Enjeux medias sociaux

1 667 vues

Publié le

enjeux des médias sociaux : aspects techniques, psychologiques, sociologiques et commerciaux.
graphe sociaux

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 667
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
331
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enjeux medias sociaux

  1. 1. Les Enjeux des médias sociaux Préparation Capes Interne de Documentation mercredi 4 janvier 2012 - IUFM de Fondettes-Tours
  2. 2. comprendre les médias sociaux• fonctionnement social• fonctionnement psychologique• fonctionnement technique• fonctionnement commercial
  3. 3. préambule dichotomie RÉEL / VIRTUEL mauvaise entrée, fausse entrée même ! lhomme a toujours imaginé, modelisé, virtualisélhomme est un cyborg depuis des millénaires ....
  4. 4. médias sociaux• un media est un support de diffusion dinformation• la différence vient de la nature de lintermédiaire !• avant cétait des médias de masse, hiérarchisés• aujourdhui interaction entre les individus, dialogue interactif, décentralisé, facile, sans formation nécessaire, permanent, sans coût élevé ...
  5. 5. caractéristiques des plateformes de MS• des fonctions sociales ne donnent pas un média social• la lecture est différente : éditorialisation guidée par les amis• la vision est différente pour chaque individu, chacun son mur• la connexion nêtre amis transforme ce à quoi on accède• les MS nexistent PAS sans les utilisateurs• forces selon les fonctions, contextes, dynamiques de liens
  6. 6. "le médium est le message" Marshall Mac Luhanles réseaux sociaux sont non seulement le prolongement technologique de lhomme mais aussi le prolongement social !
  7. 7. liens forts / liens faibles la force des liens faibles (Granovetter -1973) théorie des six degrés de séparation source didées nouvelles et dinformations
  8. 8. Babillage, chronophage et décérébrant critiques habituelles des réseaux sociaux, surtout Facebook ! (article du monde)plus largement : lInternet rend il idiot ? - Nicholas Carr
  9. 9. La fonction phatiquedes réseaux sociaux Tous nos échanges ne sont pas informatifs ici ils sont simplement enregistrés, consignés !ils ressemblent à nos échanges de la vie réelle.!
  10. 10. loutil numérique utilisé conditionne le style et linfo transmise Blog : textes plus longs, mieux écritsTwitter : réel dinformations, signe de notre activité, liens, màj... Facebook : statut, mur, photos, i like ...
  11. 11. "mèmes"unités culturel reconnaissable, répliquableet transmis par limitation du comportement dun individu par un autre individu définition Wikipédia
  12. 12. Facebook : épouillagesignes, rituel, attention à lautre, régulateur social...
  13. 13. Les échanges nont de sens QUE dans leur contexte,dans le flux, avec ses amis ce nest PAS un écrit, une publication au sens traditionnel du terme !
  14. 14. critique de ce bavardage• tout est bavardage• tout se vaut• plus de hiérarchie• archivés, retrouvables, opposables• ... à légal de "lEcrit" !• uniformisation des échanges (maintenant, niveaux, groupes, cercles...)
  15. 15. HOMPHILIE (hannah boyd)--> les réseaux sociaux construisent une mise en relation de gens qui ses ressemblent, qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes goûts ! --> ces technologies ne bouleversent pas les clivages sociaux mais les renforcent (voyons lanalogie avec les chaînes de télévision généralistes et les chaînes spécialisées )
  16. 16. contre critique sociale : les réseaux sociaux mettent à la disposition de tous des outils dentregent jusque la réservés aux classes supérieures :réseau social des grandes écoles, professionnel, familial clubs, cercles, FM...
  17. 17. le web avec les réseaux sociaux nest plus un terraindexploration, de découverte , dalerte, de décalage...le périmètre de ce que nous découvrons sur internet se réduit de plus en plus (cf article "le web est mort") notre univers est bordé par nos amispeut être comme il y a un siècle il létait par nos voisins, notre origine sociale... ( cf O. Ertzscheid)
  18. 18. Graphe social >rézo social • graphe en math : relation entre les choses • cest la mise en valeur de linteraction entre les gens • différent dun rézo à lautre : personnes, données partagées, interactions.... • le défi de lopenID • critique du concept : les structures ne sont pas les fonctions
  19. 19. Facebook connect• clé dentrer sur le web• importance de son rezo damis et de ses préférences• ex : Rue89/ spotify Dimoiou? (recommandations sociales)• amazon : acquérir les mêmes produits culturels ou faire des cadeaux à/que ses amis
  20. 20. lavenir du Graphe lun de nos recommandations (I Like) lautre de nos relations (graphe social) puis progressivement le graphe de nos comportements mais attention :pas de limite temporel dans le stockage des données et surtout pas de contextualisation !
  21. 21. le graphe dintérêts construit autour de - nos goûts - notre localisation - notre confiancele graphe des goûts est supérieur à celui des amis... car nos goûts peuvent différer de ces de nos amis
  22. 22. lemprise des technologies relationnellesle site facebook.com est moins important que lOpenGraph (un dirigeant de FB) ENGRAMMERGRAMMATISATION
  23. 23. les enjeux de la GRAMMATISATIONnos gestes et nos comportements sont distingués par les outils technologiques : les MS. dressent la liste de nos relations avec les personnes, les idées et les sites que lon fréquente ! "spacialisation" du temps
  24. 24. Les Technologies Relationnelles impactent nos rapports humainsil faut être ami avecles bonnes personnes(le mot relation serait meilleur)limportant nest pas linformation communiquée mais le partage avec les autres.nb : avant il fallait aussi avoir de bonnes relations !
  25. 25. équation magique selon Publicis london need. +. identity. +. interest. +. network ce que qui je ce qui qui sont messelon eux, FB travaille sur laudience et Google+ sur le besoin !
  26. 26. 7 pistes ... pour les marques• les marques managent leur audience par groupes/ cercles• le +1 sert de base à la recherche Google• combinaison Adwords et Google+ ( mot clé et audience cible)• pages personnalisées sur les sites des marques• Google maps + geolocalisation + opinion des amis• gmail avec pub selon les interets des amis• Adwords avec des pubs recommandées par des amis
  27. 27. uis API* si le web est mort pour les internautes, les systèmes eux séchangent de plus en plus de données protocole daccès à un système dinformation lecture/ écriture de données MAIS : Global peu transparent excessif sans limite dans le temps pourtant porteur davenir ... (*application programming interface)
  28. 28. le web des applicationsTwitter : 20 M vs 40 M guerre FB / Gmail OpenData
  29. 29. sources : séries darticles d internetactu.netrédacteur en chef : Hubert Guilbault

×