 Lécologie du paysage :concepts, principes, méthodes et théories Écologie du paysage et gestion desressources naturelles...
Révolution industrielle (18e siècle)Expansion rapide de la technologie, de lapopulation et des activiteséconomiquesDégrada...
 Débutant en Europe (peu d’attention), et en // avecl’évolution de l’écologie Début des années 1980: attention mondiale ...
 Un domaine interdisciplinaire qui étudie les structures, les fonctions et leschangements des paysages (Forman et Godron,...
 Éléments: taches, corridors etmatrices Tache: zone relativement homogène(ex: peuplement de pin, une ville, unlac, un ty...
 Méthodes utilisées: l’expérimentation, la collecte et l’analysede données, Télédétectioncollecter des données spatiale...
Google EarthMap (2010)SPOT satellite image of 2010
Fragmentation des disciplines scientifiques et vision souvent trèssectorielle des structures de gestion et de planificatio...
Comment faire pour surmonter les défauts de lagestion traditionnelle des ressources naturelleset obtenir une intégrité pay...
1) Passer d’une gestion à une seule échelle versune gestion multi-scalaire (élément structure)Convient mieux au caractère ...
2) Établir une gestion des ressources naturellesqui dépasse les frontières (élément fonction)Les fonctions des paysages (f...
3) Mettre sur pied une gestion des ressourcesnaturelles évolutive (élément changement)Les paysages sont en perpétuelle évo...
Écologie du paysage : la nature et l’homme contribuent ensemble aumaintien de leurs relations mutuellesL’évolution de la t...
Exemple : le projet L’homme et la biosphère(MAB) de l’UNESCORéseau mondial de réserves de la biosphère,chacune incluant un...
Paysage dégradé de la ceinture céréalière du sud-ouest del’Australie par le développement rapide de l’agricultureMenaces i...
 La gestion des ressources naturelles: un processus complexe L’écologie du paysage: pour en surmonter les défis. Attent...
Crabtree et al. (2004) The Hydrogen Economy. Physics Today, 57 (12), pp. 39-44. Enligne : http://tecnet.pte.enel.it/deposi...
L’écologie du paysage et la gestion des ressources naturelles
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’écologie du paysage et la gestion des ressources naturelles

1 316 vues

Publié le

A ppt on: Landscape Ecology and Natural Resources Management

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
38
Actions
Partages
0
Téléchargements
86
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’écologie du paysage et la gestion des ressources naturelles

  1. 1.  Lécologie du paysage :concepts, principes, méthodes et théories Écologie du paysage et gestion desressources naturelles : un nécessairechangement de paradigmes Exemples d’applications : la conservationde la biodiversité à l’échelle des paysages Conclusion
  2. 2. Révolution industrielle (18e siècle)Expansion rapide de la technologie, de lapopulation et des activiteséconomiquesDégradation des ressources naturellesSelon lAmerican Institute of Physics, il estprévu que dici à 2050, la demande dumonde en énergie va doubler enraison de la croissancedémographique et de lindustrialisationdes pays en voie de développement(Crabtree, 2004).Nécessité de gestion des ressourcesnaturellesEtudier et surveiller les caractéristiquesquantitatives et qualitatives desconditions environnementalesGeorge Mitri (Ph.D) – Director of theBiodiversity Program at the University ofBalamand, Faculty of SciencesAn example of clear-cutting inNorth–Lebanon (2008)
  3. 3.  Débutant en Europe (peu d’attention), et en // avecl’évolution de l’écologie Début des années 1980: attention mondiale formation del’International Association for Landscape Ecology (IALE) en1982 + journal international Landscape Ecology en 1987 (Liuet Taylor, 2002) Qu’est un paysage? Une superficie spatialement hétérogène Système ouvert (flux de matières, dénergie et d’organismes) Sa taille dépend des objectifs de recherche et de gestion, etvarie en fonction de la perception des organismes et desacteurs impliqués. (Liu et Taylor, 2002).
  4. 4.  Un domaine interdisciplinaire qui étudie les structures, les fonctions et leschangements des paysages (Forman et Godron, 1986). ≠ de l’écologie classique en étudiant des unités homogènes (espèces ou lespopulations) dans divers habitats interconnectés plutôt qu’au sein d’un seul typed’habitat et en y ajoutant des composantes humaines, géographiques etspatiales (Forman et Collinge, 1986; Zonneveld, 1989; Liu et Taylor, 2002). Concepts: L’hétérogénéité spatiale: stabilité des écosystèmes L’interconnexion entre les paysages Les activités humaines: le principal facteur d’évolution des paysages au niveauplanétaire. La structure et les fonctions du paysage sont variables dans le temps et lespaceen raison des perturbations naturelles et anthropiques. (Liu et Taylor, 2002). Hiérarchisation naturelle qui se présente selon une classification à quatreniveaux : 1) gène, 2) espèces ou population, 3) communauté ou écosystème, 4)paysage (Ro et Hong, 2007).
  5. 5.  Éléments: taches, corridors etmatrices Tache: zone relativement homogène(ex: peuplement de pin, une ville, unlac, un type de sol particulier) Corridor: un ensemble linéaire qui reliedeux taches séparées Matrice: élément dominant dupaysage, souvent considéré demoindre valeur écologique. (Petit et al,1999). Principes: 12 principes concernant l’écologiedu paysage ont été établis parForman (1995), L’arrangement spatial des tachesest un déterminant majeur dumouvement fonctionnel dans lepaysage (Liu et Taylor, 2002).Landscape corridorSource: USDA
  6. 6.  Méthodes utilisées: l’expérimentation, la collecte et l’analysede données, Télédétectioncollecter des données spatiales GPS Systèmes d’information géographiques(SIG)analyser des données spatialeset non spatiales
  7. 7. Google EarthMap (2010)SPOT satellite image of 2010
  8. 8. Fragmentation des disciplines scientifiques et vision souvent trèssectorielle des structures de gestion et de planificationImbrication parfois difficile de l’écologie du paysage et de la gestiondes ressources naturellesMais pourtant nécessaire!Pour la restauration des paysages dégradés ou la prévention des effetsnégatifs d’une pression humaine croissante sur des paysages intacts
  9. 9. Comment faire pour surmonter les défauts de lagestion traditionnelle des ressources naturelleset obtenir une intégrité paysagère ?Selon Liu et Taylor, il faut ajouter une perspectivepaysagère et ainsi changer trois importantsparadigmes de la gestion des ressourcesnaturelles en fonction de trois aspects despaysages :
  10. 10. 1) Passer d’une gestion à une seule échelle versune gestion multi-scalaire (élément structure)Convient mieux au caractère hétérogène des paysages!Gestion à l’échelle des taches, des groupes de taches ou despaysages selon la réalité terrain.Exemple : Paysage agricole où les taches A, B et C présententdifférentes caractéristiques (faible fertilité dans A, beaucoup demaladies en A et B et faible humidité en A, B et C).
  11. 11. 2) Établir une gestion des ressources naturellesqui dépasse les frontières (élément fonction)Les fonctions des paysages (flux d’énergie, dematières, d’organismes, etc.) dépassent leurslimites, interagissant avec d’autres paysagesLes fonctions des paysages ne reconnaissent pas lesfrontières politiques ou administratives, si bien que la gestiondoit se faire en prenant en compte ses effets sur lespaysages voisins.
  12. 12. 3) Mettre sur pied une gestion des ressourcesnaturelles évolutive (élément changement)Les paysages sont en perpétuelle évolution en fonction deschangements anthropique et naturels qu’ils connaissentLa gestion des ressources naturelles doit s’adapter à ceschangements
  13. 13. Écologie du paysage : la nature et l’homme contribuent ensemble aumaintien de leurs relations mutuellesL’évolution de la taille des populations de différentes espèces estinfluencée et influence à la fois l’hétérogénéité des paysagesIntégration de cette perspective nature/homme dans les politiquesde gestion, d’aménagement, de conservation ou de planification :DURABILITÉ et BIODIVERSITÉ
  14. 14. Exemple : le projet L’homme et la biosphère(MAB) de l’UNESCORéseau mondial de réserves de la biosphère,chacune incluant une zone centrale deconservation, une zone tampon ainsi qu’une airede coopération habitée où vit la majorité descitoyensCharlevoix, réserve mondiale de la biodiversité
  15. 15. Paysage dégradé de la ceinture céréalière du sud-ouest del’Australie par le développement rapide de l’agricultureMenaces importantes sur la végétation indigèneRésultat : planification intégrée prenant encompte les différents aspects du paysage(système agricole, hydrologie, aspects socio-économiques et système écologique)
  16. 16.  La gestion des ressources naturelles: un processus complexe L’écologie du paysage: pour en surmonter les défis. Attention: la notion de gestion des ressources naturelles Les activités humaines sont le principal facteur d’évolutiondes paysages Une relation réciproque et mutuelle entre la nature et lesêtres humains. Développement des politiques, à l’aménagement, à laconservation, et à la planification des paysages réside danscette vision intégratrice de la nature et de l’homme (Ro etHong, 2007). AVENIR? Collaboration interdisciplinaire (Newton et al, 2009).
  17. 17. Crabtree et al. (2004) The Hydrogen Economy. Physics Today, 57 (12), pp. 39-44. Enligne : http://tecnet.pte.enel.it/depositi/tecnet/articolisegnalati/1447/38648-Estevez, B., Domon, G. et Lucas, É. (2000) Contribution de l’écologie du paysage à la diversification des agroécosystèmes à des fins dephytoprotection. Phytoprotection, 81 (1), pp. 1-14Farina, A. and Hong, S.-K. (2004) A theoretical framework for a science of landscape. In: S.-K. Hong, J.A. Lee, B.-S. Ihm, A. Farina, Y. Son, E.-S.Kim and J.C. Choe (Eds.), Ecological Issues in a Changing World: Status, Response and Strategy. Kluwer AcademicPublishers, Dordrecht, The Netherlands.Forman, R.T.T. (1995). Some general principles on landscape and regional ecology. Landscape Ecology, 10, pp. 133-142.Forman, R.T.T and Collinge, S.K. (1996) The spatial solution to conserving biodiversity in landscapes and regions. In : R.M. DeGraaf and R.I.Miller (Eds.), Conservation of Faunal Diversity in Forested Landscapes, Chapman Hall, pp. 537-568.Forman, R.T.T. and Godron, M. (1986) Landscape Ecology. John Wiley & Son, New York.Hobbs, R. and Lambeck, R. (2002) An integrated approach to landscape science and management. In : Liu, J. and Taylor, W.W. Integratinglandscape ecology into natural resource management. Cambridge university press, Cambridge, pp. 412-430Hong, S.-K. (2001) Factors affecting landscape changes in central Korea: Cultural disturbance on the forested landscape systems. In I.S.Zonneveld and D. van der Zee (Eds.), Landscape Ecology Applied in Land Evaluation, Development and Conservation (pp.131-147), ITC Publication No. 81, IALE publication MM-1, Enschede, The Netherlands.Liu, J. and Taylor, W.W. (2002) Coupling landscape ecology with natural resource management : paradigm shifts and new approches. In :Liu, J. and Taylor, W.W. Integrating landscape ecology into natural resource management. Cambridge universitypress, Cambridge, pp. 3-15Newton et al. (2009) Remote Sensing and the future of landscape ecology. Progress in Physical Geography, 33, p. 28.Petit et al. (2008) Les apports de l’écologie du paysage pour comprendre la dynamique de la flore adventice. InnovationsAgronomiques, 3, pp. 49-60.Ro, T.H. and Hong, S.-K. (2007) Landscape ecology for biodiversity. Scaling up. In : S.-K. Hong, N. Nakagoshi, B. Fu et Y. Marimoto. Landscapeapplications in Man-Influenced areas linking man and nature systems. Springer, pp. 149-161Zonneveld, I.S. (1989) The land unit - A fundamental concept in landscape ecology and its applications. Landscape Ecology, 32, pp. 67-86.

×