Sommaire opration constat_saint-lie_4_pages

482 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
482
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
289
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sommaire opration constat_saint-lie_4_pages

  1. 1. La consultation d’un groupe- cible représentatif La démarche de revitalisation pro- posée par la Fondation Rues prin- cipales favorise la prise en charge graduelle du milieu par la concer- tation auprès des acteurs locaux en assurant une bonne planification à court, à moyen et à long terme du processus de revitalisation. Une bonne connaissance du milieu, de sa situation économique, sociale, culturelle, physique et organisa- tionnelle constitue la base essen- tielle à une prise de décision éclai- rée, favorisant l’essor équilibré et durable d’un secteur. En faisant appel à la collaboration d’un groupe de personnes repré- sentatives des différentes catégo- ries de la population, cette consul- tation avait pour but principal de dresser un portrait de la situation actuelle. Afin d’orienter les discus- sions du groupe, un territoire d’in- tervention avait été ciblé. Il s’agit d’une portion du chemin de Saint- Élie, délimitée par les chemins Go- din (près de l'autoroute) et le che- min Hamel. Les objectifs de la consultation:  Recueillir des données de type qualitatif, c’est-à-dire les préoc- cupations et les attentes des gens du secteur de Saint-Élie à l’égard de leur secteur, et ce, à partir de sessions de travail en groupes et d’entrevues indivi- duelles;  Établir, avec la collaboration de tous les participants, une partie du diagnostic de la situation ac- tuelle (les perceptions du mi- lieu);  Définir les préoccupations com- munes et les enjeux de dévelop- pement pour permettre aux ci- toyens et aux élus de prendre des décisions collectives qui pré- cisent les moyens à mettre en œuvre pour assurer un dévelop- pement harmonieux du quar- tier;  Formuler des recommandations quant aux actions à court terme qui pourraient être mises en œuvre pour mobiliser et enca- drer les acteurs du comité de revitalisation et ses collabora- teurs en vue de se doter d’un processus de revitalisation. Ce compte-rendu synthèse pré- sente :  les forces du milieu soulignées par l’ensemble des intervenants rencontrés;  les points faibles et les attentes qu’ils ont suscitées chez les par- ticipants;  les enjeux de la revitalisation qui demanderont aux interve- nants concernés par le dévelop- pement futur de poursuivre leur réflexion collective;  des recommandations quant aux gestes à poser pour établir les conditions gagnantes d’un SYNTHÈSE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SECTEUR DE SAINT-ÉLIE-D’ORFORD TENUE LE 24 NOVEMBRE 2009 Consultation publique, secteur de Saint-Élie Arrondissement Rock Forest-Saint-Élie-Deauville, Ville de Sherbrooke
  2. 2. LES FORCES DU SECTEUR DE SAINT-ÉLIE A. Du point de vue de l’organisation  Une population de jeunes familles qui partage un fort sentiment d’appartenance au quartier;  Le support de la ville-centre dans les projets de l’arrondissement;  La faible mobilité des résidents qui s’installent pour longtemps dans le secteur de Saint-Élie;  La présence d’un centre communautaire et d’une bibliothèque;  Une vie communautaire active. B. Du point de vue du développement économique  Le fort potentiel économique qu’offre la situation stratégi- que du quartier;  L’équilibre apparent entre la vocation résidentielle et commerciale;  Des commerces dynamiques qui exercent un leadership (IGA, Familiprix, etc.) en affaires;  Des commerces de proximité aux prix compétitifs;  Une clientèle qui apprécie la qualité du service de ses commerces locaux;  Des restaurants achalandés le midi. C. Du point de vue de l’animation et la promotion  La présence du journal communautaire l’Info très apprécié des citoyens depuis 25 ans;  La présence d’une maison des jeunes. D. Du point de vue physique  Un quartier accessible et bien situé aux carrefours des grandes voies de circulation;  Un quartier résidentiel intéressant pour les familles qui recherchent un milieu de vie paisible;  La mixité des aspects de village et de campagne;  La route 220, bien entretenu et bien déneigé l’hiver;  La présence de trottoirs sur certaines sections de rue;  L’affichage qui marque les entrées du quartier;  La qualité de certains commerces qui ont amélioré leurs façades et leurs aménagements paysagers;  Une offre de stationnements qui répond à la demande des consommateurs. Sommaire de la consultation publique, secteur de Saint-ÉliePage 2 LES MEMBRES DU COMITÉ DE CITOYENS DU SECTEUR DE SAINT-ÉLIE Depuis juin 2009, un comité de citoyens pour la revitalisation du secteur de Saint-Élie a été formé. Il re- groupe autour d’une même table des gens d’affaires, des représentants d’organismes et des citoyens du milieu. Au 1er décembre 2009, ce comité était formé de: M. Éric Bouchard, M. Éric Laroche, M. Sylvain Parenteau, M. Jean-Luc Trottier, M. Jean-Philippe Cliche, M. Pierre Vaillancourt, M. Maxime Vaillancourt, Mme Josée Leclair, M. Yoland Fontaine, M. Serge Champagne, Mme Guylaine Coutu, Mme Josée Dostie, M. Robert Phaneuf, M. François-René Morin, M. Fernand Brochu, M. Daniel Boucher, Mme Nathalie Langlois, Mme Jeannine Maynard, M. Philippe Boulet, Mme Christelle Lefebvre, Mme Sylvie Perreault, M. Pierre Labrecque Photographies de la page 2: Lors du groupe-cible
  3. 3. Sommaire de la consultation publique, secteur de Saint-Élie A. Du point de vue de l’organisation  Se donner une vision globale et élargie du développement du secteur de Saint-Élie comme milieu de vie de qualité pour les familles;  S’appuyer sur le sentiment d’appartenance et la fierté des citoyens pour planifier un développement concerté du secteur de Saint-Élie qui s’inscrive dans le cadre de la politique de développement du- rable de la ville de Sherbrooke;  Harmoniser la réglementation sur l’affichage avec la ville-centre. B. Du point de vue physique  Améliorer d’urgence la sécurité sur la route 220, de l’école jusqu’à l’autoroute en :  réduisant la vitesse à 50 km heure;  aménageant des trottoirs et une piste cyclable sécuritai- res;  améliorant la synchronisation des feux de circulation;  améliorant l’éclairage par des lampadaires ayant un style propre au secteur;  améliorant le transport en commun et les modes de circulation alternatifs.  Favoriser l’aménagement de liens physiques entre le secteur de l’école et le secteur résidentiel près de l’autoroute  Aménager un lien piétonnier entre le secteur de l’école et le centre communautaire;  Implanter un mobilier urbain de qualité;  Favoriser la rénovation des façades des commerces par la mise en place d’incitatifs;  Encourager les commerçants à améliorer et embellir leurs espaces: arbres, fleurs, terrassement, ton- te de pelouse, etc.;  Réduire la pollution lumineuse du stationnement de véhicules industriels (près de l’autoroute). C. Du point de vue du développement économique  Développer des commerces de proximité at- trayants (SAQ, gym, etc.) qui contribuent à équilibrer l’offre existante en la complétant;  Augmenter l’offre en restauration de qualité (café-bistro, restaurant végétarien);  Répondre aux besoins de la clientèle de pas- sage en particulier en terme d’hébergement;  Favoriser le réseautage entre les gens d’affai- res en collaboration avec la Chambre de commerce de Sherbrooke;  Améliorer la capacité de l’usine de filtration des eaux usées pour permettre le développe- ment résidentiel;  Faciliter le zonage commercial sur la route 220;  Revoir le zonage résidentiel et commercial près de l’autoroute (la rue des Perles). Page 3 LES ATTENTES QUANT AU DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR
  4. 4. D. Du point de vue de l’animation et de la promotion  Promouvoir les éléments distinctifs qui font du secteur de Saint-Élie un milieu de vie unique;  Mettre en place des outils qui assurent une meilleure visibilité régionale du secteur de Saint-Élie, en particulier sur le plan touristique;  Développer une programmation annuelle d’activités d’animation en particulier pour les jeunes et les adolescents;  Développer un évènement annuel pour renforcer le sentiment d’appartenance et attirer des visiteurs;  Faire connaître les activités des groupes communautaires. SOMMAIRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE, SECTEUR DE SAINT-ÉLIE Pour plus d’information sur le projet ou pour des commentaires et suggestions, veuillez contacter madame Diane Asselin, directrice de l’arrondissement au 819-564-7444 LES ENJEUX DE LA REVITALISATION POUR LE SECTEUR DE SAINT-ÉLIE Page 4 La revitalisation du secteur de Saint-Élie et son développement harmonieux soulèvent des enjeux qui devront faire l’objet de débats pour que les solutions préconisées reposent sur de larges consensus :  Comment contrôler le développement du quartier pour qu’il devienne un milieu de vie agréable et sécuritaire qui ne se résume pas à sa fonction de ville-dortoir ?  Comment concilier les besoins de la clientèle locale avec ceux de la clientèle résidant à l’est de l’autoroute et celle qui est en transit sur l’autoroute et la route 220 ?  Comment améliorer la sécurité des différents modes de circulation sur la route 220 tout en assu- rant la fluidité du trafic de transit ?  Comment préserver le cachet villageois du secteur de l’église et l’intégrer dans la trame urbaine d’un quartier en plein développement ?  Comment intégrer les aspirations de la population locale avec les objectifs de développement durable de la ville de Sherbrooke ? Les personnes ressources de la consultation publique: France Cantin - Coordonnatrice de projets, Fondation Rues principales Jean-Yves Bernard - Coordonnateur de projets, Fondation Rues principales Diane Asselin - Directrice, Arrondissement de Rock Forest—Saint-Élie—Deauville, Ville de Sherbrooke

×