Exemple

405 vues

Publié le

fgfg

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
405
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exemple

  1. 1. Pour mesurer la richesse d’un pays etde sa population à un moment précisou au fil du temps, les économistesont développé des concepts et créédes indicateurs économiques qu’ilfaut connaître pour comprendre lesdisparités dans la répartition desrichesses dans le monde.
  2. 2. 1.1) Qu’est-ce que la richesse?La richesse est le résultat de l’activitééconomique d’une collectivité commeun pays ou une région. Il sagit dans lesfaits de la somme des processusde production, distribution et deconsommation.
  3. 3. A) La production : activité quiconsiste à créer des biens etdes services afin de leséchanger sur le marché.
  4. 4. Chaque entreprise contribue à laproduction de richesses enréalisant des biens et des servicesà partir dautres biens et services.La richesse ainsi créée à chaqueétape s’appelle la valeur ajoutée.
  5. 5. Ex.: Trois entreprises différentes
  6. 6. Allons plus loin!http://www.dailymotion.com/video/x95tv8_cours-sur-la-valeur-ajoutee_school
  7. 7. Quatre ressources sont essentielles pour assurer la production : Les ressources humaines : le travailfourni par les dirigeants et le personnel de lentreprise.
  8. 8. Le capitaltechnique :léquipement oules moyens deproduction.
  9. 9. Les ressourcesnaturelles : matièrespremières ou sourcesd’énergie.
  10. 10. Le capital financier : les sommesd’argent investies dans l’entreprise parles investisseurs.
  11. 11. B) Distribution : toutesles opérationsqui suivent laproduction d’un bien ouqui précèdent l’achat dece bien par leconsommateur.Ex: transport desmarchandises,distribution dans lesmagasins de vente audétail.
  12. 12. C)Consommation : utilisationd’un bien ou d’un service offertpar un client, une personne ouune entreprise. La consommationnécessite le capital financier.Ex : les salaires, les profits desentreprises, les recettes desgouvernements, un système decrédit, un réseau financier fiableet stable (banques, caisses,assurances...).
  13. 13. Conclusion: chacune de cesactivités amène de lavaleur ajoutée et entraîne lacréation de richesse.
  14. 14. 1.2) Les secteurs dactivités économiques et la valeur ajoutée Selon le principe de valeur ajoutée, plus la fabrication d’un produit nécessite d’étapes, plus la valeur de ce produit augmente. (rappel)
  15. 15. Par exemple, fabriquer destéléviseurs et desordinateurs en utilisant lecuivre, l’or, le fer et d’autresmatières premières ajoutebeaucoup plus de valeur quela simple extraction et lavente de ces minerais.
  16. 16. Pourquoi ? Parce que le prix du produit final, celui du téléviseur ou de l’ordinateur, inclus la valeur de tous lessalaires ainsi que la valeur des technologies nécessaires à leur production. Le produit fini a donc plus de valeur que les matières premières dont il est constitué.
  17. 17. En moyenne, sur unelongue période, cettevaleur ajoutée se répartitde la manière suivante :les salaires composent67 % de la valeur ajoutée,les revenus de l’entreprise29 % et les revenus del’État 4 %.Vidéo sur la valeurajoutée
  18. 18. Il existe trois (3) grands secteurs deproduction économique qui amènentune création de richesse et différents degrés de valeur ajoutée :
  19. 19. Le secteur primaire : ce secteur exploiteles ressources naturelles. Par exemple, lesindustries agricoles, de pêche, de coupe debois, d’extraction du minerais et de pétrole,etc. Il s’agit du secteur qui ajoute le moins devaleur ajoutée, car il comporte très peud’étapes de transformation. De plus,les salaires dans ces industries sontgénéralement plus bas que dans les autressecteurs, car ils requièrent généralementmoins de formation.
  20. 20. Une entreprise dextraction du pétrole brut, une entreprise de pêche familiale, une ferme qui cultive le blé et une entreprise de coupe de bois sont toutes des activités économiques du secteur primaire.
  21. 21. Le secteur secondaire : il englobe toutesles entreprises de transformation et defabrication. Il est aussi appelé le secteurmanufacturier. Par exemple, l’industrieautomobile, aéronautique, la constructionrésidentielle et commerciale, le textile,l’électronique et l’informatique, etc. Cesecteur inclus la valeur de la productiondu secteur primaire. De plus,les salaires sont généralement plusélevés que dans le secteur primaire, car ilrequiert un plus haut niveau de formation.
  22. 22. Une usine pétrochimique, une entreprise de transformation du poisson, une meunerie et une scierie transforment des produits du secteur primaire et leur ajoutent de la valeur.
  23. 23. Le secteur tertiaire : il englobe l’ensembledes activités de services. Par exemple, lesservices publics comme l’enseignement etla santé, la vente au détail et en gros, ladistribution de produits, les servicesfinanciers comme les banques et lesassurances, les professions libéralescomme avocat, notaire ou comptable, lesservices techniques, les fonctionnaires del’État, etc. C’est dans ce secteur que seretrouvent les meilleurs salaires et que lavaleur ajoutée est la plus élevée.
  24. 24. Pour réaliser des projets de stations dessence, il faut de nombreux intervenants: des agents immobiliers, des notaires et des avocats, pour acquérir les terrains; desingénieurs civils, pour préparer les terrains; des architectes, pour concevoir les bâtiments; des professionnels de la construction, pour bâtir les stations; des comptables, pour gérer les coûts de construction; des techniciens, pour installer et entretenir les pompes; des réseaux de distribution, pour sapprovisionner; des gérants, pour diriger les stations...et une armée détudiants mal payés!!!
  25. 25. De même, la distributionde produits alimentairescomme le poisson, lafabrication du pain, laconstruction résidentielleet commerciale sonttoutes des entreprises dusecteur tertiaire quiajoutent de la valeur àpartir des productions dessecteurs primaires etsecondaires.
  26. 26. http://www.youtube.com/wa tch?v=SZTLYS54KYI

×