Trouver une entreprise, du stage au 1er emploi

83 vues

Publié le

Loin d’être une simple formalité pour bon nombre de jeunes, l’accès à l’entreprise est un élément important dans chacun des parcours et ce dès le collège. Du stage de découverte qui favorisera un choix d’orientation à l’accès à un contrat à durée indéterminée (CDI) qui marquera une insertion durable dans le monde du travail et dans notre société, l’entreprise joue un rôle central.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
83
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Trouver une entreprise, du stage au 1er emploi

  1. 1. dustageau1er emploi Trouver une entreprise
  2. 2. Loin d’être une simple formalité pour bon nombre de jeunes, l’accès à l’entreprise est un élément important dans chacun des parcours et ce dès le collège. Du stage de découverte qui favorise un choix d’orientation à l’accès à un CDI qui marque une insertion durable dans le monde du travail et dans notre société, l’entreprise joue un rôle central. Mais voilà, trouver, contacter et convaincre les entreprises n’est pas une mince affaire ! C’est pourquoi le Centre Régio- nal Information Jeunesse (CRIJ) Rhône-Alpes a réalisé ce guide afin de vous proposer un ensemble d’informations, de conseils, d’outils et de bonnes adresses destinés à simplifier et optimiser vos recherches. Ce document est le fruit d’un travail partenarial avec les Mis- sions Locales en Rhône-Alpes. Cette 2ème édition est faite pour vous ! Ce guide a rencontré un vrai succès en 2013, aussi, il nous a semblé important de renouveler l’expérience sous une forme revue et actualisée. Il constitue une base sur laquelle vous pourrez vous appuyer à chaque étape de votre parcours. N’hésitez pas à contacter le Bureau ou Point Information Jeu- nesse (BIJ/PIJ) le plus proche de chez vous pour être accom- pagné dans votre recherche ou pour être orienté vers le bon interlocuteur, votre Mission locale, ou encore vers d’autres structures spécialisées dans la relation avec les employeurs. Nous vous souhaitons de belles découvertes dans votre re- cherche et de la réussite dans votre parcours vers l’emploi et l’autonomie. Isabelle Kuntz Directrice du CRIJ Rhône-Alpes MON BANQUIER EN LIGNE.FR (n.m) : AGENCE IDÉALE À L’ÂGE OÙ L’ ON A ENVIE D’ALLER PARTOUT SAUF À LA BANQUE. Ex : Avec monbanquierenligne.fr vous bénéficiez de l’offre Caisse d’Epargne, ainsi que d’un conseiller personnel joignable et disponible quel que soit l’endroit où vous trouvez. Caisse d’Epargne et de Prévoyance de Rhône Alpes - Banque coopérative régie par les articles L512-85 et suivants du code monétaire et financier - Société anonyme à directoire et conseil d’orientation et de surveillance Capital de 755 885 360 euros - 42 boulevard Eugène Deruelle 69003 Lyon - 384 006 029 RCS Lyon Intermédiaire d’assurance,immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 004 760. Edito
  3. 3. 4) TROUVERson1er emploi Veiller et prospecter............................................p. 30 Décrypter les offres............................................p. 32 Candidater.............................................................p. 33 ZOOM CV 1er emploi..............................................p. 36 ZOOM Lettre de motivation 1er emploi.................p. 37 Suivre ses candidatures....................................p. 38 L’entretien..............................................................p. 39 Savoir rebondir.....................................................p. 40 Ses premiers pas dans le monde du travail...p. 41 ZOOM Mes premiers jours....................................p. 43 5) pourvousACCOMPAGNER Les Missions locales en Rhône-Alpes............p. 44 L’Information Jeunesse en Rhône-Alpes......p. 48 2) acqueriRdel’expérience Trouver son stage................................................p. 12 Le stage de découverte professionnelle......p. 13 ZOOM Diversifier et valoriser ses expériences...p. 15 ZOOM 1er CV..........................................................p. 16 ZOOM 1ère lettre de motivation............................p. 17 Le stage de formation pour étudiant.............p. 18 Le stage d’immersion pour jeune demandeur d’emploi..................................................................p. 19 ZOOM Oser l’alternance !.....................................p.20 ZOOM CV Stage/Alternance..................................p. 22 ZOOM Lettre de motivation Stage/Alternance....p. 23 3) GERERsonidentiténumérique Comment ?............................................................p. 24 Valoriser son profil sur le web..........................p. 25 Organiser ses identités numériques..............p. 26 ZOOM Discriminations... on en parle ?................p. 28 1) DEcouvrirlesmétiersetl’entreprise Faire son bilan personnel..................................p. 6 Identifier son ou ses projets professionnels.....................................................p. 6 ZOOM Réaliser des enquêtes Métiers.................p. 8 Valider son projet.................................................p. 10 SOMMAIRE
  4. 4. 7Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi6 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Decouvrir lesmétiersetl’entreprise La peur de l’inconnu et la difficul- té du « choix d’orientation » sont des sentiments naturels. Pour préparer sereinement votre avenir et bien démarrer dans la vie professionnelle, la phase de découverte de différents métiers est indispensable. Pour : - Identifier les informations es- sentielles à la construction de votre projet. - Savoir ce qui vous plaît et ce que vous ne voulez pas faire. - Mieux connaître un métier ou un secteur d’activité. - Découvrir le fonctionnement et le monde de l’entreprise. - Préciser et valider son projet pro- fessionnel pour s’orienter ensuite vers la bonne voie de formation. Soyez acteur de votre projet d’avenir pour exercer un métier qui vous correspond ! Fairesonbilanpersonnel Il s’agit de mieux vous connaître et d’identifier vos atouts et spé- cificités. Pensez à identifier les connais- sances que vous avez acquises dans un domaine particulier lors d’une formation (droits des en- treprises, gestion des déchets, etc.), lors d’un emploi (règles de sécurité, règles d’hygiène, etc.), mais aussi les connaissances personnelles liées, par exemple à un loisir, à des expériences béné- voles et associatives (p. 15). Vos savoir-faire Que savez-vous faire ? Porter des charges en respectant les normes de sécurité, effectuer une recherche d’information, tenir une caisse, s’exprimer en public, rédiger des lettres de synthèse, établir une facture... Votre savoir-être Quelssontvostraitsdecaractère? Curieux, organisé, sensible, timide, autonome, à l’écoute, bon négocia- teur,créatif,espritd’équipe… Sollicitez votre entourage pour vous éclairer sur les facettes de votre personnalité que vous n’au- riez pas mise en avant ! Vosmotivationspersonnelles Quels sont vos centres d’intérêt et vos valeurs ? Aiderlesautres(utilitésociale),obte- nirdesavantagesmatériels(gagner del’argent),… Identifiersonouses projetsprofessionnels Ouvrirlechampdespossibles A partir de vos centres d’intérêts, de votre profil et de votre motiva- tion, déterminez les univers pro- fessionnels qui vous attirent et vous questionnent : travailler avec lesenfants,soignerlesgens,fabriquer des objets, vendre des vêtements, aider les personnes en difficulté, par- leretconvaincre,êtredanslanature, travailleraveclesanimaux,organiser, cultiver,construire… Oubliez toutes les idées précon- çues,lesreprésentationspartielles ou fausses de certains métiers ou secteurs. Soyez donc curieux et ouvert! Enquêter et s’informer •••Utilisez des outils simples : fiches métiers, guides, sites web, vidéos témoignages… afin d’affi- nervotrerecherchemétier. Les tests d’orientation peuvent vous aider à déterminer des do- maines professionnels et cibler certains métiers. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels de l’orientation. Tous disposent d’une documen- tation organisée, actualisée et gratuite sur les métiers et ils utilisent des logiciels et bilans d’aide à l’orientation adaptés. Exploitez les ressources telles que les fiches métiers et référen- tiels de compétences ou encore les sites web des branches pro- fessionnelles. •••Identifiez les informations à connaître sur une activité profes- sionnelle ou un métier : - les tâches à effectuer et autres appellationsdumétier; -leslieux(géographiques),lessec- teursd’activité,latailleetletypede structure (entreprise, association, fonction publique...) où s’exerce ce métier; - les conditions de travail (ho- raires décalés, en bureau, en ex- térieur, en déplacement, au froid, travaux physiques…) ; - les compétences et aptitudes requises ; - les formations permettant d’y accéder ; - les évolutions et perspectives d’emploi. •••Listez l’ensemble des mé- tiers qui vous ont intéressé avec leurs points forts (ce qui vous plaît) et les points faibles (ce qui vous plaît le moins). Ce premier travail permet de défi- nir les environnements de travail qui vous correspondent le mieux. Reste à confronter ces pistes avec les réalités des métiers qui peuvent être différentes suivant les lieux et secteurs où le métier est exercé (p. 8). Pour les scolaires Lewebclasseursuitl’élèvependanttoutesascolarité(dela6ème àlaTerminale). Ilconserveetvalorisetouteslesactivités,travauxdeclasse,recherches personnelles,expériences,et ainsicontribueàdéveloppersonautonomieetle rendreacteurdesonparcours. www.onisep.fr Pour les jeunes sortis du système scolaire Lebilan de compétencesaideàdéfinirunprojetprofessionneloudeformation (accessibleauxdemandeursd’emploietsalariés). Ilestinitiéparl’employeur,àl’initiativedusalariéouparPôleemploi. LaMissionlocaledisposeaussid’outilsdebilanadaptésàsonpublic. http://travail-emploi.gouv.fr www.missions-locales.org Desoutilspourfairelepoint! Pour les scolaires Lewebclasseursuitl’élèvependanttoutesascolarité(dela6ème àlaTerminale). Ilconserveetvalorisetouteslesactivités,travauxdeclasse,recherches personnelles,expériences,et ainsicontribueàdéveloppersonautonomieetle rendreacteurdesonparcours. www.onisep.fr Pour les jeunes sortis du système scolaire Lebilan de compétencesaideàdéfinirunprojetprofessionneloudeformation (accessibleauxdemandeursd’emploietsalariés). Ilestinitiéparl’employeur,àl’initiativedusalariéouparPôleemploi. LaMissionlocaledisposeaussid’outilsdebilanadaptésàsonpublic. http://travail-emploi.gouv.fr www.missions-locales.org Desoutilspourfairelepoint! www.rhonealpes-orientation.org www.monorientationenligne.fr www.onisep.fr www.jcomjeune.com www.orientation-pour-tous.fr/-Choisir-un-metier http://webtv.pole-emploi.fr www.emploi-rhonealpes.fr info+
  5. 5. 9Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi8 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOMRéaliserdesenquêtesmétiers Les questions à poser : - Quel a été votre parcours pour exercer ce métier ? (formation, expé- riences d’évolution, …) - En quoi consiste votre travail ? (missions, tâches, journée type) - Quels sont les aspects qui vous plaisent le plus et le moins dans votre métier ? - Quelles sont les aptitudes et compétences à avoir pour exercer ce métier ? - Ce poste est-il évolutif ? Si oui, vers quel type de fonction ? - D’après vous, comment va évoluer votre métier dans les années à venir ? - Selon vous, comment va évoluer votre secteur d’activité dans les années à venir ? - Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite exercer votre métier ? - Vers quelles autres entreprises ou secteurs d’activité me conseillez- vous de diriger mes recherches ? - Pourriez-vous me conseiller d’autres personnes qui accepteraient de répondre à mes questions ? Si oui, puis-je les contacter de votre part ? Des échanges avec des professionnels en activité vous révèleront des aspects ignorés du métier, des détails et réalités de terrain et du quotidien que vous ne trouverez pas dans les fiches métiers. C’est aussi l’occasion pour vous de développer votre réseau de connaissances. Des contacts qui pourront vous servir à l’avenir… N’oubliez pas, un contact peut ouvrir de multiples opportunités ! Rencontrer des professionnels en activité Votre réseau relationnel ne doit pas être composé uniquement de vos connaissances personnelles ou familiales mais aussi de toute per- sonne rencontrée dans un cadre professionnel. - Profitez des temps de stage en entreprise et participez aux dif- férents évènements organisés à proximité de chez vous (salons, forums, réunions d’information, Rencontres Métiers…). Vous y ren- contrerezdesjeunesenformationetdesprofessionnels,vousdécou- vrirez des métiers et des branches professionnelles. - Utilisez votre réseau relationnel ! L’une de vos connaissances peut vous mettre en relation avec un professionnel du secteur d’activité qui vous attire. - Rapprochez-vous d’un professionnel de l’orientation qui saura vous aider dans vos recherches et vous mettre en relation avec les per- sonnes utiles à votre projet. Préparer son entretien Pourleprofessionnelrencontré,l’intérêtquevousportezàsontémoi- gnage est important et reste un moment privilégié de transmission et de valorisation de son parcours. Présentez-vous donc comme une personne qui souhaite avoir des conseils sur son orientation profes- sionnelle et non en tant que « demandeur » de stage ou d’emploi. Soyez courtois et expliquez clairement que vous souhaitez poser quelques questions à un professionnel qui occupe le métier vers lequel vous souhaitez vous orienter. Expliquez-lui pourquoi vous l’avez contacté (réseau, métier, etc.) et laissez-lui choisir le mode d’échange (téléphonique ou face à face, sur son lieu de travail ou un autre lieu). Rédigez des questions simples et concises. Listez les informations qu’il vous manque ou celles qui seraient à préciser suite à vos re- cherches précédentes. Limitez le nombre de vos questions afin que l’enquête métier dure une vingtaine de minutes (le professionnel vous recevra sûrement pendant son temps de travail). Si vous ne comprenez pas tout dans les réponses apportées, deman- dez des explications supplémentaires. Le monde du travail utilise souvent un vocabulaire qui lui est propre. Garder le contact Pensez à remercier le profession- nel pour vous avoir reçu. Gardez contact grâce à l’utilisa- tion d’un réseau social profes- sionnel (p. 25), en lui transmet- tant par exemple vos vœux par e-mail chaque début d’année. Faire un bilan de ses démarches Afin de valider votre projet pro- fessionnel, confrontez toutes les informations obtenues suite à : - votre bilan personnel (vos com- pétences), - vos motivations (les valeurs au travailquevousavezidentifiées), - la recherche sur les métiers, - la recherche sur le marché de l’emploi, - les enquêtes Métiers auprès de professionnels. Programmezlesprochainesétapes utilespouravancer. Echangez avec votre entourage et un professionnel qui vous fera prendre du recul. Il vous aidera, à partir de vos constats et ré- flexions, à ouvrir d’autres pistes d’orientation. Tania,23ans,enBTSAssistantdeManageràEchirolles(38) « L’enquête métier m’a permis d’en découvrir un peu plus sur la profession que je voulais exercer. C’est un bon moyen pour avoir le témoignage d’une personne qui connaît son métier et qui peut partager son expérience tout en expliquant son parcours, ce qui donne une idée au niveau de la finalisation de son projet. C’est à dire savoir si on doit reprendre une formation ou non. …et puis le professionnel peut aussi donner des conseils concernant notre recherche d’emploi et ainsi nous donner quelques pistes pour postuler. » Témoignage www.jobirl.com www.japro.org www.entrepriseetdecouverte.fr www.facebook.com/kfemetiers www.rhonealpes-orientation.org www.pole-emploi-evenements.fr www.mondial-metiers.com www.nuitsdelorientation.com www.salons-online.com info+
  6. 6. 10 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Validersonprojet Avant de vous engager dans un parcours de formation ou un changement de voie, et pour évi- tertoutedéceptionoufrustration, il est essentiel de ne pas brûler les étapes (p. 6 à 10). Ainsi, votre projet professionnel correspon- dra à vos aspirations et sera plus solide. Rencontrer des professionnels qui effectuent le ou les métiers que vous souhaitez occuper sera la dernière étape pour compléter les informations recueillies (pro- cessus de recrutement, compé- tences à avoir, conseils) et affi- ner votre vision du métier (p. 8). Marianne, 23ans,étudianteen écoled’Infirmier àGrenoble(38) « L’enquête métier m’a permis de me rendre compte de la réalité du terrain mais également que la diversité des missions varie selon le lieu d’exercice de manière significative. D’où l’importance de prendre en compte ces différences avant de postuler. C’est un moment d’échanges qui m’a aidé à cerner les attentes professionnelles des recruteurs et l’importance de mettre en valeur certains points de mon parcours. Cela m’a également permis d’élargir mon réseau. » Témoignag e transmettre découvrir interroger partager Osez vous rencontrer... CRIJ Rhône-Alpes • 66 cours Charlemagne • 69002 Lyon Tél 04 72 77 00 66 • crijlyon@crijrhonealpes.fr Contact + d’infos, dates des rencontres : Ici on peut K métiersfé www.facebook.com/kfemetiers LesMissionslocales(p.44)peuventvousproposerd’êtreparrainéparune personneextérieure. Uncadreouunchefd’entreprisebénévole(enactivitéounon)vousconseille etvousaccompagnedansvosdémarches. Vousbénéficiezainsidesonexpériencedumondedel’entreprise,ainsiquede sonréseaudeconnaissances! www.missions-locales.org Unparrainprofessionnel LesMissionslocales(p.44)peuventvousproposerd’êtreparrainéparune personneextérieure. Uncadreouunchefd’entreprisebénévole(enactivitéounon)vousconseille etvousaccompagnedansvosdémarches. Vousbénéficiezainsidesonexpériencedumondedel’entreprise,ainsiquede sonréseaudeconnaissances! www.missions-locales.org Unparrainprofessionnel _____________________________________ ____________________________________ ____________________________________ Mescontacts ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________
  7. 7. 13Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi12 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Au cours de son parcours, l’idéal est d’effectuer des périodes d’im- mersions en entreprise. Les différentes formes de stages ou de contrats en alternance sont un premier pas dans le monde du travail. Ils vous aident à concré- tiser votre projet et parcours de formation par des expériences de terrain. C’est l’opportunité de : - découvrir l’entreprise et son en- vironnement professionnel ; - vérifier des idées métiers et valider un projet professionnel ; - confronter vos connaissances aux réalités du terrain et les ap- profondir ; - mettre en évidence vos apti- tudes et développer des compé- tences ; - acquérir une expérience. Certaines formations exigent une durée d’immersion minimale pour valider le cursus, d’autres n’imposent rien. Néanmoins, il est fortement conseillé d’avoir quelques périodes en entreprise, même de courtes durées, pour professionnaliser votre profil et mettre en pratique vos connais- sances. Choisissez la modalité la plus adaptée à votre situation et à vos besoins. Toutes ces expériences se dé- roulent dans un cadre légal, que ce soit pour un premier stage de découverte, un stage en cours de formation, un contrat en alter- nance, un job ou une expérience de bénévolat. Elles enrichissent votre parcours et facilitent votre insertion dans l’emploi. Ne confondez pas stage et alter- nance (contrat d’apprentissage et de professionnalisation p. 20) qui n’ont ni les mêmes objectifs, ni le même cadre légal ! Trouversonstage La technique de recherche de stage est identique à celle de la recherche d’emploi, seules les finalités diffèrent. Un stage peut viser la découverte (stage d’observation de collège), l’orientation, la qualification ou la certification selon le niveau et le cursus de la formation suivie. Comment ? Les grandes entreprises pro- posent quelques offres de stages directement sur leurs sites web ou profils réseaux sociaux. Ce- pendant, elle reçoivent beaucoup de candidatures, privilégiez donc les candidatures spontanées ! Ne négligez pas les petites et moyennes entreprises, les admi- nistrations, ainsi que les asso- ciations qui sont des recruteurs importants. •••Faites le point sur vos objec- tifs et débutez vos démarches au minimum 3 mois à l’avance. Définissez une zone géogra- phique en fonction de votre mobi- lité puis ciblez les secteurs d’acti- vitéetentreprisesenrelationavec vos objectifs professionnels. •••Faites-vous connaitre Contactez les entreprises pour pré- senter votre projet et demande de stage. Faites jouer votre réseau de con- naissances et développez-le. Soyez visible sur le web et créez votre profil sur les réseaux so- ciaux professionnels (p. 25) et rendez-vous sur les évènements professionnels. •••Les annuaires d’entreprises www.pagespro.com www.pagesjaunes.fr •••Lessiteswebspécialisés par secteur d’activité et les branches professionnelles. www.liens-vers-emploi.fr •••Lamultituded’offresquevous trouverezaisémentsurleweb. Soyez vigilant sur l’actualisation des offres affichées et sur la fia- bilité des contenus. Voici quelques sites web plus ins- titutionnels : http://jd.apec.fr www.monstageenligne.fr www.crijrhonealpes.fr •••PréparezvosCV(p.22)etlettre demotivation(p.23)enfonctionde l’entrepriseciblée. Pour cela, renseignez-vous sur son activité et adressez votre candidature au responsable du recrutement. Mettez en valeur votre formation, vos connaissances et compé- tences, vos centres d’intérêts, sans oublier vos diverses expé- riences professionnelles (stages, jobs…) et personnelles (béné- volat, volontariat… p. 15). •••Suivez bien vos candidatures (p. 38) Il est fréquent que des stagiaires soient embauchés par leur entre- prise à l’issue de leur stage. Lestagededécouverte professionnelle Les entreprises peuvent accueil- lir des élèves de plus et moins de 16 ans pour des visites ou stages d’observation et de découverte d’1 semaine. Comment ? Pour effectuer un stage dans le cadre de votre scolarité, adres- sez-vous au principal ou au pro- viseur de votre établissement scolaire et faites-lui part de vos motivations. S’il est d’accord une convention de stage pourra être signée entre l’établissement, vos parents (si vous êtes mineur) et l’entreprise ou l’organisme qui vous accueil- lera. •••Aucollège,untempsdestage d’1 semaine est planifié pour dé- couvrir un métier. Ce premier stage de découverte est souvent choisi par défaut. Pourtantc’estl’occasiondetester ununiversprofessionneletd’affi- ner vos choix de scolarité. •••Au lycée, - en filière générale, il n’y a pas de stage obligatoire mais vous pouvez en faire la demande. Ilfautmotiverlesobjectifsdustage etleurlienaveclesenseignements suivisouvotreprojetd’orientation. - en filière professionnelle (CAP, Bac pro, BTS), une période en entreprise est obligatoire (p. 18). www.monstageenligne.fr ACQUERIRdel’expérience Vous êtes collégien ou lycéen ? Infos sur le stage de découverte professionnel p. 13 Vous êtes étudiant ? Infossurlestagedeformationp.18 Vous êtes demandeur d’emploi ? Infossurlestaged’immersionp.19 Vous avez moins de 26 ans ? Infos sur l’alternance p. 20 info+
  8. 8. 15Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi14 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi quelques conseils...•••Jouez la proximité ! Le plus difficile est de trouver un métier qui vous intéresse puis le professionnel qui vous accueil- lera dans son entreprise. Anticipez et faites la liste des entreprises et différentes struc- turesprèsdechezvous (crèches, écoles, mairies, associations...). Privilégiez le contact direct en allant à leur rencontre. SollicitezlaMairiepourconnaître les employeurs présents sur votre territoire (domaines d’acti- vité, contacts…). Exploitez vos contacts person- nels (parents, famille, amis et entourage) qui pourraient vous parler de leur métier ou vous mettre en relation avec une en- treprise. Contactez les Chambres consu- laires (Chambres d’agriculture, Chambres de commerce et d’in- dustrie, Chambres de métiers et de l’artisanat) qui aident à la réalisation de stage d’observation danslesCentresdeformationd’ap- prentis(CFA)ousectionsd’appren- tissages. -> Si vous êtes mineur, faites- vous épauler dans vos premières démarches, mais en aucun cas votre entourage ne doit le faire « à votre place » ! -> Il existe, dans certaines aca- démies, des bourses aux stages par niveau (collégien, lycéen, étu- diant), renseignez-vous. -> Votre établissement scolaire et les lieux d’accueil Information Jeu- nesse(p.48)peuventvousaccom- pagner. Vos outils Rechercher un stage de décou- verte professionnelle est proche d’une première démarche de recherche d’emploi. Pour trou- ver une entreprise où effectuer votre stage de découverte, vous avez besoin de construire un document vous présentant de manière synthétique comme un curriculum vitae, CV (p. 16) avec vos expériences et vos projets. C’est votre carte de visite auprès d’un employeur ! Vous êtes jeune et vous n’avez pas ou peu d’expérience, mais vous avez des projets et des ex- périences personnelles ! (p. 15) Mettez en avant tout ce qui fait votre originalité et ce qui vous différencie des autres. Rédigez une lettre ou un e-mail d’accompagnement présentant vos motivationsetobjectifs(p.17). Une expérience n’est pas forcé- ment liée à un travail rémunéré. Des expériences de bénévolat ou volontariat L’engagement bénévole ou volon- taire met en avant des qualités personnelles et développe des compétencessouventdirectement transposables dans le milieu pro- fessionnel. Il existe aujourd’hui de nombreuses manières de s’enga- ger sur une courte durée ou plus longue, pour un simple coup de mainouunevraieimplication. •••Lebénévolatpermetd’agirsur votre temps libre pour une action qui vous intéresse ou que vous souhaitez encourager. C’est une activité non salariée. Pour vous aider à identifier les compétences, les habiletés, les savoirs que vous avez engrangés au fil de vos mis- sions et activités, appuyez-vous surlePasseportBénévole. •••Le Service civique est un en- gagement volontaire, en France ou à l’étranger, sur une mission au service de la collectivité. C’est l’opportunité de développer et ac- quérir de nouvelles compétences et avoir une première expérience professionnelle. Vous bénéficiez d’une indemnité mensuelle. •••Le chantier de jeunes béné- voles est un apprentissage de la vieengroupeavecdespersonnes venant de tous horizons à travers la réalisation collective d’une activité utile. C’est un lieu privi- légié d’échanges, de rencontres interculturelles et d’ouverture en France ou à l’étranger. •••Les expériences de mobilité internationale méritent d’être va- lorisées. L’Union européenne pro- posepourceladesoutilsadaptés: l’Europass et le Youthpass. Des expériences et implications personnelles Exploitez vos centres d’intérêts et vos expériences personnelles et identifiez les connaissances, compétences et aptitudes ac- quises ou utilisées : -leBAFA,unbrevetdesecourisme; -voscentresd’intérêts,passions,loi- sirs…dansuneassociation,unclub; -vostalentsdansundomaine(in- formatique, bricolage, sport…) ; - votre implication dans l‘organisa- tion d’un évènement, d’un projet dansvotreétablissementscolaire, - votre expérience d’un séjour lin- guistique, au pair, un voyage. Des jobs d’été ou étudiants Les jobs ne nécessitent pas for- cément de qualification mais de la motivation ! Ce sont de vraies expériences à valoriser (baby-sitting, aide dans l’entreprise familiale, animation pendant les vacances, aide aux devoirs, etc.). ZOOMDiversifieretvalorisersesexpériences www.crijrhonealpes.fr www.francebenevolat.org www.passeport-benevole.org www.service-civique.gouv.fr http://europass.cedefop.europa.eu www.youthpass.eu info+ www.7etapespourtrouverunstage.com www.curiosphere.tv/comment-trouver-et-reussir-son-stage www.monstageenligne.fr www.crijrhonealpes.fr Rubrique Trouver un stage http://rhone-alpes.synagri.com Chambre d’Agriculture www.rhone-alpes.cci.fr/reseau/carte Chambre de commerce et d’industrie (commerce/industrie/services) www.crm-rhonealpes.fr/Les-Chambres-de-Metiers-et-de-l-Artisanat Chambre de métiers et de l’artisanat info+
  9. 9. 17Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi16 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOM1er CV ZOOM1ère lettredemotivation 1 UP 00000750 score 00018620 HiGH score 00038260 Présentation très synthétique, sans phrase, très claire et aérée. Faites toujours relire vos courriers pour vérifier la formulation, la com- préhension, la grammaire et l’orthographe. Prénom NOM Adresse CP Ville Tél portable ou fixe Age E-mail (Véhiculé : scooter) STAGEDEDECOUVERTEEN...(nomdusecteurd’activitéoudumétier) MES ATOUTS Détaillez vos qualités et aptitutes point par point, ainsi que votre projet de formation s’il est fixé. Exemples : curiosité et adaptation rapide, aime le contact et communiquer, compréhension rapide des consignes, autonomie sur informatique : mise en forme de documents, recherche d’informations, langues : anglais et allemand scolaire… FORMATION (de la plus récente à la plus ancienne) Projet Poursuite en Bac Général, filière… Année Nom de la classe en cours (ex. classe de 3ème ) Nom de l’établissement, Ville Année Nom du diplôme, brevet, certificat… (ex. Prévention et premier secours-PSC1,Brevetdesécuritéroutière-BSR,...) Nom de l’établissement/organisme, Ville (…) EXPERIENCES PERSONNELLES ET PROFESSIONNELLES (de la plus récente à la plus ancienne) Mois+Année Intitulé de l’expérience, du poste (ex. bénévole, chantier de jeunes, garde d’enfant, séjours linguistiques…) Nom de l’entreprise/de l’association…, Ville - détaillez les activités de cette expérience (ex. vente de brioches et calendriers, élaboration et participation à des événements, aide aux personnes âgées du quartier : courses, petits bricolages, rénovation d’unbâtiment,nettoyagedelavoierie,garded’enfantsâgésde4à8ans…) (…) CENTRES D’INTERET Evitez les activités trop générales qui n’apportent rien à votre profil : shopping, lecture… Précisez et valorisez plutôt ce qui vous passionne et ce qui vous différencie ! Sport Précisez si vous pratiquez un ou des sports réguliers, en compétition, en club… Loisirs Précisez les activités régulières ou des passions particulières (ex. cuisine du monde, passionné de mangas, cinéma d’auteurs….) Prénom NOM Adresse CP Ville Tél portable ou fixe E-mail A l’attention de M./Mme ... Responsable du recrutement A(Ville),le(date:jour/mois/année) Objet : Stage de découverte professionnelle d’1 semaine Madame/Monsieur, Présentez-vous : Actuellement en classe de ............, je suis à la recherche d’unstage d’une semaine destiné à découvrir un métier, un secteur d’activité et lemonde de l’entreprise. Mon projet pour les années à venir est de poursuivre ma scolarité et de faire plustard ............ C’est pourquoi je m’adresse à vous car ma connaissance du secteur etdes métiers ............ n’est que partielle. Atraverscestage,jepourraidécouvrirlesdifférentesactivitésdevotredomaineet me rendre compte du fonctionnement d’une entreprise comme la vôtre..................(précisez vos motivations, les activités qui vous questionnent)......……Mon objectif sera aussi de me rendre utile tout en confrontant mon projet aux réa-lités de votre travail au quotidien. Précisez vos disponibilités et le cadre du stage : Une semaine de stage au seinde ............, m’éclairera sur votre métier et vos activités. Il peut se dérouler (préci-sez la période)............, à votre convenance. C’est un premier pas dans le monde dutravail qui facilitera mon orientation et m’aidera à concrétiser mon projet. Demandez une rencontre : J’espère vous avoir convaincu de ma motivation etde l’intérêt que je porte à votre activité. Je suis disponible pour vous rencontrerdès que possible. Formule de politesse : Dans l’attente, je vous prie d’accepter, Madame/Monsieur,mes salutations les plus cordiales. Prénom NOM (signature)
  10. 10. 19Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi18 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Lestagedeformation pourétudiant EnFrance,toutstageestformalisé par la signature d’une convention tripartite qui engage l’entreprise, l’établissement d’enseignement et le stagiaire. La législation actuelle des stages étudiants en entreprise limite la durée des stages volontaires à 6 moisetprévoitunegratification obligatoire pour les stages à partir d’une durée de 2 mois. Rapprochez-vous du Bureau d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP) présent dans chaque université. Touslesjeunes,mêmehorsuniver- sité,ysontaccueillis. Le BAIP diffuse des offres de stage et d’emploi en lien avec les forma- tions proposées par l’université, il aidedanslarecherchedestageset ilrecensedesentreprises(p.12). Un engagement réciproque : au ni- veau national et en Rhône-Alpes, une charte des stages définit et encadre leur déroulement. •••Le stagiaire s’engage à : - Réaliser votre mission et être disponible pour les tâches qui vous sont confiées. - Respecter les règles de l’entre- prise. - Rédiger un rapport ou mémoire sur le projet et missions réali- sées. •••L’entreprise s’engage à : - Donner les moyens au stagiaire de réussir son immersion. - Encadrer, conseiller le stagiaire et favoriser son intégration. -Rédigeruneattestationdestage décrivant les tâches effectuées et votre implication au sein de l’entreprise. •••Le Centre de formation s’engage à : - Définir les objectifs et s’assurer que le contenu du stage soit en lien avec la formation. - Préparer le stagiaire avant d’en- trer en entreprise et le suivre tout au long du stage. - Assurer une médiation entre le stagiaire et l’entreprise. Si vous souhaitez changer de voie professionnelle, vous pouvez ef- fectuer des stages dans d’autres secteurs que celui de votre forma- tion. Profitez-en pour affiner votre projet. Motivez votre demande et demandez une convention à votre établissement. Lestaged’immersionpour jeunedemandeurd’emploi Pour : - Découvrir la réalité des métiers qui vous intéressent et les essayer concrètement. -Connaîtrelesgestes,lespratiques, les qualités requises, l’environne- ment de travail et les contraintes liéesàcesmétiers. -Savoirsivoussouhaitezvousorien- terverscesmétiersdansl’avenir. - Identifier la formation nécessaire, lesdébouchés. Comment ? Inscrivez-vous auprès de votre Mission locale pour : - bénéficier d’un accompagnement personnaliséavecvotreconseiller; - participer à des Ateliers « projet » et«emploi»; -rencontrervotreconseilleretchoi- sir la meilleure solution parmi les différentesmesures. Les mesures à votre disposition : - Le stage d’expérience profes- sionnelle(SEP):de3mois(renou- velable une fois) dans une autre entreprise. Il est rémunéré (statut de stagiaire). Une formation est intégréedansletempsdetravail. -Lemini-stage:entre1et30 jours dansuneouplusieursentreprises, (stagiaire sans rémunération), pourdécouvrirunmétierdansune entreprise et vérifier votre choix professionnel. - La période de mise en situation enmilieuprofessionnel(PMSMP) : elle est d’une durée maximale d’1 mois, renouvelable sous condi- tion. En Rhône-Alpes, une charte des stages encadre la manière dont se déroulent les périodes d’im- mersion en entreprise. Soyez particulièrement attentif à l’ac- compagnement dont vous béné- ficiez pendant ces périodes. Afin de développer vos compé- tences, vous devez pouvoir défi- nir des objectifs avant le stage et suivre votre progression pendant et après, avec l’aide d’un tuteur en entreprise. Quelle-que-soit votre situation, connaître vos droits et les dispo- sitifs qui vous sont accessibles est indispensable. ànoter Public : Elève ou étudiant durant la scolarité. Cadre: Obligatoire en cours de formation pour valider un diplôme ou titre. Facultatif ou volontaire sur initiative de l’étudiant. Statut : Stagiaire, non salarié de l’entreprise (pas de contrat de travail). Contractualisation: convention de stage tripartite obligatoire : stagiaire, entreprise et établissement de formation). On y trouve les objectifs et le contenu du stage en lien avec la formation suivie, les missions confiées, les engagements réciproques, le cadre légal (gratification, la durée, règlement de l’entreprise…), les modalités d’accompagnement du stagiaire et d’évaluation du stage. Durée : 6 mois maximum par année d’enseignement (hors cursus long). Rémunération : facultative pour une durée inférieure à 2 mois et obligatoire pour une durée supérieure à 2 mois (consécutifs ou non). -> 479,65 €/mois sur une base de 35 h par semaine (523 € environ dès sep- tembre 2015) versé dès le 1er mois -> accès aux même avantages que les salariés (cantine, ticket restaurant, aide au transport…) et aux activités sociales et culturelles du comité d’entreprise. Attestation : attestation de stage remise par l’employeur à la fin du stage. -> -> -> Asavoir -> -> -> Asavoir www.missions-locales.org Rubrique Choisir son métier > Essayer concrètement un métier info+
  11. 11. 20 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOMOserl’alternance! L’alternance, c’est travailler dans une entreprise tout en se formant dans un organisme de formation. Ilexiste2contratsenalternance : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation. Apprentissage ou professionnalisation ? Les différences entre ces contrat portent sur la durée du contrat et de la formation, le type de certifi- cation validée et la rémunération. Le contrat d’apprentissage est une poursuite de la formation sco- laire initiale, alors que le contrat de professionnalisation vise une qualification complémentaire ou supérieurepouraccéderàl’emploi. Cesontdoncvotresituation,votre statut et surtout l’employeur qui déterminent le contrat le plus adapté. Pour y voir plus clair, faites-vous aider dans le choix du dispositif le plus adapté, ainsi que pour votre recherche d’employeur. Cherchersonentreprise d’accueil •••Outillez-vous (CV et lettre de motivation p. 22-23) et informez- voussurlessecteursd’activitéet entreprises visées. •••Joignez à votre candidature un descriptif du contrat en alter- nance avec le détail des formali- tés, modalités et coût pour l’en- treprise ou indiquez le lien vers le portail de l’alternance : www.alternance.emploi.gouv.fr •••Multipliez les candidatures spontanées et ciblez votre re- cherche : secteurs d’activité, taille de l’entreprise, implantation géo- graphique… Personnalisezchacunedevoscan- didatures à l’entreprise et exploitez lesannuairesprofessionnels. www.pagespro.fr www.pagesjaunes.fr •••Des offres en ligne sur les sites web dédiés ou directement sur les sites web des entreprises. Soyez vigilant sur l’actualisation des offres et leur pertinence. www.pole-emploi.fr www.alternance.emploi.gouv.fr •••Les bourses apprentissage des Chambres consulaires mettent enrelationcandidatsetentreprises: - Chambres de commerce et d’in- dustrie (CCI) : www.rhone-alpes-apprentissage- alternance.com - Chambres de métiers et de l’ar- tisanat (CMA) : www.apprentissage-rhone-alpes.fr - Chambres d’agriculture (CA) : http://rhone-alpes.synagri.com Trouver son organisme de formation Ilssontnombreux.Prenezcontact avec eux en même temps que vous recherchez un employeur. www.apprentissage.rhonealpes.fr www.rhonealpes-orientation.org www.alternance.emploi.gouv.fr www.youtube.com Recherchez « l’alternance - le sens de l’orientation » www.salon-apprentissage.fr www.crijrhonealpes.fr info+ Osez l’alternance ! Pour tous, du CAP au Bac+5 CRIJ Rhône-Alpes • 66 cours Charlemagne • 69002 Lyon Tél 04 72 77 00 66 • crijlyon@crijrhonealpes.fr + d’infos et dates : www.crijrhonealpes.fr Osez vous informer action du réseau Information Jeunesse, en partenariat avec les chambres consulaires
  12. 12. 23Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi22 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOMCVStage/Alternance ZOOMlettredemotivationStage/Alternance 1 UP 00000750 score 00018620 HiGH score 00038260 Prénom NOM Adresse CP Ville Tél portable ou fixe E-mail A l’attention de M./Mme ... Responsable de ... A(Ville),le(date:jour/mois/année) Objet : Stage/Contrat en alternance + domainePJ : Curiculum vitae Madame/Monsieur, (ciblez le responsable de service ou du recrutement) Posez le cadre de votre candidature : Je vous sollicite afin d’intégrer votre entre-prise dans le cadre d’une formation d’assistante de gestion en alternance. Détaillez votre projet : Déjà titulaire d’un Baccalauréat professionnel en Secré-tariat, je souhaite continuer à me professionnaliser. L’alternance va ainsi me per-mettre de préparer un diplôme supérieur reconnu tout en me forgeant une véri-table expérience professionnelle auprès de votre équipe. Détaillez vos motivations et les atouts utiles à l’entreprise. Montrez votre intérêtpour ses activités en lien avec vos aptitudes et faites voir que vous connaissezl’entreprise : Mon sérieux, mes motivations et mon adaptabilité rapide au poste detravail sont autant d’atouts que je souhaiterais mettre à votre service. En outre,mon parcours et mes expériences préalables ... (précisez celles en rapport avecl’entreprise ciblée) faciliteront mon intégration et me permettront d’évoluer plusrapidement sur les activités … (détaillez celles correspondantes à l’entreprise)correspondant aux besoins de votre entreprise. Expliquezlesmodalitésdustage/alternance,ainsiqueleséchéances(débutdeformation, durée du stage, rythme de l’alternance) et demandez un rendez-vous :Je suis disponible pour vous rencontrer dès que possible lors d’un entretien. Vouspourrez ainsi mieux apprécier mes capacités et motivations. Formule de politesse : Vous remerciant de l’attention que vous portez à mademande, je vous prie d’accepter, Madame/Monsieur, mes salutations les plus cor-diales. Prénom NOM (signature) Prénom NOM Adresse CP Ville Tél portable ou fixe Age-Situation(marié,célibataire...) E-mail Indication de permis Attention,pensezàindiqueruneadressee-mailcorrecteetàadaptervotreannonce de répondeur téléphonique ! STAGE/CONTRATENALTERNANCE... (Erreur à éviter : mettre un titre inutile ou un mauvais intitulé de poste) La présentation rétro chronologique (du plus récent au plus ancien) reste la plus adaptée pour valoriser vos dernières réalisations. FORMATION Dans le cadre d’une recherche de stage ou d’alternance, votre projet de formation doit apparaître en premier, avant l’expérience. Année Préparation du ....... (Intitulé du diplôme visé et spécialité) Nom de l’établissement, Ville (Département) Année Intitulé du diplôme validé et spécialité Nom de l’établissement, Ville (Département) (…) Attention, n’oubliez pas les formations et certifications que vous avez pu obtenir après votre sortie de l’école et notamment les permis spécifiques (CACES), habilitations, etc… COMPETENCES TECHNIQUES ET LINGUISTIQUES Informatiques : détaillez les logiciels, base de données et autres outils web ou de bureautique maîtrisés Linguistiques : précisez vos niveaux de langues EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Précisez toutes les expériences d’emploi, d’alternance, de stage, de job, de bénévolat et de volontariat. Mois+Année Intitulé du poste - Nom de l’entreprise, Ville (Département) - détaillez les activités et compétences mise en œuvre lors de cette expérience (…) CENTRES D’INTERET Evitez les centres d’intérêt trop généraux qui n’amènent aucune valeur ajoutée : shopping, lecture… Précisez et valorisez ce qui vous passionne et vous différencie ! Précisez si vous pratiquez un ou des sports réguliers, en compétition, en club… Précisez les activités régulières ou passions particulières (ex. cuisine du monde, passionné de mangas, cinéma d’auteurs…). Précisez les expériences marquantes et enrichissantes pour vous : voyages, implications associatives…
  13. 13. 25Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi24 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi un conseil... GERER sonidentiténumérique L’ensemble des informations trouvées sur Internet au sujet d’une personne façonne son ou ses identités numériques. Internet offre de grandes possi- bilités de communication. Ne pas exister sur le web et ne pas avoir d’identiténumériquepeutêtreun handicap, tout comme avoir une « e-réputation » non maitrisée ! Vous avez donc le choix d’être présent sur les réseaux sociaux ou pas. Vous avez surtout le pouvoir d’afficher votre identité numérique telle que vous sou- haitez la communiquer. Comment? Pour tirer parti du web et préser- ver votre vie privée, utilisez par exemple, des identités numé- riques distinctes avec juste les informations nécessaires à cha- cune d’entre elles. Pour maîtriser votre identité nu- mérique et ne pas la subir, vous devez connaître et comprendre comment organiser et gérer vos identités privées et profession- nelles sur Internet. Savoir comment les sites web exploitent ses données personnelles Chaque outil à un cadre d’utilisa- tion de vos données. Sur Internet tout est plus ou moins publique. Le site web est souvent proprié- taire des informations que vous lui donnez. Dans l’absolu, il peut donc les réutiliser et les diffu- ser. Publier ses photos sur les réseaux sociaux, c’est donc aban- donner une partie de ses droits d’auteur. Certains sites demandent beau- coup d’informations lors de l’inscription. Il faut toujours se demander quelles sont les infor- mations indispensables ! Ce qui est publié peut servir à cerner votre profil et à cibler la publicité, à servir à des fins politiques, ou encore à des fins mal intention- nées. Ne divulger que les informations pertinentes et utilise à son utilisation Donner son vrai nom est indis- pensable pour être crédible dans le cadre professionnel ou afin de respecter le cadre légal des activités liées à l’identité civile. D’autre fois, il est préférable d’utiliser un pseudo (raccourci pour « pseudonyme »), qui per- met d’être reconnu au sein d’un groupe de personnes, partageant une même activité ou un même centre d’intérêt, tout en préser- vant sa vie privée. Attention, même sous un pseu- donyme, l’internaute est res- ponsable de ses actes et de ses propos. Donnez le moins d’informations quitte à en ajouter plus tard, car une fois enregistrées, il est presqueimpossibledeleseffacer totalement. Utiliser les outils de paramétrage mis à disposition Pour garder la main, exploitez au maximumlesparamètresdesécu- rité des outils web et des réseaux sociaux, notamment en limitant l’accès à certaines de vos publi- cations. Contrôlez les outils que vous utilisez mais aussi ce que vous dites, comme dans un lieu public ! Les paramétrages mis à votre disposition permettent de rendre plus ou moins visibles certaines informations. Pensez aussi à toujours choisir un mot de passe « sécurisé », et à en changer ré- gulièrement ! •••Sur facebook, grâce aux para- mètres de confidentialité, vous pouvez contrôler qui peut voir votre profil, vos informations et qui peut les commenter. Séparez bien ce qui est personnel (donc privé) et ce qui est profession- nel (donc public) en créant un compte professionnel et un compte personnel. •••Pour éviter que vos informa- tions ressortent sur les moteurs de recherche comme Google, choisissez de ne pas indexer votre profil (dans « Prise de contact ») et supprimez le tag (avec votre nom) sur vos photos dans « Options ». Ainsi, la photo existe toujours mais elle n’est plus reliée à vous. Enfin, surveillez vos publications pour éviter qu’une photo per- sonnelle ou un commentaire qui pourrait vous porter préjudice apparaît. Vous vérifiez ainsi que votre « e-réputation » est sous contrôle. Valorisersonprofilsurleweb Quelle influence peut avoir les ré- seaux sociaux sur votre identité numérique ? Cela va dépendre en grande par- tie de la nature de ces réseaux sociaux. Dans tous les cas, il faut savoir s’appuyer sur ces outils pour valoriser votre identité nu- mérique et dynamiser vos can- didatures. Il vous faut distinguer les réseaux sociaux professionnels (viadeo ou linkedin) et les réseaux so- ciaux personnels (facebook ou twitter). Les réseaux sociaux « personnels » Ils servent avant tout de vecteurs de communication dans un cadre plusprivé.Lesdonnéesysontdonc différentes (ex. facebook)  : statut marital, photos, opinions politiques ou religieuses sont autant d’infor- mationsdisponiblessurlesréseaux non professionnels auxquelles un recruteur peut avoir accès si les donnéesnesontpasprotégées. Demanièregénérale,onconstate que la frontière entre la sphère personnelle et la sphère pro- fessionnelle est de plus en plus floue. De plus en plus d’entre- prisescréentdespagesfacebook pourmettreenligneleursactuali- tés et recrutements. Par ailleurs, facebookpeutêtreunbonmoyen de résauter de manière plus in- formelle. De la même manière, twitter (p. 31) est utilisé pour effectuer de la veille sur des recrutements grâce à sa fonction identifiée par le hashtag (#). C’est un réseau d’information et d’influence.
  14. 14. 27Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi26 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi un conseil... Les réseaux sociaux professionnels et spécialisés Utiliser unréseausocialpeutvous offrir l’opportunité d’élargir votre réseau en identifiant des contacts utilesenrelationavecundomaine d’activités et de compétences, avec des entreprises ou des orga- nismes qui vous intéressent. Les deux réseaux sociaux pro- fessionnels les plus connus sont viadeo et linkedin. Ils constituent des solutions pour gérer ses contacts profession- nels et augmenter significative- ment sa visibilité sur le marché de l’emploi. -> viadeo : cet outil français est davantage utilisé dans le cadre d’une démarche active de re- cherche d’emploi. -> linkedIn : plutôt utilisé comme un outil de gestion de carrière qui aide à enrichir et faire vivre son réseau avec une portée interna- tionale. Ces deux outils web ont des inter- faces gratuites mais limitées. Un abonnement est nécessaire pour accéder à certains services essentiels pour une recherche active. Choisissez donc les outils lesplusadaptésàvosobjectifset à votre situation. Soignez la présentation, mettez une photo adaptée et surtout restez objectif et cohérent sur la description de votre profil sur chacun des outils. La création d’un profil prend envi- ron 1 heure. Commencez par iden- tifier les personnes rencontrées dansdescadresprofessionnelset de formation. Automatiquement, viadeo et linkedin vous proposent des personnes à ajouter en rela- tion avec vos contacts ou avec les mots-clés de votre profil. Une fois créé, vous devez le faire vivre. Allez-y chaque semaine pour être visible. Soyez actif et entre- tenez la relation en mettant des commentairesdèsqu’unarticleest posté ou qu’un contact indique un changementdesituation.N’hésitez pas à dialoguer avec des chargés de recrutement ou de ressources humaines pour avoir des informa- tions sur leurs domaines et leurs entreprises! Organiserses identitésnumériques Gérer ses outils professionnels sur le web L’idéal est de stocker l’ensemble de vos outils professionnels en ligne (CV, lettres de motivation, suivi de candidatures, contacts utiles, etc.). De nombreux sites web vous aident à créer un CV en ligne et à le diffuser sur le web et les ré- seaux sociaux. Il suffit de complé- terleschampsdemandés,fairele lien avec votre blog, votre compte twitter,viadeooulinkedin(p.25). Une fois terminé, votre profil est visible immédiatement en ligne ! Certains sites web vous accom- pagnentdanslaréalisationd’unCV vidéo. Ce peut être un bon outil de communication ou, au contraire, jouer contre vous si vous ne maî- trisez pas les aspects techniques (son, lumière, image). En plein dé- veloppement, le CV vidéo est plus adapté aux secteurs de la création et de la communication (multimé- dia, artistique, audiovisuel, marke- ting…). Desfonctionnalitéspermettentde conserver tous vos outils et infor- mations utiles à vos candidatures. C’est le cas par exemple du por- tefeuille de compétences Euro- pass qui valorise votre parcours au niveau européen. L’ensemble des connaissances et compé- tences y sont traduites dans un langage adapté et commun aux employeurs potentiels. Surveiller sa « e-réputation » Le web n’oublie rien ! Soyez conscient des avantages et des risques de votre présence en ligne pour ainsi maîtriser votre image et votre « e-réputation ». •••Le « name googling » Pour vérifier la trace que vous lais- sez sur le web, googlez votre nom régulièrement. Sur Google, effec- tuez une recherche en inscrivant votreNom+Prénomenmettantdes guillemets(ex.« LaurentDupont ») afin de limiter les recherches. Ne mettezpasd’accent,mêmesivotre nomencomporte. Puis inversez l’ordre : Prénom + Nom, car les résultats peuvent parfois être différents. Les professionnels du recrute- ment utilisent cette méthode. L’idéal n’est pas de vous censurer mais plutôt d’apprendre à mieux utiliser les outils web et d’iden- tifier les contenus pouvant vous avantager ou, au contraire, vous porter préjudice. •••Le droit à l’oubli Uneinformationlaisséesurlatoile est quasi définitivement indexée etarchivée.Ilesttrèsdifficiledela faire supprimer en faisant jouer le « droit à l’oubli ». Cependant, vous avez des recours et des droits. Pour essayer de supprimer des informations vous concernantsurunsiteweb,adres- sez-vous au responsable du site (son nom apparait souvent dans la partie « Mentions légales » ou « Webmaster  »). Demandez-lui de retirer le contenu en précisant en quoi il nuit à votre réputation. Si vous n’avez aucune réponse dans les 2 mois, adressez une plainteàlaCommissionnationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Vous avez également le droit de demander aux moteurs de recherche de supprimer les résul- tats de recherche qui incluent votre nom, si ces résultats sont inadéquats, pas ou plus perti- nents ou excessifs au regard des finalités du traitement. Google,parexemple,metàdispo- sition un formulaire de demande de suppression. https://support.google. com/legal/contact/lr_ eudpa?product=websearch www.moncv.com www.doyoubuzz.com www.easy-cv.com www.cv-motion.com www.europass.cedefop.europa.eu info+ www.emploi-2-0.com www.netpublic.fr www.internetsanscrainte.fr www.blogdumoderateur.com http://ereputation.paris.fr www.cnil.fr www.2025exmachina.net info+
  15. 15. 28 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Une discrimination signifie « faire une différenciation » entre des individus. Toutes les formes de distinction ou de différence ne constituent pas des discriminations. Elles le deviennent si elles sont illé- gitimes, injustifiées, illégales et fondées sur une différence de traitement. Il existe en tout 20 critères de discriminations : - l’âge, - l’apparence physique, - l’appartenance ou non à un en- sembledepersonnesdéfinicomme «ethnie»ou« race», -l’étatdegrossesseoudematernité, - l’état de santé, - l’identité ou orientation sexuelle, - l’origine géographique, - la religion, - la situation de famille, - le handicap, - le lieu de résidence, - le nom de famille, - le sexe, - les caractéristiques génétiques, - les convictions politiques ou acti- vités syndicales, - les mœurs. Qui peut vous aider ? Si vous pensez être victime ou si vous constatez une discrimi- nation, vous pouvez contacter directement : - le Défenseur des Droits qui in- forme, vérifie la réalité de la dis- crimination et vous accompagne dans la recherche de solutions de médiation ou jusqu’à l’action en justice ; - les lieux de permanences juri- diques gratuites : les maisons de justice et du droit, les boutiques de droits et autres associations de lutte contre les discrimina- tions ; - les délégués du personnel et délégués syndicaux de votre entreprise qui vous informent sur les démarches à suivre ; - l’inspection du travail qui inter- vient auprès de l’entreprise et qui contrôle si une discrimination est suspectée ; - la police ou gendarmerie pour un procès-verbal suite à une plainte de votre part. Cela vous aidera pour une éventuelle action en justice. ZOOMDiscriminations...onenparle? LeCVanonymeLeCVanonyme www.defenseurdesdroits.fr www.rhone-alpes.direccte.gouv.fr www.travail.gouv.fr info+ Vous devez toujours essayer de compter sur vous-même et non pas sur ce que les autrespeuvent faire pour vous. (Robert Baden-Powell)
  16. 16. 31Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi30 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi TROUVERson1er emploi que sur tel site web c’est le jour où les offres sont actualisées...). Les réseaux sociaux professionnels Les réseaux sociaux permettent de se démarquer des autres can- didatures plus conventionnelles. Ils regroupent des contacts de professionnels utiles à votre recherche d’emploi (p. 25). Suivez également les personnes utiles sur twitter. C’est une mine d’informations sur l’entreprise qui vous intéresse, son actualité, les personnesquiytravaillent... Cette veille vous servira égale- ment à candidater au bon endroit et à glaner des informations pré- cieuses. Si vous ne décrochez pas d’emploi par ce biais, vous bénéficiez quoi qu’il arrive d’un réseau de per- sonnes et d’informations qui vous aideront à orienter vos recherches et à ne pas rester isolé. Même si les réseaux sociaux sont majoritairement utilisés par les cadres et dans les secteurs comme la communication, le marketing, l’Internet, l’informa- tique, l’ingénierie, les médias…, ils devraient devenir rapidement un élément non négligeable dans la stratégie de recherche d’emploi pour tous. Les informations à veiller Identifiez les sources d’informa- tionsàsurveiller. Elles vous offrent des pistes de recherche complémentaires en vous tenant au courant des évo- lutions de votre domaine, du mar- ché de l’emploi et de nouvelles opportunités : -lesmédias:Internet,lapressena- tionale,régionale,localeetspéciali- séedansvotredomaine,laradioet latélévision; - les annuaires professionnels : pages jaunes, kompass, annuaires spécialisésdesbranchesprofession- nellesouparzonegéographique…; - les salons professionnels et fo- rumsemploi; -lesorganisationsprofessionnelles; - les lieux ressources : Maison de l’emploi, Mairie, association d’an- ciens élèves, établissements de formation, réseau Information Jeu- nesse(p.48)…; - les organismes d’accompagne- mentàlarecherched’emploi:Pôle emploi,Missionlocale(p.44),…; - les Chambres consulaires (Chambredecommerceetd’indus- trie, Chambre de métiers et de l’ar- tisanat,Chambred’agriculture); - les sites web des grandes en- treprises, les forums, les listes de diffusion… www.liens-vers-emploi.fr Identifier des offres sur le web Des centaines de sites web pro- posent des offres d’emploi : - les sites web institutionnels (ex. Pôle emploi), - les sites web généralistes (ex. CRIJ), -lesorganismesspécialisésdans la recherche d’emploi (ex. APEC), - les sites web spécialisés dans un domaine, - les agences d’intérim, - les sites web des entreprises. Listez les sites web utiles à votre recherche d’emploi en utili- sant directement le menu « Mes favoris » ou « Marques-pages » de votre navigateur Internet. Vous pourrez ainsi, consulter les offres, envoyer votre candidature par e-mail, mais aussi vous abon- ner aux offres adaptées à votre profil à partir d’un certain nombre de critères (zone géographique, secteur d’activité, poste, etc.). La plupart des sites web dédiés à l’emploi proposent ce service. Pourtrouverunemploienadéqua- tion avec votre diplôme et/ou vos objectifs, appuyez-vous sur un projet professionnel clairement défini (p. 6). Soyez actif et ayez confiance en vous et votre projet ! Si vos objec- tifs sont clairs et atteignables, votre recherche sera facilitée, parce que mieux structurée. Votre projet professionnel vous servira de base pour bâtir vos CV, rédiger vos lettres de motivation, convaincre les recruteurs et trou- ver vos futurs employeurs. Rechercher son premier emploi nécessite de se poser les bonnes questions, de choisir les bons outils et de savoir où trouver la bonne information. Il est préfé- rable d’être guidé et d’identifier les acteurs de l’emploi de proxi- mité (Mission locale p. 44, Pôle emploi…). Veilleretprospecter Pour trouver plus facilement des employeurs potentiels, identifiez bien le poste souhaité en définis- sant vos priorités de recherche (géographique,typed’employeur, secteurs d’activité… p. 6). Votre stratégie de recherche doit prendre en compte la réalité du marché de l’emploi : - 40 % des recrutements s’effec- tuentsurlemarchédit«visible » : réponses à des offres d’emploi diffusées dans la presse généra- liste, la presse spécialisée ou sur les sites web. - 60 % des embauches sont effec- tuées via le marché « caché » : les offres d’emploi qui ne sont pas communiquées. Une recherche d’emploi ne se limite donc pas à répondre aux offres d’emploi publiées. Les candidatures spontanées et le développement du réseau sont indispensables. Soyez dans une démarche active et recherchez les opportunités d’emploi dans le secteur d’activi- té visé. Cela passe par la mise en place et l’animation efficace d’un réseau relationnel, en suivant 4 pistes : - votre réseau personnel, - le réseau professionnel (en- quêtes Métiers, forums, anciens maîtres de stages tuteurs, an- ciens étudiants, réseaux sociaux, etc.), - la prospection des entreprises susceptibles de recruter, - l’identification des sources de diffusion d’offres. Passez à l’action en recherchant les opportunités d’emploi et pro- posez vos services. Privilégiez le web ! Se créer un réseau sur Internet demande du temps, soyez patient et profitez des échanges et opportunités. Pourêtreefficace,votre recherche sur Internet doit être structurée, organisée et régulière. Evitez une utilisation « au coup par coup » et brouillonne. Choisissez le rythme qui vous convient (1 ou 2 fois/semaine, 2h à chaque fois, le mercredi parce
  17. 17. 33Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi32 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi quelques conseils... -> Attention à utiliser les bons mots-clefs : ceux qui sont en relation avec votre profil et votre projet. -> Ciblez les sites web les plus pertinents par rapport à votre profil. Il est contreproductif de multiplier les inscriptions. -> Vérifiez bien l’actualisation des offres proposées. Des offres trop anciennes démontrent un manque de suivi et de fiabilité du site web. Décrypterlesoffres La grande majorité des offres d’emploi suivent le même sché- ma, en trois parties. La première donne des infor- mations sur l’entreprise : nom, secteur d’activité, taille, emplace- ment géographique... Ladeuxièmepartiedel’offresertau descriptif du poste : qualifications (profil), rémunération, nombre d’heures,missions,tâches... Enfin,latroisièmepartiedel’offre se concentre sur les éléments pratiques comme les modalités d’envoi des candidatures (par e-mail ou courrier, avec photo ou ajout de documents spécifiques) et la date limite d’envoi. Décelez et différenciez les cri- tères prioritaires des critères secondaires (non déterminants). Par exemple, un critère prioritaire estformuléavecdestermesclairs et restrictifs du type « véhicule exigé » ou « permis B indispen- sable ». A contrario, un critère secondaire utilise des termes non détermi- nants du genre « expérience sou- haitée»ou«niveauBac+2recom- mandé». Dans la mesure du possible, as- surez-vous que l’offre que vous lisez ne comporte aucun carac- tère discriminatoire (p. 28). Comparez ces critères à votre profil : - les points de similitudes (les points forts), - les points faibles, - les points à améliorer et pou- vant être argumentés. Si votre profil ne répond pas aux critères prioritaires exigés par l’entreprise, vous perdrez du temps en y répondant. Si vous réunissez les critères prioritaires et seulement quelques critères secondaires, proposez votre can- didature. Desélémentsdevotreprofilpour- ront faire la différence, sélection- nez parmi vos expériences et ap- titudes, celles qui correspondent le mieux aux qualités requises pour l’offre. Analyser les informations Candidater Deux outils sont essentiels pour votre dossier de candidature : le CV et la lettre de motivation. Personnalisez-les pour chaque offre ! •••Le curriculum vitae (CV) Le but du CV (p. 36) est de reflé- ter votre personnalité, de mettre en valeur vos qualités et com- pétences. Il n’existe, ni recette miracle, ni CV type. Il y a cepen- dant quelques règles à respecter et des erreurs à éviter. Il doit, par exemple, être facile à lire et dactylographié, bien mis en page et aéré, sans faute d’or- thographe et une page suffit pour une personne en début de vie professionnelle. Vous pouvez mettre une photo neutre, mais sans être austère. Evitezlespaysagesbucoliqueset le canapé du salon en fond. De nombreux sites web vous aident à créer un CV en ligne et à le diffuser sur le web et les réseaux sociaux. Des fonctionna- lités permettent aussi de conser- ver tous vos outils de recherche d’emploi (p. 26). Déposer son CV (banque de CV ou « CVthèque ») Il est possible de déposer son dossier de candidature en ligne, soit sur un site web spécifique emploi, soit sur le site web d’une entreprise. C’est donc une sorte de banque de données où sont référencés des milliers de CV. Lorsque vous déposez votre candi- daturedansuneCVthèque,veillezà utiliser un maximum de mots-clefs pourdécrirevotrecandidature. C’est grâce à ses « tags » que les recruteursretrouverontvotreprofil! l’entreprise Raison sociale, secteur d’activité, type de produits ou de services, taille, statut, nationalité, zone d’activité, chiffre d’affaire, rang sur le marché, taux de croissance, effectif le poste Contenu du poste Titre/Intitulé, fonction, missions Responsabilité et évolution Responsabilités (en hommes, en chiffre d’affaire, secteur...), position hiérarchique, contenu de l’emploi, possibilités d’évolution et de promotion, possibilités de formation Conditions de travail Lieu de travail, déplacements, horaires Contrat de travail Type de contrat, durée, date de début, salaire ou mode de rémunération, avantages (primes, mutuelles, CE...) Vous Critères objectifs Formation, diplôme(s), langue(s), connaissances, expérience professionnelle (nature/durée), références Critères variables Objectifs professionnels, âge, mobilité, bonne présentation, disponibilité Critères subjectifs (savoir-être) Goût de l’action, créativité, esprit de décision, efficacité, esprit d’équipe, facilité d’expression... L’annonceanonymeL’annonceanonyme
  18. 18. 35Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi34 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi un conseil... Soyez cohérent d’un site web à l’autre : indiquez les mêmes informations et actualisez bien votre profil sur l’ensemble des sites web. La lettre de motivation La lettre de motivation (p. 37) doit inciter l’employeur à vous re- cevoir en entretien d’embauche. C’est un élément important de votre candidature. Elle doit être concise et percutante. •••Expliquezvotredémarche Vous êtes à la recherche d’un em- ploi, d’un stage, d’un contrat de professionnalisation... le recru- teur doit comprendre immédiate- mentquelestl’objetdevotrecan- didature et dans quel cadre elle s’inscrit. C’est le moment aussi de préciser l’origine de votre can- didature : réponse à une offre (indiquezsaréférenceousonnu- méro), candidature spontanée, recommandation (via un contact, un ami, une connaissance…). •••Montrez l’adéquation entre votre profil et le poste à pourvoir Après ce préambule votre lettre de motivation doit s’attacher à le- ver les doutes du recruteur et lui faire comprendre que vous êtes le candidat idéal. Sans faire un résumé de votre parcours (le CV est là pour ça), il faut quelques arguments qui prouvent que votre profil corres- pond parfaitement au poste. En ayant au préalable identifié les compétences requises (détail- lées dans l’offre d’emploi), vous allezdevoirmettreenparallèlece qui est demandé et ce que vous avez réalisé. Vos expériences les plus significa- tives sont à détailler en quelques mots, en ne retenant de votre car- rière que ce qui peut vous servir à obtenir le poste. •••Affirmez votre motivation La lettre de motivation s’achève évidemment par une formule de politesse (sans en faire des tonnes !) et une ouverture vers un échange téléphonique ou un entretien. Avant de conclure, vous avez tout intérêt à répéter votre motivation pour le poste à pourvoir, l’entreprise, son secteur d’activité ou ses valeurs. Une fois vos outils réalisés, de- mandezl’avisd’untierssurcequ’il en a retenu, sur la lisibilité et la compréhension des informations, sur des corrections éventuelles (grammaire et orthographe). Comment candidater ? Les employeurs privilégient un ou plusieurs modes de candida- ture, à vous de les identifier. Sur une offre d’emploi, les infor- mations utiles et contacts sou- haités par l’employeur sont indi- qués : - adresse, - téléphone, - e-mail, - page de contact en ligne, - Nom et fonction de la personne à contacter, - documents à joindre, -intermédiaires(cabinetderecru- tement, agence intérimaire…). •••Pour une candidature spon- tanée, consultez le site web de l’entreprise ou les annuaires et répertoires. Vous y trouverez toutes les infor- mations nécessaires pour trans- mettre votre candidature. Pour être plus précis dans votre envoi, appelez l’entreprise et demandez le mode de candidature le plus adapté pour eux, ainsi que le nom du service et/ou de la personne en charge des recrutements. Aujourd’hui, la majorité des can- didatures s’effectue par e-mail. En réponse à une offre, suivez les indicationsdel’offre;mentionnez le titre ou la référence de l’offre dans le corps du message et si possible dans l’objet. Personnali- sez chaque envoi et ciblez le bon destinataire. Pour une candidature spontanée, l’objet du message reste assez généraliste : « demande de rendez- vous »ou«propositionsdeservices ». En revanche, un intitulé comme « candidature spontanée » risque denepasêtrelu. Le corps du message doit être plusdétaillépourdonnerenvieau lecteur d’ouvrir les pièces jointes. Deux tendances existent, cer- tains préconisent de rédiger la candidature dans le corps du message et de ne joindre que le CV, d’autres préfèrent une courte introduction, bien rédigée, dans le corps du message avec une lettre de motivation et un CV en pièces jointes. Lespiècesenvoyéesparcourrier électronique doivent être enre- gistrées dans un format qui ne risque pas de modifier le fichier, comme le format PDF ou à défaut le format RTF. Ces deux formats ont l’avantage d’être lisibles avec différentes versions de logiciels courants. L’adresse électronique d’envoi d’une candidature doit être à la fois simple et neutre de type nom.prenom@fournisseur.fr. Lesnoms«humoristiques»sont à réserver à l’entourage proche. Lenomdespiècesestégalement important. Le candidat qui envoie unCVetunelettredecandidature avecunintitulédanslequelfigure son nom facilite la tâche du des- tinataire. N’oubliez pas de changer votre répondeur téléphonique avec un message sérieux, rappelant vos prénom et nom. Enregistrez-le dans un endroit silencieux pour ne pas avoir de fond sonore. www.liens-vers-emploi.fr www.rhonealpes-orientation.fr www.pole-emploi-evenements.fr www.journaldelemploi.com www.emploi.org www.netemploi.fr info+ www.pole-emploi.fr rubrique Candidat > Mes conseils www.moncv.com www.doyoubuzz.com www.easy-cv.com www.cv-motion.com www.avenir-etudes-conseil.com/ coachemploi info+
  19. 19. 37Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi36 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOMCV1er emploi ZOOMlettredemotivation1er emploi 1 UP 00000750 score 00018620 HiGH score 00038260 Prénom NOM Adresse CP Ville Age Tél portable ou fixe Situation(marié,célibataire...) E-mail Indication de permis Attention, indiquez une adresse e-mail correcte et adaptez le message de votre répondeur téléphonique ! TITREDUPOSTEVISE (Erreur à éviter :mettreuntitreinutileouunmauvaisintitulédeposte) La présentation rétro chronologique (du plus récent au plus ancien) reste la plus adaptée pour valoriser vos dernières réalisations. EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Période(mois+année) Intitulé du poste - Nom de l’entreprise, Ville (Département) - Détaillez les activités et compétences mises en œuvre lors de cette expérience. (…) FORMATION Année Intitulé du diplôme validé et spécialité Nom de l’établissement, Ville (Département) (…) Attention, n’oubliez pas les formations et certifications que vous avez pu obtenir pendant ou après votre sortie de l’école et notamment : BAFA, PSC1, permis spécifique (CACES), habilitations, etc… COMPETENCES TECHNIQUES ET LINGUISTIQUES Informatiques : détaillez les logiciels, base de données et autres outils web ou de bureautique maîtrisés Linguistiques : précisez vos niveaux de langues (…) CENTRES D’INTERET Evitez les centres d’intérêt trop généraux qui n’amènent aucune valeur ajoutée : shopping, lecture… Précisez et valorisez ce qui vous passionne et qui vous différencie ! Précisez si vous pratiquez un ou des sports réguliers, en compétition, en club… Précisez des activités régulières ou des passions particulières (ex. cuisine du monde, passionné de mangas, cinéma d’auteurs…). Précisez des expériences marquantes et enrichissantes selon vous : voyages, implications associatives… Prénom NOM Adresse CP Ville Tél portable ou fixe E-mail A l’attention de M./Mme ... Responsable du recrutementPour une candidature spontanée, procurez-vous le nom de la personne ressourcedans l’entreprise : au service ressources humaines, ou personne du service visé. A(Ville),le(date:jour/mois/année)Objet : Référence de l’annonce ou poste visé Madame/Monsieur, Introduction : Intéressez votre lecteur en utilisant une phrase accrocheuse.L’accroche pour être percutante ne doit pas être longue ! Evitez les formules toutesfaites. Entrez dans le vif du sujet dès la première phrase. Dans le cas d’une réponse à uneoffre,nerépétezpaslaréférencedel’annoncedéjàpréciséedansl’objet.Résumezéventuellement les principaux critères de l’offre. Ne parlez pas de vous, parlez duprofessionnel (« vous ») et de son entreprise.Pour une candidature spontanée, n’hésitez pas à faire référence à des actualitéspouvant avoir une incidence sur l’activité de l’entreprise. Vous mettrez ainsi enavant des besoins à venir et des problèmes à résoudre. Le choix de l’accrochedépend de la cible visée (destinataire, service) et des compétences que vousmettrez en avant dans le développement. Corps de la lettre : Démontrez vos motivations et apports pour l’employeur,ainsi que l’adéquation existant entre votre profil et le poste proposé ou l’activité del’entreprise. La lettre doit en partie répondre aux questions que se pose le recruteur :pourquoi vous plutôt qu’un autre ? Pourquoi avez-vous choisi son entreprise ?Sélectionnez parmi vos atouts et acquis ceux qui correspondent le mieux auxattentes du recruteur et/ou à la cible (fonction, poste, entreprise, secteur).Appuyez-vous sur l’analyse de votre profil (compétences, savoir-faire et savoir-être). Quantifiez vos exemples en chiffres ou en résultat et reformulez ces atoutssous forme de paragraphe courts. À chaque paragraphe correspond une idée (2 ou3 maximum). Conclusion (proposition d’une rencontre) : Utilisez une formule dynamique quivous corresponde bien. Il y a 2 possibilités : vous laissez l’initiative du rendez-vousà votre interlocuteur et « restez disponible », tout en veillant à relancer en cas denon réponse. Vous prenez l’initiative en annonçant votre prochaine démarche : « Je mepermettrai de prendre contact avec vous pour convenir d’un rendez-vous. » Formule de politesse : Soyez simple, concis et professionnel en évitant lesformules trop familières. Prénom NOM (signature)
  20. 20. 39Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi38 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Suivresescandidatures Cette étape donne un coup de pouce à votre candidature. Vous démontrez votre motivation et votre intérêt pour le poste. Vous vous assurez aussi que votre candidature a bien été réception- née et prise en compte. Une chose est sûre, plus vous se- rez réactif et efficace, plus vous aurez de chance de décrocher un entretien. Comment ? Relancez l’entreprise, sans être trop insistant, 1 à 2 semaines après l’envoi de votre candidature. Choisissez le mode de contact le plus adapté, par e-mail ou par téléphone si les coordonnées de l’interlocuteur sont indiqués sur l’offre (p. 33). Entraînez-vous à présenter votre projet, vos qualités et motiva- tions puis montrez-vous enthou- siaste et disponible. Profitez-en pour glaner des ren- seignements supplémentaires : le nom de la personne en charge du recrutement, les échéances durecrutement(datederéponse, déroulement…) et le moment où vous pourriez éventuellement les recontacter. Pour vous aider, rien ne vous empêche de réaliser un tableau récapitulatif des offres sous la forme d’un tableau de bord, afin de visualiser rapidement celles qui correspondent le plus à votre profil et pour suivre vos candida- tures. L’entretien Avant l’entretien : se préparer Vous allez être reçu en entretien. C’est une étape très importante qui signifie que votre profil inté- resse le recruteur. Avanttout,renseignez-vous bien sur l’entreprise et sur le poste. Les recruteurs apprécient tou- jours les candidats qui ont cher- ché à en savoir plus sur l’entre- prise. N’hésitez pas à solliciter les personnes qui peuvent vous aider à préparer votre entretien en affûtant vos arguments ! N’oubliez pas de préparer les documents essentiels (CV, certi- ficats de travail, pièce d’identité, carte vitale…). Pendant l’entretien : se concentrer Première chose : arrivez toujours à l’heure ! La phase d’accueil est essentielle pour donner de vous une première image positive. Soyez aimable, disponible et attentif. Votre premier interlo- cuteur sera peut-être le service administratif, faites bon effet dès le départ. •••Lors de l’entretien, donnez votre avis toujours avec calme et assurance. Vous devez connaître votre par- cours (CV) sur le bout des doigts et avoir anticipé un maximum de questions. Posez des questions sur la fonc- tion proposée et sa place dans l’organisation de l’entreprise. La motivation est un atout impor- tant pour être recruté, montrez votre dynamisme en mettant en avant vos qualités et votre volonté. Attention à ne pas trop en faire ! Répondez à chaque question en argumentant et en illustrant vos propos par des exemples précis et détaillés qui démontrent vos capacités. Montrez votre intérêt pour le poste proposé, en posant les questions appropriées. Refor- mulez toujours les questions de votre interlocuteur pour répondre de manière précise et favoriser l’échange. Soyez réaliste sur vos compé- tences. Il n’est pas interdit d’infor- mer un recruteur que vous n’êtes pastoutàfaitcompétentdansun domaine mais que vous avez la volonté de vous former. •••À la fin de l’entretien, confir- mez votre intérêt pour le poste et interrogez le recruteur sur les étapes suivantes. Ces informa- tions vous permettront d’initier les démarches de suivi (p. 38) et appuieront encore votre candida- ture ! Pensez qu’à compétences et parcours égal, l’employeur verra en vous votre singularité et votre motivation. Ce qui fait la différence, c’est vous et votre personnalité ! Après l’entretien : marquer des points supplémentaires •••Dans les 48 heures, envoyez un e-mail de quelques lignes sous une forme soignée. Remerciez le recruteur de vous avoir reçu et résumez les points abordés pendant l’entretien. Vous démontrez ainsi que vous avez bien saisi les enjeux du poste. Rappelez rapidement vos points forts correspondants aux attentes du recruteur. •••Si vous n’avez pas de retour à la date prévue ou dans la se- maine qui suit, prenez votre cou- rage à deux mains et relancez-le partéléphone.Vousluiréaffirmez ainsi votre intérêt pour le poste. Intitulé poste/ Réf. offre Nom entreprise oucabinet derecru- tement Contact Typede candida- ture Dateet mode d’envoi Datede contact Suivi candida- ture Obser- vations Exemple 1 Société X Nom Fonction Tél e-mail@ Réponse àoffre Candi- dature spontanée Date Par e-mail, courrier, enligne Télle... Entre- tien le... Relance le... Réponse prévue le... Présent surle forum Emploi deX quelques conseils... Les entreprises filtrent les appels, soyez bref et essayez de les recontacter à des horaires différents sur lesquels les personnes peuvent être plus disponibles. En cas de refus, n’hésitez pas à demander au recruteur ses raisons. Ces informations vous aideront à retravailler votre candidature et vos arguments. Si la place est déjà prise ou que votre profil n’a pas convaincu, restez courtois. Pensez au réseau dont l’entreprise fait partie ! www.pole-emploi.fr www.aide-emploi.net info+
  21. 21. 41Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi40 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi un conseil... Savoir rebondir Ne pas se précipiter Tout comme l’entreprise, laissez- vous aussi le temps de la réflexion avant de vous engager sur un emploi. Pensez à calculer ce que vous allez réellement gagner à partir de votre salaire net : 60 % environ de votre salaire brut, déduisez les frais de transport, de repas, d’hébergement… Si nécessaire, avant la prise de postefaites-vousrepréciser(p.41): - le poste (rôle, fonction, tâches, compétences), - les conditions d’embauche (du- rée du contrat, période d’essai, salaire et prime), - les conditions de travail (ho- raires, congés, frais de déplace- ment, cantine…), - les avantages annexes (tickets restaurant, chèques vacances, cantine, comité d’entreprise, mu- tuelle…). En cas de refus Soyez conscient que la majorité des candidatures est refusée. Vous n’êtes donc pas le seul dans ce cas et votre frustration est justifiée. Ne vous découragez pas, apprenez de ses échecs et sachez rebondir ! Pour cela, analysez les raisons des refus de vos candidatures quand vous pouvez les connaître, demandez l’avis de profession- nels, des employeurs où vous avez postulé et prenez du recul. Sachez que demander un conseil extérieur est toujours bénéfique. Vos outils sont au point pourtant un regard extérieur offre toujours de nouvelles idées, des points que vous n’avez pas assez valo- risés, des ressources auxquelles vous n’aviez pas pensé… S’organiser et rester constant Ledangerestdeperdrelerythme et de vous démobiliser. Une re- cherche d’emploi c’est un travail à temps plein, organisez donc vos journées comme si vous travailliez. Entre les recherches d’offres, d’employeurs potentiels, d’informations complémentaires, les temps de développement et de rencontres réseau, les salons, les enquêtes métiers… vos jour- nées seront bien occupées ! Pensez aussi à vous offrir des journées pour décompresser et souffler. Profitez de votre parcours de recherche pour travailler votre ré- seau. Identifiez les collaborateurs de la structure dont la fonction vous intéresse et sollicitez des rendez-vous avec ces personnes. Ainsi,vousprouvezquevousêtes curieux et intéressé par l’activité de l’entreprise. Gardez toujours en tête que vous êtes en train de créer votre pre- mier réseau professionnel et que ces contacts pourront vous servir par la suite. Conservez bien les coordonnées des personnes rencontrées au fur et à mesure de votre parcours et notez dans quel cadre vous les avez côtoyées. Ses premiers pas dans le monde du travail Le monde du travail à des codes, desrèglesquetoutsalariésedoit de connaître et de respecter et qui le protège également. Pour bien comprendre ce nou- vel environnement, un certain nombre d’outils sont mis à votre disposition. Avant l’embauche... Demandez à lire le contrat de tra- vail avant signature. Consultez les documents d’entre- prises : le règlement intérieur, les statuts, la convention collective et les éventuels accords internes à l’entreprise. •••Ce que vous devez savoir avant de signer : - l’identité de l’entreprise, - la qualification professionnelle, - le lieu de travail, - le salaire mensuel en relation avec le nombre d’heures travail- lées, - les horaires et le rythme de tra- vail (jours de repos), - la convention collective de réfé- rence, - la durée de la période d’essai, - la date de début du contrat et en cas de durée déterminée, la date de fin du contrat. •••A quoi sert le contrat de tra- vail ? Il me permet : - de cotiser pour la retraite et le chômage, - d’avoir une couverture maladie et accident, - d’avoir un recours juridique en cas de conflits avec l’employeur, - d’avoir des droits à la formation, - d’avoir une certitude quant à ma rémunération. •••Le salaire est fixé dans le contrat de travail ou avant l’em- bauche : le minimum légal est le SMIC. Il est de 9,61 € brut de l’heure au 1er janvier2015,soit1457,52€brut pour35heureshebdomadaires. Le SMIC est mis à jour chaque début d’année. •••La période d’essai est une période probatoire qui est rému- nérée dès l’embauche. De durée variable suivant les contrats, elle ne peut être renou- velée qu’une seule fois. Le contrat peut être rompu à tout moment par l’employeur ou par le salarié. L’employeur est tenu d’in- former par avance son salarié s’il interrompt son contrat de travail durant la période d’essai. •••Etre salarié d’une entreprise, c’est avoir des obligations mais aussi des droits : formation, aides auxtransports,comitéd’entreprise, mutuelle…Soyezattentifàobtenir l’ensembledesesinformations. lesbonsréflexescontreletravailaunoir!lesbonsréflexescontreletravailaunoir! www.travail-emploi.gouv.fr Rubrique Informations pratiques > Fiches pratiques du droits du travail www.rhone-alpes.direccte.gouv.fr Directions du travail en Rhône-Alpes www.legifrance.gouv.fr Code du travail et conventions collectives consultables info+
  22. 22. 42 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi ZOOMMes premiers jours Toute entreprise a sa propre « culture interne ». Une fois ap- préhendée, elle vous permettra de mieux comprendre son fonc- tionnement, de vous intégrer à l’équipe et d’être à l’aise dans votre poste de travail. Les premières heures et pre- miers jours sont toujours un peu stressants, pourtant cette pre- mière journée est capitale pour la suite de votre travail. Comment je m’habille ? Donnezuneimagesérieuseetpro- fessionnelle dès le départ pour, si besoin, réadapter votre tenue aux codes et habitudes de l’entreprise. Nevenezpasentenuetropdécon- tractée, ni en costume si l’emploi ne le nécessite pas. Une bonne hygiène de vie C’estunnouveaurythme,essayez de vous coucher tôt quelques jours avant le début de votre em- ploi,etdevousleverplustôt.Ainsi, votre premier jour sera moins dif- ficile. Une bonne hygiène de vie vous aidera à vous sentir bien et à être en forme. A quelle heure j’arrive ? Le premier jour est très important car votre employeur vous attend et il a annoncé votre arrivée à l’équipe.Seprésenter10 minutesà l’avanceestconseillé!Evitezd’arri- ver en retard surtout sur la période d’intégration. Quel comportement adopté ? Dites bonjour ! Veillez à adapter votre ton, ayez un sourire chaleu- reux, une bonne poignée de main tout en regardant votre interlocu- teur dans les yeux. Apriori,vousserezprésentéàvos collègues dans les premiers jours mais si ce n’est pas le cas, prenez l’initiative. Cela vous permettra d’identifier les personnes impor- tantes dans l’organigramme et/ ou celles avec lesquelles vous al- lez travailler. Si dès le lendemain vous les saluez en les nommant, il est fort à parier qu’elles appré- cieront cette marque de recon- naissance ! Attention, ne soyez ni trop familier, ni trop renfermé avec vos nouveaux collègues de travail. Observez, écoutez, notez au fur à mesure et posez des questions si vous ne comprenez pas. Où et quand je déjeune ? Votre responsable et/ou vos col- lègues peuvent vous proposer de déjeuner avec eux. Acceptez même si vous êtes timide ! Ce sont les moments tels que le dé- jeuner ou la pause-café qui favo- risent les échanges et donc votre intégration. A quelle heure je pars ? Le premier jour évitez de partir avant tout le monde ou le der- nier. Dans tous les cas, ne partez jamais avant l’horaire prévu dans votre contrat. Si vous êtes cadre, observez le rythme de vos collè- gues, sans faire de zèle. Lors de cette première journée, vousserezle«petitnouveau»et peut-être même l’attraction de la semaine. Restez neutre quelque- soit la situation. Le soir, prenez le temps de lister les informations essentielles qui vous serviront à mieux gérer et comprendre votre activité et/ou certaines per- sonnes.
  23. 23. 45Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi44 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi pourvous ACCOMPAGNER lesMissionslocalesenRhône-Alpes Ain Mission locale jeunes Bresse, Dombes, Côtière 5teravenuedesSports Bourg-en-Bresse Tél0474453537 >>AntennesàChatillon-sur-Chalaronne, Montrevel-en-Bresse,MiribeletTrévoux Mission locale jeunes Bugey Plaine de l’Ain 4placeSanville AmbérieuenBugey Tél0474346122 mlj.amberieu@mljbpa.fr >>AntenneàBelley Mission locale action jeunes Oyonnax, Gex, Bellegarde Citéadm.,188rueAnatoleFrance Oyonnax Tél0474735166 accueil.oyonnax@mlaj.fr www.mlaj.fr >>AntennesàBellegardeetGex Ardèche Mission locale Nord Ardèche PlacedelaLiberté Annonay Tél0475692903 jeune@missionlocalenordardeche.com >>AntennesàAnnonay,Tournon, St-Péray,Lamastre,StMartin-de- ValamasetSt-Agrève Mission locale Moyenne Vallée du Rhône-Centre Ardèche MaisonAstier,78rueKléber Le-Teil Tél0475494937 mission.locale.leteil@orange.fr >>AntennesàPrivasetLa-Voulte Mission locale Ardèche Méridionale 2placeJeanMarze Aubenas Tél0475892000 mission.locale@mlam.fr >>AntenneàVallon-Pont-d’Arc Drôme Mission locale Agglomération et Territoire du Valentinois 3alléeBernardGangloff Valence Tél0475820180 siege@missionlocalevalence.com www.missionlocalevalence.com >>AntennesàValence-le-Hautet Bourg-lès-Valence Mission locale Portes de Provence 35boulevardduGénéraldeGaulle Montélimar Tél0475007030 contact@missionlocale.info www.lamissionlocale.fr >>AntennesàMontélimaretDieulefit Le réseau des Missions Locales accompagne les jeunes de moins de 26 ans sortis du système scolaire vers la formation et l’emploi. www.missions-locales.org Mission locale Drôme des Collines, Royans, Vercors 30boulevardRemyRoure Romans Tél0475007040 ml-romans@missionlocaleromans.com >>AntennesàLa-Chapelle-en-Vercors etSt-Vallier Mission locale Drôme Provençale AncienHôteldeVille Nyons Tél0475261703 nyons@missionlocaledp.org >>AntenneàPierrelatte Mission locale Vallée de la Drôme 3ruedesCuiretteries Crest Tél0475767067 mlvalleedrome@fr.oleane.com >>AntennesàLivronetDie Isère Mission locale 16boulevardAgutteSembat Grenoble Tél0476865858 info@ml-grenoble.org Mission locale du Sud-Isère 31ruedeNormandieNiémen Echirolles Tél0476236780 echirolles@missionlocale-si.com www.missionlocale-si.com >>AntennesàEybens,Pont-de-Claix etSt-Martin-d’Hères Mission locale du Grésivaudan 147rueduPrédel’Horme Crolles Tél0476080870 info@mlgresivaudan.com >>AntennesàDomène,Meylanet Pontcharra Mission locale Nord-Isère 7placeCharlieChaplin Bourgoin-Jallieu Tél0474835656 bourgoinjallieu@mlni.fr >>AntennesàVillefontaine,La-Tour- du-Pin,MoresteletCrémieu Mission locale Isère Drac Vercors 28ruedelaLiberté Fontaine Tél0476533410 mlidv.fontaine@gmail.com >>AntennesàVillard-de-Lanset St-Egrève Mission locale Isère Rhodanienne MIJIR,9rueLaurentFlorentin Vienne Tél0474783790 vienne@mijir-missionlocale.org >>AntenneàRoussillon Mission locale de la Bièvre 103rueChorier Beaurepaire Tél0474791818 mob@mlbievre.com >>AntennesàLa-Côte-St-André, RenageetViriville Mission locale Alpes Sud-Isère 205chemindesMattons Vizille Tél0476788876 contact@ml-asi.com www.ml-asi.com >>AntennesàLa-Mure Mission locale du Pays du Sud Grésivaudan 7rueduColombier St-Marcellin Tél0476388342 missionlocale@pays-saint-marcellin.fr Mission locale du Pays Voironnais 40rueMainssieux Voiron Tél0476931718 maison.emploi@paysvoironnais.com www.emploi-pvsg.org Loire Mission locale du Roannais 4rueMolière Roanne Tél0477684288 secretariat@mlroanne.org Mission locale de Saint Etienne et de la Couronne Stéphanoise 18avenueAugustinDupré St-Etienne Tél0477013400 contact@ml-st-etienne.org www.ml-st-etienne.org
  24. 24. 47Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi46 Trouveruneentreprise: dustageau1er emploi Mission locale Gier Pilat EsplanadeMelchiorMittedeChevrières St-Chamond Tél0477299800 contact@ml-gierpilat.org www.ml-gierpilat.org >>AntenneàRive-de-Gier Mission locale du Forez 12ruedelaPréfecture Montbrison Tél0477584203 contact@mlforez.fr >>AntenneàAndrézieux-Bouthéon Mission locale Ondaine et Haut-Pilat 44bisruedelaTourVaran Firminy Tél0477101999 contact@mlj-ondainehautpilat.fr Rhône Mission locale de Lyon 107-109boulevardVivier-Merle Lyon3ème Tél0472569999 siege@mllyon.org www.missionlocalelyon.fr >>AntenneàLyon1er (pour1er ,2ème et4ème ) >>AntenneàLyon3ème (pour3ème et6ème ) >>AntenneàLyon9ème (pour5ème et9ème ) >>AntenneàLyon8ème >>AntenneàLyon7ème Mission locale Plateau Nord Val-de-Saône 20rueAmpère Fontaines-sur-Saône Tél0472274550 missloc.pnvs@mlpnvs.org www.mlpnvs.org >>AntennesàRillieux-la-Pape, Neuville-sur-SaôneetCaluire-et-Cuire Mission locale 3avenueGeorgesDimitrov Vaulx-en-Velin Tél0472049414 contact@mlvaulx.org Mission locale Sud-Ouest Lyonnais 12rueduColonelSebbane Oullins Tél04726617 50 contact@mlsol.fr www.missionlocale-mlisol.org Mission locale de Villefranche, Beaujolais 1placeFaubert Villefranche Tél0474029150 avenirjeunes@mlbeaujolais.org >>AntenneàBelleville-sur-Saône Mission locale des Monts d’Or et des Monts du Lyonnais 3avenueduGénéralBrosset Tassin-la-Demi-Lune Tél0472591880 info@missloc.org Mission locale Bron, Décines, Meyzieu 32ruedelaRépublique Décines-Charpieu Tél0472056570 mlbdm@mlbdm.org www.mlbdm.org >>AntennesàBron,Meyzieuet Décines-Charpieu Mission locale Nord-Ouest Rhône PlaceVictorHugo Tarare Tél0474050030 contact@missionlocale.org www.missionlocale.org >>AntennesàL’Arbresle,Amplepuis, ThizyetSt-Laurent-en-Chamousset Mission locale 8avenueDivisionLeclerc Vénissieux Tél0472891330 direction@mlvenissieux.com Mission locale Rhône Sud MIFIVA,6rueJacquesPrévert Givors Tél0472242012 mifiva.siege@wanadoo.fr >>AntennesàGivorsVernes,Condrieu etGrigny Mission Locales Rhône Sud-Est PlaceduPentacle St-Fons Tél0472893999 mlrse@mlrse.org >>AntennesàSt-Fons,St-Priest, St-Symphorien-d’Ozon,Mions,Feyzin etCorbas Mission locale 50rueRacine Villeurbanne Tél0472657050 mlve@mlve.org >>AntennesàCharpennes/Tonkinet Buers/Croix-Luizet Savoie Mission locale de la Tarentaise 21avenueGénéralBuisson Albertville Tél0479311919 mljalbertville@wanadoo.fr >>AntenneàMoûtiers Mission locale Pays de Maurienne 274avenueduMont-Cenis St-Jean-de-Maurienne Tél0479644102 info@mlj-maurienne.org >>AntenneàModane Mission locale Bassin Chambérien 72ruePauletteBESSON Chambéry Tél0479335084 mlchambery@mlchambery.org www.mlchambery.org Mission locale de la Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget, et de Communes de l’Albanais, des Bauges et de la Chautagne PlaceMauriceMollard Aix-les-bains Tél0479615459 contact@avenir-jeunes73.fr Haute-Savoie Mission locale du Bassin Annécien 23avenuedeLoverchy Annecy Tél0450513922 info@mljba.fr www.mljba.fr >>AntennesàRumillyetFaverges Mission locale du Genevois 26avenuedeVerdun Annemasse Tél0450952050 ml.genevois@mlgenevois.org >>AntenneàSt-Julien-en-Genevois Mission locale Faucigny Mont-Blanc 15rueAchilleBenoit Cluses Tél0450897230 info@missionlocale.fr www.missionlocale.fr >>AntennesàSallanches,Bonneville etHaute-Vallée Mission locale du Chablais 26boulevardduCanal Thonon-les-Bains Tél0450263697 mlc@ml-chablais.org www.ml-chablais.org >>AntenneàDouvaine

×