INTRODUCTIONAL’ETUDEDUDROIT 
ENCG-KENITRA 
Par: Dr.AbderrazzakELGOURJI 
jeuddii2244ooccttoobbrree22001133
PlanIntroductionGénérale 
PremièrePartie:LesdroitsobjectifsChapitreI:Définitiondelarèglededroit 
-lafinalitédelarèglededro...
DeuxièmePartie:Lesdroitssubjectifs 
•ChapitreI:lestitulairesdesdroitssubjectifs-lespersonnesphysiquesetlespersonnesmorales...
ObjectifsduCours: 
•Initierlesétudiantsàlacompréhensiondelasphèred’interventiondudroit 
•Renforcervosconnaissancesdesétudi...
•Résultatsattendus: 
Etrecapablededéfinirlarèglededroitetsescaractéristiques; 
Etrecapabledemaîtriserlessourcesetbanches...
INTRODUCTIONGENERALE INNTTRROODDUUCCTTIIOONNGGEENNEERRAALLE 
E
Droit'
Droit 
Caractéristiquesdelarèglededroit(générale,abstraite, obligatoireetcoercitive) 
LaRègledeDroit/ Lareligion/ Lamorale...
Enquoiconsistentlesétudesdedroit' 
•Ledroitestunesciencehumainedontl’objetestl’étudede 
l’Hommeentantqu’êtresocial.Larègle...
Enquoiconsistentlesétudesdedroit' 
•Lasciencedudroitadoncbienpourobjetd’étudelesrèglesjuridiquesquigouvernentnotrevieensoc...
Enquoiconsistentlesétudesdedroit' 
•C’estaussiunlangagequiutilisedenombreuxpolysèmes(motsàsensmultiples).Parfoiscesmotsont...
Enquoiconsistentlesétudesdedroit' 
•Qu’est-cequ’uncoursd’introductiongénéraleaudroit' 
•Ilnes’agitpasdeseconcentreruniquem...
DéfinitionduDroit 
•Ledroitestlatraductiond’unprojetpolitique.Ilviseàpromouvoiretàmettreenoeuvreuneconceptiondelasociétéet...
DéfinitionduDroit 
•Néanmoins,ilexisteunconsensus,surlessensclassiquesattribuésau «droit».Lemotdroitadoncdeuxsensclassique...
Ledroitestunenotionpolysémiquequipeutrecevoirplusieursdéfinitions.L'originedumotdroitprovientdumot(directium);termelatinqu...
Ledroitsubjectif: 
Lemotdroitadanscecasunesecondesignificationquiestrattachéeausujetdudroitetnonàlarèglededroitelle-même. ...
•Ainsi,lemot«droit»peutavoirdeuxdéfinitionsdistinctesselonlaréférenceàsonobjetouàsonsujet.Lanuanceentrecesdeuxconceptionse...
PAARRTTIIEEII::DDRROOIITTOOBBJJEECCTTIIF 
F
LEDROITOBJECTIF 
Ledroitest,enpremierlieu,unensemblederèglesdestinéesàorganiserlavieensociété.Acetensemble,onappliquel'exp...
LEDROITOBJECTIF 
-Ledroittendàstructurerlasociété,àtraversunecombinaisoncomplexedenormes,maislarèglededroitexisteàcôtéd’au...
Chapitre 
1:1 : 
DEFINITIONDELAREGLEDEDROIT
Larèglededroit 
SECTIONI-LAFINALITEDELAREGLEDEDROIT 
1-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE 
2-REGLEDEDROITETREGLERELIGIEUSE 
SEC...
Larèglededroit 
Larèglededroitestunerègledeconduitequirégitlesrapportsentrelespersonnes.Toutefois,lavieensociétéestencadré...
Larèglededroit 
SECTIONI-LAFINALITEDELAREGLEDEDROIT 
Larèglededroitapourobjetd'organiserlasociétéetlesrelationsquis'établi...
Larèglededroit 
§I.-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE 
LaMoralepeutêtredéfiniecomme"lamaitrisedesentrainementsinstinctifsetpas...
Larèglededroit 
§I.-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE(Suite) Pourtant,DroitetMoralegardentdesdomainesspécifiques.Eneffet, ledr...
Larèglededroit 
§2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSE 
Larèglereligieuse,d'essencedivine,sedémarqueparrapportàlarèglededro...
Larèglededroit 
§2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSEIllustration: 
L'article400ducodedelafamille:"Pourtoutcequin'apasétée...
Larèglededroit 
§2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSEIllustration:Article491ducodepénal"Estpunie-de 
l'emprisonnementd'unà...
Larèglededroit 
SchématiquementonpeutprésenterlarelationentreleDroit,laMoraleetlaReligioncommetroiscerclesconcentriquesaya...
Larèglededroit 
SECTIONII–LESCARACTERESDELAREGLEDEDROIT
Caractèresdelarèglededroit 
Larèglededroitprésenteàlafoisdescaractèresgénérauxetuncaractèrespécifiquequiladistinguedesrègl...
CaractèresdelarèglededroitIllustration:L'article221ducodepénaldispose"Quiconqueentravevolontairementl'exerciced'unculteoud...
Caractèresdelarèglededroit 
§1-LAREGLEDEDROITESTGENERALEETABSTRAITE(suite) 2-Larèglededroitestabstraiteetviseunesituations...
Caractèresdelarèglededroit 
§2-LAREGLEDEDROITESTESTOBLIGATOIREETCOERCITIVE 
Sitouterègleest,entantquetelle,obligatoire,lar...
Caractèresdelarèglededroit 
§2-LAREGLEDEDROITESTESTOBLIGATOIREETCOERCITIVE(suite) 
Certes,lesrèglesmoralesetreligieusesson...
Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives 
Touterèglededroitestobligatoire.Cependant,pourcertainesrèglesdedroit...
Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives 
Lemarietsafemmepeuvent-ilsalorsécartercetterègleetconclureuncontratp...
Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives 
-Larèglesupplétiveestunerèglededroitmaisquipeutêtreécartéeparlespers...
Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives 
Concrètement,larègleconsacréeparlaloietlaséparationdesbiens,c'estàdi...
B-Lesdiversessanctions: 
-Sanctionsciviles-Sanctionspénales 
-Sanccttiioonnsadmmiinniissttrraattiivveess
-LessanctionsCiviles: Lanullitédel'acte 
Lorsqu'unactejuridique(contrat)aétéconclusansrespecterlesrèglesrelativesàsaconclu...
-LessanctionsCiviles: Leversementdedommages-intérêts 
Toutepersonnequivioleunerèglededroitetcauseundommageàautruiesttenued...
-LessanctionsCiviles: 
L'exécutionparcontrainte 
L'autoritéchargéedefairerespecterlarègleendemandedirectementl'exécutionen...
-LessanctionsCiviles: 
Lessanctionscivilespeuvent 
paarrffooiisssseeccuummuulleerr
-LessanctionsPénales: 
Lasanctionpénaleconsisteendescondamnationscorporellesprivativesdelibertéoupécuniairesetquisontprévu...
-LessanctionsPénales: 
Lecodepénalmarocaindistingueselonlagravitédessanctionstroisgrandescatégoriesd'infraction:lescrimes,...
-LessanctionsPénales: 
3-Lescontraventions: 
Ils'agitdesinfractionslesmoinsgravesquidonnentlieuàdessanctionsassezlégères,u...
-Lessanctionsadministratives: 
IIs'agitdesanctionsrelevantdudroitadministratifetprisesparl'autoritéadministrative. 
Exempl...
MEERRCCIIPPOOUURRVVOOTTRRE 
EATTENTION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

introduction à l'étude de droit Partie i chap 1

1 221 vues

Publié le

LesdroitsobjectifsChapitreI:Définitiondelarèglededroit
-lafinalitédelarèglededroit
-lescaractèresdelarèglededroitChapitreII:lessourcesdudroitobjectif
-lessourcesdirectesdudroit-lessourcesinterprétatives
ChapitreIII:lesbranchesdudroit-lesbranchesdudroitprivé
-Lesbranchesdudroitpublic

Publié dans : Droit
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 221
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
124
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

introduction à l'étude de droit Partie i chap 1

  1. 1. INTRODUCTIONAL’ETUDEDUDROIT ENCG-KENITRA Par: Dr.AbderrazzakELGOURJI jeuddii2244ooccttoobbrree22001133
  2. 2. PlanIntroductionGénérale PremièrePartie:LesdroitsobjectifsChapitreI:Définitiondelarèglededroit -lafinalitédelarèglededroit -lescaractèresdelarèglededroitChapitreII:lessourcesdudroitobjectif -lessourcesdirectesdudroit-lessourcesinterprétatives ChapitreIII:lesbranchesdudroit-lesbranchesdudroitprivé -Lesbranchesdudroitpublic
  3. 3. DeuxièmePartie:Lesdroitssubjectifs •ChapitreI:lestitulairesdesdroitssubjectifs-lespersonnesphysiquesetlespersonnesmorales-Lacapacitéjuridiquedessujetsdedroit •ChapitreII:Lessourcesdesdroitssubjectifs–Lesfaitsjuridiques –Lesactesjuridiques •ChapitreIII:l’organisationjudiciaireduRoyaume–Lesjuridictionsdedroitcommun – Lesjuridictionsspécialisées •ChapitreIV:Lecontrat –Lanotionducontrat –Lesclassificationsducontrat •ChapitreV:LeDroitciviletl’entreprise ConclusionGénérale
  4. 4. ObjectifsduCours: •Initierlesétudiantsàlacompréhensiondelasphèred’interventiondudroit •Renforcervosconnaissancesdesétudiantsenmatièresjuridiquesetvousfamiliariseraveclejargondesjuristes. • Permettre aux Permettreauxéttuuddiiaannttsdes’’approopprriieerdel’’iimmppoorrttaannccedudrooiittdansleurviepersonnelleetprofessionnelle. •Mettrelepointsurlarelationentreledroitetl’entreprise.
  5. 5. •Résultatsattendus: Etrecapablededéfinirlarèglededroitetsescaractéristiques; Etrecapabledemaîtriserlessourcesetbanchesdedroit; Etrecapabledecomprendrelesrelationsentreledroitetl’entreprise.
  6. 6. INTRODUCTIONGENERALE INNTTRROODDUUCCTTIIOONNGGEENNEERRAALLE E
  7. 7. Droit'
  8. 8. Droit Caractéristiquesdelarèglededroit(générale,abstraite, obligatoireetcoercitive) LaRègledeDroit/ Lareligion/ Lamorale Droitsobjectifs& Droitssubjectifs Ossatureducours Règleobligatoireetrèglesupplétive Droitssubjectifs(pers.Physique,Pers. Morale) SourcesConstitution,loi(procédurelégislative), règlement,coutume, Jurisprudence,doctrine Branchesdedroit(objet,finalité)
  9. 9. Enquoiconsistentlesétudesdedroit' •Ledroitestunesciencehumainedontl’objetestl’étudede l’Hommeentantqu’êtresocial.Larèglededroitestattachéeàlaviesociale.Dèsqu’ilyasociété,ilyanécessairementapparitionderègles.Chaquesociétéasespropresrèglesenfonctiondesavisiondelasociété. •Pasdesociétésansdroit,pasdedroitsanssociété. • La science du droit: la connaissance approfondie et méthodique Lasciencedudroit : laconnaissanceapprofondieetméthodiquedudroitenglobantnonseulementcelledesesrègles,maisaussilamaitrisedel’ensembledesressourcesdelapenséejuridique(leraisonnementjuridique,laqualificationetl’interprétation).C’estégalementlesavoirpratiquequigouvernel’applicationdudroit c'est-à-direl’apprentissagedelarédactiondetexteoul’élaboration d’acteparexemple.
  10. 10. Enquoiconsistentlesétudesdedroit' •Lasciencedudroitadoncbienpourobjetd’étudelesrèglesjuridiquesquigouvernentnotrevieensociété. •Commetouteslessciences,ledroitasonjargon,sonvocabulairespécifiquecar: –Langageconservateur:ilestémaillédeformuleslatinesouissuesde l’ancienfrançais.Beaucoupdemotsdudroitsontdestermesdelangagecourantayantdisparudecelui-ci.(ergaomnes,negocium,instrumentum, PaaccttaaSSuunnttSSeerrvvaannddaa )) –Langagetechniquecarilestauserviced’unescience.Ilsecaractérisepar l’usagedemotsdestinésàdécriredessituationsjuridiques(motsinventésquepourledroit)(ex:contratsynallagmatique=réciprocitédonateur/donataire). –C’estunlangagerigoureux,ilestmalvenud’utiliserunmotàlaplaced’unautreparcequ’iltraitedesituationvoisine.Achaquemotestassociéesasituation(ex:l’actiondeprendreunedécisionn’estpasdéfinieparlemêmemotendroitselonquiprendraladécision:sic’estlelégislateurquiprendladécision,onditquelelégislateurdispose,énonceouproclame,sicesontdescontractantsonditqu’ilsconviennentoustipulent).
  11. 11. Enquoiconsistentlesétudesdedroit' •C’estaussiunlangagequiutilisedenombreuxpolysèmes(motsàsensmultiples).Parfoiscesmotsontunsensdanslelangagecourantetunsensdanslelangagejuridique(parfoistrèsdifférents) (ex:lefruit,endroit,c’estlerevenud’unbien(fruitdel’immeuble=loyerdel’immeuble;meuble=chosequ’onpeutbouger; immeuble=chosequ’onnepeutbougeretc.)Lemotpeut également être un polysème juridique égalementêtreunpolysèmejuridiquec''eesst-à-direqu’’ilpeutavvooiirrplusieurssensdifférentsdansledroit(ex:laloi,touteslesrèglesécritesdedroit(senslarge);laloidésigneuniquementlarèglededroitvotéeparlepouvoirlégislatif(sensleplusstricte)).
  12. 12. Enquoiconsistentlesétudesdedroit' •Qu’est-cequ’uncoursd’introductiongénéraleaudroit' •Ilnes’agitpasdeseconcentreruniquementsurledroitcivilmais d’avoiruneoptiqueplusgénéraleenposantlespremiersrepèresetenabordantlesnotionsfondamentalesautourdesquelles s’ordonnel’étudedudroit. • Qu’est-cequeledroitcivil' • C’estunebranchedudroitprivéetpeutêtredéfinicommel’ ensembledesrèglesquiassurentl’individualisationdelapersonnedanslasociétéetcellequiorganisentlesprincipauxrapportsdelavieensociété.Ledroitcivilestledroitcommundudroitprivé.Ilintéresselapersonne(touteslesrèglesdedroitrelativesàl’étatdespersonnes,droitsfondamentauxdespersonnes),lescontratsentreparticuliers,laresponsabilitécivile(obligationderéparerlepréjudiceinjustementcauséàautrui),lescontratsspéciaux. • Qu’est-cequeledroit'
  13. 13. DéfinitionduDroit •Ledroitestlatraductiond’unprojetpolitique.Ilviseàpromouvoiretàmettreenoeuvreuneconceptiondelasociétéetdesrelationsquis’yétablissent. •Laplupartdesjuristesprésententledroitcommeétantunevéritablescience,unescienceayantuncaractèresocialtrès poussé. Elle se propose en effet un double but: Elleseproposeeneffetundoublebut: –Ils'agitd'améliorerconstammentlasociété; –Ils'agitensuitededéfendrelescitoyenscontrel’injusticeetl'arbitraire. •Ilfautsavoirquebienqu'ellesoitd'utilisationcourante,l'expression «droit»n'estpasfacileàdéfinir,pourlasimpleraisonqu'iln'existepasuneseuleacceptiondutermedroitmaisplusieurs.Ladéfinitiondonnéeparlejuristen'estpasforcementcelleutiliséeparlepoliticien,parl’économiste,ouparlesociologue.
  14. 14. DéfinitionduDroit •Néanmoins,ilexisteunconsensus,surlessensclassiquesattribuésau «droit».Lemotdroitadoncdeuxsensclassiques: •«ledroit»désignel'ensembledesrèglesdeconduitequidansunesociétéorganisée,gouvernentlesrapportdesHommesentreeuxets'imposentàeuxaubesoinparlemoyendelacontraintesociale.Cequ'onappelle«droitobjectif». •«Lesdroits»cesontlesprérogativesqueledroitreconnaîtàunindividu ouà un groupe d'individus et dont ceux-ou ci peuvent se prévaloir dans leursà ungrouped'individusetdontceux-cipeuventseprévaloirdansleursrapportsaveclesautreshommes,souslaprotectiondespouvoirspublics(droitpropriété,droitdecréance,droitdevote,letitulairedudroitestappelésujetdudroit:d'oùl'expressiondedroitssubjectifs,laquelleondésignelesdroitsprisencesens. •Maispourmieuxrendrecompteducontenudelanotiondroit,ilfautretenirqueledroitn'estpasseulementunerègledeconduiteouditesprérogativesreconnues,ledroitestaussietsurtoutunescience,unesciencesociale,c'estlasciencejuridique.
  15. 15. Ledroitestunenotionpolysémiquequipeutrecevoirplusieursdéfinitions.L'originedumotdroitprovientdumot(directium);termelatinquidésignelalignedroite,maisdansunautresensletermedroitdésigneengénéralledroitobjectifouledroitsubjectif. Ledroitobjectif: Ledroitestdéfinisousl’angledesonobjetàsavoirl’organisationdelavieensociétédespersonnes.Ledroitc’estl’ensembledesrègles, définiesetacceptéesparlespersonnes,afinderégirlesrapports sociaux et garanties et sanctionnées par l’intervention de la puissance Droitobjectifetdroitsubjectifsociauxetgarantiesetsanctionnéesparl’interventiondelapuissancepublique,c'est-à-direl’Etat.L’ensembledecesrèglesconstitueledroitobjectif.Ainsi,quandonfaitréférenceauDroitmarocainons’inscritdanslaconceptionobjectivedumotdroit. Cesrèglessontrépertoriéesselondesdomainesspécifiques:droitcivil, droitcommercial,droitdutravail,droitpénal,droitdessociétés,… Ainsi,danslesensdudroitobjectif,ledroitest"l'ensemblederèglesdeconduitesocialementédictéesetsanctionnéesetquis'imposentauxmembresdelasociété".
  16. 16. Ledroitsubjectif: Lemotdroitadanscecasunesecondesignificationquiestrattachéeausujetdudroitetnonàlarèglededroitelle-même. Eneffet,ledroitobjectifreconnaîtauxpersonnes,quisontdessujetsdedroitdesprérogativesàl’égardd’autrespersonnesousurcertainsbiens:lecodedelafamille(droit objectif) reconnaît au père le droit d’exercer son autoritéDroitobjectifetdroitsubjectifobjectif)reconnaîtaupèreledroitd’exercersonautoritéparentalesursesenfants(droitsubjectif).Demêmeledroitcivilreconnaitauxpersonnesledroitdepropriété. Ledroitdanssonsenssubjectifdésignetouteprérogativereconnueàunepersonneparlesdispositionsdesdroitsobjectifs. Eneffet,c’estàlaconceptionsubjectivedudroitqu’onfaitréférencequandonparledudroitdepropriétéd’unepersonne, droitdevote,droitautravail,droitàlavieetdroitàl’intégritécorporelle.
  17. 17. •Ainsi,lemot«droit»peutavoirdeuxdéfinitionsdistinctesselonlaréférenceàsonobjetouàsonsujet.Lanuanceentrecesdeuxconceptionsestplusmarquéeenarabeetenanglaisquiutilisentdifférentes: •Ledroitobjectif=نوناقلا=Law •Ledroitsubjectif=قحلا=Rights •Illustration: •«ledroitmarocainreconnaîtledroitdevoteàtoutepersonnemajeure» • القانوونن المغربي یخول حق التصویت لكل شخص بلغ سن الرشد ناقلايبرغملالوخیقحتیوصتلالكلصخشغلبنسدشرلا•Quant au«droitpositif»paroppositionaudroitnaturel,ilestdéfinicommel’ensembledesrèglesenvigueurdansunEtatàunmomentdéterminé. •Etan tdonnéqueledroitobjectifetledroitsubjectif,nes’opposentpas,etseprésententcomme"deuxcomposantesdelamêmeréalité",ilestimportantdel'exposerendeuxpartiesdontlapremièreseraconsacréeaudroitobjectif,lasecondeaudroitsubjectif.
  18. 18. PAARRTTIIEEII::DDRROOIITTOOBBJJEECCTTIIF F
  19. 19. LEDROITOBJECTIF Ledroitest,enpremierlieu,unensemblederèglesdestinéesàorganiserlavieensociété.Acetensemble,onappliquel'expressionDroitobjectif. -Ils'agitdedélimiterlapartdelibertéetdecontraintedechacun. Ilfautdéfinircequiestpermisoupaspourquelaviesocialesoitpossible.Lasociétéétablitdesrèglesdestinéesàrégirson fonctionnement, et par voie de conséquence,à organiser lesfonctionnement,etparvoiedeconséquence, organiserlesrelationsdespersonnesquilacomposent. -Ledroitobjectifestconstituéparl'ensembledecesrèglesjuridiques.Lorsqu'onétudielarèglededroitobjectif,celasignifiequ' onprendenconsidérationlarèglededroit,enelle-mêmeetpourelle-même,abstractionfaitedesoncontenu.Onenvisagecequiestcommunàtouteslesrèglesjuridiques:sescaractères, sesclassifications,sessources,sondomained'application,etc...
  20. 20. LEDROITOBJECTIF -Ledroittendàstructurerlasociété,àtraversunecombinaisoncomplexedenormes,maislarèglededroitexisteàcôtéd’autresrèglessociales:quelssontsescaractèrespropres? -Ledroitest,unescience.Nousverronscommentcette sciencea évolué en remontant science dans l’histoire et ena évoluéenremontantdansl’histoireetenexaminantsesramifications. -Dansuntroisièmetemps,nousexamineronscommentnaîtlarèglededroit,quellesensontlessources. Enfin,nousverronsdansunderniertempscommentlesrèglescoexistentlesuneaveclesautres,quelenest, pourchacune,ledomained’application.
  21. 21. Chapitre 1:1 : DEFINITIONDELAREGLEDEDROIT
  22. 22. Larèglededroit SECTIONI-LAFINALITEDELAREGLEDEDROIT 1-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE 2-REGLEDEDROITETREGLERELIGIEUSE SECTIONII – LESCARACTERESDELAREGLEDEDROITSECTIONII LESCARACTERESDELAREGLEDEDROIT 1-LAREGLEDEDROITESTGENERALEETABSTRAITE 2-LAREGLEDEDROITESTOBLIGATOIREETCOERCITIVE
  23. 23. Larèglededroit Larèglededroitestunerègledeconduitequirégitlesrapportsentrelespersonnes.Toutefois,lavieensociétéestencadréeégalementpard'autresrèglesquinesontpasjuridiquesounesontpasconsidéréescommetellesmaisquiontvocationàrégirlesrapportsentrelesindividus.Ils'agitprincipalementdelarèglemoraleetlarèglereligieuse.Cependant,larèglededroits'en distingue aussi bien par sa finalité distingueaussibienparsafinalitéquuepaarsescarraaccttèèrreessspécifiques.
  24. 24. Larèglededroit SECTIONI-LAFINALITEDELAREGLEDEDROIT Larèglededroitapourobjetd'organiserlasociétéetlesrelationsquis'établissententrelespersonnesquilacomposent. Pour atteindre cette finalité sociale, la Pouratteindrecettefinalitésociale,larèèggllededrrooiitvapaarrffooiisscontrediredesrèglesmoralesoureligieuses.
  25. 25. Larèglededroit §I.-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE LaMoralepeutêtredéfiniecomme"lamaitrisedesentrainementsinstinctifsetpassionnelsetlapoursuited'unidéaldeperfectionindividuelplusoumoinsélevé".Elleseconfondalorsaveclaconscienceoulamoralesociale,l'idéalauquelelleseréfèren'étantpluslapersonnehumaine,maisunhommesocial. Unisparleuroriginesociale,leDroitetlaMoraletendentparcontreversdesfinalitésquis'opposent.Larèglemoralesepréoccupedesdevoirsde l'homme à l'égard des autres hommes et de lui-même eta pour but le l'égarddesautreshommesetdelui-mêmeet a pourbutleperfectionnementdelapersonneetl'épanouissementdelaconsciencetandisqueleDroitviseavanttoutàfairerespecteruncertainordre collectif. Ilrestetoutefoisque,sanspourautantseconfondre,leDroitetlaMoraleserejoignentlargement. LeDroit,d'essencesociale,estdetouteévidenceguidépardesvaleursdanslechoixdesesimpératifsetiln’estdoncpastoujoursaisédelediscernerdelaMoraleparticulièrementoùl’onconstatequelerecoupementesttotaldansplusieursdomaines(interdictionduvoletde l'homicide).
  26. 26. Larèglededroit §I.-LAREGLEDEDROITETLAREGLEMORALE(Suite) Pourtant,DroitetMoralegardentdesdomainesspécifiques.Eneffet, ledroitrègledesrapportslàoùlaMoralesetait:ilimportepeuàlaMoralequel’onrouleàdroiteouàgauchesurlachaussée. Ilyaégalementdesrèglesmoralesnonsanctionnéesparledroitqui,parexemple,nes'intéresseniauxmauvaisespenséesnimêmeauxmauvaisesintentions,tantquecelles-cinesematérialisentpasdansdesconditionstroublantl'ordresocial.D'ailleurs,ledroitprévoitdesrèglesquisontmoralementchoquantescommelaprescription:levoleurpeutdevenirpropriétairedelachosevoléesiaucuneactionn'aétéengagéecontreluidansuncertaindélai. Enfin,lanaturedessanctionsdelarèglededroitetdelarèglemoralen’estpaslamême.AlorsqueleDroitcomportedessanctionsconcrètes,prévisiblesetorganiséesparlespouvoirspublics,lamoralen’estsanctionnéequeparletribunaldelaconscience(leforintérieur)oulapressionsociale.
  27. 27. Larèglededroit §2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSE Larèglereligieuse,d'essencedivine,sedémarqueparrapportàlarèglededroitquiestuneoeuvrehumaine.Parsuite,ladifférenceentrelesdeux,tientessentiellementaubutpoursuivi: tandisquelarèglereligieuseorganiseprincipalementlesrapportsdel'hommeavecDieuetveilleausaluteterneldel'âmedel'êtrehumaindansl'au-delà,larèglededroitsepréoccupeplus modestement d'assurer l'ordre social dans ce monde. modestementd'assurerl'ordresocialdanscemonde. Ainsi,ledroitneréprimepaslepêchéentantquetel(exlemensonge)dumoinstantqu'ilnetroublepasl'ordresocial.Enoutre,lareligionprétendrégirlespenséesaumêmetitrequelesactesalorsqueledroitnes'intéressequ'auxcomportementsextérieurs. Pourtant,larèglereligieusepeutseconfondreaveclarèglededroitnotammentlorsquel'Etatn'estpaslaïc.Ainsi,l'inspirationdudroitmarocainparlescommandementsdel'islam,notammentleritemalékite,estindéniable.
  28. 28. Larèglededroit §2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSEIllustration: L'article400ducodedelafamille:"Pourtoutcequin'apasétéexpressémenténoncédansleprésentCode,ilyalieudeseréférerauxprescriptionsduRiteMalékiteet/ouauxconclusionsdel’effortjurisprudentiel(Ijtihad),auxfinsdedonnerleurexpressionconcrèteauxvaleursdejustice,d'égalitéetdecoexistenceharmonieusedanslaviecommune,queprônel’Islam". L'article 222 du code pénal prévoit : "Celui qui, L'article222ducodepénalprévoit notoirement connu pour: Celuiqui,notoirementconnupoursonappartenanceàlareligionmusulmane,romptostensiblementlejeûnedansunlieupublicpendantletempsduramadan,sansmotifadmisparcettereligion,estpunidel'emprisonnementd'unasixmoisetduneamendede12a120dirhams." Cependant,comptetenudesafinalitéspécifiqueparrapportàlarèglereligieuse,àsavoirveillersurl'ordresocial,larèglededroitadopteparfoisdespositionsdivergentesdecellesdescommandementsdelareligion.
  29. 29. Larèglededroit §2.-LAREGLEDEDROITETLAREGLERELIGIEUSEIllustration:Article491ducodepénal"Estpunie-de l'emprisonnementd'unàdeuxanstoutepersonnemariéeconvaincued'adultère.Lapoursuiten'estexercéequesurplainteduconjointoffensé.Toutefois,lorsquel'undesépouxestéloignéduterritoireduRoyaume,l'autreépouxqui,denotoriétépublique, entretientdesrelationsadultères,peutêtrepoursuivid'officeàla diligence du ministère public". diligenceduministèrepublic". Article492ducodepénal"Leretraitdelaplainteparleconjointoffensémetfinauxpoursuitesexercéescontresonconjointpouradultère." Droitetreligionsedistinguentaussiparlanaturedelasanction: lecroyant(fidèle)rendcompteàDieuetnonàl'Etat.Eneffet, Dieujugeetsanctionnelaviolationdelarèglereligieusealorsquelerespectdudroitrelèvedelamissiondesautoritéspubliques c'est-à-direl'Etat.
  30. 30. Larèglededroit SchématiquementonpeutprésenterlarelationentreleDroit,laMoraleetlaReligioncommetroiscerclesconcentriquesayantdesdomainescommunsetdesdomainesdistincts.
  31. 31. Larèglededroit SECTIONII–LESCARACTERESDELAREGLEDEDROIT
  32. 32. Caractèresdelarèglededroit Larèglededroitprésenteàlafoisdescaractèresgénérauxetuncaractèrespécifiquequiladistinguedesrèglesmoralesetdesrèglesreligieuses. §1-LAREGLEDEDROITESTGENERALEETABSTRAITE 1-Larèglededroitestgénéralec'estàdirequ'elles'applique, sansdistinction, à toutes les personnes (Droit pénal) ou une touteslespersonnes(Droitpénal)ouunecatégoriespécifiquedepersonnes(ledroitcommercials'applique(auxcommerçants,ledroitdetravails'appliqueauxemployeursetsalariés)etnonàunepersonnenommémentdésignée.Eneffet, larèglededroitesttoujoursformuléedemanièregénéraleetimpersonnelle:
  33. 33. CaractèresdelarèglededroitIllustration:L'article221ducodepénaldispose"Quiconqueentravevolontairementl'exerciced'unculteoud’unecérémoniereligieuse,ouoccasionnevolontairementundésordredenatureàentroublerlasérénité,estpunid’unemprisonnementdesixmoisàtroisansetd’uneamendede100à500dirhams." Cecaractèregénéraldelarèglededroitestunegarantiecontre l'arbitraire et la discrimination individuelle l'arbitraireetladiscriminationindividuelleetrééppoonndaiinnssiauuprinciped'égalitédescitoyensdevantledroit.Parsuite,cepremiercaractèren'estpasvéritablementdistinctif:larèglejuridiquelepartage,notamment,aveclarèglemoraleetlarèglereligieusequiontuneportéegénérale.
  34. 34. Caractèresdelarèglededroit §1-LAREGLEDEDROITESTGENERALEETABSTRAITE(suite) 2-Larèglededroitestabstraiteetviseunesituationspécifiquedéfinieabstraitement.Ellenevisepaslespersonnesmaislessituationsdanslesquellesellessetrouvent. Illustration:L'article210ducodedelafamilleprévoit"Toutepersonneayantatteintl'âgedelamajorité,jouitdelapleine capacité pour exercer ses droits et capacitépourexercersesdroitsetassssuummeersesobblliiggaattiioonnss,, àà moinsqu'unmotifquelconqueétablineluilimiteouneluifasseperdrecettecapacité." Cetterèglenevisepersonneenparticulierets’appliqueàtousceuxquiontatteintl’âgedelamajoritéfixéà18ans. P arailleurs,cesdeuxcaractèresnesontpasl'apanageexclusifdelarèglededroit:règlemoralesetrèglereligieusepossèdentégalementcesdeuxattributs.
  35. 35. Caractèresdelarèglededroit §2-LAREGLEDEDROITESTESTOBLIGATOIREETCOERCITIVE Sitouterègleest,entantquetelle,obligatoire,larèglededroitoccupeàcetégarduneplaceàpartencequel'obligationqu'elleimposeestsanctionnéeparl'autoritépubliquecontrairementauxautresrègles. La finalité de la règle de droit est d'assurer Lafinalitédelarèglededroitestd'assurerlaséccuurriittéetl''oorrddrre esocial,ellesedoitdoncd'êtreobligatoireets'imposersouspeinedesanctions.Eneffet,nulnepeutdérogeràlarèglededroitdèslorsqu'ilentredanssonchampd'application.Parcequ'ilestcensélaconnaître,lecitoyennepetitjustifieruneentorse,àlaloiparsaméconnaissancedelarègle.
  36. 36. Caractèresdelarèglededroit §2-LAREGLEDEDROITESTESTOBLIGATOIREETCOERCITIVE(suite) Certes,lesrèglesmoralesetreligieusessontégalementassortiesdesanctions,laviolationdelarèglereligieuseestsanctionnéeparDieudansl'au-delàalorsquelaviolationdelarèglemoraleestsanctionnéeparlaréprobationsocialeetlesremordsinternes, maisseulelaviolationdelarèglededroitestsanctionnéepar l'Etat, d'où son caractère coercitif. d'oùsoncaractèrecoercitif. Pourtant,sitouteslesrèglesdedroitsontobligatoires,toutesnelesontpasaumêmedegré.Selonlafonctionconsidérée,lesrèglesdedroits'imposentdemanièreabsolueouseulementrelative.Ilyalieudoncd'apprécierlaforceobligatoiredelarèglededroitàtraversladistinctionentrerègleimpérativeetrèglesupplétiveavantd'appréhenderladiversitédessanctionsdelaviolationdelarèglededroitrefletducaractèrecoercitif.
  37. 37. Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives Touterèglededroitestobligatoire.Cependant,pourcertainesrèglesdedroit,cecaractèreobligatoireestatténuépuisqu'ellessontsusceptiblesd'êtreécartéesauprofitd'autresrèglesprévuesparlesparties.Ondistinguealorslarègleimpérativedelarèglesupplétive. - La règle impérative est celle qui s'impose aux personnes dans Larègleimpérativeestcellequis'imposeauxpersonnesdansleursrapportsetnepeuventl'écartercarelleestd'ordrepublic. Elles'imposedemanièreabsolueencesensqu'iln’estpaspossibleauxintéressésdesesoustraireàsonapplication,mêmeparunaccordexpress. Illustration: 1-L'article17ducodedecommerceprévoit"Lafemmemariéepeutexercerlecommercesansautorisationdesonmari.Touteconventioncontraireestréputéenulle".Ainsi,lafemmen'apasbesoind'autorisationdesonmaripourexercerlecommerce.
  38. 38. Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives Lemarietsafemmepeuvent-ilsalorsécartercetterègleetconclureuncontratparlequellafemmereconnaitqu'ellenepourraexercerlecommercequ'avecl'autorisationdesonmari? Laréponseestnégativepuisquel'articleprévoitquetouteconventioncontraireestnulle.Ils'agitdoncd'unerègleimpérativequinepeutêtreécartée. 2-Lesalaireminimumlégalestfixéparlaloiettoutaccordentreunsalariéetunemployeurtendantal'abaisserestnul.Ainsi,larèglededroitprévoyantlesalaireminimumlégalestimpérativeetaucunaccordcontrairen’estadmis.
  39. 39. Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives -Larèglesupplétiveestunerèglededroitmaisquipeutêtreécartéeparlespersonnesenprévoyantuneautrerèglequi s'appliqueraàleursrapportsjuridiques.Enfait,larèglesupplétive nes'appliquequesilespartiesn'ontrienprévu,ellevientalorssuppléerl'absencedevolontéexpriméeparlesintéressés. Illustration : L'article49ducodedelafamilleprévoit"lesdeuxépouxdisposentchacund'unpatrimoinepropre.Toutefois,lesépouxpeuventsemettred'accordsurlesconditionsdefructificationetderépartitiondesbiensqu'ilsaurontacquispendantleurmariage. Cetaccordfaitl'objetd'undocumentdistinctdel'actedemariage. Lesadoulsavisentlesdeuxparties,lorsdelaconclusiondumariage,desdispositionsprécédentes."
  40. 40. Distinctionentrerèglesimpérativesetrèglessupplétives Concrètement,larègleconsacréeparlaloietlaséparationdesbiens,c'estàdirequechacundesépouxdisposed'unpatrimoinepropreetpersonneletnoncommunetencasdedivorce,lesbiensacquispendantlemariageneserontpaspartagés. Lesmariéspeuvent-ilsécartercetterègleetprévoir,dansun contrat,qu'encasdedivorce,lesbiensacquispendantlemariagecontrat,lesbiensacquispendantlemariageserontpartagésentreeux?Laréponseestpositive,puisquelesmariéspeuventprévoirdansuncontratlesconditionsdefructificationetdepartagedesbiensacquispendantleurmariage. Ils'agitdoncd'unerèglesupplétiveetnonimpérativepuisquelesmariéspeuventl'écarterlorsdelaconclusiondumariage.Maisàdéfautdeprévoiruncontratdepartage,c'estlarèglededroit(supplétive)quis'appliqueraetlafemmenepeutalorsdemanderlepartagedesbiens.
  41. 41. B-Lesdiversessanctions: -Sanctionsciviles-Sanctionspénales -Sanccttiioonnsadmmiinniissttrraattiivveess
  42. 42. -LessanctionsCiviles: Lanullitédel'acte Lorsqu'unactejuridique(contrat)aétéconclusansrespecterlesrèglesrelativesàsaconclusion,lameilleuremanièrederéparercenon-respectestd'anéantircecontratetledéclarernuletdenuleffetparlejeudeladéclarationdenullité. Illustration: L'article 149 ducodedelafamilleprévoitl'adoption(Attabani)est L'article149ducodedelafamilleprévoitl'adoption(estjuridiquementnulleetn'entraineaucundeseffetsdelafiliationparentalelégitime." L'article360ducodedetravailprévoit«estnuldepleindroittoutaccordindividueloucollectiftendantàbaisserlesalaireau- dessousdusalaireminimumlégal."
  43. 43. -LessanctionsCiviles: Leversementdedommages-intérêts Toutepersonnequivioleunerèglededroitetcauseundommageàautruiesttenuederéparercedommageenversantàlavictimeunesommed'argentàtitrededommages-intérêts. Illustration:L'automobilistequi,parexcèsdevitesse,renverseetblesseunpiétondoitréparerlesconséquencesdesonacteenversantàlavictimeunecompensationpécuniaire(argent).
  44. 44. -LessanctionsCiviles: L'exécutionparcontrainte L'autoritéchargéedefairerespecterlarègleendemandedirectementl'exécutionenayantrecourssinécessaireàlaforcepublique. Illustration:lecréancierquin'apasétépayéàéchéance,peutrecouriraujugepourdemanderlasaisieetlaventedesbiensdesondébiteuretsefairepayersurleprixdelavente.Demême,lelocatairequinepayepassesloyerspoutêtreexpulsé.
  45. 45. -LessanctionsCiviles: Lessanctionscivilespeuvent paarrffooiisssseeccuummuulleerr
  46. 46. -LessanctionsPénales: Lasanctionpénaleconsisteendescondamnationscorporellesprivativesdelibertéoupécuniairesetquisontprévuesparlecodepénal. Cessanctionssontassezvariéesselonlagravitédel'infraction: lapeinedemort,laréclusionperpétuelle,l'assignationà résidence,l'emprisonnement,l'amende... Ilfautsoulignerquel'amendeestunesanctionpénalequiconsisteàverserunesommed'argentàlatrésoreriedel'Etat(l'automobilistequibrûleunfeurougeestsanctionnépénalementparuneamende),alorsqueleversementdesdommagesintérêtsestunesanctioncivileréparatriced'undommagecauséàlavictimeetquilesperçoiventàtitred'indemnisation.
  47. 47. -LessanctionsPénales: Lecodepénalmarocaindistingueselonlagravitédessanctionstroisgrandescatégoriesd'infraction:lescrimes,lesdélits,etlescontraventions. 1-lescrimes: Lespeinesquisanctionnentlesinfractionslesplusgravesvarientdeladégradationcivique,jusqu'àlapeinecapitaleenpassantparlaréclusionperpétuelle. 2-les délits: lesdélits: Cesinfractionsdegravitémoyennesontdedeuxsortes: *lesdélitscorrectionnels:ilsfontappelàdespeinesd'emprisonnementdontladuréeestcompriseentredeuxansetcinqans. *lesdélitsdepolice:cesinfractionssesituententrelesdélitscorrectionnelsetlescontraventions.Lapeined'emprisonnementencourueestd'unmaximumégalouinférieuràdeuxansetd'uneamendesupérieureà1200DH.
  48. 48. -LessanctionsPénales: 3-Lescontraventions: Ils'agitdesinfractionslesmoinsgravesquidonnentlieuàdessanctionsassezlégères,uneamendecompriseentre300DHet1200DHouunecourtedétention. Lamiseenoeuvredessanctionssusmentionnéessupposenécessairementl'interventiondel'autoritépublique,etplusprécisémentdel'autoritéjuridique. Selonlescas,l'applicationd'unesanctionentraînedesincidencesquipeuventêtreextrêmementgravessurlapersonne:sonhonneur,saliberté,savie,ousesbiens,… C'estpourquoicesmesuresaussilourdesnepeuventêtreprononcéesqueparlajuridictioncompétenteavectouteslesgarantiesd'indépendancequ'elleprésentepourlesjusticiables. Onretrouveindirectementleprincipetraditionneld'aprèslequel: "nulnepeutfairejusticeàsoimême".
  49. 49. -Lessanctionsadministratives: IIs'agitdesanctionsrelevantdudroitadministratifetprisesparl'autoritéadministrative. Exemples : fermeture d'un établissement pour insalubrité, fermetured'unétablissementpourinsalubrité, licenciementd'unfonctionnairepourfautegrave,blâme, avertissement…
  50. 50. MEERRCCIIPPOOUURRVVOOTTRRE EATTENTION

×