Introduction aux actifs dérivés

537 vues

Publié le

Support de cours introductif aux actifs dérivés

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
537
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
46
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction aux actifs dérivés

  1. 1. OPTIONS ET CONTRATS À TERME PR C.MAMOGHLI UNIVERSITE DE CARTHAGE 1C.Mamoghli
  2. 2. C.Mamoghli 2 Typologie des risques • Risques de marchés • Risques de contrepartie • Risques opérationnels • Risque de liquidité
  3. 3. C.Mamoghli 3 Risques de marché: 1.Risque de change 2.Risque de taux d’intérêt 3.Risque de cours boursiers 4.Risque de prix des produits de base
  4. 4. C.Mamoghli 4 LES RISQUES DE MARCHE PEUVENT ETRE COUVERTS: 1.EN INTERNE, AU SEIN DE L’ETABLISSEMENT 2.EN AYANT RECOURS A DES MARCHES SPECIALISES
  5. 5. Les actifs dérivés (derivatives) sont généralement regroupés en deux catégories. Ils comprennent (i):les contrats à terme, appelés également futures, correspondant à un engagement d’acheter, ou de vendre, un actif, à un prix fixé à l’avance, et à une date déterminée, … 5C.Mamoghli
  6. 6. et (ii): les options, offrant la possibilité de procéder à l’achat, ou à la vente, d’une quantité d’un actif, à un prix déterminé, durant une période limitée. 6C.Mamoghli
  7. 7. Les contrats à terme sont classés selon La nature de leur sous-jacent en trois catégories: • Les contrats à terme financiers (financial futures) • Les contrats à terme sur matières premières (commodity futures) • Les contrats à terme climatiques (weather futures) 7C.Mamoghli
  8. 8. Les contrats à terme financiers sont classés en trois sous-catégories qui sont: • Les contrats à terme sur devises • Les contrats à terme sur taux d’intérêt • Les contrats à terme sur indice boursier 8C.Mamoghli
  9. 9. Les contrats sur taux peuvent être divisés en : 1.Contrats à terme sur taux longs 2.Contrats à terme sur taux courts 9C.Mamoghli
  10. 10. Les contrats à terme sur commodities peuvent être classés en trois sous-catégories qui sont: •Les contrats à terme agricoles. •Les contrats à terme sur métaux. •Les contrats à terme sur produits énergétiques. 10C.Mamoghli
  11. 11. La non annulation d’une position Sur les contrats à terme se traduit à l’échéance : • Soit par une livraison-réception de l’actif support • Soit par un règlement financier (cash settlement) 11C.Mamoghli
  12. 12. Les contrats à terme sont standardisés: • La taille •Les échéances •La variation minimale (tick) • La variation maximale 12C.Mamoghli
  13. 13. Opening closing highest lowest Open interets March 2012 110.14 112.80 112.87 110.10 217456 June 2012 98.56 87.65 98.56 87.65 115699 Sept 2012 102.78 103.56 103.78 102.78 77654 Exemple de cotation de contrats à terme sur le Brent 13C.Mamoghli
  14. 14. C.Mamoghli 14 LES BOURSES SONT PLACEES SOUS L’AUTORITE D’UNE CHAMBRE DE COMPENSATION. CHAQUE OPERATION DOIT ETRE DECLAREE A LA CHAMBRE DE COMPENSATION QUI DEVIENT ALORS LE VIS-A-VIS DE L’ACHETEUR ET DU VENDEUR.
  15. 15. C.Mamoghli 15 Chaque opérateur détient deux comptes auprès de la chambre de compensation: 1. Un compte de « deposit » 2. Un compte de marges. Ces deux comptes ne peuvent pas présenter un solde débiteur.
  16. 16. C.Mamoghli 16 Le « deposit », ou garantie, est restitué, en tout ou en partie, à l’opérateur lorsque sa position est annulée totalement ou partiellement. Le compte de marges est crédité des gains (restitution de marge), il est débité des pertes (appel de marge)
  17. 17. C.Mamoghli 17 )( .... )( .... )( )( )( 1 1 233 122 11        nn jjj CCCVTNR CCCCTNR CCCCTNR CCCCTNR CACCTNR Cas d’achat de contrats:
  18. 18. C.Mamoghli 18    n i j CACVTNRR doncet 1 )( :
  19. 19. C.Mamoghli 19 )( .... )( .... )( )( )( 1 1 323 212 11 CACCTNR CCCCTNR CCCCTNR CCCCTNR CCCVTNR nn jjj        Cas de vente à découvert de contrats:
  20. 20. C.Mamoghli 20    n i j CACVTNRR foisuneencoredoncEt 1 )( :
  21. 21. C.Mamoghli 21 Position physique courte: achat de contrats futures La hausse anticipée se réalise La hausse anticipée ne se réalise pas (baisse) Position physique Perte Gain Position sur les contrats futures Gain Perte Résultat consolidé Voisin de zéro Voisin de zéro
  22. 22. C.Mamoghli 22 Position physique longue: vente à découvert de contrats futures La baisse anticipée se réalise La baisse anticipée ne se réalise pas (hausse) Position physique Perte Gain Position sur les contrats futures Gain Perte Résultat consolidé Voisin de zéro Voisin de zéro
  23. 23. C.Mamoghli 23 Opérations à taux fixe Emprunt Placement Opération réalisée Risque de baisse Risque de hausse Opération à réaliser Risque de hausse Risque de baisse
  24. 24. C.Mamoghli 24 Opérations à taux variable Emprunt Placement Opération réalisée Risque de hausse Risque de baisse Opération à réaliser Risque de hausse Risque de baisse
  25. 25. L’évaluation (pricing) d’un contrat À terme se fait au terme d’un raisonnement d’arbitrage. A l’équilibre, le prix du contrat est égal au cours au comptant (spot)du sous- jacent, augmenté d’un coût de portage. 25C.Mamoghli
  26. 26. L’arbitrage peut prendre deux formes: 1.Un arbitrage cash and carry 2.Un arbitrage reverse cash and carry 26C.Mamoghli
  27. 27. Un call (ou option d’achat) est un contrat qui confère, contre paiement immédiat d’une prime, la faculté, mais non l’obligation d’acheter, pendant une période limitée, ou à une date donnée, à un prix défini à l’avance, une certaine quantité d’actifs sous- jacents. 27C.Mamoghli
  28. 28. Un put (ou option de vente) est un contrat qui confère, contre paiement immédiat d’une prime, la faculté, mais non l’obligation de vendre, pendant une période limitée, ou à une date donnée à un prix défini à l’avance, une certaine quantité d’actifs sous-jacents. 28C.Mamoghli
  29. 29. Dans les deux cas (calls et puts) le vendeur se soumet aux décisions De l’acheteur et cela en contrepartie de l’encaissement de la prime 29C.Mamoghli
  30. 30. Les options peuvent être classées selon différents critères: 1) Selon la date d’exercice: • Options européennes • Options américaines 2) Selon le mode de négociation: • options standardisées • options de gré à gré (OTC) 30C.Mamoghli
  31. 31. La standardisation porte sur: • la taille • l’échéance • la variation minimale (tick) • la variation maximale • le prix d’exercice K (Strike price) 31C.Mamoghli
  32. 32. Il existe des options exotiques: • options asiatiques (ou sur moyennes) • les options lookback • les options à barrières • etc… 32C.Mamoghli
  33. 33. Strike Calls Puts 1 mois 2 mois 3 mois 1 mois 2 mois 3 mois 1.20 7.0 7.7 8.0 4.2 4.8 5.8 1.25 6.4 6.8 7.1 5.0 5.1 6.2 1.39 6.0 6.5 6.9 5.7 6.0 7.0 Exemple: Contrat d’option sur Euro, coté aux EU Taille: 62500 EUR Cotations en cents par Euro 33C.Mamoghli
  34. 34. C.Mamoghli 34 Portefeuille 1: Portefeuille 2: E E rt EeC   0Sp  ESt  ESt  t S t S
  35. 35. Définitions: • La prime est la valeur de l’option. (notée c pour le call et p pour le put) • La valeur intrinsèque est le résultat procuré par l’exercice immédiat de l’option (notée VI) • La valeur temps est la différence entre la prime et la valeur intrinsèque (notée VT) 35C.Mamoghli
  36. 36. Pour le call: VI = Max (0, S-K) Exemple: K = 250; a) S=300; b) S=190 Pour le put VI= Max (0, K-S) Exemple: K=150; a) S=100; b) S= 180 36C.Mamoghli
  37. 37. Exemple: call: S = 300, K = 250, c = 76 Pour le put c’est l’inverse S = 100, K = 150, p = 76 38C.Mamoghli
  38. 38. Tddet T Tt K S d avecdNKedSNc tT         12 2 1 21 ) 2 (ln :)()( 39C.Mamoghli
  39. 39. )()( 12 dSNdNKep soit etKeScp tT tT     40C.Mamoghli
  40. 40. Le ∆ correspond au taux de variation du prix d’une option par rapport à un mouvement du sous- jacent. Il matérialise la "vitesse" avec laquelle l'option prend de la valeur consécutivement à une variation du prix du sous-jacent. 41C.Mamoghli
  41. 41. Le delta d’une option n’est pas une valeur fixe et varie si le prix du sous-jacent augmente ou diminue. Le gamma mesure la variation du delta pour une variation d’une unité dans le prix du sous-jacent 42C.Mamoghli
  42. 42. Le Véga d’une option permet de mesurer l’impact de la volatilité du sous-jacent sur la prime de l’option. Il exprime la variation de la prime en cas de modification de 1 point de la volatilité. 43C.Mamoghli
  43. 43. Call Put Delta Gamma Véga Sc  Sp  Sc  Sc  c Sp  44C.Mamoghli
  44. 44.          n i Sii S i ww w w 1 ou venduesdétenuesactionsd'quantité: venduesoudétenuesioptionsd'quantité: (véga)positionlade: (gamma)positionlade: (delta)positionlade: position:  45C.Mamoghli
  45. 45.         n i ii n i ii w w 1 1  46C.Mamoghli
  46. 46. Option Position Delta Gamma Véga Option 1 -2000 0,50 2,2 1,8 Option 2 -1000 0,80 0,6 0,2 Option 3 -4000 -0,40 1,3 0,7 Option 4 -1000 0,70 1,8 1,4 Exemple: 47C.Mamoghli
  47. 47. Une cinquième option présentant les caractéristiques suivantes est également négociée sur le marché : delta = 0,6, gamma = 1,5 et Véga = 0,8 Donner la nature de chacune des cinq options. Quelle position sur la cinquième option et sur l’actif sous-jacent rendrait le portefeuille, gamma neutre et delta neutre ? 48C.Mamoghli
  48. 48. Quelle position sur la cinquième option et sur l’actif sous-jacent rendrait le portefeuille, Véga neutre et delta neutre ? 49C.Mamoghli
  49. 49. Si l’on suppose l’existence d’une sixième option présentant les caractéristiques suivantes : delta = 0,1; gamma = 0,5 et Véga = 0,6; quelle est la nature de cette sixième option ? Quelle composition du portefeuille rendrait le portefeuille delta neutre, gamma neutre et Véga neutre ? 50C.Mamoghli

×