Manifestation
gouvernemental: Bangkok
Contre la loi amnistie et le gouvernement actuel
L'opposant Suthep Thuagsuban lors d'une manifestation contre le gouvernement à
Bangkok le 9 décembre. Milliardaire et homm...
En Thaïlande, plusieurs milliers d'opposants au gouvernement de Yingluck Shinawatra
défilent quotidiennement dans la rue d...
L'homme par lequel la crise est arrivée. Une loi d'amnistie, rejetée après le début des
manifestations.. Le milliardaire a...
Yingluck Shinawatra, la chef du gouvernement Thaïlandais, a indiquée le 10 décembre, les
larmes au yeux, qu’elle ne démiss...
"Nous n'abandonnerons pas même si la première ministre démissionne ou dissout le Parlement.
Nous ne nous arrêterons que qu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bkk

260 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
260
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
93
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bkk

  1. 1. Manifestation gouvernemental: Bangkok Contre la loi amnistie et le gouvernement actuel
  2. 2. L'opposant Suthep Thuagsuban lors d'une manifestation contre le gouvernement à Bangkok le 9 décembre. Milliardaire et homme politique thaïlandais.
  3. 3. En Thaïlande, plusieurs milliers d'opposants au gouvernement de Yingluck Shinawatra défilent quotidiennement dans la rue depuis plusieurs semaines et tentent de paralyser le pouvoir pour protester contre un projet d'amnistie controversé.
  4. 4. L'homme par lequel la crise est arrivée. Une loi d'amnistie, rejetée après le début des manifestations.. Le milliardaire accusé de corruption et condamné à deux ans de prison. Exilé à Dubaï depuis 2008, l'ancien Premier ministre a été renversé par l’armée en 2006. Frère de Yingluck, actuelle chef de l'Etat, Thaksin Shinawatra est le personnage le plus controversé du royaume. Soutenu par les «chemises rouges»
  5. 5. Yingluck Shinawatra, la chef du gouvernement Thaïlandais, a indiquée le 10 décembre, les larmes au yeux, qu’elle ne démissionnerait pas. Afin de désamorcer la crise politique qui agite le pays depuis la mi-novembre, la responsable avait annoncé, le 9 décembre, que le parlement allait être dissout et des élections législatives allait être organisées le 2 février.
  6. 6. "Nous n'abandonnerons pas même si la première ministre démissionne ou dissout le Parlement. Nous ne nous arrêterons que quand le pouvoir sera entre les mains du peuple", a déclaré Suthep Thaugsuban, chef de file des opposants.

×