constante évolution. - Un espace de liberté pour la collaboration et l’expérimenta- tion de projets citoyens innovants. PAILLASSE SAÔNE 1 rue du Luizet, 69100 Villeurbanne
  31. 31. 6160 DESCRIPTION : Un des plus gros hébergeurs web du Royaume-Uni qui offre des locaux propices aux membres de l’entreprise. Ce bâti- ment fonctionne sur plusieurs étages. POINTS REMARQUABLES : - Pas de cloisonnement physique. Toutes les cloisons sont en verre et permettent une vision sur l’ensemble de l’espace. -Des zones bien définies: bureaux, salle de réunion, détente/ consultation et bureaux participatifs. -Des zones d’affichage pour mettre à la vue de tous les projets et/ou avancement. RACKSPACE – LONDRES 5 Millington Rd,Hayes, Greater London UB3 4AZ, Royaume-Uni DESCRIPTION : Siège de l’entreprise Facebook, fondée en 2004 par Mark Zuckerberg. Ces gigantesques bureaux accueillent différents espaces (bureaux, détente, collectif). Pensé comme un bureau d’in- novation et de création, le siège de Facebook propose des espaces permettant à ses employés de s’épanouir dans leur espace de travail afin de favoriser l’émulation créative. POINTS REMARQUABLES : - Beaucoup d’espaces participatifs sont mis en place : mur à craie, mur blanc à remplir, peindre ou utilisés pour des ses- sions de travail de groupe. - Volonté d’impliquer les employés à s’approprier les espaces, les murs, les mobiliers. FACEBOOK – MENLO PARK 1 Hacker Way, Menlo Park, CA 94025, États-Unis
  32. 32. 6362 DESCRIPTION : Dédié à toutes les entreprises qui souhaitent apporter plus de transversalité, de convivialité et d’innovation à leur culture managériale. Les usagers sont principalement des entrepreneurs ou des cadres de grandes entreprises à la re- cherche d’espaces de réunions pour innover. Plus qu’un espace de réunion au design sympathique et dynamisant, Openmind kfé est avant tout un espace conçu pour favoriser la réflexion, le travail collaboratif, la décou- verte de nouvelles méthodes de partage de l’information et du travail en entreprise. POINTS REMARQUABLES : - Tout est favorable au dialogue : les tables et les meubles peuvent bouger en fonction des besoins. Les configurations s’adaptent aux différents événements et réunions. - Un espace de restauration est mis à disposition ( café, pe- tit-déjeuner, éléctroménager, etc.). OPENMIND KFÉ 110 Rue La Boétie, 75008 Paris DESCRIPTION : TUBA est un laboratoire d’innovation qui prend le parti de faire participer les citoyens en testant et créant les services de demain. L’enjeu est de permettre à tous les usagers de tester les ser- vices de demain et de participer à leur amélioration. Ils souhaitent accompagner, héberger ainsi qu’aider les por- teurs de projets dans le développement de leurs services. POINTS REMARQUABLES : - Lieu de rencontre / d’échanges / de partage. - Aide au développement de services innovants tout en pri- vilégiant la participation des citoyens à cette dynamique de création et d’innovation. - Une forte implication dans les questions de la DATA. TUBA 1 Place Charles Béraudier 69003 Lyon
  33. 33. 64 DESCRIPTION : Le bureau d’information Jeunesse de Villeurbanne a fait peau neuve il y a deux ans. Il possède aujourd’hui de magnifiques locaux agréables qui donnent envie de s’y aventurer depuis l’extérieur. Les espaces et des équipements montrent une vo- lonté de se moderniser et d’accueillir les jeunes au sein de leur bureau. POINTS REMARQUABLES : - Une répartition très claire des zones. Les espaces et leur fonc- tion sont compréhensibles en un coup d’oeil. - Un service très différent de celui du CRIJ. - Des dispositifs pensés pour améliorer les différentes mutations du lieu en fonction des événements (concert, expos, projec- tions...). BIJ VILLEURBANNE 15 Rue Michel Servet, 69100 Villeurbanne
  34. 34. 6766 DIAGNOSTIC Cette première phase d’observation à permis de cerner un peu mieux les points forts du CRIJ ainsi que les points de vigilance sur lequel il est intéressant d’intervenir. POINTS FORTS • Le CRIJ est très bien desservi par le tramway et les stations vé- lo’v. Il est proche de la gare Perrache et du centre commercial Confluence dans un quartier en pleine expansion. • L’accompagnement proposé au CRIJ est un atout considérable pour les jeunes. Il est incomparable aux BIJ, PIJ de la ville. • Une équipe très efficace et très polyvalente sur l’accueil. • Une volonté d’améliorer le confort d’utilisation de ses usagers et de ses utilisateurs. • Un projet Infolab en cohérence avec les attentes actuelles des jeunes. POINTS VIGILANCES • L’appellation «CRIJ» ne parle pas aux jeunes et ne permet pas de définir son identité. • Les services et les différentes zones proposées ne sont pas clai- rement identifiés. Il existe donc un besoin d’attribuer des fonctions claires à chacune des zones. • Les équipements ne sont pas pensés pour la modularité des es- paces. • Des espaces mal optimisés pour améliorer les flux et permettre un accès facile aux différentes zones. • Aucune zone ne permet les entretiens individuels dans l’intimité et la confidentialité. OBJECTIFS RÉUNIR TOUTES LES COMPÉTENCES AUTOUR DU PROJET Pour favoriser la stimulation et la confrontation des points de vue et des domaines de compétences différents dans le but de nourrir le processus d’idéation. FAIRE ÉMERGER UNE MULTITUDE D’IDÉES En mettant en place des ATELIERS CO-CRÉATIFS. Les participants explorent collectivement les problématiques à partir de fiches, post-it et tableaux préparés à l’avance. METTRE EN PLACE UNE PRÉCONISATION D’OUTILS ET DE MOBI- LIERS Faire en parallèle des ateliers de coworking de la veille sur des mobiliers, outils, matériel qui pourraient prendre place dans le cadre de ce réamé- nagement.
  35. 35. 6968 AXES D’INTERVENTION L‘objectif est d’intervenir sur trois axes issus de notre phase d’analyse. 1. IDENTITÉ Identité visuelle du lieu (extérieur) Identité des zones dans l’espace d’accueil Identité des activités/services proposés 2. POLYVALENCE Améliorer la mobilité des espaces pour accueillir différents événements Favoriser la modularité du mobilier présent Imaginer de nouvelles méthodologies d’accompagnement 3. CONFORT Confort physique (mobilier, disposition, etc..) des usagers et des utilisateurs Confort d’utilisation ( simplifier les fonctionnements et accès aux services du CRIJ ) Étude réalisée par : Vincent Guilhermond & Léo Maligorne Ce document est soumis aux licences Creative Commons (BY-SA)
  36. 36. DOCUMENT SOUS LICENCES CREATIVE COMMONS

×